Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Je veux me battre contre toi. {PV Mitsu-chan ♥
##   Dim 29 Jan 2012 - 16:41

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2246
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Au bout de ce qui me parut durer une éternité, la voix d'Aaron s'éleva dans les airs pour me dire que j'étais... Débile.
Je ne fus même pas vexée par cette appellation. Parce que je le pensais. Vraiment... Par contre, ce qui m'embêtait... C'est qu'il refusait mes excuses. Alors que je sentais... Je savais que je les lui devais. Je me sentais tellement nulle... J'étais vraiment débile, il avait raison.
Après qu'il eut pris la parole, il s'en suivit une courte pause qui dura bien plus longtemps que prévu pour moi. Je sentais la température de mon corps baisser : j'avais terriblement froid. Je commençai à frissonner quand je sentis une main se poser sur mon corps. Je tournai la tête d'un coup et remarquai qu'il s'agissait d'Aaron. Alors que j'aurais dû être rassurée de savoir qu'il était quand même là pour moi, mon coeur, lui, ne cessa pas de s'agiter, bien au contraire.
Pourtant, instinctivement, au moment où mon épaule me lança, je me raccrochai à son t-shirt, serrant mes doigts autour du tissu jusqu'à en faire blanchir mes articulations.
Je ne suivis pas exactement ce qui se passa ensuite, l'esprit trop embrumé. Je me sentis juste... flotter. Ce n'était certainement qu'un sentiment, une idée, une illusion créée par ma tête en vrac. Car quand j'ouvris les yeux, retombant sur terre, la première chose que je vis fut Aaron, et alors que je sentais ses bras, abandonnant ce sentiment de flottaison, je sentis mes joues s'empourprer. J'avais... Toujours eu du mal avec les contacts physiques.
Je refermai les yeux, sentant ma gorge me gratter. Je me retins de tousser, sachant parfaitement que du sang allait sortir de ma bouche, et tâcher le t-shirt d'Aaron ne me tentait pas plus que ça...
Je me sentis alors tomber, jusqu'à ce que je sente quelque chose de mou sous moi. J'entre-ouvris les yeux, découvrant les murs blancs et... Tous ces appareils propres aux chambres d'hôpital.
Je cherchai Aaron du regard un instant, avant d'apercevoir une infirmière partir de la chambre en courant, partant certainement chercher de quoi me guérir.

-Je ne comprends pas...

Je marquai une pause, ravalant difficilement ma salive.

-Je ne comprends pas pourquoi à chaque fois que je commence à perdre, je... Il y a cette "chose" en moi qui se réveille. Ce qu'il y a c'est que...

Une larme roula sur ma joue, salée et amère.

-Je sens... Je sens que c'est moi. Ce n'est pas comme si j'étais schizophrène ou... Je ne sais quoi. C'est juste...


Je fermai la bouche, cherchant mes mots dans les yeux d'Aaron.

-Je sais pas. Maman... Maman était comme ça et... Et à cause de ça, elle a...

Je me mis à pleurer avec plus d'intensité. Les larmes roulaient sur mes joues. Maman avait tué ses propres parents. Alors moi... Est-ce qu'un jour ça allait m'arriver ? Est-ce que dans un excès de folie, j'allais tuer mes...
A cette pensée, une nouvelle vague de sanglot m'échappa. Mes paroles n'étaient pas claires, mes pensées de mélangeaient dans ma tête. Mais pourtant, même si Aaron ne comprenait pas, même s'il était perturbé ou quoi que ce soit d'autre... J'avais besoin d'en parler. J'avais besoin de sa présence, d'entendre sa voix qui tenterait malgré tout de me rassurer... J'en avais besoin. Pour peut-être m'imaginer que je n'allais pas devenir quelqu'un d'aussi horrible.

-Je ne veux pas faire une bêtise que je pourrais un jour regretter toute ma vie...!
sanglotai-je, fragile et démunie.
##   Dim 29 Jan 2012 - 18:18

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Je la déposai avec douceur sur le lit d'hôpital, ne tenant pas spécialement à la blesser plus qu'elle ne l'était déjà. J'avais été plutôt surpris quand je l'avais sentie s'accrocher si désespérément à mon haut, mais l'avais laissée faire sans me poser plus de question.
À peine arrivée sur le matelas, elle rouvrit les yeux, me fixa avec une intensité que j'avais rarement perçue chez elle. Quelques larmes y perlaient, et l'une d'entre elle s'égara sur sa joue, alors qu'elle m'expliquait le fond de ses inquiétudes. Et je la comprenais... Je la comprenais tellement. Mais la voir si mal, maintenant, me fendait le cœur. Je n'étais pas... Insensible, loin de là. J'étais même ultra sensible à ce genre de trucs, et mes capacités de Sensitif n'arrangeaient rien.
Je pris doucement sa main (la moins blessée...) dans la mienne pour lui faire comprendre que j'étais là, malgré une forte envie de la reprendre dans mes bras. Mais bon, comme déjà dit, j'allais lui faire mal. Donc mieux valait ne pas le faire...
Je portai doucement sa main jusqu'à ma joue.

- Tu ne feras pas de bêtise, Mitsuki, la rassurais-je de mon mieux, employant une fois de plus ma voix de Master.

Je marquai une pause, effaçai du pouce de mon autre main les larmes s'échappant sur ses joues cireuses. Cette scène me rappelait vaguement moi-même en train de rassurer mes sœurs, lorsqu'elles faisaient des cauchemars, petites.
Je lui offris un doux sourire.

- Je serais là pour t'en empêcher.

Je repris une petite inspiration, avant de continuer.

- Je ne sais pas comment régler ça, mais aussi longtemps que j'existerais, aussi longtemps que je serais Master et qu'il sera en mon pouvoir de faire quelque chose, je le ferais.

Puis, je conclus d'une voix calme :

- Et, de toute manière... Qui es-tu, exactement ? Ta mère ? Ou bien Mitsuki Hojitake, 18 ans, Étoile Tonnerre ? Tu es toi, et personne d'autre. Ton talent tu ne le dois qu'à toi, et toi seule. Et, de même, si tu le souhaites, si tu le sais, tu ne feras rien que tu puisse un jour regretter.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Dim 29 Jan 2012 - 20:47

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2246
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

J'avais tellement envie de croire en chacun de ses mots, que malgré la douleur, je serrai encore un peu plus sa main dans la mienne. C'était un peu... Comme si je m'accrochais à ma bouée de sauvetage. Je voulais qu'Aaron soit ma bouée de sauvetage. Parce qu'étrangement, en croisant son regard, en écoutant sa voix, cette voix si harmonieuse... J'avais eu ce sentiment que je pouvais lui faire confiance sur tous les points. J'avais cette nette impression que même si je lui déposai ma vie entre les mains, il ne me serait jamais rien arrivé. Peut-être n'était-ce justement qu'une impression... Mais ce regard, cette voix, cette main chaude qui essuie les larmes sur mon visage... Je voulais croire en tous ces détails.
Alors que mes paupières commençaient à devenir lourdes, je gardai mon regard ancré dans celui d'Aaron. Je sentis ma main se desserrer lentement dans la sienne, et dans un dernier élan de lucidité, je resserrais ma prise avant de sombrer dans l'inconscience. La seule chose qui s'échappa de ma bouche avant que je ne tombe dans le néant, ce fut ces quelques mots, radicaux, brefs... Sincères :

-Aaron... Tu tiendras ta promesse, hein ? Tu seras toujours là pour m'empêcher de faire des bêtises, hein...?


Une fois que je fus engloutie par mon inconscience, je laissai mes pensées divaguer. Et les premières qui me vinrent à l'esprit furent en rapport avec Aaron. Sa voix douce résonnait encore dans ma tête.
J'avais placé ma confiance en lui. Et peu m'importait à présent tout ce qu'on pourrait me dire sur lui. Je m'en étais enfin fait une idée. Une vraie... Et le reste ne m'influençait plus, désormais.
Alors que mon âme s'envolait ailleurs, j'entendis en bruit de fond des pas précipités... Infirmière ? De toute façon, je ne pouvais plus ouvrir les yeux... Et je n'entendais déjà plus rien. J'étais partie trop loin, déjà...!
##   Mar 31 Jan 2012 - 21:22

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Sa main resserra faiblement sa prise sur la mienne, et je l'entourais avec chaleur de mon autre main. Je gardai le contact visuel avec ses yeux le plus longtemps possible, ne détournant pas le regard de ses pupilles violines.

-Aaron... Tu tiendras ta promesse, hein ? Tu seras toujours là pour m'empêcher de faire des bêtises, hein...?


La voir aussi faible, aussi désespérée, aussi peu elle... C'était juste horrible. C'était une chose que je refusai de revoir une fois de plus ; et encore moins par ma faute. Alors que son esprit glissait lentement pour laisser place à l'inconscience, je murmurais doucement, plus pour moi-même qu'elle ; peut-être même afin de sceller cette promesse que je lui avais faite.

- Je te le jure, je serais là.

À présent, je ne pouvais plus me défiler, c'était dit.
Je restai un petit instant à son chevet -par acquis de conscience... ?-, mais lorsque l'infirmière -une autre, en fait, je crois que j'ai terrorisée la première...- revint afin de la soigner, elle m'intima sans la moindre délicatesse que je n'avais pas à rester là, et bla, et bla. Pourquoi j'aimais pas les hôpitaux, à votre avis ?
Je pris rapidement des nouvelles, et leur demandais aussi de m'appeler si il se passait quoi que ce soit dans un sens ou dans l'autre. Non, je flippe pas, je vous emmerde.
Sur un dernier soupir, je quittai l'hôpital.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Je veux me battre contre toi. {PV Mitsu-chan ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Espace vert.
Aller à la page : Précédent  1, 2