Partagez
Ne rentre pas indolemment dans cette pauvre fille [ft Lizou]
##   Mer 7 Aoû 2019 - 14:31

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

La petite Viviane déambulait parmi les rayonnages de la bibliothèque. Elle avait été agréablement surprise de découvrir un bâtiment aussi gigantesque à son arrivée à Terae. Tout c’était enchaîné rapidement depuis que le Master était venu là chercher au manoir. Elle avait pu s’installer dans le dortoir des novices, ce qui était une épreuve pour elle. Elle avait toujours eu l’habitude de sa grande chambre et voilà qu’elle avait la même, mais partagée par une dizaine d’autres jeunes filles. Elle restait bien sur ses gardes pour ne pas se faire voler ses affaires, ses parents l’avait prévenu que des personnes mal intentionnée pouvait roder dans cet institut qui ne savait pas distingue le bon grain de l’ivraie.  

Elle n’avait pas rencontré grand monde, préférant rester dans son coin comme à son habitude, à s’il y avait peut-être eu cette fille l’autre soir … Malheureusement, vacances obligent, elle n’avait pas de cours pour occuper ses journées et à ne parler à personne, il ne lui restait plus que la lecture pour tuer le temps. Voilà pourquoi elle se trouvait maintenant à chercher sa prochaine lecture, parmi les différents romans qui s’offraient à elle. Elle finit par jeter son dévolu sur un roman d’aventure français écrit par un certains Jules Verne. Il lui permettrait de tenir quelques jours sans trop s’ennuyer. Elle passa à l’accueil pour que son emprunt soit bien enregistré, puis elle parti en remerciant le bibliothécaire poliment.

Elle sortit dans grand bâtiment et fut éblouie par le soleil intense qui brillait en cette journée d’été. La chaleur était assez étouffante, même dans les bâtiments. Elle préféra donc se diriger vers le grand lac qu’elle avait vu à son arrivée. Ce serait un endroit parfait pour se poser à l’ombre et garder un peu de fraicheur. Elle traversa donc l‘allée principale pour rejoindre l’entrée de la forêt. Elle regarda la cime des arbres en se disant qu’elle pourrait revenir se promener un autre jour si elle en avait marre de lire. Elle arriva enfin en vue du lac qui s’étendait devant, scintillant intensément. Les berges étaient déjà prises d’assaut par les habitants de Terae avides de se rafraîchir. La jeune fille ne voulait absolument pas se mélanger avec eux, leurs cris et toute la cohue qu’ils produisaient l’empêcherait certainement de lire en paix.

Elle marcha donc au bord du lac en regardant les profondeurs insondables de l’eau, cherchant à y repérer un poisson ou un quelconque objet d’intérêt. Elle allait faire le tour du lac pour pouvoir se mettre le plus loin possible de la foule de cette manière elle serait plus tranquille. Elle rêvassa donc en trottinant, ne prêtant aucune attention au bruit de roue qui grandissait dans son dos.
##   Jeu 22 Aoû 2019 - 22:55
Messages : 25
Date d'inscription : 08/05/2019





Ne rentre pas indolemment dans cette pauvre petite fille

Avec Viviane
Aujourd'hui, c'est trop une super journée ! D'abord, parce que c'est les vacances, et comme c'est les vacances je peux faire tout ce que je veux. Ouai, je sais, ça fait plusieurs semaines que c'est les vacances, mais c'est pas pour autant que j'peux pas être contente ok ?! Bref. Donc c'est les vacances, et qui dit vacances dit joie et libertéééééé !! Ce qui m'amène au deuxième point super cool qui rend cette journée trop bien : il fait TROP BEAU !! Et pas un beau genre super lourd avec le tonnerre qui gronde au loin et où tu peux pas bouger de ton lit sans être totalement en nage, nan. Un beau qui donne envie d'aller jouer dehors ! Mon programme de la journée est tout décidé.

Avant de partir à l'aventure aujourd'hui, je commence par prendre un petit déjeuner de championne. Parce qu'il faut bien ça pour aller explorer le parc. Ouai, je sais ce que vous allez dire : j'y passe tout mon temps libre. Et ... vous auriez peut être pas tord. Le parc c'est peut être pas une bonne idée. En mangeant ma tartine au nutella (marque déposée tmtc), je réfléchis un peu aux endroits où je suis pas encore allée. J'ai un peu la bougeotte, moi, alors c'est sûr que j'ai été un peu partout. Le parc, c'est ma deuxième maison, on peut même plus parler d'exploration à ce stade. La forêt peut être ? Mauvaise idée, la dernière fois j'me suis perdue et sans le grand j'aurai jamais retrouvé le dortoir, j'ai pas envie de finir dévoré par le loup du petit chaperon rouge moi, j'suis pas folle hé ! Alors où ? Le champ de fleurs, c'est vraiment trop culcul, et la ville moi ça m'ennuie ... OH, JE SAIS !! J'ai qu'à aller au lac ! Ahah, j'ai vraiment des trop bonnes idées moi quand j'veux.

Je finis de manger - enfin, de gober - mon petit déjeuner, et je remonte les escaliers quatre à quatre pour aller au dortoir. Parce qu'en plus de ma super idée d'aller au lac, j'ai une autre super idée ! Je vais partir à la chasse aux POKEMONS !! Et pour ça, il me fait ma tenue de chasseuse professionnelle. J'enfonce sur ma tête un bob extra large aux motifs militaires, je passe autour de mon cou une paire de jumelles et j'attrape sous mon lit mes rollers de compétition intersidérale. Parce que ouai, pour courir après un doduo, il faut bien ça ! Je finis de préparer mon matériel en glissant des gâteaux et des bonbons pour attirer mes pokémons préférés, puis je dévale l'escalier parce que je suis trop pressée. Mais sans mes rollers hein. J'suis pas folle quand même.

Arrivée en bas, j'enfile mes chaussures à roulettes et je m'élance sur le chemin, direction le lac. Ouai, j'mets pas mes protections, mais j'suis grande maintenant j'en ai pas besoin. Et puis j'vais pas tomber de toute façon ! Le lac est pas très loin, à rollers, et en une dizaine de minutes je suis sur place. Il n'y a pas beaucoup de gens, mais tant mieux parce que j'ai besoin de plein de place. C'est si vide que j'me fais une petite accélération sur les derniers mètres qui me séparent du lac. Oh mais. Attendez. Y a quelqu'un là. AH MAIS !! OUI !!! ET JE PEUX PAS FREINER !!

AAAAAAAAAAAAATTENTION !!!

C'est tout c'que mon cerveau a le temps de me faire hurler avant que j'entre en collision avec l'autre. Ouai j'dis l'autre parce que j'ai même pas eu le temps de voir qui c'était moi, j'étais trop occupée à crier ! Déjà, ça fait mal. Genre VRAIMENT mal. Genre j'suis sûre que demain j'aurai une méga bosse avec ça. Et ensuite, avec l'élan, on roule jusqu'au bord du lac. Jusque DANS le lac. Enfin, on roule ... On s'écrase, on s'étale, on tombe comme des gros caca dans l'eau.

Avec mes rollers, c'est vraiment pas facile de nager, heureusement à force de patauger j'me rend compte qu'en fait j'ai pied, alors je suis soulagée de pas mourir tout de suite. Bon, j'ai quand meme de l'eau jusqu'au torse, les cheveux trempés et une vieille algue sur les cheveux, mais TOUT VA BIEN. Je regarde l'autre victime de l'accident, et de demande :

Euuuuh, tout va bien ? Désolée, je pourchassait un Pikachu et puis, je t'ai pas vue à temps ... Rholala c'est trop nul mes rollers vont être tous abimés ...




Et bah moi je parle en #ff6600 ~ ♪
Ne rentre pas indolemment dans cette pauvre fille [ft Lizou] LugDhCF
##   Ven 23 Aoû 2019 - 2:39

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

Bien qu’elle essayait de l’ignorer, il fut difficile à la petite blonde de ne pas entendre le hurlement sinistre dans son dos. Elle sursauta et se retourna immédiatement, ce qu’elle n’aurait malheureusement pas dû faire. La jeune rousse en roller vient se fracasser le crâne contre les dents de la pauvre Viviane qui en fut toute étourdie. Tandis qu’elle voyait trente-six chandelles et que le monde devenait un peu flou, elle tomba à la renverse entraînée par le bolide qui roula avec elle comme un de patate jusqu’à ce qu’elles finissent leur course dans le lac. Elles produisirent un plouf ridicule, comme si Dieu venait de déposer ici, sa commission de ce jour. Viviane qui n’avait rien compris de ce qu’il venait de se passer se redressa à quatre pattes, ses cheveux blonds trempés et détachés lui collait au visage lui donnant de part son teint blanc l’aspect d’un spectre. Elle clignait des yeux essayant de reprendre un peu ses esprits, alors que sa mâchoire lui faisait atrocement mal. Elle n’avait ni l’habitude de se blesser, ni de vivre des émotions aussi fortes, les larmes lui montaient déjà aux yeux.

La jeune rousse pataugeât jusqu’à la petite qui venait de se s’asseoir, reniflant bruyamment pour ne pas chialer. On pouvait voir qu’elle saignait de la lèvre inférieure surement dû au choc. Sa robe était couverte de boue, mais à ce moment elle s’en fichait. L’autre gamine commençait déjà à la harceler, alors que son monde tournait encore beaucoup trop. Elle ne capta pas la moitié de ce que lui l’imprudente, en faite elle n’avait rien compris au milieu de ses reniflements.

« Un pikakwaaaaaa ? »

C’était tout ce qu’elle en avait retenu. Elle renifla encore une fois à répétition, parler lui faisait mal et faisait remonter ses larmes. Elle avait maintenant les idées un peu plus claires et s’efforçait de se contrôler pour ne pas perdre la face en éclatant en sanglot. C’était assez comique de la voir sur le point de chialer, mais de se retenir tout de même. Elle se remit debout en chancelant dévisageant l’autre fille de ses yeux embués. Elles devaient avoir le même âge, bien que l’autre ressemblait franchement à un monstre des marais avec son algue sur la tête, quoiqu’elle ne devait pas être plus reluisante en spectre vaseux elle non plus. Soudain, ses pensées se remirent dans le bon ordre et elle se souvint qu’elle portait un livre.

« Mon lifreee ! Il faut que ze le retrouffe ! »

Ah il semblerait qu’elle se soit aussi mordu la langue. Un soupçon de panique se dessinait sur son visage, elle se voyait mal ramener un torchon trempé à la bibliothécaire, alors qu’elle venait à peine d’arriver. Elle s’agenouilla de nouveau en fouillant l’eau opaque à la recherche de son Jules Verne, ignorant sans vergogne la rousse contre laquelle elle n’avait pas le temps de s’énerver. Elle se fichait pas mal de ses rollers ou de son état de toute façon c’était sa faute.

« Aide moif f’il fe plaît, f’est un livre de la bifliothèque, ohlala je fiens à feine d’arrifer et je défruis dézà du mafériel … »

Sa lèvre continuait de saigner et ses cheveux collants venaient de dévoiler qu'elle s'était aussi blessé au coin du front, mais elle était trop paniquée pour y prêter attention.

HRP:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Ne rentre pas indolemment dans cette pauvre fille [ft Lizou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.