Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio]
##   Mer 25 Jan 2012 - 9:20

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

-Mais... arre... arrête !! Tu... fais mal !! S'écria-t-elle quand je lui tirai la joue.

N'y allant pas en douceur dans mon geste, elle eu du mal à retirer ma main qui ne voulait décidément pas la lâcher. J'étais vraiment rancunier, en même temps, après ce qu'elle venait de me faire, n'importe quel homme aurait eu la même réaction que moi... ou surement pire.
Quand elle finit par décrocher ma main de sa joue, je remarquai qu'elle avait continué de tenir celle-ci, mais je ne fis pas attention à ce détail plus longtemps. Pendant que cette dénommée Alice perdait son temps à me fixer, je me mis à faire de même en fronçant les sourcils. Je lui en voulait toujours autant, car j'avais encore trop mal pour me lever... et si ça se trouve à cause d'elle je n'aurais aucune futur progéniture. Moi qui comptais avoir des enfants plus tard!
Elle me montra enfin son cahier pour me dire qu'elle avait connu pire que ma droite. D'ailleurs cela me vexa un peu au début, car je cru qu'elle insinuait que je n'avais pas de force. Mais ce n'était pas le cas, elle mentionna alors cette marque qu'elle avait dans son cou.
A vrai dire je ne l'avais pas remarqué au début, peut-être ses longs cheveux noirs qui ne m'avaient dissimulés cette marque. A ce moment j'eus envie d'en savoir plus sur elle, mais ma conscience me disait de partir et de laisser cette débile, castreuse, et qui avait décidément du mal à me lâcher la main.

Elle remit alors de la neige sur sa joue, surement pour calmer la douleur. Pendant ce temps j'essayais de me relever tant bien que mal, et malgré cette douleur qui ne voulait pas s'arrêter je réussi. Malheureusement le plus dur était de marcher, je n'arrivais même plus à avancer normalement.
C'est donc avec une démarche assez bizarre que je réussi à faire quelques mètres avant de me stopper et de m'appuyer sur un arbre... Quelque chose me disait de rester. Cette chose était ma curiosité, qui voulait savoir l'origine de cette marque et pourquoi elle avait besoin de ce cahier pour communiquer.
Je fermai alors les yeux pour me retirer cette idée en vain de ma tête. Secouant ensuite ma tête je voulu lui jeter un dernier regard par dessus mon épaule... Mais je n'aurais pas dû.
Ses curieux yeux argentés qui me regardaient encore ne me lâchaient pas, cette Alice devait peut-être se demander si j'allais vraiment partir sans même lui dire un "au revoir" qu'elle ne méritait point.

Cependant je revins vers elle, toujours avec cette démarche bizarre, pour m'asseoir devant elle tailleur avec un air contrarié du genre: "je n'ai pas envie de rester mais j'y suis bien obligé". Cette question que je n'aimais décidément pas poser et qui revenait tout le temps à chaque nouvelle connaissance refit surface: "Pourquoi était-elle ici, à Terrae?". Avec Kana je m'étais abstenu de cette question, car je n'avais pas eu envie de la faire pleurer. Mais Alice devait être ici depuis un moment, la preuve, c'était qu'elle était déjà initiée.
Je me décidai enfin à ouvrir la bouche, pour commencer à lui demander d'où provenait cette étrange marque dans son cou. Après tout c'était elle qui s'était mise à en parler en premier.


D'où.. d'où viens cette marque dans ton cou..? Je marquais une pause avant de grommeler. Ne te fais pas d'idées encore une fois, tu ne m'intéresse pas! C'est juste par pure curiosité. Et puis elle a l'air liée à la raison pour laquelle tu es ici, je me trompe?


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Mer 25 Jan 2012 - 15:17

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

Il me fixait aussi avec un air assez furieux. Il semblait avoir assez de mal pour se lever, ça devait être à cause du coup que je lui avais donné. J'y étais pas allé doucement aussi ! Et pour le premier que je donnais à cet endroit, je l'avais plutôt bien réussi ! Il avait réussi à se tenir sur ses jambes, mais il avait quand même du mal à marcher. Enfin, pour la distance qu'il avait à parcourir pour aller jusqu'à un arbre pour s'appuyer, il aurait presque pu le faire sur les genoux, mais peut-être qu'il ne voulait pas passer pour un imbécile en faisant ça. Mais il passait pour un idiot de toute façon avec son pas assez spécial. Je croyais qu'il allait partir, mais il resta. Je me demandais pourquoi, mais bon, ce n'était pas grave. Il était revenu tant bien que mal pour s'asseoir en face de moi. Il semblait contrarié, si il voulait partir, rien ne le retenait ! Mais il était resté. Et il me demanda :

D'où.. d'où viens cette marque dans ton cou..? Ne te fais pas d'idées encore une fois, tu ne m'intéresse pas! C'est juste par pure curiosité. Et puis elle a l'air liée à la raison pour laquelle tu es ici, je me trompe?

Mais il était vraiment bête, ou alors il le faisait exprès ! Il s'enfonçait, je n'avais jamais rien pensé ! Et si il disait tout le contraire de ce qu'il pensait ? Je m'enlevais vite cette idée de la tête pour lui écrire :

-Non, tu ne te trompes pas, mais c'est pas entièrement à cause d'elle que je suis ici. En fait, je sais même pas pourquoi je l'ai. Mais elle me fait bien souffrir cette foutue marque ! Je fais des "crises" souvent à cause d'elle, surtout qu'en j'en parle, mais ça s'est calmé, j'en fait beaucoup moins en ce moment. Alors déjà si je suis ici, c'est parce que j'ai vu tous mes amis mourir à cause d'un son qui leur à "grillé" le cerveau.

Je lui montrais le message en m'assurant tout de même que mon cou ne me fasse pas mal. C'était en faisant allusion à cette marque quand j'avais rencontré Mugen que j'avais fait une crise. Et je ne voulais franchement pas en refaire une. Surtout pas devant lui, j'étais trop fière de lui avoir fait mal pour souffrir devant lui ! Mais une fois que j'étais sûre de ne rien avoir, je continuais d'écrire :

-J'ai passé trois ans dans un hôpital, je suis restée deux mois dans le coma après avoir failli me faire griller le cerveau moi aussi, et je suis arrivée ici.

Je lui montrais mon cahier. J'avais un peu abrégé le passage de l'hôpital, ça me rappellait trop de mauvais souvenirs, et j'avais souvent cette vision de tous mes amis qui mourraient devant mes yeux quand j'en parlais. Je sentais ensuite que ma nuque me démangeait. Je commençais à me gratter assez fort pour faire partir cette sensation atroce, mais ça empirait. Non, pas ça ! Je commençais à paniquer, j'avais la respiration qui devenait saccadée et se bloquait. Pourquoi je faisais une crise, là, maitenant, tout de suite ? Pourquoi j'en avais parlé ? En tout cas, j'avais mal. Je commençais à me recroqueviller tout en frottant mon cou. Je sentais quelques larmes monter à mes yeux, je me retenais de crier. Pourquoi il fallait que ça m'arrive un jour où je n'avais pas pris mes médicaments ? Je me posais toutes ces questions, ou plutôt elles passaient comme ça dans ma tête. Ca me brulait. Et là, je ne pouvais plus le retenir. Mon cri était sorti, inhabituellement fort. Tellement fort que j'avais l'impression d'avoir hurlé dans un micro avec le volume au maximum. Sans le vouloir, j'avais utilisé mon pouvoir de Sonore.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Mer 25 Jan 2012 - 21:00

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

La déduction que j'avais eu était bonne, cette marque était bien liée à la cause de son arrivée à Terrae. Mais c'était surtout cette étrange cause qu'elle m'avait décrit qui était à l'origine de tout ça. Un "son à griller le cerveau qui avait tué tous ses amis" comme elle le décrivait si bien... Au début j'eus du mal à le croire, je pensais que c'était une connerie, mais cette marque dans son cou me faisait comprendre le contraire.
En lisant la suite je compris qu'elle était resté longtemps dans un hôpital, complètement inerte. Moi qui n'avait passé que deux semaines dans cet endroit que je trouve froid, j'en avais déjà une sainte horreur. C'est là que je commençais à me demander si elle aussi n'avait plus envie de remettre un pieds dans un hosto.

Elle se mit ensuite à agir bizarrement, comme si un moustique venait de la piquer dans le cou et que ça lui grattait. Sauf qu'elle semblait de plus en plus nerveuse dans son geste. Je la regardais à présent comme si c'était un extra terrestre, sa soudaine réaction était louche. Quand soudain sa respiration devint irrégulière... Elle n'allait quand même pas me simuler un accouchement?
Baissant les yeux sur son cahier je remarquai que j'avais manqué un passage, celui sur ces crises passagères. Mais en était-ce une? Là maintenant?
Pour vous dire je commençais à m'inquiéter sérieusement pour elle, elle semblait si mal et si fragile à cet instant. Et brusquement cet horrible et puissant cri de douleur sortit de sa bouche.
Plaçant rapidement mes mains sur mes oreilles en entendant ce cri qui commençait à me rendre fou, j'essayais de lui parler pour lui demander quoi faire... mais moi même je n'arrivais plus à m'entendre avec ses cris. Si ça continuait elle allait m'exploser les tympans!
A mon tour je me mis donc à hurler, pour qu'elle puisse m'entendre, mais le son de ma voix n'arrivait pas hauteur de la sienne.


Arrête ça bon sang!

Je ne savais plus quoi faire, elle souffrait et je ne pouvais rien faire. Devais-je.. fuir? Non, je m'étais juré de ne plus le faire.
Ne sachant pas pourquoi, je laissai faire mes sentiments, même si ils me mettaient parfois dans de sales situation je pris ce risque. J’attrapai donc la fille souffrante par les épaules puis posai une main sur ses cheveux pour la serrer brusquement contre moi, sa tête contre mon cœur. Je n'en pouvais plus d'entendre ce cri de douleur...


Alice, s'il te plait... Arrête. Dis-je a voix basse près de son oreille.

Même si je ne savais pas si elle pouvait m'entendre, je ne savais pas quoi faire d'autres.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Mer 25 Jan 2012 - 22:45

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

Ma crise ne semblait pas vouloir se terminer. J'avais toujours aussi mal. Je n'arrivais plus à retenir mes cris tellement la douleur était intense. Aussi, de violents spasmes me percouraient le dos. En ouvrant les yeux à un moment, juste une demi-seconde, j'avais vu Bito les mains sur les oreilles en train d'essayer de me dire quelque chose. Il semblait crier mais je n'entendais rien de ce qu'il disait. J'essayais de me calmer, mais je n'y arrivais pas. J'imaginais que même m'arracher la peau du cou aurait été moins douloureux que ça. Dans ce genre de moment je devenais complètement folle. On aurait été à l'intérieur, j'aurais cherché une fenêtre pour sauter. Mais en pleine fprêt, je me demandais comment apaiser cette douleur. Mais c'était avant que je sente des mains se poser sur mes épaules et me coller brusquement à quelque chose juste après. Je comrpis que c'était Bito. Il m'avait attrapée et me serrais dans ses bras à présent avec ma tête collée contre son torse. Il avait eu la même réaction que Mugen. Maintenant que j'étais contre lui, je n'essayais pas de me débattre mais plutôt de me calmer. Et je l'entendis me dire doucement :

Alice, s'il te plait... Arrête.

J'essayais de me calmer, encore et encore, mais en vain. La douleur s'intensifiait. J'avais besoin de décharger tout ce que j'avais accumulé en quelques minutes. Alors je le serrais. De toutes mes forces. J'enfouissais ma tête contre son torse, comme pour me réfugier quelque part. Une éternité. Enfin, c'était presque ça. Pour moi, chaque crise était trop longue et trop forte. J'avais l'impression de mourir à chaque fois. Je crois bien que celle-là était la plus forte de mes crises. Toujours cette sensation de brûlure, toujours cette envie de terminer ma vie pour de bon. C'était comme ça mes crises. Je restais collée contre Bito, je le serrais de plus en plus. Je ne minquiétais pas pour lui, je ne cherchais pas à savoir si il avait mal parce que je le serrais trop fort. Je n'avais pas la tête à ça. Il s'était passé, en réalité, environ un quart d'heure je pense depuis le début de ma crise. J'avais l'impression de sentir quelque chose de frais, c'était juste un petit courant d'air qui passait. Mais rien que ça appaisait ma douleur, même un tout petit peu. Je ne criais plus, la douleur était presque estompée. Et heureusement, je n'aurais jamais tenu plus longtemps. Je retrouvais une respiration normale, ça me faisait le plus grand bien. Je ne me redressais pas pour autant. La vision de ce mauvais jour me revint à la tête, c'est ce que je redoutais le plus en fait. Je commençais à sangloter en y repensant. J'avais toujours la tête contre son torse et je le tenais toujours dans mes bras.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Sam 28 Jan 2012 - 13:15

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Sa douleur... J'eus l'impression de la partagé pendant sa crise, la puissance de ses cris étaient si important que je commençais à en perdre mon équilibre et ma vision se troublait. C'était donc ça les pouvoirs sonore?
Ne la lâchant pas pour ne pas tomber, j'avais senti son étreinte se resserrer un peu plus à chaque minutes. Pour vous dire je en savais pas si la prendre dans mes bras était la meilleur solution, mais je me contentai de fermer les yeux et de souffrir avec elle.

Sa crise finit par se terminer, elle arrêta de crier, de m'éclater les oreilles... J'entendais même plus le vent qui soufflait à travers les branches des arbres aux feuillage inexistant à cause de l'hiver. Je n'entendais qu'un petit sifflement et sentais qu'un liquide coulait de mon oreille droite, par précaution je ne vérifiais pas ce que c'était car je pense que si je voyais du sang, j'allais m’effondrer sur elle.
Après une petite minute je retrouvais peu à peu mon ouïe, les sifflement que j'entendais laissèrent peu à peu place aux sanglots d'Alice. Entendant ça, j'ouvris lentement les yeux pour la regarder toujours contre moi. Je caressai à présent ses cheveux et lui dit.


Il va falloir que tu apprenne à contrôler ça, sinon tu risque d'avoir quelques problèmes.

Je savais que ce que je venais de dire n'allait pas la rassurer ni la faire arrêter de pleurer, mais c'était vrai. Ne pas savoir contrôler ses pouvoirs était vraiment dangereux, j'en avais eu moi même la preuve avec mes propres pouvoirs. C'est pour cela que je ne les avaient pas utiliser depuis longtemps.
Alors que repensais à mes problèmes je ne bougeais pas, le silence régnait dans la forêt. Je ne sais pas pendant combien de temps nous restâmes l'un contre l'autre. Mais il fût un moment où je la lâchai, même si l'après midi venait à pêne de commencer j'étais déjà fatigué de cette journée. Cette petite bataille et subir son pouvoir m'avaient suffit pour aujourd'hui.

Je crois qu'on devrait rentrer maintenant. Dis-je doucement. Tu aurais besoin d'un peu de repos... Moi aussi d'ailleurs.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Sam 28 Jan 2012 - 14:37

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

Je le serrais toujours, mais moins fort. Je pleurais encore, et plutôt beaucoup. Je ne retenais pas mes larmes, ça m'a toujours fait du bien de pleurer. Après un petit moment, quand mes cris cessèrent pour de bon et que je pleurais encore, je sentis une main passer dans mes cheveux. C'était agréable. C'était Bito, il me disait que je devais apprendre à les contrôler, mes pouvoirs. Je me demandais quels problèmes je pourrais avoir si je ne les contrôlais pas bien. C'était assez inquiétant, je ne voulais pas avoir de problèmes. Mais je n'y pensais pas, je restais contre lui. Même si il m'avait frappée et plaquée au sol, je ne sais pas pourquoi, mais je me sentais en sécurité avec lui. On était resté comme ça un long moment, je ne pleurais plus. Et il me lachait en me disant que j'avais besoin de repos. C'était vrai j'étais fatiguée, c'est dur quand même de découvrir ses pouvoirs. J'étais maintenant face à lui, j'acquiéssais en m'essuyant les yeux. Alors que je sortais un mouchoir pour me moucher, je le regardais. Et là, je me demandais ce qui lui était arrivé, si il y avait encore eu ce son. Pourtant, je n'avais rien apparement. Mais lui, il avait une grosse quantité de sang qui coulait de son oreille. Je le regardais, terrifiée. Je revoyais la scène de ce fameux jour, sauf que lui était encore vivant. Je compris que si je n'avais rien, c'est parce que c'était moi qui lui avais fait ça. Quelques larmes montaient à mes yeux. J'avais peur de moi d'un seul coup. J'en tremblais même. Je me rapprochais vite de lui, et j'essuyais le sang qui coulait encore. Et je lui dis, la voix tremblante de peur :

-Je... je... je suis... vraiment..... désolée !!

Je comprenais maintenant ce qu'il avait voulu me dire avec les risques qu'il pouvait y avoir si je ne contrôlais pas mes pouvoirs. Je risquais à tout moment de reproduire ce que je redoutais le plus. Je lui écrivis rapidement, toute tremblante :

-J'ai failli te faire ce que j'ai vécu. Te "griller" le cerveau. Encore désolée, j'ai pas fait exprès.

Et je finissais la phrase en disant :

-Je voulais pas...

Et là, je re-pleurais. J'avais l'impression d'être devenue un monstre.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Dim 29 Jan 2012 - 18:36

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Morte de peur en voyant mon état, elle insistait sur le fait qu'elle soit désolée. Comme si le répéter encore et encore allait arranger les choses, malheureusement ça ne marchait pas comme ça. J'avais mal, vraiment mal à l'oreille droite et n'entendait plus grand chose avec celle-ci et pourtant je ne le montrait pas. Elle avait l'air de se sentir coupable alors que ce n'était pas sa faute, elle pleurait encore et ne s'arrêtait pas.
Là elle avait un point commun avec moi, elle pouvait se battre mais pas au point de mettre l'autre dans un état affligeant.
Je me mis donc en tête que je devais la rassurer, car elle allait s'en vouloir toute sa vie d'avoir fait du mal à quelqu'un à pêne ses pouvoirs reçu... Ou carrément vouloir s'en séparer.
Je posai alors une main sur son épaule, tandis qu'avec l'autre j'attrapai son menton pour lui faire relever la tête qu'elle puisse me regarder dans les yeux pendant que je parle. Elle pleurait, et je n'aimais pas la voir comme ça, pour moi on ne devait pleurer qu'à cause de la joie et non la tristesse.


Ce n'est pas ta faute, il faut juste que tu apprenne à utiliser tes pouvoirs quand il le faut. Lui dis-je en souriant. Moi au début je ne prenais ces pouvoirs plus pour une malédiction qu'autre chose... Mais il se trouve qu'ils peuvent aussi servir à protéger ceux qu'on aime.

Lâchant son menton j’amenais ma main face à mon visage et formait quelques petits arcs éclectiques autours. Pensif je regardait cette électricité dont j'avais peur, peur qu'elle fasse du mal aux autres. Je serrai ensuite le poing la faisant disparaitre et déposai de nouveau mon regard sur Alice.

J'ai une idée.
Affirmais-je en essuyant une larme sur sa joue. Entrainons-nous à les maitriser ensemble la prochaine fois, ça nous fera un entrainement à tous les deux. Car je n'en ai peut-être pas l'air mais je ne contrôle pas mes pouvoirs non plus.

Alors que j'essayais de la calmer comme je le pouvais, un mal de crâne monstrueux me pris soudainement me faisant tomber sur les genoux. Apparemment le son qu'elle m'avait fait subir avec d'autres effets comme filer des maux de têtes insupportables.


Ça va passer ne t'inquiètes pas. Dis-je les dents serrés.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Dim 29 Jan 2012 - 22:48

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

Alors que je pleurais encore, je sentais une main se poser sur mon épaule, et une autre prendre mon menton afin de relever mon visage. Je regardais Bito dans les yeux que je fermais de temps à autres pour enlever les larmes qui y étaient restées. Je l'écoutais quand il me dit en souriant :

Ce n'est pas ta faute, il faut juste que tu apprenne à utiliser tes pouvoirs quand il le faut. Moi au début je ne prenais ces pouvoirs plus pour une malédiction qu'autre chose... Mais il se trouve qu'ils peuvent aussi servir à protéger ceux qu'on aime.

Alors comme ça il avait pris ses pouvoirs pour une malédiction ? Pourtant, on peut très bien les refuser pendant l'initiaition. Et la dernière chose qu'il avait dite, je n'y croyais pas trop. Comment je pourrais penser que je protègerais les gens que j'aime après ce que je lui avais fait ? Tout ce que j'arrivais à faire avec mes pouvoirs, c'était reproduire ce son qui avait tué mes amis et faire des petits courants d'air assez nuls ! Alors que j'allais lui demander quel était son pouvoir, je le vis faire petits arcs lumineux dans sa main. Je le regardais avec de grands yeux, bien que ce soit petit, c'était impressionnant. Et puis il arrêta tout. J'aurais bien voulu regarder ça plus longtemps, c'était joli. Et puis il me dit d'un air plein de conviction en essuyant une larme sur ma joue :

J'ai une idée. Entrainons-nous à les maitriser ensemble la prochaine fois, ça nous fera un entrainement à tous les deux. Car je n'en ai peut-être pas l'air mais je ne contrôle pas mes pouvoirs non plus.

Quand j'entendis sa première phrase, je m'arrêtais de pleurer, même si j'avais encore quelques hoquets à cause de mes sanglots. Je lui souris en essuyant mes dernières larmes et lui dit doucement :

-Oui. Je veux.. bien. Mais... tu te dé... débrouille bien ! C'était... joli ce que.. t'as fais !

Je me mouchais un coup quand je le vis tomber à genoux. Mais qu'est-ce qui lui arrivait ? Je m'accroupis à côté de lui en lui demndant si ça allait. Et il me dit :

Ça va passer ne t'inquiètes pas.

Bah si je m'inquiète moi ! J'avais déjà vu suffisamment de personnes souffrir autour de moi, alors je n'allais pas rester comme ça sans rien faire ! Je n'avais pas de médicament à lui proposer pour le soulager, bien sûr, c'est le seul jour où je ne les ai pas sur moi que ça arrive ! En même temps je ne m'attendais pas à faire une crise et encore moins d'avoir en face de moi une personne souffrante qui dit que tout va bien. J'étais maintenant agenouillée devant lui et je le regardais en écrivant :

-Si je m'inquiète ! Ca va vraiment pas, je le vois ! Où est-ce que t'as mal ?

J'espérais que ce n'était pas à cause de mon pouvoir qu'il avait mal. Mais en fait, ça me paressait presque évident, à moins que d'un seul coup la douleur de mon dernier coup était revenue. Mais si c'était ça, il ne m'aurait probablement pas dit de ne pas m'inquiéter mais il m'aurait plutôt hurlé dessus à mon avis. Je lui montrais ma bouteille d'eau pour lui en proposer afin qu'il se rafraichisse un peu. Parce que bien sûr, j'ai toujours ma bouteille d'eau !


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Mer 1 Fév 2012 - 12:44

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Agenouillée devant moi, elle s'inquiétait toujours même si je lui demandait de ne plus le faire. En même temps j'aurais dû le prévoir car cette réaction, n'importe qui l'aurait eu. Elle me tendit alors sa bouteille d'eau que j'acceptai d'un hochement de la tête... Je crois que si je n'en aurait pas voulu elle m'y aurait forcé.
Lâchant ma tête, même si la douleur persistait, je pris sa bouteille d'eau pour boire un peu d'eau avant de la lui rendre.

Ce n'est rien. Lui répondis-je calmement.

Après ma réponse, j'enlevais le cahier des mains d'Alice et le déposa par terre. Elle devait sûrement se demander pourquoi mais je décidai de rester silencieux, elle le verra par elle même. Puis je pris sa main et la lui l'ouvrit en y déposant ensuite quelque chose au creux. C'était petit, une lumière douce et faible s'en dégageait, ça ressemblait à un genre de pierre précieuse qui faisait à pêne la taille d'une bille.
Le sourire aux lèvres je reposai mon regard dans le sien et décidai de lui expliquer enfin ce qu'était cette petite pierre lumineuse.


C'est un cristal de tonnerre je crois, je l'ai créé quand j’ai joué avec mon électricité. Dis-je en refermant sa main dessus. Prends-le.

Je ne savais pas comment je l’avais créé, ni vraiment comment on l’utilisait. Mais j’en avais vaguement entendu parler par des étudiants qui traînaient dans les couloirs de l’institut. A vrai dire ça ne m’avais jamais vraiment intéressé de créer un cristal, car je m’étais mis en tête que je n’étais capable de rien avec mes pouvoirs.

Il parait que c’est une partie du pouvoir de son créateur et qu’il qu’il faut être de la même affinité pour l’utiliser. Même si tu es air je te le donne, comme ça s’il ne brille plus tu sauras que là il faudra vraiment t’inquiéter pour moi.

Je la laissai à présent contempler ce cristal, pendant ce temps je fermai les yeux à cause de la fatigue… créer ce truc m’avait vidé de mon énergie et je me disais que fermer les yeux trente secondes ne me ferait pas de mal.
Sauf que ces quelques secondes avaient suffi pour que je m’endorme et mes ronflements commencèrent à se faire entendre.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Mer 1 Fév 2012 - 16:12

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

Il avait accepté de prendre un peu d’eau, heureusement pour lui parce que sinon je lui aurais fait avaler de gré ou de force ! Nan, sérieusement, un peu d’eau n’a jamais fait de mal à personne. Sauf peut-être à ceux qui s’étaient noyés. Et puis il me dit que son mal de tête n’était pas grave. Comment il pouvait dire ça calmement alors qu’il avait mal ? Moi, franchement, j’aurais eu la même réaction (enfin peut-être beaucoup moins forte mais dans le même genre) que quand je fais une de mes crises. Il enleva mon cahier de mes mains sans rien dire. Pourquoi il faisait ça ? Puis il ouvrit ma main pour y déposer quelque chose. Et il referma ma main en souriant et me dit doucement en me regardant dans les yeux :

C'est un cristal de tonnerre je crois, je l'ai créé quand j’ai joué avec mon électricité. Prends-le.

Un cristal de tonnerre ? C’était joli comme appellation. C’est lui qui l’avait créé apparemment. De toute façon, je l’aurais vu avant si il l’avait sorti de sa poche ou gardé dans la main. Je me décidais enfin à le regarder. Une petite lumière jailli du cristal, c’était très beau. Et il continua son explication :

Il parait que c’est une partie du pouvoir de son créateur et qu’il faut être de la même affinité pour l’utiliser. Même si tu es air je te le donne, comme ça s’il ne brille plus tu sauras que là il faudra vraiment t’inquiéter pour moi.

Une partie de ses pouvoirs ? J’avais en ma possession une partie des pouvoirs d’une autre personne. Je contemplais ce cristal pendant un petit moment. Puis, tout en le serrant dans ma main, j’écrivais :

-Merci, c’est très beau. C’est pas le genre de chose qu’on offre plutôt à la personne qu’on aime ?

Je comptais lui montrer le message, mais je le voyais dormir à côté de moi. Peut-être que créer ce genre de chose demandait beaucoup de force. Et puis après son mal de tête, c’était mieux pour lui qu’il dorme. Je le regardais dormir, je lui montrerais mon cahier quand il se réveillera. D’ailleurs, de voir quelqu’un dormir, ça donne envie de faire pareil. Et puis j’étais toujours fatiguée après mes crises. Je m’allongeais à ses côtés en posant mon cahier sur le sol, près de Bito. Je me tournais vers ce dernier et contemplais ce merveilleux cristal qu’il m’avait offert. Alors comme ça, si il ne brillait plus, je devrais m’inquiéter réellement pour lui ? Au fond de moi, j’espérais que cette lumière soit présente le plus de temps possible. Je serrais délicatement ce petit cristal contre mon cœur pour ne pas l’abimer. Et puis je m’endormis à mon tour.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Dim 5 Fév 2012 - 22:11

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Une heure passa pendant que nous dormions dans la forêt, d'ailleurs c'était un drôle d'endroit pour faire la sieste. Pendant ce temps où je dormais, je faisais un rêve assez spécial.
J'étais chez moi et n'attendait qu'une chose : que le père noël arrive pour distribuer les cadeaux. Évidemment que le père noël n'existe pas! Mais bizarrement dans se rêve il était là, il me tendait un cadeau que j'ouvris sans attendre. A ma plus grande surprise il n'y avait... Rien. Le cadeau était vide, je regardai alors le gros monsieur vêtue de rouge et de blanc avec les larmes aux yeux et c'est là que le père Noël en personne me mit, pour je ne sais quelle raison, un crochet du droit en plein dans la mâchoire.

Dans un grand sursaut je me réveillai, j'eus même le réflexe de me débattre mais heureusement malheureusement je ne mis pas de coup à Alice qui dormait juste à côté.


Putain de père Noël! Criais-je.

Alors que je me rendais compte que tout cela n'était qu'un rêve, je regardais celle qui dormait toujours à côté de moi. Mais pourquoi c'était-elle endormie elle aussi? Et pourquoi ne m'avait-elle pas réveillée?
La meilleur façon de savoir la réponse c'est de lui demander... Je pris donc son cahier et me préparai à la taper sur la tête avec pour la réveiller, mais je me stoppai quand je vis le message qu'elle y avait inscrit avant.


-Merci, c’est très beau. C’est pas le genre de chose qu’on offre plutôt à la personne qu’on aime ? Avait-elle écrit.

Je souris amusé en voyant ça. "Une personne qu'on aime", qu'est ce qu'elle va se mettre dans la tête celle là. Baissant doucement le cahier, l'envie de réveiller me passa... Pourquoi le faire si c'est pour qu'elle me pose encore tout un tas de question bête comme celle là?

Après avoir soufflé un bon coup, je me relevai et m'étirai avant de porter Alice sur mon dos. Je l'aurai bien laissé tranquillement dormir, cependant elle n'était pas au chaud ni sur quelque chose de plus confortable que de l'herbe. Ma conscience me dit alors qu'il fallait que je la ramène dans sa chambre avant.
Enfin prêt à partir en direction de l'institut avec Alice sur le dos, je pris soin de lui mettre son cristal dans la poche pour ne pas qu'elle le perde pendant la route... Bien sur je n'avais pas oublié ce stupide cahier.



Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Jeu 9 Fév 2012 - 23:52

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

Je m’étais endormie à mon tour. Pourtant il faisait froid, on était en pleine forêt et il y avait plein de neige sur le sol. Mais bien que ça paraisse bizarre, c’était agréable. J’étais plongée dans un sommeil calme, sans vraiment de rêve. Je revoyais juste quelques chapitres de mon enfance, qui me semblait bien lointaine. Mais tous ces bons souvenirs me donnaient envie de sourire. Je revoyais mes meilleurs amis qui riaient avec moi, quand on jouait dans la cour de l’orphelinat. Mais tout était fini, ils me manquaient tous. Je sentais de l’agitation à côté de moi. Mais je restais plongée dans mon rêve, je ne voulais pas en sortir. C’était trop agréable. J’entendais une voix énervée à côté de moi, mais je ne m’en souciais pas. J’avançais doucement dans mon rêve, j’en étais à la période où on fêtait les vacances d’été avec tout l’orphelinat. Je ne savais pas de quelle année il s’agissait. Et puis mon rêve se termina, je finis mon sommeil sans revoir aucune image.

Quelques instants après, je sentis mon corps se soulever et bouger. J’en déduis qu’on me portait. Je commençais un peu à sortir de ce sommeil si agréable. Je me trouvais sur le dos de quelqu’un. Je compris que c’était Bito qui me portait, mais je ne savais pas pourquoi. Surement pour me ramener dans ma chambre. Mais il ne savait même pas où elle était ! Je me raccrochais à lui pour ne pas tomber même si il me tenait déjà. Je lui murmurais doucement dans l’oreille :

-On… va… où ?

Parce qu’après tout, je ne savais pas. Je parlais avec un peu d’hésitation, en même temps je venais à peine de me réveiller. J’enfouissais ma tête dans son cou en le serrant plus fort, sans pour autant lui couper la respiration. Je l’avais déjà suffisamment fait souffrir comme ça. D’ailleurs, pour mes cris, si j’avais pu je les aurais retenus. Mais dans ce moment-là ça m’était tout simplement impossible, j’avais trop mal. Je me demandais où étaient passés mon cahier et le cristal qu’il m’avait offert. Mais je sentais une petite bosse dans ma poche qui m’indiquait la présence de la petite pierre lumineuse. Et puis je vis un morceau de mon cahier, l’autre partie était cachée. Le fait d’être portée sur le dos de quelqu’un me rappelait quelque chose. Ah, oui, ma rencontre avec Mugen. Mais je n’avais aucune envie de réfléchir, je préférais me concentrer sur le chemin qui se traçait devant moi pour ne pas me rendormir.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Dim 12 Fév 2012 - 12:25

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

-On… va… où ? Entendis-je faiblement.

Je compris tout de suite qu'Alice c'était réveillée, pourtant j'avais fait attention à ne pas trop le secouer en la portant, pour ne pas la perturber pendant son sommeil. Me stoppant alors dans mon trajet je sentis sa tête se poser contre mon cou et ses bras se resserrer un peu plus. Je rougis légèrement en la sentant aussi près de moi, heureusement elle ne me regardait pas sinon j'allais encore avoir le droit à un interrogatoire du genre "Pourquoi tu rougis?". Cette question qu'on pose tout le temps et qui gêne encore plus la personne.
Levant la tête pour regarder le ciel nuageux, je répondis enfin à sa question.


Je ne sais pas trop, un endroit où tu pourra te reposer tranquillement... Je comptais aller à la partie Air pour y trouver ta chambre, mais vu que tu es réveillée tu pourras me guider.

Je sentis un petit flocon se poser délicatement sur mon nez, je me mis alors à loucher avant remarquer qu'il commençait à neiger. Heureusement ce n'était qu'une petite chute de neige, les flocons fondaient peu après avoir touché le sol. Il nous restait encore un peu de chemin avant d'arriver aux portes de l'institut donc il ne fallait pas que je traine... le temps change plutôt vite ici.
M'avançant de nouveau nous finîmes par sortir de l'orée de la forêt pour nous retrouver sur une colline où on pouvait déjà voir l'institut de loin. Il y avait encore le village à traverser, je tournai cependant la tête vers Alice avant de la laisser doucement descendre de sur mon dos. Un grand coup de vent se fit ensuite sentir, à croire que la forêt nous avait protégée de ces courant d'airs froid.
Fourrant alors mes mains dans mes poches je dis calmement:


On ferait mieux d'y aller avant de... a..Ah..ATCHOUM!

Sans le vouloir, surement à cause d'une habitude, j'avais tourné la tête pour éternuer mais il se trouvait que Alice était juste à coté et que je venais de lui éternuer au visage. Tout de suite j'affichais un drôle d'air comme ceux des enfant quand ils voulaient dire "Oups, j'ai fait une connerie", mais cela ne dura pas. J'explosais de rire en voyant la tête d'Alice, on pouvait y lire un mélange de dégout et rage.
Toujours en train de rire je sortis un mouchoir en papier de ma poche pour enlever cette chose visqueuse de sur son visage.

Excuse moi j'ai pas fais exprès, je te jure. Fis-je avant d'étouffer un nouveau rire dans mon écharpe.


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   Lun 13 Fév 2012 - 19:32

Personnage ~
► Âge : 18 ans et toutes ses dents !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alice Hisui
Messages : 608
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Ecrire et dessiner... Avec de la musique au piano *o*
Humeur : Je suis de retour, mais pas pour vous jouer de mauvais tours =D

J’étais toujours sur son dos quand il me dit qu’il comptait m’emmener dans un endroit où je pourrais dormir tranquillement, et que maintenant que j’étais réveillée, je pourrais le guider jusqu’à ma chambre. C’est vrai qu’il n’allait pas ouvrir toutes les portes pour vérifier que c’était bien la mienne, surtout qu’il n’y était jamais entré. Je remarquais qu’il commençait à neiger et je souris. C’était beau, la neige. Je repensais aux batailles que je faisais avec mes amis quelques années avant. Et puis il se remit à marcher pour qu’on se retrouve en dehors de la forêt. L’institut paraissait petit de là où on était, mais une fois à l’intérieur, on pourrait croire que nous ne sommes que des fourmis. Il me fit descendre de son dos doucement. Une fois sur mes deux pieds, j’attrapais mon cahier d’une main tout en mettant l’autre dans ma poche. Je me mettais à côté de lui et il dit :

On ferait mieux d'y aller avant de... a..Ah..ATCHOUM!

Qu’il ait éternué, ce n’étais pas grave, même si il aurait pu mettre sa main devant sa bouche. Ce foutu réflexe de tourner la tête aurait aussi pu passer. Mais pas la tourner de mon côté ! C’était vraiment… vraiment… vraiment… DEGUEULASSE !!! Je me retrouvais avec une substance gluante et dégoutante sur le visage. Je commençais à être enragée et vraiment dégoûtée. Et puis ce connard riait en voyant ma tête. Et heureusement qu’il enlevait sa morve de mon visage, parce que sinon j’aurais attrapé son écharpe pour m’essuyer. Je lui criais alors qu’il m’essuyait le visage :

-T’es vraiment… un gros dégueulasse !

Et puis il me dit :

Excuse moi j'ai pas fais exprès, je te jure.

Et pour finir, il se remit à rire en se cachant dans son écharpe. Là, j’avais vraiment l’impression qu’il se fichait de moi, j’en avais plus que marre. A rire au nez des gens alors que la situation m’avait rien de drôle ! Là, je profitais d’un moment où il ne me regardait pas pour prendre de l’élan et… lui coller une grosse baffe, qu’il se reçu en plein sur la joue. Ça lui apprendra à se moquer des gens ! J’ajoutais après lui avoir donné ce qu’il méritait :

-Ça se fait… pas de se… moquer des gens ! Bien fait !


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 Tumblr10
##   Mer 15 Fév 2012 - 20:36

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Akira Buichi
► Rencontres ♫♪ :
Bito Daisukenojo
Messages : 1634
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 29
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Et PAF! (Ça fait des chocpics) La main dAlice entra en contacte avec ma joue ce qui provoqua un gros claquement et une trace rouge avec la forme de sa main sur ma joue. Posant ma main sur ma joue qui venait de chauffer d'un coup j'étais déjà beaucoup moins amusé... Cette fille avait la fâcheuse manie d'utiliser la violence pour répondre.
Moi qui m'étais calmé comparé au début de notre rencontre, je craquais une bonne fois pour toute en l'insultant.


Espèce de conne! Gueulais-je. Ce n'est pas parce que tu ne peux pas aligner deux mot normalement que tu peux frapper les gens comme ça! Je crois que le son qui t'as fait ces marques t'as un peu trop endommagé le cerveau ma vieille. Ils auraient dû te garder à l'hosto, ou bien te laisser crever avec tes potes!

Après ces mots surement vexant je lui tournai le dos, j'étais énervé et commençai à poursuivre mon chemin sans elle. Quelques pas à pêne fait, je me demandais si je n'avais pas un peu abusé, je m'étais permis en plus de l'insulter, d'utiliser tous ces détails qu'elle m'avait confié pour les lui cracher à la figure. Peut-être y étais-je aller trop fort à cause de la colère qui avait pris le dessus... Devrais-je m'excuser?
Non je ne veux plus m'inquiéter pour elle, elle est grande, elle sera se démerder toute seule. Qu'elle se trouve un autre punching-ball!


Je m'tire. Dis-je sans même lui lancer un dernier regard. Trouve un autre débile sur qui taper.

Je m'avançais alors de nouveau l'abandonnant comme une ordure qu'on abandonne derrière soit après l'avoir jeté. Mais là ce n'était pas pareil, c'était dur de ne pas se retourner...


Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio] - Page 2 CEgubsUdrVN_ppp
##   
Contenu sponsorisé

 

Il faut bien les tester sur quelqu'un, ces pouvoirs ! [Bito~nio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant