Voir le deal
68.99 €


Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
A la lumière du casino
##   Mer 28 Aoû 2019 - 22:36

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

Un léger rire amusé en entendant la miss frimer sur sa capacité à se foutre dans la merde, je ne sais pas encore si ce côté des Tonnerres m'amuse ou m'exaspère. Disons que ça dépend de si ça m'arrange ou non. Et cette fois, ça ne me plait pas des masses. Enfin, pour le moment, la situation est calmée. Pas vraiment encore sous contrôle en revanche. Je m'arrange donc pour jeter un coup d’œil rapide dans la direction prise par le trio (après avoir voulu vérifier qu'Elisha ne cachait aucune arme sous sa robe). Ce à quoi elle répond avec cette pointe de sarcasme que je commence à bien connaître.

Et après elle ose dire qu'elle a un comportement parfaitement explicite... Bien sûr qu'il me faut quelques secondes d'analyse face à cette proposition de l'accompagner aux toilettes... Ça va, on sait tous comment ça se termine dans ces cas là, et le mec se contente rarement de tenir bien gentiment la porte ! Mais avec ce qu'elle a dit juste avant, je ne sais absolument pas quoi penser. Ni même quoi répondre, alors qu'habituellement j'en aurait largement profité pour orienter la suite de la soirée dans cette direction. Un regard où règne probablement l'incompréhension, il me faut attendre ce rire de la part d'Eli pour retrouver tous mes esprits et récupérer une attitude beaucoup plus assurée.

- "Une vraie allumeuse. Mais quand t'es bien sapée, tu devrais un peu plus penser aux conséquences. On sait jamais."


Je m'arrange pour m'approcher suffisamment afin de lui murmurer ces paroles d'un ton faussement inquiétant, alors qu'on repart déjà pour reprendre à boire. Non, bien sûr que je ne la forcerait jamais à quoi que ce soit. Disons plutôt que c'est une sorte de vengeance personnelle pour cette blague (puisque je crois que je commence à capter que c'est comme ça que je dois le prendre) quelque peu décevante.

- "Mais vu qu'tu m'invites, j'veux bien te pardonner !"

Reprenant une distance et une attitude plus classiques, j'écrase ce qu'il reste de ma clope dans le cendrier à disposition avant de revenir à l'intérieur. Instinctivement je scrute les différentes têtes qui entrent dans mon champ de vision, m'assurant qu'aucune de celles que je ne veux pas croiser (les vigiles inclus) ne soient sur le chemin. Aucun warning qui ne s'allume, on récupère de quoi satisfaire le besoin d'alcool de la demoiselle quand une voix dans le haut parleur annonce que les artistes ne vont pas tarder à entrer sur scène.

- "Ah, vient, faut pas trainer si on veut pas se retrouver debout ! Prend ton verre et t'inquiète, les serveurs viendront s'assurer que tu ne manques de rien tout le temps que durera le spectacle !"

Une mine réjouie retrouvée, je me dirige vers la petite scène réservée pour ces quelques occasions. Plusieurs tables avec des fauteuils qui respirent le luxe installés au plus près pour une visibilité optimale, les meilleures places sont évidemment déjà occupées. Mais il reste encore quelques banquettes de disponibles. Plus éloignées, elles paraissent tout de même bien confortables.

- "J'suis sûr que tu vas adorer ! Ou alors, c'est que j'te connais finalement pas si bien que ça."

Un regard en direction de la miss, je m'installe sur l'une des banquettes de libres, m'arrangeant pour qu'on se retrouve sur l'une des extrémités. Être coincés au milieu en sachant que des types pas réglos peuvent continuer à tourner dans le coin, ce n'est pas recommandé. Et je sais qu'Eli n'aime pas la proximité trop importante avec ceux qu'elle ne connait pas. Puis des fois qu'un bg s'installe juste à côté d'elle, ça me ferait chier. Non, c'est faux, pourquoi je pense ça moi ? Enfin on s'en fout, parce que les lumières changent déjà, indiquant que le départ est imminent. Un spectacle aux faux airs de comédie musicale, où de vrais artistes jonglent entre histoire, chants, danses et figures acrobatiques, le tout avec un super défilé de costumes excentriques. Même les nanas rebelles et de mauvaise foi doivent kiffer ça !


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Jeu 29 Aoû 2019 - 15:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago Marquez & Elisha Frost

Il fallait bien l’avouer, les rares moments où Elisha parvenait à faire buguer Tiago de la sorte, elle les appréciait beaucoup. Parce qu’il fallait bien lui clouer le bec de temps à temps, à ce macho. Même si elle essayait de ne pas le faire trop souvent, parce qu’au fond elle ne voulait pas le vexer. Alors quand il se pencha vers elle et lui dit d’une voix presque menaçante qu’elle devrait faire attention à ce qu’elle disait quand elle portait ce genre de tenue, elle se dit que c’était de bonne guerre, même si la réflexion lui fit monter le rouge aux joues. Parce qu’avec tout ça, elle avait presque oublié la robe, le maquillage et les talons, mais qu’avec ce rappel elle se sentait à nouveau ridicule.

Donnant un coup de coude léger dans les côtes du garçon, l’air de dire « arrête tes conneries », elle commençait à avancer en direction du bar quand la voix dans le haut-parleur annonça que le spectacle n’allait pas tarder à commencer. Le Colombien suggéra qu’ils aillent s’installer sans plus tarder, sans quoi ils se retrouveraient probablement debout. La jeune fille hocha la tête et lui emboita le pas, impatiente de voir ce qui l’attendait. Les deux Terraens prirent place sur une banquette un peu éloignée de la scène, mais assez près pour profiter du spectacle, et surtout super confortables. Tiago prit soin de choisir une des extrémités, de sorte qu’Elisha ne fut pas obligée de se serrer à un inconnu. Elle le remercia d’un regard et, tandis que le serveur lui amenait un Mojito qu’elle s’empressa d’entamer, le spectacle débutât.

C’était très impressionnant, avec beaucoup de lumières, de musiques et d’animations. Il s’agissait d’un mélange entre du cirque et de la danse, avec beaucoup de chansons entre les numéros un peu plus impressionnants. Le sourire aux lèvres, Elisha profitait du spectacle en se penchant de temps en temps vers Tiago pour commenter certains numéros. Et quand le salut de fin arriva, une pointe de déception piqua son cœur.

Oh, déjà ? C’était vraiment sympa ! T’avais raison, j’ai bien kiffé, tu m’connais pas si mal.

Elle adressa un large sourire au décoloré. Cette soirée, contre toute attente, était vraiment agréable. Non pas qu'elle passait de mauvais moments en général en compagnie du Colombien, au contraire. Mais ils avaient plutôt l'habitude de se mettre le cerveau à l'envers, et il était rare qu'ils restent aussi longtemps sobres, si bien qu'au final, Elisha connaissait mieux le Tiago défoncé que le Tiago clean. Et ce dernier ne lui déplaisait pas. Même si, là, elle commençait à sentir l'alcool lui monter à la tête avec tous les verres qu'elle avait déjà prit. Elle étira ses jambes fatiguées d’être restées pliées si longtemps, puis elle proposa :

Bon, ça te dit d’aller manger un bout ? J’ai vu qu’il y avait un restau à côté du bar, et j’sais pas toi mais moi j’ai graaaaave la dalle. Bon bien sûr j’vais rien bouffer comme d’hab mais, hé, y aura forcément un peu d’vin avec la bouffe.

Tiago acquiesça, et les deux amis se dirigèrent vers le petit restaurant. Le serveur, plutôt mignon lui aussi, les installa à une table près de la fenêtre, et Elisha en profita pour jeter un œil à l’extérieur. La nuit était sombre, sans lune, et l’on n’y voyait pas à plus de quelques mètres car les rues n’étaient pas éclairées. Tant pis, elle observerait le monde tourner un autre jour. Elle jeta un œil à la carte, pensive, et demanda :

Alors, tu veux manger quoi ? Moi j’avoue qu’un burger ça m’tente mais j’suis pas sûre de le finir …



L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Ven 30 Aoû 2019 - 2:34

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

C'est bizarre un peu comme soirée, mais j'dois avouer que je suis plutôt bien là, le cul posé sur cette banquette moelleuse, Eli à côté de moi, une ambiance différente de celle à laquelle ont est habitués quand on sort, mais qui est bien présente tout de même. Non, j'ai pas bu à outrance ni rien consommé d'autre, je me contente d'occupations banales (bien sûr que le poker c'est banal !) et pourtant j'apprécie vachement le moment. Je me sens presque normal là. Enfin ça me plait, mais faut quand même que ça reste exceptionnel hein ! Quoi qu'il en soit, je suis de nouveau de mega bonne humeur !

- "C'est vrai ça t'as plu ? Nan mais parce que si j'dois avoir l'air con, autant m'le dire direct hein."

Je dis ça sur le ton de la plaisanterie, n'empêche que si ça n'avait pas été le cas bah... Ouais, ça aurait pas été cool ! Enfin si elle a apprécié, son estomac semble vouloir dicter la suite du programme. Son estomac à capacité restreinte.

- "Ouais carrément, puis faudrait pas que tu finisses complètement torchée avant qu'on sorte d'ici, ça ferait mauvais genre, alors autant manger, qu'on puisse picoler un peu plus !"

Parce que si je ne me suis pas privé pour descendre quelques verres le temps de cette petite pause divertissante, j'ai pas non plus l'intention de m'arrêter en si bon chemin ! Je suis donc Eli jusqu'au point restauration, qui s'accorde parfaitement dans le cadre de ce Casino. Heureusement que j'ai dit que j'en avais rien à faire des dépenses de ce soir !

- "Ça veut dire quoi ça ? Parce que bon, on mange au restau ensemble ok, mais en plus je me retrouverais à finir ton assiette ? C'est même plus un rencard là, on passe direct au stade couple !"

Bien sûr que je dis seulement ça pour l'emmerder un peu, ce qui transparait assez bien dans le ton taquin que j'emploie. T'as vraiment cru que j'en avais quoi que ce soit à faire des questions de gaspillage alimentaire, de la faim en Afrique ou de la banquise au pôle nord ? Nan, j'ai déjà bien assez à faire à penser à ma gueule ! Alors qu'elle prenne son burger pour n'en bouffer qu'un quart, ça ne me dérange absolument pas.

- "D'ailleurs, tu ne m'as jamais dit d'où ça te vient, ce refus de croire aux belles histoires d'amour."

Ok, j'ai peut-être suffisamment bu pour poser ce genre de questions sans me soucier du contexte ou de son caractère judicieux. Au moins, je l'aborde d'une façon parfaitement décontractée, comme s'il s'agissait seulement de parler de la météo. Et si j'avais vraiment été défoncé, je lui aurais sûrement demandé au passage si ça signifie qu'elle est encore vierge, donc on va dire que je m'en sors plutôt bien.

En plus cette fois, elle a même la chance que l'intervention du serveur soit dans un timing plutôt en sa faveur. Un énième whisky commandé en guise d'apéro (parce qu'il va bien falloir patienter en attendant que les plats se préparent !), je finis par également opter pour le burger. Ça fait longtemps que j'ai pas eu l'occaz d'en manger.


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Ven 30 Aoû 2019 - 10:20

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago Marquez & Elisha Frost

Tiago avait l’air assez emballé à l’idée de manger quelque chose, ne serait-ce que pour pouvoir absorber une partie de l’alcool qu’il comptait avaler sans finir totalement mort dans un caniveau. Ce qui était au final plutôt une bonne chose. Ils se dirigèrent donc vers le restaurant et observèrent la carte proposée. Les prix n’étaient pas aussi exorbitants qu’Elisha l’aurai pensé, et c’est donc avec un léger sourire qu’elle commença à faire son choix. Elle ne finirait peut-être pas ruinée à la fin de cette soirée.

Alors qu’elle se faisait la réflexion à haute voix qu’elle ne pourrait probablement pas finir un burger si elle en prenait un, Tiago ne résista pas à la tentation de la taquiner, déclarant que s’il devait finir son assiette, ça ferait carrément couple. La jeune fille remarqua bien le ton taquin qu’il avait pris, et malgré la gêne qui s’installa en elle, elle répondit immédiatement :

Et on sait tous les deux à quel point ce serait une horriiiible chose.

Était-ce réellement l’idée d’être à nouveau en couple qui la gênait à ce point ? Peut-être un peu, mais dans ce cas pourquoi ce sourire persistait-il sur ses lèvres … Bah, elle n’avait pas spécialement envie de trop réfléchir à ça pour le moment. Cependant Tiago semblait lancé sur le sujet – à moins que ce ne soit l’alcool qui le poussait à être un peu trop curieux – et lui fit remarquer qu’elle n’avait jamais vraiment expliqué pourquoi elle ne croyait pas aux belles histoires d’amour.

Surprise dans un premier temps, Elisha leva les yeux de son menu pour les plonger dans ceux de Tiago. Il avait vraiment envie de parler de ça maintenant ? Ou cherchait-il une fois encore à la taquiner sur un sujet sensible. Parce que oui, parler des raisons qui la poussaient à fuir l’amour coûte que coûte était difficile pour elle. A chaque fois, cela faisait remonter des souvenirs qu’elle ne désirait pas se remémorer. Et qu’elle ne se sentait pas vraiment capable d’aborder la raison de son Vide avec qui que ce soit pour le moment. Consciente qu’elle devait faire un peu flipper à le fixer de la sorte, elle finit par répondre avec un léger sourire :

C’est parce que tu veux pas finir mon assiette. C’est trop dur à supporter.

Même si sa voix et son sourire laissaient à penser qu’elle plaisantait, son regard lui n’exprimait que la mélancolie. Parce qu’elle aurait eu besoin d’en parler, au final, mais que là ce n’était pas le bon moment. Fort heureusement le serveur arriva avant que l’ambiance vire au mélodrame, lui permettant d’éluder la vraie réponse. Tiago commanda un Whisky, et Elisha en demanda un double. Ouai, elle avait besoin de boire, là. Parce qu’elle n’avait pas envie que les fantômes de son passé lui gâchent la soirée. Les boissons arrivèrent en attendant que les plats soient prêts, et la brune s’empressa d’avaler deux longues gorgées. L’alcool brûlant sa gorge lui arracha une légère grimace, mais retira en même temps les mauvaises pensées qui commençait à l’envahir, faisant renaître un sourire sincère sur ses lèvres.

Ah, c’est mieux comme ça. Mais, et toi Tiago, toi qui fait fondre le cœur de toutes les filles et qui rentre avec une différente à chaque fois, pourquoi tu crois pas en l’amour ?

Elle lui jeta un regard malicieux, comme pour le provoquer. Parce que oui, il devait bien être au courant de la réputation qu’il se traînait depuis son arrivée. Dealer, toxico, violent et surtout tombeur. Non pas que la jeune fille prête vraiment attention à ce que les gens pouvaient raconter les uns sur les autres, à vrai dire elle savait bien que la plupart des ragots qui circulaient n’étaient pas fondés. Mais cela donnait de bons sujets pour emmerder ses amis.


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Dim 1 Sep 2019 - 22:27

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

Je ne peux pas nier qu'une relation de couple est assez difficile à envisager ! Même si je ne sais pas lequel de nous deux serait le pire dans ce rôle. Un sourire à cette idée, je repose la carte sur la table en observant la réaction d'Eli. Si je cherchais à la sortir de sa zone de confort, ne m'attendant pas à une vraie réponse hyper sérieuse avec des arguments réfléchis et irréprochables basés sur des expériences personnelles, je ne m'attendais pas non plus à ce regard. Bien sûr que je la capte cette lueur typique de quand ça ne va pas. Et ça m'emmerde mais... Ouais, heureusement que le serveur débarque. Et qu'il ne tarde pas à ramener à boire.

J'essaie quand même de sourire à sa réponse, ne serait-ce que pour l'effort de répartie. Elle ne semble d'ailleurs pas s'arrêter en cours de route, puisqu'elle me renvoie aussitôt la balle. Allez, cette fois je rie de bon cœur, parce que c'est plus que mérité. Que c'est le genre de sujet qui ne risque pas de m'affecter. Et qu'il y a besoin de détendre l'atmosphère !

- "Justement, parce que ça impliquerait ne plus pouvoir rentrer avec une fille différente à chaque fois. Et le plus intéressant, ça reste quand même tout ce qui se passe avant de finir par tomber amoureux. Puis surtout, j'l'ai jamais été, alors ça règle problème."

Je répond d'un ton parfaitement détaché, tout à fait à l'aise dans ce rôle de tombeur qui n'en a rien à battre des sentiments qui me colle à la peau. Que je cherche aussi c'est vrai, mais c'est beaucoup plus simple comme ça. Bien sûr que la raison réelle est un peu plus complexe mais après réflexion... Nan, c'est vrai que c'est pas top comme sujet !

- "De toute façon, ça sert à rien de s'emmerder avec ça quand il y a l'alcool en guise de soutien. Beaucoup plus fiable et qui répond toujours présent !"

Ouais, je sais parfaitement ce qu'en pensent les gens bien sous tous rapports. Mais j'm'en fout, parce que moi, ça me va très bien comme ça. Et puis c'est à Eli que je parle, alors le risque de me manger une pseudo réponse moralisatrice à deux balles est assez faible. Sûrement pour ça que j'aime autant passer du temps avec elle.

- "Bon, donc tant que j'accepte pas de finir ton assiette, on parle pas d'histoires de cœur, ok. Est-ce que j'ai quand même le droit de t'demander de me parler de toi ? Genre... Est-ce que tu jouais déjà aux rebelles quand t'étais gamine ?! Ou jouer les casses couilles c'est une passion qui t'es venue avec le temps !?"

Quoi ? C'est juste de la curiosité, te fait pas d'idées hein, mais on se retrouve à bouffer ensemble tout ça, moi j'ai plus l'habitude de juste picoler tu vois ! Mais là que j'suis pas encore complètement défoncé je me rend compte qu'on a beau passer pas mal de soirées ensemble, bah finalement je ne la connais peut être pas aussi bien que ce que je voudrais. Puis bon c'est normal de parler en attendant qu'un burger arrive hein ! Ça ne m'empêche quand même pas de ne pas trainer pour descendre ce verre.


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Lun 2 Sep 2019 - 15:47

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago Marquez & Elisha Frost

Tiago sembla se satisfaire de la réponse d’Elisha, et esquissa un sourire avant de rire franchement lorsqu’elle lui renvoya la balle. Bah ouai, pas question qu’elle soit la seule à aborder ce sujet malaisant ! Quoi que … Pour lui, cela ne semblait pas si gênant que ça puisqu’il lui répondit avec sa nonchalance habituelle qu’il préférait justement pouvoir rentrer avec une fille différente chaque soir, et qu’il n’était de toute façon jamais tombé amoureux. La brune arqua un sourcil, un peu dubitative.

Jamais jamais ? De toute ta vie ? Et ben, c’est plutôt rare, ça. J’me disais que tu devais être le genre de type à avoir eu le cœur brisé par une quelconque greluche par le passé, et qui à présent refusait de s’engager et enchaînait les conquêtes pour redorer son égo. Comme quoi, je m’étais lourdement trompée.

Elle lui adressa un sourire malicieux. Elle n’avait jamais eu un raisonnement aussi poussé sur le passé amoureux de son ami, bien entendu, mais savoir qu’il n’avait jamais aimé la surprenait un peu. Probablement parce qu’elle-même avait déjà connu plusieurs personnes qui avaient fait chavirer son cœur (même si elle ne l’aurait jamais avoué), et qu’il lui était difficile d’imaginer qu’il puisse en être autrement pour les autres. Enfin, ce n’était pas pour autant qu’elle allait remettre sa parole en doute, mais elle ne s’était pas privée pour le taquiner au passage.

Tiago reprit en ajoutant que l’alcool était la seule consolation dont il avait besoin, ce qu’elle ne put qu’approuver.

C’est clair qu’au moins, ça nous déçoit jamais ! Et qu’on sait toujours où le trouver quand on en a besoin.

Pour appuyer ses paroles, elle leva son verre et vida ce qui y restait. Parce qu’après tout, c’était à la fois un remède pour oublier tous les soucis de sa vie, mais aussi un moyen sûr de passer une bonne soirée. Tant qu’elle ne dépassait pas la limite raisonnable bien entendu.

Tandis qu’ils attendaient leurs plats en discutant, Tiago lui demanda si, à défaut de ne pouvoir la questionner sur sa vie amoureuse, il pouvait en savoir plus sur elle, et notamment sur son enfance. Elisha réfléchit quelques secondes, étonnée par la question. Parce que maintenant qu’elle y pensait, ils ne connaissaient pas grand-chose de leurs vies d’avant. Le temps qu’ils passaient ensembles, c’était la plupart du temps totalement saouls où alors dans des bars, contextes peu propices à la discussion. Elle commença avec un demi-sourire :

Moi ? Casse-couilles ? Nan, tu te trompes de personne c’est pas possible !

Puis elle reprit d’un ton moins ironique :

Ouai, bon ok, j’vais faire un effort pour être sérieuse … un peu. Je jouais pas vraiment à la rebelle quand j’étais p’tite, mais j’étais quand même vachement sauvage. J’passais toutes mes vacances en Algérie dans ma famille, dans un tout petit village en bordure du désert. Alors disons que nos jeux, c’était plutôt d’aller vagabonder dans les rochers à la recherche de lézards plutôt que de rester bien sagement à la maison tu vois ?

Un léger sourire nostalgique s’étira sur ses lèvres. Penser à ses années d’enfances lui faisait toujours chaud au cœur, car elles resteraient à jamais ses plus beaux souvenirs. Elle continua :

Ouai j’sais on dirait probablement pas comme ça. Mais c’était cool, franchement, j’aimais trop aller là-bas. Ca changeait de l’Irlande, et puis j’étais débarrassée de mes parents alors c’était le pied. Mais du coup j’étais … Oh, j’dirais pas casse-couilles, mais probablement très loin de l’image de fille bien élevée que se faisaient mes parents. Et puis surtout très différentes des autres filles de mon école. Alors on peut dire que j’ai toujours été un peu rebelle ?

Elle haussa les épaules, avant de rire légèrement en se remémorant un souvenir.

Oh j’me souviens un jour j’avais mordu ma cousine jusqu’au sang parce qu’elle m’avait piqué mon sac. J’m’étais fait teeeeellement engueuler. En même temps c’est normal mais j’te jure sur le moment j’avais trouvé ça trop injuste. On est con quand on est petit quand même … Mais … c’était quand même plus sympa et moins prise de tête, tout ça.

Elle poussa un léger soupire, avant de se pencher en avant afin de poser ses coudes sur la table, et son menton dans ses mains.

Toi, j’te vois bien en mode … Tu viens de Colombie hein ? Ouai ben, en mode gamin des favelas, un orphelin qui a grandi dans un carton et qui s’est fait embrigader par les cartels de drogue pour gagner sa croûte. Les genoux toujours écorchés et un air triste dans les yeux, comme les petits chiots des fois ! J’ai raison ?

Bien entendu, elle avait volontairement grossit le trait. Elle trouvait ça plus amusant de se renseigner ainsi sur son enfance, plutôt que de simplement lui poser la question.


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Lun 2 Sep 2019 - 22:43

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

- "Désolé de briser tes espoirs mais non, j'suis comme ça naturellement !"

Je dis ça d'un air enjoué, mais bien sûr que je ne suis pas assez con pour me laisser broyer le cœur par la première meuf qui passe. Nan, depuis tout gamin on me répète que les histoires d'amour ça finit toujours mal et je n'ai jamais eu d'exemple qui allait à l'encontre de cette mise en garde. Donc je me contente de la partie amusante. Celle qui commence par quelques flirts à la nuit tombée et qui se termine une fois le soleil levé.

En tout cas si le sujet de l'amour ne lui plait pas des masses, j'ai un peu plus de succès avec celui de l'enfance. Ouais, elle est beaucoup plus à l'aise, parle sans problème et me raconte même quelques anecdotes auxquelles je ris sans avoir à me forcer. Bizarrement, je l'imagine assez facilement en version miniature à courir en bordure du désert. Ou même à mordre sa cousine...

- "Ah ouais ! Je me souviendrais de ne jamais essayer de te piquer ton sac !"

Non pas que ça m'ait jamais traversé l'esprit mais sur le coup d'une mauvaise blague, on ne sait jamais. Et non, la douleur c'est pas mon kiff. J'ai pas vraiment le temps de trop y penser puisque Eli me sort sa théorie sur mon enfance. Ce à quoi je ne peux m'empêcher d’écarquiller les yeux.

- "Sérieux ?! J'te donne vraiment l'impression d'avoir grandi dans la misère des ghettos ? Oh bah merde alors !"

Ce qui ne m'empêche de sourire en disant ça. C'est vrai que je ne sais pas bien comment les étrangers s'imaginent la vie de là où je viens. Enfin, je connais la réputation de la Colombie et c'est d'ailleurs bien pratique, mais de là à pouvoir penser que j'ai connu la privation... J'en profite d'ailleurs pour demander une bouteille de rouge au serveur qui apporte déjà les burgers accompagnés de frites. On ne va quand même pas tourner à l'eau !

- "Mais t'as pas faux sur toute la ligne. Bon ap' !"

Je profite d'une première bouchée de ce plat (après avoir remplit nos verres, il y a des priorités !) pour une petite pause réflexion. Non, je n'ai pas besoin de lui mentir. Enfin, je ne pense pas que ça changera quoi que ce soit pour elle. Après tout, elle sait déjà bien comment je vis aujourd'hui, ce qui ne l'empêche pas d'accepter de passer du temps avec moi alors, je peux bien me passer de langage codé pour éclaircir la situation et l'empêcher de penser que je puisse être un pauvre !

- "C'est vrai, j'avais toujours les genoux écorchés. Pas que les genoux d'ailleurs. Je passais déjà mon temps à me battre, surtout avec mon frère. On ne s'entendait pas très bien. Alors le regard triste de p'tit chiot, je le réservais plutôt à me mère pour éviter de me faire punir. J'ai pas grandi dans un carton. J'étais pas non plus orphelin. On avait même une piscine ! Mais... Ouais, les cartels, c'est quelque chose que je connais bien."

Bah, c'est du passé, en parler ici ne me fait finalement aucun effet. Et puis qui s'imaginerait que j'ai eu une vie parfaitement rangée avant Terrae ? Ou même maintenant... Pourtant, je ne peux m'empêcher de scruter les quelques visages alentours ainsi que la réaction d'Elisha, alors que je continue à descendre ce nouveau verre, sans même faire gaffe au goût de ce vin. Je ne m'y connais franchement pas assez pour ça, tant qu'il y a de l'alcool, je peux m'en contenter.

- "J'espère que t'en as profité pour prendre de l'avance sur ton burger, parce que c'est à mon tour maintenant !"


Picorant distraitement quelques frites, je fixe la demoiselle quelques secondes, comme si j'essayais de deviner quelque chose de son passé par ce simple regard. En fait, j'essaie surtout de brider un peu ma curiosité pour tenter d'éviter tout sujet que je sais fâcheux.

- "Donc t'étais une gamine pleine de vie, avec un bon caractère de merde et qui ne se laissait pas faire. Du coup, comme toute ado rebelle, tu as vite cherché à briser les règles imposées, que ce soit par tes parents ou tes professeurs. Tu avais de mauvaises fréquentations, tu trainais dans les rues jusqu'à tard le soir, tu voulais jouer les grandes filles, alors tu t'es retrouvée à boire et à fumer beaucoup trop jeune. Je dirais... Au collège, vers 13-14 ans ? Et puis il fallait toujours plus de sensations alors tu as expérimenté d'autres substances, totalement illicites celles-ci. Après tu t'es embrouillée avec tes parents forcément, enfin encore plus que ça ne semblait l'être et là ça devient la spirale sans fin, qui fait qu'aujourd'hui tu te retrouves à trainer avec moi !"

Plutôt fier de mon raisonnement, je lève même mon couteau en signe de victoire avant de me reconcentrer sur mon verre. Lui, il diminue bien plus vite que mon assiette. Pourtant, il est carrément bon ce burger. A moins que ce ne soit parce qu'il y a bien trop longtemps que je n'en avais pas mangé ?


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mar 3 Sep 2019 - 14:29

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago Marquez & Elisha Frost

Au fur et à mesure qu’Elisha déballait quelques-uns de ses souvenirs d’enfance, Tiago réagissait en souriant ou en riant. Apparemment, ses anecdotes l’amusaient beaucoup. Quand elle eut fini, il lui dit qu’il ferait bien attention à ne pas lui voler son sac, et elle rit à son tour.

Oh, t’inquiète j’mords plus maintenant, j’ai grandi ! Enfin … je mords presque plus …

Elle lui adressa un sourire malicieux, et repris en décrivant l’idée qu’elle aurait pu se faire de sa vie d’avant Terrae. Le Colombien semblait assez étonné de voir qu’elle l’imaginait tout droit sorti du ghetto, et il lâcha même un juron, son éternel sourire sur les lèvres. Mais avant qu’il n’ait eu le temps d’en dire plus, les plats arrivèrent, et le décoloré en profita pour commander une bouteille de vin pour accompagner le tout. Puis, après l’avoir teasé en disant qu’elle n’avait pas tort sur toute la ligne, il commença à manger, laissant la jeune fille en proie à la curiosité. Comprenant qu’elle n’en obtiendrait pas d’avantage de sa part pour le moment, elle poussa un soupire de frustration et mordit à son tour dans le burger fraîchement préparé.

Ça faisait vraiment du bien. Il y avait longtemps qu’elle n’en avait pas mangé d’aussi bon : au Japon, ce n’était pas franchement leur spécialité. Et même si elle sentait que chaque bouchée pesait sur son petit estomac, elle n’était pas mécontente d’avoir choisi ce menu. Pour une fois qu’elle avait faim ... D’ailleurs en y réfléchissant, ça, c’était vraiment pas habituel. Parce que d’ordinaire il fallait la supplier pour qu’elle avale un morceau. C’était sûrement le spectacle qui lui avait ouvert l’appétit …

Finalement Tiago délaissa son burger quelques instant afin de répondre aux interrogations de la jeune fille. Il n’était donc pas un mystérieux orphelin ténébreux au passé torturé, mais un enfant Colombien ordinaire, un peu bagarreur et manipulateur, avec même une piscine ! Il y avait juste sa familiarité aux cartels de drogues qui dénotait un peu.

Et bien, j’étais vraiment loin du compte alors. Comme quoi tu as encore quelques trucs à cacher ! Mais comment ça se fait que tu connaisses si bien les cartels, alors ?

Parce que oui, c’était quand même pas quelque chose de banal, comme info. Et la curiosité d’Elisha était piquée au vif avec la nonchalance qui transpirait dans son attitude. Peut être avait-il simplement grandit dans un environnement où tout le monde connaissait leur existence, ou bien alors il était le fils du chef de la mafia Colombienne !! Nan, ça paraissait trop gros pour être vrai.

Ce fut ensuite au tour de Tiago d’énumérer ce qu’il avait cru deviner de sa vie tandis qu’elle grignotait ses frites d’un air distrait. Plus il avançait, et plus son sourire s’élargissait. Elle était amusée de voir qu’il pensait qu’elle était du genre à s’être mise à boire et à fumer au milieu du collège. Quand il eut finit, elle rit doucement avant de répondre :

Ahah, sympa ton histoire, mais t’es un peu à côté de la plaque ceci dit. J’ai jamais bu ne serait-ce qu’une goutte d’alcool avant ...

Elle s’interrompit une fraction de seconde, réfléchissant à ce qu’elle allait dire pour remplacer l’information qui avait failli lui échapper des lèvres, et reprit :

Enfin j’ai jamais cherché à jouer à la grande ! J’étais juste … un peu chiante sur les bords comme tous les gosses, et c’était pas toujours la joie avec mes parents parce qu’ils étaient super sévère, mais quand j’étais avec eux je faisais tout c’que je pouvais pour les rendre fiers.

Elle haussa les épaules, un petit sourire gêné sur les épaules. D’abord parce qu’elle se doutait bien que cette image de petite fille qui essayait d’être modèle ne correspondait pas à l’image que se faisait Tiago, et ensuite parce que cette partie de son passé l’agaçait terriblement.

J’t’ai dit, j’ai été élevée dans les valeurs musulmanes. La première cuite que j’ai pris, j’avais … 17 ou 18 ans. Donc ça va j’étais déjà une grande fille !

Lui adressant un clin d’œil, elle termina le verre de vin qu’elle venait de se servir, se disant que ce n’était pas si mauvais finalement comme boisson. Puis elle fixa d’un air découragé la moitié de burger qui restait dans son assiette, avant de dire :

Bon, ben clairement je pourrais pas finir. Dommage, parce que c’était super bon. Tu veux bouger ou tu veux prendre un truc en plus ?

Elle lui jeta un regard interrogateur, même si elle se doutait qu'il ne partirait probablement pas sans prendre un verre supplémentaire.



L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Ven 6 Sep 2019 - 12:26

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

Ma réponse ne parait pas plaire totalement à la demoiselle. Bon j'ai peut être pas hyper développé, mais c'est un peu fait exprès aussi.

- "Eh, si je te dévoile déjà tout maintenant, avec quoi je vais pouvoir faire du chantage quand je voudrais des infos plus sensibles te concernant ? Heureusement qu'il y a beaucoup de choses me concernant que t'ignores encore !"

Bien sûr que cette formulation n'est pas choisie au hasard. Déjà parce que c'est vrai. Je me doute que ce genre d'infos doit attiser sa curiosité et c'est très bien comme ça ! Mais aussi parce que ça reviendrait à évoquer certains détails que j'ai pas trop envie d'aborder maintenant. Donc, cette échappatoire est clairement la meilleure. Tout en enchainement sur un tout autre sujet.

Et si Elisha est assez loin du compte en ce qui concerne mon passé, elle est plutôt pas mal non plus en termes de surprises ! Bah nan mais c'est vrai, qui aurait imaginé que la bad girl à mes côtés qui finit torchée à chaque soirée qu'on passe ensemble (et probablement celles qu'on ne passe pas ensemble d'ailleurs) pouvait être aussi sage ?!

- "Ça fait beaucoup de changements en peu de temps. Enfin, au moins tu t'es rattrapée en nombre moyen de cuites pour ton âge !"


Si elle n'a aucun problème pour terminer son verre, en ce qui concerne son assiette, le succès est assez mitigé. Même si je ne crois pas me souvenir l'avoir déjà vue manger autant. Mais bon, le rôle du moralisateur, je le laisse volontiers à d'autres, elle est assez grande pour faire ce qu'elle veut !

- "Bah, on finit pas un repas sans digestif non ?! Même avec juste un demi burger dans l'estomac." Un petit air insolent en prononçant ces derniers mots j'enchaine tout aussi rapidement. "Mais on pourrait repasser côté bar, ça fait trop longtemps que j'ai le cul posé !"

Rester trop longtemps en position assise ça n'a jamais été mon kiff. Et là, j'ai bien envie de redonner un peu de pouvoir à mes jambes. Après avoir pris soin de terminer le fond de mon verre, je me redresse. Même si le burger assure bien son rôle d'éponge, ce retour à la position bipède me rappelle que je ne suis plus totalement sobre. Pas de quoi me faire marcher de travers pour autant, faut pas exagérer mais dans ma tête tout n'est pas aussi limpide que lorsqu'on est arrivés. Tant mieux. Ce serait quand même la lose. Ce qui ne m'empêche pas d'attraper quelques billets dans mon portefeuille avant de jeter un regard en biais à Eli.

- "Te fais pas de fausses idées hein, mais ne régler que la moitié de l'addition quand on est accompagné d'une jolie fille dans ce genre d'endroit, ça fait carrément radin. Ou pire, mec fauché. C'est pas que ça m'enchante mais j'ai quand même une réputation à tenir !"

Un sourire un peu trop satisfait pour laisser penser que je puisse réellement être emmerdé à l'idée de payer la totalité de la table, je m'approche de la caisse. En général, j'attends au moins les premiers rayons du soleil avant de me comporter en parfait salaud. Et surtout, j'ai toujours aimé claquer du fric sans me soucier des sommes. Si depuis quelques temps je ne peux plus le faire quotidiennement, je compte bien terminer cette soirée de la même façon qu'elle a commencé. C'est à dire sans faire gaffe aux dépenses.

- "D'ailleurs, si tu pouvais au moins faire semblant d'être folle de moi, ce serait le top !"

Je profite que le serveur soit occupé à taper sur sa machine pour chuchoter ces quelques mots à la miss en reprenant mon attitude joueuse, cette même lueur provocante dans le regard.


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Ven 13 Sep 2019 - 11:48

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago Marquez & Elisha Frost

Tiago esquiva la question d’Elisha en prétextant qu’il avait besoin de garder certaines infos secrètes pour la faire chanter lorsqu’il voudrait connaître quelques infos supplémentaires à son sujet. Prenant un air faussement indigné, elle répliqua :

Quoi ? Me faire du chantage à moi ? Je suis … Sache que tu m’auras jamais comme ça ! Et j’finirais par tout savoir, j’aurai juste à attendre que tu sois ivre mort pour ça.

Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres malgré elle. Parce que s’il finissait ivre mort, elle serait probablement dans le même état. Et donc difficile de retenir quoi que ce soit. Mais ce petit jeu de chasse aux infos l’amusait, et elle se promit de fouiner un peu plus dans le passé de son ami. Dans la limite du raisonnable bien sûr, mais à la sauce Elisha.

Ils continuèrent à discuter, et la brune expliqua qu’avant, elle était plutôt du côté « petite fille sage » de la force. Bien entendu, une expression d’étonnement apparu sur le visage de Tiago : en même temps difficile de l’imaginer refusant la moindre goutte d’alcool. Elle esquissa un sourire énigmatique, et répondit :

Et oui, j’ai décidé de mettre le turbo. Et puis le changement, ça fait partie de la vie nan ?

Elle se dit qu’elle aurait bien pu s’en passer cela dit, mais se garda bien de dire cela à haute voix. Pour changer de sujet, elle proposa au Colombien de changer un peu d’air, et il hocha la tête d’un air approbateur. Ils se levèrent, et Elisha dû se retenir une fraction de seconde au dossier de sa chaise pour ne pas tomber à la renverse. Wow, elle avait peut-être un peu forcé sur le Whisky. Bon elle n’était pas défoncée, mais elle sentait bien que son corps et surtout son cerveau ne réagissaient plus aussi rapidement qu’elle le voulait. Et elle adorait être dans cet état-là.

Arrivés à la caisse, Tiago sorti une liasse de billets de son portefeuille et découragea d’un air malicieux la jeune fille de faire de même. Elle haussa les épaules, et ne s’opposa pas vraiment à son geste. En même temps, qui cracherait sur un repas gratuit ? Et puis il l’avait dit : c’était bon pour sa réputation. Comment ça, c’était une gratteuse ? Ouai, ok, peut-être un peu. Et elle s’en foutait d’être vue comme tel. Mais quand il se pencha vers son oreille pour lui murmurer qu’il aurait bien aimé qu’elle fasse comme si elle était folle de lui, elle le regarda d’un air d’abord interloqué, puis amusé. Mordant sa lèvre inférieure pour s’empêcher de partir en fou rire, elle répondit :

Putain mais … T’es vraiment le pire, toi !

Elle lui asséna un coup de coude dans les côtes, et jeta un œil au serveur qui les regardait, perplexe. Une idée lui traversa l’esprit, et elle déclara à ce dernier :

Avec mon ami, on parlait de s’envoyer en l’air. Parce que j’suis folle de lui, vous comprenez. Nan parce qu’honnêtement, personne pourrait résister à ça pas vrai ? Une vraie bête de sexe.

Elle vint se coller contre le torse de Tiago et glissa ses bras autour de sa taille, tout sourire, tandis que le pauvre serveur ne savait pas s’il devait rire ou être horriblement gêné. Elle leva les yeux vers le Feu, et lui sourit l’air de dire « alors, satisfait ? », puis elle relâcha son étreinte et lui attrapa le bras pour l’entraîner vers le bar en saluant d’un clin d’œil le serveur. Lorsqu’ils furent assez loin, elle lâcha le bras de Tiago et fut prise d’un fou rire.

Putain, sa tête … Mec c’était vraiment trop drôle !!

Elle se calma rapidement et, reprenant son sérieux, dit d’un air plus assuré.

Bon par contre, comme t’as pu le voir, faire semblant c’pas trop mon truc tu vois ? Alors me r’demande plus ça.

Elle lui tira la langue, et vint s’accouder au comptoir du bar. Elle ne s’était pas offusquée par sa demande, elle savait bien qu’il rigolait. Et puis, si ça n’était pas le cas, s’il était vraiment sérieux, et bien tant pis pour lui. Elle n'avait même pas ressenti de malaise quand elle était dans ses bras. Ce qui, si elle avait prit la peine d'y réfléchir, lui aurait vraiment semblé étrange.


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Sam 14 Sep 2019 - 23:36

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

Je vois que ma (super) proposition ne l'emballe pas des masses. Je ne sais pas vraiment à quoi je m'attendais en fait, mais sûrement pas à ça. L'entendre râler, si. Ce coup de coude, il ne m'étonne pas des masses (même si je m'en serais bien passé). La suite en revanche... Ok, c'est à moi d'être étonné par ce discours qu'elle nous sort. Un air étonné qui ne dur qu'une fraction de seconde, très vite remplacé par un grand sourire amusé.

Un simple haussement d'épaules adressé au serveur dont le regard trahi la détresse (je ne vais sûrement pas être mal à l'aise pour ce genre de paroles !) heureusement que je suis en pleine transaction monétaire quand Eli vient se coller à moi de la sorte. J'ai beau savoir qu'il n'y a rien de sérieux dans cette petite scène, je pourrais quand même avoir très envie d'en profiter. Eh, c'est qu'elle reste attirante et venant d'elle, j'y suis pas habitué ! Un léger rire amusé face à ce regard de l'apprentie actrice, je la laisse nous rapprocher du bar tout en remettant ma monnaie dans ma poche.

- "Ahah ouais, t'as carrément assuré ! Il ne risque pas de t'oublier ! Et... J'trouve que tu t'démerdes pas si mal !"

Eh, c'est hyper rare que j'ai droit à ce genre de marques d'affection (et c'est carrément la première fois que j'ai pu l'avoir contre moi comme ça !) bien sûr que je compte en profiter un minimum ! Même si c'est juste pour justifier une invitation au restau, j'suis pas hyper compliqué comme mec.

- "Maaais ok. Promis, j'recommencerai plus. J'attendrai que ça te vienne naturellement la prochaine fois !"

Ouais ouais, je sais bien que je peux attendre, mais je n'allais pas la laisser si bien sortir après m'avoir tiré la langue avec ce petit air satisfait. Et puis, on ne sait jamais ! Je commande donc deux verres de Jäger au bar pour aider la digestion. Ou pas, mais dans tous les cas ça passera bien ! Parce que si je sais très bien que rien de tout ce qui vient de se passer n'est vrai bah.... Je commence quand même à être un peu alcoolisé alors ce pseudo câlin m'a donné envie de plus. Mais c'est Eli, ouais je sais, insister ce serait stupide. Allez pense à autre chose mec.

- "Alors ? Finalement t'as réussi à te faire plus de fric que ce avec quoi t'es arrivée ?! Si ça t'dis, j'ai de quoi terminer la soirée tranquille sans rien dépenser de plus. Mais, va falloir sortir d'ici. Avec ça, j'suis sûr que même sur la terrasse le vigile serait capable de venir nous chercher pour nous foutre à la porte !"

Je descends cul sec mon verre après avoir trinqué (pour la énimème fois) avec la miss après lui avoir fait ma proposition. Il y a encore les machines à sous ou les jeux de pur hasard sur lesquels on n'a pas été, mais j'ai tendance à moyennement apprécier les jeux sur lesquels je n'ai absolument aucun contrôle. Et puis... J'ai bien envie d'autre chose maintenant.


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Lun 16 Sep 2019 - 14:01

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago & Elisha Frost

Tiago semblait amusé par le jeu de la jeune fille, et lui adressa un sourire complice lorsqu’elle vint se blottir dans ses bras, prétextant une furieuse envie d’aller plus loin avec lui. Elisha aimait ce sourire, parce qu’elle n’y voyait aucune trace d’arrogance. Et que, de la part du décoloré, c’était vraiment exceptionnel. Parce qu’il fallait bien l’avouer, il passait le plus clair de son temps à fanfaronner et à jouer le mec sûr de lui. Du moins, c’était l’impression qu’elle avait.

Ils s’éloignèrent de la caisse pour se diriger vers le bar (oui, encore) où le Colombien commanda deux Jäger tout en la taquinant en disant qu’il attendrait la prochaine fois qu’elle vienne dans ses bras de sa propre volonté. Elisha sourit d’un air malicieux en saisissant son verre, et répondit :

Mmmmh, bah, comme on dit, l’espoir fait vivre.

Elle finissait toujours par répondre quelque chose de ce genre, même si elle le faisait plus par réflexe et habitude aujourd’hui que par sincère rejet de toute forme d’affection ou de contact physique. Parce que ouai, maintenant, elle le connaissait un peu Tiago. Ok elle ne savait pas tout de sa vie, mais elle commençait à cerner son caractère. Et donc à lui faire confiance.

Le Feu lui demanda ensuite si elle avait suffisamment renfloué ses caisses pour aller finir la soirée ailleurs, ou si elle voulait rester un peu plus histoire de gagner quelques pièces supplémentaires. Tandis qu’il vidait d’un trait son verre, elle ouvrit son petit sac et observa son butin.

Mmmmh, nan, ça m’parait suffisant et je pense pas pouvoir faire mieux. J’crois que j’ai au moins doublé ma mise, c’est pas mal nan ? En même temps le poker c’est fastoche pour moi.

Arborant un sourire fier, elle s’empressa d’engloutir son verre cul sec avant de reprendre :

Allez, ça me tente bien, moi, de finir la soirée ailleurs. Surtout si t’as de quoi nous booster un peu …

Oui, elle avait probablement déjà trop bu, d’ailleurs cela se voyait à sa démarche chancelante, mais là tout de suite elle avait furieusement envie d’un petit joint à tirer. Et même plus fort, si Tiago avait de quoi. Il se baladait toujours avec un tas de truc sur lui, de toute façon. Parce que cette soirée se passait bien, et qu’elle pourrait finir encore mieux pas vrai ?

Les deux amis sortirent donc du casino, après avoir pris soin bien entendu d’échanger leurs jetons contre de vrais billets. La nuit était sombre à cause de la nouvelle Lune, et seuls les quelques lampadaires disséminés ça et là sur le parking éclairaient d’une faible lueur le paysage autour d’eux. La voiture n’était pas loin, mais il leur restait quelques mètres à parcourir.

Encore habituée aux lumières vives à l’intérieur des lieux, Elisha mit quelque temps avant de distinguer les ombres se détacher peu à peu et se rapprocher d’eux. Trop de temps, car lorsqu’elle s’en aperçu, ils étaient déjà coincés. Une des ombres s’approcha un peu plus, et la brune pu apercevoir son visage : le petit gros de tout à l’heure, avec ses deux sbires ! Enfin, trois à présent, à en juger par le nombre de silhouettes restantes. Elle se sentait mal à l’aise, et son instinct lui soufflait que ce n’était pas bon signe. La poussée d’adrénaline qui inonda son cerveau et son cœur la dégrisèrent quelque peu et, par réflexe, elle se rapprocha du Colombien. L’homme eut un sourire mauvais.

Mais regardez qui voilà. Ce serait pas le joli couple de tout à l’heure ? Les tricheurs qui nous ont volé tout notre blé ?

Disant ces mots, il s’était approché d’avantage, un éclat inquiétant brillant dans le regard, tandis que ses acollytes acquiesçaient en hochant la tête et en grommelant des mots incompréhensibles. Sans doute étaient-ils bien alcoolisés, eux aussi. Le cœur d’Elisha accélérait sans qu’elle puisse le contrôler. Elle ne voulait même pas risquer de détecter les émotions de leur agresseur : elle pouvait parfaitement les lire sur son visage. Et puis elle n’avait pas besoin d’une raison de plus pour paniquer. Nan mais franchement, elle avait vraiment une tête à avoir l’habitude de se battre ? L’homme reprit :

On vous avait dit de faire ce qu’on voulait tout à l’heure. D’être sage et obéissants, comme des enfants bien sages. Pas vrai les gars ?

Nouvelle approbation.

Mais vous en avez fait qu’à votre tête, alors maintenant, c’est notre tour. Et on va vous montrer ce qu’on fait aux gosses qui se paient notre tête.

Elisha entendait à peine tant son sang battait dans ses tempes. Pourquoi fallait-il toujours qu’elle soit incapable de gérer ses émotions ? A défaut de parvenir à se calmer elle-même, elle glissa discrètement sa main dans cette de Tiago, espérant profiter ainsi de sa zen attitude. Car il devait être bien plus calme pas vrai ? Parce qu’il avait l’habitude de tout ça nan ? Ce qui était sûr, c'est que si elle ne parvenait pas à maîtriser son stress, elle serait incapable d'user de son électricité pour se défendre. Ce qui voudrait dire qu'elle était dans la merde.


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Mar 17 Sep 2019 - 15:33

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

- "Doublé ? Ouais c'est carrément pas mal pour une première fois au Casino !"

Bah, peut-être que je m'en serais un peu voulu si elle était repartie complètement à sec. Et comme il fallait s'y attendre, Elisha ne dit pas non à poursuivre la soirée ailleurs. Parfait. Bien sûr que j'ai toujours ce qu'il faut dans la doublure de ma veste. Et sur ce coup, je ne parle pas de capotes. On n'a donc plus rien à faire ici. Je remarque bien qu'Eli n'est plus hyper sobre quand on sort de l'établissement (ça aurait été étonnant) et mon cerveau est également pas mal embrumé à ce moment là. Alors quand on se retrouve coincés de la sorte je ne peux m'empêcher de me foutre une claque mentale. Les retrouver ici et maintenant n'a rien de très étonnant, pourtant je n'ai rien prévu. Mais comment prévoir quelque chose quand la principale arme à disposition sont ces pouvoirs ? Non, embarquer un couteau au restau n'aurait sûrement servi à rien si ce n'est faire flipper davantage Elisha.

Si j'avais été seul, je ne me serais pas gêné pour les provoquer suffisamment avant de régler ça de la façon que je maîtrise le mieux. La violence. Mais la réaction de la demoiselle à côté change beaucoup de choses. On ne voit pas grand chose, pourtant je ne peux m'empêcher d'essayer de la regarder quand je sens sa main s'emparer de la mienne. Et cette fois, ce n'est pas pour plaisanter sur la signification de ce geste. Mes doigts caressent instinctivement le dos de sa main comme si cela pouvait avoir quoi que ce soit de sécurisant. Évidemment que je me rend compte qu'elle doit être morte de trouille. Faut dire que les conditions actuelles n'ont rien de rassurant. C'est sûrement la réaction la plus classique qui soit. Et si j'étais pas aussi vénère par cette intervention inopinée, peut-être que je la ressentirais cette pointe de stress caractéristique.

- "Super, j'avais bien besoin de me remuer un peu. Allez, montre moi si t'es à la hauteur de ces grands airs que tu te donnes. Mais, comme un homme. En un contre un. Si je gagne, vous vous barrez. Sinon, eh bien, vous faites c'que vous voulez."

Je suis parfaitement sérieux comme le laisse facilement deviner ma voix qui n'a plus rien de sarcastique. Seule l'hostilité y persiste. Cette solution est la plus avantageuse. Non seulement l'inconvénient du nombre est renversé mais en plus je n'ai pas à garder un œil sur Eli. Je me doute bien qu'elle ne doit pas être une grande habituée de ce genre de baston. Encore moins en étant perchée sur ses talons. C'est pas franchement ce genre de femme. Et... Ouais, forcément que j'me sens un peu responsable.

- "Ahah, sérieusement ? C'est honorable de vouloir jouer au chevalier servant, mais tu n'es pas en position de fixer les règles. C'est moi qui décide et là, j'ai décidé de vous faire passer l'envie de remettre les pieds dans un Casino avant très longtemps. Et vos belles petites gueules ne ressembleront de toute façon plus assez à celle qu'il y a sur vos papiers pour ça !"


Un rire général très vite suivi par un ton beaucoup plus menaçant, c'est un échec. Je sais bien que c'est les risques, mais ça me donne soudainement très envie de lui montrer ce que ça fait de s'faire arranger le portrait. Si j'étais en mesure de réfléchir un peu plus loin qu'à ce qui se passe juste en face de moi, je me rendrais sûrement compte de cette main que je tiens toujours. Et du pouvoir de sa propriétaire. Mais dans la situation actuelle, je suis très loin de me soucier de la façon dont cet excès de haine et d'agressivité peut être ressenti par quelqu'un qui n'est peut-être pas habitué à composer avec ces envies de violence.

- "Ne les laisse pas t'approcher. Et, concentre toi, j'suis sûr que tu peux l'faire. Pas la peine de t'retenir face à ce genre de lâches."


J'ai beau avoir ma fierté, je ne suis pas totalement con non plus. Et il n'y a rien d'honorable à se faire exploser la gueule, même à un contre quatre. Alors si Eli peut prendre part, même de loin, à cet affrontement désormais inévitable, ça augmentera toujours nos chances. Même si je ne sais pas encore ce qu'ils valent, il suffit de voir les sbires avec ce qui ressemble manifestement à des barres en métal pour comprendre qu'ils ne doivent pas seulement vouloir nous faire flipper.

Je repousse légèrement la Tonnerre derrière moi alors qu'à l'inverse, je fais un pas en direction du présumé chef. Je pourrais directement utiliser mes pouvoirs pour en faire du cochon à la broche, mais j'ai bien envie de laisser s'exprimer mes poings en premiers. Et voir ce qu'ils valent vraiment ces connards !


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mer 18 Sep 2019 - 11:23

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Elizabeth
► Rencontres ♫♪ :
Elisha Frost
Elisha Frost
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 356
Date d'inscription : 11/11/2018
Emploi/loisirs : Elever des châtons

A la lumière du casino

Tiago & Elisha Frost

Lorsque sa main rencontra celle de Tiago, Elisha se senti un bref instant rassurée par sa présence juste à côté d’elle. Il caressa imperceptiblement le dos de sa main avec ses doigts et, alors que ce geste n’avait en soit rien de sécurisant, les battements de son cœur ralentir pendant quelques secondes. Quelques secondes seulement. Parce que très peu de temps après, ce furent les émotions de Tiago qui prirent le dessus. Après tout, c’était le but de la manœuvre : elle n’avait mis aucun frein, bien au contraire. Mais au lieu de l’apaisement qu’elle avait espéré, ce fut la colère qui l’envahit. Une colère sourde qui gonflait au creux de son estomac au fur et à mesure que le Colombien parlait.

Il proposa à leurs agresseur de la jouer « à la loyale », en un contre un. Miser sur l’égo de celui qui semblait être le chef était un pari risqué, et ne fonctionna malheureusement pas : l’intéressé se contenta de rire, avant de les menacer et de s’avancer un peu plus vers eux, imité par ses acolytes qui, elle pouvait le voir à présent, tenaient entre leurs mains des barres métalliques. La colère s’accentua, couplée à une envie presque maladive d’abattre son poing dans la mâchoire de ces lâches. Elle avait déjà été en colère auparavant, furieuse même. Mais jamais encore elle n’avait ressenti une telle envie de frapper quelqu’un d’autre. En générale, elle se tournait plutôt vers l’autodestruction. L’adrénaline affluait dans son cœur, et son sang battait dans ses tempes. La mâchoire serrée, elle entendit à peine Tiago lui recommander de ne pas s’approcher d’eux. Elle répondit sèchement, sifflant entre ses dents :

Ça va.

Le Feu la repoussa derrière lui, faisant en même temps un pas en avant, probablement pour attirer l’attention sur lui plutôt que sur elle. Il lâcha sa main, mais la colère et la rage de la jeune fille ne s’évanouirent pas pour autant. Elle l’avait absorbée trop longtemps. Aussi, tandis que trois des hommes s’amassaient autour de Tiago et que le dernier s’avançaient pour s’occuper de son cas, ce fut elle qui frappa la première, oubliant toute recommandation de son ami. Elle s’était entraînée à frapper. Alors pourquoi cela se serait mal passé ? Sauf qu’au lieu de rencontrer la surface souple du sac d’entraînement, son poing s’abattit sur la mâchoire carrée du son adversaire, craquant douloureusement face à cette pression qu’il n’avait pas l’habitude de recevoir.

Oh putain de merde …

Etouffant un gémissement de douleur en secouant vigoureusement sa main, la jeune fille eu à peine le temps de voir le rictus mi-amusé, mi-contrarié de son assaillant avant que la main de ce dernier ne vienne frapper son visage. Le coup toucha sa mâchoire et sa lèvre, tirant un nouveau cri de douleur Elisha, puis un second vint la toucher directement à la tempe, la projetant au sol et l’assommant une fraction de seconde. Le paysage tournoyait atour d’elle, elle avait mal. Un goût de sang envahissait sa bouche, et elle se pencha sur le côté pour crâché un mince filet de liquide rougeâtre. La colère de Tiago avait disparu de son esprit. Mais c’était la sienne qui l’avait remplacée. Moins fougueuse, moins téméraire, plus réfléchie.

Il fallait qu’elle réagisse. Elle tenait pas à passer les trois prochains jours à l’hosto. Alors quand son adversaire se pencha sur elle pour la dominer de tout son poids, elle prit les choses en main. Littéralement. Agrippant ses poignets pour l’empêcher de frapper, elle libéra subitement une forte décharge électrique, aussi puissante qu’elle le pouvait sans canalisation. Largement suffisant pour assommer un homme adulte. L’homme convulsa légèrement tout le temps où l’électricité parcourait son organisme, et s’effondra sur le côté, les lèvres écumantes de salive, libérant la jeune fille de son poids. Encore un peu sonnée, et choquée de ce qu’elle venait de faire, elle mit quelques secondes à retrouver ses esprits. Elle avait toujours mal, mais ses pensées se tournèrent rapidement vers Tiago, et elle se releva immédiatement, jetant un coup d’œil pour évaluer s’il avait besoin d’aide, et en quoi elle pouvait aider. Pourvu qu’ils ne l’aient pas trop amoché …


L'important dans la vie, c'est de participer ♥️♥️
A la lumière du casino - Page 2 AayTf03
##   Jeu 19 Sep 2019 - 13:17

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 791
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 28

Je ne prête pas trop attention à la réponse un peu trop sèche d'Elisha Parce que ça risquerait de m'agacer et que ce n'est sûrement pas le moment idéal pour qu'on s'engueule. J'ai beau avoir l'habitude de me battre, ils sont plus nombreux et armés. Et visiblement bien décidés à en découdre. L'adrénaline qui accélère mon rythme cardiaque tout en focalisant tous mes sens sur le danger principal, je ne suis pas en position d'attendre que le premier coup soit porté, alors je prends l'initiative. Rapidement, mon talon part en direction de l'estomac de ce type insupportable. Mais si je sens bien la surface rencontrée se replier sur elle-même, je n'ai pas le temps d'enchainer pour tenter de le mettre ko que deux autres mecs me sautent dessus.

Il fait beaucoup trop sombre pour vraiment distinguer ce que fais chacun. Les conditions ne sont pas optimales pour ce qui est de l'anticipation et de la riposte, mais ce n'est pas comme si c'était la première fois que je me retrouvais dans une telle situation. Dans ces cas là, je ne réfléchis pas trop et compte davantage sur mes réflexes, je laisse mon instinct dicter mes actes. Une garde maximale au niveau de mon visage, j'encaisse quelques coups. Si je ne me prive pas pour en renvoyer sans chercher à me retenir, je ne vais pas m'en sortir à ce rythme là. Une esquive, je recule de deux pas, concentration au max pour transformer l'un de ces connards en torche humaine. Si les flammes prennent bien possession de ses fringues, se répandent rapidement pendant qu'un mélange de cris et d'insultes sortent de la bouche du malchanceux, elles finissent par s'évaporer tout aussi rapidement.

- "Bah alors, tu pensais quand même pas être le seul Feu dans l'coin ? Mais si tu veux qu'on la joue avec pouvoir, tu vas pas être déçu !"

Occupé à éviter l'un des gars qui m'arrive droit dessus, je ne peux m'empêcher de me retourner en entendant Eli pousser un cri qui laisse deviner qu'elle ne doit pas être en meilleure posture. Mais je n'ai pas le temps de m'en vouloir ou d'envisager d'aller lui filer un coup de main que j'ai le souffle coupé par l'une de ces barres qui s'abat sur mes côtes. Un goût ferreux fans la bouche, ça ne m'empêche pas de me saisir au passage de cette arme tout en envoyant mon pied dans le genoux de mon adversaire, le déséquilibrant juste assez pour prendre possession de cette barre et l'envoyer de toutes mes forces en pleine face de ce connard. Un bruit sourd caractéristique, le mec n'est pas encore tombé au sol qu'un coup qui m'arrive direct à la tempe m'envoie rejoindre le bitume, complètement sonné.

Étalé par terre je me redresse tant bien que mal, sur les genoux, une main en appui pour assurer mon équilibre mis à mal par cet assaut d'une puissance que j'avais encore rarement connue, j'essaie d'évaluer la situation. Une masse inerte non loin de moi, ça doit être le type que je viens d'assommer. Deux autres silhouettes qui se rapprochent, doucement, profitant visiblement de cette large domination, baragouinent des paroles que mon cerveau est actuellement incapable de déchiffrer. A moins que je n'ai perdu ma puce traductrice dans l'histoire. Ce serait pas très étonnant. Avec un effort qui me parait colossal, je réussi à me redresser sur mes deux jambes, encore chancelantes. C'est là que j'aperçois cette troisième forme un peu plus loin. Mon cœur se remet à s'emballer alors que je repense à Elisha, ne pouvant m'empêcher d'imaginer le pire. Pourtant, en réalisant que cette silhouette est beaucoup trop fine pour appartenir à qui que ce soit d'autre qu'elle, je ne me sens pas spécialement rassuré.

- "Putain, qu'est-ce tu fous encore là ?! Barre toi !"

Un ton carrément agressif qui n'encourage pas à la négociation, la précarité de la situation me rend franchement désagréable. Mais je ne supporte pas qu'elle puisse me voir ainsi. En état de faiblesse. L'avantage, c'est que ça me redonne une décharge de motivation qui me permet de reprendre possession de mes moyens. L'inconvénient, c'est qu'évidemment, les deux autres se tournent dans sa direction.

- "Ah, oui, biens sûr, les tricheuses savent se battre à c'que j'vois. Ne t'inquiète pas, toi aussi tu vas comprendre c'que ça fait d'avoir mal."

Profitant de cette légère distraction pour regagner en initiative, je me rapproche du duo restant pour finir d'en découdre. Je n'ai plus assez d'énergie pour pouvoir utiliser mes pouvoirs (ce qui est dommage parce que ce serait bien pratique de retourner musclor contre son pote) mais je ne vais pas pour autant les laisser s'en sortir aussi facilement.

- "Dégage !"

Cette injonction qui sonne davantage comme un ordre à l'intention d'Eli, je pourrais presque paraitre chevaleresque, à la manière de ces héros de film qui se sacrifient pour permettre aux autres de fuir. Sauf que je compte bien les exploser ces enfoirés, et que ma voix ne sonne pas vraiment comme ces ton mielleux qu'utilisent les gentils au cinéma.


A la lumière du casino - Page 2 59437_s
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

A la lumière du casino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant