Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Dans quoi je me suis embarquée ? (libre !)
Mer 25 Juil 2012 - 22:50
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 24
Humeur : A toi de deviner...

Elio une fois passé sa timidité était quelqu'un auquel les gens avaient tendance à s'attacher facilement, pas forcément pour une grande amitié de toute la vie, mais disons qu'il avait un quelque chose en lui qui le rendait sympathique aux yeux des autres. Il ne s'en rendait pas vraiment compte mais c'était sans doute mieux pour lui. Il était une personne passionnée qui était toujours très appliquée dans tout ce qu'elle faisait. Il était bien loin d'être égoïste et prenait soins des autres sans même s'en rendre compte et vraiment le vouloir, c'était quelque chose naturel pour lui. Et il était d'ailleurs un très bon frère pour sa famille. Mais là avec la barrière de la timidité qui l'empêchait d'être vraiment lui-même on ne voyait souvent aux premiers abords que ce jeune homme adorable, mais pas très à l'aise et hésitant.

Le garçon écouta Mitsuki insister. Il se sentit un peu mal à l'aise de son refus, il ne voulait surtout pas lui être désagréable et puis elle ajouta que de toute façon elle n'était pas faites pour le théâtre et qu'il l'avait en quelque sorte aidé à ce qu'elle s'en rende compte. Puis elle rajouta comme pour paraître beaucoup plus convaincante qu'elle ne l'était déjà si il était sûre de sa réponse. Il se mordit de nouveau la lèvre, gêné. Il fallait qu'il perde cette habitude sinon elle allait rapidement finir en sang avec toutes ces nouvelles têtes. Il essaya de se détendre un peu psychologiquement puis finit par répondre avec un peu plus d'entrain:


J'accepte...Mais je ne veux vraiment pas...t'embêter hein ?...Après c'est vrai qu'avec ce froid...

L'italien tenta un petit sourire pour rendre ses propos plus aimables et vivants. Après tout pourquoi pas ? Au fond il en mourrait d'envie, mais il avait toujours cette manie de timide de tenter un refus à cause de cette peur de toujours gêner, d'être de trop...C'était un peu comme si il avait toujours l'impression que les gens étaient gentils avec lui pour être polis, ce qui n'étaient évidemment que rarement le cas, surtout dans un endroit comme Terrae. Il s'en voulait assez d'avoir douté inconsciemment de la sincérité de la demande de la japonaise, il ajouta donc:

Alors on y va ?...

Il sourit de nouveau...Il allait la suivre car de toute façon il ne savait pas où aller...Il ne connaissait vraiment pas Terrae pour le moment...Rome et ses alentours lui manquait parfois...
Voir le profil de l'utilisateur



by me

1er compte de Haley

Revenir en haut Aller en bas

Sam 3 Nov 2012 - 12:06
avatar
Féminin

Messages : 1886
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : J'adore ton nouvel avatar et ta nouvelle signature :3 Sinon, encore désolée pour le retard, et... C'est court, pardon T.T

-J'accepte...Mais je ne veux vraiment pas...t'embêter hein ?...Après c'est vrai qu'avec ce froid...

Un grand sourire vint éclairer mon visage. Yes ! Il avait enfin accepté ! Je secouai négativement la tête, répondant à sa 'question'.

-Mais tu ne m'embêtes pas ! Ca me fait plaisir ! Et puis... Je préfère me rappeler de toi autour d'un bon chocolat chaud que... Dans ce laboratoire.


Non contente de m'être rappelée ça, je secouai la tête. Il y a des fois où je devrais la mettre à exécution, cette petite phrase : "tourne 7 fois ta langue dans ta bouche avant de parler !".
Je restai un instant silencieuse, me remémorant contre mon gré ces sales pensées. Elio vient me ramener à la réalité.

-Alors on y va ?...


Je secouai une nouvelle fois la tête, chassant une bonne fois pour toute ces mauvaises idées de mon esprits, et je hochai la tête avec vivacité.

-Oui oui ! Désolée, j'avais la tête ailleurs... C'est parti !

Prise d'un élan de bonne humeur, je lui adressai un grand sourire et partis en direction du village de Terrae en compagnie... De mon nouvel ami ? Hmm... Oui. J'avais envie de le considérer comme ça ! Même si c'était bête dit comme ça, Elio était un chouette type, et malgré sa timidité, je me sentais bien avec lui. Des fois, ça faisait du bien d'être avec des gens comme ça... J'avais, moi tendance à être un peu trop expressive parfois, alors un peu de calme ne me faisait certainement pas de mal.
Prise dans mes pensées, je regardai les paysages qui défilaient alors que nous avancions dans les ruelles de Terrae. Je trouvais les boutiques de Terrae agréable... Ce n'était pas ces grandes aires urbaines où on était entouré de pollution. Tout d'abord, il n'y avait que des rues piétonnes. Pas de bus, pas de voiture ni de moto, scooter et tout ce qui s'en suit. Il n'y avait que des piétons, ainsi qu'une grande quantité de vélo. Bon, bien sûr, il y avait quelques Masters qui avaient une voiture, mais ils ne l'utilisaient souvent que rarement, la privilégiant pour les missions.
Le village de Terrae était donc un endroit calme, avec des boutiques un peu à l'ancienne... Ceci dit, ça restait très japonais, et quelqu'un d'une autre nationalité le sentait forcément.
Aussi, avec un petit sourire, je lui demandai alors :

-Dis voir Elio... Si je ne me trompe pas, tu es Italien, c'est bien ça ? C'est comment l'Italie ?
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Ven 9 Nov 2012 - 1:18
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 24
Humeur : A toi de deviner...

Elio avait constamment cette peur, assez typique des timides d'ailleurs, de déranger, d'être de trop. Mais il finit tout de même par accepter la proposition de Mitsuki. Il ne voulait pas être désagréable non plus, et puis il se doutait bien que ça pourrait être sympa. Après tout avec ses amis d'Italie c'était aussi ce qu'il faisait et cela ne le gênait pas du tout. Puis la demoiselle fit une référence au laboratoire. Ce souvenir peu heureux revint dans la tête de notre jeune homme...Il sentit un frisson le parcourir et c'était comme si l'endroit où il avait le code-barre le brûlais subitement...On lui avait promis que bientôt on pourrait lui enlever...Et il l'espérait de tout cœur...

Et puis le garçon tenta de l'inciter à y aller, tentant un sourire. Après tout, il savait être agréable, lorsque sa timidité ne l'empêchait pas...La jeune femme s'excusa d'avoir eu un peu la tête dans les nuages. L'italien eu un sourire en coin. Il trouvait ça mignon. Et puis elle avait un grand sourire qu'il trouvait magnifique. Ca lui rappelait un peu ses amis de chez lui en fait...
Aussitôt Elio lui emboîta le pas, et la rattrapa, arrivant alors à sa hauteur.
Le garçon regarda comme toujours cette ville qui lui était véritablement étrangère. Tout aussi faisait penser au Japon, et forcément lui qui n'était jamais sorti de son Italie natale ça lui faisait vraiment bizarre. Ce n'était pas vraiment désagréable, mais disons qu'il ne se sentait pas trop chez lui non plus.
Mitsuki prit la parole et lui si il était bien italien. Il hocha de la tête. Elle lui demanda comment c'était l'Italie. Il la regarda avec de nouveaux yeux. C'est que pour lui c'était évident, mais tout le monde n'avait pas mit les pieds en Italie.


Oui c'est bien ça...Et bien...L'italie...c'est très différent d'ici...
Déjà il fait beaucoup plus chaud et la végétation est très différente. Ensuite, les maisons sont beaucoup plus en hauteur et colorées mais gardent un côté très rustiques. Et puis l'ambiance n'est pas du tout la même...Là-bas, en tout cas vers Rome, les gens aiment se montrer dans de belles voitures et avec de beaux vêtements. Il y a aussi des hordes de touristes qui se trimbalent avec des repères idiots. Par exemple ils portent tous une casquette jaune ou un t-shirt rouge ! C'est assez drôle ! Ils ont l'air tellement débiles!


Elio en se remémorant son pays, avait fait disparaître sa timidité et s'était lâché. Son ton était beaucoup plus enjouée et en même temps on le sentait aussi beaucoup plus libre...
Il fixa un instant en se regardant de son comportement, d'ordinaire il était bien plus comme ça, mais ici personne ne pouvait s'en rendre compte. Car personne n'avait encore dépassé cette barrière qu'il y avait entre lui et les inconnus...
Il leva timidement sa tête bien conscient de son élan soudain...Il sourit.


C'est vrai qu'ici, ça ressemble beaucoup au Japon ?...C'est ce que tout le monde dit en tout cas...

Après tout, que pouvait-il en savoir lui qui était toujours resté en Italie ? Il avait bien vu des reportages à la télévision, mais cela ne reflète pas toujours l'exacte vérité d'un lieu.
Voir le profil de l'utilisateur



by me

1er compte de Haley

Revenir en haut Aller en bas

Mer 5 Déc 2012 - 16:09
avatar
Féminin

Messages : 1886
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Alors qu'on commençait à avancer dans les rues, soucieuse de ne pas laisser un blanc s'installer, j'avais questionné Elio à propos de son pays d'origine... Enfin, si il était bien Italien ? Au moment où je lui posais la question, Elio me regarda bizarrement, et j'eus l'impression d'avoir fait une bêtise. Et bien quoi...? Il n'était pas italien ? Ou bien était-ce si étrange de ne pas connaître l'italie ? Un peu gauche, je me dandinai sur moi-même tout en continuant de marcher, ce qui rendit la chose un peu étrange, d'ailleurs.

-Oui c'est bien ça...Et bien...L'italie...c'est très différent d'ici...
Déjà il fait beaucoup plus chaud et la végétation est très différente. Ensuite, les maisons sont beaucoup plus en hauteur et colorées mais gardent un côté très rustiques. Et puis l'ambiance n'est pas du tout la même...Là-bas, en tout cas vers Rome, les gens aiment se montrer dans de belles voitures et avec de beaux vêtements. Il y a aussi des hordes de touristes qui se trimbalent avec des repères idiots. Par exemple ils portent tous une casquette jaune ou un t-shirt rouge ! C'est assez drôle ! Ils ont l'air tellement débiles!


Ces dernières phrases, beaucoup plus directes, beaucoup plus vives, me firent relever la tête et regarder Elio sous un tout nouveau jour. La première fois que je l'avais rencontré, disons que ça avait été spécial, et que je préférais ne pas m'en rappeler... La seconde, c'était là, et il m'avait paru terriblement timide alors que je le demandai de bien vouloir me faire réciter mon texte que, décidément, je n'étais pas capable de retenir. Et puis là... Là, il venait presque de me choquer ! C'était à se demander si cet homme n'était pas empli d'une infinité de personnalité... Est-ce qu'à ma prochaine question il allait encore me montrer une nouvelle facette de sa personnalité ? Non, sincèrement... C'était peut-être étrange, mais j'adorais ça. La curiosité étant un vilain défaut, j'avais maintenant envie de découvrir le véritable Elio, celui qu'il cachait derrière cette timidité. En aurais-je vraiment l'occasion un jour, cependant ? Aurais-je cet honneur ?

Après ce constat qui suscita en moi une foule de nouvelles idées, je me mis finalement à imaginer l'Italie et à interpréter sa description. Pour moi, Italie rimait avec Rome, la capitale, normal... Mais aussi avec Pompéi et Venise. Sinon, je n'y connaissais vraiment rien. Je ne savais même pas où placer ces villes sur la carte en réalité. Je savais aussi qu'il y avait une sorte de côté mafieux, mais alors là... Je n'aurais pas été capable d'expliquer ce genre de chose. La géographie et moi, ça avait toujours fait deux, et ça s'explique facilement par mon manque de sens de l'orientation. Par ailleurs, croyez-le ou non, j'avais mis un temps fou à retenir qu'il s'agissait bel et bien de l'Italie quand on parlait de la "botte qui s'enfonce dans la méditerranée". D'ailleurs... C'était vraiment l'Italie, la botte ? Hmm... C'était un sujet auquel il allait falloir que je réfléchisse...

Là, enfin, après toute cette longue réflexion, je me mis à imaginer l'Italie qu'Elio me décrivait. Des maisons en hauteur et colorés, des personnes habillés avec ces marques occidentales... Dir... Non, Dior...? Je crois que c'était ce genre de chose. Chenal ou chanel, enfin ces bidules quoi ! J'étais pas très douée avec les marques, et même si elles existaient évidemment au Japon, je n'avais jamais vécu dans ce monde luxueux, ni moi, ni les personnes que je fréquentais.
Je me mis à imaginer aussi les touristes, et ne pus m'empêcher de sourire. Ah, il y avait aussi ce genre de chose, à Tokyo... Bon, bien sûr, c'était pas exactement pareil, mais déjà, ils se remarquent d'autant plus par leur peau et leurs yeux... pas bridés. Ensuite, ils t'abordent et te demandent avec leur petit dico de poche où se trouve le restaurant le plus proche avec un accent à couper le souffle. Toi, tu te forces à leur répondre lentement et clairement, en articulant pour qu'ils comprennent, au final ils ne comprennent pas et te demande demande de répéter en se trompant dans les mots... Je ne dirais pas le genre d'absurdité qu'ils sont capables de dire. Pourtant c'est pas compliqué le japonais ! Dans leurs dictionnaires, c'est écrit en toutes lettres en plus, il n'y a pas les signes... C'est pas plus compliqué que l'anglais !

-C'est vrai qu'ici, ça ressemble beaucoup au Japon ?...C'est ce que tout le monde dit en tout cas...

Surprise par la voix d'Elio, totalement perdue dans mes pensées, je sursautai légèrement et revins à la réalité. Je lui souris et lui répondis :

-Et bien... Disons que comme partout, le Japon a plusieurs visages... Tout d'abord le côté très commercial, avec d'énormes affiches commerciales, des grands écrans... C'est très déshumanisé d'une certaine façon, la technologie gouverne à Tokyo. Après, il y a les coins reculés et les petites provinces, plus calmes, tout en restant agités. Cependant, les villes japonaises attirent également beaucoup de touristes et j'imagine bien ceux que tu décris, avec leurs casquettes et tout le tralala... Ils sont vraiment dingues ceux-là ! Ils courent toujours partout, ils sont super perdus ! Enfin bon, sinon...

Je regardai les bâtiments et les magasins qui se profilaient autour de nous alors que nous arrivions au village.

-Sinon, je dirais que Terrae ressemble énormément au Japon dans sa mentalité, et dans la structure des bâtiments mais dans un sens... C'est nettement moins pollué. Et c'est aussi nettement moins commercial ! Les boutiques sont chaleureuses ici je trouve, elles sont agréables et accueillantes.


Je tournai la tête vers Elio, souriante.

-Tu n'as jamais voyagé hors de l'Italie ?
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 24 Déc 2012 - 17:46
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 24
Humeur : A toi de deviner...

Elio une fois qu'on ne connaissait ressemblait à un peu tout le monde. Il riait, aimait sortir et s'amuser. En somme il ne demandait rien de bien compliqué pour être heureux. Seulement voilà, il était timide et c'était là que se trouvait la source du problème.
Le garçon aimait parler de l'Italie, après tout c'était son pays, celui où il y avait sa famille, celui où il avait grandit, celui où il avait vécut des expériences, son pays à lui.

Mitsuki lui parla alors de son pays à elle : le Japon. C'était un mot bien étrange et lointain pour notre garçon. Il n'avait jamais été là-bas, mais on disait que la campagne était vide et que la ville était bondée. On dit que les japonais sont fiers et modestes. Qu'il y a des endroits pour être extravertis et d'autres pour rentrer dans le moule. Là-bas on ne peut être différents qu'en groupe, il paraît que la société y est dure. En y pensant l'italien imaginait le Mont Fuji avec des cerisiers en fleurs, et puis d'un autre côté ces grandes tours, presque américaines, sans illuminés avec un bruit assourdissant et de multiples pancartes de toutes les couleurs.
Et puis elle parla des touristes. Elio sourit. Il imaginait ces mêmes touristes se promener au Japon comme il le faisait en Italie. A croire que les touristes c'étaient les mêmes partout !
Ici les boutiques avait quelque chose d'européen. C'était petit, tranquille et presque « douillet ». On avait envie d'entrer dans ces petits coins merveilleux emplis d'objets de l'ordinaire.
Et puis la japonaise lui demanda si il avait déjà voyagé en dehors de l'Italie. Tout d'abord il se sentit fautif. Mais après tout il n'y avait aucune raison, ne pas avoir voyagé n'était pas un défaut. Il répondit donc:


Non. On est beaucoup dans ma famille...Alors ce n'est pas évident...

Mais au fond est-ce qu'il regrettait vraiment ? Sans doute pas. Il était très bien dans son pays avec sa petite famille, enfin sa grande famille plutôt.

Et toi tu as voyagé ?

Elio se rendit alors compte qu'ils se trouvaient tous deux juste devant un café. Il faisait frais en cet hiver et il valait sans doute mieux rentrer.

On s'arrête ici?

L'endroit semblait accueillant. Elio sourit gentiment à la belle Mitsuki. Car oui, plus il la regardait et plus il la trouvait belle. Mais il ne devait absolument pas y penser, sinon le rouge de ses joues ne seraient plus dû seulement au froid du dehors...
Voir le profil de l'utilisateur



by me

1er compte de Haley

Revenir en haut Aller en bas

Dim 6 Jan 2013 - 15:05
avatar
Féminin

Messages : 1886
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Il n'avait donc jamais voyagé... En même temps, c'est vrai que s'il avait une grande famille, c'était beaucoup plus délicat ! Déjà tout seul, voyager coûte cher, ce que je trouve terriblement dommage... Mais alors plus on est, et plus c'est cher. Il ne faut pas toujours se fier aux tarifs de groupe... Parce que plus on est, plus il faut de nourriture, etc etc, et au final, ça revient toujours à plus cher !
Il me renvoya alors la question, avant de remarquer -parce que visiblement, j'étais assez aveugle- que l'on était devant un café.

-On s'arrête ici?


Je hochai vivement la tête, tout sourire, et acceptai avec enjouement.

-Oui oui ! Ca a l'air super bien ici, et puis il fera toujours plus chaud que dehors ! Je commence vraiment à avoir froid moi...

Je lui souris, et entrai alors dans le café, mon nouvel ami en ma compagnie. Je regardais autour de nous, et fus un peu embêtée de constater que nous n'étions pas les seuls à avoir eu cette idée... L'endroit était bondé ! J'eus d'ailleurs beaucoup de mal à trouver une table libre, et ce fut d'ailleurs seulement avec l'aide d'un serveur que j'en remarquai une, dans le fond. Au final, c'était pas plus mal, au moins nous allions être tranquilles !
Toujours en compagnie d'Elio, je m'y dirigeai et m'assis.

-Et sinon, donc, maintenant qu'on est installés... Pour te répondre, je n'ai jamais trop voyagé non plus. J'aurais pu aller en Angleterre avec mon meilleur ami, car son beau-frère vivait là-bas mais... lui-même n'y a jamais été beaucoup de fois, et puis ça m'aurait gêné quand même !

Je ris doucement. Maintenant, quand je me dis que son beau-frère est Matthew... Ben ça change tout. Mais tout de même !

-Il n'y a pas d'endroit où tu aurais aimé aller toi ?
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Sam 16 Fév 2013 - 21:41
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 24
Humeur : A toi de deviner...

Elio se sentait bien là. C'était agréable de se promener avec Mitsuki, elle le mettait à l'aise même si il n'était jamais évident pour lui d'être très à l'aise avec quelqu'un qu'il connaissait peu. Et ces instants étaient si rare depuis son arrivée à Terrae, que cela lui faisait beaucoup de mieux de se laisser un peu aller.

En voyant un premier café, l'italien proposa à la jolie japonaise de s'arrêter. Elle acquiessa vivement de la tête en souriant, puis elle ajouta qu'ils seraient sûrement mieux à l'intérieur que dans ce froid glacial. Il lui répondit par un petit sourire et un signe de tête. Elle avait raison. Les deux nouveaux amis entrèrent donc dans ce petit café à l'apparence chaleureuse mais un peu trompeuse. Le jeune garçon fut surpris de la chaleur et de l'abondance de personnes qui se trouvaient ici ! Il ouvrit de grands yeux surpris, puis finit par suivre sa camarade jusqu'à une petite table pour deux qui se trouvait caché dans un petit coin de la salle. A peine visible à vrai dire, mais tant qu'il avait de la place cela lui allait.

Une fois qu'ils furent installés confortablement, Mitsuki prit la parole pour en revenir à la question que lui avait posé l'européen. Elle lui avoua qu'elle non plus n'avait jamais voyagé, bien qu'elle aurait pu aller en Angleterre chez le beau-frère de son meilleur ami. Mais que cela ne s'était jamais fait. Il est vrai qu'on a pas toujours le temps et l'argent pour faire tout ce que l'on voudrait faire souvent. Puis, elle se mit à rire. Un rire vraiment simple et agréable à entendre. Pendant un instant Elio se demanda si lui aurait aimé aller en Angleterre...Pas vraiment, ce n'était pas un pays qui l'attirait spécialement...La japonaise lui demanda si il n'y avait pas un endroit où il aurait aimé allé. Il haussa les épaules. A vrai dire, il n'en savait rien. Il savait depuis tout petit qu'il ne partirait pas vraiment loin car cela coûtait des sous et partir sans famille lui paraissait une idée complètement saugrenu, c'est qu'il ne pouvait pas vraiment vivre sans. Enfin, si...La preuve, à Terrae il était seul...Mais il n'aurait jamais pu le croire avant en tout cas.


Non pas vraiment...J'aime bien mon pays...Je le trouve magnifique...Je n'ai pas besoin de voyager...Mais, peut-être que toi, tu aurais voulu partir dans un autre pays?

Il se sentait de plus en plus à l'aise avec Mitsuki, il avait les joues non plus rouges par la timidité mais par la chaleur de la pièce, il n'hésitait presque plus, et son bégaiement avait complètement disparu lorsqu'il parlait.
Un serveur vint à leur table. L'italien commanda un chocolat chaud. Car avec ce froid, sa camarade avait eu raison ça lui ferait le plus grand bien.


Ca fait longtemps...que tu es arrivée...à Terrae?

Voilà, c'était dit. Il se demandait si elle aussi, elle avait été comme lui à son arrivé, et si elle s'était sentit aussi étrange et perdue...
Voir le profil de l'utilisateur



by me

1er compte de Haley

Revenir en haut Aller en bas

Sam 30 Mar 2013 - 19:06
avatar
Féminin

Messages : 1886
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je souris à l'idée de partir dans un autre pays. Voyager, voir des peuples différents. Ca devait être fantastique ! Découvrir de nouvelles traditions, découvrir le monde quoi ! Ca devait vraiment être génial. Mais en même temps, je crois que ce qui m'aurait le plus plu, bien que ce soit littéralement impossible, ç'aurait été de pouvoir voyager dans le temps. De voir différentes époques, de découvrir les hommes et de voir leur avancement au fur et à mesure des siècles. Dans un sens, maintenant, beaucoup de pays se ressemblent. Certains détails changent, certes, mais pour la majorité, tout finit par devenir semblable. Ou alors, non. J'aurais aimé voyagé. En Afrique. L'Egypte, et l'Afrique centrale, le Sahara, faire des études dans un laboratoire là-bas, dans le Sahara, chercher plein de choses. Je sais que Maman l'avait fait, avant ma naissance. Et je le lui enviais. A part ça... Peut-être l'Amazonie. Ca devait être vraiment beau ! Et puis, ben... Dans un sens... L'occident. J'aurais bien aimé visité la France, ou l'Angleterre, l'Italie pourquoi pas. Je n'étais jamais vraiment sortie du Japon. Aussi, lorsque j'eus enfin la réponse à sa question, je souris, et hochai la tête.

-Voyager m'aurait beaucoup plus, oui. Mais pas dans des endroits basiques, si ce n'est pour visiter la France, l'Angleterre ou l'Italie. Sinon, j'aurais adoré aller en Afrique, dans le Sahara, ou encore en Amazonie. Ca doit être génial. Bon, l'Amazonie, c'est plus près que l'Afrique pour moi. En avion, du Japon, c'est plus direct... Merci le pacifique ! C'est dommage que l'Afrique et l'Europe soientt si loin...

Le serveur arriva finalement. Je commandai, en écho à Elio, un chocolat chaud, et le regardai s'éloigner, allant préparer notre commande. Je reportai mon attention sur Elio.

Ca fait longtemps...que tu es arrivée...à Terrae?

Je réfléchis un instant. Ca faisait un bon moment maintenant... Je hochai la tête.

-Je crois que ça va bientôt faire deux ans. Quelque chose comme ça en tout cas ! Et toi ? Tu t'es bien intégré depuis que tu es ici ?
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 29 Avr 2013 - 0:29
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 24
Humeur : A toi de deviner...

Elio appréciait au final d'être dans un petit coin du café, comme si ils étaient cachés du monde. Il n'aimait pas être à la vu de tous. Il avait toujours ce besoin en lui d'être discret.
Là au moins il pouvait discuter avec Mitsuki sans se dire que peut-être que quelqu'un entendait sa conversation. Il pouvait être tranquille.

La conversation entre les deux jeunes gens s'était orientée vers les voyages et alors que le jeune italien venait de répondre à son interlocutrice qu'il ne voulait pas spécialement voyager il lui retourna la question. Voulait-elle voyager elle ? Lui, il avait trop besoin de ce sentiment de sécurité, d'être constamment rassuré, d'avoir des points de repères pour vouloir partir à l'étranger, dans des endroits inconnus et où il ne connaîtrait personne. Ce sont aussi ces raisons qui avait rendu sa décision de venir à Terrae si difficile...Mais le vide en lui avait été le plus fort et il avait finalement atterrit ici...Il se demandait encore aujourd'hui pourquoi. Oh ! Bien sûr il avait découvert ses pouvoirs ! Mais cela ne l'empêchait pas de se demander pourquoi, lui, il avait des pouvoirs ?!...Après tout, ses frères et sœurs n'avaient rien de tous cela eux, et ses parents non plus, alors pourquoi ?...

Mitsuki lui répondit qu'elle, elle aurait aimé voyagé dans de nombreux pays, en particulier en Afrique, en Amazonie et trois pays européens : la France, l'Angleterre et l'Italie. Le jeune homme sourit lorsqu'elle prononça le nom de son pays. Il savait bien qu'il venait de l'un des plus beaux pays du monde. Il le chérissait tellement !
Lorsque le serveur arriva les deux jeunes gens commandèrent un bon chocolat chaud qui allait les réchauffer en cette froide journée de l'hiver. A force de parler aussi simplement Elio en oubliait le comment ils s'étaient rencontrés pour la première fois tous les deux...

L'italien demanda à la japonaise depuis combien de temps elle était arrivée sur Terrae, c'est que lui cela ne faisait que quelques mois et qu'il se sentait toujours étranger et perdu ici...La demoiselle lui répondit que cela faisait maintenant deux ans. Ah oui quand même ! Elle lui retourna la question, puis posa la question qui fâche, c'était-il bien intégré ?...


Oh cela ne fait que quelques mois !...Et bien pas vraiment...Je n'arrive pas bien...a prendre mes repères ici...et comme je suis très timide, ce n'est pas toujours facile de se faire de bons camarades...

Bien sûr, il avait rencontré quelques personnes depuis son arrivé, et il se souvenait parfaitement de chacune d'entre elles, mais tout de même...C'était si difficile de s'intégrer dans un monde tout nouveau même au bout de plusieurs longs mois...
Voir le profil de l'utilisateur



by me

1er compte de Haley

Revenir en haut Aller en bas

Ven 10 Mai 2013 - 21:46
avatar
Féminin

Messages : 1886
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Que quelques mois... Et il avait déjà au droit au petit coucou des scientifiques. Je trouvais ça affreux. Après ce vide qu'il avait ressenti et qui l'avait amené à arriver ici, il avait fallu en plus en rajouter une couche ! La vie était vraiment injuste parfois. Et je le plaignais pour ça. Pour, qui plus est, avoir été avec lui, et avoir vécu et ressenti tout ce que ces ordures étaient capable de nous faire... Tss. Mieux valait penser à autre chose ! Je chassai ces vilaines pensées de mon esprit et me reconcentrai sur Elio, reportant mon attention sur sa réponse.

Par la suite, il m'annonça qu'il avait du mal à s'intégrer, notamment à cause de sa timidité. Je ne pus m'empêcher de sourire doucement. C'est sûr que ça ne devait pas être facile tous les jours ! Moi j'étais tout l'inverse de lui. Je m'accoutumais très vite aux gens, et je n'avais absolument pas peur d'aller vers eux. J'étais même parfois pas assez craintive, et il y a certaines personnes dont j'aurais certainement dû plus me méfier lorsque j'étais encore à Tokyo. Ca m'aurait évité pas mal de mauvaises rencontres, de galères, et de blessures à panser...

Alors qu'Elio terminait de parler, le serveur revint avec notre commande. Je le remerciai et humai légèrement l'odeur sucrée que dégageait mon chocolat. Un vrai délice ! J'allais me régaler. Et bien profiter de ce petit instant de chaleur.

Je reportai mon regard sur Elio, touillant lentement mon chocolat.

-Je suis sûre que tu vas réussir à trouver de bons camarades ! Et puis... Et bien moi je suis là, si jamais tu as besoin d'aide !


Je lui adressai un grand sourire, et repris :

-Après, il y a d'autres personnes comme toi dans l'Institut, qui sont un peu timides, alors peut-être que tu vas finir par rencontrer quelqu'un comme ça et que vous allez bien vous entendre ! Je te le souhaite en tout cas.
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mar 28 Mai 2013 - 18:51
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 24
Humeur : A toi de deviner...

[Pour la date je fais tous par rapport au début du rp]

Elio avait venait d'avouer à Mitsuki que c'était assez difficile pour mieux de s'accoutumer à Terrae et de s'y intégrer, lui qui était si timide de nature. Il faut dire que c'était aussi le propre des eaux d'avoir un tel caractère, mais il n'avait eu l'occasion d'en rencontrer qu'un seul pour le moment.

Le serveur arriva vers les deux camarades et leur servit à chacun un chocolat chaud qui sentait bon le cacao. L'italien entoura la tasse de ses mains fines afin de se réchauffer. La température était parfaite, il se réchauffait les mains sans pour autant de se les brûler au contact de la porcelaine.

Mitsuki était une jeune fille positive et elle avait aussitôt répondit à notre jeune garçon qu'elle était sûre qu'il allait réussir à se trouver de bons camarades. Il lui sourit timidement devant tant de gentillesse. Et puis elle ajouta qu'elle était là de toute manière si il avait besoin d'aide. L'effet fut immédiat, les joues du garçon s'empourprèrent. Il fixa sa tasse de chocolat tant cela le touchait et le gênait également. Il avait appris durant cette journée à vraiment apprécier son interlocutrice. Elle était tellement le contraire de lui...Elle avait une aisance orale et ne semblait pas timide le moins du monde. Il l'enviait un peu.

Elle lui décocha un grand sourire et ses joues continuèrent de rougir. Il n'était sans doute pas possible de rougir autant, mais il faut dire qu'elle avait un tel sourire ! Qui savait très bien chambouler cette petite âme italienne et ce petit cœur d'artichaut qui avait du mal à aller vers les autres mais qui s'accrochaient facilement à ceux qui daignaient bien lui parler et être sympathique avec lui.

La japonaise tenta de le rassurer en lui disant qu'il y avait des personnes comme lui dans l'institut et qu'il allait peut-être finir par bien s'entendre par l'une d'entre elles. Oui, il avait bien rencontré Akihiko qui était un eau aussi...Mais il était bien moins timide que lui. Cependant les paroles de la demoiselle le toucha et il dit doucement:


Oui...Merci...Déjà je t'ai rencontré toi...Ca me rassure un peu...de voir une personne si gentille...

Après cette phrase Elio plongea son visage dans sa tasse de chocolat chaud en se mettant à boire une gorgée. La timidité était vraiment un combat de tous les jours pour lui. Et puis il sentait le doux regard de Mitsuki sur lui-même...Et son petit cœur qui battait si fort dans sa poitrine pour si peu...

Les deux élèves discutaient et l'air de rien l'heure tournait...Au bout d'un moment, ils se rendirent compte qu'il était temps pour eux de quitter le café et de rentrer dans leurs chambres...


[Je me suis dit qu'il était temps de finir ce rp, en tout cas c'était vraiment sympa et j'espère qu'on va bientôt pouvoir refaire un rp Elio-Mitsuki ;) ]

Voir le profil de l'utilisateur



by me

1er compte de Haley

Revenir en haut Aller en bas

 

Dans quoi je me suis embarquée ? (libre !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.
Aller à la page : Précédent  1, 2