Partagez
Vos yeux brillent comme le bijoux dans ma main....
##   Mer 11 Sep 2019 - 17:24

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Sirpa Rogers
Sirpa Rogers
Novice
Messages : 42
Date d'inscription : 25/05/2019
Emploi/loisirs : Faire chier, et pirater.
Humeur : "YOU, BASTARD!"

Tes poignets sont légers en ce moment.
Ton cou aussi.
Bon, tu manques de bijoux quoi ! T’es partie de New York en catastrophe, super organisé comme à ton habitude, et t’as oublié la moitié de tes affaires. En faîte t’es partie qu’avec un sac à dos. Donc évidement ça limite. Parfois t’es un peu conne, mais c’est pour ça que je t’aimais. Maintenant que tu es un peu plus posé, tu te sens pas très bien, à jongler avec…. Quatre T-shirt est deux pantalons. Mais, les habis ça irait encore. C’est superficiel – selon toi –, puis c’est vrai que vu ce que tu portes parfois, vêtements ou pas…
Tu portes ce que tu veux, je fais pas de slutshamming, vient pas au paradis me taper sur la tête s’il te plaît !
(Oui j’suis au paradis, t’as cru quoi toi ? J’étais tellement gentille avec toi malgré toutes tes conneries, rien que pour ça j’ai mon nuage personnel)

Les vêtements, tu t’en moquerais presque. Le problème, c’est les trucs autour. Les bijoux, le maquillage, toute la panoplie bling-bling qui fait que tu ne te noies pas dans la masse des péons. Ca t’en pas pris. Pas un. Et ils te manquent. Du coup a demandé aux quelques péquenauds avec qui tu as sympathisé depuis ton arrivée, où tu pourrais refaire tes stocks. On t’as désigné une seule boutique à l’unanimité. « La petite boutique ». Bon, maintenant va falloir qu’on parle de ta maîtrise douteuse du Français. Toi, en première langue, tu parles la vulgarité. Donc merde, putain et bordel, tu connais, mais ça s’arrête là. Comme tu n’as pas oublié ton téléphone – faut pas déconner, t’es une geek et hackeuse –, tu as regardé la traduction sur un site dont je tairais le nom pour ne pas donner l’impression de vouloir influencer le lecteur la prochaine fois qu’il sera face à ses lacunes linguistiques. Et tu as bien rire. Bon, en vrai tu as carrément prit la patronne de la boutique pour une conne, mais on va le voir plus tard, ton mépris n’a pas durée longtemps. Et tu avais besoin de ses bijoux. C’était pas vitale, mais presque. Donc tu y es allée.

Et maintenant tu viens d’en pousser la porte, tes yeux levés pour observer les murs, émerveillés, il faut le reconnaître. Des plantes suspendues, des tableaux, des miroirs. Au plafond, des plots à fleurs en forme de cristaux. C’est pas vraiment ton style. Mais tu reconnais que c’est beau. Très beau. Avec un « bonjour » manquant un peu d’aplomb à ton goût, tu fais un pas dans la boutique, complètement en décalage avec tes vêtements de noirs et de cuirs. Tu t’apprêtes à t’approcher de la vitrine à bijoux – Hooouuu, ça va te plaire, je le sens ! – avec ton tact habituel, le regard fixé sur l’objectif, et fuck-off le reste, sauf que cette fois le « reste » est à l’effigié de la boutique. Et je l’ai dit plus haut.
Beau.
Tu restes un instant coi devant la fille derrière le comptoir – enfin ce qui est coi pour toi et moi, pour les autres c’est juste un infime mouvement de sourcil, et un ralentissement dans ta marche. On ne parlera pas de ton goût pour les blondes, on ne parlera pas non plus de celle qui t’a filé entre les doigts quelques jours plutôt, dans cette boîte de nuit. On parlera encore moins de celle-là, maquillée en noir, où une vision de l’Eden pour toi.

Tu finis par lui faire un sourire con, planté entre la vitrine et elle, l’envie d’éclater de rire au bout de la langue.

« Salut… C’est récent comme boutique, non ? Je l’ai jamais vu avant… »

Oui, vu que tu es à Terrae depuis une semaine, tu ne risques pas de l’avoir vu avant. Aller, démmerdes-toi avec ton mensonges maintenant !



LITTLE DEATH

##   Sam 7 Déc 2019 - 9:34

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Principal : Ramiel Baleash
► Rencontres ♫♪ :
Cornélia de la Cour
Cornélia de la Cour
Novice
Messages : 57
Date d'inscription : 05/04/2019
Age : 23
Emploi/loisirs : Gérante de "La petite boutique"
Humeur : Et je te plains, car pour toi, les étoiles sont toutes les mêmes.

Vos yeux brillent...

feat. Sirpa Rogers
La boutique venait d'ouvrir les travaux étaient à peine finis. La plupart des marchandises sont déjà à leur place, mais Cornélia passes encore beaucoup de temps en arrière boutique, à tenter d'organiser tout ce qui n'a pas encore trouvé sa place.

Habillée de noir et de de bleu, la tenue de Cornélia est moins extravagante que d'habitude, plus sobre, donnant un faux air chic à ses vêtements. Un gilet de tailleur surmonté d'un veston court. Une robe assez étroite venait compléter la tenue de la jeune française. Ses cheveux de platines, ses yeux de topaze bleus étaient couronnés d'un chapeau à bords large, et d'une paire de lunettes d'apparat à verres sans correction au col, bien évidemment. Cela pourrait paraître ridicule, mais la jeune femme se donnait tout le mal du monde pour paraître sérieuse et tenter de sauver les apparences, dans l'éventualité où quelqu'un devrait voir l'arrière boutique.

[Changement de narrateur OP, comme ça t'aura le ressenti et cheminement d'idée direct de Coco !]

A peine j'avais sortie ma frimousse du cadre de la porte de l'arrière boutique que j'entendais les carillons et la clochette de l'entrée. D'ici, j’apercevais déjà une femme à la peau de porcelaine, les yeux plus précieux que des perles. Voyant ses yeux ébahis devant la boutique, je savais qu'elle serait bonne cliente, évidemment ! Alors je me suis avancée discrètement derrière le comptoir, abandonnant mon rangement pour quelques minutes, avant qu'elle ne s'aperçoive que je suis encore dans mon bazar. Les cheveux noirs de nuit, le maquillage sombre... Elle a du style, je dois bien l'admettre. J'espère qu'elle ne va pas essayer de me faire de l'ombre, car elle en aurait sûrement les moyens. Quoique... En soit, être dans l'ombre d'une autre personne me permettrait sûrement de mieux planifier ce que je fais je supposes, parfait !

Oh ! Ses yeux se sont retournés sur moi, elle m'a vu ! Ses yeux ébahis... Ils étaient déjà resplendissants, mais qu'est-ce que c'est que ce regard ? Bon, ressaisis toi Coco ! Mignonne, drôle et adorable, souviens toi ! Fais lui ton plus beau sourire et réponds comme si de rien n'était.

« Bienvenue à vous ! Je m'appelle Cornélia, mais appelez moi Coco je vous prie. En effet, la boutique a ouvert très récemment, juste après avoir rénové et réaménagé les locaux de façon à aller de paire avec le projet que j'avais en tête ! je lui disais ces mots avec un sourire radieux aux lèvres, remettant mon chapeau par la même occasion. Mais dites moi très chère, que puis-je faire pour vous, afin, je l'espère, de rendre votre journée plus joyeuse?»

J'observais ses yeux, afin de savoir à quoi elle prêtait attention, pour tenter d'anticiper ses réactions, envies et attentes, mais le fait est, que, cette jeune femme n'est pas comme les autres. Elle ne semble pas penser et réfléchir comme les personnes que je côtoyais habituellement. Au vu son style, je pense qu'elle pourrait être intéressée par un tour dans la partie cachée de la boutique plus tard, pourquoi pas? Il faut voir. Je sais qu'Helm en tout cas serait fin heureux de visiter tout cela plus tard ! Mais pour le moment, restons concentrés sur mademoiselle ici présente.


Cornélia de la Cour
 

Vos yeux brillent comme le bijoux dans ma main....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques. :: La petite boutique