Partagez
"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago]
##   Lun 29 Juil 2019 - 20:41

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Clara Schäfer
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 46
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Un matin comme les autres à l'Institut. Comme toujours, Clara fut réveillée par son chaton, et par conséquent, la première chose qu'elle fit en se levant fut de le nourrir. Ensuite, elle s'occupa d'elle, le laissant vaquer à ses occupations. N'ayant toujours pas eu le temps d'aller renouveler sa garde-robe, elle fut contrainte de se vêtir de la même robe que d'habitude, celle qu'elle portait le jour de son arrivée. Bon, bien sûr, à cause des nombreux lavages successifs subis, sa couleur s'était un peu ternie, mais elle était toujours plus belle à ses yeux que les vêtements fournis par l'établissement, qu'elle avait toujours refusé de porter.
Il était à présent temps de s'occuper de sa coiffure. Comment allait-elle donc dresser ses mèches, aujourd'hui ? Finalement, elle décida de se faire plaisir, et passa un temps fou à se constituer une coiffure complexe mais très élégante, digne de ses jours passés, dans le manoir familial. Si sa robe était plus neuve, elle aurait ressemblé à s'y méprendre à n'importe quelle jeune femme noble... Ce qu'elle n'avait jamais été. Mais elle avait toujours su soigner son apparence au point de ressembler à n'importe quel type de jeune fille fortunée de son âge, c'était d'ailleurs à peu près tout ce qu'elle avait gardé de sa famille.

Bon. Trêve de futilités, elle devait à présent décider du programme de la journée. Peut-être qu'elle pourrait la passer à la bibliothèque, une fois qu'elle l'aurait trouvée ? Mais avant de partir, elle devait absolument faire quelques câlins à Lani.

Et là, ce fut le drame. Le chaton, qui, généralement, ne se trouvait jamais ailleurs que sur son lit ou devant son bol de lait, était absent de ces deux lieux. La panique envahit la jeune fille à la vitesse de l'éclair. Où était-il ? Elle savait exactement quelle était la première chose à faire :

    - LANI !


...

Aucune réponse, aucun mouvement, aucun miaulement plaintif. Le petit avait quitté la pièce. Il estimait sans doute déjà connaître assez bien les lieux pour pouvoir se permettre de les visiter seul, par lui-même... Seulement, il était encore très petit, et elle se souvenait encore de sa rencontre avec l'homme au chat noir... Elle avait été provoquée par Lani, qui avait attaqué le chat en question... Elle savait parfaitement que le petit monstre était parfaitement capable de réitérer l'opération. Il fallait donc absolument qu'elle le retrouve. Pas pour le bien des humains, qui seraient évidemment plus nombreux dans les parages et seraient donc des proies plus logiques. Non, les humains, elle s'en moquait. Mais c'était pour son chat, qu'elle avait peur. Elle doutait que tous les humains soient aussi sympathiques que ce Monsieur Arash. Elle était d'ailleurs convaincue du contraire. Il était le seul dans son cas. Et, en tant que mère de substitution, elle devait protéger le rouquin.

Elle quitta donc le dortoir comme une furie : elle devait le retrouver au plus vite ! Il ne pouvait pas être allé bien loin, avec des pattes si courtes... Elle parcourut les couloirs, l'appelant régulièrement, dans le but de le faire réagir s'il se trouvait dans les parages. Un humain normal aurait demandé de l'aide à ses semblables. Mais voilà, elle n'était pas normale, et désirait limiter au maximum ses interactions avec les siens.

Alors qu'elle commençait à désespérer, des larmes naissant dans ses yeux, elle l'appela de nouveau, sans grand espoir. Mais cette fois, il y eut une réponse. Sa petite flamme fusa de nulle part et sauta dans ses bras. Elle le rattrapa sans mal, ses larmes coulant cette fois pour de bon. Mais il s'agissait de larmes de joie. Heureusement qu'elle ne s'était pas maquillée, le matin même, songea-t-elle cependant.

Elle réalisa un peu tard qu'elle ne s'était pas arrêtée, malgré l'irruption de Lani. En effet, elle le réalisa... Quand elle rentra dans quelqu'un.

    - Oh. Désolée...


Disant ces mots, elle recula de quelques pas, afin de rétablir son espace vital. Et c'est à ce moment qu'elle réalisa deux choses : d'abord, l'humain était blessé. Ensuite, le chat refusait de la regarder, et tout son être exprimait de la culpabilité. Non ! C'était impossible ! Elle savait qu'il avait mauvais caractère, mais...

    - Tu n'as quand même pas fait ça !


Cette fois, il la regarda... Mais ce fut pour lui répondre d'un petit miaulement plaintif. La jeune fille soupira. Cette fois, elle n'avait pas le choix, elle devait parler à l'humain. Elle lui lança donc un regard, ni amical ni hostile, mais franchement méfiant, s'agissant d'un humain qu'elle ne connaissait pas... Et puis, Lani n'était pas totalement mauvais, du moins, elle refusait de le croire. Il devait avoir une raison pour l'avoir attaqué ainsi. Mais elle était absente lors des faits. Elle n'avait donc pas le choix, il fallait parler.

    - Je m'excuse pour mon chat. Je ne sais pas exactement quel traitement il vous a infligé, mais je crois que je vous dois au moins des soins...


C'était la moindre des choses. Il fallait au moins désinfecter les endroits où les griffes du chaton l'avaient touché. Mais elle n'avait jamais appris à jouer l'infirmière, et de toutes façons, elle refusait de toucher un humains, ne serait-ce que pour l'aider. Il lui fallait donc savoir où se trouvait l'infirmerie... Ou alors, elle pourrait simplement lui payer un médecin... Mais cela serait sûrement déplacé, dans un lieu disposant d'une infirmerie... C'est pourquoi elle ne fit pas un geste, attendant de voir comment serait reçue sa proposition.

Néanmoins, elle devait aussi savoir ce qui avait poussé le félin à passer à l'attaque :

    - Et j'aurai également besoin d'une information... Pourriez-vous me décrire ce qu'il s'est passé avant mon arrivée ? Et je vous saurais gré de détailler aussi vos dernière activités avant l'arrivée de mon chat, afin de savoir ce qui aurait pu le convaincre de vous attaquer à vous. Je ne vous cacherai pas qu'il a mauvais caractère, mais il devrait savoir qu'il ne peut pas s'attaquer à plus grand que lui...



Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Mar 30 Juil 2019 - 15:17

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 579
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

- "Putain de chat d'merde là !!"

Raaah nan mais sérieux ils peuvent pas les cadenasser leurs saletés de boule de poils là ?! Surtout ceux qui se jettent sur le premier venu toutes griffes dehors ! J'lui ait peut-être un peu gueulé dessus ok, mais cet idiot à chopé j'sais pas comment un sachet d'herbe qui m'a échappé des mains. Et c'est pas une variété faite pour les chats... Puis j'suis déjà pas d'humeur ces derniers temps, alors voir un connard de félin, même miniature, qui me feule ridiculement dessus avec cette pseudo crête sur le dos, ça me donne juste envie de lui apprendre comment marche la loi du plus fort !

Mais quand je m'apprête à l'attraper par le col pour une petite leçon de vie, mini-cat se fait bien vite la malle, abandonnant sur butin sur place, comme s'il avait compris qu'il n'avait pas intérêt à ce que je lui mette la main dessus. C'est ça, barre toi dans les jupons d'ta...

Je troque bien vite ma gueule vénère pour un air beaucoup plus étonné en voyant une demoiselle accourir, visiblement paniquée, avant de récupérer la racaille sur pattes. Je ne sais pas trop ce qu'il y a de plus irréel là-dedans. Que ce sale matou se transforme subitement en adorable boule de poils, que la miss ne semble même pas m'avoir remarqué (ouais, j'l'ai un peu mauvaise ok...), ces déluge de questions qui s'abat sur moi ensuite, ou cette robe qui parait tout droit sortie de... Je ne sais même pas où on porte ce genre de fringues !

- "Heu, ahah ouais, on va faire un break d'ac, parce que là tu pars carrément trop loin pour moi !"

J'arrive même à garder un visage à peu près avenant malgré mes sourcils toujours exagérément relevés, le temps de faire le tri entre toutes ces informations qui se bousculent dans ma tête. Et de remettre bien gentiment ce sachet dans la poche de mon jean. Parce que j'ai bien envie de passer une partie de mes nerfs sur elle pour ces quelques griffures apparentes sur mes bras (mais surtout pour ma chemise déchirée putain !!), mais en même temps... Elle est plutôt mignonne et vient bien de parler de soins... Ça peut se tenter. Je me garde donc bien de lui dire que je bosse à l'hosto, mais il va surtout falloir que je fasse gaffe à mes paroles sur le cat qu'elle garde bien précieusement dans ses bras.

- "J'veux bien répondre à tes questions le temps qu'on aille jusqu'à l'infirmerie. A moins que t'aies une trousse de secours dans ta chambre ?"

Et vu la teigne qu'elle a entre les bras, ce ne serait pas une mauvaise idée ! Enfin, c'est surtout que faire une telle proposition me permet de passer plus facilement en mode "mec cool". Bien sûr que c'est pas innocent ! Eh, on sait jamais, faut bien que je teste pour savoir s'il y a des possibilités. Même si elle a quand même l'air d'être du genre bien coincée.

- "Mais avant ça, si tu m'disais comment tu t'appelles ! Moi c'est Tiago. Ah, et laisse tomber ce vouvoiement steuplait, ça m'donne l'impression d'être le genre de vieux hyper relou avec un balai dans l'cul !!"


Nan mais c'est vrai, d'où ça vient cet excès de politesse ? J'ai une gueule à être vouvoyé ?! Il n'y a que Afya pour s'imaginer sincèrement que j'ai dépassé la cinquantaine sous prétexte que j'ai les cheveux décolorés !


"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mar 30 Juil 2019 - 21:03

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Clara Schäfer
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 46
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

L'infirmerie ? Oui, bien sûr, elle y avait pensé, mais... Où se trouvait-elle ? Et puis, elle commençait aussi à regretter d'avoir offert de l'aide à cet être, qui semblait se rapprocher bien plus que Monsieur Arash de ces êtres humains qu'elle haïssait.. Ce type d'êtres capables de tuer toute une famille de chats... Instinctivement, elle serra Lani plus fort contre elle, dans un attitude protectrice. Mais bon, de toutes façons, c'était elle qui avait lancé l'invitation, elle n'avait donc pas le droit de se défiler. Cela l'aurait arrangée qu'il refuse, mais comme il avait accepté... Il faudrait faire contre mauvaise fortune bon cœur. En espérant qu'elle n'aie pas à le regretter.

    - Non, je n'ai pas le nécessaire. De toutes manières, je ne saurais pas m'en servir, j'en ai bien peur...


Sa tirade suivante lui glaça le sang... Non seulement, son langage laissait beaucoup à désirer, mais ensuite... Apparemment, personne ici ne voulait être traité avec une certaine distance. Cela allait tellement à l'encontre de tous ses principes qu'elle resta un moment coite, sans savoir que répliquer. Puis elle finit par soupirer :

    - Je n'ai pas pour habitude de tutoyer les inconnus. C'est pourquoi je vous propose un marché : je vous tutoie, si, en retour, vous surveillez un minimum votre langage.


Il n'était pas question qu'elle abandonne totalement son identité, ne fut-ce qu'en ce qui concernait sa manière de s'exprimer. Mais, preuve de son immense tentative de conciliation, elle parvint à l'imiter en ne se présentant qu'avec son prénom.

    - De mon côté, je me nomme Clara.


Pour une fois, elle avait mis toute l'assurance dont elle était capable dans chacune de ses interventions, dans le but de faire preuve d'un minimum d'autorité. En effet, elle sentait que c'était le seul moyen de se faire un tant soit peu respecter par cet être.
Pour ce qui était de l'infirmerie, elle le laisserait la guider, en espérant réussir à dissimuler son ignorance de sa situation.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Mar 30 Juil 2019 - 23:35

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 579
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Ouais, c'est clair que ce n'est pas le genre de nana qui doit trainer tard le soir au bar ou en boîte. Pas très étonnant que je ne l'ai jamais croisée. Mais ça ne veut pas pour autant dire qu'elle ne présente aucun intérêt. Bon, elle a l'air un peu trop accro à son sale matou, mais je ne suis pas du genre à abandonner à la première difficulté ! Donc direction l'infirmerie, dommage, mais je ferai avec !

En revanche, cette proposition qu'elle me fait en suivant m'étonne particulièrement. Mais en bien. Vraiment bien. Un marché ? Ok, je suis toujours partant ! Surtout que celui-ci n'est pas particulièrement contraignant. Enfin, faire attention à mon langage va forcément me demander beaucoup d'attention, parce que les gros mots font partie courante de mon vocabulaire, mais ça m'plait !

- "Dac, je comprend. Alors, à partir de maintenant, tu peux être sûre que mon langage se fera parfaitement respectable, de sorte à avoir entièrement sa place dans n'importe quelle réunion mondaine de la haute !"

Un ton légèrement pompeux et une gestuelle quelque peu exagérée, je ne peux pas faire preuve de davantage de bonne volonté ! Je ne dis pas que je tiendrais 24h comme ça, mais sur du court terme je devrais pouvoir m'en sortir !

- "Clara, si tu veux bien me suivre, l'infirmerie est par là."

Ouais, c'est clair que ça ne va pas m'amuser éternellement ! Mais pour le moment, j'arrive à me contrôler, tout en prenant la direction de l'escalier, direction le rez de chaussée. J'enfonce mes mains dans mes poches au passage. Eh, il n'y a que mon langage que je suis censé surveiller. Pour ce qui est de mon attitude, j'ai pas du tout envie de me conduire comme ces pseudos bobos qui visent je ne sais quelle université réputée pour faire plaisir à papa !

- "Du coup, pour ce qui est de ton chat... Je dirais juste que c'est un bébé plein d'énergie. Si t'as pris la place de sa mère, j'imagine que c'est à toi de lui apprendre à ranger ses griffes face à de la chaire humaine."


Je me retiens in extremis d'ajouter que si ce n'est pas le cas, je m'en chargerai la prochaine fois mais à la façon "papa". Moins délicate quoi... Mais ce ne serait sûrement pas très acceptable, alors je ravale bien vite cette remarque qui risquerait bien vite de me ramener sur mes mauvaises habitudes.

- "Je m'apprêtais à sortir pour... Entretenir de bonnes relations avec certaines connaissances quand j'ai croisé ce petit c... coquin. Du coup, je n'avais rien fait de particulier juste avant. A part prendre une douche, un café et une clope."

Ouais, je ne peux pas lui dire que j'étais en train de couper de l'herbe que j'empaquetais soigneusement pour aller l'apporter à des types pas fréquentables qui me permettent d'arrondir un peu les fins de mois (parce que j'ai toujours un rythme de vie un peu trop élevé pour un salaire bas de gamme à l'hosto...).

- "Et toi alors ? Depuis combien de temps tu as récupéré cette boule de poils ?"

Eh, j'suis super bon là !! Azy, je crois que j'ai jamais été aussi poli de ma vie !


"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mer 31 Juil 2019 - 10:20

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Clara Schäfer
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 46
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Bon, au moins, il avait fait sa part du marché... À son tour, maintenant. Et ça n'allait pas être facile du tout. Mais bon, une promesse étant une promesse, elle ne pouvait plus se défiler. Néanmoins, elle sentait bien la pointe d'ironie dans sa première tirade. Cela l'agaça, mais elle s'efforça de ne pas le montrer. Au moins, il faisait ce qu'il avait promis, elle ne pouvait pas lui en demander plus...

Puis il lui proposa de la guider... Son ignorance était-elle donc si visible ? Elle ne put empêcher le rouge de la gêne de lui monter aux joues. Elle se faisait percer à jour dès la première fois qu'elle tentait de cacher quelque chose à quelqu'un... Pas très prometteur pour la suite... Enfin ! Elle le suivit, espérant seulement que le fait qu'il ait pris la tête de la marche l'ait empêché de voir sa réaction. S'il l'avait remarquée, elle ne saurait plus où se cacher...

Mais ce qu'il dit à propos de Lani la hérissa. S'il n'en tenait qu'à elle, elle laisserait son chat l'attaquer de nouveau. Incapable de se retenir, malgré toute sa bonne volonté, elle cracha :

    - Ne jugez pas ceux que.. Tu ne connais pas !


Elle s'était reprise au dernier moment. Décidément, sa vraie nature ne voulait vraisemblablement pas disparaître aussi facilement... Mais elle reprit bien vite, histoire de ne pas laisser le temps à sa colère de se calmer :

    - Il a beaucoup souffert à cause de personnes comme toi ! Je le comprends parfaitement ! J'étais là quand il a reçu le choc de sa vie ! J'étais là quand il s'est retrouvé orphelin ! J'étais là quand sa mère m'a suppliée de le protéger ! Fais attention à toi, je risque de me raviser et le laisser t'attaquer de nouveau si tu oses insinuer de nouveau qu'il devrait rester sans réagir face aux rémanences de son passé !


Puis elle se tut, cherchant à se calmer. Il ne fallait surtout pas qu'elle provoque une dispute dans un tel lieu. Alors, elle s'accrocha au chaton, qui, sentant à la fois sa rage et son désespoir, chercha à la calmer d'un doux miaulement et de quelques coups de langue sur la joue. Cela eut l'effet désiré : Elle lui sourit et le caressa, sans pour autant quitter des yeux cet être ayant osé insulter le rouquin. Si elle ne voulait plus s'énerver contre lui, il était certain qu'elle tenait à le surveiller.

"clope"... Qu'était-ce encore que cette invention ? La demoiselle n'avait jamais vu personne fumer, mais n'était pas sûre de vouloir connaitre le sens de ce mot. Aussi ne releva-t-elle pas.

Et le voilà qui lui posait une question personnelle... Elle n'était pas sûre de vouloir répondre... Mais cela allait contre tout ce qu'on lui avait toujours appris. Alors, elle opta pour une réponse rapide, mais qu'il pourrait facilement compléter avec ce qu'elle avait déjà dit :

    - J'ai accordé à sa mère la faveur de le sauver.


Il ne lui soutirerait aucune information supplémentaire à ce sujet. Il lui était déjà assez difficile de se remémorer ce jour, il fallait qu'elle passe à autre chose. Pourquoi ne pas lancer un autre sujet de discussion ? Le problème... C'est qu'elle n'avait jamais été douée pour ça. Elle ne savait pas mener une conversation. Elle décida donc de laisser ce soin à cet humain.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Mer 31 Juil 2019 - 19:40

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 579
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Est-ce que j'ai déjà réussi à l'énerver ? J'ai même pas fait exprès cette fois. Enfin, j'ai pas trop forcé en tout cas. Roh ça va, j'y suis pour rien si elle est beaucoup trop susceptible la miss poupée. Qu'elle continue à jouer avec son chat, j'm'en fout. Mais ce serait quand même dommage de laisser passer une si belle occasion de s'amuser un peu. Je peux bien faire attention à mon langage tout en essayant de la décoincer non ?

- "Oh, j'ai pas dit qu'il ne devrait pas réagir. Seulement apprendre où est sa place, comme n'importe qui dans cette... Société. La hiérarchie, il n'y a pas qu'en entreprise qu'elle existe. Vouloir monter, c'est naturel, mais ça implique aussi de prendre certains risques. Et, un chat, aussi mignon soit-il sera toujours en bas."

J'ai beau faire attention aux mots que je choisis, c'est pas pour autant que je compte jouer au gentil garçon bien sous tout rapport. De toute façon, j'en serais bien incapable. Je retiens même un regard qui se serait probablement fait beaucoup trop arrogant dans ses yeux.

- "Pour ce qui est des personnes comme moi en revanche... Je croyais qu'il ne fallait pas juger ceux qu'on ne connait pas."

Cette fois, je ne peux m'empêcher de tourner la tête la tête vers Clara, un léger sourire victorieux  d'affiché. Oui, j'ai juste envie de l'emmerder, parce qu'en vrai je m'en branle. Pas besoin d'être sensitif pour remarquer que la demoiselle n'est pas hyper à l'aise dans ses basks', bien sûr que je compte en profiter !

- "C'était une boutade hein, prend pas la mouche ! Tu ne serais pas la première et c'est le dernier de mes soucis !"

Eh, si je me donne autant de mal à entretenir cette apparence de bad boy, ce n'est pas pour que des saintes ni-touches s'imaginent que je puisse être un garçon bien élevé et fréquentable sous prétexte qu'il faut apprendre à connaître les gens ! En plus, elle me suit finalement le long de ce couloir jusqu'à ce qu'on arrive en bas. Si j'étais pas seul je crois que je m'essaierais bien à un pari sur le temps qu'elle tiendra en ma compagnie avant de prendre ses jambes à son cou. Mais je suis pas du genre à aimer les auto-paris (ouais j'suis sain d'esprit moi qu'est-ce tu crois ?!).

Du coup, je ne perd rien de mon assurance sûrement excessive, laissant volontairement un petit vide s'installer entre nous. Oh, j'aurais pu la relancer sur tout un tas de sujets, mais je préfère la laisser cogiter. Si elle en vient à la conclusion qu'elle ferait mieux de ne plus recroiser ma route à l'avenir, ça ne sera pas pour me déplaire. Ouais, parce que visiblement ce chat doit être en cours de greffe dans ses bras.

- "Si mademoiselle veut bien se donner la peine d'entrer."

Un ton toujours aussi guindé pour prononcer cette phrase type que toute petite fille qui vit dans des rêves princesse aime entendre, j'ouvre la porte de l'infirmerie en attendant que Clara se décide à entrer, sans rien perdre de mon sourire satisfait, qui contribue sûrement à décridibiliser mes faux efforts pour paraître complaisant.


"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mer 21 Aoû 2019 - 9:38

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Clara Schäfer
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 46
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Elle serra les dents. Comment osait-il insulter les chats de la sorte ? Mais elle s'était promis de ne plus s'énerver. Employant tout le self-control dont elle disposait, elle réussit à ne pas exploser. Mais son interlocuteur ne faisait décidément rien pour améliorer son image à ses yeux. Chacune de ses actions et de ses paroles le faisait baisser encore plus dans son estime. Quelque chose lui disait que, quelque part, c'était ce qu'il voulait. En effet, il ne POUVAIT décemment pas agir de la sorte sans vouloir être haï... Ou se douter que c'était un risque. Mais il lui fallait répondre. Alors, prenant une nouvelle inspiration aussi discrète que possible pour se calmer, elle tenta le défi de faire de nouveau entendre sa voix :

    - Oh, je connais bien les humains... Ils sont indignes de confiance...


Puis elle repensa au premier être humain rencontré en ces lieux, Monsieur Arash, qu'elle avait tant apprécié... Et se reprit :

    - ... En général.


Puis, un silence. Tiens, il était bienvenu, celui-là ! Elle en profita pour essayer une nouvelle fois de se calmer. Puis elle eut une idée : la principale raison de l'agressivité du jeune homme était certainement la présence du chat. Et ces derniers avaient besoin que l'on respecte leur espace vital... Le posant sur le sol, de telle manière qu'elle se retrouvait entre l'humain et le chat, elle rendit sa liberté à ce dernier.

    - Allez, va explorer... Mais pas de bêtises, hein ?


Bien trop heureux de pouvoir s'éloigner de cet humain, Lani détala dans les couloirs et ne tarda pas à disparaître. Immédiatement, la jeune file se sentit beaucoup moins à l'aise : depuis leur rencontre, son petit compagnon et elle n'avaient pour ainsi dire jamais été séparés. Et à présent, la séparation risquait de durer... Mais c'était elle qui l'avait provoquée, donc, à elle d'en assumer les conséquences.

Ils finirent par arriver à destination. Elle observa l'humain, dont toute l'attitude démentait la cordialité de ses mots. Il lui donnait l'impression d'une araignée invitant une mouche à venir se coller à sa toile... Alors, presque instinctivement, elle trouva une parade :

    - C'était pour vous que nous sommes venus, à l'origine. Donc, c'est à vous d'entrer le premier.


Dans des endroits comme celui-ci, l'humain qui y travaillait était toujours bienveillant, non ? Le but était donc de ne pas se retrouver seule dans un endroit clos avec le jeune homme.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Jeu 22 Aoû 2019 - 15:05

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 579
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

- "Ouah, on dirait bien qu'il y a au moins un point sur lequel on est d'accord. La confiance, c'est bien un truc inventé par les faibles pour abuser des gens crédules."

Non, j'ai pas besoin que qui que ce soit me fasse confiance. Moins on en attend de moi, mieux je me porte. On a beau me trouver un nombre incalculable de défauts, on ne peut pas dire que je sois hypocrite. J'annonce la couleur d'entrée de jeu, rien à foutre que ça puisse en emmerder certains. Ou choquer les fillettes qui viennent d'une autre planète.

Et on dirait bien que ça marche, puisque après avoir laissé sa boule de poil agressive s'échapper, la miss ne cache pas sa méfiance. Que je passe en premier ? Je hausse les épaules d'une façon totalement désinvolte (parce que bien sûr que j'm'en fout).

- "Comme tu veux. Mais... T'as pas b'soin de flipper tu sais."

Ouais, même si ça me fait un peu trop plaisir quand même. Je souris toujours autant alors que je rentre donc le premier dans l'infirmerie (que je connais un peu trop bien).

- "J'ai pas l'intention de t'violer, ou je ne sais quoi d'autre que ton esprit peut s'imaginer ! Les petites filles qui kiffent les chats, ça m’excite pas du tout, tu peux être tranquille !"

Quoi ? Elle reprend son vouvoiement à la con, j'ai bien le droit de chercher à l'emmerder un peu ! J'en profite même pour marquer une pause alors que je me retourne vers Clara en prononçant ces paroles avec un parfait aplomb, mes yeux bien plantés dans les siens. Ça va, c'est plus une gamine non plus, alors s'il lui en faut si peu pour être choquée, il serait temps qu'elle apprenne à quoi ressemble la vie réelle une fois sortie de ses robes qui arrivent tout droit d'un dessin animé pour enfants !

- "Alors ? T'as une idée de ce qu'il faut pour éviter que ton greffier ne m'refile la rage ?"

Bien sûr que je serais parfaitement capable de me démerder seul. Et que je ne crois pas une seule seconde pouvoir choper ce genre de maladie après quelques ridicules griffures. Mais je ne vais sûrement pas lui dire maintenant que je bosse à l'hosto. C'est bien plus amusant de voir comment elle va s'en sortir.


"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mar 27 Aoû 2019 - 10:40

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Clara Schäfer
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 46
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

De mieux en mieux. Il n'arrangeait vraiment pas son cas, celui-là. Tout dans ses actions et ses paroles irritait la jeune femme. Elle fut prise d'une furieuse envie de le planter là et de mettre un terme à tout cela. Mais, d'un autre côté, ce ne serait pas très correct... Oh, et puis, après tout, il n'était pas correct non plus, celui-là ! Enfin... Elle pouvait peut-être lui laisser une dernière chance...

Mais le voilà qui ruinait tous ses efforts en insultant vraiment complètement son chat. Là, elle ne pouvait plus tenter d'être aimable. Désormais, il était au-dessus de ses forces de faire preuve de la moindre diplomatie envers lui. Sa main partit, incontrôlée, pour finir par s'abattre avec toute la force dont la jeune femme était capable sur la joue de l'impudent. Ce faisant, elle hurla :

    - Cette fois, ça suffit ! On n'insulte pas mon chat !


Puis elle s'éloigna de quelques pas, attendant que la personne responsable de l'infirmerie arrive. Ses cris l'avaient forcément alertée, elle ne tarderait donc plus. La suite des événements était très claire dans sa tête : dès que le responsable arriverait, elle lui confierait cet être irrespectueux et s'en irait sans plus de cérémonie. Il fallait qu'elle retrouve son chaton avant qu'il ne fasse d'autres bêtises, et s'éloigner de ce Tiago ne pourrait que lui être bénéfique.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Jeu 29 Aoû 2019 - 12:43

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 579
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

Insulter son chat... ? Elle est sérieuse, la seule chose qui la gène c'est que je puisse sous entendre que le cat ait la rage ? Ouah, elle est encore plus à l'ouest que ce que j'imaginais. Sauf que la gifle qui va avec, je ne l'avais absolument pas anticipée. Putain, ça commence à remonter la dernière fois qu'une meuf m'en a filé une. Mais d'habitude elles avaient de vraies bonnes raisons pour ça. Là...

- "Alors finalement, tu sais quand même te défendre un minimum."

Un sourire sarcastique vient se dessiner sur mon visage alors que je regarde la demoiselle s'éloigner de moi après ce geste. Elle n'a pas fait semblant, mais il n'est pas question que je montre la moindre réaction. Parce que mon ego est sans aucun doute bien plus blessé que ma joue. A peine une lueur d'agacement dans mon regard, mais je n'ai pas le temps de l'envoyer chier que l'infirmière se pointe.

- "Bonjour mademoiselle, Tiago, vous avez besoin de quelque chose ?"

Une voix douce et bienveillante qui ne va pas  pour autant me faire abandonner si facilement. Bien sûr que j'ai déjà eu l'occasion de la voir à plusieurs reprises, que ça aille du simple dépannage de capotes au besoin immédiat bandages pour stopper une perte de sang trop importante, cet endroit, je le connais pas cœur.

- "Ah, oui, vous tombez bien, cette jeune fille vient d'arriver et a quelques petits soucis dont vous devriez parler. Moi, il me faut juste un p'tit truc mais allez y, discutez entre vous, j'me débrouille !"

Prenant la parole rapidement pour ne pas laisser le temps à Clara de dire quoi que ce soit, j'en profite pour les laisser effectivement sur place avant de me prendre une réflexion en pleine tronche. Bien sûr que je sais où se trouve le désinfectant. Et franchement, si les choses ne s'étaient pas déroulées de la sorte, je ne me serais même pas donné la peine d'aller en chercher. Mais maintenant je suis là, et il faut bien faire bonne figure alors j'attrape le flacon à disposition, tout en restant à portée d'oreilles du duo que je viens de laisser.


"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Lun 2 Sep 2019 - 8:44

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Clara Schäfer
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 46
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Comment osait-il ? C'était pour lui qu'ils venaient, à l'origine. De plus, il le savait certainement et n'avait répondu de cette manière que pour l'énerver encore plus ! Très bien, dans ce cas, il avait gagné. Si c'était se débarrasser d'elle, qu'il voulait, il aurait fallu le dire plus tôt ! Cela n'aurait peut-être rien arrangé du tout, absolument rien changé, mais, sait-on jamais, sur un malentendu, ça aurait pu mieux passer...

Mais inutile d'énumérer toutes les solutions possibles, de toutes manières, il n'avait pas choisi cette option. Alors, tentant de ne pas laisser voir son agacement, qui tenait bien plus de l'énervement, à l'infirmière, elle répondit poliment :

    - En vérité, nous ne sommes venus que parce que ce... Tiago... s'est fait attaquer par mon chaton. Moi, je n'ai aucun problème... Mis à part le fait que je l'ai laissé échapper. Donc, si vous permettez, je vais tenter de le récupérer avant qu'il ne fasse d'autres bêtises. Au revoir.


Puis elle quitta les lieux, non sans jeter un regard venimeux au passage à cet imbécile. Franchement, elle aurait dû laisser son chat le blesser encore plus, il méritait qu'une de ses plaies s'infecte. Si jamais leurs chemin se recroisaient, elle se jura de le faire vraiment souffrir... Physiquement, bien sûr, puisqu'elle ne savait pas comment l'atteindre moralement.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Mar 3 Sep 2019 - 13:00

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Tiago Marquez
Feu au pouvoir lunaire
Messages : 579
Date d'inscription : 05/02/2019
Age : 27

J'attrape le flacon de désinfectant par pur mécanisme, en appliquant sur les quelques griffures encore rougeoyantes qui trainent à l'avant de mes bras. Pas de quoi me faire esquisser la moindre réaction face aux picotements caractéristiques. Non, ce qui se passe à quelques pas de moi est bien plus intéressant.

Ou pas. Finalement, c'est un peu décevant. Pas la moindre vengeance. Seulement la vérité qui sort de sa bouche, sans aucune tentative pour me foutre dans la merde. Alors que la situation était franchement à son avantage. Comme si elle n'avait jamais connu aucune personne de légèrement désagréable au cours de sa vie. Que tout lui avait toujours été servi sur un plateau doré. Qu'elle n'avait finalement jamais eu besoin de se défendre de quoi que ce soit. Pourtant, elle a atterrit à Terrae. J'espère que ce n'est pas seulement parce que la perte de son doudou aura prononcé un Vide trop important en elle...

Déçu que ce petit jeu s'arrête si tôt (et surtout du manque de réaction de ma cible), je me contente de regarder la demoiselle tourner les talons, repartir courir derrière son chat. Comme s'il n'y avait que ça qui comptait dans la vie... J'en aurais quelque chose à branler je pourrais presque trouver ça triste. Mais en fait non. Si elle veut perdre sa vie pour ce p'tit monstre en puissance qui risque de mourir prématurément vu son comportement, c'est son problème. Je me contente donc de lever les épaules face au regard sceptique que me lance l'infirmière, une fois Clara sortie de la pièce.

- "J'pouvais pas deviner. Ça s'trouve, elle avait vraiment des problèmes."

Y a qu'à voir sa façon de s'habiller... Quoi qu'il en soit, ça n'a pas l'air de l'étonner des masses puisque après quelques sermons habituels sur son emploi du temps surchargé qui n'a pas la place pour accueillir ce genre de connerie, elle repart à son tour dans le fond de l'infirmerie. Bon, j'suis un peu frustré par tout ça moi maintenant. Mais il est beaucoup trop tôt pour aller me retourner la tête à l'aide d'alcool. Allez, direction la salle d'entrainement pour laisser mes nerfs s'exprimer librement dans un premier temps, on verra bien par la suite. En espérant ne plus recroiser l'emmerdeur à quatre pattes. La prochaine fois j'en fait une brochette bien cuite !


"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago] 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

"C'est la mère Clara qui a perdu son chat..." [Tiago]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Couloirs.