Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Premier véritable contact
#   Sam 10 Déc 2011 - 18:06
avatar
Invité


Difficile. Voilà comment Camelia pouvait qualifier la période qu'elle traversait en ce moment. Inscrite depuis peu de temps à l'institut Terrae, tout était nouveau autour d'elle. Entre uniforme, bâtiments inconnus et découverte de ce qu'étaient les différents pouvoirs, la jeune fille était perdue. Le fait d'être plongée d'un jour à l'autre au milieu de tant de personnes n'arrangeait pas son malaise non plus, et la mort de son grand-père lui pesait encore lourdement sur le coeur. Elle se forçait pourtant à sourire à tous ceux qui lui adressaient la parole, évitant d'ennuyer les autres avec cette sorte de gêne qu'elle ressentait. Le dortoir était aussi un sacré choc pour elle : cohabiter avec tant de filles, c'était totalement inhabituel et elle restait discrète dans son coin.

Dès qu'elle le pouvait, Camelia allait donc s'adonner à des occupations qui lui étaient familières pour se rassurer, et passait ainsi le plus gros de son temps libre à se promener tout autour de l'institut ou fourrée à la bibliothèque. Aujourd'hui, elle avait décidé de se plonger dans ses nouvelles études vue la température extérieure et avait donc rassemblé quelques affaires avant de s'y rendre. Il y avait plus de monde que d'habitude et elle essaya désespérément de trouver une table libre, tournant et retournant entre les rayons pour regarder dans les coins cachés. Elle poussa un petit soupir et se rendit à l'évidence. Pas que les autres la dérangeaient en soi mais elle préférait rester seule. Elle savait aussi que ça ne l'aiderait en rien de toujours chercher la solitude et le calme mais n'arrivait définitivement pas à aller d'elle-même vers les gens. Aucun n'avait l'air méchant pourtant, et Camelia était sûre qu'ils étaient tous des plus sympathiques, mais on ne change pas en si peut de temps.

Elle dut pourtant se résoudre à choisir une table déjà prise et s'avança doucement vers la plus proche, où ne siégeait qu'une seule et unique personne : l'épreuve semblait surmontable. Une mèche de cheveux retomba devant son visage et elle la dégagea sans tarder avant de se racler la gorge discrètement pour signaler sa présence. Stressant pendant un bref instant quant à la façon dont elle allait aborder l'occupant de la table et se posant de réelles questions sur la manière dont elle allait se faire comprendre dans ce pays si différent du sien. Elle se rappela finalement qu'il n'y aurait aucun problème pour la langue : ils avaient pensé à tout.

Elle en oublia presque ses peurs et ses doutes en jetant un coup d'oeil au visage poupin devant elle, se déridant immédiatement, la tension de son corps réduite de moitié. Il n'était décemment pas possible d'être méchant avec un visage pareil, le jeune homme semblait si gentil et si calme. Elle devait bien avouer qu'elle avait douté un instant sur son sexe, mais quelque chose ne la convainquait pas en fille. Elle espérait sincèrement ne pas se tromper, et ne pas blesser la personne dans son amour propre. Elle se dit qu'il était peut être plus sûr de choisir des phrases neutres.
Se reprenant finalement, Camelia retrouva un léger sourire et se lança, un peu moins angoissée qu'auparavant, se rappelant tous les bons préceptes qu'on lui avait enseignés : politesse, amabilité, et courtoisie. Elle ne savait pas vraiment comment se comporter autrement de toute façon. Il allait falloir qu'elle apprenne.

- Hmm, s'il vous plaît ? Excusez-moi de vous déranger, mais .. Puis-je m'asseoir ici, ou vous attendez peut-être quelqu'un ?

#   Sam 10 Déc 2011 - 18:58
avatar
Invité

La journée avait démarré comme toutes les autres. Un réveille en douceur suivit d’une douche pour se réveiller. Et enfin un bon petit déjeuner. Il ne faisait pas très chaud dehors. Angel en déduit que le temps était parfait pour aller à la bibliothèque. Il se dirigea donc vers celle-ci. Il chercha un moment dans les rayons. Malgré les apparences, il ne cherchait pas des livres de cours ou autre. Depuis son arrivé, le garçon n’avait pas pu faire sa passion, le théâtre. Et cela lui manquait. Au bout d’un moment, il trouva plusieurs livres sur les grands classiques de Shakespeare, ainsi que deux trois pièces détaillées. Ah, c’était un grand homme du théâtre. Un modèle pour tous les écrivains de pièce de théâtre. Et sa mère avait déclaré qu’il était une légende morte dans ce domaine et que c’était la mission des acteurs de faire revivre ses magnifiques créations sur les planches. Ensuite, il cherche après une place de libre. Avec sa pile de livres dans les bras, il chercha une place de libre. Il y avait déjà beaucoup de monde. Il continua de marcher entre les rayons et les tables à la recherche d’une place tranquille. Il en trouva une toute au fond. Une table complètement libre. Il avait eu énormément de chance sur ce coup là. Sans hésiter, il s’y installa et commença à lire. Ah c’était vraiment magnifique. Il pouvait enfin retoucher au théâtre. Cela faisait si longtemps. Enfin non pas vraiment . Cela faisait moins d’une semaine. Hamelet, Othello, Macbeth, même si cette dernière était signe de malheur. Il les lisit toutes avec passion. Sans voir le temps s’écouler. Il était en pleine lecture du grand classique Roméo et Juliette quand soudain, on lui adressa la parole.

- Hmm, s'il vous plaît ? Excusez-moi de vous déranger, mais .. Puis-je m'asseoir ici, ou vous attendez peut-être quelqu'un ?

Angel releva la tête. C’était une fille aux longs cheveux bruns et aux yeux verts. Elle paraissait assez timide. Enfin, elle était très polie. Alors comment dire non. Surtout qu’il était seul. Il lui répondit avec un grand sourire.

Non je n’attends personnes. Je t’en prie installe-toi.

Puis il se rappela qu’il devait se présenter.

Je suis Angel Hunter enchanté. Et toi qui es tu ?
#   Mar 3 Jan 2012 - 22:16
avatar
Invité


Les mains agrippées au petit sac qu'elle avait emmené avec toutes ses affaires, elle le regarda relever la tête vers elle avec appréhension. Elle espérait qu'il n'allait pas l'envoyer paître .. Ses yeux croisèrent les siens et la jeune fille se détendit quelque peu en voyant le grand sourire qu'il lui offrit bientôt.

- Non je n’attends personne. Je t’en prie installe-toi.

Ses lèvres s'étirèrent un peu plus et, contente, elle lui fit un bref signe de tête pour le remercier.

- Je suis Angel Hunter, enchanté. Et toi qui es tu ?

Rejetant doucement ses cheveux en arrière, elle posa son sac sur la table et s'inclina légèrement. On l'avait prévenue qu'il n'était pas d'usage de se vouvoyer. Il allait falloir qu'elle s'y fasse, cette habitude allait être difficile à prendre. Elle ne pouvait pourtant pas se résoudre à oublier si vite tout ce qu'elle avait appris. Tutoiement, pourquoi pas, mais courbettes et autres gestes de politesse, ça allait être encore plus difficile.

- Ravie de faire ta connaissance, Angel.

Tirant la chaise pour s'asseoir, elle continua de lui sourire, presque surprise qu'on puisse être aussi gentil sans rien attendre en échange. Elle était heureuse d'être tombée sur une telle personne et puis après tout, il était peut-être temps qu'elle s'ouvre aux autres. C'était l'occasion parfaite.

- Je m'appelle Camelia, Camelia O'Neill. Je suis arrivée il y a peu à Terrae. Tu .. Tu es là depuis longtemps toi ?

Quelque peu gênée d'entamer une conversation comme ça, aussi anodine soit-elle, elle canalisa son stress en s'occupant les mains, sortant ses affaires une à une, souriant toujours comme si de rien n'était. Elle posa finalement son sac à ses pieds et commença à jouer avec une mèche de ses cheveux qui lui chatouillait le cou.

#   Mer 4 Jan 2012 - 12:24
avatar
Invité

La jeune fille se détendit un peu. C’était beaucoup mieux ainsi. Elle fit un signe de la tête pour le remercier. Puis tout en rejetant ses cheveux vers l’arrière, elle déposa son sac sur la table. Puis elle s’inclina face à lui. Ses cheveux retombant devant ses épaules en ondulant légèrement. Les efforts de la jeune fille pour les mettre en arrière venaient de se réduire à néant. En tout cas, ils lui allaitent très bien comme ça.

Ravie de faire ta connaissance, Angel.

La jeune fille s’installa le sourire aux lèvres. Il lui laissa le temps de s’assoir. Entre temps, il tourna la page de son livre. Il venait de la terminer quand la jeune fille était arrivée. Il était curieux de savoir qui elle était. Enfin, la jeune fille se présenta.

Je m'appelle Camelia, Camelia O'Neill. Je suis arrivée il y a peu à Terrae. Tu .. Tu es là depuis longtemps toi ?

Camelia…C’était un joli prénom. Par contre son nom de famille lui fit penser à une marque de vêtement ; Il ne dit rien. C’était inutile non ? Sinon elle lui annonça qu’elle venait d’arrivé. Quelle coïncidence, lui aussi. Ils étaient donc tous les deux novices. En tout cas, elle était vraiment timide. Elle avait eu du mal à lui poser sa question. En tout cas, elle n’avait rien à craindre. Le garçon ne mordait pas. Doucement, elle sortit ses affaires de son sac avant de déposer son sac sur le sol. Timidement, elle se mit à jouer avec une mèche de cheveux. Enfin Angel répondit à sa question.

Camelia…C’est un très joli prénom. Et pour répondre à ta question, Non, je suis arrivé il y a peu. Comme toi.

Ensuite il se replongea dans sa lecture en cherchant un sujet de conversation. Rapidement, il en trouva un. Surtout vu l’endroit un sujet de conversation s’imposa de lui-même.

Aimes-tu les livres ?

Ben quoi ? C’était une question de base dans une bibliothèque non ? Enfin le garçon n’avait pas d’autre idée de conversation. Et la jeune fille avait l’air mal à l’aise. Il n’allait pas la laisser comme ça.
#   Mer 4 Jan 2012 - 21:00
avatar
Invité

Repoussant bientôt sa mèche de cheveux derrière son oreille, la jeune fille posa ses mains sagement devant elle et attendit sa réponse. Elle l'écouta attentivement, curieuse de voir comment la conversation allait évoluer. Elle était contente d'avoir pu faire le premier pas, même si ça n'avait pas été grand chose : c'était déjà un bon début. Camelia ne souhaitait qu'une chose, c'était de continuer à s'ouvrir aux autres, de ne pas rester dans sa bulle. De progresser en somme. Elle savait par expérience que tous n'étaient pas aussi gentils et avenants que ce fameux Angel, mais elle ne pouvait pas se cacher du monde éternellement. Et puis après tout, pourquoi risquer de rater de bonnes rencontres ?

- Camelia .. C’est un très joli prénom. Et pour répondre à ta question, non, je suis arrivé il y a peu. Comme toi.

Souriant un peu plus, elle inclina doucement sa tête en silence pour le remercier : un compliment était toujours le bienvenue. En plus, il était novice comme elle, cela leur faisait déjà plusieurs points communs. Peut-être y en avait-il d'autres encore à découvrir ? Le jeune homme posa son regard sur les pages de son livre et les yeux de Camelia suivirent le mouvement, attirés directement vers ce support de papier. Elle n'eut pourtant pas l'occasion de s'attarder dessus très longtemps.

- Aimes-tu les livres ?

Redressant la tête vers lui, son regard s'illumina et son sourire s'élargit. Toute timidité ou autre gêne oubliées, elle balaya la pièce du regard et lui répondit sans attendre.

- Les livres ? J'adore ça, tous autant qu'ils sont. Je me perds souvent pendant des heures entre les pages d'un ouvrage, je trouve ça si fascinant. Ils m'apportent toujours quelque chose d'unique, et je ne m'arrête jamais : plus j'en ai sous la main, mieux je me porte. Que ce soit un livre d'apprentissage quelconque, un bon roman ou n'importe lequel, je ne fais pas de différence. Je viens souvent à la bibliothèque d'ailleurs, c'est une véritable mine d'or, et il y a beaucoup d'ouvrages que je n'ai pas encore lus ici. J'en emprunte des nouveaux toutes les semaines.

La jeune fille aux cheveux bouclés ne se rendit pas compte tout de suite qu'elle venait de parler autant. Un grand sourire aux lèvres et ses yeux perdus sur les murs de la pièce recouverts de livres, elle s'était légèrement laissée emporter. Elle finit par le réaliser et sursauta doucement, une main bientôt sur sa bouche en signe d'excuse, posant à nouveau son regard sur sa nouvelle connaissance.

- Oh, je suis sincèrement désolée, je ne voudrais pas t'ennuyer. Je crois que je me suis un peu oubliée en parlant autant. Enfin, oui, j'aime beaucoup la lecture en tout cas. Je suppose que toi aussi, non ?

#   Jeu 5 Jan 2012 - 12:46
avatar
Invité

On dirait qu’Angel avait pisé la bonne question. Cette dernière eu l’effet d’une bombe. La question du garçon avait fait disparaitre toute la timidité de la jeune fille. Ou alors Camelia le cachait bien. D’un regard, elle regarda autour d’elle. Et elle répondit sans aucune hésitation au garçon.

- Les livres ? J'adore ça, tous autant qu'ils sont. Je me perds souvent pendant des heures entre les pages d'un ouvrage, je trouve ça si fascinant. Ils m'apportent toujours quelque chose d'unique, et je ne m'arrête jamais : plus j'en ai sous la main, mieux je me porte. Que ce soit un livre d'apprentissage quelconque, un bon roman ou n'importe lequel, je ne fais pas de différence. Je viens souvent à la bibliothèque d'ailleurs, c'est une véritable mine d'or, et il y a beaucoup d'ouvrages que je n'ai pas encore lus ici. J'en emprunte des nouveaux toutes les semaines

Et bien…Camelia était vraiment une passionnée. Cela ce sentait. Angel pouvait parfaitement la comprendre. Lui aussi éprouvait un peu la même chose pour le théâtre. Le garçon pouvait passer des heures entières à répéter sans jamais se lasser. Et le rendu était généralement magistral. Heureusement, vu le temps qu’il y passait, il ne manquerait plus que ça. Donc la jeune fille adorait tous les livres. C’était toujours bon à savoir. Angel était content. Il avait réussit par hasard à la mettre en confiance. La preuve était simple. Lorsqu’elle lui avait demandé le temps qu’il avait passé à Terrae, la jeune fille avait eu du mal à formuler sa question. Et maintenant, elle parlait sans s’arrêter sans aucun problème. Cela faisait plaisir à voir. Camelia dévorait les livres posé sur les étagères du regard. En même temps, la jeune fille affichait un grand sourire. Soudain Elle eu un petit sursaut. Angel se demanda se qu’elle avait. Elle le regardait maintenant avec la main sur la bouche.

Oh, je suis sincèrement désolée, je ne voudrais pas t'ennuyer. Je crois que je me suis un peu oubliée en parlant autant. Enfin, oui, j'aime beaucoup la lecture en tout cas. Je suppose que toi aussi, non ?

Ca réaction amusait beaucoup le garçon. Et Angel ne pu s’empêcher un petit rire. Alors c’était juste ça. Au début, le garçon s’était imaginé quelque chose de bien pire. Camelia n’avait fait que parler passionnément de sa passion. C’était tout à fait naturel. Il arrêta de rire. Avant d’annoncer.

Ne t’en fait pas pour ça. Tu ne m’ennuie pas. Et puis tu as juste répondu à ma question.

Angel lui sourit pour montrer qu’il n’avait rien contre elle. Puis il continua.

Sinon moi aussi j’aime beaucoup la lecture. On peut apprendre beaucoup de chose dans les livres. Mais je ne suis pas autant passionné que toi. La plus par du temps je les utilise pour faire des recherches et apprendre des pièces.
#   Ven 6 Jan 2012 - 16:45
avatar
Invité

Encore étonnée d'avoir parlé autant sans aucun complexe, et se mordilla la lèvre derrière sa main, appréhendant la réaction du jeune homme devant tant de paroles. Elle espérait sincèrement ne pas l'avoir ennuyé avec son monologue, mais elle n'avait pas pu résister devant ce sujet qui lui tenait tant à coeur, surtout qu'ils étaient entourés d'une multitude de livres qui lui donnaient envie. La jeune fille le vit bientôt sourire et se demanda s'il se fichait d'elle ou non, bien qu'il n'avait pas l'air d'être ce genre de personne. Il finit même par rire doucement et Camelia abaissa ses mains en souriant légèrement, la bonne humeur de ce fameux Angel étant contagieuse.

- Ne t’en fais pas pour ça. Tu ne m’ennuies pas. Et puis tu as juste répondu à ma question.

Elle le vit sourire à nouveau et, rassurée, elle replaça ses cheveux derrière ses oreilles, son sourire s'élargissant. Ouf, elle n'avait pas fait de bourde alors et ne l'avait pas effrayé avec sa tirade. Tant mieux !

- Sinon moi aussi j’aime beaucoup la lecture. On peut apprendre beaucoup de choses dans les livres. Mais je ne suis pas autant passionné que toi. La plupart du temps je les utilise pour faire des recherches et apprendre des pièces.

Oh, des pièces ? Sa curiosité avait été piquée. Elle souhaitait en apprendre plus sur lui elle aussi, et c'était l'occasion de pousser la discussion plus loin. Elle baissa les yeux vers le livre ouvert devant lui et tenta de lire à l'envers du mieux que possible. Ce ne fut pas trop dur de reconnaître là une pièce de théâtre vu la présentation du texte. Elle mit un certain temps pourtant à déchiffrer une des phrases et finit par reconnaître une citation connue.

- Oho, Romeo et Juliette c'est ça ?

Elle jeta un coup d'oeil aux autres ouvrages posés à côté de lui. Il semblait être un véritable fan de Shakespeare. Il avait raison. Après tout, c'était un dramaturge de renom, qui avait un nombre incroyable de pièces à son actif, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Camelia avait déjà lu quelques unes de ses pièces, voire certaines plusieurs fois déjà. Malgré cela, elle ne s'y connaissait pas vraiment dans ce domaine, et tout son savoir reposait sur ce qu'elle en avait lu. Toujours avide d'apprendre, elle était impatiente de faire plus ample connaissance avec lui maintenant, plus en confiance qu'au début.

- Tu aimes le théâtre alors ?

#   Mar 10 Jan 2012 - 16:17
avatar
Invité

La réponse d’Angel parut intéressée la jeune fille. Ce qui n’était pas plus mal. Comme ça, la conversation pouvait continuer. Le garçon aimait bien lui parler. Camelia regarda son livre et il retira sa main pour lui permette de voir. Même s’il ne savait si elle réussirait. Car Camelia était obligée de lire à l’envers. Il fallut un moment pour qu’elle y parvienne.

- Oho, Romeo et Juliette c'est ça ?

Impressionnant. Même si cela avait prit du temps, elle avait réussit à reconnaitre l’œuvre sans l’aide d’Angel. Cela valait bien une petite confirmation.

Bravo tu as trouvé. Je ne pensais pas que tu y arriverais. Tu es plutôt mal placée pour pouvoir lire. Tu es très douée.

Il lui sourit. Camelia ne réagit pas vraiment à ses félicitations. Elle semblait captivée par la pile de livre. Aah Shakespeare. C’était vraiment un grand homme et dramaturge de renom. Une grande partie de ses œuvres est très connue. On peu dire qu’il est le model d’Angel. Un jour, le garçon aussi écrirait et interpréterait des pièces aussi connues que lui. Bien sur, il ne prétendait pas qu’un jour, il le dépasserait. Ce serait un affront envers son model. Surtout qu’il n’était pas certain d’y arriver un jour. Des pièces aussi populaires étaient difficiles à créer. Rome et Juliette par exemple. Cette pièce est devenue très populaire. Elle a été jouée dans le monde entier et adaptée sous plusieurs formes. Elle était même très appréciée lors du vivant de son auteur. Mais ce ne fut pas le cas pour toutes ses pièces. Et certaines ne furent jouées que très récemment. Quoi qu’il en soit Roméo et Juliette était vraiment une pièce splendide. Camelia lui posa ensuite une question :

- Tu aimes le théâtre alors ?

S’il aimait le théâtre ? Mais qu’elle question idiote. Bien sur qu’il aimait ça. Le théâtre était sa vie. Angel ne serait plus rien son lui. Il lui sourit et répondit. Il était complètement passionné par le sujet.

Si j’aime le théâtre. Bien sur que non ! J’adore ça. Le théâtre s’est ma vie. J’en fais depuis que je suis tout petit. Et je continuerais à en faire jusqu’à ma mort. J’adore incarné des personnages peu importe lequel. Peu importe s’il s’agit d’une fille ou un garçon. Ils ont tous un pouvoir mystérieux. Ils permettent aux personnes qui regardent leurs mondes d’être transporter ailleurs…De rêver. C’est pourquoi je fais toujours de mon mieux. Quel que soit le rôle que l’on me donne, du rôle principal au rôle le plus secondaire. Ils sont tous agréables à jouer. Ils ont leurs propres façons de penser, de voir les choses et de les vivres. En plus sur les planches, je me sen bien. Et l’effet que procurent les applaudissements des spectateurs est tout simplement merveilleux. Bien sur, il faut beaucoup s’entrainer. Tout maitriser, avoir une connaissance parfaite de son texte. Sauf dans le cas d’une improvisation théâtrale. Mais cela en vaut vraiment la peine.

Soudain il s’arrêta. Il s’était complètement laisser emporter. Il avait parlé sans arrêté, des étoiles dans les yeux. Et avait peu être expliqué avec un peu trop de passion. Mais c’est ce qu’il était : un amoureux inconditionnelle du théâtre. Puis il s’excusa auprès de Camelia.

Désolé. Je parle, je parle. Mais je dois t’ennuyer avec ça. Surtout que tu trouvais que tu parlais déjà trop tout à l’heure.
#   
Contenu sponsorisé

 

Premier véritable contact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.