Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']
##   Mer 23 Nov 2011 - 19:36
Anonymous
Invité

Si il s’entrainait avec Hideko, il ne pouvait que réussir, je l’avais moi-même eu comme professeur et je dois vous avouer que j’étais plus qu’heureuse d’avoir partager ce moment avec elle. Elle était tellement … Je ne savais pas comment la décrire, j’avais une attirance pour elle, mais pas celle que j’avais pour les autres filles non … autre chose, comme si elle était celle que je devais à tout pris toucher. Réussir à toucher sa grandeur … venant de ma bouche, cela sonne bizarre n’est-ce pas ?

- Hideko sera toujours là si tu perds le contrôle de ton pouvoir, oui …

Le jour de mon étoilisation, j’avais moi-même perdu le contrôle de mon pouvoir, j’avais perdu ce qui me semblait être ma vie toute entière. Je me faisais bruler, consumer parce que j’avais créer … Mon pouvoir avait voulu me prendre la vie et celle qui m’avait sauvé ce jour là n’était autre qu’Hideko.

- C’est une grande femme après tout, et je suis sur que certaines personnes elle serait considérée comme une mère pour nous …

Un mère, si elle m’entendait, je me voyais déjà écarteler dans son bureau avec son regard noir. Oui, elle avait beau être gentille, elle n’était pas du genre à se laisser insulter ni se faire marcher sur les pieds non plus.

- Un grande sœur plutôt …

Souriant à cela, je continuais à fixer le point invisible que je regardais depuis là tantôt. C’était si calme et apaisant ici, je n’avais imaginé qu’être en la compagnie d’un parfait inconnu et en plus, celle d’un homme pouvait autant être … agréable.

- Je n’ai pas l’habitude de parler avec la gente masculine, cela me fait bizarre.

Lui adressant un sourire en croisant son regard, je me demandais si pour lui c’était la même chose. Cela faisait sans doute un long moment qu’il n’avait pas côtoyer d’autres personnes, n’est-ce pas ?

- Dis moi, tu étais seul dans le laboratoire ? Je veux dire, en dehors de toi et les scientifiques, y en avait-il d’autres ?
##   Mer 23 Nov 2011 - 21:34

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

Je devais bien avouer que j'étais d'accord avec elle sur tout la ligne. Hideko était presque de ma famille d'une certaine manière maintenant que nous partagions le même ADN. Je savais qu'elle serait toujours là, et je la voyais plus comme une soeur qu'une mère en réalité. Nous nous ressemblions, même en dehors de nos gênes, elle avait un caractère similaire au mien, elle était juste un peu mieux que moi.
Je souris quand Shizuru évoqua la gente masculine, soit elle était timide et n'osait pas parler aux hommes, ce dont je doutais, soit elle avait de grandes propensions à être comme moi. Mais bon, j'allais vite en besogne, je pouvais avoir tort, j'étais même presque persuadé d'avoir tort au fond de moi. Pourtant une fille comme elle devait attiré les hommes, elle était pas mal et surtout très ouverte.
Je n'eus pas vraiment le temps de m'attarder sur ce sujet, elle revenait à la charge avec de nouvelles questions. Les gens aimaient savoir pleins de choses, surtout ici, ça me faisait un peu rire. Je croisais les bras derrière mon crâne, détendu malgré le froid qui perçait un peu mes vêtements. Je n'avais pas encore prit la peine de m'acheter une nouvelle tenue, du coup avec mon sous pull j'avais pas trop trop chaud. Mais je pourrais supporter cela juste pour observer le 'dehors'.


- De ce que j'ai vu il n'y avait que moi, mais mes souvenirs sont flous...

En réalité ce n'était pas tellement mes souvenirs qui posaient problème, mais la plupart du temps j'étais à peine conscient là bas. Quand ils ne me tenaient pas réveillé pour mener leurs expériences je m'endormais, épuisé physiquement et surtout mentalement. A pleurer sans cesse toutes les larmes de mon corps j'étais souvent horriblement fatigué. Et ce n'était pas comme si ils me nourrissaient de manière à ce que je père la forme...

- J'espère que j'étais seul... Je ne peux souhaiter à personne de vivre ça, même au type le plus immonde de la Terre.


Spoiler:
 
##   Sam 26 Nov 2011 - 1:22
Anonymous
Invité

- De ce que j'ai vu il n'y avait que moi, mais mes souvenirs sont flous...

Que lui, tant mieux si je pouvais le dire ainsi, imaginez que les scientifiques attrapaient des gens au hasard dans la rue en les pointant des doigts qu’ils étaient à Terrae, parce que c’est pauvre malheureux ce serait arrêté devant le portail de l’institut ! Cela serait de la folie non ?

- J'espère que j'étais seul... Je ne peux souhaiter à personne de vivre ça, même au type le plus immonde de la Terre.

Il avait raison, personne ne souhaiterait faire vivre le malheur que nous même avions vécu. Je ne savais pas exactement ce qu’il avait enduré, mais quoi qu’il en soit, il s’avérait que ce n’était pas loin de l’enfer.

- Tu as raison, mais maintenant c’est fini.

Lui adressant un sourire, je soupirais doucement avant de bailler légèrement. Déjà fatiguée ? Il était tôt pourtant, milieu de l’après midi et me voilà déjà bonne pour aller me coucher !

- Et sinon, tu as déjà vu ta chambre ? A ce qu’il parait, même les initiés ont leurs propres chambres maintenant !
##   Dim 27 Nov 2011 - 17:07

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

- Tu as raison, mais maintenant c’est fini.

Je lui souris tout en hôchant la tête. Oui, maintenant c'était enfin terminé. Depuis quelques jours déjà!

- Et sinon, tu as déjà vu ta chambre ? A ce qu’il parait, même les initiés ont leurs propres chambres maintenant !


Je fus un peu interpelé quand elle me parla des chambres. J'avais déjà connu des filles qui disaient ce genre de chose pour 'visiter' la chambre et qui avaient en suite tenter de... Bref. Je croisais les doigts dans mon esprit pour qu'elle ne soit pas ce genre là. J'étais un peu lassé de devoir expliquer aux filles que je ne voulais pas d'elles.

- Cela fait maintenant plusieurs jours que je suis ici, j'ai déjà pu profiter de ma chambre. Et sans passer par la case dortoir commun!

Je ris un peu, me disant quand même au fond de moi que c'était dommage. Même si remplir dans une pièce remplie de mecs n'auraient pas été forcément des plus... Reposant. Comment dormir avec autant de personnes attirantes autour de soi? J'aurais sans doute tenter de tous les draguer, me faisant repousser par la plupart surement. Mais comment résister? C'est un peu comme mettre un chien dans une pièce remplie de jambons, il est obligé d'essayer de les manger! Même si cette image est un peu... Bref.

- Rassure moi, ce n'était pas une proposition habilement camouflée?

Je préférais en avoir le cœur net tout de suite. Au moins je pourrais tenter de limiter les dégâts si jamais il s'avérait qu'elle avait effectivement tenté de me glisser un message.


Spoiler:
 
##   Dim 27 Nov 2011 - 18:31
Anonymous
Invité

- Cela fait maintenant plusieurs jours que je suis ici, j'ai déjà pu profiter de ma chambre. Et sans passer par la case dortoir commun!

Oui, la fameuse case dortoirs communs, j’avais eu la chance de déroger la règle à son propos, dès mon arrivée, j’avais refusé de dormir avec qui que ce soit, et de plus dans une chambre commune. En y pensant, j’étais vraiment embêtante à mon arrivée, à se demander comment les gens ne m’avaient pas encore viré de cet institut.

- Rassure moi, ce n'était pas une proposition habilement camouflée?

Beugant un court instant sur ce qu’il venait de dire, je lui répondais négativement d’une signe de tête en faisant bouger mes mains par la même occasion. Soupirant doucement avant de faire apparaître un sourire sur mes lèvres en me calmant, je lui répondis :

- Ara … Moi qui croyait avoir une chance de t’accompagner dans ta chambre …

Lui faisant un clin d’œil en étirant les lèvres, je me mis à rire avant de lui répondre franchement :

- Je ne suis pas attirée par la gente masculine, mes excuses monsieur le tombeur.
##   Dim 27 Nov 2011 - 18:38

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

- Ara … Moi qui croyait avoir une chance de t’accompagner dans ta chambre …

Je ris un peu à sa blague, me demandant si elle faisait exprès de me faire croire que c'était une blague pour que la laisse m'approcher sans m'inquiéter. Mais je n'allais pas lui dire, elle allait trop me prendre pour un parano.

- Je ne suis pas attirée par la gente masculine, mes excuses monsieur le tombeur.

Je mis un moment avant de réussir à comprendre ce qu'elle venait de dire. Une fois l'information traitée je ne pu m'empêcher d'afficher un grand sourire de bêta. C'était une des nombreuses filles qui ne me draguerait pas! Je ne devrais pas lui 'briser le coeur', ou du moins ses espoirs! Vous ne pouvez pas imaginer comme c'était une nouvelle superbe! Je détestais faire du mal aux filles, parce que je détestais me faire remballer par les mecs. Alors j'avais un peu tendance à les identifier à moi, d'une certaine manière.

- Me voilà rassuré! J'en ai marre de briser les espoirs des filles!

Je lui souris puis j'observais le ciel quelques minutes, avant de reprendre la parole.

- Je suis heureux de savoir que je ne suis pas le seul homosexuel ici.


Spoiler:
 
##   Dim 27 Nov 2011 - 19:02
Anonymous
Invité

- Me voilà rassuré! J'en ai marre de briser les espoirs des filles!

Monsieur brisait donc le cœur des filles ? Il était donc si populaire que ca pour les filles ? Je dois admettre qu’il a ce petit côté mignon, mais en tant que lesbienne j’avais du mal à trouver quoi que ce soit d’attirant chez un homme. Mais ce qui me surpris le plus, fut la suite des ses dires sans doute :

- Je suis heureux de savoir que je ne suis pas le seul homosexuel ici.

Je comprenais enfin la tournure de ses dires, il n’aimait pas les femmes. Du moins par amour je suppose, puisque de ce que je pouvais voir, il était ouvert, très même. Une bonne chose à dire, il ne s’attaquera pas à Hideko. Moi ? Me mettre à jalouser ? Pourquoi donc ? Non, non, je ne suis pas folle.

- Il y en a plus que tu le crois ici, Ushio-San.

Croisant les bras en prenant un air songeur, je me demandais qui de mes connaissances avaient des tendances gays. Pour ce qui était des filles, je pouvais déjà en citer trois à l’aveuglette.

- Nous avons une Master Air qui est pour les femmes, Tomoe, une autre fille blonde, Marina Da Ponte qui est en couple avec Tomoyo Asama … Et moi. Pour ce qui est des hommes, j’ai entendu une certaine rumeur disant qu’un Master Tonnerre avait des penchants pour les hommes … Un certain Aaron si je me m’abuse. Sinon, je ne sais pas vraiment, je ne côtoie pas plus les hommes que ça.
##   Dim 27 Nov 2011 - 19:19

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

Hé bien, il fallait que je vienne ici pour rencontrer enfin un garçon qui puisse accepter mes tendances? Aaron, hein? Je gravais ce nom dans ma mémoire, de manière à pouvoir mener ma petite enquête et surtout essayer de le rencontrer. Non, je n'étais pas un stalker, juste un homme en manque d'amour! Je doutais qu'il y ait beaucoup d'autres hommes bi ou homosexuels ici, au final si il y avait beaucoup de filles qui avaient ces tendances les hommes me semblaient très rares...

- Au moins il y a peut-être un mec qui osera me parler sans être tellement gêné qu'il n'arrive plus a aligner deux mots! Ou aussi sans m'insulter par dégout!

Je ris un peu, je m'y étais fait et l'idée de rencontrer un type qui pensait comme moi me paraissait tellement farfelue! Mais c'était plaisant d'imaginer qu'il pourrait m'accorder un peu de son temps. Vraiment plaisant.

- Tu n'aime pas parler aux hommes?

Je lui souris doucement, je voulais comprendre ce qu'elle pensait, elle, du sexe opposé. Je pensais que tout le monde était comme moi, comme un peu fasciné par l'autre sexe, mais visiblement non vu qu'elle ne semblait pas parler beaucoup aux hommes. Alors, comment elle les voyais, comment elle nous voyait?


Spoiler:
 
##   Dim 27 Nov 2011 - 19:33
Anonymous
Invité

- Au moins il y a peut-être un mec qui osera me parler sans être tellement gêné qu'il n'arrive plus à aligner deux mots! Ou aussi sans m'insulter par dégout!

Je ne peux pas comprendre ce que ressentent les hommes quand ils se font jetés, je ne pouvais pas comprendre ce principes tout simplement. Etaient-ils aussi déçus que pouvait l’être une femme ? Avaient-ils autant de rancœur envers la personne qui le rejetait ?

- Tu n’aimes pas parler aux hommes?

Je ne m’attendais pas à une telle question de sa part. remontant mes jambes contre ma poitrine, je déposais ma tête sur mes bras en la penchant légèrement avant de soupirer doucement et de lui répondre :

- Par le passé, je n’aimais même pas être en présence d’un homme. Je trouvais cela tellement … dérangeant pour une raison aussi farfelue soit-elle, qui me tenait à cœur. Mon père était une homme d’affaire, il n’était jamais présent à la maison, j’ai toujours été entouré de femmes, depuis toutes petites.

Et puis le jour de cet accident, ce jour que je regrettais par sa présence dans mon existence, mais dont je ne regrettais pas mes actes. J’avais … tué pour me protéger après tout.

- J’ai eu une mésaventure avec un homme si je peux le dire ainsi, et depuis ce jour je crois que je ne me sentais plus à l’aise.

Lui adressant un petit sourire, je poursuivis :

- Mais à présent, cela ne me dérange plus tant que ça, évidemment je ne me comporterai pas de la même manière que j’ai avec les femmes, mais je n’ai plus … peur de m’adresser à un homme si tu veux savoir.
##   Dim 27 Nov 2011 - 19:57

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

- Je suis content que tu n’aie plus peur, sinon je n'aurais pas pu tenir cette discussion avec toi.

Je jetais un regard au loin, profitant du calme qui nous entourait. Habituellement parler avec les filles me procurait toujours cette crainte de devoir les envoyer valser, de les blesser, mais avec elle tout était plus simple d'un coup. Je n'avais plus à avoir peur, je pouvais être moi-même sans qu'elle ne voie un signe de drague de ma part. C'était tellement agréable! J'aurais préféré parler a un homme, bien évidemment, mais je n'avais pas à me plaindre de cette discussion, elle m'était même plutôt plaisante.

- Pour une fois je peux être naturel en présence d'une fille, je ne dois pas faire attention à tout ce que je dis pour qu'elle n'y trouve pas un message.

Je ne savais pas si elle comprendrait, peut-être qu'à cause de ses expériences elle n'avait aucun problème à rejeter les hommes. Mais moi j'aimais les femmes, d'une manière différente, mais je les aimais énormément. Du coup j'avais peur de les voir pleurer, ça m'était déjà arrivé qu'une amie me déclare sa flamme et j'en avais beaucoup souffert. Pour elle, mais aussi pour moi.

- Je suppose que ce n'est pas le même pour toi, mais moi j'ai... Toujours mal quand je rejette une fille. Je n'en peux rien, je ne peux pas faire semblant, ce serait pire, mais voire cette lueur s'éteindre dans leur regard... J'ai l'impression de me voir, à chaque fois qu'un mec me rejette. C'est égoïste, mais je le ressens ainsi.


Spoiler:
 
##   Dim 27 Nov 2011 - 20:48
Anonymous
Invité

- Je suppose que ce n'est pas le même pour toi, mais moi j'ai... Toujours mal quand je rejette une fille. Je n'en peux rien, je ne peux pas faire semblant, ce serait pire, mais voire cette lueur s'éteindre dans leur regard... J'ai l'impression de me voir, à chaque fois qu'un mec me rejette. C'est égoïste, mais je le ressens ainsi.

Avoir mal en remballant quelqu’un … effectivement, je n’avais jamais eu ce souci, je n’avais jamais eu du mal à lâcher un simple « tu ne m’intéresses pas, désole, ma belle ». Mais dans un sens, je ne trouvais pas cela égoïste, non, ce ne l’était pas. Il était normal et gentil de préserver les autres du mal … en quelque sorte.

- Tu es quelqu’un de bien, Ushio-San.

Je le pensais vraiment, tellement que je lui souriais sincèrement en lui disant cela. Il était un des rares hommes avec qui je pouvais moi aussi converser sans pour autant devoir me retenir de faire quoi que ce soit.

- Il en va de même pour moi, je suis contente de pouvoir te parler ainsi. Que ce soit avec une fille ou un garçon, soit la fille pense que je risque de la violer ou alors, le garçon me prend généralement comme un bout de viande qu’on achète sur le marché et bon à …

Je n’avais pas besoin de finir ma phrase pour qu’il comprenne, n’est-ce pas ?

- Pourquoi préfères-tu les hommes, Ushio-San ?
##   Dim 4 Déc 2011 - 2:07

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

Je ris un peu quand elle évoqua la peur des autres filles en sa présence. Elle était à ce point là rentre-dedans? Enfin, j'étais pas forcément mieux avec les mecs. Sa question me surpris un peu. Je dois bien avouer qu'il me fallut bien quelques minutes avant de réussir à formuler une réponse. A vrai dire il n'y a pas vraiment d'explication valable, c'est une question de... Sentiments qu'on ne maîtrise pas vraiment, mais j'avais tout de même quelques raisons de préférer les hommes, comme elle le disait.

- Tu risque peut-être de te vexer, mais bon...

Bien sur qu'elle allait se vexer, en fait. Je soupirais longuement, me donnant le courage de continuer.

- En fait je... j'observe les filles depuis tout petit, je suis un peu comme fasciné par elles, enfin... Par vous. Mais cette fascination est devenue étrange, je ne vous comprend tellement pas, vous me semblez tellement différentes de nous, les hommes que... Je vous ai un peu identifiée à des objets que je peux analyser. Bien sur je prend en compte que vous avez des sentiments, je ne vous traiterais jamais comme les scientifiques l'ont fait avec moi par exemple mais...

Je me frottais doucement le crâne. J'étais un peu perdu dans mes explications, j'avais l'impression d'avoir complètement loupé sa question, j'avais parlé des filles et pas des raisons pour lesquelles j'aimais les hommes. Mais en réalité la raison était là, je ne pouvais simplement pas aimer les femmes parce qu'elles... Avaient un statut particulier, différent, un peu inhumain.


Spoiler:
 
##   Ven 9 Déc 2011 - 18:12
Anonymous
Invité

- Tu risque peut-être de te vexer, mais bon...

Haussant les épaules en disant bien que rien ne pouvait plus me choqué, je me demandais ce qu’il allait me dire. était-ce quelque chose contre ma personne, ou plutôt quelque chose contre les gens en eux-mêmes ?

- En fait je... j'observe les filles depuis tout petit, je suis un peu comme fasciné par elles, enfin... Par vous. Mais cette fascination est devenue étrange, je ne vous comprend tellement pas, vous me semblez tellement différentes de nous, les hommes que... Je vous ai un peu identifiée à des objets que je peux analyser. Bien sur je prends en compte que vous avez des sentiments, je ne vous traiterais jamais comme les scientifiques l'ont fait avec moi par exemple mais...

Nous identifier à des objets avait-il dit ? Je ne pouvais pas en être vexée, moi-même j’avis utilisé les femmes tels de jouets dans mon passé. Des jouets avec lesquels que je pouvais me divertir, auxquels je ne portais que très peu d’attention, dont je n’allais pas par quatre chemins pour leurs faire du mal aussi rien physiquement que mentalement. Un passé tellement douloureux pour les jeunes filles qui sont passé dans ma chambre, mais un passé magnifique aux soins que je leurs ai donné sans doute.

- Je comprends ce que tu veux dire, je n’aime pas les hommes pour d’autres raisons que les tiennes vis à vis des femmes. De plus, tu le dis toi-même les aimer mais pas comme des amantes.

Lui adressant un petit sourire, je tendis mes mains paumes vers le ciel avant de créer deux boules de feu distinctes dans chacune d’entre elles.

- J’ai joué des femmes par le passé, j’ai été mauvaise avec elles. Elles n’étaient que de vulgaires objets à mes yeux, des jouets avec lesquels je pouvais jouer sans qu’une seule ne résiste.

Un petit passé noir si on peut le dire ainsi …

- Mais ce n’est plus le cas maintenant, j’ai appris à apprécier les femmes non plus comme des objets mais comme des personnes envoutantes.
##   Dim 11 Déc 2011 - 21:20

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Mugen Ushio
Mugen Ushio
Inactif
Messages : 223
Date d'inscription : 15/11/2011
Emploi/loisirs : It's time to play music !
Humeur : Bonne, toujours ! :D

Je fus bien heureux qu'elle ne se vexe pas. Je n'avais jamais vraiment parlé de ça à une femme, et j'avais un peu peur qu'elles le prennent mal. Je l'observais créer ses flammes, et je fus bien étonné de la suite de ses paroles. Alors elle avait joué avec les femmes? Moi je n'aurais pas pu le faire, les mecs ne s'intéressaient pas a moi, je ne pouvais pas me permettre ce genre de chose et puis... Même si j'adorais les draguer, je n'étais pas capable de faire du mal aux autres décemment.
Enfin, ce qu'il dit par la suite me rassura beaucoup. J'avais peur qu'encore maintenant elle joue avec les autres sans se soucier de ce qu'elles pouvaient penser. Au moins elle était devenue... Quelqu'un de bien? Peut-être pas à ce point là, mais mieux déjà.


- Je suis content que tu ais changé... Mais... Tu n'es jamais tombée amoureuse?

Cette question était un peu sortie toute seule. Mais si elle s'était ainsi permis de jouer avec les autres, est-ce qu'elle avait été amoureuse? Car quand on aime, on ne fait pas de mal... Si? Du moins... Je ne pensais pas que l'on pouvait blesser celui ou celle que l'on aimait. Je n'avais jamais vraiment été dans le cas, mais dans les films en tout cas... bon, je l'avoue, assez mauvaise référence, mais bon.

- Désolé si... Si tu veux pas répondre, rien ne t'y oblige.

Je devais bien avouer que j'étais curieux de le savoir, mais d'un autre coté c'était pas très poli de ma part de le demander ainsi. Surtout que j'avais peur de révéler une quelconque blessure passée ou quelque chose comme ça.


Spoiler:
 
##   Mar 13 Déc 2011 - 19:24
Anonymous
Invité

- Je suis content que tu ais changé... Mais... Tu n'es jamais tombée amoureuse?

Je restais un instant silencieuse, baissant la tête je m’enfonçais dans mes souvenirs douloureux en repensant à ce jour, à cette personne. Une grande inspiration, une petite larme, le grand amour, être amoureuse hein ? Je l’avais été, j’avais été une personne se vouant à une autre, lui accordant tout, lui adressant tout rêves, toutes possibilités en espérant un jour voir un sourire radieux vous être adressé. Certains disaient que ce n’était pas ça l’amour, d’autre disait le contraire … Mais moi ? Qu’en disais-je ? L’avais-je vraiment aimé ? Je crierai oui sans hésitation, mais après ce que je lui ai fait vivre, était-ce vraiment de l’amour ?

- Désolé si... Si tu ne veux pas répondre, rien ne t'y oblige.

Quand il reprit la parole, je retombais sur terre, le regardant un court instant avant de tourner les yeux. Soupirant doucement, je levais les yeux vers le ciel en essayant d’effacer son visage de ma mémoire, sans succès évidemment. Elle m’avait … elle m’avait marqué à vie. J’avais dans mon dos cette phrase, cette phrase qu’elle avait écrit à la lame, au sang … Cette phrase disant bien « Celle que tu touches à présent m’appartient » …

- Elle … elle s’appelait Natsuki Kuga. Elle était élève à Terrae, mais elle est déjà partie depuis bien longtemps, je l’ai aimé plus que tout, mais j’ai eu la bêtise de croire que cet amour était ébranlable.

Oui, j’avais joué avec le feu, et je m’y étais brûlé. Je l’avais perdue, je l’avais vu partir, traverser le portail tandis que je m’écrasais lourdement sur le sol ce jour là. Pas un regard, pas un mot, une simple larme coulant de ma joue.

- Et toi, as-tu déjà aimé ?
##   
Contenu sponsorisé

 

Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Champ de fleur.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant