Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Un petit dessin pour la route et tout s'envole haut dans le ciel.
##   Dim 11 Mar 2012 - 18:22

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alzea Lapis
Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 25

Le lac était magnifique comme toujours. Il paraissait si calme, si serein. Et il avait le mystérieux pouvoir de donner ces sentiments à celui ou celle qui le regardait. Tout en le regardant, elle réfléchissait à la phrase qu’elle venait de prononcer. Et avec le recul elle paraissait stupide. Elle n’avait rien mangé avant de venir ici. Donc il était impossible qu’elle ait un aliment quelconque sur le visage. Finalement, elle doutait aussi qu’il reste de la neige. Elle est froide et la jeune fille l’aurait sentit. Mais alors qu’est ce qui clochait chez elle. On ne fixe pas quelqu’un sans raison comme ça. Il était obligé qu’il y ait une raison aussi quelconque soit-elle. Mais tout en fixait la surface de l’eau où se reflétait les rayons du soleil, Alzea ne trouva pas sa réponse. Ses pensées l’enveloppèrent très rapidement. Elle avait presque oublié William. C’était son plus grand défaut. Lorsqu’elle était dans une grande réflexion, peu importe le sujet, la jeune fille était très vite déconnectée de la réalité. Elle entrait dans la sienne complètement perdu dans ses pensées du moment. Parfois les gens qui l’entouraient le remarquait, parfois non. Ca dépendait un peu de la situation. Soudain, une main attrapa doucement son menton. Ce contact la sortit directement de ses pensées. C’était la main de William qui dirigea sa tête de façon à ce que le garçon puisse à nouveau la voir de face. Il avait un grand sourire sur les lèvres. Puis il lui répondit :

_ Oui, ton magnifique regard.

C’était pour…son regard ? Juste…pour son regard ? C’était une raison simple. Pourtant, Alzea eu du mal à l’assimiler. Elle s’attendait à tout sauf à ce compliment. Surtout que William l’avait qualifié de magnifique. Ce n’était pas un mot léger comme beau ou joli. C’était si rare qu’on lui utilisait un tel mot pour son regard. Aussi loin qu’elle se souvenait, c’était la première fois qu’on la complimentait à ce sujet. Sans le vouloir, ses joues prirent une teinte un peu plus rouge. Sentant que son visage devenait un peu plus chaud à cause de ça, Alzea n’avait qu’une envie. Elle voulait se refugier dans un petit trou de souri et disparaitre. Malheureusement elle ne le pouvait pas pour trois raison. Déjà, il n’y avait pas de trou de souri dans les environs. Si elle le faisait, elle ne pourrait plus voir le lac. Et surtout William lui tenait toujours le menton. Ce qui d’ailleurs n’était pas pratique. Bien sur, il la tenait doucement et elle n’avait pas mal. Mais lorsque quelqu’un vous tient le menton, lui répondre devient tout de suite plus dur. Alors, Alzea prit la main du garçon dans les siennes. Et aussi doucement qu’il l’avait fait un peu plus tôt, elle abaissa sa main. Enfin la jeune fille trouvait que sa main était vraiment grande par rapport aux siennes. Finalement elle lui sourit.

Merci beaucoup.

Alzea avait fait avec la situation actuelle. Elle ne pouvait pas se caché et de toute manière c’était juste un compliment. Il n’y avait plus aucune raison de rougir. En essayant de contrôlé ses émotions, ses joues reprirent peu à peu avec le temps leurs couleurs normales. Alzea décida de continuer à regarder William dans les yeux. Surtout qu’il les aimait autant. Elle n’avait aucune raison de les lui caché. Savez vous que les yeux sont la fenêtre de l’âme ? Alzea y croit vraiment. Mais en regardant quelqu’un dans les yeux, elle n’avait de toute façon rien à perdre. Et il n’y avait rien à découvrit de très passionnant dans ses yeux. Son âme s’était vidée au moment où elle avait perdu ses souvenirs. Les seules informations à en tirer sont ses sentiments du moment et encore. Puis elle retourna le compliment à William.

Tes yeux aussi sont très beaux.

C’est vrai qu’ils étaient d’une belle couleur bleu. Et même si c’était subjectif, Alzea adorait cette couleur.


Un petit dessin pour la route et tout s'envole haut dans le ciel. - Page 2 Alzea_12