Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rencontre sous la protection de la lune
##   Lun 5 Déc 2011 - 19:51

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Il faisait extrêmement doux pour un jour d’automne. C’était si rare. Et c’est pour cette raison que ces jours étaient particulièrement appréciés. Enfin…le jour autant que la soirée, voir la nuit. En effet, les jours devenaient de plus en plus courts. Alors, à peine l’instant où la fin des cours était annoncé, la nuit enveloppait déjà Terrae. Même pour les novices, les cours n’étaient pas simples. Alzea avait quelques difficultés. En plus, ce n’est pas comme si c’était très intéressant. Dans un sens oui. Comme elle ne se souvenait pas d’avoir eu un jour des cours. Ils apportaient un autre aspect du monde qui l’entourait. Mais qu’est ce que c’était épuisant. Toujours devoir écouter un prof. Ca va si le sujet était intéressant. Mais pour l’instant ce n’était pas le cas. D’après ce qu’elle avait compris c’était des math. Ou un truc dans le style. Il y avait beaucoup trop de chiffre. Du coup, elle a vite décroché. Son esprit s’était alors mit à vagabondé à travers la vitre de l’établissement. Elle ne pensait à rien. Au loin, il y avait pas mal d’arbres. Peu être y avait-il une sorcière cachée à l’intérieur. Ou alors une tour avec une princesse emprisonnée à l’intérieure. Elle se mit à l’imaginer. La jeune fille les faisait vivre dans son esprit. Elle était tellement absorbée qu’elle finit par en oublier l’heure de fin. Lorsque soudain, le professeur l’interpella. Alzea sortit de ses pensées. Et l’homme lui dit que le cours était fini et qu’elle pouvait partir. Alors, la jeune fille quitta le bâtiment. Décidée à découvrir ce que cachaient les arbres, elle se dirigea dans leur direction. Après tout, elle adorait les ballades nocturnes. Surtout que la lune était magnifique ce soir. Elle était pleine, d’une rondeur parfaite. Elle illuminait la nuit de ses rayons. Alzea arriva enfin dans cette supposée foret. Mais elle ne découvrit pas de tour avec une princesse prisonnière. Et encore moins de sorcière, elle n’existait que dans les compte après tout. Enfin sauf peu être ici. Shirizu le lui avait prouvé avec sa terrifiante démonstration. Mais ce qu’elle découvrit la fit rester sans voix. Devant elle s’étendait un lac magnifique. Elle le contempla. La lune se reflétait dans les profondeurs de l’eau. Soudain, Alzea eu envie de mettre sa main dans l’eau. Elle n’avait aucune raison particulière de le faire. Mais pourquoi pas. Mais directement, elle retira sa main de l’eau avec un petit cri de surprise qu’elle avait essayé de cacher tant bien que mal. Elle n’aurait pas voulu rompre le silence religieux qui régnait en ce lieu. Mais trop tard.

Ah elle est glacée.

Elle aurait du s’y attendre. Ce n’était plus vraiment la saison pour faire une baignade dans un lac. Même si l’idée paraissait géniale. Alzea l’envisage fortement pour l’été. Elle venait d’avoir une idée. Géniale. En attendant, elle enferma le bout de ses doigts dans son autre main. Elle voulait les réchauffer.
##   Jeu 8 Déc 2011 - 15:52
Anonymous
Invité

Pourquoi me trouvais-je au bord du lac ? Cette question revenait fréquemment dans ma tête depuis cinq minutes.
Il devait être à peut-près neuf heure et demi du soir et je ruminais une fois de plus mes sombres pensées. Alors que je m'étais couché tôt, pour une fois, mon cauchemard habituel m'avais réveillé. après avoir pris une douche, sachant pertinemment que je ne parviendrais pas à me rendormir j' était sortit dehors pour prendre l'air.
Pourquoi ne pas s'abbandonner à mon passe-temps favori ? avais-je songé.
Mes pieds me guidèrent alors jusqu'au lac sans que je fasse réellement attention à mon entourage et à présent je me tenais debout sur les rives de cette étendue d'eau, me posant toujours la même question.
Je haussais les épaules et m'allongeais dans l'herbe pour continuer ma contemlation de la lune. Bien que l'hiver approchait à grand pas, il faisait dou ce soir et mes pensées m'entrainaient vers mon quartier natal. Ou plus particulièrement vers ce que j'y avait laissé, celle que j'avais laissée.
Je revoyais encore son visage fin ainsi que ses yeux clairs qui me lançaient des regards noirs de reproches et moi à côté, qui éclatais de rire devant son air boudeur. Un véritable sourire vint écairer mon visage. J'entendis des bruits de pas non loin et recomposait aussitôt un visage neutre.
Je me relevais légèrement et observais l'arrivante. Des cheveux courts, blancs bleutés et une peau pâle. Elle me paraissait légèrement plus vieille que moi mais qu'elle importance. Je la vis plonger sa main dans l'eau du lac pour l'en ressortir aussitôt avant de lâcher une remarque parfaitement idiote.


-Ah elle est glacée.

Je me rapprochais d'elle en silence. Une soudaine envie de la faire tourner en bourique me pris. Son apparition avait dérangée mes réflexions, tant pis pour elle.

-Tu dois vraiment être idiote pour plonger ta main dans un lac en plein automne.
##   Jeu 8 Déc 2011 - 19:15

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

-Tu dois vraiment être idiote pour plonger ta main dans un lac en plein automne.

Cette phrase l’interrompit dans ses projets de vacances. Et puis pour qui cette voix se prenait-elle. Alzea faisait ce qu’elle voulait après tout. C’était énervant de se faire traiter d’idiote comme ça. Alors qu’elle ne connaissait même pas le propriétaire de la voix. Enfin…A la réflexion, elle avait peu être raison. C’est vrai que c’était idiot d’avoir mit sa main dans l’eau pour constater qu’elle était froide. En cette saison c’était d’une logique imparable si on y réfléchissait bien. Mais elle n’y avait pas vraiment réfléchit à la base. La jeune fille se releva pour voir qui lui parlait. C’était un jeune garçon aux cheveux noirs. Il avait les yeux noisette. Ou plutôt un seul œil. L’autre était caché par un cache-œil. Ce dernier donnait une impression étrange. Mais mit à par qu’il l’avait traité d’idiote, il avait l’air gentil. Elle lui sourit. Avant d’expliquer son geste.

Oui tu as peu être raison. Mais c’est dommage que nous ne soyons plus en été. Je suis certaine que l’on aurait pu se rapprocher de la lune.

Ce rapproché de la lune... Cela aurait pu être amusant. Même si ce n’était pas vraiment la réalité. Elle aurait pu au moins s’en rapprocher un peu. La lune…C’était un astre magnifique et mystérieux à la fois. Et aujourd’hui, elle était sous son plus bel aspect. Entourée des ses disciples les étoiles, elle rayonnait d’un magnifique éclat. Alzea la regarda à nouveau. Elle adorait la contempler. Elle lui apportait la sérénité en quelque sorte. C’était vraiment comme une reine bienveillante qui protégerait les âmes égarées dans les ténèbres de la nuit.

Elle est vraiment magnifique ce soir. Qu’en penses-tu ?

Elle ne savait pas si elle devait le tutoyer ou pas. Enfin de toute façon il l’avait fait en premier et était plus jeune qu’elle. Enfin c’est ce qu’il paraissait. Même si les apparences peuvent parfois être trompeuses. Mais vu qu’il l’avait traité d’idiote dès ses premiers mots, il ne devait pas être très vieux de toute façon.
##   Dim 11 Déc 2011 - 17:08
Anonymous
Invité

Cette fille me semblais vraiment naïve. Je venais de l'insulter et elle me souriait et me donnait raison. Quelque chose ne tournais vraiment pas rond dans sa tête. Puis elle commença à me perler de la lune, de sa beauté. S'en rapprocher ? Impossible. Celle-ci se trouvait à des années lumière d'ici et à moins d'être cosmonaute, il s'agissait là d'une entreprise impossible.
Oui, j'était quelqu'un de très terre à terre qui ne croyait que ce qu'il voyait. Cependant elle avait raison sur un point. La lune brillait vraiment d'un éclat magnifique ce soir. Sa lumière argentée se reflétait sur les eaux du lac et nous éclairait tout les deux.


-Il est impossible de se rapprocher de la lune, lachais-je d'un ton abrupte.

Cette fille m'énervait. De part sa naïveté et même son comportement. Je n'avais jamais réussit à comprendre ce genre de personne qui voyaient la vie en rose alors que tout ne l'était pas. Les choses que j'avais vécu me rendait un tantinet pessimiste même si je savais que tout n'était pas noir non plus. Rien qu'en la regardant je pouvais deviner qu'elle avais eut une vie facile. Ou du moins c'est ce que je pensais car je savais aussi que les personnes qui vivaient à Terrae n'avaient pas eut des vies très faciles.
Peut-être aurais-je du me montrer plus simpatique avec elle, seulement je n'en avais aucune envie et mon manques de sommeil y jouait pour beaucoup.Je me rasseyait passablement énervé, et me replongeais dans la contemplation de la lune.
##   Dim 11 Déc 2011 - 18:02

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Il est impossible de se rapprocher de la lune

Mais qu’elle réponse sèche. C’était vraiment surprenant de la par de ce garçon. Même si on lui avait dit que les habitant de Terrae avait tous subit une tragédie. Enfin ce garçon n’avait pas l’air de l’aimer. Par contre, la jeune fille ne savait pas pourquoi. Elle ne lui avait rien fait pourtant. Elle était restée gentille et douce comme à son habitude. Mais c’était le premier à réagir de cette façon. Elle n’avait rien fait de diffèrent de ses habitude. Alors pourquoi lui avait-il l’air de mal le prendre comparé à Anna et à Shizuru. Surtout à Anna qui était sa première amie. A cette heure ci, elle devait être en train de dormir. Peu être qu’il n’aimait pas la lune. C’est possible non ? Euh…ou pas. Le garçon venait de s’assoir dans l’herbe et regardait le ciel. Mais passons. Il n’allait pas lui gâcher son observation. Elle s’installa à son tour pour contempler la lune. C’est vraiment magnifique. Le silence s’installa entre l’inconnu et elle. Elle était perdue dans ses pensées et ne cherchait donc pas à savoir son nom. Mais pourquoi avait-il l’air si énerver. Et surtout pourquoi était-il si catégorique sur le fait de ne pas pouvoir se rapprocher de la lune. Pourtant c’était possible. Quel manque d’imagination. Surtout qu’il paraissait jeune. Il devait encore en posséder. En plus les habitants de Terrae possédaient des pouvoirs magiques. C’était impossible qu’ils n’en aient plus même un peu. Elle soupira.

Je ne pensais pas que tu avais si peu d’imagination. Surtout que tu me semble encore jeune.

Tiens prend ça. C’était une petite vengeance sans grande portée. A tous les couts, il ne l’écoutait même pas. Mais ce n’est pas grave. Si elle était idiote, lui n’avait pas d’imagination. Comme un vieux. Maintenant lequel était le mieux ? Cela restait encore à déterminer. Mais lui c’était plus grave. Alzea ne connaissait le monde que depuis un ou deux maximums. Et encore, une grande partie se déroulait dans cette pièce blanche sans fenêtre. Elle ne connaissait donc pas grand-chose. Donc c’était peu être un peu normal. Même s’il semblait qu’elle avait gardé des capacités de base de sa vie d’avant. Puis, elle détacha son regard de la lune pour fixer le jeune garçon avec un petit sourire.

Surtout que l’on peut vraiment s’en rapprocher. Même si l’on ne peut la toucher physiquement.

Cogite un peu là-dessus petit garçon. S’il réussit à retrouver son imagination ou s’il est créatif, il trouvera. En tout cas, il n’allait pas lui gâcher sa nuit. S’il voulait savoir, il n’aurait cas demander. Du coup, elle replongea son regard dans le ciel nocturne.
##   Jeu 29 Déc 2011 - 20:02
Anonymous
Invité

-Je ne pensais pas que tu avais si peu d’imagination. Surtout que tu me semble encore jeune. Surtout que l’on peut vraiment s’en rapprocher. Même si l’on ne peut la toucher physiquement.

Sa remarque me fit rire. Oui, en effet je manquais peut-être un peu d'immagination. D'ailleurs on me disait souvent que j'était trop terre à terre. En plus elle ne devait pas être bien plus vieille que moi je lui donnais environ un an ou deux de plus que moi.
Quant à se rapprocher de la lune, je méditais sur ses paroles. Oui, en y réfléchissant bien, rien qu'en voyant cet énorme astre au dessus de ma tête j'avais l'impression que je pouvais la toucher.
Je levais le bras et recourbais les doigts de telle façon que, de mon point de vue, la lune semblait tenir dans ma main.


-The moon stand in my hand, murmuais-je doucement pour moi même.

Une sensation étrange m'envahit alors. Jusqu'à présent je n'avais fait que regarder cet astre sans comprendre pourquoi je l'aimais tant. Mais à présent je réalisais que c'était juste parce qu'elle trônait dans le ciel. Ce ciel, qu'inconsciemment je cherchais à atteindre parce que je voulais voler sans entraves pour faire fit de tous mes problème.
Un petit sourire étira mes lèvres et je fermais les yeux tendis que je me sentais serein. Je me redressais alors et m'adressais à elle.


-Je suis Agito Wanijima et toi ?
##   Ven 30 Déc 2011 - 22:16

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Mais euh…Qu’et ce qu’elle avait fait encore ? Alzea s’interrogea sur ces gestes. Elle n’avait rien fait qui lui paraissait drôle. Et pourtant ce garçon se mit à rire de sa réflexion. Bouh décidément elle ne le comprenait pas. Mais est-ce que c’était vraiment important. Elle continua de regarder la lune. Elle écouta le rire du garçon avec un petit sourire aux lèvres. Au moins, il paraissait de meilleure humeur que tout à l’heure. Puis le silence revint. Mais il était beaucoup plus léger que tout à l’heure. Soudain, elle entendit le garçon parler. Par contre, elle ne comprit pas ce qu’il avait dit. L’inconnu avait parlé trop bas. Intriguée, elle détourna son regard de son astre favori pour regarder ce que faisait le garçon. Il était toujours étendu sur le sol, la main levée vers le ciel. Et bien. Il était possédait au moins un cerveau pour réfléchir. C’était déjà bien. Il avait trouvé une des solutions pour toucher la lune. Elle le regarda avec un petit sourire bienveillant. Il avait l’air si calme et doux. Elle n’aurait jamais pensé, si elle l’avait vu comme ça plus tôt, qu’il aurait puis la traité si sèchement d’idiote dès ses premières paroles. Soudain, il se releva. Vu sa réaction de tout à l’heure, Alzea pensa qu’il allait partir. Sa présence n’avait pas eu l’air de l’enchanté. Mais il resta assit. Et il s’adressa à elle.

-Je suis Agito Wanijima et toi ?

Il avait parlé plus gentiment. Enfin cela aurait parut étrange de dire méchamment son nom. Personne ne se détestait à ce point.

Enchantée Agito. Je suis Alzea Lapis..

Elle continua de lui sourire.

C’est bien que tu aie trouvé un des moyens pour toucher la lune. L’autre que j’avais trouvé était de nager dans le lac jusqu’à son reflet. Mais bon…Comme tu l’avais remarqué aussi, ce n’est pas vraiment la saison.

Elle eu un petit rire amusé. Et dire qu’Alzea y avait vraiment pensée. Elle aurait du s’en douter. Enfin avec du recule, elle trouva son test et sa réaction amusante.
##   Ven 30 Déc 2011 - 23:44
Anonymous
Invité

-Enchantée Agito. Je suis Alzea Lapis...C’est bien que tu aie trouvé un des moyens pour toucher la lune. L’autre que j’avais trouvé était de nager dans le lac jusqu’à son reflet. Mais bon…Comme tu l’avais remarqué aussi, ce n’est pas vraiment la saison.

Nager dans le lac ? Avec la température qu'il faisait ? Finalement il fallait que je revoie mon jugement sur elle. Elle n'était pas idiote. Non, plutôt complétement inconsciente ou alors elle parlait avant de réfléchir. J'hésitais entre les deux.
L'hiver était déjà là et il commençait vraiment à faire froid. Un nuage de vapeur s'échappa de ma bouche. Heureusement pour moi j'avais songé à prendre une bonne veste sinon je crois que je serais déjà congelé sur place. Non, je n'étais pas frileu, enfin si peut-être un peu, mais peu importe.
Je me levais et me rapprochais de la berge. je ramassais un beau galet rond et plat et le lançais sur l'eau en direction du reflet de la lune. Il effectua cinq ricochet avant de sombrer au fond de l'eau sans qu'il n'ai pu atteindre le reflet.


-F**ck! lachais-je.

Comme j'étais borné et aussi tétu qu'une mûle, je ramassais à nouveau un galet et recommençais mon petit manège. A la sixième tentative, le caillou atteigni la lune qui se troubla pendant quelques instants avant que la surface de l'eau ne redevienne aussi lisse que du verre.
Satisfait de moi, je me tournais alors vers Alzea-chan. Je me sentais bien. Je crois que ce que j'aimais vraiment à Terrae c'était le fait qu'à certain moments comme celui-ci, je pouvais faire abstraction de mes problèmes et penser à autre chose.


-J'ai trouvé un autre moyen d'atteindre la lune me semble t-il. Tu es ici depuis longtemps ?

Moi ? Gentils ? Parfois. On aurait tout aussi bien pu penser que j'était schizophrène. En vérité j'étais simplement quelqun de lunatique.
##   Dim 1 Jan 2012 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Agito s’approcha du lac. Il prit ensuite un caillou et le lança droit devant lui sur la surface de l’eau. Mais la pierre tomba dans les profondeurs glacées. Alors il recommença deux-trois fois ; Alzea regardait intriguée. Rapidement, un de ses lancés finit pas atteindre le reflet de la lune. Il avait réussit à faire des ricochets sur la surface de l’eau. C’était impressionnant. Elle n’avait jamais réussit à le faire. Enfin, elle n’avait jamais pensé à essayer. Même si son essai raté ne semblait pas lui plaire. Il se détourna du lac pour lui parler.

-J'ai trouvé un autre moyen d'atteindre la lune me semble t-il. Tu es ici depuis longtemps ?
C’est plutôt bien trouvé. Je n’y avais pas pensé.

Alzea lui sourit avant de se rapproché à son tour du bord de l’eau. Elle saisit à son tour un caillou. Elle aussi pourrait essayer. Tout en lançant son caillou, la jeune fille répondit à la question.

Non pas vraiment. Je suis la depuis peu.

Le caillou s’enfonça lamentablement dans l’eau. Il n’avait même pas fait un rebond. C’était déprimant. Elle fit un peu la tête face au lac. Mais reprit directement son sourire. Elle refit face à Agito.

Et toi ? Tu es arrivé ici il y a longtemps ?
##   Mar 24 Jan 2012 - 19:50
Anonymous
Invité

-Et toi ? Tu es arrivé ici il y a longtemps ?

Et toi ? Tu es arrivé ici il y a longtemps ?Je haussais les épaules. A vrai dire, je ne faisais pas vraiment attention au temps qui passais. Deux mois devaient déjà s'être écoulés depuis mon arrivée et l'hiver pointait le bout de son nez. Deux mois... Le temps passais trop vite.
Depuis que j'avais quitté ma maison et laissé Mina derrière moi quelque chose me dérangeais toujours. Des regrets ? Moi ? Même si je refusais de l'admettre, c'était la vérité. Une part de moi refusait de l'abandonner parce que je savais qu'elle souffrais et qu'au fond elle devais m'en vouloir.
Je secouais la tête, reléguant ses sombres pensées dans un coin de mon esprit.
Vivre dans le présent.
Lorsqu'elle tenta de faire ricocher un pierre sur la surface du lac et que sa tentative échoua lamentablement, j'éclatais de rire.


-T'es vraiment nulle pour les ricochets.

Je m'approchais de la rive saisissais une pierre et me tournais vers Alzea. Avec douceur je me rapprochais d'elle et lui posais le galet entre les mains. Me calant ensuite derrière elle je lui saisie le bras et le plaçais correctement.

-Tu dois mettre plus de force dans ton geste, fis-je simplement pas le moins du monde géné par son contact.
##   Sam 28 Jan 2012 - 16:21

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Cet horrible caillou n’avait aucun scrupule. Elle avait fait de son mieux pourtant. Et non pas un seul rebond. Et la seule prouesse qu’avait accomplit sa pierre était d’avoir touché le fond du lac avant celle d’Agito alors qu’elle avait été lancée avant. Ce qui sembla beaucoup amuser le garçon. La preuve était qu’il éclata de rire. Il ne semblait pas pouvoir s’arrêter car il parla en même temps.

-T'es vraiment nulle pour les ricochets.

Elle se sentait nul sur ce coup la. Un garçon visiblement plus jeune savait le faire et pas elle. Dans un sens, ce n’était pas juste. Mais bon elle ne lui en voulait pas vraiment. Et un jour elle serait aussi en faire. Elle fit une mine boudeuse.

Oui bon ça va. J’avais remarqué.

Soudain Agito fit une chose d’inattendue. Il prit une pierre sur le sol. Et doucement, il s’approcha pour mettre la pierre correctement dans la main d’Alzea. Le garçon s’était placé derrière elle. Il lui tendit le bras dans le bon angle. Il était gentil dans le fond. Même si souvent il disait les choses à rabaisser les gens. Bon elle n’avait pas bien digérer le « idiote » de leur rencontre mais c’était passé finalement. Enfin maintenant, il aidait de son propre chef. C’était gentil de sa par. Quand son bras fut bien mit, il lui donna un conseil :

-Tu dois mettre plus de force dans ton geste

Plus de force. Ok elle avait comprit. Elle se concentra et puis lança la pierre vers l’avant. L’objectif lune était lancé. Le mouvement était plutôt bien réussit. Et miracle ! Le caillou rebondit sur la surface de l’eau. Ce qui provoqua de petit rond. Malheureusement cela n’atteignit pas la lune. Mais elle avait quand même réussit plusieurs ricochet successif. Alzea était contente. Et elle fit un grand sourire face à son exploit.

J’ai réussit.

Elle se retourna face au garçon avec toujours son sourire radieux sur le visage.

Merci beaucoup pour tes conseils Agito.
##   Sam 4 Fév 2012 - 15:11
Anonymous
Invité

-Merci beaucoup pour tes conseils Agito.

Je me sentis rougir et me retournais pour qu'elle ne le voit pas. Heureusement pour moi il faisait nuit et malgré la lueur argentée que diffusait la lune, il n'y avait pas assez de lumière pour qu'elle le remarque. Ou du moins je l'espérais.
Pour moi montrer ses sentiments représentait une faiblesse. Depuis tout petit j'avais appris à garder un visage impassible. Lorsqu'on a un grand frère qui s'appelle Kaito, faut apprendre à vivre à la dure.
Le fait qu'elle me dise merci me mettais mal à l'aise pour la simple et bonne raison qu'avant personne ne me disait merci. Jamais.
En y repensant la seule qui le faisait était Mina...
Je respirais, recomposais mon masque et me tournait vers Alzea. Je haussais les épaules faisant semblant d'être insensible.


-Je n'ai rien fait.

Je contemplait un instant les ronds qui se dessinaient encore dans l'eau jusqu'à ce que l'étendue redevienne plate. Fixer ainsi ce lac me rappellais ce jour où j'avais perdu l'usage de mon oeil et ravivait la douleur.
Inconsciemment je posait ma main sur mon cache oeil. Comme si ce geste pouvait changer quelque chose à la douleur. Ma main se crispa et j'arrachais le cache-oeil d'un geste brusque. Ce qu'il y avait en dessous n'était pas beau à voir.
Une cicatrice rouge et légèrement boursouflée barrait mon oeil en travers et ma pupille était toute blanche. J'était aveugle d'un oeil.
##   Sam 4 Fév 2012 - 16:17

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Alzea était très contente d’avoir apprit quelque chose de nouveau. Elle irradiait comme à chaque fois qu’elle faisait quelque chose qui l’amusait. Enfin pour une raison inconnue, Agito détourna son visage lorsqu’elle le remercia. Du coup elle ne réussit pas à voir sa réaction sur son visage. La nuit était trop sombre et la lune n’éclairait pas spécialement cet endroit. Ou du moins ses rayons n’avaient plus accès au visage du garçon. Puis le garçon la regarda de nouveau avec un regard insensible. Enfin elle ne s’attendait pas à grand-chose de sa part. Après tout il n’en avait surement rien à faire et beaucoup de monde devait le lui dire. Mais bon, il aurait pu paraitre un peu plus content qu’on le remercie non ? Agito haussa les épaules comme si il n’en avait rien à faire.

-Je n'ai rien fait.

Si, tu as corrigé mon mouvement et tu ma montrer comme je devais tenir ma pierre.

Elle continuait de sourire. Maintenant il avait surement compris qu’i l’avait aidée. Enfin, elle espérait. Le calme revient. Agito regarda le lac en silence. Alzea l’imita. Les ronds disparaissaient lentement de la surface de l’eau. Le silence régnait en maitre, plus rien ne bougeait. Tout paraissait si tranquille. La jeune fille regarda dans la direction d’Agito pour savoir ce qu’il faisait. Elle vit qu’il avait posé sa main sur son œil, ou plutôt sur son cache œil. Il ne semblait pas aller bien. Il semblait un peu pale. Mais c’était surement l’effet des rayons argentés. Enfin Alzea décida de l’appeler. Et puis même s’il n’avait surement rien, elle voulait en savoir un peu plus sur lui. Comme ils étaient tous les deux à regarder le lac, autant en profiter pour faire un peu connaissance. Soudain, avant qu’elle ne puisse dire quoi que se soit, il fit quelque chose qu’elle n’aurait jamais pu prévoir. Agito arracha d’un geste brusque son cache œil. La jeune fille se rapprocha de lui pour s’avoir ce qui ce passait. Rien que ce geste lui parut étrange. Pourquoi l’aurait-il enlevé ? Elle était curieuse de le savoir. Et puis c’était une occasion de voir ce qu’il cachait.

A...Agito ?

Elle l’appela d’un air interrogatif. Elle avait hésité à l’appeler pour ne pas le déranger. Mais de toute façon, elle était déjà a son niveau et elle pouvait désormais voir son visage. Lorsqu’elle vit son œil, elle ne put s’empêcher de le regarder surprise un peu terrifiée. Ce n’était vraiment pas beau à voir. Sa pupille était entièrement blanche. Une cicatrice rouge vive et boursoufflée traversait son œil. Mais ce qu’elle avait ressentit en voyant cet œil disparut rapidement. Elle se sentait triste pour lui. Et cela devait surement se voir. Ce qui était sur, c’était que son expression joyeuse et son sourire de tout à l’heure s’était complètement envolé. Elle lui dit doucement:

Je ne sais pas ce qu’il t’est arrivé…mais cela à dit être terrible pour que ton œil soit dans cet état…C’est vraiment dommage. L’autre est si beau.

C’est vrai que son autre œil était beaucoup plus beau. Contrairement à tout à l’heure, le visage d’Agito était entièrement illuminé par la lune. Mais elle voyait parfaitement le visage du garçon. Et son œil intacte était d’une jolie couleur noisette presque dorée. Cela lui allait vraiment bien.
##   Mar 7 Fév 2012 - 18:53
Anonymous
Invité

Alors que j'avais arraché brusquement mon cache oeil, je la voyais s'approcher de moi un air inquiet sur le visage. Elle semblait curieuse.
Je tentais de reculer mais tombais au sol. Je ne voulais pas qu'elle voit cette horrible cicatrice parce que je savais pertinnement quelle serait sa réaction lorsqu'elle verrait ma blessure.
Elle prit alors un air terrifié. Je savais qu'elle réagirait comme ça. Mais sur son visage, la peur fut remplacée par la... tristesse. Pourquoi éprouverait-elle de la tristesse ? Je devais me tromper. Il s'agissait sûrement de pitié. Oui ce devait être ça.
Elle me parla alors d'une voix douce.


-Je ne sais pas ce qu’il t’est arrivé…mais cela à dû être terrible pour que ton œil soit dans cet état…C’est vraiment dommage. L’autre est si beau.

Les paroles qu'elle venait de prononcer me laissèrent interloqué. Mon oeil ? Beau ? D'habitude les gens aviant plutôt tendance à avoir peur de mon regard qu'ils trouvaient dérangeant où brûlait une flamme cruelle. Et elle me disait qu'il était beau ?
Une seule personne avant Alzea avait osé me dire que mon oeil était beau. Mina.
Et je lui avait rit eu nez. Mais cette fois la situation semblait différente.
Une foule de sentiments contradictoires se bousculaient en moi. La colère tout d'abord, car je ne supportais pas que l'on me regarde avec cet air triste. L'étonnement ensuite. Et la haine. Contre celui qui m'avait pris mon oeil. Même après plus de deux ans cette haine vicérale que je recentais était toujours aussi brûlante.
La lune éclairait mon visage d'une lueur argentée. Je posais ma main sur mon oeil gauche d'un geste machinal. Puis me relevais.


-Une seule personne au par avant avait osé me dire que mon oeil est beau, fis-je d'un ton un peu nostalgique.

Je marquais une pose avant de reprendre.

-J'espère que tu n'aura jamais à endurer la souffrance de perdre un oeil.
##   Ven 17 Fév 2012 - 19:28

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Lorsque la jeune fille s’était approchée, Agito avait eu un mouvement de recul. Mais le garçon avait raté son coup et il était tombé assit sur le sol. La jeune fille espérait vraiment qu’il ne c’était pas fait mal. Alors, elle s’accroupît à sa hauteur pour pouvoir le voir de face. C’est à ce moment qu’elle vit son œil. Il était caché au par avant. Mais ca première impression de terreur face à son état et a tout ce qui avait pu se passé disparut rapidement. Pour laisser la place à la tristesse que la cicatrice du garçon faisait ressortir. Il avait vraiment du souffrir pour avoir une tel blessure. Mais elle aimait bien la couleur de son œil valide. Et elle le lui dit. Mais…comment dire…Agito ne sembla pas convaincu. Il avait l’air plutôt étonné Les rayons de la lune illuminait le visage du garçon. Il mit sa main sur son œil gauche. Presque comme si elle servait à remplacer son cache œil. Puis il se releva. Alzea se releva à son tour. En même temps, elle ramassa le bout de tissu sur le sol. En tombant puis en se remettant debout, le cache œil d’Agito était resté sur le sol. Le garçon parla d’un air nostalgique :

Une seule personne au par avant avait osé me dire que mon oeil est beau

Agito marqua une pause. Il avait l’air plus triste que tout à l’heure. Mais c’était surement le ton de sa voix qui donnait cette impression. Sa main était toujours son œil, comme une protection. Mais c’était étrange. Pourquoi personne ne le lui avait dit ? En tout cas, il devait tenir énormément à la personne qui le lui avait dit. Il donnait l’impression de vouloir la revoir. Alzea espérait qu’il y arriverait. C’était déprimant de ne pas pouvoir revoir les personnes que l’on aime. Le calme revient. La jeune fille ne savait plus vraiment quoi dire. Alors elle ne disait rien. Le garçon reprit soudain la parole :

J'espère que tu n'aura jamais à endurer la souffrance de perdre un oeil.

Alzea fit timidement un petit sourire. Cela la touchait beaucoup qu’il lui souhaite ça. Ils ne se connaissaient pas beaucoup, c’est vrai. Mais rien que cette phrase faisait croire à la jeune fille qu’elle s’était trouvé un nouvel ami. Même si elle se trompait peu être, cette pensée lui plaisait beaucoup.

Merci

Il y eu un petit blanc pendant lequel Alzea lui tendit son cache œil.

Personne ne devrait avoir à subir ça. Cela a du entre très dur pour toi.

Mettant ses mains derrière le dos elle regarda le ciel. Plus particulièrement la pleine lune, et avec un sourie qui était adressée.

Mais plus rien ne pourra nous arriver maintenant. Ce lieu est tellement paisible.
##   
Contenu sponsorisé

 

Rencontre sous la protection de la lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : 1, 2  Suivant