Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ?
##   Lun 14 Nov 2011 - 22:25

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    Et le troisième soir que j'enchaînai ! J'allais finir par ne plus savoir où donner de la tête. Un passé sombre, douloureux, une vie plutôt triste... J'allais accueillir cette fois-ci la jeune Zero. Autrement dit, si je me fiais à sa photo... Une espèce de soeur jumelle à Meiling, si ce n'est qu'aucune des deux n'avait de soeur jumelle -voire pas de soeur du tout- et qu'aucune des deux ne se connaissaient avant Terrae -si jamais elles se connaissaient.
    Bref, je sais, ma référence était nulle, mais enfin, il fallait le dire, la ressemblance était plus ou moins flagrante. Mais enfin ! Tiens, d'ailleurs, si j'écoutais les caractères tels qu'ils étaient décrits par les Masters qui étaient allés les chercher... Elles allaient être de la même affinité ! Enfin, Meiling était déjà initiée, une jolie Tonnerre Solaire d'ailleurs... Est-ce que Zero allait aussi être Solaire ? Franchement, ça aurait été une sacré coïncidence ! J'suis sûre que c'était calculée en fait... Haha.
    Baillant longuement, je plaçai ma main devant ma bouche. Sérieux, ça fait pas très sérieux ça justement... Je soupirai face à ma remarque intérieure, et me levai finalement de ma chaise. J'allais ranger les quelques livres qui traînaient sur mon bureau et que j'avais sorti dans l'après-midi pour vérifier quelques trucs, rangeai le dossier de Zero dans un tiroir, et partis en direction de la salle des Masters. En sortant de mon bureau, je me trouvai nez à nez avec Ryu, qui, visiblement, s'impatientait à l'idée de me voir. je ne pus qu'afficher un sourire amusé.

    -Et ben, on n'est pas patient ?


    Je lui souris, moqueuse, et le dépassai pour me rendre en salle des Masters.

    -Allez, bouge tes fesses mon gros.


    Débarquant dans l'immense salle, je souris aux Masters en entrant, me faisant un plaisir de claquer la porte en bois massif au nez de Ryu. Je m'avançai vers le porte-manteau qui se trouvait dans le coin à gauche de l'entrée, en retirai ma cape noire que j'enfilai, et j'allais me placer au centre du cercle que les Masters avaient commencé à former, continuant encore à parler entre eux avant que la "cérémonie officielle" ne commence. Je dus attendre un bon moment que Ryu me rejoigne ; le pauvre petit était en train de bouder. Le regardant avec un air faussement las (en fait, je jubilais intérieurement, après tout, il faisait la tête, haha ! Et j'en étais entièrement responsable ! Le résultat souhaité avait été obtenu, quoi de mieux, hein ?), je le vis accélérer l'allure en faisant mine de soupirer. Il vint se placer à côté de moi, et il lança, d'une voix forte, révélant son pouvoir de Sonore :

    -Zero Tsuguyori est attendue en salle des Masters.


    L'institut, plongée dans la nuit, sembla doucement trembler sous le volume élevé de la voix de Ryu. Affichant un air satisfait, j'abatis mon regard sur la porte, attendant que la jeune Zero la franchisse.


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Dim 20 Nov 2011 - 18:17

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

Je soupirais. Intérieurement, bien sûr. Je n'arrivais pas à dormir. Enfin, j'avais dû me reposer quelque heures, mais c'était la présence des autres dans la même pièce que moi durant un moment de vulnérabilité que je détestais. Je hais dormir avec des camarades. Et dire que je vais devoir les supporter toute l'année... Peut-être que je pourrais les vendre par internet... On sait jamais, des folles débiles sur E-Bay... Hum. Je regardais mon réveil. Heure improbable. De toute façon, il ne marche jamais. C'est fou comme le temps passe vite, à Terrae. Et pourtant je m'ennuyais quand même. Rien ne changeais cette académie des autres écoles... Surtout que je n'avais toujours pas les supers pouvoirs des autres et que je me coltinais des cours normaux. C'est à dire ennuyants et inintéressants. Second soupire intérieur. J'avais traîné toute l'après-midi - pas de cours, j'en profite ! - dans les couloirs, sans autre but que d'ignorer royalement les filles qui me jetaient des regards effrayés ou haineux. Ahem. No comment. En fait, les seules qui m'avaient regardées bizarrement étaient deux des filles du Dortoir. Depuis un malencontreux incident dans les douches, me détestaient pour une cause mystérieuse... Enfin, bref... Tout le monde avait l'air complètement taré, dans cette école, alors autant faire comme si ils n'existaient pas. De toute façon, je n'ai pas l'habitude de m'occuper des autres. Aider ? Connais pas. Sauf si ça m'apporte quelque chose... Enfin, ce n'était pas vraiment le moment pour penser à ça... Surtout en pleine nuit.

Je bâillais silencieusement et repoussais les couvertures. Bon, je n'étais pas décidée à dormir, autant passer le temps jusqu'à ce que je sois apaisée. Je posais les pieds sur le sol froid et me changeais tout aussi silencieusement, ne souhaitant vraiment, vraiment, pas réveiller les malades qui partageaient ma chambre. Une fois couverte par autre chose qu'un pyjama un peu... pas cool, disons, je sortis de la chambre sur la pointe des pieds. J'étais persuadée de ne pas me faire prendre, alors je traînais des pieds dans les couloirs. J'en revenais donc à mon programme de l'après-midi. Parfois, j'ai l'impression de ne pas avoir de vie. Bref, je regardais donc par la fenêtre le parc de Terrae, plongé dans la bulle opaque d'obscurité, quand une voix avait résonné. J'ai eu un tel sursaut que j'aurais pu battre le record du coeur battant le plus vite...


-Zero Tsuguyori est attendue en salle des Masters.

Ahem. Tsuguyori, hein... Ils avaient décidé de réutiliser mon nom d'origine. Je grimaçais. Je détestais ce nom de famille, tellement que j'en avais changé, et pourtant il osais encore l'utiliser. Je haussais les épaules et repris un visage impassible, bien que je me posais des questions sur ma convocation... Bon, alors, salle des Masters... Utilisée lors des initiations, pour engueuler les élèves, ou encore des choses bien secrètes... Peut-être qu'un foutu Master m'avait vu dans les couloirs et m'avait dénoncée ? Je n'espérais pas. Je fouillais dans ma mémoire histoire de retrouver le chemin et finis par arriver devant la porte, l'estomac en bataille. Merde, c'était parce que j'avais fais disparaître un gars lors du bal d'Halloween ? Qu'est-ce que j'avais fais ? J'étais du genre discrète, pourtant... A moins que... Ah ah.

Subitement intriguée, je pris une grande inspiration avant de pousser la porte et d'entrer d'un pas ferme dans la grande pièce remplie de gens en cape noire, genre secte de la mort... Un peu flippant. Je me plantais au milieu de la pièce et lançais d'un ton froid, comme si je m'étais toujours attendue à venir ici :

- Oui, vous m'avez appelée ? Désolée de l'attente.


Alors, maintenant, est-ce qu'on allait m'expliquer ?


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Lun 21 Nov 2011 - 11:31

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

L'énergie de Zero était particulière. Alors que le potentiel d'initié n'était même en encore révélé, elle avait un petit truc de différent des autres énergies que j'avais eu le droit de découvrir jusqu'ici. Il y avait déjà ce côté froid, qui habitait son être, mais aussi cette vengeance, ou... Je ne sais pas, ce sentiment étrange qui la rendait propre à son possesseur. Et je sentais que ce qui l'avait fait ressentir le vide l'avait entièrement changé, du tout au tout. Aussi, je ne fus pas surprise lorsqu'elle entra d'un air sûre d'elle, et qu'elle éleva la voix froidement.

- Oui, vous m'avez appelée ? Désolée de l'attente.


Je souris, me retins de rétorquer qu'elle n'avait pas vraiment l'air très désolé. Malgré tout, je me demandai si elle ne se posait vraiment pas de questions quant à sa convocation en salle des Masters. Elles avaient probablement rencontré d'autres personnes qui lui avaient raconté comment ça s'était passé... Or, encore et toujours, j'avais eu cette petite lueur dans le regard des élèves, qui se demandaient pourquoi ils étaient là, lueur que je ne retrouvais pas dans le regard doré et glacé de Zero.

-En effet, nous t'avons appelé. J'imagine que la question implicite c'est plutôt "Pourquoi m'avez-vous appelé ?"


C'est vrai ça d'ailleurs, c'est de plus en plus fréquent de nos jours de poser une question détournée. Du style "T'as une poubelle ?" ou "Tu as des toilettes ?" pour savoir l'emplacement exact de l'objet ou la pièce. Nan mais parce que j'ai jamais connu personne qui me réponde (sauf pour se foutre de moi bien sûr) "Nan nan, j'ai pas de poubelles, on donne tout au chien, et on va aux toilettes chez le voisin". Enfin, passons !

-Tu as été convoquée ici pour passer l'initiation, et j'imagine que tu en as déjà entendu parler, non ? Bon, en sommes, pour résumé, tu vas obtenir des pouvoirs qui dépendront de ton caractère et de la source de ton énergie, c'est à dire du soleil ou de la lune.


Je marquai une pause et ajustai négligemment ma cape que j'avais enfilé légèrement de travers.

-Le point important de cette convocation, c'est surtout le choix que tu vas faire. Si tu n'avais pas le choix, on aurait pu venir, t'initier alors que je dormais, et laisser un papier sur ta table de chevet... Mais nous ne le faisons évidemment pas parce que nous te laissons le choix d'accepter ou de refuser ces pouvoirs que nous t'offrons. Tu n'es forcée à rien, c'est à toi de choisir avec sérieux ta voie. Tu retournes chez toi et tu oublies Terrae, ou bien tu restes ici et tu acquiers tes pouvoirs.


Plantant mes yeux dans ses prunelles, je rajoutai les dernières paroles indispensables :

-Sache cependant qu'en acceptant, tu reçois des pouvoirs qui, pour s'installer en toi, modifie ton ADN. Etant donné que c'est plutôt intéressant pour les scientifiques, et j'imagine qu'ils peuvent gagner le max de fric en étudiant des personnes comme nous... Donc en somme, je te préviens juste qu'après l'initiation, leur intérêt à ton égard va s'accroître. A Terrae, nous vous protégeons, bien sûr, et c'est également pour cela que sortir de l'enceinte de l'établissement sans Master est formellement interdit. Je tenais simplement à te faire comprendre les raisons de notre règlement assez strict sur ces points particuliers, et en plus t'expliquer pourquoi il était important de vous mettre en garde contre les scientifiques.


Après tout, avec ce qu'ils étaient capables de faire...


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mar 22 Nov 2011 - 22:35

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

J'avais à peine parlé que déjà la
directrice enchaînait.

-En effet, nous t'avons appelé. J'imagine que la question implicite c'est plutôt "Pourquoi m'avez-vous appelé ?"


Non. Il n'y avait aucune question implicite. Ou plutôt, si, mais j'étais bien trop fière pour l'admettre, et je ne comptais pas hocher la tête gentiment en l'approuvant. Je n'approuve jamais personne, à par moi, bien entendu. Enfin bref, c'est vrai qu'au début, je me demandais bien pourquoi elle m'avait appelée, mais là, ça se précisais de plus en plus... Et la femme en face de moi confirma mon idée dès qu'elle reprit la parole :

-Tu as été convoquée ici pour passer l'initiation, et j'imagine que tu en as déjà entendu parler, non ? Bon, en sommes, pour résumé, tu vas obtenir des pouvoirs qui dépendront de ton caractère et de la source de ton énergie, c'est à dire du soleil ou de la lune. Le point important de cette convocation, c'est surtout le choix que tu vas faire. Si tu n'avais pas le choix, on aurait pu venir, t'initier alors que je dormais, et laisser un papier sur ta table de chevet... Mais nous ne le faisons évidemment pas parce que nous te laissons le choix d'accepter ou de refuser ces pouvoirs que nous t'offrons. Tu n'es forcée à rien, c'est à
toi de choisir avec sérieux ta voie. Tu retournes chez toi et tu oublies Terrae, ou bien tu restes ici et tu acquiers tes pouvoirs.

Ahem. Avait-elle lu un dossier un quelque chose comme ça sur moi ? Parce que si oui, elle aurait sûrement dû découvrir que je n'avais ni "chez moi" ni l'envie de refuser mes "pouvoirs", comme elle disait. J'en avais besoin pour accomplir ma vengean... ahem vie ? Bref, je me secouais pour me concentrer sur son petit speech sur les scientifiques. Je devais me concentrer afin de collecter le plus d'information possible sur Terrae et son mode de fonctionnement.

-Sache cependant qu'en acceptant, tu reçois des pouvoirs qui, pour s'installer en toi, modifie ton ADN. Étant donné que c'est plutôt intéressant pour les scientifiques, et j'imagine qu'ils peuvent gagner le max de fric en étudiant des personnes comme nous... Donc en somme, je te préviens juste qu'après l'initiation, leur intérêt à ton égard va s'accroître. A Terrae, nous vous protégeons, bien sûr, et c'est également pour cela que sortir de l'enceinte de l'établissement sans Master est formellement interdit. Je tenais simplement à te faire comprendre les raisons de notre règlement assez strict sur ces points particuliers, et en plus t'expliquer pourquoi il était important de vous mettre en garde contre les scientifiques.

Modifient mon ADN ? Intéressant... En gros, si ces scientifiques me capturait, ils pouvaient soit me vendre à un riche idiot qui m'utiliserait comme joujou défensif personnel et gagner beaucoup d'argent, soit me donner à l'armée pour faire de moi une arme invincible nationale et gagner beaucoup d'argent, soit exploiter mon ADN jusqu'à ma mort et réussir à le cloner pour l'injecter dans des gens dit "normaux" et gagner beaucoup d'argent. Dans tout les cas ces sombres imbéciles gagnaient beaucoup d'argent... Hum... Et donc, apparemment, Terrae était protégée par quelque chose qui les empêchaient d'entrer, mais pas tout le temps. Bien, c'était bon à savoir, si quelqu'un tentait de me kidnapper au milieu de la nuit... Je fixais un petit moment la directrice en face de moi, avant de dire d'une voix assurée, mais toujours aussi froide.

- J'accepte.

Je pris une grande inspiration, parce que je m'apprêtais à dire la phrase la plus longue de mon existence - il faut savoir que je ne suis pas extrêmement bavarde, aussi, hein...- et enchaînais rapidement, ne lui laissant pas le temps de me faire la morale ou d'essayer de me faire hésiter.

- J'accepte, car au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je n'ai pas de chez moi, sauf peut-être Terrae, que je ne considère pas spécialement comme ma maison, mais on ne choisit pas toujours, plus de famille, du moins, les gens qui m'ont royalement viré de mon seul "chez moi", je les considèrent comme des enfoi... des idiots, pardon, et que je préfère encore crever plutôt que de refuser ces... pouvoirs. Alors, j'accepte, pour toutes ces raisons, et aussi parce que même avant mon arrivée Terrae, même après cette initiation, je n'ai rien et n'aurais rien à perdre. Donc je ne veux pas vous paraître insolente ou inconsciente, mais dépêchez-vous de faire ce truc, parce que je suis fatiguée et que je compte aller me coucher dans pas longtemps.

Mince, la dernière phrase était un peu hors-sujet, j'aurais du réfléchir avant de parler... Donner des informations sur ma... "famille" était peut-être un peu trop. Raah ! Je détestais ce type d'acte irréfléchis ou impulsifs qui ne me correspondaient pas du tout, et qui m'échappaient quand j'étais agacée...
Je gardais mes yeux rivés aux siens, attendant l'inévitable "Tu ne devrais pas prendre de décisions sur un coup de tête" des vieilles radoteuses. Mais elle pensait quoi ? Que j'allais faire comme les jolies filles qui débarquaient ici et lançaient joyeusement un "Je n'abandonnerais pas !", tout droit sorti de Pokémon Adventures ? Pfeuh, eh ben là, elle se mettait le doigt dans l’œil jusqu'au coude... Elle avait intérêt à m'initier vite fait bien fait, parce que j'avais autre chose à faire, dans ma vie, moi.

Je n'avais plus rien à perdre et j'en étais parfaitement consciente, alors même si cette initiation foirait, rien à faire, j'aurais toujours un plan de secours dans la poche. Et oui, c'est ça, s'appeler Zero IceBlade...


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Mer 23 Nov 2011 - 22:00

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    Je dus vraiment me retenir pour ne pas éclater de rire. Oui, rien que la dernière phrase... J'observai Zero avec un oeil amusé, affichant un grand sourire. On allait se dépêcher, on allait se dépêcher, t'inquiète pas poulette !
    Nan mais vraiment, si elle pouvait, j'étais sûre qu'elle m'aurait même ordonné d'aller plus vite pour pouvoir ensuite aller se coucher. Les jeunes de nos jours... (25 ans, et je me considère déjà comme une vieille, c'est déprimant.)
    Bon, bref... Je fixai un bon moment son visage, sans répondre. Ces derniers temps, j'aimais de plus en plus le silence... Cette absence de bruit, je trouvais ça juste... Terriblement plaisant. Et relaxant aussi !
    Lorsque je me décidai enfin à répondre, je plantai mon regard azur dans le sien, la détaillant avec un air sournois.

    -Et bien et bien Zero, félicitations, peu de gens jusque là m'ont répondu de cette façon-là ! J'en découvre tous les jours, et je dois avouer que ce n'est pas déplaisant, loin de là !

    Un sourire en coin fendit mes lèvres et je réajustai ma cape noire.

    -Enfin, désolée de t'avoir coupé dans ta petite soirée alors. M'enfin, tu vois, la journée, j'ai d'autres chats à fouetter qu'initier les élèves, et autant te dire que lire des tonnes de dossiers, donc le tiens d'ailleurs, ce n'est pas forcément ma tasse de thé. Je suis pourtant obligée de le faire, alors...

    Ces détails ne l'intéressaient absolument pas et j'en étais parfaitement consciente, sauf que ça retardait encore un peu plus le début de l'initiation, et ce petit détail m'amusait, il fallait bien le reconnaître.
    Décidant qu'il était tout de même temps de commencer (et puis, j'étais un peu fatiguée aussi), je commençai à me reculer pour rejoindre les autres Masters, remontant la capuche de ma cape sur ma tête, laissant mon visage disparaître dans la pénombre.

    -Tu te places au centre du cercle ?


    Une question ? Enfin, elle n'avait pas vraiment le choix. Sinon, ça pouvait encore durer longtemps. Ah, j'étais d'humeur à embêter mon entourage ce soir, mince.
    Lorsqu'elle fut à sa place, je fermai les yeux, et souris. Un courant d'air chaud balaya la pièce, et les esprits de tous les Masters se connectèrent. Je me laissai doucement aller à l'initiation, et le corps de Zero commença doucement à se lever dans les airs. Elle monta progressivement, jusqu'à atteindre une hauteur de 3m. C'est là qu'elle perdit connaissance, et que sa tête bascula en arrière. C'est là que l'initiation commença vraiment.
    La pièce prit une teinture ocre. Son corps commença à rayonner, de cette couleur propre aux Tonnerres. Ben tiens... En plus de ressembler à Meiling, elle allait obtenir la même affinité... Si ça ce n'était pas un sacré hasard, hein ?
    Je souris face à ce constat, mais retrouvai bien vite mon sérieux. La pièce, toujours plongée dans l'or, commença à perdre des couleurs, tandis que la lumière se nichait petit à petit dans la poitrine de Zero. Son corps resta illuminé un certain temps avant qu'elle ne redescende sur le sol. Ce ne fut qu'une fois son corps délicatement déposé sur le carrelage que je rompis le contact que j'entretenais avec les autres Masters. Gardant mon sourire, je rouvris les yeux, et m'approchai de Zero. Je m'accroupis à côté d'elle, et de ma voix cristalline de Master, annonçait :

    -Bienvenue à Terrae, Zero. Tu es désormais Tonnerre Solaire, sensitive. Use bien de ta magie.


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Jeu 24 Nov 2011 - 18:10

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

[HRP : Désolée, c'est nul u_u Ecrire avant d'aller en sport, ça me réussis pas...]

-Et bien et bien Zero, félicitations, peu de gens jusque là m'ont répondu de cette façon-là ! J'en découvre tous les jours, et je dois avouer que ce n'est pas déplaisant, loin de là !

Ah ah. Et elle me fixait avec ses yeux trop clair pour être réels. Franchement, j'étais juste franche et honnête ! Elle pensait que j'allais tourner les talons et repartir d'où je venais, ou bien me jeter dans ses bras en criant d'un air décidé "Je suis prête !" ? Pfeuh... Rêve toujours.
Elle eut alors un sourire en coin que je ne trouvais pas spécialement rassurant... Le genre de sourire qu'un psychopathe fait au moment de tuer sa victime.


-Enfin, désolée de t'avoir coupé dans ta petite soirée alors. M'enfin, tu vois, la journée, j'ai d'autres chats à fouetter qu'initier les élèves, et autant te dire que lire des tonnes de dossiers, donc le tiens d'ailleurs, ce n'est pas forcément ma tasse de thé. Je suis pourtant obligée de le faire, alors...


Mais dépêche-toi bon sang ! Rien à faire, moi de ça, elle est directrice, elle gère... En attendant il était je sais pas quelle heure de la nuit, et j'attendais juste qu'elle m'initie, pour, hop !, retourner dans mon lit douillet. Elle se recula et eu l'air soudain plus concentrée. Lorsqu'elle m'intima de me placer au centre de leur cercle, je m’exécutais. Non. Je n'obéis pas. J'étais juste ennuyée. Chut. C'est là que ça devint vraiment bizarre. Elle ferma les yeux et un courant d'air chaud s'engouffra dans la pièce. C'était... étrange. Alors je réalisais que je me trouvais brusquement à une hauteur - pas vertigineuse mais...- peu normale du sol. J'eus une grimace et tout de vint noir...

L'image de... ma mère ? Apparut alors. Mais qu'est-ce qu'elle fichait là ?! Elle était pas sensée être...ah ouais... morte... Et pourtant elle semblait en pleine forme, avec ses joues roses et son sourire éclatant. Ses cheveux tellement noirs qu'ils prenaient des reflets bleus au soleil, et... Et l'image devint flou, flou, mais tellement flou. Comme une... soupe de pois ?
Je repris brutalement connaissance et me relevais, me demandant en même temps pourquoi j'étais assise par terre. Je clignais les yeux, hébétée. Je réalisais alors que la femme à mes côtés n'était pas ma génitrice, mais la directrice ironique de la fichue école où j'étais bloquée. Et j'avais été initiée. Ou un truc comme ça. Ma poitrine me démangeait furieusement, et me brûlait à la fois. Je secouais la tête et dû me reprendre pour ne pas réagir de manière idiote quand elle me lança d'un ton doux :

- Bienvenue à Terrae, Zero. Tu es désormais Tonnerre Solaire, sensitive. Use bien de ta magie.

Ma magie ? Mais... Ça avait réussis ce truc au final ?! J'avais.... Le pouvoir de quoi ? Sensitive ? Mais c'était quoi cette chose ? Il fallait qu'elle me dise, j'allais pas rester comme ça des heures, non plus ! Sans réfléchir je lançais d'un trop un peu moins froid que je ne l'aurais voulu :

- Et ? Et je... Bref, c'est... normal qu'on voit des gens qui sont morts quand vous nous filez nos pouvoirs ?

Je me sentais bizarre. A la fois heureuse et triste, comme si j'étais une nouvelle personne. J'avais envie de sauter au plafond, et j'étais impatiente, chose qui ne m'arrivais jamais... En fait... J'avais envie de commettre un tas d'actes impulsifs et irréfléchis... Et je n'avais envie de tuer personne... Pour le moment, du moins. J'avais vraiment le sentiment d'être une pile électrique illimitée, là ! C'est alors qu'une ampoule ou deux grésillèrent avant d'éclater en milles morceaux. Je protégeais instinctivement mon visage - bah oui, je suis parfaite, mais mon visage est la plus belle chose qui ai été inventée ! - avant de réaliser que j'étais... Qu'est-ce que la vieille femme avait dit, déjà ? Ah oui, "Tonnerre"... Tonnerre, électricité, ampoules, explosion. Ahem.

- Mais bord... euh, bon sang, vous pouvez expliquer là ?

Mon ton était un peu trop mi-enjoué mi-agacé à mon goût. Je n'avais pas parlé de la voix calme et froide que j'avais l'habitude d’utiliser. Je regardais la femme aux yeux azurs un moment, et je devais avoir l'air sacrément déstabilisée, parce que j'avais l'impression qu'elle se retenait de se rouler par terre et de laisser libre cour à son fou rire...


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Ven 25 Nov 2011 - 8:50

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    La voix, cette voix presque douce qu'elle utilisait, me surprit aux premiers abords avant de me faire sourire. Dis donc, la petite Zero était une fille tout à fait ordinaire derrière ce masque de froideur ! Elle pouvait être aussi perdu que quelqu'un d'autre pour des choses parfois totalement banales. J'imagine qu'en temps normal, elle était juste trop fière pour l'admettre, je me trompe ?

    - Et ? Et je... Bref, c'est... normal qu'on voit des gens qui sont morts quand vous nous filez nos pouvoirs ?


    Je fronçai les sourcils. Voir des gens morts ? Peut-être que c'était déjà arrivé à d'autres et qu'ils ne l'avaient pas dit... Cela dit, je doutais que ça aie réellement quelque chose à voir avec l'initiation. Nous ne faisions que "l'endormir" en quelque sorte, afin que son esprit se libère beaucoup plus facilement, pour laisser le vide, l'Appel qu'elle a ressenti avant de venir ici, s'extirper de son corps et prendre enfin vie sous forme de pouvoirs qu'elle allait pouvoir maîtriser. Bien sûr, nous posions tout de même un sceau, histoire que les pouvoirs ne soient pas trop important et impossible à maîtriser par le corps, ensuite de quoi nous terminions l'initiation et nous la laissions reprendre ses esprits. Alors peut-être que tout bêtement... Je souris.

    -Tu dormais, il s'agit tout bêtement d'un rêve, je suppose.


    Quelques ampoules grésillèrent avant d'exploser. Je crois que j'avais bien fait de prendre un abonnement chez lesmeilleuresampoules.com, parce qu'à chaque initiation je me retrouvai avec le même problème : la moitié de la salle éclairée au lieu de la totalité. C'en devenait presque rébarbatif ! Mais à vrai dire, outre les dégâts qui étaient toujours similaires, ce qui m'amusait le plus à chaque fois, c'était les différentes réactions des élèves.

    - Mais bord... euh, bon sang, vous pouvez expliquer là ?

    Un ton partagé entre l'enjouement et l'agacement. Mais surtout, un ton trèèès différent de la froideur dont elle avait fait preuve en arrivant. Vous savez quoi ? J'étais presque sûre à 100% qu'en partant, elle allait retrouver ce petit air hautain et se venger implicitement sur moi, en me reprochant son manque de froideur tout à l'heure. Ben oui, c'était de ma faute à moi, parce que c'était à cause de son initiation et que j'en étais responsable ! Ah, Hideko, tu es une fille tellement perspicace...!

    -Et bien, que veux-tu que je t'explique ?


    C'est vrai que bon, expliquer quoi ? Elle était Tonnerre, des ampoules grillaient parce que son pouvoir lui échappait, je pensais qu'elle aurait fait le rapport. Mais bon, son air complètement perdu valait bien une sourire ! Accompagné d'une explication, certes, mais il valait quand même un sacré beau sourire amusé.

    -L'électricité a tout bêtement échappé à ton contrôle, car j'imagine que tu as des pensées trop fortes qui bousculent ton équilibre encore très fragile.

    Je me relevai sans prendre la peine de lui tendre une main pour l'aider à son tour. Je n'avais pas franchement envie de croiser un regard haineux du style "nan mais t'as cru que je savais pas me relever seule ?!" alors que je cherchai simplement à être agréable.

    -Tu voudrais bien cependant réessayer ? Tu dois te concentrer sur ce truc nouveau en toi, et tu essaies de le dompter. Ensuite, tu fixes toutes tes pensées sur un seul objectif, et puis... Bah ça marche quoi !


    HRP : T'inquiète pas, moi c'est pas vraiment mieux donc j'ai rien à dire ! Et puis moi je l'ai trouvé très bien ton post, tu écris vraiment bien donc c'est un plaisir de te lire ! Par contre fais attention à la taille de ton avatar, il me semble qu'il ne soit pas à la bonne taille ;)


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Jeu 1 Déc 2011 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

- Tu dormais, il s'agit tout bêtement d'un rêve, je suppose.

Elle fronça les sourcils en parlant, et je me trouvais soudainement très bête. Oui, un rêve. C'était plutôt logique, j'avais cru quoi, moi ? Que ma mère morte il y a des années allait revenir subitement et me féliciter d'être la seule personne à peu près exceptionnelle dans cette famille de fous ? Pfeuh... Bien sûr que non, j'suis vraiment idiote, moi, quand je veux ! Et pourtant, ça me faisait comme un creux, là, j'étais presque... déçue ? Raah, je m'empressais de chasser ce sentiment gênant de mon esprit pour me recentrer sur les paroles de la directrice. Elle eu l'air de réfléchir un instant, et son visage s'éclaira, mais le genre d'expression "Je sais quelque chose que tu sais pas, et je te le dirais jamais euh !" que je déteste sérieusement. Elle sourit avant d'enchaîner, tout en se relevant. Je décidais de ne pas rester bêtement assise et de l'imiter tout en époussetant mes vêtements. J'avais l'impression de ne faire que ça, en ce moment, épousseter mes fringues. J'allais finir par acheter des abonnements aux laveries histoire d'éviter de les mettre au sale juste parce qu'ils étaient couverts de poussière en trente secondes...

-Et bien, que veux-tu que je t'explique ?

Oui. Non. Oui. Bref, ça me gavait d'hésiter et de vouloir retourner en courant dans ma chambre... Je devais limite me mordre les joues pour ne pas laisser échapper une parole un peu déplacée, et de m'énerver pour rien. Ce qui me gênais, c'était que je me sentais... bizarre. Genre, trop enjouée pour que se soit naturel. Parce que là, l'envie de faire cinq tours de terrain au gymnase de l'école me démangeait...

-L'électricité a tout bêtement échappé à ton contrôle, car j'imagine que tu as des pensées trop fortes qui bousculent ton équilibre encore très fragile.

Mouais. Satisfaisant, mais non. Mon équilibre fragile ? Mais je sentais que ça allait être une vraie plaie de maîtriser ces pouvoirs... J'en avais déjà marre alors que je venais des les avoir et... raah ! J'en pouvais plus, je posais la main sur mon cœur, avant de me rendre compte qu'il battait bien trop vite à mon goût et que ma peau était anormalement chaude, comme si elle était irritée à cet endroit. Trop étrange pour moi. Je réintégrais brutalement mon corps quand la directrice me lança doucement :

-Tu voudrais bien cependant réessayer ? Tu dois te concentrer sur ce truc nouveau en toi, et tu essaies de le dompter. Ensuite, tu fixes toutes tes pensées sur un seul objectif, et puis... Bah ça marche quoi !


Ouah. Super simple pour quelqu'un d'anciennement normal, j'aurais du m'en douter... Mais c'était quoi ces explications nulles !? Je devais me débrouiller avec ça ? Mais ça me saoulais, là ! J'avais limite envie de la mordre, tellement j'étais agacée... Je respirais et pris une grande inspiration pour me calmer et retirer cette image de mon esprit. Mordre la directrice, à mon humble avis, ce serait très, très, très mal vu par les Masters présents... Calme, calme, calme. Elle avait dit quoi, déjà ? Se concentrer sur cette chose nouvelle en moi, fixer ma pensée sur un objectif et tenter d'envoyer mon énergie dessus... Nan, le dernier truc, c'est moi qui y avait pensé, mais bon sang, on s'en fiche !
Je respirais à fond, en cherchant un nouveau sentiment en moi. Quelque chose de... chaud et réconfortant ? Peut-être... Quelque chose d'agréable, de doux. Un sentiment non-reconnu. Un truc qui se serait niché quelque part dans mon corps... Quelque chose... d'électrique ? Pourquoi pas. Ensuite, je visualisais... euh... Je sais pas, des filaments comme ceux des méduses ? Euh, commençons par un truc simple... Une ampoule qui se rallume ? Mouaiiis... J'imaginais une ampoule brisée au sol, se rallumant normalement, comme si on appuyait sur l'interrupteur.

C'est là que ça se passa vraiment... bizarrement. J'avais l'impression que de l'énergie à l'état pur circulait dans mon corps. C'est comme recevoir des millions de décharges électriques hyper boostantes dans les veines... C'était dérangeant et agréable à la fois. C'est comme si votre corps grésillait et vibrait tout entier, comme si on mourait et revenait à la vie en même temps... C'était chaud et froid, doux et brutal, ennuyant et amusant à la fois. Je rouvris les yeux afin de constater si mon petit show avait bien marché, et je fus vraiment, mais vraiment surprise de constater que... oui. Mais non. Les ampoules au sol étaient toutes éteintes... Par contre, celle encore en bon état... Brillaient tellement forts que ça en faisait mal aux yeux. Je grimaçais, avant de me tourner vers la directrice et dire en haussant les épaules, d'un air contrit :

- Ben... désolée, mais je crois que vous allez devoir me supporter pendant très, très longtemps, parce que je n'ai pas l'impression que j'arrive à quelque chose, là tout de suite.

Puis, histoire de ne pas trop me dénigrer, je rajoutais rapidement :

- Mais ça ne risque pas durer trop longtemps, après tout, je suis la meilleure...


Menteuse ? Non. Réaliste !


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Dim 4 Déc 2011 - 18:28

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    J'avais beaucoup de mal à cerner Zero. D'un côté, je me demandai si elle était réellement comme elle semblait vouloir paraître, c'est à dire froide et sèche avec les gens qui l'entourent. Mais en même temps, cet air presque enjoué qu'elle arborait m'interrogeait. Devais-je m'y fier ou non ? Elle semblait être en totale contradiction avec elle-même. Comme si elle voulait s'empêcher de paraître... "heureuse". Elle arborait différentes mimiques et expressions qui me poussaient à me demander quel était son véritable visage.
    Mais en même temps, devais-je me fier à cet "état d'après initiation" ? Après cette étape, les réactions de tous étaient toujours différents. Certains se sentaient mal, d'autres étaient énervés ou bien tristes, certains était complètement indifférent et ne voyaient aucune différence, et enfin... Il y en avait qui se sentait enfin complet, heureux... Peut-être faisait-elle simplement partie de ces gens-là ? Dans tous les cas, ses réactions étaient particulièrement dures à interpréter.
    Après que j'ai terminé de lui expliquer le mode d'emploi des pouvoirs, elle me regarda avec un air qui signifiait qu'il fallait peut-être que je me remette en question. Cependant, elle finit par obtempérer. Fermant les yeux afin de se concentrer, je sentis le flux d'énergie se déferler en elle avec puissance et sauvagerie, jusqu'à ce qu'elle parvienne à le maîtriser à sa guise. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, les ampoules brillaient 10 fois plus qu'à l'ordinaire. Celles qui étaient tombées et cassées restaient intactes sur le sol, tandis que celles qui se trouvaient encore sur l'immense lustre situé pile au centre de la salle des Masters rayonnaient de mille feux. J'eus même peur que cet excès de puissance aboutisse bêtement à l'explosion de toutes ces ampoules. Heureusement pour moi, au moment où Zero reprit la parole, le contrôle qu'elle exerçait sur les lumières s'affaiblit lentement.

    - Ben... désolée, mais je crois que vous allez devoir me supporter pendant très, très longtemps, parce que je n'ai pas l'impression que j'arrive à quelque chose, là tout de suite.

    Je levai sur elle des yeux interrogateurs. Et bien, une Tonnerre qui avait si peu confiance en elle ?

    - Mais ça ne risque pas durer trop longtemps, après tout, je suis la meilleure...

    J'avais parlé trop vite, visiblement.
    J'éclatai de rire, incapable de m'en empêcher. Combien de fois l'avais-je entendu, celle-là ? Bien sûr, ce n'était pas très professionnel de se moquer ainsi de ce genre de paroles, mais à force d'en avoir entendu...
    Me calmant peu à peu, je relevai les yeux vers Zero.

    -Et bien, désolée de te décevoir, mais pour ça, tu vas devoir surpasser toutes les personnes qui sont passées avant toi et qui ont dit exactement la même chose !


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 14 Déc 2011 - 23:42

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

Je fus presque déçue de constater que quand je relâchais ma concentration, les effets de mes pouvoirs disparaissaient en fumée. J'étais fermement décidée à m'entraîner plus que quiconque pour dépasser le stade de simple Initiée. Ce n'étais pas pour dire, mais j'avais autre chose à faire que de stagner au même grade toute ma vie ! Je fixais la directrice quand elle reprit la parole, suite à mon... auto lancé de fleurs ? Disons. Elle éclata alors soudain de rire. Ahem. Elle avait bu quelque chose avant de venir ici ? Elle était... à double personnalité ? Je ne voyais absolument pas ce qui pouvait la faire rire, surtout quand on affrontait une mine aussi sérieuse que la mienne... Au bout d'un moment, elle finit par se calmer et par parler.

- Et bien, désolée de te décevoir, mais pour ça, tu vas devoir surpasser toutes les personnes qui sont passées avant toi et qui ont dit exactement la même chose !


Impossible. Je ne suis pas banale. Je doute que ceux ayant dit ça avant moi aient réussit. Parce qu'après tout, dans ce tas d'humains idiots et insouciants, il n'y en a pas un seul qui puisse faire quoi que ce soit sérieusement. Imbéciles heureux. Voilà ce qu'ils étaient. Des chiots aveugles qui se baladent gentiment, ignorants de ce qui se passe à l'extérieur de leur petite bulle... Ça me donne envie de vomir ce genre de comportement, j'aimerais frapper les gens qui agissent comme ça, mais agir ainsi serait comme donner une bonne leçon à la planète entière... Peinant à refouler l'agacement intense qui montait en moi, et tentant tant bien que mal de jeter mon cynisme dans ma poche avec mon mouchoir par dessus, je respirais profondément avant de répondre, ignorant volontairement sa dernière remarque.

- Il y a des moyens de progresser rapidement ? Je veux dire, j'ai entendu parler de système d'entraînement, alors je voudrais un peu plus d'informations... Non pas que je n'ai pas déjà mon idée, je voudrais juste être plus informée...


Franchement, j'allais quand même pas lui avouer que j'y connaissais rien, et que je voulais carrément un manuel pour m'apprendre les bases, plus fière que ça, tu meurs ! Je voulais juste qu'elle me... renseigne. Voilà. En même temps, c'était son boulot, hein, elle aurait dû s'en douter ! Pfeuh. Décidément... Je me balançais tranquillement sur mes talons, attendant sa réponse. C'était vraiment bizarre de savoir que, maintenant, il y avait cette force en moi. Cette chose, là, ce pouvoir, niché au creux de mon cœur, que je maîtriserais bientôt, avec lequel je ne serais plus jamais... la pauvre "rien", celle qui se laissais faire en pleurant. Ça faisait un bien fou de se sentir... Puissant, de savoir que je pourrais enfin me venger, dès maintenant. La seule chose qui restais à faire, c'était acquérir la maîtrise parfaite de ce pouvoir. Et dès que je serais Master... Inutile de préciser que je ne m'empêcherais pas de lui montrer ce que je suis devenue... Je lui montrerais qu'il a commis une grave erreur en me livrant à moi-même, en m'abandonnant lâchement... Je me vengerais, et ça, personne ne m'en empêchera, parce que si quelqu’un ose se mettre en travers de ma route, je ne me priverais pas de le l'éliminer immédiatement. Je sentis la colère refaire surface et secouais la tête pour essayer d'éclaircir mes idées...

Jamais je ne laisserais personne deviner le fond de mes pensées. Jamais je ne parlerais. Une fille-loup qui se ment à elle-même... N'est-ce pas plus qu'étrange ?


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Ven 16 Déc 2011 - 11:20

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    Zero sembla tout d'abord... Contrariée ? Agacée ? par mes paroles. Puis, elle se plongea dans ses pensées, et je compris qu'elle avait réfléchi à un moyen de s'entraîner, du moins, c'est ce que j'en avais déduit, lorsqu'elle me demandai :

    - Il y a des moyens de progresser rapidement ?

    Quel sens de la déduction, n'est-ce pas ?

    -Je veux dire, j'ai entendu parler de système d'entraînement, alors je voudrais un peu plus d'informations... Non pas que je n'ai pas déjà mon idée, je voudrais juste être plus informée...

    Je l'écoutai en silence, l'observant avec tout le sérieux que j'avais réussi à retrouver. Je baissai les yeux sur ses mains, m'étant un instant attendue à ce qu'elles se mettent à grésiller en sentant son énergie faire un "sursaut intérieur". Ce à quoi elle avait pensé captait toute son attention, j'en étais certaine... Elle était parfaitement concentrée.
    Lorsque je relevai le regard sur son visage, je croisai son regard vert clair -incroyablement clair, d'ailleurs.

    -Tu peux t'entraîner par toi-même,
    finis-je par répondre. Sinon, tu peux trouver quelqu'un de plus avancé dans sa maîtrise qui pourra te guider. Et tu peux aussi, si tu veux vraiment du soutien en estimant que ce sera la meilleure façon pour toi d'avancer, aller voir un Master et lui demander de l'aide. En journée, nous sommes de toute façon tout le temps en salle des Masters à travailler, ou alors en mission dans le monde. Dans tous les cas, tu trouveras toujours quelque chose ou quelqu'un pour t'aider.


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Ven 6 Avr 2012 - 23:32

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

HRP : Yeah, je reprend enfin du service avec Zero, il était temps, j'adore c perso, et j'avais trop honte de le laisser au placard ToT

Franchement, j'étais forcée de demander ça à cette femme. Je me sentais incroyablement... indignée. Elle avait vraiment l'air de vouloir se foutre de moi. Et puis, c'était quoi cette manie de me fixer dans les yeux, là ? Elle n'avait jamais vu des yeux bizarres, dans son école de dingues ?

- Tu peux t'entraîner par toi-même, finis-je par répondre. Sinon, tu peux trouver quelqu'un de plus avancé dans sa maîtrise qui pourra te guider. Et tu peux aussi, si tu veux vraiment du soutien en estimant que ce sera la meilleure façon pour toi d'avancer, aller voir un Master et lui demander de l'aide. En journée, nous sommes de toute façon tout le temps en salle des Masters à travailler, ou alors en mission dans le monde. Dans tous les cas, tu trouveras toujours quelque chose ou quelqu'un pour t'aider.

Cela me faisait du mal de le reconnaître, mais... je doutais de réussir quoi que ce soit toute seule. Non pas que je me sous-estimais, néanmoins, si je faisais par malheur une connerie, je pourrais toujours rejeter la faute sur un autre élève. Et oui, vous pensiez vraiment que j'allais gentiment dire "C'est de ma faute" à un taré pour me faire balancer en salle de colle alors que j'étais simplement au milieu d'une équipe de travailleurs naturellement pas doués ? Blague. Quelqu'un de plus avancé que moi dans la maîtrise ? Je ne connaissais personne à part... Ah, non, hors de question que j'aille adresser la parole à cet énergumène ! Je ne comptais absolument pas revoir un garçon plus taré que les filles qui me font coucou quand je passe dans les couloirs. Pff. Rêvez. Et ne pensez pas que j'ai rougi l'espace d'un instant. N'importe quoi, je suis Zero, vous me prenez pour une tapette folle amoureuse d'un play boy minable ? Franchement. La meilleure chose à faire selon mes calculs était... oh, que non.

- Hideko Honda...
commençais-je avec un air sérieux et supérieur. Au vu du niveau des autres élèves ici...

Je pris une inspiration discrète afin de me préparer à ce que j'allais dire. Vraiment, je déteste cette école.

- Je vous prierais de... euh... de m'aider dans mon apprentissage. Même si il est déjà grandement avancé, poursuivis-je à voie basse.

Ce n'était pas que je l'aimais bien, ou quoi que ce soit, mais elle avait l'air d'être la personne la (à peu près) plus qualifiée parmi ce tas d'incapables. Alors bon. Ne vous imaginez pas quoi que ce soit ! J'avais déjà assez à faire avec les cas bizarres des gens dans cette école, je n'avais pas non plus envie de m'attacher à elle. Elle semblait douée. Point barre.


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Mer 11 Avr 2012 - 13:51

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    HRP : Moi aussi j'aime beaucoup Zero, je trouve que ça manque de perso comme ça à Terrae ! C'est comme les mecs, ils sont tous un peu trop gentils parfois je trouve :P

    Après mes paroles, elle sembla se plonger dans une looooogneu réflexion. Je haussai un sourcil. Et bien ? Moi qui m'attendais à une réponse directe... Je n'étais pas forcément déçue, mais je devais bien avouer que venant d'elle, j'étais surprise.
    Enfin, elle repris alors la parole, et je l'écoutai en silence. Je dois bien avouer que je n'étais pas au bout de mes surprises...

    - Hideko Honda...

    J'observai son air supérieur, me retenant d'afficher un sourire amusé.

    - Au vu du niveau des autres élèves ici...

    Elle marqua une pause, et moi, je restais silencieuse, attendant patiemment la suite.

    - Je vous prierais de... euh... de m'aider dans mon apprentissage. Même si il est déjà grandement avancé.

    Les derniers mots, elle les avait à peine chuchoté... Et encore ! Ceci dit, cette fois, je ne pus retenir mon sourire. Et bien ! Elle ne faisait pas confiance aux autres personnes qui vivaient à Terrae ! Pensait-elle réellement qu'ils étaient tous nuls ? C'était bien ce qu'il me semblait, en tout cas ! Ce qui n'était pas très gentil pour eux... Mais dans un certain sens, ce qui était très flatteur pour moi.

    -Et bien... Pourquoi pas ?
    lui répondis-je avec un petit sourire amusé que j'étais incapable de cacher.

    Je marquai une légère pause, avant d'ajouter.

    -Ceci dit, je peux t'avouer d'ores et déjà que ce ne sera pas chose facile. Je peux être très stricte lorsqu'il le faut.


    Je la regardai, silencieuse, laissant un ange passer.

    -Tu es sûre de ton choix ?


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Dim 8 Juil 2012 - 17:00

Personnage ~
► Âge : 17 Ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zero Iceblade
Zero Iceblade
Tonnerre au pouvoir solaire
Messages : 159
Date d'inscription : 20/10/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Chasser les éléphants.
Humeur : ... '-' Sérieusement ? ._.

HRP : Désolée du retaaard ! J'suis absolument pas fiable, en fait Y_Y

J'avais l'air de profondément... l'amuser. Ce qui m'agaçait suprêmement. Si elle voulait se moquer de moi ouvertement, qu'elle le fasse, mais quand allait-elle arrêter d'arborer cet air de "Moi, je sais des choses que toi tu ne sauras ja-mais ~ !" ... Elle devrait s'estimer heureuse que je daigne me forcer à lui demander de l'aide ! D'ailleurs, ce n'était pas de l'aide, que je lui demandais, mais des... euh... des conseils ? Disons cela. Je crois que je refusais de m'avouer que j'avais besoin de quelqu'un de plus sage. Raaah, elle m'énervait, à être tellement gentille, et agréable, et belle, et tout le reste !

-Et bien... Pourquoi pas ?

J'aurais presque été heureuse de l'entendre dire cela. Malheureusement, je me savais immunisée contre cela. Et encore ce sourire moqueur ! Si elle continuer de railler ainsi, je jure de partir immédiatement. Ou pas. On verra tout ça après ! Je ne pouvais pas cracher sur un peu de renseignements. Au moins, elle n'avait pas rejeter ma requête. Non, non, non ! C'en était assez de lui trouver des qualités de plus, hors de question que j'admette qu'elle était bienveillante !

-Ceci dit, je peux t'avouer d'ores et déjà que ce ne sera pas chose facile. Je peux être très stricte lorsqu'il le faut. Tu es sûre de ton choix ?

Me prenait-elle pour une de ces gamines fragiles et indéterminée ? Me sous-estimait-elle vraiment ? Soudain pleine d'aplomb et de satisfaction que je dissimulais de mon mieux, je me redressais et posais mes yeux sur elle, essayant tant bien que mal de cacher mon sourire excité - comme si j'allais lui faire ce plaisir ! - avant de lui répondre sans hésiter.

- Bien sûr que oui ! répondis-je avec un peu trop d'emportement. Je veux dire, je vous prouverais que je suis digne de m'auto-proclamer la Meilleure.

Respirant doucement, en calmant les battements affolés de mon coeur, j'avais l'impression que tout étais en désordre dans ma tête. Un sentiment inconnu s'empara de moi, mélange d'impatience longuement contenue et de... joie ? Non, sûrement pas - et je secouais la tête avec amertume à cette pensée. Je me sentais un peu fébrile, comme si cette nouvelle avait suscité un intérêt nouveau chez moi, et mon esprit entier n'était occupée que par le fait de commencer, maintenant, tout de suite, aujourd'hui, même si cela était peu probable, j'espérais secrètement au fond de moi, qu'elle accueuillerais ma motivation comme un bon point.

- Quand commence-t-on ? ajoutais-je avec une pointe d'impatience non désirée dans la voix.

Mes propres émotions m'étonnait moi-même. Alors... Est-ce que vous aurez réellement confiance en moi, Hideko Honda ?


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? Flower10
Spoiler:
 
##   Lun 9 Juil 2012 - 18:09

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Hideko Honda
Directrice
Messages : 2665
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    HRP : Pas de souci, t'inquiète :3 Désolée, c'est court ><

    - Bien sûr que oui !

    Une voix emportée... Une réponse bien rapide ! Mon sourire s'élargit doucement. Pour une personne normalement froide, voilà qu'elle m'impressionnait presque à quasiment retirer son masque, et si vite en plus.

    - Je veux dire, je vous prouverais que je suis digne de m'auto-proclamer la Meilleure.

    Je pense qu'il était inutile de te rattraper... Mon sourire n'était pas décidé à partir. Je la regardais, en silence. Elle avait été abandonnée. Rejetée, humiliée, toujours traitée en démon. Elle avait vécu une vie que je n'aurais jamais pu vivre. Mais pourtant, je la comprenais. D'une certaine manière, je pouvais comprendre ce qu'elle ressentait... Parce que ce jour où j'avais reçu ces pouvoirs, ce jour où tout avait basculé dans ma vie, je m'étais sentie comme ça.

    On m'avait traité en animal, vulgaire souris de laboratoire. J'avais été fuie, isolée, mise à part. Je ne l'avais pas vécu longtemps, et pourtant ça m'avait suffi. Alors que dire d'elle ? Qu'en dire, oui ? Elle était courageuse. Elle était terriblement courageuse.

    Lorsque moi, j'avais reçu de l'aide, lorsqu'on m'avait tendu une main... J'étais effondrée, à la porte de la mort... Je n'avais pas d'autre choix que de la prendre. Mais j'en étais heureuse. Parce que cette main, je l'avais attendue, espérée, rêvée... Alors était-ce son cas ? Attendait-elle sagement que quelqu'un l'aide lorsqu'on est arrivé ? Ou bien était-elle au final totalement différente de moi ?
    ... J'en doutais. On ne peut survivre seul dans la misère. On ne peut survivre ainsi.

    - Quand commence-t-on ?

    Cette question raviva mon sourire qui avait commencé à se perdre alors que je me perdais moi-même dans mes pensées. Je penchai doucement la tête sur le côté. Impatiente ? Juste un peu ? Mouais... Nous allions dire ça !

    -Demain, 8h... Je t'attends en salle d'entraînement. Tu as intérêt à être à l'heure !
    souris-je.

    Qu'allais-je prévoir ? Il allait falloir que j'y pense en rentrant, tout à l'heure... Bon, bien sûr, j'avais bien des idées... Et puis, elle avait accepté, elle ne pouvait plus rien regretter maintenant... N'est-ce pas ?


Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ? 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   
Contenu sponsorisé

 

Zero, sauras-tu nous montrer que tu es digne de nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle des Masters.
Aller à la page : 1, 2  Suivant