Partagez
E=mc2 et l'éléphant devient bleu
##   Ven 23 Aoû 2019 - 16:54

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Messages : 528
Date d'inscription : 05/02/2019

Ce qu'il y a de bien avec les vacances scolaires, c'est qu'il n'y a aucun chiard qui traine dans ces salles de classe. Même les têtes d'ampoule préfèrent potasser leurs bouquins dehors, bien tranquillement installés au soleil. Ou dans un salon de thé pour les plus empotés d'entre eux. Bref, quartier libre, pas besoin d'attendre des heures indues, que je préfère largement passer à picoler au bar qu'à bosser ici.

Armé de mon sac à dos dans lequel je trimballe tout le matos nécessaire pour assurer mon train de vie qui ne pourrait se satisfaire du salaire ridicule qu'on me file à l'hosto, il est 15h bien tassées quand j'entre dans cette pièce que je commence à bien connaître. L'avantage d'être encore étudiant, c'est de pouvoir fréquenter ce genre d'endroit sans que ça ne paraisse louche. Enfin, plus ou moins, j'ai bien conscience que ma gueule n'est pas synonyme de confiance naturelle. J'ai d'ailleurs l'impression qu'elle l'est de moins en moins, ce qui n'est pas très étonnant.

Sans perdre plus de temps j'ouvre une fenêtre (pour les odeurs...) avant de m'installer à la paillasse la plus proche. Je commence par sortir deux bouquins, l'un qui traite principalement d'anatomie humaine, que j'ouvre sur une page relative aux douleurs chroniques. L'autre reste fermé, la couverture affichant en lettres capitales "Biologie Moléculaire" mis bien en évidence. On n'est jamais assez prudent, il n'est pas question de laisser la place au hasard. Après tout, n'importe qui peut toujours venir fourrer son nez ici, autant avoir une excuse béton préparée à l'avance.

- "Et maintenant, au boulot."

Parce qu'à moins d'être totalement stupide, j'espère que t'as bien capté qu'il n'est absolument pas question de révisions. Les manipulations que je m'apprête à faire, je les ais déjà réalisées des centaines de fois, je les connais par cœur. J'attrape les quelques outils indispensables à ce qui va suivre. Une éprouvette jaugée et un erlenmeyer pour commencer, une ampoule à décanter que je prépare pour la suite ainsi qu'un bec bunsen et le chauffe ballon qui ne vont pas être en reste non plus. Plus qu'à choper ces quelques bouteilles, acétone, éther éthylique et acide chlorhydrique.

Bien installé derrière mes nouveaux instruments parfaitement répartis sur la paillasse, je sors de mon sac l'essentiel. Quelques boîtes de médocs toutes prêtes dont je sors chaque petit cachet de son emballage, remettant tous les déchets dans mon sac, bien à l'abri de potentiels yeux malvenus. Je n'aurais plus qu'à tout cramer plus tard dans la soirée. Une vingtaine de feuilles, pas vraiment identiques à celles qu'on pouvait trouvait dans l'Amazonie près de chez moi (il aurait sûrement fallu que je sois Terre pour réussir à faire pousser cette variété avec ce climat !) mais dont les alcaloïdes contenues vont me permettre de synthétiser le tout.

Un coup d’œil à ma montre. 15h47. Bien, c'est parti pour plusieurs heures de travail, passées au dessus de ce petit laboratoire improvisé.


E=mc2 et l'éléphant devient bleu 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Lun 26 Aoû 2019 - 16:33

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

La rentrée s’approchait de plus en plus, Viviane ne savait pas vraiment si elle avait eu de la chance de débarquer pendant les vacances. La période ne se prêtait pas trop aux rencontres quand on avait son caractère. Elle avait quand même parlé à deux trois personnes volontairement ou non, mais elle craignait de finir seule une fois la rentrée arrivée. Elle n’aimait pas trop se retrouver avec tant d’inconnus sur son avenir, cela la stressait beaucoup. Outre ses relations, elle s’inquiétait de l’école. Quel était le niveau ? Était-ce différent des établissements privés et élitistes qu’elle avait fréquentés ? Subirait-elle la même pression encore et encore ? Tant de questions qui lui pourrissaient la tête, tandis que ses instants de grâce fondaient à mesure que Septembre approchait. Elle était maintenant obnubilée par sa rentrée et le stress qu’elle provoquait. C’est pourquoi elle avait décidé de visiter un peu les bâtiments scolaires, histoire de se préparer mentalement et puis si elle croisait quelqu’un, par exemple un professeur, elle pourrait toujours lui poser des questions pour se rassurer, enfin c’est ce qu’elle espérait.  

Elle avait donc entrepris de visiter les différentes ailes de l’institut, cherchant les endroits utiles et étudiants les plans pour ne pas se perdre. Elle y arrivait sans trop de difficulté, à vrai dire les bâtiments étaient plutôt bien organisés. Bien sûr, la plupart des salles de classes étaient fermées à double tour, surtout dans les bâtiments d’histoires ou de mathématiques. Elle ne pouvait qu’entre apercevoir les tables et les chaises par une fenêtre ou une vitre si la salle en possédait une. Elle fut cependant surprise du nombre de table. Dans son école privée, il n’y avait guère plus d’une dizaine d’élève par classe, cela venait du faite que les frais d’inscriptions étaient hors de portée de la plupart des bourses. Alors qu’ici les classes pouvaient semble-t-il accueillir plus de 20 élèves ! Elle se sentait mal rien qu’à penser à tout ce monde autour d’elle.

Elle continua son exploration par les bâtiments d’Art et de musique. Ici, une grande partie des salles étaient restées ouverte pour que les clubs et les étudiants puissent profiter du matériel. Elle s’amusa à les épier depuis le pas de la porte écoutant les orchestres répéter ou regardant les peindre dessiner le croquis de leur futur chef d’œuvre.

Ces deux bâtiments étaient un peu plus animés que les précédents, mais le pire devait être le bâtiment de science. En effet, elle n’y croisa pas âme qui vive, certainement parce que le matériel qu’il contenait était des plus précieux et ne pouvait pas être utilisé par n’importe qui. Elle avait donc erré dans les couloirs vide jusqu’à entendre un bruit de verrerie. Ce n’était pas un bruit de verre brisée, juste des pots de verre qu’on cogne entre eux pour les prendre. Ah enfin, elle allait trouver quelqu’un dans ce bâtiment ! Elle s’empressa de suivre le son jusqu’à une salle de TP. Elle s’approcha furtivement de la porte restée fermée, elle pouvait entendre les sons plus distinctement maintenant, il y avait bien quelqu’un à l’intérieur. Elle se demandait qui ça pouvait être pour venir ici aujourd’hui. Elle n’avait parlé à personne durant son exploration et ça ne l’intéressait pas vraiment de la faire. Toutefois, il n’était que 16h05, elle avait un peu de temps pour discuter et qui de mieux qu’un spécialiste des sciences pour apprendre de nouvelles choses ? Elle s’empressa donc de toquer à la porte attendant que quelqu’un vienne lui ouvrir où l’autorise à entrer.

Hrp:
 
##   Mar 27 Aoû 2019 - 17:43

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Messages : 528
Date d'inscription : 05/02/2019

Bon là, l'objectif c'est de faire vite en bien, parce que si je peux tromper la plupart des gens avec mon petit dispositif "étudiant modèle", il y en a quelques uns qui doivent commencer à me connaitre un peu trop pour se laisser piéger si facilement. Je sais bien que préparer ce genre de substances est de plus en plus dangereux à mesure que les jours défilent et où, inévitablement, je me fais de plus en plus cataloguer comme mec non fréquentable, engagé dans tout un tas de trafics douteux.

Mais si j'espérais être tranquille grâce aux vacances scolaires, je me fais vite rappeler à l'ordre par ces quelques coups donnés sur la porte. Arrêt immédiat dans mes préparations en même temps que mon cœur lui, accélère. Ok, si la personne frappe, c'est qu'elle n'a a priori pas l'autorité pour entrer d'elle-même dans la pièce. D'autant qu'aucune voix ne vient accompagner cette façon polie d'annoncer sa présence. Alors je me calme rapidement, une grande bouffée d'oxygène, je jette un rapide coup d’œil à ma piaillasse pour m'assurer que rien de discréditant ne s'y trouve. Impeccablement clean. Une attitude parfaitement assurée comme je sais si bien les prendre, je m'approche de la porte pour aller ouvrir. Ouais, au moins je peux prendre les devants qu'avec un simple "entrez".

Je ne dis rien jusqu'à ce que j'actionne la poignée. Mieux vaut garder mon identité inconnue jusqu'au dernier moment, on ne sait jamais. Mais quand j'ouvre la porte je suis pris d'un énorme doute en n'apercevant d'abord personne, avant d'avoir le réflexe de baisser le regard. C'est quoi cette blague.... ? Bien sûr que mes yeux s'agrandissent sous la surprise, à quoi d'autre tu t'attends sérieux ?!

- "Hum, salut. J'peux t'aider ?"

Qu'est-ce que je peux dire d'autre face à cette silhouette ridiculement fluette, dont l'effet de fragilité n'est que renforcé par cette longue chevelure blonde. En plus de ça on dirait bien que sa peau n'a jamais connu le moindre rayon de soleil. On dirait presque l'une de ces poupées de porcelaine. Alors qu'est-ce qu'elle vient foutre ici ?

- "Tu t'es perdue ?"

Parce que non, je ne vois pas d'autre raison à sa présence ici et maintenant. Même dans l'hypothèse où elle voudrait travailler, à son âge, elle ne doit pas encore avoir de cours de sciences non ? En tout cas, rien qui ne nécessite d'avoir recours à l'équipement qui se trouve dans cette salle. C'est dangereux pour les gosses non ?!

Je fais même gaffe à essayer de paraitre à peu près sympa. Rien d'agressif ou de volontairement offensant dans mon attitude, dans ma voix ou dans le regard que je pose sur elle. Et vu la situation, je te jure que je prends sur moi ! Mais si elle venait à avoir peur, elle risquerait de partir en pleurnichant. Sauf que je n'ai pas intérêt à ce qu'un "adulte responsable" prenne en pitié cette pauvre petite chose si frêle pour se mette en quête de chercher et punir le salaud qui ose se comporter de la sorte avec une adorable gamine... Parce qu'en vrai, bien sûr que j'm'en branle qu'elle chiale. Mais non, le plus sûr c'est encore de l'amener voir ailleurs tout en douceur. Effort maximal.


E=mc2 et l'éléphant devient bleu 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Jeu 29 Aoû 2019 - 16:27

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

Viviane attendait bien sagement qu’on vienne lui ouvrir ou qu’on l’invite à entrer. En aucunes façons elle se serait permise d’entrer dans invitation, c’était la base d’une bonne éducation. Ses petits coups contre la porte avait mis fin aux bruits dans la salle. La personne devait surement avoir arrêté ce qu’elle faisait. Toutefois, il s’écoula un petit temps entre ce moment et celui où on vint enfin lui ouvrir. Elle n’y prêta pas trop attention, se disant que la personne devait avoir les mains occupées. Quand elle entendit enfin les bruits de pas, elle se recula un peu de la porte se redressant pour paraître digne. La porte s’ouvrit dévoilant un … un quoi au juste ? Les sourcils de la petite se froncèrent dans une expression qui se résumait en trois lettres : WTF. Elle avait devant elle un jeune homme aux cheveux blancs-gris. Déjà cette couleur n’était pas très commune, mais en plus il avait la peau percée à certains endroits par des bouts de métal et ce n’était pas des boucles d’oreilles. Il n’avait probablement pas vue son visage étonné, car il avait cherché un peu trop haut. Elle eut donc le temps de se ressaisir comme on lui avait appris à le faire pour ne pas offenser cette … personne. Après tout elle souhaitait discuter, donc il valait mieux éviter de juger tout de suite. Elle réussit à ne rien laisser paraître non plus quand il commença à lui parler de manière bien familière. Il ne fallait pas qu’elle dise quoique ce soit là-dessus, elle savait déjà comment ça finirait. Elle le laissa parler, car il avait l’air aussi surpris qu’elle, puis elle fléchit les genoux dans une rapide salutation pas très protocolaire, mais il s’en contenterait.

- Bonjour à vous, ne vous en faites pas je ne suis pas perdue. Je m’appelle Viviane enchantée.


Elle lui laissa le temps de lui donner son nom s’il en avait envie, puis elle continua ses explications.

- En fait, je suis arrivée il y a peu à Terrae et je me suis dit que je pourrais visiter les classes avant que la rentrée ne commence. Il est vrai que je ne viendrais probablement pas tout de suite dans le bâtiment des sciences, mais c’est le sujet qui m’intéresse le plus alors je suis quand même venu par curiosité.

Bon la vraie raison, c’était surtout qu’elle n’avait pas d’amis et qu’elle devait tromper son ennui de manière urgente, mais elle était quand même curieuse. Elle sourit à son interlocuteur avant de jeter un œil derrière lui pour voir ce qu’il faisait dans cette salle. Elle était bien trop ignorante pour le deviner à vue de nez et de cette distance, mais elle savait que ça devait être super intéressant. Ses yeux pétillèrent de curiosité avant qu’elle se tourne à nouveau vers l’homme aux cheveux blancs.

- Vous faisiez une expérience de chimie ? De la chimie organique ? Cela vous dérange si je vous regarde ? Je me ferais toute petite ne vous inquiétez pas et je sais parfaitement respecter les règles de sécurité.

Elle se rendit compte qu’elle en avait un peu trop dit sans le laisser parler donc elle lui laissa au moins une porte de sortie.

- Enfin … si cela vous dérange j’irai voir quelqu’un d’autre pour lui demander ne vous dérangez pas pour moi.
##   Ven 30 Aoû 2019 - 22:17

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Messages : 528
Date d'inscription : 05/02/2019

Ah ouais, donc là je suis tombé sur une petite princesse en fait. Je sais pas d'où elle débarque mais j'suis sûr elle a au moins vécu dans un château ! Peut être qu'elle a fini dans une tour de donjon gardée par un dragon et finalement, à force de déprimer qu'aucun mec ne soit assez costaud pour venir la chercher (parce que désolé mais les princes charmants ça n'existe que dans les comtes pour enfants), c'est finalement un master qui a débarqué. Ouais, c'est sûr. Alors comme je dois éviter de passer pour le méchant de l'histoire, je fais un énorme effort pour lui offrir un sourire aussi sincère que possible. Et c'est là que je me rend compte que je n'ai vraiment pas l'habitude de faire ce genre de truc, mais je ne vais pas m'avouer vaincu si facilement !

- "M'ok, eh bien ravi de te rencontrer Viviane, moi c'est Tiago."

Ouais ouais je sais, n'importe qui me connaissant un minimum serait sûrement plié de rire en me voyant agir de la sorte mais tu sais quoi ? Y a personne donc c'est parfait, je peux faire absolument comme je veux sans craindre pour ma réputation ! Mais si je croyais m'en sortir facilement en lui indiquant son chemin avant de pouvoir me remettre au travail, mini pousse me donne finalement plus de fil à retorde que ce que je n'imaginais. Ah ouais, elle n'a pas dû pouvoir parler avec qui que ce soit pendant des années du haut de sa tour, du coup maintenant je me tape le très haut débit. Génial...

Patience. Le genre de qualité que je n'ai pas. Pourtant je reste planté là, à l'observer (de haut mais c'est pas d'ma faute cette fois) tout en écoutant. Enfin, je fais style d'écouter, parce que ses soucis d'écolière modèle, j'm'en balek. Sauf que mon attention revient assez vite sur blondinette quand elle en vient à me parler explicitement de chimie. Elle connait déjà ça ? Hum, si c'est vraiment une princesse, elle a dû avoir des cours particuliers, je ne vois pas d'autre explication. Et elle se montre sacrément curieuse. Beaucoup trop, ça pu.

- "Je... Heu, nan nan, ça n'me dérange pas..."

Alors que je m'apprêtais à l'envoyer chier comme il se doit (parce que j'veux bien essayer d'être sympa mais y a des limites), une idée beaucoup plus intéressante me traverse l'esprit. Du genre, idée de génie. En toute modestie. Si ces connards de masters commencent à me surveiller un peu trop, il serait peut-être temps de trouver des associés qui fassent une partie du boulot critique. Le genre d'associé insoupçonnable. Ouais ouais, on en est encore loin, mais elle veut bien apprendre la chimie non ?! Alors commençons pas le commencement.

- "Je peux te montrer ce que je suis en train de faire, si ça t'intéresse, je ne vois pas pourquoi refuser. La curiosité est une grande vertu contrairement à ce que certains peuvent penser. Ce sera avec plaisir que je te montrerai ce sur quoi je travaille."

Hop, une bonne dose d'enthousiasme pour paraitre aussi convainquant que possible, l'idée d'avoir une enfant dont les yeux seront rivés sur mes moindres faits et gestes ne m'est finalement pas si désagréable. Les gamins savent réaliser ce genre de manips très jeunes de là où je viens, il n'y a pas de raisons que celle-ci n'y arrive pas.

- "Alors dis moi Viviane, tu es nouvelle, mais d'où est-ce que tu arrives ? Et surtout, comment tu te sens à Terrae ? Les autres enfants sont gentils avec toi ?!"

Pff, bien sûr que j'm'en fout, mais si je dois jouer le rôle du mec sympa, je compte bien le faire jusqu'au bout. M'assurer qu'elle m'aime bien, c'est essentiel. Alors j'engage la conversation de façon aussi banale que possible tout en m'éloignant de la porte pour l'inviter à entrer avant de refermer derrière nous. Ouais, je préfèrerais quand même qu'on ne me voit pas ainsi, ça risque de paraitre louche (et ce serait tout à fait justifié).

- "Vas y je t'en prie, installe toi comme tu veux."

Je n'ai même rien dit sur ce vouvoiement qu'elle emploie depuis le début ! Nan, autant qu'elle se sente le plus à l'aise possible, je préfère la laisser faire comme elle le sent pour le moment et... On verra bien, s'il se trouve qu'elle est juste relou et inutile, j'arriverais bien à la virer !


E=mc2 et l'éléphant devient bleu 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Ven 6 Sep 2019 - 15:42

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

La petite Viviane était remplie d’aprioris sur cette étrange personne. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle avait l’impression qu’elle ne devait pas lui faire confiance, elle avait déjà vu des personnes comme lui à la télé : elles étaient toujours violentes et insultaient beaucoup. Cependant, malgré quelques fautes langage et quelques manques d’éducation, ce Tiago semblait être une personne bien sympathique. Elle avait regretté d’avoir frappé à la porte, mais au final elle était convaincue d’avoir bien fait. Son visage s’éclaira quelque peu quand il ne l’envoya pas paître. Elle semblait même un peu plus excitée, ses peurs étant éteintes, seule la curiosité restait. Elle avait vraiment hâte d’en savoir plus sur la chimie et peut-être même de faire des expériences. Elle ne connaissait pas grand-chose à ce sujet, la majorité des modèles n’étant présentés qu’au collège ou au lycée. Elle lui décocha un sourire radieux quand il l’invita à entrée et surtout quand il la complimenta sur sa curiosité. Elle s’attendait vraiment à ce qu’il s’agace de son naturel curieux comme la plupart des gens, mais bien au contraire il trouvait ça merveilleux. Elle s’était vraiment trompée sur son compte, encore un fois l’apparence ne faisait pas la personne, elle avait compris la leçon.

Elle le remercia et entra dans la pièce, elle admira la verrerie qui était disposé sur la paillasse. Elle connaissait le nom de la plupart de ces instruments, ce n’était pas trop difficile à apprendre seule. Elle jeta aussi un coup d’œil aux livres qu’elle ne comprenait pas vraiment. Toute surdoué qu’elle était, elle avait encore du chemin à faire pour toucher à des livres de ce niveau. La tentative de discussion de Tiago la sortit de ses rêveries. Elle l’avait presque oublié.

« Je suis arrivée de Londres il y a une semaine ! »

La petite anglaise alla s’asseoir sur une chaise près du site de l’expérience en se plaçant assez proche pour pouvoir tout voir, mais aussi assez loin pour ne pas le gêner. Elle continua ensuite de lui parler calmement, mais avec une pointe d’excitation dans la voix.

« En faite au début, je ne voyais pas trop ce qui faisait de Terrae un endroit unique, à par les dortoirs peut-être …
, dit-elle avec un peu mal à l’aise, mais j’ai rencontré des personnes avec des pouvoir et ce n’est qu’à ce moment que j’ai réalisé à quel point cet endroit est extraordinaire ! »

Elle sourit visiblement très intéressée par tout ce qui tournait autour des pouvoirs et du contrôle des éléments. La petite blonde se perdit une nouvelle fois dans ses rêveries avant de se rappeler d’une chose. Il y avait peut-être des consignes de sécurités ou de l’équipement spécial pour ce genre de manipulations.

« Je dois peut-être utiliser des protections non, ou rester à distance suffira ? »

Elle écouta attentivement les explications qui pourraient lui être donné et fit tout ce qu’on lui demanderait de faire que ce soit enfiler des gants, des lunettes ou même une blouse si nécessaire, elle ne voulait pas être contrariante. Toutefois, sa curiosité était plus forte que tout et bien qu’elle laissait Tiago parler s’il en avait envie sans l’interrompre et s’exécutait, elle ne put s’empêcher de glisser une petite question :

« Pourrais-je vous demander si vous posséder aussi un pouvoir ? Si ce n’est pas indiscret. »


HRP:
 
##   Lun 9 Sep 2019 - 6:06

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Messages : 528
Date d'inscription : 05/02/2019

Elle parait vraiment ravie d'être ici. Un peu comme si elle venait d'entrer dans un magasin de bonbons en ayant budget illimité. Une bonne chose pour moi. Sauf qu'il n'y a que des bocaux et des produits en tous genres. Ce qui m'arrange bien !

- "De Londres ? Eh bah, t'es résistante pour être déjà à fond après un tel voyage !"

Je réponds plus par automatisme que parce que j'en ai vraiment quoi que ce soit à faire. Faire semblant de m'intéresser aux autres quand j'y vois un intérêt, je sais très bien le faire ! Donc je mets en application toutes mes compétences en la matière, tout en me remettant à ma place d'origine.

- "Pour l'instant tu peux rester là, ça ira. T'enfileras des gants quand je ce sera à ton tour d'essayer !"


Bien sûr que je vais la faire participer ! Pas question qu'elle se contente de regarder sans rien faire ! Mais j'essaie de présenter ça de façon plus sympa, un sourire que je tente de rendre encourageant à l'appui. Tous les gamins sont censés aimer prendre part à des expériences. Surtout quand c'est eux qui sont demandeurs. Je suis peut être le plus jeune de mes frères et sœurs, ça n'empêche que chez moi on vit tous ensembles, cousins cousines, neveux et nièces, les gamins j'y suis quand même habitué ! Bon par contre, y en a pas un seul qui avait un tel niveau de langage... Mais c'est encore prématuré pour lui faire changer ces mauvaises habitudes !

- "Ouais, bien sûr que j'ai un pouvoir. Enfin, j'en ai même deux, comme tout le monde ici. Je manipule le feu. Mais, je ne te ferais pas de démonstration ici, une partie des produits que tu vois sont hautement inflammables. J'imagine que tu comprends que c'est dangereux. Peut-être plus tard, si tu t'en sors bien !"

Même si je n'me démerde pas trop mal avec ce pouvoir, tant que je ne le maîtrise pas parfaitement, je préfère encore avoir recours au bon vieux système de gaz pour gérer la répartition de chaleur. J'ai pas franchement envie de crever dans une stupide explosion. J'ai des projets beaucoup plus intéressants.

- "Tiens, regarde dans cette ampoule. Tu vois, le changement de couleur qui est en cours ? C'est ce qu'on appelle un procédé d'extraction. C'est très important pour isoler les molécules qui vont nous servir ensuite. Et ce tube étrange là, c'est un bec bunsen. Lui, il permet l'évaporation. Grâce à la flamme qui chauffe en dessous, les liquides contenus à l'intérieur se transforment en gaz et on ne garde que la partie la plus intéressante."

Je lui donne ces quelques explications sommaires tout en lui montrant les principaux outils disposés sur la paillasse qui opèrent déjà une partie du travail. Un coup d’œil à mon apprentie après avoir vérifié l'état d'avancement, je n'ai jamais joué le rôle de professeur et encore moins pour une gamine. Je ne sais pas vraiment ce qu'elle est en capacité de comprendre ou non.

- "C'est fascinant hein, tous ces changements de matières et de couleurs, sans qu'on n'ai besoin de toucher à rien. Et toi ? Pourquoi est-ce que tu t'intéresses déjà à la chimie, alors que tu n'as pas encore eu de cours ? Tu as déjà appris des choses à ce sujet ?"

J'essaie d'en savoir un peu plus sur ma nouvelle apprentie (à laquelle je n'ai pas demandé son avis), profitant que les premiers changements nécessaires pour la suite des opérations ne soient pas encore totalement prêts.


Hrp:
 


E=mc2 et l'éléphant devient bleu 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mer 11 Sep 2019 - 19:15

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

Il avait raison de lui faire remarquer. Elle avait en effet eu du mal avec le décalage horaire, du moins au début, mais elle était jeune et son corps, bien que chétif, avait fini par s’adapter et heureusement pour elle ! Elle le suivit toute excitée, obéissant sans discuter quand il lui demanda de rester là où elle était. Elle avait parfaitement conscience que la chimie pouvait être dangereuse et qu’il fallait des règles de sécurité pour ne prendre aucun risque. Déjà qu’elle venait littéralement de s’inviter dans son travail, elle ne voulait pas non plus le déranger en cassant quelque chose ou en faisant une grosse bêtise. De plus, il venait de lui dire qu’elle allait pouvoir participer un peu après, surement quand ce serait moins dangereux. Son regard étincelait de curiosité, au point où ses yeux semblaient littéralement briller.

- D’accord je ne bouge pas, dit-elle d’une voix surexcitée.

Ainsi il manipulait le feu, à peine lui avait-il dit quel était son élément qu’elle ne voulait déjà pas en avoir la démonstration. Ce n’était pas qu’elle avait peur du feu, non … enfin peut-être un peu. Elle n’aimait pas trop voir un truc dangereux comme ça être manipuler sous son nez. Les petits bonhommes de brumes d’Ombre était franchement plus sympa qu’une boule de feu destructrice. Elle se demanda quel pouvait être son second pouvoir. Ombre ne connaissait rien des feux donc elle ne l’avait pas plus éclairée sur leur penchant solaire et lunaire. Tant pis, il avait soigneusement évité la question, donc elle n’insisterait pas, même si sa curiosité à propos de pouvoir était équivalente à celle qu’elle ressentait en voyant les liquides doucement décanter dans l’ampoule en changeant de couleur et de texture.

- Je vais faire de mon mieux alors !

Elle avait répondu ça par politesse, mais franchement s’il refusait à la fin de lui montrer sa maîtrise du feu, elle ne dirait rien. Elle comprenait parfaitement que c’était dangereux, voir potentiellement mortel si on mettait le feu au bâtiment. Elle l’écouta lui expliquer quelques petites choses, en faite il n’était pas très pédagogue vu qu’il lui expliquait tout dans le désordre sans chercher à savoir ce qu’elle savait peut-être déjà. Elle ne savait pas du tout ce qu’était un procédé d’extraction, mais elle avait assez de vocabulaire pour en comprendre le sens. On retire quelque chose d’un autre quelque chose : probablement des molécules. Par contre, elle connaissait très bien le bec bunsen, l’objet dont elle ne s’approchait pas de moins de 1 mètre, surtout quand il était allumé ! Il lui montra les autres outils disposés sur la paillasse, elle connaissait leurs noms même si le fonctionnement de certain lui échappait. Elle se retint cette fois-ci de trop le questionner attendant de voir si au cours de la manipulation il lui en expliquait davantage vu qu’il semblait enseigner la chimie au compte-goutte. Ce n’est qu’après cette mise en bouche qu’il prit le temps de lui poser la bonne question.

- Oui en effet, on n’avait pas de cours de chimie dans mon école, mais j’ai toujours adoré les sciences, donc j’ai beaucoup lu sur le sujet ! Par exemple, je sais ce que sont les atomes et qu’ensemble ils forment des molécules et que la chimie est la science qui étudie comment transformer ses molécules !

Elle avait dit ça en étant toute fière d’elle, comme si elle savait quelque chose de très compliqué pour son âge.

- Je connais aussi un peu la verrerie, mais je n’en ai jamais touché ou manipulé, mais au fait pour commencer qu’est-ce que vous essayé de fabriquer ? Enfin, c’est juste pour savoir, mais comme je n’y connais pas grand-chose j’imagine que connaître le nom du produit ne m’avancera pas beaucoup.

Elle désigna le livre posé sur la table qui était clairement d’un autre niveau que ceux qu’elle avait pu toucher. On pouvait bien être surdoué, les nomenclatures ça ne s’invente pas.

HRP:
 
##   Ven 13 Sep 2019 - 15:04

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Messages : 528
Date d'inscription : 05/02/2019

Bien, elle est toujours là et ne parait pas avoir décroché, faisant preuve d'une concentration à toutes épreuves. Ce genre de situation est assez nouvelle pour moi, mais si je me débrouille correctement, cette gamine pourrait me permettre de doubler assez facilement Hideko et tous les autres gardiens un peu trop zélés de Terrae. Je fais donc de mon mieux pour paraitre tout à fait respectable (et c'est pas vraiment comme si ça faisait partie de mes compétences de base) tout en lui montrant une partie de ce que je fais. Et de ce qu'elle pourrait faire de temps en temps...

- "Ouah, impressionnant. Tu connais beaucoup de choses pour ton âge, je suis sûr que tout ça ne te posera aucun problème."

Pas de doutes, je suis bien tombé sur une miss je sais tout. Bon, l'inconvénient de ce type de profil, c'est que ces enfants sont généralement de ceux qui ne supportent pas de pouvoir faire la moindre bêtise. Que ce soit voler une bille dans la cours de récré ou mettre au point des produits parfaitement illégaux.... Alors forcément que j'ai déjà une réponse toute prête.

- "T'as le droit de poser des questions, t'inquiète. Tu dois savoir que la chimie s'utilise dans beaucoup de domaines différents. Là, je m'entraine à mettre au point certains médicaments. Toi t'as l'air très intelligente, mais tout le monde n'arrive pas à rester aussi sérieux que toi, alors ils ont parfois besoin d'un petit coup de pouce pour, eh bien, se montrer plus attentionnés."


Bien sûr que je ne vais pas lui donner le nom exact de ce que je veux obtenir. J'ai pas grand mal à imaginer qu'elle puisse essayer de se renseigner d'elle même sur ce sujet. Et là, ce serait carrément merdique pour moi.

- "Je travaille à l'hôpital, mais je termine aussi mes études en même temps, alors il faut que je m'entraine, même si une bonne partie des médicaments qui se trouvent à Terrae sont achetés à de grands laboratoires pharmaceutiques. Et toi ? Tu sais déjà ce que tu voudras faire plus tard ?"

Si avec ça je n'arrive pas à passer pour un mec hyper responsable et digne de confiance, je ne vois pas ce que je peux faire de plus !

- "Tiens, en même temps, va attraper des gants et essayer de trouver une blouse à ta taille dans les casiers derrière toi. Les choses intéressantes vont commencer."

Oui, bah je suis un minimum responsable pour de vrai quand même. J'ai pas très envie qu'elle puisse se bruler ou pire. Sans compter que ce serait emmerdant qu'on lui demande comment elle fait pour bousiller à ce point ses fringues en cas de débordement. Mais il ne faut pas s'attendre à ce que je la materne pour autant. Elle est bien assez grande pour trouver cet équipement toute seule !


E=mc2 et l'éléphant devient bleu 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   Mar 17 Sep 2019 - 18:24

Personnage ~
► Âge : 10
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Viviane d'Harcourt
Messages : 32
Date d'inscription : 03/08/2019

La petite fille accueilli le compliment avec un certain enthousiasme. Elle n’était pas vraiment portée sur la vanité, mais un compliment de temps en temps ne faisait pas de mal à l’égo. Elle fut cependant déçue que Tiago ne la considère pas assez intelligente pour comprendre tout le processus chimique qu’il mettait en œuvre. Elle ne le prenait pas mal, non, plus comme une petite défaite que comme une insulte. Au moins elle savait qu’il préparait des médicaments, il travaillait donc pour l’hôpital, mais n’était pas encore diplômé. Son professeur paraissait bien trop jeune de toute façon pour être un professeur de métier, mais c’était surement ça qui l’avait poussé à la prendre pendant ses expériences. Un professeur plus professionnel l’aurait gentiment poussé vers la sortie en lui disant de revenir dans quelques années. Elle imaginait bien qu’il n’avait pas la science infuse et qu’il ne saurait pas tout lui expliquer dans les détails, mais vu leur différence de niveau, elle allait avoir besoin de temps pour le rattraper donc ce n’est pas un problème.

- Je … je ne sais pas trop. Je n’ai jamais réfléchi à ce que je pourrais faire plus tard à vrai dire … Pour le moment il y a tellement de sujets qui m’intéressent.

Elle marqua une petite pause. A dire vrai, elle ne pensait pas avoir besoin de travailler plus tard, ses parents étant un peu plus de la vieille école, la très vieille école. Cependant elle faisait maintenant partie de Terrae et elle allait bien devoir travailler à la fin, mais pour l’instant elle préférait éviter la question. C’est pourquoi, elle s’empressa de mettre un terme à la conversation en suivant l’ordre qu’on venait de lui donner. Elle sauta de son tabouret, enthousiaste, et se dirigea vers l’arrière de la salle.

La réserve était assez impressionnante, enfin surtout pour une petite fille. On aurait pu dire qu’elle avait été conçue pour des géant, mais c’était uniquement la faute de sa petite taille. Elle regarda les étagères les plus basse remplis de bocaux aux étiquettes repoussante. Il vaudrait mieux qu’elle ne touche à rien. Elle trouva enfin un placard rempli de blouse blanche et bien entendu, pas une seule d’entre elle n’était à sa taille. Ce n’était pas très étonnant vu que cette partie du bâtiment n’accueillait pas les enfants de son âge, trop dangereux. Elle prit donc la plus petite des blouses qui était bien sûre deux fois trop grande. Ses manches pendouillaient d’une demi longueur et la blouse trainait sur le sol lui couvrant même les pieds. Elle ne savait pas trop si Tiago s’attendait à ça, donc elle garda la blouse pour qu’il puisse voir l’étendue du désastre. Elle chercha ensuite des gants et évidemment, pas un seul ne lui allait. Tout était conçu pour des adultes. Elle enfila tout de même la plus petite taille qui lui laissait un demi doigt de marge, puis elle attrapa une paire de lunettes, les enfila et retourna rapidement vers son professeur particulier.

Elle était vraiment ridicule dans cet accoutrement, les lunettes en plastiques glissaient sur son nez, car sa tête était trop petite pour les faire tenir correctement. Sa blouse la gênait pour marcher, traînant sur le sol comme une robe de marié et les gants émettaient un « Scrouitch » à chacun de ses pas, tandis qu’ils pendouillaient misérablement. Elle se rapprocha de Tiago un peu gênée et le regarda par en-dessous.

- Eh … hum je crois que ça ne me va pas très bien.
##   Jeu 19 Sep 2019 - 17:50

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : /Nop
► Rencontres ♫♪ :
Tiago Marquez
Messages : 528
Date d'inscription : 05/02/2019

Eh bien, pour une gamine visiblement si vive d'esprit, j'aurais plutôt pensé qu'elle aurait un tas d'idée de métiers en tête. Ou carrément une super vocation pour je ne sais quelle activité seulement réservée aux petits génies. Mais non. Elle parait à l'inverse bien gênée face à ma question. Bon dommage. Enfin, ce n'est pas comme si la réponse pouvait réellement m'intéresser. Au moins, elle part chercher ce que je lui ai demandé sans rechigner. Je vais peut-être finir par penser que bosser avec des gamins n'est pas désagréable je ne le croyais.

Je la laisse se débrouiller avec la case fringues et je profite de ces quelques minutes pour réagencer la zone de travail avec les produits nécessaires pour la suite des opérations. Que je ne compte pas effectuer moi-même. Quelques bouteilles de différents acides, soude, ammoniaque, et plusieurs solides réduits en forme de poudre comme le phosphore ou du lithium. Concentré sur la façon la plus adéquate de lui présenter ce qui va suivre, je ne m'attendais clairement pas à la voir revenir complètement ensevelie sous cette montagne de tissus... Ah.

- "Mouais, c'est clair qu'on va pas t'faire participer à des concours de miss fringuée comme ça..."


Tact et finesse, je me relève et m'approche de la petite blonde, évaluant les problèmes. Bien sûr que je ne vais la laisser manipuler quoi que ce soit avec des manches dix fois trop longues, des gants qui l’empêcheront d'attraper quoi que ce soit sans risquer de le lâcher, ou avec cette traine de mariée dans laquelle elle a des chances de se prendre les pieds.

- "J'imagine, qu'il n'y avait rien de plus petit. Va falloir que tu grandisses un peu. Mais en attendant, on va faire autrement. "

Un sourire en coin en prononçant ces paroles, c'est pas dit qu'elle comprenne que c'est de l'humour, mais ce n'est pas comme si je m'en souciais. Je me dirige vers l'armoire où sont entreposés tout un tas d’ustensiles et en attrape une paire de ciseaux.

- "Remonte un peu tes bras dans tes manches."

Bien sûr que je ne veux pas prendre le risque de la blesser (même si je suis quand même doué, pas de panique !), je m'assure donc qu'il n'y a que le tissu de cette blouse entre mes doigts avant de lui faire une petite coupe maison. Opération que je répète avec le bas que je raccourcis largement.

- "Et voilà, on dirait presque que t'es passée entre les mains de Lagarfeld !"

Ouais, c'est un chouia exagéré pour le résultat qui n'est pas beaucoup plus glamour que la combinaison intégrale de fantôme avec elle a débarqué juste avant. Au moins, ce sera plus pratique. Mais il reste le problème des gants à régler. Pff, où est-ce que je vais bien pouvoir lui dégoter des gants pour gosses capables de résister à différentes substances dangereuses ? Nan, pas question que je la laisse toucher à quoi que ce soit de ce qui se trouve ici à mains nues. J'suis pas complètement irresponsable non plus.

- "Vous avez pas des genres d'atelier peinture, ou jardinage, ou j'sais pas quoi d'autre où ils vous filent des gants à votre taille ?"

S'il y a des gosses dans l'Insitut, il doit bien y avoir du matos adapté quelque part non ?


E=mc2 et l'éléphant devient bleu 97p2
You only get one shot do not miss your chance to blow
this opportunity comes once in a lifetime

[Eminem - Lose Yourself]

Trucs en tous genre:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

E=mc2 et l'éléphant devient bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Sciences.