Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Tu es vraiment sur qu'elle est ici ?
#   Lun 30 Avr 2012 - 0:07

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Que dire ? J'étais désorienté, et perdu dans mes pensées. Perdu, parce que justement, je ne savais pas quoi en penser. Lorsque j'avais rencontré la directrice lors de mon initiation, elle m'avait paru douce et gentille. J'avais réellement cette impression qu'elle était juste, elle avait tout de même ouvert une école pour venir en aide à toutes ces personnes qui ressentaient un vide. Et pourtant... Pourtant... Elle semblait si catégorique avec cette pauvre fille. Avait-elle vraiment le droit de la priver ainsi de sa liberté ? Je veux dire... Elle devait avoir ses raisons mais... Mais tout de même. Cette fille, ou cette femme, je n'en savais rien après tout, avait une vie, une âme, un coeur, des sentiments... Devait-elle être privée de la vie à cause de ses pouvoirs ? Devait-elle être privée du bonheur ? Tout ça... A cause d'une injustice de la nature ?
Je ne savais pas quoi répondre à June. Juste tous les deux, nous ne pouvions rien faire. Il est vrai qu'aller en parler à la directrice, essayer de comprendre, aurait sûrement été la chose la plus logique à faire, mais... Nous n'avions pas le droit d'être là. Nous n'avions pas le droit de venir voir ça, nous n'avions pas le droit de nous mêler de ça. C'était quelque chose qui me dépassait et j'en étais conscient, mais pourtant...
Pourtant. Il y a toujours un pourtant dans la curiosité. Comme un mais dans les argumentaires. Toujours.
Alors oui, que devions-nous faire, hein ?
J'avais déjà vu la face cachée de la directrice, ce jour où elle avait parlé à Matthew après que nous nous soyons battus et que nous nous soyons retrouvés à l'hôpital. Elle pouvait être froide et méchante, cassante et blessante. Elle avait un caractère qui pouvait l'emporter sur son statut et sur la manière dont elle devait agir en tant que directrice. Or... or, là, à sa manière de parler avec cette fille, ça m'avait semblé différent de cette fois avec Matthew. Elle n'avait pas cherché à lui faire du mal, elle avait essayé... De la raisonner.
Me prenant la tête entre les mains, j'avais envie de crier pour décompresser et me sortir toutes ces pensées qui se bousculaient dans mon crâne, me menaçant d'un violent mal de tête.
Je soupirai, et passai une main dans mes cheveux. Allez, Zen Allen.

-J'aimerais... J'aimerais en savoir plus, pour comprendre. Mais en parler à la directrice serait impossible. Peut-être... Peut-être en parler à cette fille...?

Je baissai les yeux.

-Mais ça peut-être dangereux... Aaah, je n'sais pas !

Je poussai un nouveau soupir.

-Je suis désolée June...




Merci Aa-chan ♥️
#   Ven 25 Mai 2012 - 20:23

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

-J'aimerais... J'aimerais en savoir plus, pour comprendre. Mais en parler à la directrice serait impossible. Peut-être... Peut-être en parler à cette fille...?

Je le fixe, un peu surprise. Il a l'air de se rendre compte que ce qu'il propose peut être dangereux mais il la dit tout de même. En même temps il y a cette fille car si on arrive à retourner là-bas sans se faire chopper qui sait ce qui se passera. Elle avait l'air en colère, triste aussi et je suis sure que si je pouvais je l'aiderais mais voila... En avons nous le droit ? En avons nous même le choix ? Après tout elle est surement ici pour une bonne raison.

-Je ne pense pas qu'il y a de bonne décision, après tout qu'elle que soit le choix qu'on fera on aura surement des regrets. Mais tu sais Allen, si je suis ici c'est parce que j'ai pris un risque et que j'ai fait quelque chose que je n'avais pas le droit de faire. Et maintenant je sais que ça a payé. On ne peut pas savoir si ça marchera sans essayer, c'est tout.

Je lui fait un petit sourire timide et complice avant de pointer l'escalier avec ma lampe de nouveau, l'air de dire "on y va ?".




Treasure Box ♥:
 
#   Lun 9 Juil 2012 - 21:20

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

L'aider ? Lui parler ? J'avais encore mal au coeur en repensant à cette fille... D'un certain point de vue, je pouvais comprendre la directrice. Mais laisser cette fille dans cette... Prison, la priver du plein air, l'empêcher de vivre, de respirer comme tout le monde. J'en avais assez entendu pour comprendre qu'elle craquait. Elle ne pouvait plus vivre comme ça, et il fallait mettre fin à ses souffrances. En somme... Il fallait l'aider. Et non la tuer comme certains auraient pu le penser suite à mes successions d'idées.
Je finis par hocher la tête et afficher un petit sourire perdu à June tandis qu'elle m'éclairait l'escalier.

-June...


J'étais en train de descendre les marches devant elle, et je soupirai doucement, indéci.

-June... Tu lui diras quoi, quand tu auras l'occasion de lui parler ?

Je ralentis pour la laisser revenir à côté de moi, afin de continuer le chemin côte à côte. Est-ce qu'elle ne nous agresserait pas ? N'essaierait-elle pas de nous tuer pour s'échapper ? De se servir de nous, de nous amadouer ? Elle semblait tellement puissante... Elle était capable de tout, non ? Un animal enfermé en cage est prêt à tout pour retrouver la liberté, n'est-ce pas ? Tout animal, et encore plus ceux qui sont apeurés... Comme elle...




Merci Aa-chan ♥️
#   Mer 25 Juil 2012 - 15:41

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Je suivis Allen et commençais à descendre l'escalier. Lorsqu'il m'appela j'accélérais légèrement pour me mettre à sa hauteur. Il semblait indécis, en proie à un doute important et, après tout, je l'étais aussi.

-June... Tu lui diras quoi, quand tu auras l'occasion de lui parler ?
-Je... Je n'en sais rien. J'imagine que quand je la verrais ça sortira tout seul comme c'est souvent le cas dans ce genre de situation.

Je veux l'aider, vraiment. Je veux la sortir de là et lui montrer le soleil qu'elle n'a pas du voir depuis trop longtemps. Je me doute qu'elle risque de ne pas nous croire, d'avoir peur de nous et de refuser de nous suivre mais je ferais tout pour qu'elle puisse revoir la lumière.
Je tendais l'oreille pour tenter de savoir si la directrice était bien repartie, pas que ça m'embête de la croiser mais j'aimerais bien ne pas avoir à expliquer ce qu'on fabrique ici tous les deux et lui donner nos intentions par la même occasion.


-J'espère seulement qu'elle voudra bien nous suivre et nous faire assez confiance pour que ça soit pas trop difficile.

Oui, la confiance, c'est quelque chose qui me fait tellement défaut, du moins envers les adultes. Je ne fais pas confiance aux adultes, ils se pensent tellement mieux que nous sous prétexte qu'ils ont plus d'expérience. Ils n'ont pas compris qu'enfance et adolescence peuvent rimer avec intelligence plus qu'avec déficience, c'est bien pour ça qu'ils sont faciles à berner.
Je ne généralise pas non plus mais je pense qu'à partir du moment où on se considère vraiment comme un adulte on a tendance à avoir du mépris pour les autres mais je ne pense pas que ce soit le cas de Honda-san heureusement.


[vraiment désolée du retard ><]




Treasure Box ♥:
 
#   Jeu 23 Aoû 2012 - 12:02

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

HRP : Et moi donc ><

-J'espère seulement qu'elle voudra bien nous suivre et nous faire assez confiance pour que ça soit pas trop difficile.


Je hochai la tête, reprenant la marche en fixant mes pieds, perdu dans mes pensées. Je n'arrêtai pas d'enchaîner les scénarios, de m'imaginer ses réactions, et surtout... Je ne cessais de paniquer en repensant à sa puissance. Je sais que je ne peux pas, à mon stade, évaluer la puissance magique des autres... Mais la sienne, celle de cette fille... Elle s'était imposée à moi sans que je n'ai cherché à l'évaluer un seul instant. Elle n'était pas seulement puissante, c'était même pire... Et sur ce point de vue-là, elle m'effrayait. J'avais beau être un mec, vous pourrez dire ce que vous voulez... Cette fille me faisait peur. Et en même temps, elle attirait mon attention. C'était paradoxal ? Non, je ne pense pas. C'est dans la nature de l'homme d'avoir ce genre de réaction. Ca a toujours été le cas.
Aussi avais-je envie de l'aider. De lui apporter ce soutien qui lui était refusé. Cette aide dont on la privait. J'avais envie de l'aider... Mais j'avais aussi terriblement envie que tout se passe bien. Sinon... Sinon... Nous pourrions peut-être y laisser la vie, non ?
Je secouai vivement la tête. Non, non, non ! Il n'était certainement pas temps de penser à ça. Nous aurions tout le temps de repenser à notre acte démesuré... Après. Pas là, pas maintenant. Sinon, à douter de nous-même, nous allions tout simplement mettre nos vies en péril face à cette femme surhumaine.
Je reconnus rapidement le couloir que nous étions en train de parcourir ; on se rapprochait de la... cellule ? de cette fille. Aëlita, c'était bien ça ?
Je me tournai vers June, et ralentit la marche jusqu'à ne plus faire aucun bruit.

-Honda-san est partie, tu crois ?




Merci Aa-chan ♥️
#   Ven 31 Aoû 2012 - 17:54

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Je ralentis en même temps qu'Allen alors que nous approchions de la cellule. J'angoissais vraiment maintenant mais de toute façon il n'était plus question de revenir en arrière. Peut-être que nous allions nous heurter à un mur d'incompréhension face à Aëlita mais nous devions essayer de toute manière.

-Honda-san est partie, tu crois ?
-J'en sais rien mais à priori oui, je n'entend rien qui vienne de plus bas. En même temps c'est tant mieux, ça veut dire qu'elle nous a pas entendu tout à l'heure.

Je continuais de chuchoter par mesure de précaution mais maintenant que je tendais l'oreille je n'entendais rien d''autre que le bruit de nos respirations. Je continuais de descendre jusqu'à la... cellule. Il y avait une petite lumière qui filtrait sous la porte mais pas de bruit, apparemment Honda-san était bien partie. Je me faufilais jusqu'à la porte le plus discrètement possible. J'hésitais à ouvrir, autant par peur de ce que nous pourrions découvrir qu'à cause des conséquences qu'aurait notre geste. Je posais ma main sur la poignée avant de me raviser. Je me tournais vers Allen.

-C'est pas que j'angoisse un peu, mais tu voudrais pas ouvrir la porte ?

Non je ne suis pas une lache... Ou si peu. Mais à la base c'est pas le propre des Airs d'être courageux, c'est même plutôt le contraire alors...




Treasure Box ♥:
 
#   Mer 12 Sep 2012 - 11:19

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !


-C'est pas que j'angoisse un peu, mais tu voudrais pas ouvrir la porte ?


Si simple... Et moi, en temps que mec, je devais... forcément dire oui. Je hochai timidement la tête, et approchai ma main de la poignée, en soignant mon geste pour ne pas trembler comme un débile. C'est pas que je suis pas courageux... C'est juste que la personne qui se tient derrière cette porte... C'est pas n'importe qui ! Je veux dire... Elle possède tous les pouvoirs qu'il est possible de posséder...
Je tournai la poignée, et constatai qu'elle était bloquée. Par ce simple geste, la voix d'Aëlita s'éleva dans la pièce :

-Cessez de me déranger !


Je n'avais pourtant que tourné légèrement la poignée... Mais il fallait bien s'attendre à ce que ce soit fermé à clé. Comment ouvrir ? Je n'étais à mon avis pas assez doué pour le faire tout seul avec mon pouvoir...
Je tournai la tête vers June, et je lui adressai un regard qu'elle sembla vite comprendre : il fallait unir nos pouvoirs.
Je tendis ma main et attendis qu'elle la saisisse, ensuite de quoi, pour ma part, je fermai les yeux et me focalisai sur le mécanisme d'engrenage de la porte. Une légère brise se leva, et se faufila dans la serrure. Elle était si précise, grâce à l'union de nos pouvoirs, que j'étais jaloux de n'être capable de le faire tout seul.
Enfin, c'est en tout cas ce que je ressentis, l'air vint se coller à ce qui permettait d'ouvrir et de fermer la porte. Le bout de métal mit un certain temps avant de se tourner, et lorsque ce fut fait, la porte s'ouvrit toute seule, devant nous, lentement.
Dans l'obscurité de la pièce, une ombre se tassait, seuls ses yeux perçaient la noirceur de la pièce. Un regard particulier, différent ; un regard que je n'avais jamais croisé auparavant. Un fond bleu, aux tournures vertes, marrons, or, rouge, argent... Toutes ses couleurs significatives de l'affinité... Qui se fondaient ici dans un seul regard.

-Qui êtes-vous ?

Nous n'eûmes pas le temps de répondre. Tout s'était passé à vrai dire très vite. La porte s'était ouverte, elle avait prononcé cette phrase, j'avais croisé ses yeux... Et en deux secondes, ses yeux se retrouvaient à 20 centimètres des nôtres. Le vent s'était levé, une bourrasque que j'étais, seul, incapable de produire. Elle s'était redressé d'un coup, et avait foncé, par les airs, vers nous, nous saisissant la gorge pour nous coller au mur. A son atterrissage au sol, quelques flammes, dues à l'impact, filèrent entre ses pieds. Paniqué, je la fixai, perdu.

-Vous n'êtes pas Hideko. Vous êtes trop... négligeant. La porte est encore ouverte, et vous êtes sous mon contrôle... Visiblement, vous ne savez pas qui je suis.

Et elle avait raison. Mais elle avait été si vite ! A peine la porte avait-elle été ouverte que nous étions là, collés au mur...
Ses yeux, pourtant magnifique derrière ce masque de haine et de douleur, se tournèrent vers June.

-Alors... Qui êtes-vous ? Et que voulez-vous ?




Merci Aa-chan ♥️
#   Mer 12 Sep 2012 - 11:40

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Je souris devant son air un peu blasé lorsque je lui demandais s'il pouvait ouvrir la porte. Mon sourire s'effaça aussitôt quand Aëlita se mit à parler à travers la porte. Je frissonnais, sa voix était si étrange, belle mais elle semblait renfermer tant de rancoeur. Je pris la main d'Allen sans hésitation, le laissant se servir de mon pouvoir pour dévérouiller la porte. D'une certaine manière j'étais frustrée de voir qu'il se servait de mon pouvoir maisen même temps la précision et le résultat acquis me fascinaient.
La porte s'ouvrit, la pièce était très sombre mais je la remarquais aussitôt, elle et surtout ses yeux. Elle dégageait une aura de danger, d'instabilité, comme une sorte de folie mais étrangement je ne parvenais pas à détacher mon regard de ces yeux si particuliers.
Je n'eux pas le temps de réfléchir plus. Je me targuais d'être quelqu'un de particulièrement réactif mais elle, elle nous avait foncé dessus et plaqué au mur sans que j'ai le temps d'esquisser ne serait-ce qu'un geste de défense.


-Alors... Qui êtes-vous ? Et que voulez-vous ?
-Tu as des yeux magnifiques.

J'avais murmuré, incapable de dire autre chose lorsqu'elle avait planté son regard dans le mien. Elle était si étrange... mais si belle. Elle avait une aura de guerrière, forte, sanglante.

-Je m'appelle June, et lui Allen. On est élève ici et... Enfin on a entendu parlé de toi et on voulait... t'aider.

Je ne me sentais pas de continuer, son regard me sondait, me rendant incapable de penser de manière cohérente. Je savais que si l'envie lui en prenait elle pouvait très bien nous tuer mais j'espérais qu'elle me croirait, vraiment.




Treasure Box ♥:
 
#   Jeu 13 Sep 2012 - 12:20

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

-Tu as des yeux magnifiques.

Mon regard se tourna vers June, échappant à la beauté maladive de cette Aëlita. Elle avait raison. Elle avait terriblement raison... Cette fille était... Je n'aurais su comment la décrire. Tout en elle était harmonieux, et en même temps... La vitesse à laquelle elle nous avait foncé dessus ! Cette rapidité, cette précision... Elle avait l'un de ses instincts de chasseur. Pourtant, ses cheveux, qui auraient dû être sale depuis le temps qu'elle avait semblé passé ici, était soyeux, d'une couleur que je n'arrivais pas à définir dans la pénombre. Son regard était envoûtant, et l'aura qu'elle dégageait était prenante. Elle semblait si fragile et si dangereuse en même temps, si douce et si violente, si triste et si enragée... Je crois que je n'avais jamais vu quelqu'un de similaire. Beaucoup de personnes s'accordaient à dire que la directrice était jolie, imposante elle aussi... Mais elle n'avait rien à voir avec cette Aëlita. Cette fille-là semblait au dessus de tout, au dessus même des lois de la nature ; elle les défiait avec une assurance insultante, avec une force si vigoureuse que j'avais cette sensation que jamais je ne pourrais revenir en arrière après l'avoir vu. Que plus rien ne me procurerait cette sensation qu'à elle seule, par sa présence, était capable de faire naître en moi.

-Je m'appelle June, et lui Allen. On est élève ici et... Enfin on a entendu parlé de toi et on voulait... t'aider.

Je regardai une nouvelle fois June avant de poser mes yeux sur Aëlita. Ses yeux se plissaient, détaillant avec une précision inquiétante chacun des traits du visage de June. Elle me lâcha alors, et je tombai au sol. Un énorme pression d'air ne tarda pas à se coller à moi, et je me retrouvai à nouveau coller au mur, incapable de bouger, ne pouvant que voir l'échange qui avait lieu entre Aëlita et June.

-Tu n'as pas l'air de mentir...
souffla-t-elle en prenant une des mèches de cheveux de June entre ses doigts. Mais qu'avez-vous entendu réellement à propos de moi ? Est-ce que, vraiment, vous savez tout ? Car moi-même, visiblement, je devais mal me connaître pour que d'autres personnes aient vu la nécessité de m'enfermer ici...

A ces mots, elle baissa les yeux, comme si elle aussi se sentait mal à cette idée. Comme si elle se sentait mal d'avoir fait une erreur qu'elle ignorait elle même. Ce simple sentiment, qui passait dans ses yeux, était prenant. Chaque geste qu'elle faisait, chaque changement de ton dans sa voix, semblait m'atteindre directement au coeur.
Je sentis la pression de l'air qui me bloquait baisser ; j'en déduisis aussi qu'elle relâcha la pression qu'elle aait sur June. Une de ses mains retomba le long de son corps et June retrouva le sol sous ses pieds. Je me redressai. La jeune fille, ou plutôt devrais-je dire la jeune femme, nous fixa encore un instant, notant chaque détail de nos visages.

-Mais qui êtes vous ? Vos noms ne signifient rien. Comment avez-vous pu entendre parler de moi, comment... Comment pouvez-vous penser que... Je ne suis pas dangereuse ? Comment pouvez-vous en être si sûrs ?




Merci Aa-chan ♥️
#   Ven 26 Oct 2012 - 22:37

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Elle relacha Allen mais avant de pouvoir ne serait-ce qu'esquisser un geste il s'était retrouvé plaqué au mur de nouveau mais cette fois par la pression de l'air. Cette fille était hallucinante, elle maitrisais ses pouvoirs à un niveau incroyable mais je venais surtout de comprendre qu'elle pouvait maitriser plusieurs éléments.

-Tu n'as pas l'air de mentir... Mais qu'avez-vous entendu réellement à propos de moi ? Est-ce que, vraiment, vous savez tout ? Car moi-même, visiblement, je devais mal me connaître pour que d'autres personnes aient vu la nécessité de m'enfermer ici...

Son attitude à mi-chemin entre la menace et la tristesse, la résignation. Je me sentais mal devant elle, surement par empathie. Pourquoi avoir voulu enfermer une personne qui, comme nous, ne demandait qu'une seconde chance ? Je n'avais pas de réponse à cette question, je ne pouvais pas me mettre à la place d'Honda-san pour savoir quelle était la raison de son enfermement mais quelle qu'elle soit ça me faisait mal de la voir comme ça.
Je sentis la pression se relacher puis je retrouvais enfin le sol alors que je remarquais qu'Allen semblait moins "préssurisé". Elle devait commencer par nous faire confiance et surtout par se faire confiance et c'est ça le plus dur.


-Mais qui êtes vous ? Vos noms ne signifient rien. Comment avez-vous pu entendre parler de moi, comment... Comment pouvez-vous penser que... Je ne suis pas dangereuse ? Comment pouvez-vous en être si sûrs ?
-Je n'en sais rien mais si tu es comme nous et que tu as été à Terrae tu ne peux pas être quelqu'un de mauvais. On a tous le droit à une seconde chance Aëlita-san, même toi, surtout toi. Penser le contraire c'est insulter ceux qui veulent te la donner et nous c'est ce qu'on veut. Personne ne devrait être enfermé comme ça.

Je me sentais un peu mal de dire ça vis à vis de Honda-san mais je ne pouvais pas supporter de la voir comme ça, si perdue sans vraiment savoir pourquoi elle se retrouvait dans cette situation.




Treasure Box ♥:
 
#   Sam 3 Nov 2012 - 10:09

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

J'écoutai chaque mot qu'adressait June à cette fille si étrange, et je la comprenais, partageais son avis... Mais en même temps... En même temps... Hideko ne pouvait pas faire cela sans raison, non ? mes pensées se bousculaient dans mon esprit, et je devenais de plus en plus incapable de comprendre quoi que ce soit. Finalement, au moment où June prononça le nom d'Aëlita, cette dernière sursauta et se recula d'un bond, nous fixant comme si nous étions des prédateurs, et qu'elle était la proie, pauvre animal sans défense. Elle recula encore de deux ou trois pas, avant de finalement reprendre la parole :

-Comment... Comment connaissez-vous mon nom ?!

Elle commença à nous regarder, à tour de suite, apeurée. Et moi, j'étais désormais de plus en plus perdu. Pourquoi ? pourquoi réagissait-elle comme ça ? En quoi connaître son prénom était un crime...?
Lentement, en silence, je levai une main dans sa direction. Je sentais ma respiration devenir de plus en plus sacadée... Je ne savais pas comment faisait June pour rester si calme -peut-être n'était-ce qu'extérieur- mais moi, intérieurement comme extérieurement... J'étais sous la totale emprise de la peur. Aëlita n'était pas une personne ordinaire. Cette beauté parfaite le prouvait... Car la perfection n'existe pas... La perfection cache toujours quelque chose...
Et puis elle contrôlait tous les pouvoirs ! De quoi était réellement capable une fille comme elle ?
J'inspirai longuement, et refermai ma main que j'avais tendu vers elle et qu'elle fixait, d'abord avec peur, ensuite avec amertume. Je dis enfin :

-Nous... Nous avons simplement entendu Hideko lorsqu'elle te parlait... Nous ne te voulons aucun mal, vraiment, nous...

Tout à coup, la porte qui était restée ouverte se ferma brutalement. Aëlita semblait désormais aux aguets... C'était comme si quelque chose nous avait échappé. Mais quoi ? De quoi pouvait-il bien s'agir encore ?
Je la regardai, sans comprendre. Ses yeux, rayonnant de mille couleurs, fixèrent trois points différents de la salle. Trois points précis. Et puis, elle reporta son regard sur nous. Cette fois-ci, ele était bien loin d'être apeurée. Elle était sûre... Bien plus sûre d'elle encore qu'elle ne l'avait été auparavant.

-Light. Est-ce qu'à écouter aux portes comme ça, vous avez eu des nouvelles de Light ? Répondez !


Et c'est enfin là que je compris ce qui l'avait changée comme ça. Il y avait des bruits de pas dans les couloirs, de l'autre côté de la porte.




Merci Aa-chan ♥️
#   Sam 3 Nov 2012 - 18:10

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

A l'instant où je prononce son nom elles sursaute puis recule, apeurée et craintive. Sa réaction me surprend, pourquoi avoir si peur juste à cause de son nom ? D'autant que vu sa position c'est nous qui devrions être terrifiés et je vois bien qu'Allen n'est pas plus rassuré que moi.
Alors que je m'apprête à surenchérir pour la rassurer un peu la porte de la cellule claque et elle se redresse, plus si apeurée que ça. Ses yeux si étranges semblent fixer des poits prcis de la pièce qui est pourtant vide, nous exceptés. Elle a l'air bien plus sure d'elle, plus confiante, comme si la proximité du danger la rendait plus vive et plus alerte.


-Light. Est-ce qu'à écouter aux portes comme ça, vous avez eu des nouvelles de Light ? Répondez !

Des pas résonnent dans le couloir alors que je réfléchis à toute allure. Lui répondre et risquer de nous faire repérer ? Ne pas le faire et prendre le risque qu'elle nous attaque ? La réponse qu'elle attend semble particulièrement importante pour elle, d'autant que je peux lui fournir des éléments qu'elle attend depuis peut-être trop longtemps. Mais j'ai peur de sa réaction, tant pis.

-De ce que j'ai lu dans le carnet de Ryu, Light est un Master de l'ancienne Terrae, c'est ça ? Je ne sais pas ce qu'il lui est arrivé mais apparemment il est devenu comme fou quand tu as été... Enfin je ne sais pas ce qu'il est devenu, Ryu n'en disait pas plus. Je suis désolée.




Treasure Box ♥:
 
#   Dim 18 Nov 2012 - 15:18

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je ne savais plus comment interpréter les gestes d'Aëlita. Ce n'était pas que je l'avais pensée un seul instant inoffensive, c'était surtout que je pensais au départ qu'elle était maltraitée, et que de ce fait, elle ne contrôlait pas correctement ses pouvoirs. Mais à la voir là... Nous essayions de l'aider, et pourtant, elle me faisait toujours aussi peur...
Je me pinçais les lèvres, perdu. Ce fut June qui reprit la parole.

-De ce que j'ai lu dans le carnet de Ryu, Light est un Master de l'ancienne Terrae, c'est ça ? Je ne sais pas ce qu'il lui est arrivé mais apparemment il est devenu comme fou quand tu as été... Enfin je ne sais pas ce qu'il est devenu, Ryu n'en disait pas plus. Je suis désolée.

Aëlita sourit, et sembla un instant se plonger dans ses pensées. Puis, elle s'envola et fonça vers la porte contre laquelle elle se colla. Des coups retentirent sur la porte, la poignée tourna, mais la porte ne s'ouvrit pas, elle était comme bloquée. Est-ce qu'Aëlita était si musclée que ça...?
C'est là que je réagis. Non, quel débile j'étais. Aëlita avait tous les pouvoirs... Tous. Et elle était donc Titan également. Alors que la personne semblait se défouler sur la porte, la voix vengeresse d'Aëlita s'éleva dans les airs.

-Ca ne sert à rien d'insister Hideko... Tu as une force de mouche, comparée à moi.

Son sourire s'élargit doucement ; c'était comme si elle avait enfin remporté la victoire. Cependant, moi, je ne savais plus dans quel camp me mettre. Devais-je la sauver elle ? Devais-je aider la directrice ? Je me pinçai la lèvre inférieure, silencieux.

-Aëlita ! Aëlita !
cria la voix étouffée par l'épaisseur de la porte.

Une voix que je reconnus entre mille...

-Aëlita, je t'en supplie, ouvre cette porte. Ne fais pas de mal à ces enfants. Par pitié...

Alors elle savait qu'on était ici ?

-Hideko. Ces enfants ne sont pas comme toi. Eux, ils ont essayé de m'aider, de me comprendre, et de me sauver de ce traitement que tu m'as imposée. Quel horrible traitement ça a pu être... Hideko, tu crois que je serais capable, moi, d'infliger à ces enfants ce que tu as fait ?

Perdu était un mot trop faible. Je ne savais absolument plus quoi penser, si ce n'est... Qu'Aëlita avait l'air d'une folle. Et qu'Hideko était similaire au diable en personne. Alors qui, qui devais-je croire ?
Je jetai un regard à June, perturbé, cherchant un peu de soutien. Est-ce qu'elle aussi était perdue, comme moi ?
Alors que je m'apprêtai à chuchoter quelque chose, je sentis une bourrasque s'abattre sur nous deux, nous scotchant de nouveau au mur. La porte s'ouvrit à la volée, et Hideko manqua de tomber en avant, n'ayant jamais cesser de pousser la porte pour l'ouvrir. Aëlita, elle, se faufila hors de la pièce, et disparut. Disparut...?!
Ah. Oui. La téléportation. Mais pourquoi n'avait-elle pas pu se téléporter jusque là...?

Hideko s'approcha de nous alors que la pression qui nous collait au mur se dissipait. Elle semblait affolée, mais en même temps hors d'elle. Les sourcils froncés, sur son front, en disaient long...

-Pourquoi ?! Pourquoi vous avez fait ça, qu'est-ce qu'il vous a pris ?! June, Allen... Je vous en prie, dites-moi que vous allez bien...




Merci Aa-chan ♥️
#   Sam 22 Déc 2012 - 13:36

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Elle sourit un instant sans que je puisse déterminer si c'est à cause de ce que j'ai dit ou bien d'autre chose. Puis soudainement elle s'envole jusqu'à la porte contre laquelle elle se colle comme pour la bloquer. Mais les coups que donne la personne de l'autre côté ne servent à rien, bien sur si elle contrôle tous les pouvoirs elle a aussi la force des Titans donc je vois mal comment on pourrait ouvrir la porte de l'autre côté dans ces conditions.

-Ca ne sert à rien d'insister Hideko... Tu as une force de mouche, comparée à moi.

Sa voix semble vengeresse, mauvaise. Elle jubile de pouvoir tenir Honda-san en échec et ça se voit. Mon Dieu, qu'avons-nous provoqué ? Je commence à penser que nous avons fait une grosse bêtise, surement même plus énorme que je ne peux me l'imaginer. J'entends la directrice qui cogne contre la porte en appelant Aëlita, la suppliant de ne pas nous faire de mal. Oui, qu'avons-nous fait ?

-Hideko. Ces enfants ne sont pas comme toi. Eux, ils ont essayé de m'aider, de me comprendre, et de me sauver de ce traitement que tu m'as imposée. Quel horrible traitement ça a pu être... Hideko, tu crois que je serais capable, moi, d'infliger à ces enfants ce que tu as fait ?

Le regard perdu qu'Allen me lance me renvoi le mien. Je ne sais plus quoi penser, Aëlita a l'air comme folle et Honda-san a l'air... Elle s'inquiète pour nous mais en même temps j'ai du mal à croire ce que dit Aëlita, je ne sais plus quoi penser.
Le reste se passe trop vite pour que je réagisse, elle nous repousse contre le mur avec le vent encore une fois et se décolle de la porte. Alors que le directrice tombe dans la pièce elle se téléporte.
Honda-san a l'air très en colère, furieuse même, et contre nous. Mais en même temps elle l'air sincèrement inquiète, voire affolée par la situation.


-Pourquoi ?! Pourquoi vous avez fait ça, qu'est-ce qu'il vous a pris ?! June, Allen... Je vous en prie, dites-moi que vous allez bien...
-Je... Je suis désolée, on pensait pas que ça tournerais de cette manière.

Je jette un regard perdu à Allen, pour une fois je maudis ma curiosité. A quoi ça sert de réfléchir vite si c'est pour se retrouver dans une situation pareille. Comment on a pu en arriver là ?




Treasure Box ♥:
 
#   Jeu 24 Jan 2013 - 12:03

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 968
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Que dire ? Que répondre ? Comment réagir, au final ? Nous avons mal agi la première fois, et je venais de le comprendre. Est-ce qu'Aëlita allait s'en prendre à Terrae ? Est-ce que nous avions fait une bêtise irréparable ? Hum. Je m'en voulais. Et j'allais certainement m'en vouloir toute ma vie. Je croisais le regard de June, approuvant sa réponse. Je me passai une main dans les cheveux, reportant mon regard sur mes pieds, ne sachant quoi dire. J'avais une bien belle bosse, sur le sommet du crâne... Et un peu de sang, constatai-je en rapportant ma main devant moi.
Finalement, je me décidai à affronter, penaud, le regard de la directrice. Elle était énervée, oh oui. Je ne l'avais jamais vu aussi énervée ! Mais en parallèle, elle semblait tellement inquiète. Ses yeux commençaient à virer au rouge, mais pourtant la couleur hésitait, passait du bleu à l'écarlate, signe de l'entremêlement de ses sentiments en elle. J'ouvris la bouche pour mieux la refermer. Je repris mon calme, tentant de calmer mon pouls qui n'avait été que crescendo depuis que nous avions trouvé Aëlita.

-Nous allons bien, oui...

J'essuyai ma main où se trouvait du sang sur mon pantalon.

-Nous... June a raison, nous ne pensions pas que ça tournerait si mal...


Je baissai de nouveau les yeux. Je fus heureux qu'Hideko prenne la parole, car je ne voyais plus quoi dire. Mais en même temps... En même temps, j'étais terrifié par son ton. Je crois que la bêtise que nous avions faite était bien pire qu'on ne l'aurait cru.

-Vous ne comprenez pas... Si Aëlita était là, c'était pour une bonne raison ! Pourquoi, pourquoi vous avez fait ça ?! Je n'aurais jamais enfermé une personne sans bonnes raisons... Suite à la nouvelle Eclipse, lorsqu'elle a retrouvé ses pouvoirs, elle a...

Elle se stoppa, et soupira, portant des doigts sur sa tempe pour se la masser. Elle décida certainement de ne pas nous l'expliquer, car elle partit sur un autre sujet :

-Venez. Je vais vous emmener à l'hôpital. Et plus un mot s'il vous plaît.


Je me redressais et la suivis, en silence, jetant de tant à autres des coups d'oeil égarés à June, cherchant certainement un peu de soutien. La curiosité est un vilain défaut. Oh oui...
Lorsque nous arrivâmes à l'hôpital, Hideko nous confia à un petit groupe de guérisseurs et s'éloigna en leur demandant bien de faire attention à nous et à nous empêcher de partir avant qu'elle ne l'ait décidé. Je fus emmené dans une chambre et on me donna des somnifères. Je me laissai sombrer dans les bras de Morphée, tentant de penser à autre chose. Les somnifères allaient m'empêcher de faire des cauchemars, au moins...

HRP : Si tu veux, tu peux continuer le RP à l'hôpital, sinon on arrête là, c'est comme tu veux :) Moi en tout cas il faut que je lance l'évènement maintenant ! Ah, et, désolée pour le retard... >o<




Merci Aa-chan ♥️
 

Tu es vraiment sur qu'elle est ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Sous-sol de l'école.
Aller à la page : Précédent  1, 2