Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rencontre sous la protection de la lune
##   Mar 6 Mar 2012 - 14:19
avatar
Invité

Elle me remercia puis me tendit mon cache-oeil. Je la fixais durant un moment qui me sembla durer une éternité. Je ne le comprenais pas. Je n'arrivais pas à concevoir qu'une personne si gentille puisse éxister.
Je me détournais de son regard et récupérais mon cache-oeil dans sa main avant de le remettre, masquant de nouveau mon horrible blessure.


-Personne ne devrait avoir à subir ça. Cela a du entre très dur pour toi.

Dure ? Oui, même plus que ce qu'elle pouvait sans doute s'imaginer. Sa phrase me ramena quelques années en arrière. Je revoyais encore la lune ronde, teintée de rouge. Et je me rappellais de son visage qui arborait un air méprisant ainsi qu'un grand sourire démenciel. La phrase qu'il avait prononcé avant de disparaître dans la nuit.
"Cours tant que tu le peux petit requin, car tu finira déchirer entre mes dents, telle le chasseur qui devient la proie."
Je serrais les points d'un air rageur. Il pairait. Sortant de mes sombres pensées je remarquais qu'Alzea s'était tournée vers le lune et semblais heureuse et insouciante.


-Mais plus rien ne pourra nous arriver maintenant. Ce lieu est tellement paisible.

Je hochais la tête pour marquer mon assentiment. Ce lieu était paisible et je m'y sentais plus ou moins en sécurité. Mais une ombre gettait à l'extérieur de l'enceinte.
Je secouais la tête. Il fallait vraiment que j'arrête de broyer du noir sinon je risquais de me mettre à déprimer.


-Comment peux-tu rester aussi insouciante ? demandais-je avec une pointe d'envie dans la voix.

Je peinais vraiment à comprendre ce qui se passait dans la tête d'Alzea. Elle me parraissait hors du temps, comme si rien ne pouvait l'atteindre.
##   Dim 11 Mar 2012 - 19:38

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 24

Comment restait-elle aussi insouciante ? Mais comment Agito voulait-il qu’elle le sache. Alzea était comme elle était rien de plus, rien de moins. Elle ne faisait pas d’effort pour paraitre quelqu’un qu’elle n’est pas et encore moins pour cacher ce qu’elle était. C’est tout. Elle était elle point. Enfin, la jeune fille prit quand même le ttemps d’y réfléchir. Insouciante…si elle se souvenait bien cela signifiait qu’elle ne faisait attention à rien. Ou quelque chose dans ce genre là. Si c’était ça, elle n’était pas d’accords. La jeune fille réfléchit et puis une idée lui vient à l’esprit. Depuis son réveil, tout où presque y retournait. Elle était comme elle était uniquement parce qu’aucun souvenirs, qu’aucune expérience malheureuse l’influençait. Pourtant ce n’est pas qu’elle ne le voulait pas. Elle répondit sincèrement au garçon tout en restant très vague. Elle n’avait pas vraiment envie de parler de ça maintenant.

Je ne sais pas vraiment…Peu être parce que ma vie vient à peine de commencer.

Bon c’était formulation était peu être mal choisie. Car elle était trop vieille pour seulement commencer à vivre. Cela n’arrive qu’une seule fois dans une vie. On commence à vivre à partir du moment de notre naissance. Vu son âge, c’était scientifiquement et logiquement impossible. Pourtant à cause de son amnésie, cela revenait au même. Elle était née une seconde fois il y a peine quelques mois. Puis elle lui sourit et continua :

Mais à mon avis le moyen le plus simple de l’être est de vivre le moment présent. Le passé est révolu et le futur n’existe pas encore. Et seul le présent compte pour le créé à son image. Et vivre sa vie comme on l’entend peut d’après moi aider à le rester.

Oui c’était surement le moyen le plus efficace. Vivre le moment présent sans se préoccuper. Enfin c’était comme ça qu’elle vivait. Donc c’était le seul moyen qu’Alzea avait trouvé pour expliquer son caractère. Mais c’était vraiment difficile comme question.