Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Envie de taper sur quelque chose
Ven 30 Déc 2011 - 21:26
avatar
Féminin

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Broyer des os, rencontrer des gens, me battre, parler avec mes amis...
Humeur : Je ne veux plus de ce monde où je en suis plus avec mes proches... Enfin, j'ai retrouvé une personne importante pour moi, alors je ne vais pas me plaindre !

En me levant ce matin, j'étais en pleine forme. J'avais même un peu trop de force en me réveillant, j'avais besoin de me défouler. J'avais utilisé l'argent que Damien m'avait donné pour m'acheter quelques vêtements. C'est vrai que juste un short ce n'était pas génial. Alors je m'habillais rapidement et je sortais sous la neige.

Il faisait froid dehors, mais au moins je n'avais pas les jambes directement en contact avec cette neige que je voyais pour la première fois de ma vie. Je me rendais au gymnase que j'avais pu voir quand j'étais arrivée ici. Je me souvenais, si mes souvenirs étaient exacts, qu'il y avait un grand ballon de boxe suspendu au plafond.

Je pénétrais dans la salle vide. J'allumais la lumière et refermais l'accès. Je posais mon pull par terre non loin de là où je me trouvais et remettais cette veste sans manche que j'ai constamment sur moi. Par habitude, j'abaissais la capuche et je remontais le col de sorte à ce que je puisse encore voir et respirer.

Mes impressions étaient justes. Il y avait bien au fond de cette salle un ballon de boxe sur lequel se défouler. Ah, le défouloir, ça c'était bien. Avant je me battais contre mon frère, mais maintenant je ne pouvais plus puisqu'il était mort.

D'ailleurs, même si je ne savais pas qui avait causé sa perte de vie prématurée, je frappais de toutes mes forces en imaginant que je faisais subir la même chose que mon frère à celui qui l'avait tué. Oui, il fallait qu'il subisse le même sort, qu'il souffre pendant une semaine et meurt de la suite de ses blessures. Je ne m'étais pas jurée de venger mon frère, sinon, je m'en serais voulue. Pourquoi? Et bien parce que c'est tout simplement une promesse que je ne pourrais jamais tenir puisque l'identité de son agresseur m'était restée inconnue.

Je frappais de toutes mes forces sur l'objet qui ne restait pas en place. Lorsque je sentis les larmes couler sur mes joues, je frappais de plus belle. Et là, d'un coup de pied, je l'envoyais presque dire bonjour aux étoiles. Il était remonté assez haut. Je pensais qu'il mettrai du temps à redescendre, mais je me trompais. On pourrait presque croire que ce genre d'objet est rancunier. Pourquoi je me demande ça? J'avais frappé fort, j'avais tourné le dos. Et il revint me frapper un grand coup dans le dos qui me fit presque manger le sol. Enfin, je le mangeais en fin de compte. Je me retournais mais ne me relevais pas.
Je criais avec une voix encore plus grave que d'habitude:
-Saloperie d'objet ! Ca fait mal ce truc !

Et puis je me taisais. J'avais d'un seul coup peur que quelqu'un m'ait entendue, bien que je sois seule dans ce gymnase désert.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Sam 31 Déc 2011 - 12:37
avatar
Masculin

Messages : 789
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Plombier
Humeur : évolutive

« Besoin d'un Défouloir?! »


† Crow † And Blade



<
_ Lorsque je me réveillais le matin-même, je ressentais comme un sentiment nouveau, ou en fait re-nouveau car c’était la première fois que je parvenais à l’avoir depuis que j’étais arrivé à Terrae. J’étais excité, la raison, je ne la connaissais pas le moins du monde, mais peut-être que l’accumulation d’attente des cours c’était transformer en cela, ça me semblait bien plausible. Mais à quoi bon essayer de trouver cela, ça ne m’aidera pas à trouver quelque chose à faire qui me fournirait ma dose habituelle d’adrénaline.

_ Qu’allais-je bien pouvoir faire? Quand j’avais fait le choix de venir ici, je savais que je n’aurais plus le loisir d’aller escalader le moindre building, tout du moins, avant que je ne sois au minimum un initié. C’est-à-dire, que je serais devenu à part entière quelqu’un de vraiment très spécial, bien que je trouvais que je l’étais déjà bien assez, un peu plus, serait toujours le bienvenu. Bref, tout ça pour dire que j’en attendant le jour où j’aurais l’immense joie et privilège de passer mon initiation, je devrais trouver un autre moyen pour me procurer ce que m’offrait l’escalade des gratte-ciels. Mais bon, je n’avais apparemment pas la tête à réfléchir ce matin, aussi, je sortis mon beau ‘beats’ violet et je le mis sur mes oreilles avant de le brancher à l’ipod dernière génération que j’avais pu me procurer plusieurs jours avant mon vide et je mettais la musique en route.

_ J'étais allongé sur mon lit, en train de bouger au rythme de ceux que j’écoutais, je me rappelais soudainement, que j’avais amené avec moi, les objets qu’autrefois j’adorais utiliser. Me levant d’un bon, j’allais dans mon placard, je les sortais de leur boîte et le regardaient pendant quelques secondes. Puis un sourire apparut sur mon si beau visage, car j’aimais vraiment trop la sensation du vent lorsque je ridais avec mes chers rollers, aussi, je les mis à pieds et je partis faire une petite balade matinale. Heureusement, que malgré la neige, chaque matin quelqu’un venait déneiger les alentours, sinon, je n’aurais jamais réussi à pouvoir m’en servir, je n’aurais fait que glisser et tomber et ça aurait fini par me faire grave chier.

_ Je prenais mon temps, car je n’étais pas pressé du tout, je n’avais que ça à faire en vérité. Je fis le tour du bâtiment, car en dehors de le connaître de l’intérieur ou de l’avoir conquérit en l’escaladant une seule et unique fois, je ne le connaissais pas vraiment. Je n’étais mécontent de ma petite balade, bien qu’il n’y avait pas le moindre signe de vent, grâce à la vitesse que me donnaient mes quatre petites roues, j’avais l’impression qu’il y en avait bel et bien. Alors que je cherchais le chemin pour rentrer dans ma chambre, je tombais sur une autre bâtisse qui était un peu à l’écart de la principale, mais qui était à peu près de même taille. *Chouette, trop bien, la classe, hihihi* La première chose qui me vint à l’esprit, comme vous vous en doutiez j’en étais certain, c’est que j’avais un nouvel endroit à conquérir, mais je n’allais pas le faire maintenant, car ce n’était pas pratique de grimper avec ces machins que j’avais aux pieds.

_ En regardant de plus près, je remarquais qu’il s’agissait d’un gymnase. Quoi de plus logique d’en avoir un juste à côté de l’école hein, car il fallait bien que les petits et grands élèves parviennent à se défouler en faisant du sport. Comme je m’étais rapprocher le plus possible afin de voir de plus près la taille qu’il faisait, j’entendis clairement qu’il y avait du bruit qui venait de l’intérieur. D’après ce que mes oreilles entendaient, la personne qui s’y trouvait s’amusait à taper sur quelque chose, peut-être un ‘putching ball’, du moins, je l’espérais, car si c’était une bagarre, ben euh, j’avais jamais aimé ce genre de trucs, sauf celles qui permettaient de protéger quelque chose de précieux.

_ Ma curiosité venait d’être piquée à vif et je décidais donc d’aller jeté un petit coup d’œil furtif à l’intérieur pour voir qui était là et puis, pourquoi pas comprendre ce que cette était en train de faire. Discrètement, je me faufilais, mais comme je ne voulais pas être remarqué pour ne pas gêner, je gardais mes distances, ce qui ne m’aida pour savoir si c’était un garçon ou fille. Je savais juste que c’était quelqu’un de petite taille qui s’amusait à massacrer à coups de poings et de pieds un pauvre sac qui servait initialement aux entraînements de boxe. J’en avais suffisamment vu, aussi, je fis demi-tour, près à rentrer au bâtiment, prendre une bonne d’au moins 30minutes quand mes oreilles perçurent des paroles venant de là où la personne se trouvait.

-Saloperie d'objet ! Ça fait mal ce truc !

_ Ah en jugeais parce la voix qui avaient prononcée ces mots, je compris que c’était une jeune fille, car malgré que son timbre était plus grave que prévu, elle n’avait rien de celui d’un garçon. Mais ce n’était pas ça qui m’avait marqué le plus, à vrai dire, j’aimais bien les demoiselles qui n’avaient pas la langue dans leur poches et qui quand elles subissaient quelques choses, en venaient à piquer une crise. Cependant, je ne trouvais pas très mignon, d’entendre venant de leurs bouches si délicates, de telles choses horribles telles que l’étaient les ‘gros mots’. Mais je ne m’attardais pas plus là-dessus, elle avait parlée en disant ‘ça fait mal’ ce qui me poussa à me rendre auprès d’elle pour voir si tout allait bien. Elle était assise par terre et se touchait le dos, je n’avais pas besoin de plus pour comprendre ce qui s’était passé l’instant d’avant.

_ Elle avait frappé le plus fort qu’elle avait pu et le truc était monté haut, pensant qu’elle aurait le temps de partir avant son retour, elle lui avait tourné le dos et avait fini par prendre le sac dans le dos. C’était le coup classique pour des gens qui n’avaient pas l’habitude de s’en servir et ça me fit sourire. Je me trouvais désormais face à elle, je la scrutais dans les yeux et remarquais qu’elle devait avoir dans les 13/14ans, ce qui était à peu près l’âge de celle que j’avais laissé être kidnappé. Elle avait des cheveux blanc ce que je trouvais très jolie car j’aimais cette couleur, puis ça faisait un beau contraste avec sa peau avec sa peau qui était foncée. Ses yeux étaient marrons avec des reflets jaunes ce qui lui allait bien. Je l’avais suffisamment dévisagé, il était temps de l’aider non? Je lui tendais dès lors ma main, mais allait-elle l’a prendre pour se relever, ce n’était pas sur.

J’espère que tu ne t’es pas fait trop mal! Tout va bien?
► Crow Highway

« Duel au Gymnase!!! » ► Crow Highway
Code by AMIANTE
Voir le profil de l'utilisateur




    _ Je ne désire qu'une chose: la _ Liberté!



Dernière édition par Crow Highway le Lun 11 Mar 2013 - 1:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dim 1 Jan 2012 - 14:44
avatar
Féminin

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Broyer des os, rencontrer des gens, me battre, parler avec mes amis...
Humeur : Je ne veux plus de ce monde où je en suis plus avec mes proches... Enfin, j'ai retrouvé une personne importante pour moi, alors je ne vais pas me plaindre !

Et bien, finalement, je n'étais pas seule dans la salle puisque quelqu'un vint me voir pour me demander si ça allait. Bah, ça allait pas tellement en fait, j'avais mal. Il me tendait sa main pour m'aider à me relever. Je l'attrapais et n'attendais même pas qu'il essaye de me tirer vers lui pour me redresser.

Il faisait plus d'une tête de plus que moi. Aussi, je n'allais pas dire qu'il était grand, c'était plutôt moi qui étais petite. Et puis, il était plus petit que Kyle et les autres. Mais il aurait eu les cheveux blancs comme moi, et une tête de plus et c'était lui. Sauf qu'il avait les cheveux noirs, et aussi le teint un peu plus pâle que moi. Mais ses yeux étaient les mêmes que ceux de mon frère.

Rien que ça faisait que je l'aimais déjà bien. Juste parce qu'il me rappelait Kyle.
Je répondais ensuite à sa question:
-Ca va, merci. Je me suis pris ce ballon dans le dos. J'ai pas l'habitude de taper sur ce genre de truc, je préfère quand même les vrais combats.

Ca me perturbais d'avoir reçu un coup dans le dos, je n'avais jamais été frappée ici. Pendant les combats, je m’en recevais de tous les côtés mais jamais à cet endroit. Oui, j’avais l’habitude de me prendre des coups. Mais lors des combats, ce n’était pas moi qui me prenais le plus de coups et qui ressortait dans le pire état. En quelque sorte, je suis un vrai danger public, mais j’aime me battre.

Je lui tendais la main en disant :
-Je m’appelle Blade Strenght et toi ?

Ça m’aurait étonnée qu’il me réponde qu’il s’appelait Kyle. Il y avait une chance sur je ne sais pas combien pour qu’il se nomme ainsi. Je regardais ses yeux qui me rappelaient des souvenirs heureux. Il avait le même regard. Oui, il me faisait beaucoup penser à Kyle. Mais il semblait bien plus jeune, de toute façon Kyle avait 27 ans et le Master m’avait dit que l’âge maximal pour entrer ici était 25. Et puis je ne serais pas là si il n’était pas parti.

Je lui disais en abaissant mon col :
-Tu ressembles beaucoup à mon frère. Enfin, tu as les mêmes yeux que lui et le même regard.

Je souriais à la pensée de voir quelqu’un avec ce regard. Ça me réchauffait le cœur, mais aussi, ça me donnait envie de pleurer. Oui, c’était surtout de repenser aux bons souvenirs qui me faisait cet effet, parce que je savais que je n’allais plus jamais revivre ça, ne serait-ce qu’un jour dans ma vie. Mais je retenais mes larmes, je n'avais pas envie de les laisser couler.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 3 Jan 2012 - 0:33
avatar
Masculin

Messages : 789
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Plombier
Humeur : évolutive

« Moi, je ressemble à son Frère?! »


† Crow † And Blade



<
_ Me retrouver dans le gymnase de Terrae me rendait nostalgique, pas que je connaissais celui-ci, mais parce que lorsque j’étais enfant, j’avais pratiqué de nombreux sports qui se pratiquaient à l’intérieur de bâtiments à l’identique. Car il était impossible de faire un sport de combat sur de la terre battue ou sur du béton, à la limite, pourquoi pas sur de la pelouse, mais là encore, ce n’était pas top non plus. Le mieux restait les bon vieux tatamis qui étaient à l’intérieur de salles qui étaient crées spécialement pour cela.

_ Je n’avais pas le temps d’être nostalgique, car après tout, j’étais actuellement en train de tendre la main à une petite demoiselle qui était au sol. Est-ce qu’elle allait accepter de la prendre? Ou est-ce que sa fierté qui venait déjà d’être touché à cause d’un maudit sac de box allait l’en empêcher? Quelque serait le choix qu’elle ferait, je ne serais pas vexé, car je devais avouer que je ne savais pas moi-même ce que j’aurais fait, si nos places avaient été inversées. Après tout, chuter à cause d’un objet et en plus de ça, un inconnu viendrait me relever, j’avouais que ça serait difficile pour quelqu’un pour qui la fierté était quelque chose d’important.

_ Tandis que je réfléchissais à un peu tout et rien à la fois, elle venait de prendre ma main pour s’appuyer, mais elle n’attendit pas que je la tire et se redressa d’elle-même en une seule fois. Je pouvais maintenant voir sa taille réelle, car elle était de nouveau sur ses deux pieds. Bien que j’étais grand, elle devait faire, hum, une bonne tête en moins que moi, mais je n’avais pas encore complètement fini ma croissance et d’après mon ‘père’, lui avait grandit encore plus après 16ans, qui était mon âge actuel. C’est alors qu’elle répondit à ma question.

-Ça va, merci. Je me suis pris ce ballon dans le dos. J'ai pas l'habitude de taper sur ce genre de truc, je préfère quand même les vrais combats.

_ Elle allait bien, alors voilà qui me rassurait, bien que je ne la connaissais pas, elle me rappelait ma petite Ringo, elles étaient semblables physiquement, mais aussi, si je me trompais pas au niveau de leurs âges. Mais ce qu’elle avait dit après, m’avait donné quelques frissons dans le dos, bien que je n’étais pas du genre à penser que la fille devait rester à la maison, au contraire, je trouvais bien qu’elles aussi pouvaient bosser et gagner leurs vies et même faire du sport. Cependant, une demoiselle qui avait plus l’habitude des combats réels, c’était une première pour moi, pourtant, elle n’avait pas l’air d’être une ‘délinquante’ mais bon, ‘l’habit de ne fait pas le moine’.

_ Personnellement, je n’avais jamais été du genre bagarreur et puis, je n’aimais pas vraiment ce genre de choses, car je les trouvais sans aucun réel intérêt et ne voyais pas ce qu’elles m’apporteraient si j’en faisais. Bien sur quand, j’avais combattu pour me protéger, c’était autre chose, là ma vie était en danger et je ne voulais pas encore quitter ce monde. Puis, quand j’avais essayer de le faire pour délivrer ma petite-sœur que j’adorais tant, là, il y avait une raison qui expliquait ce que je faisais et puis, j’aurais tout fait pour elle. Elle me tendait sa main et prit la parole en même temps.

-Je m’appelle Blade Strenght et toi ?

_ Strenght quel nom, hum pas bizarre, mais peu commun dirais-je, même pour moi qui venait directement des États-Unis, c’était la toute première fois que je rencontrais quelqu’un avec ce nom de famille-là. Blade prénom également que l’on ne trouverait pas au premier coin de rue. Si on réunissait les deux, nous obtenions ‘Forte Lame’ ce qui était, vraiment unique en son genre. Mais personnellement, j’aimais beaucoup, car j’avais toujours préféré être unique, ne ressembler à personne et donc, j’adorais également quand d’autres étaient aussi unique que moi dans quoique ce soit. Tandis qu’elle fixait mes yeux, elle sembla comme partit ailleurs momentanément, mais cela ne dura pas bien longtemps, mais j’avais comme une envie de savoir qu’est-ce qu’elle avait bien put penser en regardant mon œil droit et gauche. Une fois encore, elle éleva la voix.

-Tu ressembles beaucoup à mon frère. Enfin, tu as les mêmes yeux que lui et le même regard.

_ Je ressemblais à son grand-frère, voilà surement la raison qui expliquait qu’elle avait comme bugguée en voyant mon regard et la couleur de mes yeux. Je n’avais pas répondu la moindre petite chose depuis qu’elle s’était remise debout, ce qui était quand même, fallait l’avouer, un chouilla mal-polie, alors je m’empresser de répondre à tout, en une seule et une fois, mais avant ça, je prenais sa main et la serait délicatement.

Enchanté Blade-chan! Je suis Crow Highway!

_ Je marquais une courte pause, car j’avais soudainement un besoin de trouver quoi dire, car je ne savais pas quoi ajouter sur son frère et le fait de notre ressemblance. Car j’étais quelque peu prit de cours, que dire à quelqu’un qui dirait pareille chose, je n’y étais pas préparé. Donc, d’un ton gêné, je n’avais qu’à dire ce qui me passerait par la tête.

Est-ce que ça signifie que je suis trop cool car je ressemble à ton frère?

_ Hum, finalement, j’aurais mieux fait de tourner sept fois la langue dans ma bouche avant de l’ouvrir.
► Crow Highway

« Duel au Gymnase!!! » ► Crow Highway
Code by AMIANTE
Voir le profil de l'utilisateur




    _ Je ne désire qu'une chose: la _ Liberté!



Dernière édition par Crow Highway le Lun 11 Mar 2013 - 1:09, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dim 15 Jan 2012 - 10:49
avatar
Féminin

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Broyer des os, rencontrer des gens, me battre, parler avec mes amis...
Humeur : Je ne veux plus de ce monde où je en suis plus avec mes proches... Enfin, j'ai retrouvé une personne importante pour moi, alors je ne vais pas me plaindre !

Je restais un moment à regarder ses yeux, j’avais vraiment l’impression de voir Kyle devant moi. J’avais un petit sourire, j’avais retrouvé ce regard qui avait veillé sur moi pendant 14 ans, même si il n’appartenait pas à la même personne. Je sentais que mes yeux devenaient un peu humides, mais je souriais tranquillement. Et c’était marrant de l’entendre dire qu’il était probablement ‘‘cool’’ parce qu’il ressemblait à mon frère. Je lui dis :

-Tout dépend si tu trouves qu’un mec qui est un délinquant qui m’a appris à ma battre est cool. Après, il faut dire que j’avais un super grand frère. Il m’avait toujours protégée quoi qu’il arrive. Mais il pourra plus maintenant.

J’avais toujours ce petit sourire paisible, mais je sentais quelques larmes couler sur mes joues. Je les essuyais rapidement avant qu’elles n’arrivent à mon menton. Mais je reprenais :

-Sinon, tu ne lui ressemble pas vraiment, c’est juste le regard. Il était plus grand que toi et avait les mêmes cheveux et la même peau que moi.

Je fermais les yeux un instant pour revoir une image de Kyle. Je ne pensais vraiment qu’à lui. Après, Crow allait peut-être avoir peur de ce que je lui avais dit, ou pas. C’est vrai que c’est pas très exemplaire pour un grand frère d’apprendre à sa petite sœur d’apprendre à se battre. Mais il voulait toujours me protéger, et c’est surtout moi qui lui avais demandé. Mais il n’avait jamais été contre puisqu’il savait qu’un jour il ne serait plus là pour me protéger, mais il n’avait jamais espéré mourir si tôt, et encore moins sans m’avoir vu grandir. Il avait toujours dit que je finirais par être une belle femme plus tard. C’était bien un mec mon frère. Surtout pour me dire que si il n’était pas mon frère il aurait tout fait pour sortir avec moi si j’avais son âge, parce que un homme de 27 ans en couple avec une fille de 14 ans, ça peut vraiment paraitre bizarre. Je rigolais en repensant à ça.

Je me demandais à ce moment-là si Crow avait le même caractère que Kyle. Ça aurait été marrant de savoir qu’ils étaient un peu plus pareils. J’eus un petit sourire avant de lui demander :

-Que dirais-tu si je te proposais un combat ? Je me battais souvent avec mon frère, il me laissait toujours gagner, même si c’était juste pour me faire plaisir.

Je le laissais réfléchir quelques minutes, j’avais bien envie de le tester lui ! Mais ça m’étonnerais qu’il accepte le combat, il n’avait pas l’air d’être une grosse brute qui tape sur tout le monde et emmerde les gens comme bon lui semble. Alors je restais patiente en pensant vraiment qu’il allait refuser, mais dans les deux cas, qu’il accepte ou non, je m’en fichais un peu, j’avais bien besoin de me défouler, mais je faisais aussi en sorte qu’il ne prenne pas cette demande pour de la provocation. Je le regardais de nouveau après quelques minutes de réflexion en disant :

-Alors, tu t’es décidé ?
Voir le profil de l'utilisateur


hebergeur d'image

Chef de la B.A.T - Brigade Anti-Timmy
Soyons forts contre cette menace.
Agissons pour que les âmes des CBistes disparus reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas

Dim 29 Jan 2012 - 19:08
avatar
Masculin

Messages : 789
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Plombier
Humeur : évolutive

« Cela est un Défi?! »


† Crow † And Blade



<
_ J’attendais tranquillement la réponse de Blade en ce qui concernant ma petite question sur le fait que mon regard ressemblait à celui de son grand-frère. Je sortis alors un porte-clefs d’une de mes poches et je commençais à m’amuser avec, je le faisais juste passer d’un doigt à l’autre, puis hop, sauter d’une main à l’autre, ce qui était plutôt amusant, enfin, du moins, je m’éclatais avec les moyens du bord si je pouvais dire ainsi. Je sentais qu’elle me regardait, qu’elle était plongée dans mes yeux, qui lui rappelaient son aniki, elle était prête à pleurer mais elle souriait à la fois, sans en connaitre la raison, j’appréciais cette little girl qui répondit enfin.

-Tout dépend si tu trouves qu’un mec qui est un délinquant qui m’a appris à ma battre est cool. Après, il faut dire que j’avais un super grand frère. Il m’avait toujours protégée quoi qu’il arrive. Mais il pourra plus maintenant.

_ Ainsi, son frère était un délinquant, il lui avait apprit à se battre, effectivement, dit comme cela, sans plus d’information, ça sonnait moins cool, mais j’étais sur qu’il devait y avoir des raisons derrière tout ça. Mais les mots qui me frappèrent le plus, furent ceux qui concernait qu’il avait toujours bien fait son rôle de grand-frère, contrairement à moi, qui à cause de ma connerie de faiblesse, je n’avais pas pu défendre ma sœur. Cependant, elle avait aussi dit qu’il ne pouvait plus, j’en déduisais qu’il avait trépassé et que depuis, elle était arrivée ici pour combler le trou qu’il avait laissé, je lui demanderais lorsque l’occasion se présentera.

_ Mes yeux se posèrent rapidement sur elle et je remarquais que des larmes coulaient sur ses petites joues, elle les essuya avant qu’elles ne parviennent à son menton et avec son petit sourire paisible, elle rajouta.

-Sinon, tu ne lui ressemble pas vraiment, c’est juste le regard. Il était plus grand que toi et avait les mêmes cheveux et la même peau que moi.

_ Alors ainsi, la comparaison s’arrêtait au regard, bizarrement, je me surpris à avoir espéré lui ressembler un peu plus que cela, mais bon, c’était pas le cas, j’allais pas en faire tout un plat hein. Elle sembla se perdre dans son fort intérieur durant quelques temps, vu qu’elle bougeait même plus, bien que je n’avais pas envie de la déranger, j’avais comme une immense envie de lui demander à quoi était-elle en train de penser. Discrètement, je passais devant elle et j’allais me mettre en face du putching ball qui avait fait mal à la demoiselle en revenant plus vite qu’elle ne l’avait cru.

_ Bien que l’envie de le frappe était là, je ne le ferais pas, car le bruit la dérangerait et je ne le voulais pas, je comptais la laisser tranquillement dans ses pensées et elle ‘reviendrait’ d’elle-même. C’est alors que je fit comme elle, me souvenant alors du temps que j’avais pensé dans des salles, qui était similaires un chouilla à ce gymnase, à m’entraîner comme un dingue pour devenir l’un des meilleurs du dojo où je me trouvais. Enfin bref, pourquoi repensais-je à tout ça maintenant ? ça me faisait bizarre, surtout qu’après ça, j’avais fait bien d’autres sports que j’avais tout autant apprécié, celui qui était d’ailleurs en tête de liste était le ‘soccer’. Je fus sorti de mon petit retour en arrière momentané par Blade qui parlait à nouveau.

-Que dirais-tu si je te proposais un combat ? Je me battais souvent avec mon frère, il me laissait toujours gagner, même si c’était juste pour me faire plaisir.

_ J’avais du mal à me rendre compte qu’elle venait de me demander de me battre avec elle avec un regard qui semblait si naturel que ça me faisait presque peur. Elle avait peut-être l’habitude de le faire avec son frère, mais jusqu’à maintenant, même dans les dojos, je n’avais jamais eu à combattre une lady et je devais dire que je n’aimais pas trop cette idée, bien que je ne doutais pas de la force de Blade. J’avais grandis avec la ‘galanterie’ et je ne pouvais pas et ne pourrait pas me résoudre à taper une demoiselle ce qui du coup allait faire un dilemme. Comme elle avait parlé de son aniki, je me demandais si elle ne voulait pas voir, si je lui ressemblais aussi un peu de ce côté-là, mince, je savais plus quoi faire, je le voulais mais je ne le pouvais pas. Alors que j’étais toujours indécis, elle demanda.

-Alors, tu t’es décidé ?

_ C’était comme-ci elle lisait en moi, non, je ne m’étais pas encore décidé et je ne savais vraiment pas si je devais ou non accepter cette proposition. Enfin, la curiosité de voir comme elle se débrouillait et si j’étais au même niveau son frère l’emporta et je mis aussitôt en position d'Aïkido, puis, en agitant ma main droite qui était proche d’elle, je lui faisais signe que je l’attendais avant de dire.

Je t’attends, c’est quand tu veux, Blade-chan!
► Crow Highway

« Duel au Gymnase!!! » ► Crow Highway
Code by AMIANTE
Voir le profil de l'utilisateur




    _ Je ne désire qu'une chose: la _ Liberté!



Dernière édition par Crow Highway le Lun 11 Mar 2013 - 1:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lun 30 Jan 2012 - 19:43
avatar
Féminin

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Broyer des os, rencontrer des gens, me battre, parler avec mes amis...
Humeur : Je ne veux plus de ce monde où je en suis plus avec mes proches... Enfin, j'ai retrouvé une personne importante pour moi, alors je ne vais pas me plaindre !

Il avait mis pas mal de temps quand même à réfléchir. Sérieusement, il osait pas me frapper ? Il doutait de ma force ? Ou alors il n’allait pas taper une fille ? Mais franchement ! Nous les filles, on est pas faibles ! Pourquoi les hommes nous rabaissent tout le temps ! C’est pas juste ! C’est eux les minables à toujours trouver plus faibles qu’eux !

Mais au bout d’un moment, je ne pensais plus ça de lui. Pendant un moment, je me demandais si il ne rigolait pas quand il m’avait dit ça. Parce que oui, il avait accepté le combat. C’était drôle de le voir dans cette position, à agiter sa main devant moi pour me faire signe de venir. Je lui souriais, un petit sourire sadique qui se dessine souvent sur mon visage même quand je veux paraitre gentille. Ah lala.. C’est difficile parfois de sourire ! Et il me dit :

Je t’attends, c’est quand tu veux, Blade-chan!

Oh ? Alors il m’attendait ? Pourtant c’est lui qui a mis du temps à me répondre ! Mais bon, les hommes sont bizarres, j’en ai déjà fait l’expérience ! Je lui répondis en mettant ma capuche et en montant le col de ma veste :

-Tu ne crois pas que c’était moi qui t’attendais ? Au cas où t’aurais pas remarqué, t’as mis du temps à me répondre ! dis-je en lui attrapant la main qu’il me tendait.

Je fermais les yeux une demi-seconde, et j’avais déjà la vision des coups que je pouvais donner. J’allais commencer doucement quand même, j’allais pas commencer par la tête ! Ce serait pas drôle sinon, si je le mettais K.O. directement. Maintenant, je savais ce que j’allais lui faire. Ça allait être du grand spectacle !

Je tenais toujours sa main, j’avais toujours ce sourire sadique. Je le regardais dans les yeux en resserrant ma main sur la sienne vraiment fort. J’avais même l’impression d’entendre quelques craquements. Je comptais bien le tester. Je me demandais si il allait vraiment me frapper, ceux que j’avais connu dans mon ancienne vie se fichaient que je sois une fille. Enfin, en même temps, ils croyaient tous que j’étais un garçon.

Bref. Je luis attrapais le coude avec mon autre main. Et son bras, je lui tournais un peu, jusqu’à ce que ça bloque. J’allais quand même pas le lui casser ! Je voulais pas avoir une bras sur la conscience ! Et puis je savais pas si il était droitier ou gaucher, alors faut bien lui laisser ses deux bras si on avait un doute pour qu’il puisse encore faire quelque chose !

Je coinçais sa main entre ma tête et mon épaule, toujours en tenant son coude. Comme ça, j’avais une main de libre. Qui allait bien me servir d’ailleurs, et puis au pire, je pouvais bloquer les coups éventuels qu’il pouvait me donner avant que je n’attaque réellement. Mais comme rien ne se passait, à moins que j’ai réagi très vite, je réussis à lui faire regarder de l’autre côté en lui tournant légèrement la tête. Mais ce n’était pas pratique avec ma petite taille.

Donc j’étais dans une position (pas des plus confortables, ça, je vous l’accorde) qui me permettait d’attaquer plutôt facilement. Après, je n’allais pas attaquer avec les bras vu qu’ils étaient pris tous les deux ! Non, mais j’avais toujours mais deux petites jambes sur lesquelles je me tenais ! Et aussi, elles me permettaient d’avoir un très bon équilibre, même si je me retrouvais à n’être que sur l’une des deux.

Le fait que je lui ais tourné la tête de l’autre côté l’empêchait de voir ce que je faisais. Je passais rapidement et agilement ma jambe devant son pied en poussant rapidement vers l’arrière. Ce qui faisait qu’il se retrouvait à tomber en avant. Je lâchais tout rapidement pour ne pas être entrainée avec lui dans sa chute et je m’accroupis rapidement à ses côtés afin de l’immobiliser la tête contre le sol.

-Alors, tu regrettes pas au moins d’avoir accepté le défi ?
Voir le profil de l'utilisateur


hebergeur d'image

Chef de la B.A.T - Brigade Anti-Timmy
Soyons forts contre cette menace.
Agissons pour que les âmes des CBistes disparus reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas

Sam 4 Fév 2012 - 12:20
avatar
Masculin

Messages : 789
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Plombier
Humeur : évolutive

« Le Duel est bel et bien Commencé! »


† Crow † And Blade



<
_ L’heure du duel était arrivée, j’étais maintenant en position que j’avais pris durant tant d’années, lorsque je passais mes après-midi à m’entrainer parce que j’étais sur-actif. Il était vrai que j’avais mis beaucoup de temps à prendre la parole pour dire que j’acceptais ou pas le combat, mais ce qui importait était que je m’étais décidé et que maintenant, j’étais prêt à affronter la demoiselle qui se trouvait devant moi. Moi qui ressemblais du regard à son grand-frère.

-Tu ne crois pas que c’était moi qui t’attendais ? Au cas où t’aurais pas remarqué, t’as mis du temps à me répondre !

_ Alala, apparemment, elle ne connaissait pas l’expression, qui pourtant était courante dans les sports de combat, mais je me souvins que ce n’était pas un vrai shisho, mais son frangin qui l’avait entraînée. Je me mis alors à rire tout simplement, mais cela ne fut que de courte durée, car après m’avoir répondu, elle était en train d’attaquer et elle m’avait déjà attrapé la main qui était le plus vers elle. J’étais surpris de voir qu’elle était plus rapide que ce que je croyais, aussi, je décidais de voir comme elle allait gérer la suite et donc, de la laisser faire tout simplement, non que je ne voulais pas me défendre ou autre. Juste ma curiosité venait de prendre le dessus sur tout le reste.

_ Elle ferma alors les yeux, comme pour visualiser le geste qu’elle allait exécuter, chose que je faisais également, mais en général, pas une fois que je tenais mon adversaire. Non, je le faisais avant, avec une certaine distance entre nous, car je ne voulais pas qu’il agisse en traitre pendant que je ne regardais pas. Tandis que je pensais à tout ça, elle rouvrit ses yeux, elle les plongea dans les miens et je pouvais voir qu’elle avait un sourire sadique désormais, c’était surement du à ses trainings quotidiens avec son frère.

_ Elle resserra son emprise sur ma main, au point de me la faire craquer, mais rien d’inquiétant, c’était la même sensation et le même craquement, que quand j’entre croisait les doigts de mes mains pour les faire craquer. Mais je devais avouer qu’elle avait une force certaine, mais si elle ne comptait que sur ça, elle ne serait pas en mesure de me battre. Oui, dans les endroits que j’avais fréquentés, le physique est nécessaire, la force également, mais sans stratégie, sans plan, le combat durerait des heures et des heures.

_ Elle venait d’attraper mon coude comme elle l’avait pour ma main, elle me tourna ensuite le bras de sorte à me le tordre légèrement, sans vouloir me le casser. Puis elle le coinça entre sa tête et son épaule, ce qui je devais avouer était plutôt étrange pour moi, car c’était la première fois que je voyais quelque chose comme ceci. Elle poursuivait ses efforts et elle parvint tant bien que mal, à cause de sa petite taille, à me faire tourner la tête dans une autre direction.

_ Ayant ses mains prises désormais, elle n’avait plus que ses jambes pour attaquer et elle s’en servit. Agilement et rapidement, une de ses jambes passa devant l’un des miennes et me poussant en arrière, je me retrouvais à tomber la tête première sur le sol. Elle me lâcha alors afin de ne pas m’accompagner dans ma chute, mais c’était là, une erreur de sa part, personnellement, même si je devais me faire mal, j’accompagnerais mon adversaire, afin de m’assurer qu’il n’y échapperait pas.

_ Je fermais rapidement les yeux, afin de visualiser rapidement en moi-même, la manière que je devais utiliser pour me sortir de la situation dans laquelle je me trouvais actuellement. Ce qui signifiait du coup, que le vrai duel commençait maintenant, car j’avais eu un aperçu de sa force et je n’avais pas à en douter, elle était vraiment forte, mais ce ne serait pas suffisant contre moi. J’ouvrais mes deux globes dorés et un sourire naquit sur mon visage, car je ne voyais pas seulement le sol où j’allais tomber, mais elle qui était en train de courir pour réceptionner ma chute surement.

_ J’utilisais alors l’agilité et la force de mes jambes pour me pousser plus rapidement sur le sol et à l’aide de mes deux mains, j’effectuais alors un salto arrière, afin de ne pas m’écraser et d’esquiver son étreinte, ce qui était faire du deux en un. Elle était maintenant assise là où j’aurais du m’étaler sur le sol, mais dommage, elle n’avait pas prévu que je ferais une telle chose, comme c’était un duel, j’imaginais déjà la suite de mon mouvement et sans attendre, je continuais. Sa voix s’éleva alors.

-Alors, tu regrettes pas au moins d’avoir accepté le défi ?

_ Je venais d’atterrir sur les pieds grâce à ma figure et en poussant sur eux, je repartais rapidement dans sa direction et avant qu’elle ne soit parvenue à faire quoique ce soit, mon poing était au niveau de son visage. Mais je l’avais arrêté, car je ne pouvais pas me résoudre à me frapper une lady, aussi forte qu’elle était.

Non, je ne le regrette pas, ne t’inquiète pas pour ça, Blade-chan! Car, je ne regrette jamais ce que j'entreprends!

_ L’époque actuelle qui disait que les hommes et les femmes était maintenant à égalité en tout point, n’était pas quelque chose que je ne voulais pas. Juste que depuis lors, la galanterie qui était importante, n’était plus qu’un souvenir et se perdait complètement petit à petit. Pour preuve, lorsque je ne frappais pas une fille, elle disait que je la sous-estimais ou quelque chose dans le genre, alors que ce n’était pas du tout le cas. Blade-chan pouvait être de ce type de demoiselle, alors je préférais mettre les choses au clair tant que je le pouvais.

Sache que je n’ai pas arrêté mon poing parce que je ne veux pas te frapper car tu es une fille, juste que j’ai grandi dans la mentalité de protéger les filles et donc, je ne pourrais jamais en frapper une de sang froid. Sauf si elle venait à faire quelque chose d’impardonnable.
► Crow Highway

« Duel au Gymnase!!! » ► Crow Highway
Code by AMIANTE
Voir le profil de l'utilisateur




    _ Je ne désire qu'une chose: la _ Liberté!



Dernière édition par Crow Highway le Lun 11 Mar 2013 - 1:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mar 14 Fév 2012 - 22:33
avatar
Féminin

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Broyer des os, rencontrer des gens, me battre, parler avec mes amis...
Humeur : Je ne veux plus de ce monde où je en suis plus avec mes proches... Enfin, j'ai retrouvé une personne importante pour moi, alors je ne vais pas me plaindre !

J’y avais cru. Mais je n’aurais pas dû le lâcher pendant sa chute. Non, j’aurais plutôt dû le plaquer contre le sol et le tenir bien fermement. Oh et puis zut ! J’aurais dû faire ci, j’aurais dû faire ça… à la fin c’était lassant, ce qui était fait était fait, alors je n’allais pas m’apitoyer sur mon sort ! Surtout que ça n’avais absolument rien de grave ! Ce n’était pas comme si ce qu’il avait fait aurait pu m’être fatal pendant le combat !

A vrai dire, je n’avais pas trop compris ce qu’il s’était passé. Il avait réussi à ne pas tomber, alors que j’avais tout fait pour. Et puis je l’avais bien vu qui perdait l’équilibre et qui allait se prendre le sol en plein dans la face ! Et bah non, il avait fait une sorte de salto arrière pour m’échapper. Rien à dire, il était doué lui aussi. Et puis il avait atterri sur ses deux pieds comme si il avait sauté d’un petit arbre, ou simplement fait du sur-place. Mais c’était assez impressionnant au final de le voir faire cette acrobatie.

Et puis, il se dépêcha de repartir vers moi, et sans que je ne le voie, son poing arriva droit sur moi. Et alors, par simple et bon réflexe, j’attrapais son poignet et me penchais sur le côté une fois que sa main refermée arriva sur mon visage. Mais bizarrement, je n’avais senti aucun élan ou résistance suite à ce coup que j’avais apparemment stoppé. Je me redressais pour lui faire face. Et puis il me dit, aussi en réponse à la question que je lui avais posée avant qu’il ne fasse son salto :

Non, je ne le regrette pas, ne t’inquiète pas pour ça, Blade-chan! Je ne regrette jamais ce que j'entreprends!

Ça me faisait bizarre qu’un homme ayant connu ma force arrête son poing alors qu’il était si près de mon visage. Si il avait fait ça, c’était surement parce qu’il pensait tout le contraire de ce qu’il disait. Mais après, ce n’était pas sûr, il avait peut-être juste peur de me frapper. Mais cette dernière possibilité étaient presque impossible, nos forces devaient être égales, alors je ne vois pas pourquoi il aurait eu peur de ce genre de choses, surtout qu’il avait déjà pu voir comment je me battais. Enfin, juste un aperçu.

Ou sinon, dernière hypothèse, il me sous-estimait. C’est ce que la plupart de mes adversaires faisaient quand je leur proposais un combat, il étaient tous ‘‘Ouais, lui on va pas le frapper, il est trop petit, et il est tout maigrichon !’’ Et là, je commençais à frapper. Pourquoi ‘‘il’’ en parlant de moi alors que je suis bel et bien une fille ? Parce que dans mon ancien village, je n’en étais pas une. Mon frère m’avait éduquée comme si, plus tard, j’allais être un homme. Ce que je ne regrettais pas, au final, parce que beaucoup de jeunes filles avaient subi beaucoup de représailles ou des choses raiment dégoûtantes là ou je vivais auparavant.

J’étais en train de me perdre dans mes pensées, mais Crow m’en tira rapidement en me disant :

Sache que je n’ai pas arrêté mon poing parce que je ne veux pas te frapper car tu es une fille, juste que j’ai grandi dans la mentalité de protéger les filles et donc, je ne pourrais jamais en frapper une de sang froid. Sauf si elle venait à faire quelque chose d’impardonnable.

Ce qui me fit sourire. Ne jamais frapper une fille parce qu’il avait grandi avec cette mentalité. Ça me changeait de mon ancienne vie, j’en avais reçu des coups. Mais aussi, personne ne savait rien sur ma véritable identité. Donc, ce n’était pas parce qu’il me sous-estimait, mais parce qu’il avait en quelque sorte une ‘‘interdiction’’ de frapper les filles. Sauf si elles faisaient quelque chose d’impardonnable. Cette phrase m’intriguait beaucoup, qu’est-ce qui pouvait bien être impardonnable pour lui ? Et est-ce que quelqu’un avait déjà fait cette fameuse chose ? Je lui posais donc la question :

-Qu’est-ce qui peut être impardonnable pour toi ? Et t’as déjà frappé une fille ?

En attente de sa réponse, je réfléchissais à mon prochain coup. Je mâchais son poing que je tenais toujours, et puis je visualisais ma prochaine attaque. J’avais fermé les yeux une demi-seconde, comme pour la première offensive. J’avais un coup, si il marchait, il pourrait bien faire mal. Mais en même temps il pouvait être risqué.

A peine une seconde après avoir ré ouvert mes yeux, sans réellement attendre de réponse de sa part, je pris mon élan avec ma jambe et commençais le geste qu’il fallait pour que mon pied arrive sur sa joue. Et étant donné que je suis de petite taille, il avait fallu que je fasse une sorte de grand écart incomplet. Mais j’y arrivais tant bien que mal, tout en sachant que mon coup pouvait être esquivé facilement par celui qui en était menacé, et que je pouvais perdre l’équilibre à tout moment, ce qui me mettrait alors dans une situation de difficulté. Dans le pire des cas, j’avais une idée en tête de toute façon.
Voir le profil de l'utilisateur


hebergeur d'image

Chef de la B.A.T - Brigade Anti-Timmy
Soyons forts contre cette menace.
Agissons pour que les âmes des CBistes disparus reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas

Dim 19 Fév 2012 - 21:54
avatar
Masculin

Messages : 789
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Plombier
Humeur : évolutive

« Tu ne pourras pas me Vaincre! »


† Crow † And Blade



<
_ Petit duel avec une jeune demoiselle, qu’elle avait elle-même proposée, voilà ce qui occupait mon temps actuellement et rien n’était mieux que cela pour ‘tuer le temps’ hein. J’avais laissé son action se dérouler pour voir si elle était aussi douée que ce qu’elle avait dit, bon ok, elle ne n’avait pas parlé de ça directement, mais son grand-frère lui avait apprit à se batte dès qu’elle avait été en âge pour, donc ça voulait dire qu’elle savait y faire. Enfin c’était ce que je croyais du moins et j’avais voulu le vérifier de mes propres yeux.

_ Il s’était avéré exacte qu’il ne fallait pas la sous-estimer ou la prendre à la légère parce qu’elle était une fille, sinon, vous le regretteriez amèrement, et on devra vous ramasser à la petite cuillère. Mais quand bien même elle était douée, elle ne parviendrait pas à me battre, car dommage pour elle, moi aussi depuis tout petit, j’avais reçu des enseignements divers dans l’art de se défendre et contre-attaquer. La preuve, alors qu’elle croyait qu’elle m’avait eu en me balançant au sol, j’avais profité de son erreur de me relâcher pour réagir.

_ Un simple et modeste salto pour ‘amortir’ ma chute et d’un bon rapide, j’étais partis à sa rencontre et j’avais moi-même stoppé mon attaque, car je ne pouvais pas la frapper, c’était aller à l’encontre de ma mentalité. Cependant, j’étais surpris de voir qu’elle avait réussie à agripper mon poignet et avait décalé sa tête afin de ne pas se prendre mon coup qui était plus que bien partit. Enfin bref, je n’eus pas le loisir de me souvenir plus longtemps de ça, car la ‘little girl’ prit la parole.

-Qu’est-ce qui peut être impardonnable pour toi ? Et t’as déjà frappé une fille ?

_ Cela était vraiment une excellente question, mais est-ce que je devais quand même en parler à une fille que je ne connaissais que depuis peu et avec qui j’étais actuellement en train de me battre, car elle voulait savoir si je ressemblais à son frère de ce côté-là aussi… Enfin bref, tout ça pour dire que ce n’était pas chose compliqué à expliquer, juste que c’était la chose en laquelle il ne fallait jamais me contrarier, sinon, je devenais fou, car c’était la chose la plus importante pour moi.

_ Tandis que je réfléchissais à si j’allais ou non lui répondre, je remarquais qu’elle ferma les yeux pendant quelques secondes, ce qui signifiait, qu’elle préparait son mouvement prochain. Dès qu’elle rouvrit ses yeux, je savais que c’était parce qu’elle était décidée et que j’avais plus qu’à me préparer à parer ou à encaisser ce qui allait venir, heureusement que je pouvais compter sur ma rapidité et ma souplesse pour agir au dernier moment. Je me concentrais donc sur son corps, car je ne voulais vraiment pas être blessé à nouveau, une fois m’avait suffit pour les prochains mois à venir.

_ Grâce à ma focalisation sur elle, je vis clairement où elle voulait frapper dès qu’elle commença à élever la jambe, je souriais, car c’était vraiment audacieux de sa part de faire ça, car c’était certes dangereux, mais facilement évitable. Je la fixais dans les yeux, essayant de lui faire comprendre juste du regard qu’elle ne me toucherait pas, puis lestement, j’esquivais sa jambe par le côté opposé et d’un mouvement rapide avec les miennes, je me retrouvais juste à côté d’elle. Je prenais alors quelques secondes pour réfléchir à mon tour, puis hop, j’agissais.

_ Je prenais la jambe toujours en hauteur de Blade et délicatement, je la rebaissais puis vite fait bien fait, j’attrapais le haut de sa tête et le plus doucement possible, je la faisais tomber en arrière et je l'accompagnais jusqu'à la poser délicatement sur le sol du gymnase. La délicatesse, voilà quelque chose qui n’était normalement pas vraiment attribué aux hommes, mais là encore, j’étais bien différents des autres personnes masculines. Dès qu’elle fut complètement sur le sol, je lui montrais avec mes gestes que je pouvais facilement l’assommer si l’envie m’en disait, espérant lui faire comprendre qu’elle ne me battrait pas.

Je reconnais que tu es douée et audacieuse, mais quand j’étais enfant, j’ai fait pleins de sport de combat et bien que je ne te frapperais pas, tu ne pourras pas gagner contre moi! disais-je plein d’assurance en moi.

_ Je m’asseyais alors à côté d’elle et lui souriait, car elle n’avait pas à avoir honte d’avoir ‘perdu’ contre moi, car si je n’avais pas eu de formations, je me serais bel et bien fait battre par une fille moins âgée que moi. Puis c’est alors que je me souvins des deux questions qu’elle m’avait posé et qui étaient liées entre-elles. Après avoir réfléchis au mot que j’allais devoir employer, je riais légèrement avant de prendre la parole pour la seconde fois.

Pour répondre à ta question, ce qui est impardonnable pour moi est, de se mettre au travers de ma liberté, de s’en prendre à ceux qui me sont chers! Et oui bien sur, comme il y a toujours des gens qui aiment piétiner la fierté des autres pour leur amusement personnel, ces deux ont déjà été enfreintes!
► Crow Highway

« Duel au Gymnase!!! » ► Crow Highway
Code by AMIANTE
Voir le profil de l'utilisateur




    _ Je ne désire qu'une chose: la _ Liberté!



Dernière édition par Crow Highway le Lun 11 Mar 2013 - 1:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Ven 24 Fév 2012 - 20:47
avatar
Féminin

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Broyer des os, rencontrer des gens, me battre, parler avec mes amis...
Humeur : Je ne veux plus de ce monde où je en suis plus avec mes proches... Enfin, j'ai retrouvé une personne importante pour moi, alors je ne vais pas me plaindre !

Comme je l’avais pensé, mon coup n’avait que peut de chance de l’atteindre. A moins qu’il soit vraiment à la ramasse, ce qui n’était pas le cas, il pouvait facilement l’esquiver. Ce qu’il avait fait, comme je le pensais. Mais il ne s’était pas contenté de juste esquiver mon coup. Il avait réussi, sans que je ne m’en rende compte, à se placer à côté de moi, puis je fus surprise quand il avait attrapé ma jambe pour la rabaisser. Ce qui avait, je pense, fortement contribué à me faire perdre mon équilibre. Puis, il m’attrapa par le front pour me faire tomber en arrière. Ce qui m’avait fait peur au début, mais je sentais qu’il m’accompagnait dans ma chute. Puis le choc n’avait pas été si terrible, j’avais juste senti mon dos entrer en contact avec le sol.

Je regardais le plafond, en train de réfléchir à une nouvelle attaque. Vu qu’il était à côté de moi, j’aurais très bien pu lui donner un coup de tête, mais il me montrait qu’il pouvait m’assommer si il le voulait. Alors je m’abstenais. J’avais pas envie d’avoir des neurones en moins ! Mais si on devait en perdre par chaque coup qu’on recevait sur la tête, il devait déjà m’en manquer la moitié. Je l’entendais me dire :

-Je reconnais que tu es douée et audacieuse, mais quand j’étais enfant, j’ai fait pleins de sport de combat et bien que je ne te frapperais pas, tu ne pourras pas gagner contre moi!

Ce qui me fit sourire. En quelque sorte, ça me faisait mal de m’avouer vaincue, mais je devais me rendre à l’évidence, il avait gagné. Je me redressais doucement pour lui faire face. Lui aussi souriait. Je lui disais doucement :

-D’accord, j’ai perdu. Bravo pour ta victoire ! Et faudra que tu m’apprennes certains mouvements !

Puis je repensais à la question à laquelle il ne m’avait toujours pas répondu. Mais avant que je ne lui rappelle, il me dit :

-Pour répondre à ta question, ce qui est impardonnable pour moi est, de se mettre au travers de ma liberté, de s’en prendre à ceux qui me sont chers! Et oui bien sur, comme il y a toujours des gens qui aiment piétiner la fierté des autres pour leur amusement personnel, ces deux ont déjà été enfreintes!

Je le comprenais parfaitement. Je me faisais craquer le dos en m’étirant avant de lui dire :

-Alors t’es mal barré pour me taper ! Jamais je ne priverais quelqu’un de sa liberté, je me vois mal priver quelqu’un de ça, en plus je supporterais pas non plus qu’on m’en prive. Et puis moi non plus je ne supporte pas qu’on touche à des êtres chers. Si un jour je retrouve celui qui est responsable de la mort de mon frère, je l’explose ! Mais à mon avis il n’y en a pas qu’un seul…

Je m’étais recourbée et mon sourire s’était effacé de mon visage. A cause d’une foutue émeute, j’avais perdu mon frère. Je me perdais dans mes pensées, mais je revins vite à moi pour lui poser une question, que tout le monde ou presque posait aux autres ici :

-Il s’est passé quoi pour que t’arrive ici ? Moi comme tu l’as surement remarqué, mon frère s’est fait battre à mort dans une émeute, je sais même pas pourquoi… Sérieusement, tous les riches de mon village sont des gros connards. Ils ne savent même pas ce qu’on endure quand on est pauvre… Et ils essayent même pas de comprendre, il se prennent pour les plus forts et ils provoquent ce genre d’évènements. Et ce que je déteste le plus dans mon village, c’est la police. C’est à cause d’eux que Kyle est mort !

J’avais presque crié à la fin de ma phrase. J’éprouvais beaucoup de haine envers cette ‘‘défense’’ qui tuait plus de personnes qu’elle n’en protégeait. J’avais baissé la tête quand je sentais que des larmes coulaient sur mes joues, et j’avais serré les poings. Dès que je sentais quelques larmes tomber, je m’empressais d’essuyer celles qui restaient sur mon visage. Puis je disais doucement :

-Je les hais… si je le pouvais, je les aurais tués sur-le-champ…
Voir le profil de l'utilisateur


hebergeur d'image

Chef de la B.A.T - Brigade Anti-Timmy
Soyons forts contre cette menace.
Agissons pour que les âmes des CBistes disparus reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas

Dim 10 Juin 2012 - 20:24
avatar
Masculin

Messages : 789
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Plombier
Humeur : évolutive

« Ce qui Arriva avant Terrae! »


† Crow † And Blade



<
_ Nya, cela faisait un bon moment que je n'avais pas eu l'occasion de me battre à la loyale, soit en un contre un, durant lequel personne n'interviendrait, car ça serait comme une honte pour l'un des deux participants. Oui, je n'avais jamais aimé quand des gens venaient à plusieurs alors que j'étais tout seul, car c'était un acte dans lequel, l'honneur n'était pas en jeu et donc tout était dénoué de sens et l'envie n'était jamais là.

_ De part là où j'avais grandis, je savais une chose que je ne devrais 'ô grand jamais' faire, à savoir de sous-estimer les demoiselles. Oui, je devais l'avouer, nous les hommes avions plus de force physique qu'elles, mais si elles s’entraînaient, n'importe quelle femme pouvait rivaliser avec tout homme dans tous les domaines. La preuve était que la seule fille du groupe était plus forte à la bagarre que tous les garçons qui s'y trouvait et elle luttait à égalité contre moi, ce qui était d'un côté, très enrageant.

_ Bien que Blade était une personne qui pouvait lutter sans soucis avec n'importe qui, elle n'avait pas pu faire ce qu'elle avait voulu contre moi, car j'avais des années d'expériences derrière moi. Puis, après tout, elle s'était uniquement formée en combattant avec son frère, ce qui n'était pas vraiment suffisant, aussi fort qu'il l'était. La force que j'avais actuellement était là, parce que j'avais pas un seul moyen de combattre, mais plusieurs, ce qui me permettais de varier les techniques, passant du karaté à la boxe, ce qui était un effet de surprise pour mon adversaire. Tandis que je pensais à tout et rien, elle se releva et doucement me dit.

-D’accord, j’ai perdu. Bravo pour ta victoire ! Et faudra que tu m’apprennes certains mouvements !

_ Voilà qui était admirable, elle acceptait sa défaite et cela méritait, contrairement à ce que la plupart pensaient, bien plus de courage pour dire 'j'ai perdu' que de pas lâcher le morceau. Mais bon, tout dépendait de la situation, du contexte du combat, des enjeux pour le vainqueur ou le perdant. Ici, ce n'était juste qu'un petit round, qu'elle avait demandé car je ressemblais physiquement à son grand-frère qui était décédé. Souriant je disais.

Félicitation, il faut un certain courage pour oser accepter sa défaite. Ce n'est pas que je ne veux pas t'apprendre certains mouvements, mais je ne sais pas du tout m'y prendre pour le faire, donc euh...

_ Oui, fallait bien dire la vérité quoi, je n'étais et ne serais jamais quelqu'un qui enseignerait quoique ce soit à qui que ce soit. Bien que j'avais la patience nécessaire, mais c'était tout, je n'avais aucune pédagogie et je me demandais toujours comment ceux qui m'avaient tout enseigné quand j'étais gosse, arrivaient à le faire, sans jamais trouver la réponse. Bref, voilà que je m'égarais un peu trop, revenant à la réalité, je scrutais le gymnase et remarquais qu'au fond, sans faire de bruit, se trouvait quelqu'un ou quelqu'une qui s'entraînait à je ne savais quoi. Je remis mon attention sur elle et je remarquais qu'elle avait toujours un sourire et elle s'étira soudainement et son dos, ce qui me fit grimacer car je ne supportais pas du tout le bruit d'os qui craquaient...

-Alors t’es mal barré pour me taper ! Jamais je ne priverais quelqu’un de sa liberté, je me vois mal priver quelqu’un de ça, en plus je supporterais pas non plus qu’on m’en prive. Et puis moi non plus je ne supporte pas qu’on touche à des êtres chers. Si un jour je retrouve celui qui est responsable de la mort de mon frère, je explose ! Mais à mon avis il n’y en a pas qu’un seul…

_ La réplique qu'elle venait de dire me fit rigoler car elle avait dit que j'étais pas 'prêt de la taper', comme-ci elle était tout de même, un chouilla déçue, du fait que je ne frappais jamais la gente féminine en dehors des conditions que je lui avais énoncées. Bien que je me doutais qu'il existait dans le monde, des gens qui ne supportaient pas que l'on touche à leur liberté ou à leurs êtres chers, j'étais content de savoir, qu'elle en faisait partie et qu'elle n'avait pas peur de l'exprimer haut et fort. Je remarquais alors que son comportement avait changé, elle s'était recourbée et son sourire avait disparu, c'était sûrement parce qu'elle avait parlé de son frère qui n'était plus de ce monde...

Je suis content de savoir que la demoiselle avec qui je viens de combattre et qui est maintenant, mon amie pense comme moi au sujet de la liberté et des personnes chères!

_ Je m'arrêtais là, car je ne savais pas vraiment quoi dire sur ce qu'elle venait de me 'révéler' sur ce qui était arrivé à son frangin, je ne voulais surtout pas faire une boulette, car c'était un sujet très sérieux pour elle. Et ça me rappela alors, comment par ma faute, ma petite-sœur avait finit entre les mains de salopards, je n'eus pas le temps de m’apitoyer sur mon sort, car elle parla à nouveau.

-Il s’est passé quoi pour que t’arrive ici ? Moi comme tu l’as surement remarqué, mon frère s’est fait battre à mort dans une émeute, je sais même pas pourquoi… Sérieusement, tous les riches de mon village sont des gros connards. Ils ne savent même pas ce qu’on endure quand on est pauvre… Et ils essayent même pas de comprendre, il se prennent pour les plus forts et ils provoquent ce genre d’évènements. Et ce que je déteste le plus dans mon village, c’est la police. C’est à cause d’eux que Kyle est mort !

_ Elle me demandait donc pourquoi, je me trouvais désormais ici, ce qui semblait naturel, car la seule chose que je savais sur toutes les personnes qui étaient là, c'était qu'elles avaient vécu quelque chose de traumatisant et avaient ressentie un vide. Bien que chacun avait sa propre histoire, au final, nous avions tous perdus quelque chose de très important au point de faire que nous ne pouvions plus vivre sans et hop, le master apparaissait et nous menait ici. Même si j'avais voulu répondre de suite à sa demande, je n'aurais pas pu, car elle avait enchaînée avec son histoire. Cela devait être dur pour elle de m'en parler, car elle avait criée sur sa dernière phrase et aussitôt après, elle avait serrée ses deux poings et caché son visage, ce qui me laissais croire qu'elle voulait cacher un certain liquide coulant de ses yeux. Tandis que je pensais à ceci et cela, elle ajouta.

-Je les hais… si je le pouvais, je les aurais tués sur-le-champ…

_ Je comprenais tellement bien son désire de vengeance et la haine qu'elle éprouvait envers les personnes qui étaient responsable de la perte de la personne qui comptait le plus pour elle, car je les ressentais personnellement. Bien que depuis lors, j'avais pris le temps de mieux réfléchir à la question et bien que je ne pouvais laisser cela impunie, je ne voulais pas devenir un type comme ceux qui avaient massacré mon oncle et ma tante, non, je me contenterais uniquement de défendre 'ce en quoi je crois' et 'ceux qui me sont chers'. Mon sourire, bien qu'il était toujours présent, n'était plus du à ma joie, mais à ma résolution que malgré ce que je ressentais, je ne serais pas comme eux. Et il faisait contraste avec mon visage qui était sérieux et sévère, des larmes de haine coulèrent même de mes yeux et contrairement à Blade, je ne pris pas la peine de les cacher ou autre, car je n'avais pas honte de pleurer, c'était quelque chose de normal.

Je te comprends, personnellement, au fond de moi, je n'arrive pas à pardonner à ceux qui ont osés toucher à mon oncle, ma tante et ma bien-aimée petite-sœur. Mais en même temps, je ne veux pas agir avec violence ou pour le plaisir, car alors, je ne serais plus si différent d'eux au final.

_ Je marquais alors une pause afin que mes mots parviennent à bien entrer en elle et si possible, j'aurais aimé qu'ils fassent en sorte qu'elle aussi, finirait par penser ainsi, car je ne voulais pas la voir devenir comme ceux qu'elle haïssait si fermement. Pensant que je venais de dire était peut-être un peu trop flou, je reprenais afin d'essayer d'être plus clair.

Ce que je veux dire, ce n'est pas que tu ne dois pas venger ton frère, car personnellement, je le ferais aussi. Non, ce que je veux dire, c'est que tu ne dois pas devenir comme ceux qui tu hais, car ça serait alors une victoire pour eux.

_ Un sourire apparut alors, car j'étais content des explications que je venais de fournir à la petite Blade qui se trouvait en face de moi et qui avait perdu celui qui avait été sa seule famille. Mes larmes toujours coulantes sur le visage j'aspirais une grande bouffée d'air frais, car il fallait que je rassemble tout mon courage pour, à mon tour, parler de ce qui m'était arrivé avant qu'Aaron-dono ne vienne me chercher.

Hum, avant que je n'arrive ici, je vivais avec mon oncle et ma tante, car mes parents furent tués juste après que je ne sois né. Tout allait bien, je faisais beaucoup de sport car j'étais super-actif, ma demi-sœur devint petit à petit, ma vraie petite-sœur. Puis, le même gang qui avait tué mes parents tuèrent mon oncle et ma tante, d'une manière vraiment pas belle et comme-ci ce n'était pas assez, ces enfoirés ont kidnappés ma petite-sœur après qu'ils m'aient mit une raclée grâce à leur surnombre. Du coup, je me suis retrouvé seul, tout comme toi et Aaron-dono est venu me chercher pour m'emmener ici! Terminais-je avec des larmes qui coulaient sur mes joues.
► Crow Highway

« Duel au Gymnase!!! » ► Crow Highway
Code by AMIANTE
Voir le profil de l'utilisateur




    _ Je ne désire qu'une chose: la _ Liberté!

Revenir en haut Aller en bas

 

Envie de taper sur quelque chose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Gymnase.