Partagez
N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^]
##   Mar 10 Jan 2012 - 2:33

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Anna Defontaine
Messages : 114
Date d'inscription : 30/08/2011
Emploi/loisirs : *retire ses écouteurs* Mh? Quoi?
Humeur : Laissez-moi un peu seule!

Lorsque j'étais entrée dans la salle, j'avais été complètement stupéfaite. La plupart des gens s'étaient mis sur leur 31 pour l'occasion, les filles rayonnaient, elles étaient tellement féminines et belles! Je me sentais... Tellement minable à coté d'elles, de toutes ces... Femmes. Je serrais doucement ma robe entre mes mains, pas vraiment à mon aise dans cet accoutrement. Je n'avais jamais eut l'habitude de porter des robes, je me demandais si elle pouvait m'aller, n'avais-je pas l'air d'une gourde dans cette robe flamboyante, rouge comme... Le sang? Est-ce que je ne gâchais pas le décors? J'avançais, tête baissée, pour aller m'assoir, sans lâcher ma robe. Je fis attention à n'être à coté de personne, et en bout d'une table dire de ne déranger personne. Après tout je ne voulais pas avoir à bouger parce que quelqu'un voulait s'assoir à coté d'une personne précise je ne voulais pas... Gêner les autres.

Je fixais ma robe, n'en avais-je pas trop fait? Ces froufrou, ce n'était pas de trop? Cette fleur dans mes cheveux, n'aurais-je pas pu m'en passer? Qu'est-ce que je me sentais mal... J'avais l'impression que chaque rire qui retentissais était une moquerie à mon égard, je n'osais même pas lever les yeux, de peur de croiser un regard méchant... Oui, j'étais peut-être ce genre de personne en réalité, froussarde et sans confiance en moi. Ou alors... C'était ce qu'on avait fait de moi? A vrai dire, je n'en savais rien du tout. Je ne savais même pas... La personne que j'étais. Je savais juste que là, je me sentais mal. Je ne savais pas si j'étais pas assez sophistiquée ou je l'étais trop, mais j'avais cette horrible impression d'être de trop parmi toutes ces belles personnes.

Que dirait Alzea en me voyant ainsi? Moi qui faisait tout pour avoir l'air fière et avoir l'air de l'héroïne capable de tout, moi qui faisait de mon mieux pour avoir l'air d'avoir confiance en moi... Si elle me voyait ainsi... Est-ce qu'elle allait me détester? Ne plus croire en moi? De toute manière j'étais sure d'une chose : si je venais à la voir, mon autre moi prendrait le dessus, pour ne pas qu'elle voie... Ce que j'étais. Si j'étais réellement cela...
Que faire? Partir? Non... Pas sans avoir manger! Oui, mon estomac était très important pour moi et puis... Si les gens me voyaient partir ainsi, comme une voleuse, qu'est-ce qu'on allait penser de moi? Sans vraiment m'en rendre compte, la tête baissée ainsi, je me mis doucement à trembler, de peur des autres. J'avais peur des autres, ce qu'ils pouvaient penser de moi, de ce qu'ils diraient de moi... J'étais faible... Je l'avais toujours été... Peut-être à cause de mon éducation, à cause de mon père, ou peut-être est-ce que c'était réellement dans mes gênes...

Que faire? Que faire?! Je voulais m'enfuir, en sentant que ce serait de toute manière pire! Vous imaginez bien que quand j'entendis une voix résonner près de moi, je ne su plus quoi faire. Je levais la tête, les larmes au bord des yeux. On m'avait parlé, je le sentais, je le savais... Mais je ne... Voulais pas... Qu'on me voie ainsi.... Je levais les yeux vers la voix, prise de panique, à un tel point que je ne compris même pas ce qu'on m'avait dit.


- Pardon...?

Ou comment dire poliment : vous pouvez répéter je ne vous écoutais absolument pas?!

PS : Elle est habillée comme sur son avatar :3


N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^] Annano10

Spoiler:
 
##   Mar 10 Jan 2012 - 17:50
Anonymous
Invité

Rester en retrait de tout, faire preuve de discrétion... ce n'était pas vraiment dans sa nature. Kyzen avait besoin de connaître les gens qui faisaient partie de son univers, c'était une façon pour lui de garder le contrôle sur les éléments qui l'entouraient. C'est pour cette raison que le jeune homme avait rejoint la grande salle de réception, il ne connaissait que très peu de personnes à Terrae, et il voulait que ça change. Pour l'occasion, il portait un jean foncé et une chemise noire, autant dire une tenue passe-partout. Il était arrivé depuis quelques minutes, mais déjà il s'était servi un verre et installé à une table. Kyzen observait le comportement des autres, le plus souvent, c'est ce qu'il faisait avant de savoir à qui s'adresser.

*J'irais bien me chercher un truc à bouffer !*

Sans plus attendre, le jeune homme se leva et partit en direction du buffet. Une jeune femme s'approcha de lui pour lui conseiller quelques amuses-gueule, elle empestait le parfum. Kyzen loucha sur son décolleté plongeant, c'était vraiment difficile de faire autrement face à tant de provocation. Elle parut fière de son petit effet et esquissa même un large sourire. C'était précisément ce genre de fille que l'étudiant ne supportait pas, le peu d'attention qu'il lui porta avait servi à l'envoyer balader, sans aucune subtilité. Furieuse, la jeune femme leva la main pour le gifler sans parvenir à atteindre sa cible, car Kyzen avait déjà refermé sa main autour de son poignet. Un homme (un abruti) qui avait assisté à la scène, intervint pour prendre la défense de la dame. Kyzen lui lança un regard menaçant, plein de défi. Au final, le jeune homme apparemment saoul lâcha un juron avant de s'en aller plus loin. Kyzen se tourna alors vers le pot de peinture pour lui dire :

"Dégage."

Il avait lâché son poignet. Bon ok, il y était peut-être allé un peu fort mais ce genre de filles était vraiment désespérant. Cette dernière, rouge de colère, s'en alla sans dire un mot, ça se voyait à sa façon de marcher qu'elle avait envie de se défouler sur quelqu'un. Kyzen se tourna de nouveau vers le buffet, il remplit son assiette autant qu'il le pouvait avant de retourner à sa table. C'est alors qu'il trouva une autre jeune femme, celle-ci lui avait piqué sa place. Décidément, elles en avaient après lui ce soir ! Comme il était encore énervé, il s'écria froidement :

"Hey tu vois pas que le verre en face de toi est à moitié plein là ? C'est ma place !"

La jeune femme releva la tête vers lui, ses yeux étaient larmoyants. Ce coup ci, Kyzen se mit à culpabiliser, encore plus quand il entendit sa petite voix. C'était injuste de passer ses nerfs sur elle, oui parce que là, il croyait vraiment qu'elle était dans cet état à cause de lui. Se ressaisissant, il se détendît un peu et reprit la parole plus calmement :

"Laisse-tomber c'est rien, j'vais m'asseoir là. J'récupère juste mon verre par contre, j'ai déjà bu dedans."

*et puis t'façon je l'ai pas pris pour toi.*


Bon, c'était pas encore ça, mais il allait bien finir par se calmer non ? La scène d'avant l'avait vraiment irrité, après tout, il était là pour s'amuser alors pourquoi les gens s'amusaient à le faire chier ?
##   Mar 10 Jan 2012 - 23:57

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Anna Defontaine
Messages : 114
Date d'inscription : 30/08/2011
Emploi/loisirs : *retire ses écouteurs* Mh? Quoi?
Humeur : Laissez-moi un peu seule!

Je jetais un coup d'oeil au verre en face de moi, je ne l'avais même par remarqué tellement j'étais occupée à observer le sol, puis ma robe. Vraiment quelle gourde... Dire que je m'étais mise là pour ne déranger personne et j'avais encore réussi à faire chier mon monde... Je frottais les débuts de larmes qui m'étaient montés au yeux et me relevait doucement, m'inclinant poliment comme j'avais vu faire dans les animés.

- Je suis désolée je ne voulais pas... Déranger.

Je sentis mon coeur se serrer, je n'osais pas relever la tête. Je me sentais tellement mal de l'avoir dérangé, tellement mal de sentir qu'effectivement je n'étais pas à ma place dans cette jolie fête. Moi, à peine maquillée, aux formes pas vraiment exceptionnelles, moi dans ma robe rouge comme le feu, j'étais a la fois trop et pas assez voyante, ma robe était sans doute bien trop belle pour moi... J'aurais du mettre quelque chose de noir, pour qu'on ne me voie pas, pour que je passe inaperçue tout simplement... Mais non... J'avais voulu avoir la chance que quelqu'un me dise 'tu es jolie', 'ça te va bien', parce que j'avais besoin de ces compliments. Finalement, je n'arrivais fait que déranger... J'avais tout raté, une fois de plus.

Je redressais finalement la tête pour lui offrir un sourir gêné, retenant du mieux que je le pouvais les larmes qui montaient. Je ne devais pas pleurer, je n'allais quand même pas gâcher sa fête à ce point là, si? Soudain, alors qu'en moi je continuais de me tourmenter, un vent doux et chaud se mis à m'entourer. Pour me calmer, sans doute. Ce vent était difficile à sentir pour quelqu'un d'autre que moi, et moi, cette chaleur me faisait un peu de bien. Elle m’aidait à retenir mes larmes, à ne pas fondre en pleures ici, un jour de fête comme noël.


- Si vous voulez je peux vous rendre votre place... J'en trouverais bien une autre qui me tiendra à l'écart des autres...

Je me rendis compte de ce que je venais de dire, je devais avoir l'air d'une grosse asociale. Il allait... Mal le prendre, me juger, dire du mal de moi aux autres. Je serrais doucement ma robe dans mes poings, cherchant quelque chose pour me justifier. Mais quoi dire? Qu'en fait j'étais pas asociale, juste paranoïaque et plus que mal dans ma peau? Non... Je ne pouvais pas dire quelque chose comme ça...

- Enfin je veux dire... Oubliez cela, s'il plait...

Je n'avais rien trouver de mieux que d'essayer de faire... Comme si de rien n'était, de lui dire de ne pas faire attention. J'aurais peut être mieux fait de faire passer ça pour une blague, mais il était trop tard maintenant... Tant pis...


N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^] Annano10

Spoiler:
 
##   Mer 11 Jan 2012 - 19:24
Anonymous
Invité

Kyzen observa la jeune femme, elle avait vraiment l'air désolée. Mais quoi ? Y'avait pas de quoi en faire tout un plat ! Elle devait faire partie de ces filles ultra-sensibles, c'était justement avec ce type de personnes que le jeune homme avait le plus de mal : il manquait de subtilité.

"Ca va, y'a pas mort d'homme."

Il chercha tout de même à comprendre. Après réflexion, les risques que la jeune femme se soit trouvée au bord des larmes à cause de lui étaient moindres. Il y avait forcément une autre raison, donc, soit un évènement récent l'avait perturbée, soit c'était quelque chose de plus profond, comme une accumulation d'un tas de trucs qui fini par nous faire craquer et là, chacun l'exprimait à sa façon. Dans les deux cas, cette fille avait un problème et, comme Kyzen avait fait empirer les choses, la moindre des choses était de se racheter. Non pas par pitié ou même par compassion, simplement il ne voulait pas la laisser dans cet état, encore moins le jour de noël.

"T'inquiète tu peux rester là, cette place me convient très bien. J'ai l'habitude de me mettre en bout de table, parce que ça me donne une vue d'ensemble, tu vois ? 'fin bon... il en faudra plus pour me gâcher la soirée !"

Kyzen songea aux dernières paroles de la jeune femme, celles qu'elle lui avait demandé d'oublier, sauf que lui, il n'avait aucun problème de mémoire. Elle s'était mise là pour rester dans l'ombre, loin de tout le monde. Ça marchait jusque là, mais quand tout les gens s'installeraient à table, elle aurait forcément attiré l'attention. Il était quand même plus facile de se fondre au milieu des gens sur la longueur qu'en bout de table ! C'est ce qu'il lui fit remarquer, l'ironique dans tous ça en plus, c'est qu'ils avaient tous deux choisis cette place mais pour des motifs différents, opposés même. Le plus important restant le motif de ses tourments, Kyzen ajouta :

"J'ai l'impression que la tienne est déjà à moitié gâchée, c'est con, la soirée ne fait que commencer... bah, au moins ça nous laisse le temps d'y remédier !"

Le jeune homme observa les poings serrés de la jeune femme, quand allaient-ils se détendre ? Ils étaient refermés sur sa robe, la robe d'ailleurs, portait une couleur familière, rouge sang. En tout cas, c'était surement de la haute couture, et les manières de cette fille laissait penser qu'elle était une fille de bonne famille, peut-être une fille d'aristo ? Pourtant, elle n'avait rien du stéréotype hautain et méprisant. La couleur de ses cheveux flashait vraiment, oserait-il lui demander si elle se les était colorés pour l'occasion ?

"Désolé, je ne cherchais pas à vous manquer de respect en vous tutoyant. Vous avez l'air d'une grande dame, alors c'est d'autant plus étrange de vous voir seule ici. Quelqu'un vous cause-t-il des ennuis ?"
##   Mer 11 Jan 2012 - 19:48

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Anna Defontaine
Messages : 114
Date d'inscription : 30/08/2011
Emploi/loisirs : *retire ses écouteurs* Mh? Quoi?
Humeur : Laissez-moi un peu seule!

Je restais figée dans la même position, redoutant qu'il me demande clairement ce qui n'allait pas. Franchement, comment le lui dire? Que j'étais... Parano? Ou traumatisée par quelque chose qui finalement était... Pas si exceptionnel de ça comparé aux autres? Non, je pouvais juste pas en parler, je me sentirais trop mal de m'apitoyer ainsi sur mon sort.
Cependant il réussi quelque chose d'inouï, alors qu'il me parlait il se mit tout à coup à me vouvoyer et... Il... Croyait que j'étais une grande dame? Comme... Une noble ou quelque chose dans ce genre là? Hé bien heureusement qu'il ne m'avait jamais vue dans mes jours de vacances, assise devant mon ordinateur toute la journée, les cheveux a peine fait et les vêtements trop larges. Vraiment, moi, une dame? Enfin c'était... Un compliment non? Quoi qu'il en soit, cette réflexion réussi à me calmer, car elle me fit beaucoup rire. Je relâchais légèrement ma robe, souriant doucement, faiblement, mais souriant tout de même.


- Vous vous trompez, je ne suis pas une grande dame.

Je me sentais encore mal, mais moins, le rire était vraiment la solution de tout les malaises. Même si les soucis revenaient par la suite, au moins pendant ces moments là, pendant les éclats de joies, tout allait mieux.

- C'est parce que je vous vouvoie que vous pensez ça? Je vous assure que je suis normale! Non pas que j'ai quelque chose contre les nobles mais... Enfin... Vous voyez?

Je remarquais tout de même avec une certaine joie qu'il n'avait pas chercher à trop parler de cette phrase que j'aurais voulu ne jamais dire. Il avait l'air aimable, même si de premier abord il avait eu l'air... En colère contre moi? Et surtout assez brute.

- Je suis loin d'être une dame d'ailleurs, regardez moi... Parmi toutes les femmes ici je ne suis qu'une enfant mal à l'aise sur ses talons... J'ai tellement peu l'habitude de porter une robe que j'ai faillit tomber plein de fois dans les escaliers pour venir ici!


N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^] Annano10

Spoiler:
 
##   Jeu 12 Jan 2012 - 17:39
Anonymous
Invité

Ne s'attendant pas à cette réaction, le jeune homme comprit qu'il s'était planté royalement. Après tout, l'habit ne fait pas le moine ! Mais il n'y avait pas que ça, le comportement de la dame l'avait également induit en erreur. Kyzen réalisa alors à quel point elle était belle, rien ne valait le rire naturel d'une jeune femme ! En plus, sa tenue la mettait vraiment en valeur, pour peu qu'on aime le rouge. C'était son cas. Il prit quelques gorgées de sa boisson alcoolisée avant de lui répondre :

"Les nobles aussi sont des gens normaux, mais je crois que j'vois ouais. Et ce n'est pas seulement parce que vous me vouvoyez non... je dirais plutôt que c'est un ensemble. Votre tenue, et cette façon élégante de vous comporter. En y repensant à deux fois, c'est vrai que les grandes dames ne se teignent pas les cheveux en vert, à moins que ce ne soit leur couleur naturelle ? J'y verrais bien une explication mais..."

C'était un fait, pas une maladresse ! Même si ça lui allait plutôt bien, ça restait une couleur super bizarre pour des cheveux. La jeune femme lui expliqua que les autres jours, les jours ordinaires, elle était complètement différente. Cela souleva quelques questions dans la tête de Kyzen, parmi lesquelles on pouvait trouver *pourquoi cherche-t-elle à être quelqu'un d'autre ce soir ?* ou encore *c'est si compliqué de porter une robe et des talons ?*... *bien content d'être un mec !*.

"N'allez pas vous imaginer que ces femmes vous font de l'ombre, et croyez-moi certaines d'entre elles sont carrément ridicules. J'en ai croisé une toute à l'heure, une pouf' ultra maquillée et habillée avec du six ans. Ah ce genre de filles oui, elles ont du soucis à se faire, mais certainement pas vous."

Galant, Kyzen proposa un verre à la jeune femme, dont il ne connaissait pas le nom d'ailleurs. De toute façon, elle était quelqu'un d'autre ce soir non ?
##   Ven 13 Jan 2012 - 0:10

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Anna Defontaine
Messages : 114
Date d'inscription : 30/08/2011
Emploi/loisirs : *retire ses écouteurs* Mh? Quoi?
Humeur : Laissez-moi un peu seule!

Une chaleur soudaine m envahi au fur et à mesure de ses paroles, et je savais ce que c'était. Mes joues s'étaient sans aucun doutes empourprées, j'étais gênée de ses compliments mais... Ils remplissaient mon cœur d'une joie sans nom. Les compliments je les aimais plus que tout, j'en voulais toujours plus, sans pour autant jouer un rôle pour les avoir. Car les recevoir pour ce que l'on est réellement, c'était tellement plus... Agréable. Même si j'étais différente aujourd'hui, même si mon jeans acheté au rayon des garçons avait été remplacé par une belle robe, même si mes baskets larges avaient laissés leur place a des talons, j'étais encore moi-même. Avec cette peur sans cesse logée dans mon ventre, cet amour des compliments, cette... Manière d'être naturelle?

Je saisis le verre qu'il me tendait, reniflant doucement le contenu, de l'alcool visiblement... Il faudrait juste que je fasse attention, je n'y étais pas habituée.


- Merci infiniment pour vos compliments! Et ma couleur n'est pas naturelle, loin de là.

Je ris un peu avant de boire une petite gorgée.

- Je dois avouer que je n'aime pas ce genre de femme non plus... Elles sont trop prétentieuses et superficielles, alors qu'en générale elles n'ont rien pour elles... Sinon qu'elles couchent avec aisance.

J'essayais de soutenir mon langage, dire de ne pas avoir l'air grossière, surtout après ce qu'il avait pensé de moi, mais au fonde de moi le seul qui mot qui me venait à l'esprit pour les définir : Pute. Enfin, durant une soirée comme celle-ci il vallait mieux ne pas être aussi... Vulgaire, non?

- Si vous voulez on peut se tutoyer, ça serait moins... Formel comme discussion.

Je lui souris doucement, lui tendant la main.

- On ne s'est pas présentés avec ça! Je m'appelle Anna, Anna Defontaine.


N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^] Annano10

Spoiler:
 
##   Lun 16 Jan 2012 - 18:09
Anonymous
Invité

Par curiosité, Kyzen jeta un rapide coup d'oeil au dessus du crâne de la jeune femme. Manque de chance, la coloration devait être récente car on ne percevait aucune racine apparente. Cela ne l'empêcha pas d'imaginer la couleur de ses cheveux naturels en se basant sur celle de ses sourcils, les deux couleurs étant similaires la plupart du temps. L'interlocutrice de Kyzen s'empourpra légèrement sous l'assaut de ses compliments, elle avait l'air de bien meilleure humeur qu'au départ et c'était tant mieux.

Lui aussi s'était détendu, il passait un bon moment même si tout ne se déroulait pas comme prévu. Le jeune homme avait songé profiter de la soirée pour faire de nouvelles connaissances, à condition que celles-ci soient intéressantes. C'était déjà bien d'en avoir trouvé une, et la soirée commençait seulement, en tout cas Kyzen ne serait pas déçu s'il ne restait qu'en compagnie de cette jeune femme.

"Ahah, c'est clair !"

Kyzen se mit à rire, la remarque de la dame sur les filles superficielles l'avait beaucoup amusé, il était complètement d'accord. C'est alors qu'elle décida de rompre le vouvoiement, en profitant même pour se présenter.

"Ce serait même un soulagement, c'est plus naturel pour moi d'employer le tutoiement. Sauf pour les profs ou tout autre supérieur !"

Avoir des supérieurs... ce ne serait jamais pour lui plaire. L'étudiant se présenta à son tour, il tâcha de ne pas serrer la main de la jeune femme trop fort par peur de lui faire mal, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes. En temps normal, il s'inclinait légèrement.

"Enchanté Anna, moi c'est Kyzen."

Le jeune homme pouvait finalement mettre un nom sur ce visage, Anna. Anna Defontaine, ça faisait très européen non ? Cette idée lui donna envie d'en apprendre plus sur les origines de la jeune femme. Il s'écria :

"Alors tu es européenne ? T'as du faire un long voyage pour venir jusque là ! C'est très différent d'ici ?" et question plus indiscrète... trop indiscrète ? "Qu'est ce qui t'a donné envie de traverser tout le globe pour rejoindre la nouvelle Terrae ?"

Ah ça, il avait beaucoup de chose à demander... mais ça l'intéressait toujours de connaitre l'histoire des gens qui venaient de loin, entre autres parce que leur culture était toujours différente voir complètement décalée.
##   Lun 16 Jan 2012 - 20:31

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Anna Defontaine
Messages : 114
Date d'inscription : 30/08/2011
Emploi/loisirs : *retire ses écouteurs* Mh? Quoi?
Humeur : Laissez-moi un peu seule!

Kyzen? De quelle origine pouvait-il bien être avec un tel nom? J'avais beau y réfléchir je ne trouvais pas, autant Shizuru ça avait été assez facile, mais ici... Je me trouvais face à un mur. Mais il commença la question des origines avant moi, il avait bien vu, j'étais européenne. En même temps un nom de famille tel que le mien ne pouvait pas être chose qu'européen! Le prénom, limite, il était assez universel. Le début de sa question était simple, le genre de chose que l'on demande normalement, c'était la suite qui me figea un peu. Pourquoi j'avais fais tout ce chemin? Qu'est-ce que je cherchais ici... Je souris doucement, levant les yeux vers le ciel. Oui... Pourquoi? Pour fuir, juste pour ça. Et aussi parce que je n'avais plus rien chez moi qui me donnait envie de rester. Ma mère avait changé de pays, je savais que je ne la verrais plus que deux ou trois fois par ans, et le reste... le reste je n'y avais jamais vraiment été attachée, en fait.

- Je suis bien européenne! Plus précisement je viens de la Belgique, c'est un petit pays à coté de la France! On y fait du très bon chocolat! Puis de la bière, de la viande, et plein d'autres super bons trucs!

Je pensais notamment aux speculoos, au sirop de liège, et toutes ces bonnes choses de chez nous! Vraiment, c'était peut-être ce qui me manquait le plus en réalité, toutes ces choses assez rares dans d'autres pays, ou... Tellement différentes. Enfin, ici j'avais la glace au thé vert, les sushi, les karaokés! J'avais mes avantages!

- Et c'est très différent d'ici, tout est différent! Mais comme j'ai toujours beaucoup aimé le Japon je m'y fais assez vite. En fait un de mes rêves était de venir au Japon... Du coup je suis même plus que ravie d'être plongée dans cette culture tellement différente!

Je lui souris doucement. J'aurais pu lui faire croire que c'était ça qui m'avait motivée à venir ici, mais ce serait mentir. C'était une des raisons, mais minimes. Car plus que pour un rêve j'étais venu ici à cause d'une peur.

- Mais je n'ai pas fait la route juste pour ce rêve... En réalité je fuis quelqu'un, quelqu'un qui vit en Belgique. Alors ici, je savais que je serais à l'abri, qu'il ne pourrait pas me trouver. Depuis je me sens... un peu plus libre!

Je lui souris une nouvelle fois, pour ne pas qu'il se sente coupable de m'avoir posé cette question. Après tout je devais m'y faire, à cette situation. Si je voulais avancer il fallait que j'accepte cette peur, que je la comprenne pour mieux la combattre.

- Et toi, tu viens d'où? J'ai beau y réfléchir, je ne vois pas du tout...


N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^] Annano10

Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

N'ais-je pas l'air... Ridicule? [Libre ^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: La salle de réception ! :: L'incroyable salle de réception. (2011)