Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Et il se mit à neiger, sans jamais pouvoir s'arrêter. (Pv : Oktober)
Sam 24 Déc 2011 - 15:07
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

J'avais passé la journée d'hier à regarder la neige tomber. Silencieuse, dansant dans chaque courant d'air. A un moment, j'avais ouvert la fenêtre et m'étais moi-même amuser à la faire virevolter selon mon envie, jouant avec le vent. C'était tellement plaisant de contrôler l'air ! Enfin, mis à part ça, ma journée avait été loin d'être intéressante. Les cours que j'étais censé avoir étaient tous annulé, à l'exception de celui d'anglais auquel je ne m'étais pas rendu, mon père étant de cette nationalité là, je connaissais déjà suffisamment la langue pour pouvoir me permettre de ne pas assister au cours. J'avais donc passé tout mon temps dans ma chambre, lisant des livres ici et là... Noël arrivait. Oui, Noël, c'était demain, et aujourd'hui c'était le réveillon. Lorsque je m'étais rendu compte de ça hier, j'avais songé à faire un cadeau à Mitsuki. Je n'étais certes plus amoureux, mais il n'empêchait qu'elle restait ma meilleure amie. Et pour ça, juste pour ça, je voulais voir ses lèvres s'étirer un en joli sourire en ce beau jour de fête.
J'avais donc réfléchi un bon moment au genre de truc qui aurait pu lui plaire, quand je m'étais dit qu'après tout, elle m'avait offert, elle, le jour de mon anniversaire, un cristal de ses pouvoirs. J'avais d'ailleurs oublié de lui offrir quelque chose au sien, d'anniversaire... J'avais culpabilisé à cette pensée... Et j'avais donc décidé de lui offrir un merveilleux cadeau de Noël, pour compenser !
Le lendemain, et donc aujourd'hui, j'étais alors parti vers le village de bonne humeur, et surtout de bonne heure, histoire de ne pas croiser d'autres personnes qui, comme moi, auraient acheté tous leurs cadeaux au dernier moment. Je revenais donc du village en passant par la cour, quand je remarquai une fille, au loin, certes petite, mais pourtant aussi énergique qu'une pile électrique, avec une voix qu'on aurait pu repérer à des kilomètres. Elle semblait être en train de parler avec quelqu'un... Ou alors elle s'engueulait ? En fait, c'est vrai qu'elle avait l'air contrariée... Affichant un sourire amusé, je finis par m'approcher de la scène qui se jouait sous mes yeux, les observant encore un peu, quand on tourna la tête vers moi. Je toussotai, et dis de ma voix la plus... Classe. Ouais, bon, d'accord, j'avais dit ça d'un air normal !

-Il y a un problème...?

J'avais envie de penser que cette fille était nouvelle. D'abord grâce aux valises qui se trouvaient à ses pieds... Et aussi parce que je n'avais absolument jamais vu sa tête ailleurs ! C'est vrai quoi, des grands yeux noirs comme ça qui perce la légère froideur de son teint clair, ça s'oublie pas aussi facilement !
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Sam 24 Déc 2011 - 16:18
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    La personne qui m'avait ramenée ici m'avait larguée dès notre arrivée avec mon gros sac et ma guitare, prétextant "une affaire urgente à régler". Je me retrouvais donc seule près de l'entrée, avec pour seule indication que les dortoirs se trouvaient "par là", et que quelqu'un devait m'y attendre. "Devait m'y attendre", génial, ça voulait dire que ce n'était même pas sûr, c'est ça ? Vive l'organisation..

    C'est donc déjà un peu contrariée que je me dirigeai "par là", pour me retrouver.. Justement, je n'en savais rien, mais étant donné qu'il n'y avait pas de bâtiment en vue, je m'autorisai à penser que ce n'étaient vraisemblablement pas les dortoirs. Premier jour, et je parvenais déjà à me perdre.. (Mais en même temps, c'était de leur faute aussi, c'est quoi ces manières d'abandonner des nouveaux venus comme ça ?!). Je continuai néanmoins à avancer, bougonnant dans mon écharpe, quand quelqu'un me bouscula. Mes affaires m'échappèrent des mains, et je poussai un petit cri, entre la surprise et l'énervement. Non mais oh !

    "Excusez-moi, je ne vous avais pas vu !" me dit cet abr*tit.

    Je lui lançai un regard noir. Au sens figuré évidemment, mon regard était de toute façon toujours noir, que je sois en colère ou non.

    "Comment ça, pas vue ? Je veux bien que je suis petite mais il faut pas exagérer non plus ! C'est quoi ces gens ici ? D'abord on me lâche comme une m*rde alors que je viens d'arriver, maintenant je me fais marcher dessus, et c'est quoi la suite ?" criai-je, mécontente, en agitant les bras.

    Bon, d'accord, j'exagérais, il n'en pouvait rien ce pauvre type, ça arrive de bousculer quelqu'un, mais j'étais déjà de mauvaise humeur, il m'était tombé dessus au mauvais moment. Il s'excusa encore, puis commença à s'éloigner, ne me lâchant pas de son regard incrédule. Voilà, on me prenait déjà pour une folle, super. J'allais crier encore un coup, juste pour soulager mes nerfs, quand je sentis qu'on m'observait. Je me retournai et tombai nez-à-nez avec un beau jeune homme aux cheveux bruns, à qui je lançai un regard assassin. Sa petite phrase stupide en rajouta encore une couche à ma colère, évidemment qu'il y avait un problème !

    "À ton avis ! Tu crois que ça m'arrive souvent de gueuler comme ça pour rien ?!" lui répliquai-je en criant. "Je suis complètement paumée, en plus j'ai froid, j'aime pas la neige ! Et cet andouille qui a failli me foutre par terre ! Et.."

    Je m'arrêtai net de parler. En tombant, ma guitare s'était cassée, le manche était brisé. Je retins les larmes qui me montaient aux yeux, et restai là sans bouger à fixer mon seul bien de valeur gisant à terre.
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Déc 2011 - 12:36
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

"À ton avis ! Tu crois que ça m'arrive souvent de gueuler comme ça pour rien ?!"

Elle me fixait de ses grands yeux bruns, un brin énervé. Oui, oui, juste "un brin"... Nan mais à part les éclairs qui pourraient sortir de tout son corps si on était dans un manga, ça va... Et puis, après tout, elle ne fait que parler un peu plus fort que la moyenne... Ouais, bon, d'accord, j'ai compris, elle est super vénère !

"Je suis complètement paumée, en plus j'ai froid, j'aime pas la neige ! Et cet andouille qui a failli me foutre par terre ! Et.."


Je suivis son regard, et tombai sur une guitare... Au manche brisé. Aïe. Mon sourire amusé s'effaça. Ca... Quand on voit le peu de bagages qu'elle a, c'est-à-dire un sac et une guitare, ça laisse bien imaginer qu'elle y tenait à cette guitare, sinon elle n'aurait pas pris la peine de la prendre avec elle en venant ici...
Je relevai les yeux vers elle et aperçus son visage déconfis. Son expression était totalement différente... Je ne m'étais pas trompée ; elle y tenait à cette guitare. Un peu désolé pour elle, je ne savais pas trop comment réagir aux premiers abords. Le mec qui se trouvait à côté d'elle et qui venait de se faire engueuler tourna la tête vers moi avec un air un peu perdu lui aussi. Je me mordis la lèvre inférieure. Ca va mec, c'est pas parce que tu sais pas quoi faire que tu dois me regarder comme ça ! Nan mais sérieux, ça va quoi, apprends à te démerder seul.
... Bon, d'accord, j'étais assez dégoûté parce que moi-même j'espérais qu'il pourrait m'aider et au final, on en était au même point. Je soupirai doucement, et me décidai finalement à m'approcher de la jeune fille. Je posai une main sur son dos et tentai vainement de la réconforter. Bon, c'était peut-être pas le truc à faire, mais je détestais voir des filles mal. Les mecs, en général je m'en foutais presque parce qu'ils le méritaient... Mais elle, juste parce que son regard semblait si triste... Bon, je fais peut-être dans le sentimentaliste, et je suis peut-être en train d'exagérer, mais hein !

-Désolé pour ta guitare... Tu veux que je t'accompagne aux dortoirs déposer tes affaires ? Ou tu veux aller boire un coup, un chocolat chaud, quelque chose...?
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Déc 2011 - 13:09
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    Le jeune homme me regarda m'énerver avec un sourire amusé, sans rien dire - d'ailleurs c'était la bonne réaction à avoir, quoi qu'il ai pu dire, je me serais sans doute énervée encore plus.
    Je ne vis ensuite pas son sourire disparaître de son visage, trop occupée à fixer ma guitare au sol. Ce n'était pas seulement l'objet brisé que je voyais là, mais tous mes souvenirs avec April. Cet instrument était le seul bien matériel qu'il me restait d'elle, et j'avais l'impression de l'avoir trahie en la cassant. Pire, j'avais l'impression de la perdre une seconde fois. Je sentis une larme rouler sur ma joue, qui resta figée sur ma peau à cause du froid.
    Perdue dans mes pensées, je ne prêtai pas du tout attention au silence gêné qui s'était installé entre les deux jeunes hommes. Finalement, le brun s'avança et posa une main réconfortante sur mon épaule alors que l'autre préféra s'en aller, s'excusant une dernière fois.
    Je fus touchée par son geste, il ne me connaissait pas, il n'était pas du tout obligé de tenter de me réconforter. Je posai ma petite main glacée sur la sienne et la serrai un peu, puis penchai légèrement ma tête en arrière pour trouver son regard. Je lui souris, mes yeux noirs exprimant de la douceur cette fois, et un "merci" muet se forma sur mes lèvres.

    "C'est pas grave.. Je suppose que ça se répare.." dis-je avec optimisme et espoir. "Ben.. Ce serait peut-être bien que j'aille déposer mes affaires au dortoir, avant de faire plus de dégâts.." ajoutai-je avec une petite grimace. "Mais si tu veux, après on pourra aller boire quelque chose !"

    Je lui adressai un large sourire, puis ramassai mon sac, et ma guitare brisée. Il ouvrit la marche, et je le suivis, ne sachant pas du tout par où aller. Je me sentis un peu gênée de lui avoir crié dessus quelques instants plus tôt, et je repris la parole quelques mètres plus loin, fixant mes petits pieds.

    "Hum, au fait.. J'suis désolée de t'avoir engueulé.. T'y étais pour rien, c'était injuste de ma part.." dis-je avant de relever la tête pour lui sourire, un peu gênée. "Moi, c'est Oktober. Et toi ?" ajoutai-je alors que mon sourire, ne quittant pas mes lèvres, devenait un peu plus franc.
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Déc 2011 - 16:26
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

J'avais l'impression que cette fille venait de perdre sa vie. Pas forcément par son ton dépourvu d'entrain ou par cette lueur qui avait disparue dans son regard... Mais surtout par son changement flagrant de personnalité. Enfin, ce n'était pas exactement ça... Je ne trouvais pas les mots exactes pour décrire sa réaction, mais disons que tout à coup, alors qu'elle semblait énervée, elle s'était littéralement calmée. D'ailleurs, je m'étais presque attendue à ce qu'elle repousse ma main d'un geste brusque en me crachant au visage qu'elle n'avait pas besoin de ma pitié (bien que je n'aie jamais eu pitié d'elle) et pourtant, elle n'en avait rien fait. Elle tourna légèrement la tête, juste assez pour que je puisse croiser son regard cette fois-ci doux et bien plus chaleureux que tout à l'heure. Instinctivement, je laissai un sourire se dessiner sur mes lèvres.

-Très bien, allons aux dortoirs dans ce cas !


Je la laissai récupérer ses affaires, laissai mon sourire s'élargir lorsque j'aperçus le sien, et on partit ensuite en direction des dortoirs. Alors qu'un léger silence commencer à s'installer, elle le brisa en commençant à s'excuser. Je tournai la tête vers elle avec un petit air amusé, tandis qu'elle se présentait dans les formes. Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres.

-Allen, enchanté Oktober !


Je lui souris et sortis une main de mes poches, l'autre tenant le sac en plastique dans lequel se trouvait le cadeau que j'avais acheté ce matin pour Mitsuki, pour la tendre dans sa direction. Je désignai du menton son sac avec un regard amusé. Ouais, en gros ça voulait dire "Tu me passes ton sac que je le porte ?". J'ajoutai à mes gestes :

-October... C'est pas le mois d'octobre en anglais ça ?


C'était un peu étrange comme nom, tout de même. Surtout qu'il s'agissait d'une question plutôt rhétorique ; mon père étant anglais, il y avait peu de chance pour que je me trompe de nom, d'autant plus que les mois... C'est pas dur de les connaître.

-Enfin, j'veux dire, c'est assez particulier comme prénom... Désolé si c'est pas une remarque très... Enfin bref ! Tu me passes ton sac ? Je vais te débarrasser un peu !
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Déc 2011 - 17:53
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    Son sourire amusé m'encouragea à ne pas trop me sentir mal à l'aise de lui avoir crié dessus, il ne semblait pas m'en tenir rigueur. Je répondis à son large sourire lorsqu'il se présenta à son tour.

    "Enchantée Allen !" m'exclamai-je enthousiaste.

    Il tendit une main vers moi en désignant mon sac, et j'hésitai un moment. Il me proposait de m'aider à porter mes affaires là, right ? Peu sûre, j'allais lui tendre mon sac quand il me parla de mon prénom. Je ris doucement avant de lui répondre.

    "Hihi, non, raté ! Enfin, ça aurait pu, mais ça s'écrit Oktober avec un "k", c'est allemand." dis-je en souriant. "C'est pas très courant effectivement.. En fait, on m'a appelée comme ça parce que je suis née le 1er octobre.. Pas très original hein ? Enfin, je ne me plains pas trop non plus, généralement les orphelins sont appelés comme le Saint fêté le jour de leur naissance, et le 1er octobre, c'est la Sainte Thérèse ! T'imagine, Thérèse, plus moche que ça tu meurs !" dis-je avant de rire de nouveau.

    Je lui tendis ensuite mon sac avec un énorme sourire.

    "Wah, mais t'es en gentleman en fait !" m'exclamai-je amusée. "Sinon, tu as quel âge toi ? Et tu viens d'où ?" demandai-je pour faire plus ample connaissance. "Si tu l'avais pas encore compris, j'viens d'Allemagne hein moi ! Et j'ai 18 ans.."

    Nous continuâmes à marcher en arrivâmes enfin au dortoir.. Où personne ne m'attendait, génial ! Et comment était-je sensée savoir dans quelle chambre j'allais loger moi ? Je regardai Allen avec une petite moue.

    "Tu crois que ça risque rien si je laisse mes affaires dans le couloir ?" lui demandai-je. "Enfin, c'est pas comme si j'avais des choses de valeur hein.. Mais j'aimerais autant avoir encore des fringues à me mettre demain quoi.." ajoutai-je amusée.
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Déc 2011 - 18:45
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Et bien, remplaçant la furie de toute à l'heure, l'air triste qui s'était peint sur son visage, j'avais maintenant à côté de moi la fille la plus bavarde que j'avais pu rencontrer depuis que j'étais à Terrae ! Et attention, ça faisait déjà un an que j'étais là... Mon sourire s'élargissait de plus en plus à chaque fois qu'elle rajoutait un nouveau mot. Oktober avec un "k" alors... Elle était donc allemande ? Et surtout... Elle était orpheline ?
Je ris légèrement lorsqu'elle me parla d'un autre prénom qu'elle aurait pu avoir... C'est à dire Thérèse. Je hochai la tête à la suite de ses dires.

-C'est sûr qu'il y a mieux comme prénom...!


Elle finit par me tendre son sac, malgré la réticence de tout à l'heure, avec d'ailleurs un grand sourire qui illuminait son sourire. Est-ce qu'elle changeait d'humeur toujours aussi rapidement ? Ca ne faisait que... Quoi ? 5 minutes que j'étais avec elle ? Et je l'avais déjà vu énervée, triste, et pétant la forme. Je hochai à nouveau la tête avec un air amusé lorsqu'elle déclara que j'étais un gentleman. Je n'eus pourtant pas le répondre qu'elle s'empressait de me demander d'où je venais et quel âge j'avais. Je souris. Dans un coin de ma tête, je notai toutes les informations qu'elle continuait à me fournir... Bien qu'au final, la seule chose que j'appris, ce fut qu'elle avait 18 ans. Hey, encore une fille plus vieille que moi ! Merde quand même...

-Je viens du Japon moi. Et j'ai 17 ans !


Je ne fus même pas sûre qu'elle écouta ma réponse, car en arrivant devant les dortoirs, elle regarda un peu ailleurs avant de sembler agacée. La raison ? Je l'ignorais. Elle avait dû s'attendre à mieux de la part de Terrae.
Se tournant vers moi, elle me demanda si ça ne faisait rien si elle laissait ses affaires dans le couloir. Un sourire perça sur mes lèvres. Avoir encore de quoi s'habiller demain ?

-Tu sais, tu peux rentrer, hein. C'est vraiment moche... Mais à Terrae, au début, obligation de dormir dans des dortoirs... communs.

J'imaginais déjà l'impact qu'allait pouvoir avoir ce dernier mot sur Oktober. Enfin, rien ne me disait que ce que j'imaginais allait se révéler exact !
Je poussais la porte, légèrement apeuré à l'histoire de me prendre en pleine tête un missile lancé par une fille qui, voyant ma tête de garçon à l'entrée des dortoirs, se serait dit "je vais lui faire exploser la tête à ce pervers !". Rien ne se passa, et, rassuré, je tendis son sac à Oktober.

-Ce que je te conseille donc est d'aller déposer simplement tes affaires sur un lit qui sera alors le tien jusqu'à ce que tu soies initiée et que tu reçoives tes pouvoirs.

Je l'observai, attendant tout de même sa réaction. Est-ce qu'au moins elle avait entendu parler des pouvoirs...?
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Déc 2011 - 20:07
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    Je le regardai un peu interloquée lorsqu'il me dit venir du japon.. Il était grand, aux yeux clairs, vraiment pas le type asiatique ! Un métissage alors peut-être ? Et plus jeune que moi tiens, je trouvais ça étonnant, il n'avait pas l'air.

    "Tu es japonnais ? Je n'aurais pas cru ! Et puis, je t'aurais donné quelques années de plus aussi.. Enfin, j'suis pas très douée pour deviner l'âge des gens en général.. Puis de toute façon, l'âge on s'en fout un peu, regarde moi j'ai 18 ans j'ai l'air d'en avoir 15-16, c'est pas ça qui m'empêche de vivre hein !" débitai-je avec un air joyeux, avant de m'arrêter sur ma lancée et de le regarder avec un petit sourire gêné. "Désolée.. J'suis un peu trop bavarde.." dis-je d'une petite voix.

    Il fallait que je fasse un minimum attention quand même, j'avais pas envie de souler la première personne que je rencontrais ici à cause de ma langue trop pendue ! Il me dit que je pouvais entrer dans le dortoir, et je le regardai étonnée, il n'y avait qu'une seule chambre commune pour tous les nouveaux ? Un sourire illumina mon visage d'un seul coup.

    "Mais.. C'est génial ! Moi qui avais peur de me retrouver toute seule ! À l'orphelinat on était toujours minimum deux par chambre, du coup j'ai pas l'habitude de dormir seule, et j'aime pas trop ça ! Ah, ben j'suis contente !" m'exclamai-je en rentrant dans le dortoir. "Et franchement, c'est pas si moche que ça.. Si t'avais vu dans quoi j'ai dormi la quasi totalité de ma vie.. Ici, c'est limite luxueux ! Enfin.. On s'en fout !" dis-je en riant, même pas consciente d'avoir encore parlé pour ne rien dire.

    Il restait plusieurs lits vraisemblablement inoccupés, je choisis celui le plus éloigné de la porte, et posai mon sac dessus, avant de me retourner d'un coup et de le regarder avec de grands yeux. Des pouvoirs ? C'était quoi encore cette histoire ?

    "Des pouvoirs ? Genre, magiques ? C'est pour ça qu'il a l'air tellement sécurisé le domaine ici alors ? Et que c'est gratuit aussi d'ailleurs.. ?" demandai-je curieuse et avide d'en savoir plus.
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 18:06
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

J'éclatai d'un rire franc, joyeux, mais aussi amusé, lorsqu'elle avoua d'une toute petite voix, en s'excusant, qu'elle était trop bavarde. Finissant par me calmer, je lui adressai un sourire sincère. Je ne la connaissais pas depuis longtemps, mais cette petite, je l'appréciai déjà ! Car oui, c'est vrai qu'elle était petite... Je n'étais pas particulièrement grand, bien que je le sois plus que la majeure partie des Japonais, mais il fallait avouer qu'elle n'était pas bien grande. Ni très épaisse d'ailleurs ! Elle avait juste des formes où il fallait. Enfin, bref, au pire, voilà quoi, n'allez pas croire que je n'ai fait que la mater ! Je constate, c'tout.
Lui adressant donc un sourire, je répondis :

-T'inquiète, au contraire, j'aime bien les gens qui ont de la conversation, c'est nettement plus agréable de parler avec eux !

Je lui adressai un petit sourire, mi-taquin mi-gentil, et l'écoutai s'enthousiasmer à l'idée de vivre en communauté. Et bien ! D'habitude, les gens perdent leur sourire, et elle, c'est l'inverse... Je ne suis pas au bout de mes surprises ! Elle entra quelques secondes après seulement dans les dortoirs, et réquisitionna un lit qui semblait libre. L'observant d'un oeil amusé, je la regardai faire son petit manège, et parler, parler, parler... Sans donner l'impression qu'elle allait s'arrêter un jour. Il n'y avait pas à dire, cette fille avait certainement un de ces dons mystérieux qui peut rendre le sourire à n'importe qui. J'en étais presque convaincu !
Elle se tourna enfin vers moi avec des yeux étonnés. Ah ! J'avais tapé dans le mille. Elle n'était pas au courant. Affichant un sourire légèrement en coin, je lui expliquai :

-Oui, des pouvoirs genre magiques ! En fait... Ben en gros, quand les masters viennent te chercher pour essayer... Et bien de t'offrir une vie meilleure, ils t'emmènent ici, et au bout d'un certain temps, tu reçois des pouvoirs.


Je tournai la tête et regardai une fille qui était en train de lire sur un lit plus loin. Je restai dans l'entrebâillement de la porte, redoutant une attaque surprise d'une fille-furie cachée derrière des rideaux de la pièce.

-C'est vrai que quand on y repense... Voilà quoi, c'est presque stupide : pourquoi des pouvoirs peuvent t'aider à aller mieux ? Mais aussi étrange que cela puisse paraître, ben... Il semblerait que pour beaucoup de gens qui sont ici, Terrae... Les a changé. En somme, ce n'est pas que nos pouvoirs qui sont magiques... C'est l'Institut entière.


Je reportai mon regard sur Oktober, le sourire aux lèvres, presque nostalgique, en imaginant ce que mes parents, ayant connu l'Ancienne Terrae, la Vraie, celle qui était inconnue pour la majorité des personnes de ce monde... Et qui était encore plus belle que celle dans laquelle nous vivons, nous.

-Enfin bref ! C'est en partie pour ça que c'est si sécurisé, oui ! Et c'est gratuit... Parce qu'entre autre, c'est un moyen d'offrir de l'aide à des personnes qui en ont vraiment besoin. C'est quand même sélectif quoi ! Seuls ceux qui le méritent et qui en ont besoin sont admis ici.

Affichant un sourire en coin, oubliant mon visage mélancolique (manquerait plus qu'elle me demande ce qui ne va pas), je rajoutai :

-Et visiblement, toi aussi t'es assez spéciale pour faire partie des gens "sélectionnés".


Je lui adressai un clin d'oeil, et désignai du menton un petit étoile doré qui brillait sur la table de chevet à côté de son lit.

-L'étoile que tu vas devoir porter avec ton uniforme. Elle renseigne les autres élèves sur ton rang dans l'école. Il y a les novices, qui viennent d'arriver, puis les initiés, les étoiles, et enfin, l'élite, ce qu'on voudrait tous devenir j'imagine : les masters !


Je souris, et terminai enfin : (pour une fois que c'était moi qui n'arrêtait pas de parler !)

-Mais enfin, tu es obligée de les porter, ces étoiles, à partir du moment où tu portes ton uniforme. Enfin, dans mon cas, il m'arrive souvent d'oublier de les mettre sur mes vêtements, et je n'ai jamais été engueu... sermonné pour ça !
déclarai-je en ouvrant mon manteau pour lui montrer que je ne portai pas mes étoiles. Bref ! Je vais m'arrêter là sinon tu vas m'entendre encore pour toute la journée ! Mais en même temps, cet endroit m'intrigue tellement que je passe beaucoup de temps à l'étudier en somme. Du coup, j'ai plein, même trop, de choses à dire dessus...

HRP : Sorry, je viens de me rendre compte que je m'étais... Disons ? Lâchée >O>
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 18:37
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    Je lui adressai un large sourire quand il me dit préférer la compagnie de personnes avec de la conversation, avec moi il n'allait pas être déçu ! Je commençai à déballer mes affaires après avoir salué la fille qui lisait sur son lit - eh, faut pas me répondre hein surtout, vive la politesse ! - puis remarquai qu'Allen restait sur le seuil de la porte.

    "Tu ne rentres pas ?" demandai-je étonnée. "C'est si mal vu un garçon dans le dortoir des filles ?" ajoutai-je en riant. "On peut aller ailleurs si tu préfères.. T'avais pas parlé d'un chocolat chaud d'ailleurs ?"

    Si, si, il en avait parlé, et j'en avais déjà l'eau à la bouche et des étoiles dans les yeux rien que d'y penser, d'ailleurs ! Je m'arrêtai de déballer mes affaires et écoutai attentivement ses explications, totalement fascinée par ce qu'il me racontait.

    "Et c'est quel genre de pouvoirs ? Tu sais faire quoi toi ? Et tu es de quel rang ? Si j'ai bien compris, comme je viens d'arriver, moi je ne peux encore rien faire, c'est ça ?" demandai-je un peu déçue.

    Je marquai un temps d'arrêt, réfléchissant un peu plus profondément à tout ce qu'il venait de me dire. Le côté pouvoirs etc, c'était bien joli mais.. Pourquoi avais-je été choisie ? Quels étaient leurs critères ? Je ne comprenais pas vraiment. Je le regardai en fronçant les sourcils.

    "Je ne comprends pas bien.. Comment sommes-nous choisis ? Parce que nous en avions besoin tu as dit ? Tu veux dire.. Que chacune des personnes ici présentes a vécu quelque chose de tragique ?" demandai-je avec une grimace.

    Je me demandais quelle était son histoire à lui.. Mais j'avais beau être curieuse, je n'étais tout de même pas intrusive. Il m'était difficile de parler d'April, et je suppose que s'il avait vécu quelque chose de difficile, ce devait dur pour lui aussi d'en parler. S'il avait envie de le faire, je l'écouterais, mais je ne me serais pas permise de lui demander de me raconter les passages les plus sombres de son histoire ! Je relevai la tête et lui adressai un sourire, sortant de mes pensées peu réjouissantes.

    "T'inquiète, ça me gêne pas du tout de t'écouter parler ! Au contraire, c'est super intéressant ! La personne qui est venue me chercher m'a pas vraiment expliqué grand chose, et j'étais un peu perdue.. Mais, c'est déjà un peu plus clair dans ma tête maintenant ! Ca te gêne que je te pose deux ou trois questions ? J'voudrais pas t'oppresser mais c'est tellement.. Wahw, je sais pas, inattendu, et trop cool ! J'me sens toute excitée là, c'est un rêve de gamine qui se réalise ! Comment on reçoit ses pouvoirs en fait ? Ca vient tout seul avec le temps ou quoi ?" demandai-je avec enthousiasme. "Enfin bref, ça te dirait pas d'aller se le boire ce chocolat chaud ? Ca casse tout de discuter d'un sujet aussi génial dans un couloir tout moisi !" dis-je avec un petit rire.
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 19:13
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je ris une nouvelle fois. Elle avait une manière de présenter les choses tellement simple et surtout directe que je ne pouvais m'empêcher de sourire à chaque fois. Et comme souvent, j'étais assez simple à faire sourire comme rire, ça venait avec.
Je lui adressai donc un grand sourire. Bizarre, ça me faisait plaisir de savoir qu'elle était intéressée... Et la voir si enthousiasme à l'idée d'en découvrir plus me fit comprendre que si notre rencontre se passait bien, je pourrais très vite me sentir proche de cette fille. C'est vrai quoi, les gens curieux s'entendent bien, non ? On n'est pas sensé choisir dans notre entourage proche les gens qui nous ressemblent ? Alors hein !

-Moi je suis d'affinité Air, et je tire ma force de la Lune apparemment... Donc en gros, je suis Sonore, c'est à dire que je peux modifier les sons à ma façon... Et leur donner un petit plus ! Enfin après, y'a quand même mieux comme pouvoir, c'est sûr !


Me rendant compte que "Air Lunaire" ne devait pas forcément dire quelque chose pour elle, je rajoutai :

-Enfin, en fait, les pouvoirs sont d'abord donné par rapport à une affinité : Eau, Terre, Air, Feu et Tonnerre. Ensuite de quoi, en fonction d'où tu tires ta force, donc Soleil ou Lune, t'as un autre pouvoir... M'enfin, j'dois pas super bien expliquer !

Je tentai ensuite de formuler ma réponse sur le... Pourquoi elle avait été choisie. Comme pourquoi je l'avais aussi été... Et puis, me rappelant de cette proposition de chocolat chaud que je lui avais faite, et qu'elle venait déjà de me rappeler deux fois, je hochai la tête d'un air amusé et souris.

-Et ben je suis plutôt pour ce chocolat chaud, ouais ! Comme ça, tu pourras me poser toutes les questions que tu veux, et on sera tranquille. Parce que disons que non, c'est pas si interdit que ça d'entrer dans les dortoirs des filles, mais certaines en font tout un plat et je préfère éviter ce genre de remarques,
expliquai-je avec un visage presque déjà blasé en imaginant les réflexions que je pourrais prendre.

Que des stéréotypes d'ailleurs, genre "pervers !" ou alors "voyeur !" etc etc... Enfin bref, j'étais quand même bien content d'avoir ma chambre maintenant ! Quoi que c'était aussi sympa, les dortoirs côtés mec... Déjà, y'avait moins de cinéma quand une fille entrait, et puis on pouvait parfois passer des soirées cool.

-Bon allez, tu viens ? Direction, le village ! De toute façon, il me semble que j'ai oublié de répondre à pas mal de questions alors tu pourras me les reposer une fois que je t'aurais payé ton chocolat chaud !
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 19:42
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    Il rit à nouveau, ce qui me fit sourire. Il était chouette comme garçon, il aimait bien les filles bavardes, et en plus, il avait le sourire facile ! C'était agréable de discuter avec lui, et puis en plus, il était du genre mignon ! Je le regardai avec de grands yeux arrondis de surprise quand il me parla de son pouvoir.

    "Air ? Mais.. Mais.. Tu sais voler alors !" m'exclamai-je. "Mais c'est trop génial ça ! Wah je suis trop jalouse là !" dis-je en riant. "Je ne comprends pas trop ton autre pouvoir.. Modifier les sons comment ? Tu me montres ?" demandai-je avec un sourire.

    Je l'écoutai ensuite continuer ses explications, totalement séduite par ce qu'il me racontait.

    "J'ai trop hâte de savoir quel est le mien !" dis-je avec enthousiasme.

    J'avais du mal à y croire.. C'était un rêve qui se réalisait ! D'un coup, je me sentis vraiment différente et.. Exceptionnelle.. Je devais l'être un peu quand même non ? Sinon, je n'aurais pas été choisie.. Je ris ensuite lorsqu'il m'expliqua pourquoi il ne rentrait pas dans le dortoir.

    "Alalah, y'a des filles qui sont graves quand même !" dis-je en riant toujours.

    Je le suivis ensuite jusqu'au village, et il m'emmena dans un petit bar simple mais sympathique. Il n'y avait pas trop de monde, tant mieux, j'aimais encore bien les bars bondés pour faire la fête, mais pour discuter c'était impossible ! Nous nous assîmes à une table, et je commandai.. Un chocolat chaud ! Sans blague ?! Attendant que le serveur amène notre commande, je reportai mon attention sur Allen, et lui adressai un nouveau sourire.

    "Alors.. Où en étions-nous ? Ah oui, je voulais te demander, comment nous étions choisis pour intégrer l'Institut ?" dis-je en jouant avec une mèche de cheveux. "Mmmh, et aussi.. Comment on obtient nos pouvoirs ? Ca prend du temps ?" demandai-je avec intérêt.

    J'étais impatiente moi ! J'avais vraiment hâte de pouvoir faire des choses incroyables moi aussi !
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 20:19
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

C'était amusant, parce que j'avais en général à peine le temps de formuler une question qu'elle en posait déjà une autre avec toujours plus de vigueur dans la voix. Comme si elle pouvait mourir si elle n'obtenait pas la réponse. A cette pensée, un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres.
On partit donc en direction du village de Terrae, et on s'installa à l'intérieur d'un bar-café, je sais plus le nom de ce genre de truc... Enfin bref. Prenant place à une table à deux, un serveur ne tarda pas à arriver, et avec entrain, Oktober commanda un chocolat chaud et j'en fis de même. La caféine et moi, on n'est pas trop copain, et puis j'ai pas tellement envie d'une bière avant midi... Quoi que...? Ouais, nan, trop tard ! A la limite, j'aurais pu prendre un vin chaud, vu le temps qu'il fait dehors, mais un chocolat c'est tout aussi bien !
Alors que le serveur repartait chercher notre commande, Oktober reporta son attention d'un coup sur moi, et je croisai pour une énième fois dans la journée ce regard sombre empli d'une curiosité presque enfantine. Oui, parce que vous vous souvenez, cet âge-là où les enfants ne s'arrêtent jamais de poser des questions. Bon, elles sont souvent stupides, comme... "D'où vient l'eau de la douche ?" ou encore "C'est quoi les nuages ?" et un tas d'autres questions auxquels on n'est jamais capable de répondre correctement. Mais par son attiture, Oktober me faisait penser à cette étape de vie qu'ont les enfants, où ils cherchent à comprendre le monde... Elle avait ce même regard désireux d'en apprendre toujours plus.

-Donc ! Pour intégrer l'institut... Il faut ressentir quelque chose, une espèce de vide. Enfin, comment être plus clair ? Si tu veux, il s'est passé un truc dans ta vie qui a littéralement bouleversé ton quotidien. Je... pense que tu devrais vite comprendre de quoi il s'agit dans ton cas. Après cet épisode, il s'est passé quelque chose en toi, qui a déclenché l'Appel comme ils appellent ça... C'est plutôt étrange à décrire ! Mais disons qu'en ressentant ce vide, les Masters l'interceptent et puis... Après je connais pas du tout les détails, désolé ! Mais voilà quoi, ils viennent te chercher... Et c'est entre autre comme ça que tu es choisie et que tu es accueillie à Terrae.


Ensuite ensuite... Comment on obtient les pouvoirs, et combien de temps ça prend ?

-En général, pour l'obtention des pouvoirs, ça diffère d'une personne à l'autre. Ca prend environ une semaine, parfois deux voire grand maximum trois. Ca dépend de ton temps d'adaptation en fait. Lorsque les Masters te sentent assez bien à Terrae pour se permettre de t'offrir ces pouvoirs, ils t'appellent en salle des Masters ! Le seul inconvénient, c'est qu'en général, il est tard... Alors j'espère que tu ne te couches jamais à 20h le soir !


Je lui adressai un petit sourire taquin, avant d'apercevoir une fille passer à côté de nous pour aller s'asseoir à une table. Au signe qu'elle venait de faire à une autre fille plus loin, j'en déduisis qu'elle rejoignait son amie. Je souris, amusé. Elle m'avait demandé tout à l'heure comment marchait mon pouvoir de Sonore, non...?

-Tu vas gentiment aller au bar, sans prendre la peine d'aller rejoindre ton amie, et tu vas vous commander deux cafés, un avec du sucre et... l'autre avec du lait ! Tu ramèneras ensuite ces cafés à ton amie, là-bas, en lui tendant le café au lait.


J'avais murmuré ses paroles, juste assez fort pour qu'Oktober et cette fille entende. Dans sa lancée, la jeune fille à qui je venais de parler continua d'avancer avant de se stopper net et de faire demi-tour pour aller au bar, où elle prit exactement la commande que je lui avais demandé de faire. Elle se dirigea ensuite avec les cafés vers son amie, et lui tendis celui au lait. Cette dernière fit une grimace et secoua la tête négativement.

-J'aime pas le café ! Tu devrais pourtant le savoir !


Je souris. Et en plus, comme ça, le hasard n'était pas de mise, puisque si ça avait été un hasard, ça aurait été étrange que cette fille prenne quelque chose que son amie n'aimait pas...
Je reportai mon regard sur Oktober tandis que l'envoûtement s'envolait.

-Sonore, donc. Je peux, en plus d'amplifier les sons de ma voix et créer des ultrasons, influencer les gens par la parole. Ca peut être efficace à certains moments !


Riant légèrement, je rajoutai :

-Et oui, je peux voler ! Avant, je ne pouvais que faire voler les autres, mais depuis un mois, en gros, je suis aussi capable de me faire voler ! C'est plus dur mais pour l'instant, je me débrouille assez bien !

J'affichai un sourire.

-Si tu veux, je pourrais te montrer ce que ça donne ? Le retour à l'école par les voies du ciel ?
lui demandai-je avec un clin d'oeil.

Au même moment, le serveur revint avec notre commande et déposa les tasses en face de nous. Je le remerciai poliment et commençai à faire tourner ma cuillère dans le chocolat, par habitude.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 20:59
avatar
Féminin

Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

    Après s'être commandé un chocolat chaud également, Allen répondit aux questions que je lui avais posées. Quand il évoqua le "truc qui avait bouleversé mon quotidien", l'image d'April s'imposa à moi, et un voile de tristesse recouvrit mes yeux. Je secouai doucement la tête pour chasser son souvenir, j'étais en train de passer un bon moment, et je ne voulais pas le gâcher ! Je me contenter de hochai la tête, signe que j'avais compris ce qu'il m'avait expliqué. En revanche, la seconde partie était plus intéressante ! Je retrouvai mon sourire, ça n'allait pas prendre trop longtemps donc !

    "Je suis plutôt une couche tard ! Et une lève tard aussi d'ailleurs !" lui dis-je en riant un peu.

    Je le regardai ensuite sans comprendre quand il me dit d'aller au bar chercher deux cafés. Hein, quoi ? Mais on avait commandé déjà.. ?! Il semblait regarder ailleurs, et suivant ses yeux, je vis qu'il observait une jeune fille.. Qui fit exactement ce qu'il avait dit à l'instant ! Je reportai mon attention sur Allen, totalement ébahie, alors qu'il m'expliquait comment fonctionnait le pouvoir sonore.

    "Wahw, c'est.. Impressionnant ! Mais alors.. Tu pourrais me faire faire ce que tu veux, aussi facilement que tu l'as fait avec elle ?" demandai-je amusée. "Est ce que la personne est consciente de ce qu'elle fait au moins ? Je veux dire, une fois qu'elle n'est plus "en transe" elle se souvient de ce qui vient de se passer ou non?" demandai-je curieuse.

    C'était un pouvoir réellement impressionnant ! Mais qui pouvait être dévastateur s'il était utilisé à mauvais escient.. Je le regardai soudain avec un large sourire aux lèvres.

    "Tu t'es déjà servi de ce pouvoir pour qu'une fille t'embrasse ?" demandai-je avant de rire, amusée de ma propre bêtise.

    Ca ne semblait pas être son genre.. Mais n'empêche, j'étais sûre que certaines personnes avaient déjà dû le faire ! Quand il me proposa ensuite de rentrer par la voie des airs, mon regard s'illumina, et si nous n'avions pas été assis dans ce café, j'aurais très bien pu lui sauter au cou !

    "Oh, ce serait trop géniaaaal ! J'adorerais ça !" dis-je toute excitée.

    Un large sourire était accroché à mes lèvres, j'étais vraiment ravie ! Le serveur arriva ensuite avec nos chocolats chauds, je rajoutai encore du sucre dans le mien, avant d'imiter Allen et de tourner dedans avec ma petite cuiller. Je déballai ensuite le biscuit qui était offert avec la tasse, et regardai à nouveau Allen alors que je le mangeais tranquillement. Il avait vraiment de jolis yeux, une jolie bouche bien dessinée, des traits fins.. Bref, un joli visage quoi ! Je baissai les yeux après quelques instants en rosissant très légèrement, espérant qu'il n'ait pas remarqué que je le fixais - vive la discrétion Oktober..

    "Parle-moi un peu de toi !" lui dis-je ensuite en le regardant à nouveau avec un sourire.
Voir le profil de l'utilisateur


~ When nothing goes right... Go left ! ~

Revenir en haut Aller en bas

Jeu 29 Déc 2011 - 22:41
avatar
Féminin

Messages : 953
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Dis donc, tout de même, heureusement que j'étais en forme pour pouvoir suivre le cours de la conversation. Avec une fille comme Oktober, il valait mieux ne pas être fatigué, sinon, c'était fichu d'avance ! Affichant alors un sourire amusé, je réfléchis un instant à sa question avant de répondre :

-Et bien... Sauf si tu as une volonté implacable et qu'en plus tu t'attends à ce que je fasse ça, ce sera un peu plus dur de te contrôler... Mais en persistant, oui, je pense être capable de te faire faire absolument tout ce que je veux !


Je laissai un ange passer, me rendant compte des sous-entendus... qu'il aurait pu y avoir dans cette phrase. Je me passai une main sur le front et baissai la tête.

-Enfin, presque tout... Et...


Je relevai les yeux, détournant le sujet.

-... Sinon, je ne sais pas exactement si la personne en a conscience ou pas. Je crois que oui, mais en même temps, tout dépend du niveau de la personne qui fait ça. Je pense qu'un Master peut vraiment hypnotiser l'autre. Moi je ne suis pas encore sûr d'être capable de faire ça !

J'écoutai sa question suivante, et fus un peu surpris. N'hein ?! Mais qui ferait ça ? Quelqu'un en manque et incapable de séduire une fille sans tricher ? Je secouai la tête vivement, en signe de négation.

-J'ai jamais fait ça, non !

Je l'observai rire légèrement de sa remarque. Ouais, ben moi je trouve pas ça forcément drôle ! Enfin, pour une fille, c'est quand même pas super, non ? Après... Bon, ça peut avoir un côté sympa maiiis... Oh et puis non, hein ! Tais-toi Allen !
Elle s'enthousiasma ensuite à l'idée de rentrer à l'Institut en volant, et je souris en apercevant son regard pétillant. Et bien ! C'était tellement adorable, de voir une fille si pleine de joie de vivre être heureuse comme ça... Rien ne pouvait remplacer un sourire ; c'était vraiment la plus belle chose du monde.
Je pris ensuite ma tasse entre mes mains et en plus deux longues gorgées, appréciant ce sentiment de chaleur qui prenait possession de moi. Lorsque je relevai la tête, je remarquai Oktober qui fixait sa tasse, comme si elle venait de faire une bêtise. Cependant, ça ne dura pas longtemps car à peine quelques secondes plus tard, elle releva la tête d'un coup, souriante, et me demanda de lui parler de moi. J'écarquillai les yeux. Hein ? Mais pourquoi ? Non !

-J'accepte, mais seulement à une condition... En fait, je vais pas vraiment te "parler de moi". Tu me poses une question, et je t'en pose une, chacun notre tour. Ca te va ?
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

 

Et il se mit à neiger, sans jamais pouvoir s'arrêter. (Pv : Oktober)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant