Partagez
Le début d'une grande amitié ? [Merye]
##   Lun 29 Juil 2019 - 21:48

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Messages : 45
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Encore une matinée semblable à toutes les autres. Sauf que, cette fois, la demoiselle avait la ferme intention de ne pas se laisser distraire : depuis son arrivée, elle voulait se refaire une garde-robe digne de la jeune fille qu'elle avait toujours été. Autrement dit, elle ne se sentirait pas bien tant qu'elle ne posséderait pas plusieurs robes de bonne facture. Il était temps de remédier à cela.

Laissant à Lani assez de lait pour un bon moment, elle lui caressa la tête, se laissa relaxer par son ronronnement, puis lui indiqua qu'il ne devait pas la suivre, cette fois. En sortant, elle prit bien soin de bien refermer la porte. Elle n'avait laissé aucune fenêtre ouverte non plus, ne se souvenant que trop bien de la dernière fugue du chaton. Elle l'avait retrouvé alors qu'il venait d'attaquer un humain... Il ne fallait pas que cela se reproduise, pour le propre bien de la boule de fourrure. Cette dernière fit entendre ses pleurs derrière la porte. Ce son fendit le cœur de la jeune Allemande, mais elle ne céda pas. Il fallait qu'il apprenne ce qui était bien pour lui. Et puis, se dit-elle, elle serait vite rentrée.

Et pour être vite rentrée, elle devait être vite partie également. Ce qu'elle fit. Elle retrouva rapidement le village où elle avait croisé son premier humain à cet endroit... Ce qui avait été une bonne surprise. Enfin. Ce n'était pas le moment de se laisser aller à ses souvenirs. Elle n'allait pas au café, cette fois.

Trouvant un plan, pile au bon moment, elle localisa les boutiques de vêtements lui semblant les plus luxueuses... Et nota mentalement l'emplacement d'une animalerie, puisqu'elle comptait bien rapporter un cadeau à Lani pour se faire pardonner de l'avoir abandonné.

Finalement, elle décida de noter les informations recueillies sur un morceau de papier trouvé dans ses vêtements, afin de ne pas avoir à faire trop d'allers-retours des magasins au plan.

Puis elle se lança. La première boutique qu'elle trouva lui convenait. Elle décida de ne pas en visiter d'autres, et de plus ou moins dévaliser celle-là... De toutes façons, elle en avait les moyens, donc autant se faire plaisir.

Après une matinée passée à choisir soigneusement ce qui formerait l'ensemble de sa nouvelle garde-robe, elle acheta absolument tout ce qu'elle avait essayé, ajoutant finalement, au dernier moment, quelques accessoires de coiffure. Cela pourrait toujours s'avérer utile...

Le moment était venu de trouver son fameux cadeau. Trouvant assez facilement l'animalerie, puisqu'elle ne se trouvait pas très loin, elle décida de prendre son temps, commençant par explorer la vitrine. Et ce fut là qu'elle la vit. Une jeune fille , d'à peu près son âge, dont le reflet dans la vitre n'avait pas encore disparu, ce qui signifiait qu'elle était restée plus longtemps que les autres passants...

Elle lui lança un coup d’œil méfiant. Mais elle devait bien s'avouer qu'elle avait plus confiance en les femmes qu'en les hommes. Aussi, elle ne fuit pas comme elle l'aurait fait face à un homme. Elle hésita même à lui parler... Mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin, non plus. Elle se contenta donc de continuer son étude de la vitrine, se concentrant sur le rayon "chat".


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Mar 30 Juil 2019 - 10:48

Personnage ~
► Âge : 19 Ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Merye Izet
Messages : 32
Date d'inscription : 25/07/2019
Age : 26


L'arrivée à Terrea, fut un chamboulement dans la vie de tous. En particulier pour la jeune Égyptienne... Tout était changé, à l’exception près du même ciel. Mais le climat, les gens, les coutumes... Tout lui était inconnu. Un inconnu, qui l'a mettait parfois dans une situation d'inconfort. Se sentant parfois, démunie face aux autres. Son apparition dans un établissement tel que celui-ci, lui demandait beaucoup d'apport personnel. Jusqu'à présent, elle n'avait jamais mis les pieds dans un lieu scolaire, ni rencontrer tant de monde d'un coup. Bien que se sentant moindre à coté des autres, du fait de son éducation et de ses connaissances plus amenuisées, elle ne perdit toutefois pas son envie de s'accrocher. Il était hors de question, qu'elle ne tente pas le tout pour le temps avec cette seconde chance. Peut-être, allait-elle devoir se battre plus que les autres pour y parvenir, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle ne parviendrait pas au but. Merye n'avait pour le moment, personne ici à qui se confier, ni même parlé à qui que ce soit. Bien qu'elle tentait de s'en faire violence, l'Égyptienne voulait dans un premier temps se faire ses propres repères.  

Aujourd'hui, Merye se décida à faire un tour dans le village de Terrea. Une connaissance du lieu où elle se trouve, pourrait lui permettre de s'y sentir plus à son aise. Cela lui permettrait de débloquer quelque chose en elle, et ainsi aller plus aisément aux avants des autres. Enfilant ainsi, sa tenue originaire de son pays, parée d'un tissu blanc et d'une ceinture dorée. Il est certains que son accoutrement ne la laissait pas passer inaperçue. Gênée, des regards qui pouvaient lui être accordés... Ne valait-il mieux pas qu'elle s'achète des vêtements plus communs ? Même si l'envie ne lui était pas forcément évidente ? Ou assumer et se faire à la curiosité des gens ? Essayons pour le moment, de passer outre.

Ses pas se firent lents et nonchalants. Prenant le temps d'accorder un regard à chacune des boutiques présentes dans l'allée commençante. Il n'y avait pas tout cela, d'où elle venait. Ce lieu peut paraître si bénin pour les autres... Mais pour une jeune fille venant d'Egypte, qui plus est d'un village pauvre... C'était une découverte, un émerveillement. Il y avait en effet, près de son village un marché, mais rien de comparable avec ce que l'on y trouve ici.  

Son regard fut happé vers une boutique en particulier, où pouvait y figurer des animaux bien commun de son pays ; les chats. Merye se dirigea vers la vitrine, contemplant ses petites boules de poils qui s'amusaient en se chamaillant et jouant avec les artifices présents. Au derrière de la vitrine, l'on pouvait voir dans la boutique, diverses choses et variées destinées aux animaux... Une boutique entièrement dédiée aux animaux ? Quelle curiosité. L'on doit réellement se demander de quelle planète elle débarque pour ne pas connaître un tel lieu. Bien qu'évidemment, elle en avait connaissance... Mais ne pouvait y aller pour elle-même, imaginez vous qu'elle ne pouvait y aller pour un animal.  

Elle perçut alors, des œillades en sa direction par une jeune demoiselle, devant être du même âge quelle. Un sourire bienveillant se dessina sur son visage, et le lui destina. Avait-elle peur ? Pourquoi cet air si méfiant ? Merye se décida de briser la glace, gardant cette quiétude sur son visage.  « Je me demandais ce que l'on pouvait trouver à l'intérieur d'une boutique telle que celle-ci. Tu sembles connaitre les lieux, non ?. »


Le début d'une grande amitié ? [Merye] Tqo1
##   Mar 30 Juil 2019 - 11:28

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Messages : 45
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Ainsi, cette demoiselle lui parlait... Pour une fois, Clara allait essayer d'être... Non, essayer d'ESSAYER d'être plus ou moins aimable... Mais... Attendez une minute... Elle ignorait ce qu'on trouvait dans une animalerie ? D'où venait-elle ?

Puis elle décida de ne pas s'attarder là-dessus. Elle ne savait rien des pays extérieurs à l'Europe, il était donc possible que de telles boutiques n'existent pas là-bas... Ou qu'elle n'aient pas la même apparence. Mais tout cela n'avait pas d'importance. Elle avait beau ne pas aimer les humains, on lui avait cependant toujours appris à répondre quand on lui parlait. Et son silence commençait à se faire un peu long...

Elle allait ouvrir la bouche pour répondre, lorsqu'elle réalisa autre chose, qui lui ferma le clapet. Cette inconnue l'avait tutoyée. Alors qu'elle ne la connaissait pas. C'était inacceptable, dans son milieu, où on vouvoyait même ses parents. Seuls les plus jeunes que le locuteur pouvaient être tutoyés... Mais peut-être que cela n'avait pas cours dans les autres pays, ou dans les autres strates de la population. Elle décida de mettre cela sur le compte de l'ignorance. Cependant, elle respecta toutes les conventions qu'elle avait apprises lorsqu'elle répondit enfin :

    - Bonjour, Mademoiselle.


Ça, c'était la base de la base. Se saluer. Puis elle enchaîna :

    - Et pour vous répondre, je ne connais pas vraiment cet endroit, en fait. Simplement, j'ai déjà passé un moment non loin. Cependant, ce lieu ressemble à ce que j'ai toujours connu. Dans ce type de boutiques, on trouve des animaux et tout ce qui est nécessaire pour s'occuper de nos propres compagnons.


Puis elle observa le visage de son interlocutrice pour guetter sa réaction. Cela était très inconvenable, mais au diable son éducation ! Elle se trouvait face à quelqu'un qui n'avait visiblement pas les mêmes valeurs qu'elle, et elle avait décidé d'apprendre de sa part, d'étudier sa vision du monde. Et pour cela, elle devait descendre un peu de son perchoir.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Dim 25 Aoû 2019 - 10:42

Personnage ~
► Âge : 19 Ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Merye Izet
Messages : 32
Date d'inscription : 25/07/2019
Age : 26


Aussi stupide que cela puisse être... Non, Merye n'avait jamais mis les pieds dans une animalerie, comme dans d'autres boutiques de la sorte remarque... Dans son ancien quartier, il n'y avait pas de tels commerces, c'était peut-être l'occasion de faire un petit tour dans le village de Terrae et de se faire un peu plaisir ? Et pourquoi pas, quitte à recommencer une nouvelle vie... Au moins, ici, elle n'aurait pas des regards de travers si elle venait à s'approcher d'échoppes. Qui plus est, il fallait qu'elle se trouve quelques habits un peu plus appropriés à ce lieu... Ses étoffes égyptiennes lui tenaient très à cœur, elle adorait s'en accoutumer. Mais parfois, passer un peu inaperçu et mélangé aux autres pouvaient lui être favorable à son intégration. Néanmoins, Merye doit s'avouer ne pas connaître grand chose aux méthodes et à la manière de vivre de ce nouveau milieu, s'en trouvant quelque peu confuse et perdue. Un peu d'aide, et un point de vue extérieur lui seront bien utiles, comme celui d'une amie ? Cependant, elle n'avait encore nul eu le temps de se lier à d'autres personnes ici. La seule personne qui lui permettait d'avoir un point de repère, était son bien aimé Arash. Mais elle ne pouvait toujours être présente auprès de lui... Ce dernier c'était fait son entourage, c'était intégré... Il serait abordable qu'elle face de même.  

Dans son ancien quartier, les jeunes se parlaient de manière familière, amicale et sans formes d'ascendances. Merye remarqua tout de même, son manque de tacte pour avoir voulut commencer cette discution, se mordant légèrement la lèvre. « Ho je vois. Je n'ai pas d'animaux de manière personnelle, mais mon ami en possède un. Peut-être pourrais-tu... Pourriez-vous, m'aider à trouver un petit cadeau qui pourrait plaire à ce petit chat. » La jeune égyptienne, c'était rapidement reprit dans ses propos, ne voulant offenser plus la demoiselle face à elle. Il ne faisait nul doute que les deux jeunes femmes, venaient d'univers opposés. L'une de la nécessité et la simplicité, l'autre d'un monde plus soutenu et certainement plus noble. Du moins, c'était l'avis que c'était fait Merye en scrutant plus soigneusement la demoiselle. Ses habits, sa manière de se tenir, sa façon de parler et ses mots choisis, elle du avoir une éducation des plus soutenue.

« Je me nomme Merye, Merye Izet. Désolée si je vous ai paru... Discourtoise. Je ne suis pas très à l'aise avec tout ça... » Elle lui offrit un petit sourire gênée, mais sincère. La jeune égyptienne voulait se rattraper et pourquoi pas, apprendre à connaître un peu plus la demoiselle face à elle.


Le début d'une grande amitié ? [Merye] Tqo1
##   Dim 25 Aoû 2019 - 21:40

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Messages : 45
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Ainsi, cette jeune fille connaissait un propriétaire de chat ? Intéressant... Très intéressant, même ! La jeune Allemande, ignorant qu'elle connaissait déjà celui dont cette nouvelle connaissance venait de lui parler, fut soudain prise d'une grande envie de le rencontrer... Et cela l'étonna. Certes, les amis des chats étaient de toutes manières plus appréciables que leurs ennemis, mais de là à vouloir en rencontrer un... Presque sans s'en rendre compte, elle lança, méfiante :

    - J'espère pour lui qu'il traite son chat avec tous les égards qui lui sont dus !


Puis elle réalisa les implications de ses mots. Il lui fallait impérativement se rattraper : pour une fois qu'elle rencontrait une femme... C'étaient des hommes qui avaient attaqué la famille de son chaton. C'étaient des hommes qui avaient tenté de lui inculquer des savoirs dont elle n'avait que faire. Bon, d'accord, c'était aussi un homme qui lui avait enseigné, à son insu, la valeur potentielle de l'interaction, à travers les chats...
Toujours était-il qu'elle n'avait jamais eu de contact avec une femme autre que sa mère. Cette dernière l'avait toujours traitée de manière stricte, mais la jeune fille savait que c'était pour son bien, afin qu'elle soit rapidement capable de se conduire comme une jeune fille bien élevée. Clara savait qu'au fond d'elle, sa mère savait se montrer douce et aimante. Et cela représentait donc, à ses yeux, ce que n'importe quelle femme en ce monde était : quelqu'un de contraint à jouer un rôle pour sauver les apparence, mais foncièrement bon. Il lui fallait donc se rattraper auprès de celle qu'elle avait face à elle :

    - Pardonnez-moi, simplement... Les chats sont très importants pour moi. Et je dois aussi avouer que j'ai du mal à faire confiance aux hommes...


Avec une femme face à elle, elle se sentait bien plus encline aux confidences...

Puis la demoiselle se présenta. Cela activa un réflexe chez la jeune bourgeoise, réflexe ancré en elle depuis son plus jeune âge : lui retourner la politesse, signe qu'elle avait entendu cette présentation et l'appréciait à sa juste valeur.

    - Enchantée. De mon côté, je me nomme Clara Shäfer, mais appelez-moi simplement Clara. Et pour ce qui est de la courtoisie... Disons que nous pouvons laisser tomber les convenances. De mon côté, j'en suis incapable, mais vous... Vous serez plus à l'aise en restant naturelle, alors n'hésitez pas !


Elle s'autorisa un petit sourire amical. En même temps, elle entendait mentalement la réaction qu'aurait sa mère dans une telle situation : Voyons, Clara ! Ne voyez-vous pas qu'il s'agit d'une roturière ? Il ne faut pas mélanger les classes ! Et elle l'aurait entraînée de force plus loin. Par simple esprit de contradiction, Clara se promit de devenir amie avec cette "roturière", afin de se prouver à elle-même que cela était possible, et, en quelque sorte, prendre sa revanche sur toute cette éducation qui, bien malgré elle, avait fini par faire partie d'elle-même.

Poursuivant sur sa lancée, elle ouvrit la porte de la boutique, invitant d'un geste avenant sa nouvelle complice à la suivre :

    - Venez ! Je n'ai pas encore trouvé ce que j'offrirai à mon chat, nous pourrions donc faire d'une pierre deux coups en choisissant pour nos deux compagnons en même temps ! Et pour commencer, j'aurais besoin que vous me décriviez le plus précisément que vous pouvez les goûts et le caractère de ce chat à qui vous voulez faire un cadeau.


Après que sa compagne ait passé la porte, elle la lâcha, avant de se rendre au rayon approprié, sans marquer la moindre hésitation, malgré le fait qu'elle entrait ici pour la première fois. En chemin, elle montra l'exemple des informations qu'elle attendait :

    - Tenez, avant que vous ne me donniez des informations, je vais vous montrer quel type d'analyse j'attends, en vous donnant celle de mon propre chat : c'est un jeune chaton ayant vécu un traumatisme lorsqu'il a perdu sa mère. Il faut donc quelque chose qui l'occupe totalement. Il déborde d'énergie et est toujours prêt à faire toutes les bêtises possibles, à attaquer tout ce qui bouge, par exemple. Contrairement à la plupart des chats de son âge, il n'y a pas grand-chose qui pourrait lui faire peur. Il aime faire toutes sortes d'acrobaties, je crois que le sport serait un bon moyen de canaliser son énergie. Et avec un griffoir, de préférence, afin qu'il ne détruise pas tout ce qu'il touche.


Tout en parlant, elle avait atteint le rayon. Son regard fut attiré par une installation en forme de parcours sportif, contenant tout ce qui pouvait exister pour qu'un chat puisse se défouler sans danger. Tout cela était bien sûr horriblement cher, mais la demoiselle ne regarda même pas le prix. Elle ne le faisait jamais, ayant toujours eu les moyens d'acheter tout ce qu'elle voulait. Mais elle finit néanmoins par passer son chemin, lâchant un simple commentaire :

    - Trop gros. Il faut quelque chose que je puisse transporter.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Lun 26 Aoû 2019 - 13:49

Personnage ~
► Âge : 19 Ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Merye Izet
Messages : 32
Date d'inscription : 25/07/2019
Age : 26


Merye ne s'attendait nullement à une telle réplique de la demoiselle face à elle, en ce qui concerne les traitements de la petite Ruby. Sa main se secoua légèrement devant elle, ainsi que sa tête hochant affirmativement, répondant ainsi positivement à cette dernière. il ne faisait nul doute que Arash n'apportait que du positif au petit animal, et tout l'amour qu'il pouvait lui donner. Il ne fallait que voir l'animal, vaillant, heureux, aimant les caresses de ce dernier. Oui, Arash s'en occupait à la perfection, et c'est pourquoi Merye lui répondit sans aucunes hésitations. « Je pense qu'il n'y a rien à redire sur les traitements qu'il a envers son animal. C'est une minette qui se porte très bien de ce que j'ai pu voir. » Sur son visage, se dessina un sourire confiant et sincère pour appuyer ses propos. Il était étrange que Clara s'inquiète ainsi, et fasse preuve de méfiance pour ce fait... Mais pourquoi pas. Elle devait grandement aimer les animaux, en particulier les chats. L'Egyptienne a toujours été à penser que ceux qui aimaient les animaux, possédaient un grand cœur. Il était donc concluant de faire plus ample connaissance avec cette dernière. Ce qu'elle lui confirma par la suite, approuvant le fait que ces animaux soient très importants pour elle... Et lui délivra sa méfiance envers les hommes. « Je comprends... Celui dont je vous parle à toutefois toute ma confiance et plus encore. Je ne peux donc qu'affirmer qu'il ne fait aucun mal à son chat. »

La jeune femme se présenta à elle à son tour, sous le doux prénom de Clara. Son nom de famille avait toutefois une consonance qui ne donna nul signe à Merye. Quoi que... En y réfléchissant bien, il sonnait européens... Germanique ? Qu'importe après tout. Merye ne faisait aucune différence en ce qui concerne l'origine d'une personne, elle ne s'en préoccupée pas pour créer des connaissances. Cela viendra par la suite, mais ce n'était nullement un critère. En tous les cas, elle la conforta dans son idée que cette dernière venait d'un milieu bien plus soutenu que le siens. Il ne faisait nul doute en comparant les deux demoiselles. Pour autant, l'égyptienne ne s'en trouva pas infériorisé par rapport à elle. Clara semblait elle aussi, avoir remarqué cette différence, mais n'en faisait pas un état. Non, elle accepta de continuer à parler avec elle, et sans se montrer supérieure. Elle eut même, l’ingénieuse idée de lui proposer de chercher ensemble un présent pour leurs petits compagnons. Ce qu'accepta Merye, souriant agréablement à sa nouvelle camarade du moment.

Ainsi donc, les deux complices pénétrèrent dans la boutique. Merye se contenta de suivre d'un pas assurée, la demoiselle qui prenait les devant. Ses yeux vaguèrent un peu tout du long, observant tout ce que l'on pouvait trouver d'intéressant pour les animaux. Il semblerait que les chats ne soient pas les deux rois de ces lieux, les chiens avaient aussi droit à de large rayons, comme les oiseaux et les rongeurs. Elles arrivèrent vers les rayons destinés à ces petits félins, donnant un large choix de divertissement. En même temps, Merye écouta attentivement les propos de Clara, lui décrivant ainsi son petit animal. L'égyptienne prit alors un petit air réfléchit. « Hum je vois. Ruby quant à elle, me semble aussi avoir son petit caractère, tout comme son maitre. Elle aime que l'on s'occupe d'elle, avoir de l'affection et que l'on soit au petit soins... En réalité, n'étant pas ici depuis bien longtemps je n'ai pas encore passer beaucoup de temps avec elle. Il faudrait quelque chose qui puisse plaire à tous je suppose. »

Elle s'approcha alors, suivant Clara, de ces griffoirs ayant une certaine ampleur. Jamais Merye ne pourrait se permettre un tel achat, ses économies étaient minces, encore une fois, son niveau avec Clara se fit rude. « Votre chat a beaucoup de chance de vous avoir. Je vois que choisissez avec soins ce qu'il faut pour lui. Je ne peux prétendre hélas, d'avoir les moyens d'emporter de telles choses. Vous l'aviez avec vous avant d'arriver ici ? » Il allait d'ailleurs devoir songer à se trouver un petit emploi en parallèle des études, qui lui permettrait de s'octroyer de temps à autre, des petits plaisirs pour elle et pour ses amis. Son regard vagabonda alors sur une petite étagère, où divers petits colliers étaient exposés. L'un d'eux en cuir, reflété des motifs égyptiens, quelle aubaine. Elle le prit entre ses doigts et le contempla. La petite Ruby était une véritable reine aux yeux d'Arash, pourquoi ne pas lui prendre quelque chose pour son apparence plutôt qu'un jouet ?  « Qu'en pensez-vous ? Il irait bien au cou d'un chat ? »



Le début d'une grande amitié ? [Merye] Tqo1
##   Lun 26 Aoû 2019 - 14:26

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Messages : 45
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

Elle marqua un temps d'arrêt. Ruby. Elle avait déjà entendu ce nom. Mais où et quand ? Il désignait bien un chat, ça, elle en était certaine... Puis elle se souvint. Elle se trouvait à la terrasse d'un café proche, son chaton lapant un bol de lait sur la table devant elle... Un jeune homme était présent dans son flash suivant. Et c'est là que le nom intervint. Ruby, c'était son chat. Cette chatte noire qui avait réussi à calmer l'agressivité de Lani...

    - J'ai déjà rencontré un chat nommé Ruby... Si c'est bien celle à laquelle je pense, il n'y a en effet aucun souci à se faire. Son maître a réussi à gagner ma confiance, principalement grâce à cette fameuse Ruby. Je maintiens donc ma proposition de l'aider à travers vous à lui trouver quelque chose.


Elle écouta néanmoins avec attention la description qui lui fut faite. Elle non plus n'avait pas vraiment eu le temps de vraiment connaître ce chat. Elle hocha la tête à l'annonce de la conclusion de l'analyse de la jeune fille. Quelque chose qui plairait à tous... L'idée ne lui plaisait pas vraiment, mais après tout, il était possible de choisir quelque chose de personnalisé tout en restant simple... Elle observa les rayonnages, tiquant lorsque sa compagne lui proposa un collier. Puis elle se retourna vers elle pour s'expliquer :

    - Un collier n'est vraiment pas une bonne idée pour un chat qui passe du temps dehors. En effet, imaginez qu'il lui prenne l'envie de passer sous un buisson. Sans collier, tout se passera bien, il ressortira sans problème. Mais avec un collier... Une branche pourrait très bien se placer entre le collier et le cou du chat, qui pourrait s'étrangler en essayant de se dégager. Il faudrait autre chose...


Puis la conversation dériva sur un autre sujet. Clara décida de prendre la conversation élément par élément. D'abord, les finances :

    - Ne vous sentez surtout pas limitée par vos moyens financiers. Choisissez simplement quelque chose de bonne qualité, je pourrais vous l'offrir. Rien n'est trop beau pour un chat, je veux que vous ressortiez avec quelque chose dont vous pourrez être fière.


Puis, le sujet qui fâche. Il fallait bien en parler, au bout d'un moment...

[ist]- Pour ce qui est de mon chaton... Oui, je l'ai depuis avant mon arrivée...[/list]

Son visage s'assombrit. Elle repensa à cette scène qui l'avait hantée toutes les nuits suivant le massacre, l'empêchant de dormir. Ces humains, semblant frappés de folie, riant face aux cadavres ensanglantés de la chatte et de ses petits. Le petit Lani, tremblant, caché derrière une aspérité du terrain. L'incertitude, l'incapacité de savoir comment réagir. La douleur et l'espoir mêlés dans les yeux de la mère mourante lorsqu'elle lui avait fait passer son message silencieux, la priant de protéger son dernier petit survivant. La fuite à travers la forêt, son compagnon dans les bras...

Retenant des larmes qui menaçaient de nouveau de couler, elle reporta son attention sur les rayons. Puis elle avisa une brosse sur un rayon. Elle était toute simple, mais cela conviendrait parfaitement à un chat aimant qu'on prenne soin de lui. Pivotant vers sa compagne, elle la lui montra :

    - Que pensez-vous de ceci ? Idéal pour faire plaisir à son chat, lustrer son poil et lui faire un massage en même temps... Cependant, il est vrai que certains chats n'aiment pas ça. Pensez-vous que Ruby en fait partie ?


Au cas où la réponse serait affirmative, elle se remit à sonder les rayons, en quête d'autre chose. Elle repéra rapidement un rayon proposant tous types de jouets. Avec l'énergie débordante de Lani, il faudrait absolument quelque chose pour qu'il se dépense. C'est ici qu'elle reviendrait quand le moment serait venu de trouver quelque chose pour lui, décida-t-elle. En attendant, tenant toujours sa brosse à la main, elle se mit à sonder le reste du rayon dédié aux soins. Elle se souvenait que monsieur Arash avait appelé son chat "la reine". Et toute reine qui se respecte aime prendre soin d'elle, non ?


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   Lun 26 Aoû 2019 - 15:12

Personnage ~
► Âge : 19 Ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Merye Izet
Messages : 32
Date d'inscription : 25/07/2019
Age : 26


Ainsi donc, Clara connaîtrait déjà la petite Ruby ? Et par ce biais, son maître ? C'était assez amusant de retrouver les mêmes connaissances, si du moins c'était bien de lui dont-elle parlait. Cela conforta la demoiselle à aider notre Égyptienne à trouver de quoi offrir un présent à cette petite boule de poils. Merye la gratifia d'un regard, car il est vrai qu'elle n'était un peu perdue dans ce genre de boutique. La seule chose qu'elle ait pu offrir aux chats de son ancien quartier, était un peu de nourriture pour les aider à se remplir un peu le ventre. Ils en avaient besoin, mais fort heureusement ce n'était pas la seule à le faire, ils n'étaient pas malmenés par là-bas. Elle prit donc très au sérieux les consignes de Clara, vu ainsi, il est vrai qu'un collier pour un animal aimant l'extérieur peut lui être dangereux. Il n'était, bien évidemment, pas question qu'elle lui offre quelque chose qui puisse la mettre en danger. Bien. Ses mains reposèrent le petit collier, et retourna auprès de sa nouvelle amie et de la suivre. Elle semblait vraiment adorable, mais Merye ne pouvait accepter sa proposition . En tous les cas, son amour pour ses animaux à quatre pattes était indéniable. Cela devait aussi cacher quelque chose... Non? Clara semblait très raccrochée à eux, au point d'être méfiante des êtres humains. Ou comme elle l'a précisé un peu plus tôt, des hommes.    

Ce fut d'ailleurs lorsqu'elle reparla de son chaton, que son visage devint livide. Merye s’arrêta un instant, observant l'état de la demoiselle. Elle eut peur d'avoir dit quelque chose de mal... Ou de l'avoir poussé à penser à quelque chose de blessant. Sa main se dressa légèrement, feintant de vouloir retomber sur l'épaule de Clara, comme pour lui montrer son soutien, un signe de compassion ou juste un léger signe amical pour lui remonter le moral. Mais elle s’abstint, refermant le poings et rabaissant sa main. Il n'était peut-être pas le moment de parler de ce genre de chose avec Clara... Qui plus est, elle ne voulait peut-être pas que Merye en soit témoin. Alors il serait plus judicieux de faire mine de ne pas remarquer son état, et d'en parler lorsqu'elles seront à l'écart. Si Clara était d'accord, elle serra trouver en Merye, une oreille attentive et une amie.

Clara lui trouva alors une autre idée pour la petite Ruby: une brosse. Ca pouvait être une bonne idée, étant donné qu'elle appréciait qu'on la cajole et que l'on prenne soin d'elle. Cette petite reine ne pouvait en être que des plus heureuses. Merye regarda la petite brosse que lui proposa Clara, assez simple. Son regard se hâte alors vers une autre à double face, l'une pour brosser, et l'autre coté pour masser. Le manche était simple, mais la brosse avait une forme de tête de chat, c'était assez mignon, et dans ses moyens. « Merci de ton aide Clara, je pense que je vais opter pour celle-ci. » Sans s'en rendre compte, Merye était retournée à la formule du tutoiement, tellement plus abordable pour elle. Il semblerait qu'elle soit touchée par la demoiselle, et l'apprécie. Donc la vouvoyez lui était passé... Peut-être pourraient-elles devenir amies ?    

« Ainsi donc, tu connaitrais Ruby ? Donc de part ce fait, Arash ? Oui c'est quelqu'un de très bien. Je ne doute pas qu'il puisse t'avoir fait bonne impression. C'est la seule personne que je connais ici, de manière des plus personnelles. » Elle lui adressa alors, un petit sourire amusé. Tout en continuant de la suivre dans les rayons. « Comment s'appelle ce chaton ? »



Le début d'une grande amitié ? [Merye] Tqo1
##   Lun 26 Aoû 2019 - 16:09

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Clara Schäfer
Messages : 45
Date d'inscription : 19/07/2019
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de caresser mon chaton
Humeur : Instable

La demoiselle choisit une autre brosse. Clara hocha la tête, approbatrice. Ce choix prouvait qu'elle prenait ses conseils en compte, mais qu'elle faisait quand même ses propres choix. Sans rien dire de plus, elle alla reposer sa brosse à sa place dans le rayon. Ce faisant, elle réalisa que son interlocutrice était revenue au tutoiement. "Chassez le naturel, il revient au galop", n'est-ce pas... La jeune fille sourit. Mais elle lui avait conseillé de rester naturelle, elle n'allait donc pas le lui faire remarquer lorsqu'elle le faisait finalement.

    - Très bien, vous prenez donc celle-là... De mon côté, j'ai déjà repéré un rayon pour mon démon, donnez-moi quelques minutes et je serai prête pour vous accompagner à la caisse !


Puis elle se hâta de retourner dans le rayon des jouets. Après avoir cherché un moment, son choix finit par se porter sur un assortiment de petites balles colorées. Avec ça, le chaton pourrait exercer ses réflexes de chasseur tout en s'essayant à débusquer des proies, puisque les balles étaient assez petites pour se perdre un peu n'importe où. Elle ne savait pas combien de temps il tiendrait sans se lasser, mais, au moins, elle aurait essayé de lui offrir autre chose que des escapades dans les couloirs de l'institut, où il finissait toujours par se perdre.

Puis elle revint vers Merye. La conversation dévia alors sur Arash.

    - Oui, je les connais. Ils ont accepté de m'aider à intégrer Lani (mon chaton)... De plus, je crois que j'ai eu de la chance de tomber sur eux en premier ici.


Elle repensa à sa mauvaise expérience avec le dénommé Tiago. Oui, elle avait vraiment eu de la chance de tomber sur Arash. Elle ne savait pas comment elle aurait réagi si elle avait directement rencontré Tiago, juste après les tortionnaires de chats... Elle aurait sûrement cherché à fuir ce lieu par tous les moyens. Mais à présent, elle savait que ce lieu abritait des personnes sur qui elle pouvait compter, des personnes qui la poussaient à rester. Et, tandis qu'elle observait sa compagne, elle se dit qu'elle pourrait l'inclure dans cette liste.


Ma couleur : #996699
Merci beaucoup à Merye pour ce super avatar !
##   
Contenu sponsorisé

 

Le début d'une grande amitié ? [Merye]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.