Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Je suis de retour --'
#   Lun 28 Nov 2011 - 23:39

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

Je n’en revenais pas. Je venais de m’écraser devant cette pute ! Je la méprisais tellemement, et quand je serais étoile, j’irais la défier et je la tuerai !

J’avais ramper, je n’avais jamais ramper de ma vie mais j’avais trop mal quand j’étais debout. Tomoe allait m’engueuler mais ce n’est pas grave, pour crier j’avais encore de l’énergie à revendre. J’avais mes principes ! Ce connard m’avait réellement blessée et je ne souhaitais ce malheur à personne. J’espérais juste que personne ne me poserait des questions sur lui, j’avais tellement mal.

Mes pas m’avait mené à l’infirmerie, les infirmières avaient accourue pour me prendre en charge, c’est cool, elles allaient me connaître maintenant... J’avais envoyé un sms à Tomoe pour lui expliquer le problème.

J’ai péter un câble avec Shizuru, je suis à l’hôpital désolé !
Oui c’était un peu court mais bon... Je n’avais rien d’autre à dire, je n’étais réellement pas désolé. J’étais fière de ce que j’avais fait, en plus j’avais réussi à blesser cette salope. Tous ces mouvements autour de moi me donnait le tourni, et je savais qu’à un moment j’allais m’endormir. Le pied ! Je n’allais plus sentir la douleur, j’en avais relativement marre d’avoir mal moi ! Un... deux... trois... Morphine je t’aime.


#   Mar 29 Nov 2011 - 18:11
avatar
Invité

J’avais trainé toute la journée derrière mon bureau à faire les corrections des devoirs que j’avais donnés à mes étudiants pour aujourd’hui. Et je dois vous le dire, je suis complètement choquée par le manque d’esprit ou plutôt par la connerie de ceux-ci.

Mais mon malheur ne s’arrêtait pas là quand je reçu le premier sms de Tomoyo pour le dire qu’elle réglait ses comptes avec Shizuru et que ma Shizuru était en présence d’une jeune femme du nom de June. Je ne m’y intéressais pas tant que ça, je savais que Shizuru avait déjà un penchant pour une autre jeune fille, elle m’en avait déjà parlé sans pour autant me dire son nom, disons que Tomoyo venait de donner un nom sur cette jeune fille dont Shizuru m’avait parlé.

Mais sérieusement, fallait quand même qu’elle m’explique pourquoi elle s’était foutue dans la merde avec Shizuru pour une jeune fille … Ne me dites pas qu’elle a des vues du la princesse pyromane non plus ? Non pas que sa me dérangeait, juste qu’elle savait pas dans quoi elle se lançait si cela s’avérait être vrai.

Mon cellulaire avait sonné juste après son message, répondant sans plus attendre en croyant que c’était Tomoyo, je ne fus que surprise par la voix au bout du fil :

- Miya ?
- Marina-Chan, que me vaut ton appel ?
- Pas grand chose, tu sais où se trouve Tomoyo à cet instant précis ?
- Elle doit être en train de se battre avec Shizu-Chan pourquoi ?

Je n’eu même pas de réponse que mon interlocuteur avait coupé. Ne me dites pas que cette conne s’en mêle maintenant ! Quoi qu’il en soit, qu’il fasse ce qu’il veule de leurs vie et on verra après … Du moment que je ne finisse pas dans merde, ca me va … Mais ce n’est pas si simple la vie n’est-ce pas ?

Et ca le confirma avec l’email de ma tendre Shizuru … Dieu. Et pour remettre un coup, l’sms de Tomoyo pour me dire qu’elle est à l’hôpital … Encore. Et vous savez quoi ? Dans ma grande gentillesse, je me trouvais à ce moment même devant la porte de sa chambre d’hôpital à me demander ce que cette abrutie avait fait … pour finir une fois de plus, là.

Soupirant lourdement en ouvrant la porte, je fermais les yeux un instant avant de les rouvrir et de me mettre à gueuler :

- NON MAIS JE PEUX SAVOIR CE QUE TU FOUS LA UNE FOIS DE PLUS ?!
#   Mar 29 Nov 2011 - 19:32

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

Le réveil fût dur, car malgré la morphine, je continuais d’avoir mal. J’avais un poids sur le cœur, mais c’est ce qui me rendait plus forte. Après tout, ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort. Cela m’avait rendue plus forte et j’étais devenue une séductrice hors pair.

Pourtant je sais très bien, que je ne pourrais jamais oublier tout ce que j’ai vécu avec lui. C’était tellement intense, tellement beau à vivre. A la limite, avec le temps, je mets sa trahison dans un coin de ma tête et ce qui m’obsède le plus c’est les bons moments passé ensemble. La nostalgie sérieusement, je pourrais volontiers m’en passer.

Je n’avais que 18 ans et côté sentimental, j’ai cru vivre la chose la plus dure de toute ma vie, tu parles ! J’ai été détruite, réellement, comparé à nous la merde de chien est quelque chose de merveilleux, et à chaque fois qu’on se reparlait, ce sentiment d’infériorité reprenait le dessus et pourtant si jamais je devais le revoir un jour, je ne pourrais m’empêcher de continuer de l’aimer. Car malgré ce qu’il m’a fait, je ne l’oublierai jamais, il fait partie de moi. Selon moi, même si l’amour est quelque chose de magnifique, il brise plus qu’il ne rend heureux ?

Je me suis toujours demandé comment une personne qui s’est donné à vous corps et âmes pouvait vous faire des coups comme ça, mais je n’eus pas le temps d’y penser plus qu’une Tomoe furieuse rentra dans ma chambre.

- NON MAIS JE PEUX SAVOIR CE QUE TU FOUS LA UNE FOIS DE PLUS ?!

Lui souriant à pleine dents – oui, morphine- je balançais la tête de gauche à droite légèrement ! Pourquoi devait-elle crier, je n’avais pas réussi à tuer sa chérie donc bon c’est bon !

- Je voue une adoration pour les hôpitaux tu ne savais pas ?

Lui faisant une tête exaspérer, j’espérais réellement qu’elle était d’humeur moins exécrable qu’elle laissait paraître.

- Non, plus sérieusement, j’ai eu un différend avec Shizuru.



#   Mar 29 Nov 2011 - 22:26
avatar
Invité

- Je voue une adoration pour les hôpitaux tu ne savais pas ?

Elle se foutait de ma gueule, oui, elle se moquait de moi, oui, elle voulait vraiment finir à la morgue cette fois-ci. Regardant vite fait les blessures qu’elle avait, je cru mourir en voyant celles-ci. Shizuru … tu n’y a pas été de main de morte n’est-ce pas ? Et en plus … regardez moi l’état de cette pauvre fille, aussi bien physiquement que mentalement, elle est bonne pour se faire enfermer si personne ne l’aide.

- Non, plus sérieusement, j’ai eu un différend avec Shizuru.

Me tapant la tête contre le premier mur à ma disposition, j’essayais de me dire que je n’avais rien entendu, non, tout ceci n’était pas réel, elle n’avait pas été voir Shizuru, elle n’était pas à l’hôpital et non. Et NON !

- Tu te moques de moi hein ?

Soupirant lourdement en prenant place sur un siège, je regardais premièrement la vieille femme se trouvant à côté d’elle. La pauvre, je lui donne cinq minutes pour encore jouir de sa vie. Ah merde, moins que ça.

L’alarme sonna, cinq infirmières arrivèrent pour voir la pauvre vieille femme qui venait de rendre son dernier souffle. Une des femmes soupira en disant que s’était fini, tandis que les quatre autres sortirent des mouchoirs. Mais contre toute attente, la grand-mère, toussa avant d’ouvrir les yeux et de dire :

- Non mais je vous !!! Sales petites filles ! Arrêtez de mettre des os dans le poulet !

Regardant la scène d’un air neutre, je basculais la tête en arrière pour souffler sur le rideau pouvait séparer la chambre en deux pour tirer sur celui-ci. Ah … la chance d’être air, même plus besoin de se lever pour faire ce genre de chose !

- Ah … Donc, je peux savoir ce que tu as dit à Shizu’ ?
#   Mar 29 Nov 2011 - 22:44

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- Tu te moques de moi hein ?

Baissant légèrement les yeux sur le drap qui était sur mes genoux, je ne savais pas si je devais, oui ou non, lui dire la vérité. Après tout, j’avais été me “battre” avec Shizuru... Réfléchissant à toute à allure, je ne savais pas quelle excuse sortir...

Regardant la vieille sur le lit d’à côté, je la vis mourir et vis le Chaos environnant quand 4 infirmières se précipitèrent autour de celle-ci sauf que visiblement, quand on est âgé, on adore faire de l’humour...

- Non mais je vous !!! Sales petites filles ! Arrêtez de mettre des os dans le poulet !

Sérieusement, j’étais dans un stupide lit et j’avais envie de me lever pour l’étriper... Qu’elle conne ! J’avais juste envie qu’on me foute la paix, j’allais déjà me faire engueuler par Tomoe alors il ne valait mieux pas qu’une petite vieille s’en même.

- Ah … Donc, je peux savoir ce que tu as dit à Shizu’ ?

Essayant de l’ignorer, je me dis que pour survivre ce n’était sans doute pas la meilleure chose à faire...

- Ahem, je lui ai fait passer ton message...

Vas-y Tomoyo, retarde le moment fatidique... Je pense que jamais dans toute ma vie, je n’avais réfléchi aussi vite à un moyen de m’enfuir ... Juste au cas où...

- Ensuite, je l’ai vu avec cette fille et elle était étrangement proche d’elle et je l’ai donc attaqué avec Natsuki... Je ne voulais pas que tu souffres...

Réalisant que j’avais peut-être plus foutu la merde qu’autre chose, je voulus me baffer instantanément...

- Désoléd’avoirfaitça !

Huhu, je n’avais pas souvent parlé aussi vite, mais j’étais réellement gênée devant ma sœur...

- Tu as des nouvelles de Marina ?

Bah oui, peut-être qu'elle arriverait a temps pour me sauver d'une mort certaine.Entendant de nouveau la vieille rouspéter, je sentais réellement l’énervement monter. Pourquoi étais-je venu ici, et pourquoi m’avait-on foutu dans une chambre double.

- Vous n’êtes vraiment que des bons à rien ici !

Tomoe avait tiré le rideau pour qu’on ait “plus d’intimité” mais ce n’est pas car je ne la vois pas que je ne l’entends pas.

- Oh vieille pie ! Soit tu te décides à crever soit tu la boucles ou sinon je viens te fermer ta gueule !



#   Mer 30 Nov 2011 - 0:18
avatar
Invité

- Ahem, je lui ai fait passer ton message... Ensuite, je l’ai vu avec cette fille et elle était étrangement proche d’elle et je l’ai donc attaqué avec Natsuki... Je ne voulais pas que tu souffres...

Non mais elle se foutait de ma gueule, elle n’avait pas osé parler de Natsuki comme si celle-ci n’était autre qu’un moyen pour foutre la merde ? Ouais, j’avoue que pour moi, cette fille n’était rien d’autre qu’un déchet que j’aurai plus d’une fois jeter à la poubelle, mais pour Shizuru c’était autre chose. Elle n’aurait jamais du.

- Désolé d’avoir fait ça ! Tu as des nouvelles de Marina ?

Elle avait beau s’excuser, cela ne changeait rien au fait qu’elle venait de me mettre dans la plus grosse merde du monde. J’avais toujours gardé le silence en vue du comportement de Shizuru, j’avais réussi à ne jamais brusquer les choses, ne jamais lui demander de m’aimer comme je l’aimais ainsi que de ne jamais sortir ensemble concrètement.

Me tenant la main entre la tête, je fus abstractions des dires de la vieille folle derrière nous ainsi que ceux de Tomoyo. Fermant les yeux, je me décidais à lui répondre sans pour autant lever les yeux :

- Elle m’a appelé pour savoir où tu étais, si tu veux savoir, elle est passée étoile il y a deux jours d’ici.

Secouant la tête, je levais enfin mon regard mauve gris vers Tomoyo pour lui dire d’un air plus que mal en point :

- Pourquoi tu lui as parlé d’elle, et qu’est-ce que ca peut te faire qu’elle sorte avec une fille ?
#   Mer 30 Nov 2011 - 1:39

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- Elle m’a appelé pour savoir où tu étais, si tu veux savoir, elle est passée étoile il y a deux jours d’ici.

Elle était passée étoile, wouah...J’aurais aimé qu’elle me prévienne, je veux dire c’est une étape importante... Etait-elle toujours faché contre moi ?

- Pourquoi tu lui as parlé d’elle, et qu’est-ce que ca peut te faire qu’elle sorte avec une fille ?

Ca m’importait à partir du moment où je ne voulais pas perdre la seule famille qui me restait... Je veux dire je savais la douleur que ça produisait...

- Simplement car je n’aime pas les gens qui jouent avec les sentiments des gens...

Baissant la tête je retenais certaines larmes, des larmes qui voulaient tombées depuis tellement longtemps... Il ne fallait pas qu’elles sortent maintenant. Je ne devais pas être vulnérable devant ces nouvelles personnes. J’avais été tellement forte jusqu’à présent.

- Ecoute, je n’ai pas envie de te voir souffrir à cause d’elle. Je sais la douleur que cela procure et je ne veux pas que ça t’arrive. Je la méprise, je méprise les gens comme ça, les gens comme lui.

Une larme coula sur ma joue et je l’essuyais rapidement.

- Désolé Tomoe... J’ai perdu mon sang froid ! Mais j’ai réussi à la toucher.


#   Mer 30 Nov 2011 - 15:40
avatar
Invité

- Simplement car je n’aime pas les gens qui jouent avec les sentiments des gens...

Jouer avec les sentiments, ce n’était pas vraiment ce qu’elle faisait. Du moins, je ne l’interprétais jamais comme ça, pour moi, elle était gentille de me laisser rester à ses côtés, elle était assez aimable pour qu’elle accepte le fait que je l’aime sans pour autant me juger. Ma relation avec Shizuru a toujours été incompréhensible aux yeux de tous, je l’aime à en mourir, je la déteste au point de vouloir sa mort, mais dieu seul sait tout ce que je ferai pour elle si elle me le demandait.

- Ecoute, je n’ai pas envie de te voir souffrir à cause d’elle. Je sais la douleur que cela procure et je ne veux pas que ça t’arrive. Je la méprise, je méprise les gens comme ça, les gens comme lui.

Relatait-elle encore cette histoire ? J’avais lu son dossier, j’avais vu de qui « Lui » pouvait s’agir. Non pas de père, mais de cet homme qui l’avait fait tourné en bourrique. Je n’étais pas là à ce moment là, je ne savais pas ce qu’il s’était passé, seul des mots dans un dossier ne pouvaient m’expliquer toute une vie.

- Désolé Tomoe... J’ai perdu mon sang froid ! Mais j’ai réussi à la toucher.

Réussir à la toucher ? Comment ça ? De ses mots ou de ses poings ? Je ne voyais pas du tout de quoi elle pouvait être fière dans cette histoire, elle n’avait pas à faire ça, elle ne devait pas. Mais que vouliez-vous que je vous dise ? D’une part, son comportement n’était-il pas gentil ? N’essayait-elle donc pas de me protéger de la souffrance en agissant ainsi, le seul problème n’est autre que cet évènement n’aurait pas du avoir lieu.

- Je suis désolée moi aussi, je n’aurai jamais du te parler de tout ça. Mais qu’as-tu donc réussi à toucher ? physiquement ou l’as-tu fait pleurer ?
#   Mer 30 Nov 2011 - 20:03

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- Je suis désolée moi aussi, je n’aurai jamais du te parler de tout ça. Mais qu’as-tu donc réussi à toucher ? physiquement ou l’as-tu fait pleurer ?

Ne pouvait-elle pas passer à autre chose sérieusement ! Elle n’avait qu’à aller la voir, j’en avais sérieusement marre de parler d’elle. Rien d’important ne sortait de cette fille de toute manière, alors selon moi c’était une perte de temps.

- Je sais que je l’ai fait réfléchir, mais je l’ai touché physiquement.

Tripotant légèrement le drap, j’évaluais la situation de mon corps, j’avais encore un peu mal mais c’était réellement supportable. Me levant de mon lit, je me dirigeais vers la fenêtre pour l’escalader et fumer une cigarette. J’avais réellement besoin de quelque chose pour me détendre et je ne voyais que ça...

- Peut-on parler d’autre chose s’il te plaît, je paierais les réparations s’il le faut. J’ai un avis différent du tien, ce n’est pas pour cela que tu ne dois plus rien me confier ! Je n’ai pas retrouver une soeur pour faire semblant d’être fille unique !

Sérieusement, j’aurais réellement dû écouter Marina ! Comment avais-je pu défendre cette fille, si ça tombe je n’étais plus en couple car j’avais défendu cette fille !


#   Mer 30 Nov 2011 - 20:31
avatar
Invité

- Je sais que je l’ai fait réfléchir, mais je l’ai touché physiquement.

Je ne crois pas qu’elle l’ait fait réfléchir plus que ça, je parierais même qu’à cette heure précise, elle était en train de s’amuser avec cette dénommée June. Mais bon, comme Tomoyo l’avait blessé physiquement, je suppose qu’elles jouent au docteur … arg. Qu’importe, cela ne me regardait pas.

- Peut-on parler d’autre chose s’il te plaît, je paierais les réparations s’il le faut. J’ai un avis différent du tien, ce n’est pas pour cela que tu ne dois plus rien me confier ! Je n’ai pas retrouvé une sœur pour faire semblant d’être fille unique !

Soupirant une fois de plus en me levant, je l’accompagnais à la fenêtre. Contrairement à elle, je ne m’assis pas sur le rebord, je sautais directement dans le vide pour me laisser tomber. Laissant ma vie défiler devant mes yeux, d’un mouvement brusque de la main, je poussais le sol avec l’air que je créais pour me faire remonter avant que je ne m’écrase dessus. Volant en toute aisance vers Tomoyo en formant des petits sillons, je m’arrêtais juste devant elle avant de lui piquer une clope dans son paquet et de sortir un briquet. Première clope de la journée, que du bonheur.

- T’es une catastrophe sur pattes, mais bon, on ne te changera plus.

Sentant mon cellulaire vibrer, je le sortis de ma poche et répondis sans plus attendre :

- Elle est plus dans sa chambre cette pute, attend que je l’attrape et que je lui pète sa gueule à celle là !

Poussant le téléphone de mon oreille, j’activais le haut parleur avant de laisser Marina continuer son monologue.

- … Mais, mais la pute ! Et Tomoyo elle va bien ? Elle est où là ? Non mais je lui ferai payer cet affront à celle-là, je te jure Miya, si je la retrouve, je ne lui pardonnerai pas ses coups bas. Elle n’a pas à s’attaquer à ce que j’aime. Fais passer le message pour moi à Tomoyo, je … je la vengerai et … je l’aime, je l’aime plus que tout.

Clapant mon téléphone en le remettant dans ma poche, je regardais l’expression de Tomoyo en tirant sur ma clope avant de lui demander :

- Tu hésites tjrs à savoir si elle t’aime encore ?
#   Jeu 1 Déc 2011 - 1:53

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- T’es une catastrophe sur pattes, mais bon, on ne te changera plus.

La regardant avec un faux air choqué, je lui souris vite fait ! Oui et bien, c’était visiblement de famille ! Et j’étais très fière de ce que j’étais devenue... Enfin presque. Entendant son téléphone vibrer, je ne fis pas réellement attention à sa conversation, et bien oui j’ai un minimum d’éducation quand même ! Mais quelle ne fût pas ma surprise de la voir mettre le haut parleur et d’entendre Marina parler.

- … Mais, mais la pute ! Et Tomoyo elle va bien ? Elle est où là ? Non mais je lui ferai payer cet affront à celle-là, je te jure Miya, si je la retrouve, je ne lui pardonnerai pas ses coups bas. Elle n’a pas à s’attaquer à ce que j’aime. Fais passer le message pour moi à Tomoyo, je … je la vengerai et … je l’aime, je l’aime plus que tout.

Ahem, j’avais visiblement créer une plus grosse merde que je ne l’aurais cru... Faisant des yeux rond, j’aurais presque pu rougir si Tomoe n’était pas à côté de moi ! Non mais il ne fallait pas que Marina aille se battre avec Shizuru, je ne voulais pas qu’elle soit blesser moi !

- Tu hésites tjrs à savoir si elle t’aime encore ?

Essayant de répondre correctement, rien ne sortit de ma bouche, en gros j’ai fait le poisson durant trois secondes !

- Tomoe ! Rappelle là, il ne fait pas qu’elle se batte avec Shizuru ! Il faut que tu l’en empêche ! Vite !

Reprenant mes esprits petit à petit, je me précipitais pour me lever et rentrer à l’intérieur récupérer mes affaires, mais bien entendu ma maladresse repris le dessus et je tombais de la fenêtre, mais quelle conne !

-Tomoeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee


#   Jeu 1 Déc 2011 - 2:30
avatar
Invité

- Tomoe ! Rappelle là, il ne fait pas qu’elle se batte avec Shizuru ! Il faut que tu l’en empêches ! Vite !

La rappeler ? L’en empêcher ? Croyait-elle vraiment que je pouvais faire ça comme ça pour lui dire « Bonjour ma belle, dis, change d’avis, va prendre un café, d’accord ? » elle ne m’écouterait pas, elle ne le ferait pas tout simplement parce qu’elle ne voudrait pas le faire. Regardant Tomoyo essayer d’escalader une fois de plus la fenêtre pour rentrer dans sa chambre, je me tapais la main sur mon visage en voyant celle-ci déraper et commencer à tomber.

- Tomoeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !

Soupirant lourdement, je croisais les bras en la regardant tomber. Nous étions au sixième étages … dans six secondes elle sera écrasée sur le sol ? Me mettant à compter sans plus de cérémonie, je me décidais à aller la rattraper avant qu’elle ne s’écrase sur le sol telle un flasque de pigeon.

Me retrouvant donc, pieds sur le sol, Tomoyo dans les bras agrippée à moi comme si elle allait mourir dans peu, je me remis à voler vers la fenêtre en tenant toujours Tomoyo dans mes bras pour être sur qu’elle ne fasse aucune connerie.

- Tu serais morte à l’heure qu’il est si je ne t’avais pas rattrapée, apprends à réfléchir avant de foncer dans un mur.

Soupirant une fois de plus, je me décidais d’accorder une étreinte à Tomoyo avant de la déposer dans sa chambre en passant avec elle par la fenêtre. La déposant dans son lit, je lui pris la main en regardant ailleurs.

- Elle combattra Shizuru, parce que c’est sa volonté. Je ne peux pas la retenir, après tout … elle battra des poings par Amour.

Rougissant légèrement à ce que je venais de dire, je plongeais mon regard d’acier dans les yeux de ma chère sœur en continuant :

- Je ne peux pas me battre contre Shizuru, mais je ne te retiendrai pas de le faire, Tomoyo … mais promet moi d’en sortir vivante. Je ne sais pas ce que Shizuru t’a montré, mais sache que sa puissance n’est pas normale … Sa maitrise est trop parfaite pour son niveau. Je t’en supplie, si tu rejoins Marina, ne meurs pas.
#   Jeu 1 Déc 2011 - 14:46

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

Non mais qu’est-ce qu’elle attendait pour me rattraper. Elle me voyait tombé et elle bougeait pas ! Je voulais pas mourir moi, bon je sais que ces derniers temps on pourrait penser le contraire, mais ce n’est qu’une impression. Et à deux mètres du sol, elle me rattrapa ! Non, mais elle est peut-être du genre à se shooter à l’adrénaline mais ce n’était pas mon cas, enfin pas encore... Je devais sans doute lui faire mal à m’accrocher comme si malgré qu’elle soit là, j’allais mourir.

- Tu serais morte à l’heure qu’il est si je ne t’avais pas rattrapée, apprends à réfléchir avant de foncer dans un mur.

Bien sûr, j’adorais sauter des fenêtres sans être sûr que quelqu’un me rattraperait, c’était ma passion – comme les petits filou ! -. Me faisant une légère étreinte, elle me reposa doucement dans mon lit...

- Elle combattra Shizuru, parce que c’est sa volonté. Je ne peux pas la retenir, après tout … elle battra des poings par Amour.

Il fallait quand même me dire pourquoi je ne réfléchissais jamais avant de faire quelque chose, je pouvais réellement être stupide quand je m’y mettais ! Je ne voulais pas qu’elle se batte pour moi, surtout pas avec sa pire ennemie.

- Je ne peux pas me battre contre Shizuru, mais je ne te retiendrai pas de le faire, Tomoyo … mais promet moi d’en sortir vivante. Je ne sais pas ce que Shizuru t’a montré, mais sache que sa puissance n’est pas normale … Sa maitrise est trop parfaite pour son niveau. Je t’en supplie, si tu rejoins Marina, ne meurs pas.

Je ne comptais pas mourir de suite ! Il fallait que je rejoigne Marina, il fallait que je l’aide. Mais au bout du compte, une question me trottait dans la tête. Etait-ce seulement pour moi qu’elle se battrait, pour me venger ou bien règlerai-t-elle ses comptes avec Shizuru concernant le fait que Tomoe l’aime...

- J’en sortirai vivante ! Sans doute amochée, mais vivante. De toute façon, tu seras là pour m’engueuler à mon réveil... N’est-ce pas ?

Oui j’étais réellement inquiète ! Je savais bien que Shizuru était puissante, et Marina venait seulement de passer étoile et moi et bien je voulais vraiment passé étoile mais ce n’était pas pour tout de suite je pense... J’étais inquiète, mais je n’avais pas peur.

- Bon, mission sortir vivante du combat...


#   Jeu 1 Déc 2011 - 21:13
avatar
Invité

- J’en sortirai vivante ! Sans doute amochée, mais vivante. De toute façon, tu seras là pour m’engueuler à mon réveil... N’est-ce pas ?

Je souriais doucement à ses dires, me relevant de ma chaise je me dirigeais vers la commode où se trouvait les vêtements de ma chère sœur. Sortant son uniforme, je le déposais par la suite sur son lit pour l’inviter à se rhabiller.

- Bon, mission sortir vivante du combat...

Sortir vivante, j’espérais vraiment qu’elle le soit. Et si jamais … Je serai obligée d’intervenir, même si je devrais affronter Shizuru, je ne la laisserai jamais tuer ma sœur … Non, je ne pouvais pas.

- Première mission, retrouve Ma-Chan …

Sortant mon cellulaire, je composais son numéro avant de le tendre à Tomoyo, activant par la même occasion le haut parleur :

- Allo ?

- Ma-Chan, où es-tu ?

- Shizuru et une autre fille sont en ville, je suis en train de les suivre, pourquoi ?

- Ne fais rien de stupide, je t’interdis de faire quoi que ce soit tant qu’elle n’est pas seule. Il n’est nullement acceptable de mettre une personne étrangère dans votre combat, est-ce claire ?

Me retournant vers Tomoyo, je la suppliais du regard de lui dire quelque chose.
#   Jeu 1 Déc 2011 - 21:27

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- Première mission, retrouve Ma-Chan …

Oui j’avoue, première mission était de la retrouver, ce qui je pense ne serait pas chose facile. Où pouvait-elle être hein ? Profitant du fait que Tomoe aie le dos tourné, pas que je sois genée mais juste que ce n’était pas réellement le moment de montrer mon corps à qui voulait bien le voir, je mis mon uniforme que Tomoe m’avait gentillement positionné sur mon lit. Regardant Tomoe sortir son cellulaire et appeler Marina, je me dis soudainement que c’était une brillante idée – Oh je viens de me reveiller après avoir eu 3 côtes cassées -.

- Allo ?

- Ma-Chan, où es-tu ?

- Shizuru et une autre fille sont en ville, je suis en train de les suivre, pourquoi ?

- Ne fais rien de stupide, je t’interdis de faire quoi que ce soit tant qu’elle n’est pas seule. Il n’est nullement acceptable de mettre une personne étrangère dans votre combat, est-ce claire ?

Je me demandais ce que Marina pouvait donné en espionne... Non en fait, il ne valait mieux pas que j’y pense, si ça tombe Shizuru avait remarqué que Marina les suivaient...

- Marina, ma chérie, avant de faire quoi que ce soit, attend moi ! Ne fais rien que je ne ferais pas.

Regardant Tomoe, je lui fis la bise sur le front, pour moi cela représentait un Adieu, car au fond de moi-même je ne savais pas si j’allais sortir vivante de ce combat.

- Je dois y aller grande soeur.


 

Je suis de retour --'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Hôpital.