Partagez
Un combat entre deux soeurs...
##   Sam 3 Déc 2011 - 14:00

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Celia Ushiromiya
Inactif
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Mais où était donc passée la mignonne, hyperactive, souriante, adorable Celia Ushiromiya ? On ne l’avait aperçue depuis un bon moment. Sa sœur et son frère trop occupés pour se rendre compte de son absence ne l’avaient pas cherché. En effet, cette chanteuse de renom était dans la déprime totale. Comment ? Comment est-ce-que l’une jeune fille aussi souriante, optimiste qu’elle pouvait sombrer dans une dépression ? On ne savait pas, sauf les Ushiromiya. Celia serait une enfant adoptée des Ushiromiya, plus particulièrement de la « vraie » cadette Akari. Celia l’a d’ailleurs découvert depuis longtemps, et ses proches le savent parfaitement mais lui refusent de dire qui elle est vraiment. Tout doucement, elle avait commencé à se renfermer dans une carapace souriante, adorable, pour pleurer à l’intérieur. Qui savait que quand elle rentrait dans se chambre, triste, elle pleurait ? Personne ne venait la consoler, puisqu’on la pensait heureuse, comme d’habitude. Celia feuilleta son album photo. Elle était reconnaissante à Akari. Parce-que si elle n’avait pas été là, ce jour-là, aurait-elle pu survivre ? Elle était reconnaissante à la famille Ushiromiya, de l’avoir élevé comme un vrai membre de cette famille, de l’avoir chéri, de l’avoir gâté. Mais… une question l’a titillait : Qui était-elle ? Elle n’avait que de flous souvenirs de son enfance. Deux parents qui lui souriaient. Un petit garçon aussi, qui avait les mêmes cheveux rouges qu’elle. Et surtout, elle voyait le symbole de la famille Ushiromiya, aussi. Elle referma l’album, et, elle envoya un SMS à sa grande-sœur :

« Je t’attends à l’Arène »

A l’arène ? Elle voulait combattre sa sœur. Pour deux choses. « Qui était-elle ? » et également, elle en avait marre d’être la plus faible ! Elle voulait au moins égaliser sa sœur. Le SMS avait été envoyé, elle n’avait plus le choix. Elle ne pouvait plus reculer. Avec un long soupir, se dirigea donc vers l’arène, avec sa faux. Elle n’oublia également pas de prendre des aiguilles, et de les attacher sur sa cuisse gauche et droite. On ne pouvait pas les voir car elle portait une mini-jupe, et les bandes d’aiguilles étaient placées de façon à ce que l’on ne les voit pas. Celia se téléporta au centre de l’arène, et attendit patiemment sa grande-sœur adorée.



Watch out...:
 


Dernière édition par Celia Ushiromiya le Ven 9 Déc 2011 - 20:15, édité 1 fois
##   Mer 7 Déc 2011 - 19:04

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Akari Ushiromiya
Inactif
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

- Allez ! C’est la dernière photo ! Les dernières, pardon… 

Je regardais Lindsay, avec un envie de meurtre. Elle était sérieuse, elle !? Cela faisait depuis 5h du matin que je fais ces photos pour Vogue, Chanel et attention, l’Oréal ! Je n’avais même pas eu le temps d’ailler voir Celia ! En fait, je ne l’avais pas aperçue depuis plusieurs jours, et je comptais aller la voir aujourd’hui, mais cette conn*sse de Lindsay m’a forcé à faire cette séance de photos. Depuis une semaine après mon etoilisation, je m'étais calmée. C'est-à-dire que je n'avais pas grande envie de combattre, ni de m’entraîner. Une fois par an, cette période « off » s'installait dans mon quotidien, et ce n'était que bénéfique pour moi puisque je passais mon temps à lire des livres sur les pouvoirs, et donc, j'acquérais de la théorie. Il y a tellement de choses inimaginables écrites dans ces livres qui peuplent la bibliothèque ! Et personne (presque) ne vient en apprendre plus, alors qu'ils pourraient devenir beaucoup plus... forts, et acquérir de la stratégie.
Lorsque cette séance ce termina, il était exactement 16h30, l'heure du gouter. Je m'échappais en vitesse, mais Lindsay m'appella pour me dire :


- Tu as oublié ta faux, Akari...

Je du retourner à l'agence pour prendre ma faux. Pourquoi je l'avais emmené ? Parce-que j'allais y apporter quelques modifications avec l'aide du forgeron de Terrae. Le Katana avait déjà obtenus toutes les modifications nécessaires, il ne restait plus que la faux. J'arrivais rapidement chez le forgeron qui commença à faire les modifications que j'avais auparavant demandé de faire. Il y passa une heure et demie, et à 18h00, la faux était « nouvelle », si je puis dire. Je retournais alors dans la chambre, lorsque je reçu le message de Celia ! Parfait, j'allais pouvoir la croiser, au final. Je me hatais donc vers l'arène, en souriant. Je la vis, au centre, avec... sa faux ? La faux que Ted et moi lui avions offerte !

- Celia, quelle joie de te voir ! Je voulais justement te parler ! Mais pourquoi... tu m'a appelé à l'arène... ? Je veux dire, il y a de meilleurs endroits...


Un combat entre deux soeurs... 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Ven 9 Déc 2011 - 20:13

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Celia Ushiromiya
Inactif
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Celia, la belle Celia attendait sa grande-soeur adorée depuis un quart d'heure déjà, Que devait-elle lui dire ? Lui expliquer les choses clairement ? En réalité, Celia ne voulait pas combattre sa sauveuse, sa sœur, mais elle n'avait pas le choix. Vu que on ne lui disait pas quand elle demandait gentiment, elle devait maintenant utiliser la force. Sa sœur arriva enfin, avec sa faux. Avait-elle compris ce que Celia voulait vraiment ? Ou s’entraînait-elle dans les alentours ?

- Celia, quelle joie de te voir ! Je voulais justement te parler ! Mais pourquoi... tu m'a appelé à l'arène ? Je veux dire, il y a de meilleurs endroits...

Décidément, Akari n'avait pas comprit ce qui se passait réellement... Se cachait-elle la vérité ? Telle était la question qui titillait la triste Celia. Elle s'approcha de sa sœur, avec un air très sérieux. Elle avait beau etre souriante, hyperactive, adorable, personne n'a dit qu'elle ne pouvait pas etre sérieuse dans sa vie, voire etre en colère... D'une voix plutot tranchante comme un sabre, glaciale comme... la glace, mais respectueuse, Celia dit :

- Grande-soeur, laisse moi d'abord te parler.

Elle inspira un grand coup, avant de dire :

- Il est temps pour moi de connaître la vérité. Qui suis-je ? De quelle famille suis-je issue ? Est-ce-trop demander  de te poser une question aussi simple ? S'il te plait, ne m'oblige pas à utiliser la force...

La force ne résolvait pas grand chose, et Celia ne voulait pas se mesurer réellement à sa sœur. Elle savait qu'Akari était bien plus forte qu'elle, mais cela ne la dérangeait pas vraiment. Tout ce qu'elle voulait, c'était de savoir. De TOUT savoir. Pourquoi lui cacher ? Pourquoi ? Pour la faire souffrir encore plus ?



Watch out...:
 
##   Lun 19 Déc 2011 - 11:50

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Akari Ushiromiya
Inactif
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

-Grande sœur, laisse moi d'abord te parler.

Une flamme de crainte naquit dans le plus profond de mon cœur. Non, je n'avais pas peur de Celia, loin de là. J'avais peur d'avoir deviné ce qu'elle voulait me dire. Celia était jeune, je ne voulais pas qu 'elle apprenne les vérités de la vie, mais je crois que j'ai tort. Elle n'arborait pas très souvent ce visage sérieux. Je me sentais d'avance désolée pour elle, parce-que elle n'allait surement pas avoir réponse à la question qu'elle allait me poser.

-Il est temps pour moi de connaître la vérité. Qui suis-je ? De quelle famille suis-je issue ? Est-ce-trop demander  de te poser une question aussi simple ? S'il te plait, ne m'oblige pas à utiliser la force...

C'est bien ce que je craignais. Elle voulait savoir qui elle était. Je voudrais bien lui dire, mais j'ai fait un serment. Si je lui dévoilais la vérité, je me prendrais la salle de torture dans la face. Je respecte mes promesses, je ne pourrais pas lui dire. Et en plus, je venais tout juste d’être au courant de la vérité … Je ne comprenais pas pourquoi on ne pouvais pas lui dire. Peut-etre parce-que son histoire est tragique ? Oui, l'histoire de Celia est très tragique, celle des McWind. Je lui adressais un sourire désolé, et lui dis :

-Je suis desolée, je ne peux pas te le dire. J'ai fait un serment.

Je savais qu'elle allait se mettre en colère. Enfin, elle allait ouvrir les yeux et affronter les vérités de la vie. Et enfin, son gène « sadique » allait se mettre en marche, ce gène qui compose les chromosomes de la famille Ushiromiya.


Un combat entre deux soeurs... 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Jeu 22 Déc 2011 - 11:07

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Celia Ushiromiya
Inactif
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

-Je suis desolée, je ne peux pas te le dire. J'ai fait un serment.

Celia crut rêver. Pourquoi est-ce-que tout le monde s'obstinait à ne rien lui dire? Ne pouvaient-il donc pas voir qu'elle souffrait chaque seconde, chaque minute, chaque jour? Elle avait peur de ne pas savoir qui elle était vraiment. Celia regarda sa sœur avec une haine... avec un regard de méprise, plein de reproches. Pouvions nous nous attendre à ce genre de comportement venant de l'adorable Célia ? Allait-elle donc dévoiler sa « vraie » face ? Celia serra le manche de sa faux, avec une force incroyable. Elle essayait vainement de se calmer, de ne pas pleurer, mais non... Les larmes perlèrent sur ses joues, et elle fut prise d'une colère inimaginable. Des éclairs l'entourait, et l'air devint presque irrespirable.

-J'en ai réellement marre, grande-soeur. Je pense qu'il est temps que je m’énerve un peu pour faire sortir la vérité de ta bouche.

Celia excellait dans l'art de la téléportation. Son contrôle de la foudre était plutôt catastrophique mais elle s'en fichait. Ce qui lui importait maintenant c'était de « punir » sa grande-soeur. Elle affronta le regard d'Akari, et sourit sadiquement. Elle prit une aiguille et joua avec en faisant la majorette. Où allait-elle la planter ? Quelque part où ça faisait mal. Quelque part qui pourrait lui faire comprendre à quel point elle souffrait. Elle commença à fredonner une petite mélodie, fit tournoyer son aiguille et soudain.... l'aiguille disparut pour transpercer ensuite l'épaule gauche d'Akari. Cet attaque arracha un cri de douleur à la princesse sadique.

- Vous, les Feu Invisibles êtes les plus faibles de tous les éléments. L'invisibilité ne vous sert à rien, ce n'est ni une attaque offensive, ni défensive. Je te laisse une dernière chance, A-ka-ri, dis moi qui je suis.

Et elle finit sa phrase avec un léger rire qui sonnait plutôt sadique.



Watch out...:
 
##   Sam 24 Déc 2011 - 21:24

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Akari Ushiromiya
Inactif
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Lorsque je refusais de lui dire qui elle était, je la vis serrer le manche de sa faux avec une force surhumaine. Puis, je vis des larmes perler de ses yeux rouges. Des éclairs l'entouraient, l'air devint presque irrespirable. Mais j'en fut pas affecté, parce-que moi-même contrôlant le feu, j'étais souvent exposé au CO²... Comme je m'y attendais, elle s'était mise en colère. Que voulez-vous ? Les Tonnerres ne savent que foncer tête baissée, et de perdre leur sang-froid... sans réfléchir aux conséquences...

-J'en ai réellement marre, grande-soeur. Je pense qu'il est temps que je m’énerve un peu pour faire sortir la vérité de ta bouche.


Celia affronta mon regard moqueur. Son regard semblait me hair, me maudire. Je n'en avais rien à faire. Elle sortit une aiguille fine. Qu'allait-elle faire avec ? Elle joua la majorette avec, et fredonna une chanson. Elle réfléchissait à où me la planter ? Est-ce-qu'elle savait à quel point je peux être dangereuse quand je suis en colère ? Elle était, en ce moment, une suicidaire. Avant que je ne puisse remarquer quoique ce soit, l'aiguille se planta dans mon épaule gauche. Cela m'arracha un cri de douleur, tellement j'étais surprise. J'oubliais, elle était téléporteuse...

- Vous, les Feu Invisibles êtes les plus faibles de tous les éléments. L'invisibilité ne vous sert à rien, ce n'est ni une attaque offensive, ni défensive. Je te laisse une dernière chance, A-ka-ri, dis moi qui je suis.


A sa remarque, je ne pu m’empêcher de répondre à son rire sadique. C'est-à-dire que j'en faisais de même, je ris. J'enlevai l'aiguille de mon épaule avec une grimace, et la fit fondre, et fit couler le liquide par terre. Nous, les Feu solaires, les plus faibles ? Qu'est-ce-qu'elle me faisait rire, cette effrontée. Je regardais ma petite-soeur droit dans les yeux, avec un sourire arrogant et moqueur. On dirait que je vais devoir lui apprendre les bonnes manières...

-Celia, penses tu vraiment pouvoir me battre pour que je te dise la vérité ? Et puis, ma belle... Les Feu Solaires sont...

Un poignard perça ma petite sœur au niveau de la cote. Sauf que celui-ci était invisible... Le temps qu'elle comprenne...

-....les plus imprévisibles, ma chérie. Je te laisse une dernière chance : Depeche toi de t'excuser et de partir. Si jamais tu cherche toujours à te battre, sans respecter ton ainée...

Le poignard redevint visible. J'esquissais un sourire qui ne valait rien de bon, et dit :

-...Je vais me mettre en colère et t'apprendre le respect des ainés de la famille Ushiromiya. Nous pouvons régler cela avec les mots. Si jamais tu ne veux pas, ne me tiens pas responsable des conséquences de ma force sur ton corps si frele... Tout ce qui t'arrivera dans ce combat sera ENTIEREMENT de ta faute.


Un combat entre deux soeurs... 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Lun 26 Déc 2011 - 19:00

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Celia Ushiromiya
Inactif
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

-Celia, penses tu vraiment pouvoir me battre pour que je te dise la vérité ? Et puis, ma belle... Les Feu Solaires sont...

L'instinct de Célia lui disait de faire attention. Très attention. Akari était une personne dangereuse. Une seule erreur de sa part, et elle serait à la merci de cette sadique qu'elle aimait pourtant. Elle ne savait meme pas pourquoi elle la combattait. Pour se défouler? Un douleur la réveilla. Elle ne put s’empêcher de hurler sous la douleur. Elle regarda sa cote en grimaçant... mais rien. Pourtant, du sang coulait. Ce n'étais pas possible, que s'était-il passé?

-....les plus imprévisibles, ma chérie. Je te laisse une dernière chance : Depeche toi de t'excuser et de partir. Si jamais tu cherche toujours à te battre, sans respecter ton ainée...

Non, Célia n'avait pas prévu cette attaque. A vrai dire, elle ne savait même pas que les Feu Solaires pouvaient rendre invisible des objets. Elle retira donc ce qu'elle venait de dire. Les Feu Solaires sont redoutables, en fait. L'arme blanche redevint visible. Celia retira le poignard et le lança derrière elle. Akari avait été indulgente. Elle avait évité de prés un point vital... La petite-soeur fut impressionnée par l'adresse et la précision de sa soeur, à une telle distance. Avait-elle une chance de la vaincre? Akari esquissa un sourire qui ne valait rien de bon, ce qui ne fit qu'effrayer Celia...

-...Je vais me mettre en colère et t'apprendre le respect des ainés de la famille Ushiromiya. Nous pouvons régler cela avec les mots. Si jamais tu ne veux pas, ne me tiens pas responsable des conséquences de ma force sur ton corps si frele... Tout ce qui t'arrivera dans ce combat sera ENTIEREMENT de ta faute.

Celia voulait renoncer. Son instinct lui disait de renoncer maintenant! Mais le coeur de Celia ne voulait pas, lui. Il voulait connaitre la vérité. Celia savait parfaitement que ce combat sera mortel. Elle n'avait jamais vu sa soeur s’énerver, et d'après les dires de Dan, il ne vaut mieux pas l’énerver. Si même Dan lui avait dit ça, lui qui était pourtant plus fort que sa soeur, alors elle devait abandonner... Dan lui avait dit qu'il avait eu du mal à la battre, une fois énervée. Si meme Dan avait eu du mal, elle n'avait aucune chance, Celia. Elle regarda le ciel bleu, et avec un sourire triste, elle dit:

- Les conséquences de ce combat seront entièrement de ma faute. Je l'accepte. Je veux te combattre. Je te défie. Je ne te respecte pas en ce moment même, toi, Akari Ushiromiya, qui est sensée être mon aînée.

Elle venait de signer son arrêt de mort. Elle était complètement suicidaire. Elle prit sa faux et se téléporta devant sa soeur. Elle laissa une fine et longue ligne rouge sur l'épaule gauche de sa soeur. Akari d'ailleurs, se retint d'hurler de douleur.



Watch out...:
 
##   Sam 7 Jan 2012 - 17:58

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Akari Ushiromiya
Inactif
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Un combat entre deux soeurs... Sans_t34
- by Yuki Kajuria <3


- Les conséquences de ce combat seront entièrement de ma faute. Je l'accepte. Je veux te combattre. Je te défie. Je ne te respecte pas en ce moment même, toi, Akari Ushiromiya, qui est sensée être mon aînée.

Avant même que j'eus le temps de dire quoique ce soit, Celia avait déjà tranché mon épaule avec sa faux. Elle se re-téléporta loin de moi... Je me tins l'épaule gauche histoire de calmer la douleur. Je n'en revenais pas. Celia avait osé me défier... moi... sa grande-soeur. N'avait-elle donc pas appris, au sein de notre famille, qu'il fallait respecter ses aînés? Etait-ce l'effet du géne présent dans notre famille? Je ne savais pas, mais en tout cas, j'allais la remettre à sa place. J'allais également lui apprendre que provoquer Akari n'étais pas une bonne idée. Bref, j'allais la tuer, en gros. Petit à petit, la colère apparut dans mon coeur. Je ne sentis meme plus la douleur de mon épaule. J'essuyais les quelques gouttes de sang qui avaient été provoquées par le giclement de sang de mon épaule, et je lançais un regard meurtrier à ma soeur. Quelle effrontée! Elle venait tout juste de se déclarer suicidaire.
uelques flammes faibles m'entourèrent, prenant de l'ampleur au fur et à mesure que ma colère montait... Une fois à l’extrême, l’arène fut enflammée. Ma faux aussi. A l'aide de la lame de ma faux, je fis un cercle complet enflammé histoire de me dégourdir les mains. J'étais maintenant très très en colère. J'étais sans pitié. Meme devant cette effrontée qui me servait de soeur.... D'un geste de main, je fis apparaître des boules de feu énormes, entourant ma soeur. Elle se ruèrent toutes sur elle, mais celle-ci avait réussi à faire un bouclier de Foudre.
En quelques secondes seulement, ma lame était sous sa gorge. J'avais réussi à transpercer son faible bouclier. N'oublions pas qu'elle était Initiée, et avait une maîtrise catastrophique de la Foudre. La lame touchait sa peau si pale, si douce. Je lui dis, d'une voix mielleuse:


- Allez, Célia. Excuse toi, c'est ta dernière chance... Si tu la refuse, cette chance de survie, je ne garantie même pas ta vie...-dis-je avec un léger rire moqueur.

Mais non. Elle ne prit pas sa chance, elle m'envoya une charge électrique qui me suffit à reculer. On dirait bien que ce combat pourrait lui servir. Très bien. Elle ne voulait pas. Il était temps pour moi, une bonne fois pour toute de la remettre à sa place. Elle avait profité de ma garde baissé à constater ses progrés pour me donner un coup de poing dans le ventre.

- Ca fait mal, Celia...

Elle avait une force d'Ushiromiya, et cela me faisait affreusement mal, mais je ne le laissais pas transparaître sur mon visage, qui arborait un regard meurtrier. Je pris son poing, réussit à la soulever sans qu'elle puisse se débattre, et la lançai contre un des seuls murs de pierre de l'arène. On entendit un craquement, un gros BAM, et ensuite des sanglots. C'était ma tendre petite-soeur... Elle me faisait rire à pleurnicher ainsi... C'est elle qui l'avait voulu. Même si elle me suppliait à genoux, c’était bien trop tard...

- Tu fais pitié... -dis-je d'une voix tranchante et amusée.

Alors qu'elle essayait de se relever, le m'avançais vers elle pour la prendre par les cheveux et la balancer une fois de plus mais elle se téléporta. Tss... Elle me faisait chier. Je me retournais pour voir ma soeur, qui s'était relevée et qui respirait difficilement. On venait à peine de commencer le combat! Qu'est-ce-que c'était décevant, franchement! Quelle honte, surtout! J'étais derrière ma soeur en quelques secondes. Je restais là, sans rien faire, à la regarder souffrir, avec un sourire:

- Tu es pitoyable, Celia. Tu es Initiée, tu contrôle la Foudre. Je connais des personnes comme toi qui sont bien plus malines, et bien plus fortes que toi. N'as-tu pas honte? J'ai une question: est-ce-que tu t'es entraînée, ne serait-ce qu'une fois?

Un long silence s'installa. Non, bien sur que non. Elle devait surement s'amuser à se demander qui elle était, comme d'habitude... Après, elle se maudissait d’être faible... la plus faible de notre famille. La plus faible des Initiées de Terrae. J'avais honte de ses performances. Très honte. Je mis mon bras autour de son cou, de façon à pouvoir l'étrangler quand je le voudrais.

- Réveille toi... La vie n'est pas rose. La vie est une chienne, c'est tout. Tu fuis. Tu fuis tout le temps. Tu n'es qu'une lache, rien d'autre! Quitte Terrae! Dégage! T'es même pas foutue de tenir plus longtemps!

Je serrais mon étreinte à chaque phrase. Elle suffoquait. Elle étouffait. Je lui donnais un coup de genou au niveau de la colonne vertébrale très violemment. Je venais de déplacer un des disques de sa vertèbre. Elle hurla de douleur. Son cri retentit dans toute l'arène. Je relachais ma "douce" étreinte, et l'envoya, à l'aide de sas cheveux roses maintenant tachés de sang, contre un mur. On entendit un autre crac. Trois disques déplacée. Heureusement que je ne les ai pas brisées, tiens. Je regardais cette fille, avec une expression neutre. Elle était allongée au sol, et du sang s'imbibait sur le sol.


Un combat entre deux soeurs... 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Ven 17 Fév 2012 - 19:05

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Celia Ushiromiya
Inactif
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Celia recula d’un pas, en voyant l’arène et la faux de sa sœur enflammées. Elle savait qu’elle était suicidaire. Mais elle n’avait plus le choix. Akari lui envoya des boules de Feu qu’elle contra avec une barrière de Foudre. Celia fut elle-même surprise par la barrière : c’était la première fois qu’elle venait d’en créer une. Mais à peine eut-elle le temps de se féliciter intérieurement que la mannequin était derrière elle. Celia avait une lame froide sous la gorge. Elle comprit rapidement que sa sœur venait de briser son bouclier. Mais jusqu’où allait la puissance de sa sœur, au point de briser un bouclier électrifié ? D’une voix horriblement mielleuse, son ainée lui donna une chance de survivre :

- Allez, Célia. Excuse-toi, c'est ta dernière chance... Si tu la refuse, cette chance de survie, je ne garantie même pas ta vie...

Celia réfléchit rapidement. S’excuser serait plus… mieux, pour elle, quoi ! Mais… elle ne pouvait pas ! Elle voulait savoir qui elle était. Y avait-il un mal à se connaitre ? Elle lui envoya une décharge électrique pour qu’elle la lâche. Apparemment, cela avait eu un effet sur sa sœur. Profitant de son moment d’inattention, la cadette lui donna un coup de poing phénoménal dans le ventre.

- Ca fait mal, Celia...

C’est bon, elle craignait le pire. Le regard de sa sœur la laissa… de marbre, effrayée. Cette-dernière prit agilement son poing pour soulever Celia, et l’envoya valser contre un mur de pierre. La jeune fille sentit une douleur suraigüe lui parcourir la colonne vertébrale. Ne supportant ni la douleur, ni ce combat, des larmes perlèrent des yeux de l’innocente jeune fille. Cela attira d’ailleurs une remarque méprisante de son ainée :

- Tu fais pitié...

Celia se releva, avec beaucoup de mal. Un disque de ses vertèbres avait du se déplacer, surement. Akari s’approcha d’elle, et la prit par les cheveux. Craignant une nouvelle escapade vers le mur, avec le restant de son énergie d’initiée, Celia se téléporta loin de sa sœur. Mais elle ne pouvait pas sous-estimer la vitesse d’une fille comme sa sœur… Elle arriva derrière elle, mais ne fit rien, à la grande surprise de Celia qui s’attendait à un autre coup.

- Tu es pitoyable, Celia. Tu es Initiée, tu contrôle la Foudre. Je connais des personnes comme toi qui sont bien plus malines, et bien plus fortes que toi. N'as-tu pas honte? J'ai une question: est-ce-que tu t'es entraînée, ne serait-ce qu'une fois?

Celia ne répliqua pas. Comme le disait Akari, elle ne s’était jamais entrainée, et en plus, elle avait raison sur tous les points. Elle n’avait jamais voulu s’entrainer, en fait. Tout ce qui l’importait, c’était de faire des recherches sur elle, de rencontrer de nouvelles personnes, et apprendre de nouvelles recettes de cuisine. Elle était surement… la plus faible des initiés de Terrae. Akari mit son bras autour du cou de la jeune fille :

- Réveille-toi... La vie n'est pas rose. La vie est une chienne, c'est tout. Tu fuis. Tu fuis tout le temps. Tu n'es qu'une lache, rien d'autre! Quitte Terrae! Dégage! T'es même pas foutue de tenir plus longtemps!

A chaque phrase, Akari resserrait son étreinte, ce qui étouffait la pauvre prisonnière qui se débattait. Elle ne voulait pas l’écouter, elle plantait ses ongles sur le bras d’Akari. Soudain, elle sentit un coup de genoux au niveau de la colonne vertébrale. Elle hurla. Cela lui faisait très mal. Elle en pleura. Akari la balança encore une fois contre un mur, et cette fois, Celia baignait dans son propre sang. Elle n’avait plus aucune force. Elle réfléchissait. Pourquoi être née ? Pourquoi ? A quoi ça sert, si c’est pour être malheureux ? Elle se releva, tant bien que mal, en forçant sur ses muscles. Son corps était devenu électrique, ses yeux étaient couleur or. Elle était consciente qu’elle était en pleine etoilisation, et c’était ce petit laps de temps où son sceau était en train de se briser qu’elle pouvait faire face à Akari. Une seule façon :

- Faisons un force-vs-force!

Cette technique consistait à affronter l’adversaire avec tout le pouvoir que l’on avait en le dirigeant vers lui. Celia ne laissa pas le temps à Akari d’accepter ou de refuser, elle n’avait pas de minutes à perdre ! Elle concentra toute son énergie et le dirigea vers Akari qui riposta avec son feu. La foudre et le feu… Deux éléments similaires. Celia prit le dessus rapidement, à cause de son etoilisation. Oui, le sceau est presque libéré, lui conférant un pouvoir de Master pendant les quelques minutes de l’Etoilisation. Mais à la grande surprise de Celia, c’est Akari qui reprit le dessus, facilement d’ailleurs. Elle arborait un sourire qui ne valait rien de bon. L’energie qu’Akari dégageait semblait augmenter chaque minute. Celia ne comprenait pas, mais tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle perdit. Oui, Akari avait « mangé » avec son feu tout les éclairs de Celia. Cette-dernière, essouflée, regarda une dernière fois sa sœur, avant de s’évanouir, epuisée :

- Tu as… gagné… Je suis… désolée.



Watch out...:
 
##   Sam 18 Fév 2012 - 14:04

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Akari Ushiromiya
Inactif
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Je ne fus pas réellement surprise quand Celia se releva. Je la connaissais mieux que quiconque. J'étais celle qui la chérissait tout le temps, celle qui l'avait "élevé" en quelque sorte. Je l'ai toujours aimé. Je voulais qu'elle soit heureuse, alors je ne lui ai jamais rien dit. Mais elle venait de m’énerver à s'obstiner à savoir qui elle était. J'avais perdu mon sang-froid, alors que ça ne m'arrivait que très rarement... Mais j'avais contribué à une chose: son etoilisation. Je ne pu m’empêcher de sourire en voyant ses yeux ors:

- Faisons un force-vs-force!

Je m'en doutais. Je n'eus même pas le temps de donner mon avis. Elle concentra toute son énergie pour me l'envoyer. Je ripostais en donnant toute mon énergie aussi. Je veux bien l'avouer: j'ai eu du mal. Elle avait la puissance d'un Master pendant ces quelques minutes. Je faisais de mon mieux pour ne pas me faire électrocuté, lorsque soudain mon cerveau eut une idée formidable. La foudre, sa forme finale, était le feu. Si je pouvais me les approprier. Car je voyais bien que la foudre, une fois en contact avec mon feu se transformait doucement en étincelles. Il me fallait les enflammer, et les faire miennes. Je n'eus d'ailleurs aucun mal à le faire. Bientôt, je mangeai tout doucement les éclairs de ma soeur. Mais je m’arrêtais lorsque son énergie disparut d'elle-même. Elle était mal en point. Essoufflée, elle s’évanouit:

- Tu as… gagné… Je suis… désolée.

Je m'approchais de son corps, et essuyais de ma main droite le sang qui coulait de sa bouche.

- C'est moi qui a été irresponsable...

Je pris ma soeur sur mon dos, et l'emmenai à l’hôpital, en cachant la douleur intense de mon épaule. Le personnel avait été effrayé par ces blessures monstrueuses. Il me demandèrent qui était la cause, je me contentais de leur répondre:

- Amenez là aux urgences. Elle a trois disques déplacés, occupez vous de ça d'abord. Pour sa brulure du bras, désinfectez le tout simplement, et bandez-le. Ne mettez rien d'autre où ça s'aggraverait. Je vous la laisse.

Je la mis dans les bras d'un docteur, avant de m'en aller.

- Mais, mademoiselle... votre bras...!

- Je m'en fous de mon bras. Tout ce qui m'importe pour l'instant, c'est ma soeur. Dépêchez vous!

Le docteur me regarda, puis exécuta ce que je venais de dire. Moi, je me dirigeais vers ma chambre, pour aller me bander le bras. Cette Celia... quelle têtue!

The end...


Un combat entre deux soeurs... 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   
Contenu sponsorisé

 

Un combat entre deux soeurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Arène.