Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna)
##   Jeu 5 Sep 2019 - 12:51

Personnage ~
► Âge : 23 ans (30 mars)
► Doubles-comptes ? : Houston Carter
► Rencontres ♫♪ :
Athéna
Messages : 687
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : Compter des trucs, fabriquer des trucs et réparer des trucs
Humeur : Nickel Giselle

Ys... Un jour viendra où tu regretteras de t'être moqué de moi devant ma mère.
Non je déconne, je ne suis pas rencunière pour si peu, mais si ça me donne une excuse pour engager un combat je ne vais pas cracher dessus (je crache jamais sur une raison de se bastonner). Ou peut-être que c'est juste l'alcool qui lui monte à la tête. Si vite ?! Bah dis donc, moi qui le prenait pour un bon buveur à l'alcool mauvais... Je crois que je vais devoir revoir mon jugement sur ses capacités à se comporter comme un sale type.

Il me confirme que je vais devoir m'occuper de la démonstration. Je ne l'ai jamais fait, parce que la dernière fois que je suis revenue je ne maîtrisais pas assez. La seule chose qu'ils en savent sont les histoires que je leur raconte dessus (dans des parties codées evidemment, il est toujours probable que notre courrier puisse être épié). Et il va falloir que je sois à la hauteur. Je n'ai pas le temps de lui répondre, prise dans la discussion avec ma mère.

A partir de là, je ne peux pas ignorer la réaction de Ys.
Ses mains se serrent, je sens la colère qui se réveille en lui. Je sais ce qu'il pense. Je ne vais pas mentir, les mots de ma mère font mal. Comme tous les reproches que peut faire une mère. La voir une fois tous les trois ans n'aide pas à rendre cette discussion. Elle a été claire dans ses lettres, je sais très bien où on en est. Jamais elle ne me fera du mal. Jamais elle ne me reniera, je suis sa fille, je suis son trésor, elle m'aime. Même si elle n'est pas d'accord, elle a peur, c'est tout. Et je ne lui donne pas assez de raisons d'être rassurée.

Je sens ma mère sursauter quand Ys se lève, sortant sa tirade d'une voix forte et déterminée. Je sens sa colère, son indignation. Je sens comme une gêne dans mes cheveux, à l'arrière de ma tête, mais je n'ai pas le temps d'y faire attention. Puis avant même que je puisse intervenir pour le calmer, il se rend compte qu'elle ne comprend pas et se ravise, se rassoit, et se terre dans un silence pesant.

Ma mère pose son regard sur moi. Elle aussi est énervée. Frustrée, parce qu'elle ne comprend pas. Agacée parce qu'elle se fait agressée par un étranger dans sa propre maison. Terrifiée parce qu'elle sait ne pas savoir de quoi il est capable. Et enfin grognon d'avoir été surprise (on a sa fierté ou on l'a pas). J'attends de voir si Ys réagit, puis je me tourne vers elle.
Désolée, mais je ne mens pas à ma mère. Jamais.

_ Il est furieux que tu penses que j'ai perdu mes jambes à cause du karma. C'était un accident, même si tu ne le vois pas comme ça. Et il rappelle que j'ai battu la Directrice, ce qui fait de moi une personne forte.

Bon ok, je vais omettre la partie sur le fait d'être l'avenir du monde, là je sais déjà que ça peut vraiment énerver ma mère. Et aux dernière nouvelles ce n'était pas mon but.

_ Oh et m'a demandé de te dire qu'il est soldat, mais en vrai c'est plus que ça. Il effectue des missions d'aide et de prévention pour nous protéger des gens qui peuvent nous faire du mal.
_ Je ne confierai ni ma vie ni ma protection à une personne si impulsive, grogne ma mère. Ma fille, tu parais peut-être forte, tu peux battre qui tu veux, mais ce n'est pas ça être forte. Ne néglige pas cette partie de toi qui crie à l'Humanité.

Je ne dis rien. Elle a compris avant tout le monde que j'avais changé, que je n'étais plus seulement Humaine. C'est étrange, les recherches n'en sont pas encore là mais... Enfin, bref, je ne pourrais pas l'expliquer non plus.
Elle se tourne ensuite vers Ys, un peu plus renfrognée.

_ Et jeune homme vous ne convaincrez personne avec ce ton. Ma vision est que ma fille que je n'ai pas vu depuis 3 ans me revient blessée et soit disant puissante. Mais j'vais te dire ce que je vois surtout moi : vous jouez avec des choses que vous ne contrôlez pas. La vie, la création, c'est pas l'affaire des Hommes, et les hommes qui jouent à Dieu ne finissent jamais bien. Restez humble et faites attention, c'est tout c'que je peux vous conseiller.

Ce n'était pas une menace, il n'y a rien à craindre d'elle. Mais le ton qu'elle emploit ne laisse pas place au doute, elle est convaincue. Ça me ramène à la discussion que j'ai eu avec Mitsuki à propos de notre assurance. Ma mère n'a pas tort. Nous ne sommes pas à l'abris d'un retour de bâton.

Je regarde Ys, me demandant s'il veut parler avant que les autres arrivent.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) - Page 2 1550689456-athena-kiwi-signa
Merci à Cavadell pour le magnifique dessin d'Athéna ♥️
##   Mer 11 Sep 2019 - 21:57

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2651
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Il faudrait clairement qu'il revoit ses côtés impulsifs. Encore ce soir, cela ne lui réussit pas. Malheureusement le mal étant fait, il n'avait plus qu'à rentrer sa tête dans ses épaules. Evidemment il était bien conscient qu'il n'y avait rien de respectueux en s'énervant de la sorte sur une inconnue qui défendait également son point de vue.
Mais depuis un moment maintenant, tout ce qui pouvait toucher de près ou de loin Terrae avait tendance à mettre le garçon hors de lui. Selon lui, la vision de cette femme est mauvaise. Elle perçoit ces pouvoirs comme une erreur, comme un acte irréparable dont Dieu se fâcherait un jour.
Dieu.
En y pensant, le Master peste dans son silence. Dieu et toutes ces idioties de religions n'ont rien à voir là dedans. C'est bien le seul terrain sur lequel ils n'ont pas d'emprise et c'est fort fâcheux. Lui, étant athée, se moque bien de ce qu'il qualifierait d'idiot.

Fort heureusement Athéna reprend la parole pour détendre l'atmosphère devenue pesante. En vain, cela ne suffira pas et au vue ce qu'il avait pu apercevoir, il semblerait que cette femme ait toujours le dernier mot. Bien que les paroles concernant son travail de "soldat" firent relever les yeux d'Ys sur la Master, son esprit fut de nouveau corrompu par les nouvelles paroles de sa mère.
Ouais.
C'est vrai. Qui pourrait confier sa vie à un mec aussi impulsif? Mais ça, ce n'est qu'un détail auquel le garçon ne prête plus attention depuis longtemps. Les critiques, il les a toutes collectionner.
En revanche, il relève les yeux sur la femme quand cette dernière s'adresse directement à lui.
Elle ne le comprend pas mais elle a saisi que ce dernier le pouvait.
Plantant son regard dans le sien, Ys ne le détourne plus. Elle restera sur ses positions quoi qu'ils disent. C'est ce monde là, ces personnes qui perçoivent Terrae comme une menace, comme une erreur. On aura beau leur prouver l'efficacité des terriens, de leurs pouvoirs, ils n'écouteront jamais. Continueront de se terrer dans leur jalousie, leur peur, leur conviction.
Soit.
Athéna doit énormément encaisser. Parce qu'il s'agit de sa mère, qu'elle garde le silence et se contente d'hocher de la tête. Calmement, Ys pose un regard sur elle avant de fixer ses mains croisées.


"Je te l'avais bien dis que tu aurais du choisir une autre personne..."

Lui murmure-t'il.
Par respect, il n'entrera pas plus longtemps dans un débat sans fin contre sa mère. A ses yeux, elle n'est rien d'autre qu'une menace de plus pour Terrae. Une ennemie.
Mais puisqu'il s'agit d'Athéna, il se contente de garder le silence. Parce que cela faisait maintenant plusieurs années qu'elle ne les avait pas vu, qu'il ne pouvait pas lui voler cet instant, qu'il garda silence. Mais dans un murmure, il lui fit part de son mauvais choix. Des Masters qui contrôlent la téléportation, il y en a d'autres. Ys était un mauvais choix. Surtout quand ce dernier n'accepte pas la présence du monde extérieur, l'avoir emmener ici était une erreur. Notamment quand ce dernier est un impulsif. Une bombe à retardement.

Des bruits proviennent de l'arrière, mais Ys ne relève plus la tête. Il se contente de fixer sa main pour garder le contrôle sur ses pulsions, sur cette colère grondante.


Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
 

Quand tu empruntes la mauvaise direction... (PV Athéna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle des Masters.
Aller à la page : Précédent  1, 2