Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Réveil douloureux.
Mer 23 Nov 2011 - 22:06
avatar
Invité

- Voyons Tomoe, elle ne va rien faire de grave ! Tu seras encore vivante demain.

J’avais beau me dire que c’était vrai que Shizuru n’allait réellement pas me faire mal à me faire mourir, mais je trouvais tout de même cette idée intéressante … Shizuru avec un fouet en train de me taper dessus … Hum, soit, je n’allais pas mourir demain, mais c’était sur et certains que j’allais avoir droit à son magnifique discours de « Comment oses-tu me parler », à croire que j’étais faite pour être soumise.

- Le jeu de courage, j’espère sincèrement avoir une équipe qui suit le rythme... Dis moi, c’est quoi ta relation avec Shizuru, je dois te l’avoir demander, mais c’est confus. Oh eh, je peux sortir aujourd’hui hein ?

Beugant un instant, je me demandais ce qu’elle voulait dire par « Quoi » je ne savais pas vraiment moi non plus comment y répondre … Nous étions ensemble, mais en même temps non. Je ne savais pas quoi lui dire et je restais un instant à la regarder s’habiller avant de soupirer et de lui dire :

- Je ne sais pas, je l’aime c’est un fait mais elle … Je ne serai te répondre, elle a beau dire oui, ce n’est pas tout. Shizuru n’aime personne à part elle même à vrai dire, elle a déjà aimé une personne, Kuga-San. Mais bon … C’est de l’histoire ancienne …

Croisant les bras en fermant les yeux, je continuais à parler :

- Je ne suis là qu’en attendant pour elle. Un jour elle trouvera celle qui lui faudra et elle partira avec, et si il s’avère que ce n’était pas la bonne, elle me reviendra et repartira une prochaine fois. Je fais office de bouche trou en terme clair. Mais ca ne me dérange pas, tant qu’elle accepte mon amour, je suis heureuse. Et non, tu sortiras pas aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas

Mer 23 Nov 2011 - 23:53
avatar
Féminin

Messages : 527
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- Je ne sais pas, je l’aime c’est un fait mais elle … Je ne serai te répondre, elle a beau dire oui, ce n’est pas tout. Shizuru n’aime personne à part elle même à vrai dire, elle a déjà aimé une personne, Kuga-San. Mais bon … C’est de l’histoire ancienne …

C’était bizarre comme relation, je dirai même malsain, car après tout on ne sait pas s’épanouir convenablement. Je veux dire, on est toujours dans l’attente de reconnaissance de l’autre, on veut que l’autre nous aime et au final on attend que ça sans que cela vienne.

- Je ne suis là qu’en attendant pour elle. Un jour elle trouvera celle qui lui faudra et elle partira avec, et si il s’avère que ce n’était pas la bonne, elle me reviendra et repartira une prochaine fois. Je fais office de bouche trou en terme clair. Mais ca ne me dérange pas, tant qu’elle accepte mon amour, je suis heureuse. Et non, tu sortiras pas aujourd'hui.

Comment ça je ne sortirai pas aujourd’hui, bien sûr que je sortirai d’ici aujourd’hui, même si je devais courir et faire une crise d’état je le ferai !

- C’est ta vie après tout. Comment ça je sors pas, je suis debout, je marche alors je sors !

Réunissant mes affaires, j’avais pour projet d’aller vers la sortie..

- On ne va pas me faire rester ici, si je vais bien !
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 25 Nov 2011 - 13:47
avatar
Invité

- C’est ta vie après tout. Comment ça je sors pas, je suis debout, je marche alors je sors !

Me redressant en soupirant, je la regardais ramasser toutes ses affaires. Ne bougeant pas d’un poil, je restais tel un poteau droit, les bras croisé. Croyait-elle vraiment sortir, je lui donne une chance pour s’arrêter et si elle le fait, je serai gentille, sinon …

- On ne va pas me faire rester ici, si je vais bien !

D’un mouvement rapide, je me retrouvais derrière elle, la prenant par la nuque, je la fis tomber sur le sol d’un juste avant d’enfoncer deux doigts dans son ventre et d’afficher un sourire sadique.

- Tu vois bien que tu n’es pas en forme, regarde toi, tu ne sais même pas rester debout.

La faisant léviter avec mon pouvoir d’Air, je la remis dans son lit avant d’appeler une infirmière. Fallait bien la soigné maintenant … C’est du sang qui coule de sa tête ? Aller, une petite cicatrice, ce n’est pas grande chose.

L’infirmière arriva d’aussi tôt, regardant l’état de Tomoyo, elle poussa un petit cri avant d’aller chercher une compresse et de la poser sur sa tête :

- Que … Marguerite-Ojou-Sama, que s’est-il passé ?

Tournant le regard dans ma direction, elle blanchi en voyant mon expression : Grand sourire, regard de psychopathe et haussement des épaules.

- Elle devait aller aux toilettes et elle s’est malencontreusement taper la tête contre le rebord de son lit, faites attention la prochaine fois, il est malsain de faire dormir des patients handicapés dans de tels lits.

Tournant le regard vers Tomoyo, je lui adressais un grand sourire avant de lui dire, de mon voix étrangement soporifique grâce à mon don de Master Sonore :

- Il en va de soit que tu vas te reposer à présent, endors toi Tomoyo, je viendrai te chercher demain.
Revenir en haut Aller en bas

Ven 25 Nov 2011 - 14:01
avatar
Féminin

Messages : 527
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

Avant que je puisse faire quoi que ce soit, c’est-à-dire passer la porte, Tomoe se retrouva derrière moi, à une vitesse impressionnante et me fit tomber en enfonçant deux doigts dans mon ventre ! Lâche, c’est pas cool de faire ça par derrière.

- Tu vois bien que tu n’es pas en forme, regarde toi, tu ne sais même pas rester debout.

Lui lançant un regard noir – si seulement, les regards pouvait tuer- elle me fit léviter pour me remettre dans mon lit ! Non, mais non ! Passant ma main sur ma figure, je sentis un liquide chaud s’écouler de celle-ci, et bien génial, j’aurais une cicatrice sur le front, comme si le dos n’était pas suffisant ! Heureusement, une infirmière arriva au bon moment, mais eu l’air terrifié par l’air sadique de Tomoyo, j’eus envie de rire pendant un instant tellement que sa tête était marrante...

- Que … Marguerite-Ojou-Sama, que s’est-il passé ?

Il s’est passé que cette folle m’a fait tombé ouais !

- Elle devait aller aux toilettes et elle s’est malencontreusement taper la tête contre le rebord de son lit, faites attention la prochaine fois, il est malsain de faire dormir des patients handicapés dans de tels lits.

Faisant rouler mes yeux, je ne pus m’empêcher de regarder Tomoe avec un regard qui voulait dire “ Sérieusement, tu n’as pas trouvé mieux ?!”. Attendez un peu, elle venait de dire handicapé là, je n’avais pas rêver. Non, mais hé, je ne suis pas handicapé hein !

- Il en va de soit que tu vas te reposer à présent, endors toi Tomoyo, je viendrai te chercher demain.

Non, je ne voulais pas dormir, j’étais en pleine forme...

- Tu me le paieras Tomoe, c’est une promesse !

Puis ce fut le trou noir, pourquoi je m’endormais moi hein ? Salope, ça devait être un de ses pouvoirs ! Pourquoi avais-je hériter d’une soeur avec des pouvoirs au sommum de leurs puissance hein ?!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

 

Réveil douloureux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Hôpital.
Aller à la page : Précédent  1, 2