Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
Ven 13 Jan 2012 - 18:40
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Le boulanger, gras comme ses gâteaux fourrés de crème chantilly m'offra une paquet de dix éclairs au chocolat, gratuits bien sûr (c'est un pervers, que voulez-vous ? Alors autant en profiter !) Je le remerciais poliment et sortis de la boulangerie, le sourire aux lèvres. J'avalais à une vitesse incroyable mes éclairs : "Delicious !"
Je jetais le carton dans une poubelle et commençais à me promener. Bien entendu, tous les regards se posèrent sur moi, et j'entendais des murmurent qui révélaient mon identité. Oui, je suis mannequin, et je m'aime. Fière, je continuais à marcher tout en fredonnant la chanson Paparazzis de Lady Gaga. un "clic" sonore me fit sursauter, et je me retournais pour apercevoir... ironie des sort, des paparrazzis. "Fuck ! I'm gonna kill these bloody fools !!" Alors que je mettais à jurer malgré moi, une ampoule s'alluma au-dessus de ma tête (façon de parler, hein...) : "Escape !". Je comptais jusqu'à trois avant de sprinter dans les rues avec des talons "Who do they think I am ? I'm Ushiromiya Akari !".
Je sautais agilement au-dessus d'un muret avec l'appui de ma main. Les journalistes, et pas qu'eux, avaient une vue parfaite sur mon sous-vêtement blanc rayé de bleu marine. Je portais une tunique vert pomme, dont le haut avait la forme d'un carreau. J'avais également une ceinture bleu ciel et j'étais chaussé de bottes blanche à talons (6cm). Et bien sur, je portais le collier symbole des Ushiromiya, plus un collier avec un saphir offert par Kaito. Oh, et une bague, portant les armoiries de ma famille aussi, sur l'annulaire de ma main gauche. En gros, ma tenue était assez... voyante. Je sautais de murets en murets, de rues en rues, puis essoufflée, je m'arrêtais finalement devant un mur de Terrae. Seulement, ils peuvent facilement me retrouver. Que faire ? Mais oui ! Rentrer à l'improviste en cassant la vitre d'une salle ! Non, pour plus de discrétions, j'utiliserais mon Feu comme Laser (comme dans Totally spies !). Je sortais une espèce de grappin de mon sac, et le lançais vers une fenêtre du deuxième étage. J'escaladais tant bien que mal, et une fois devant la fenêtre, je dessinais un cercle avec mon feu, poussais le rond et rentrais à l'intérieur.

Sauf qu'à ma grande surprise, c'était une salle de cours... avec des éléves... et mon chéri Sasuke !

-"Wow, elle est trop belle ! T'as vu sa poitrine ? Je dirai 95 C. Quel corps parfait ! Je suis sûre de l'avoir déjà vu quelque part !" murmura une jeune étudiante à son amie.

Bravo, c'était exactement ça : 95 C ! La question n'était pas là, mais de savoir comment aller réagir mon très récent petit ami. Je croisais son regard et ne put m'empêcher de rougir en détournant les yeux. Finalement, osant affronter les regards, je dis avec un petit sourire :

-"Bonjour, sir. Excusez mon entrée...bizarre en cours, et sans uniforme. Permettez-moi d'assister à votre cours, qui me paraît captivant, sir.

-"Mais oui ! C'est la mannequin qui s'appelle "la princesse" tellement elle est belle !"-s'exclama alors l'étudiante de tout à l'heure.

Je lui lançais un clin d'oeil, puis hochais la tête pour lui dire qu'elle avait raison. Puis je plongeais dans les yeux de celui que j'aimais.
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Ven 13 Jan 2012 - 22:05
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke était en train de donner son dernier cours de la matinée, avec une classe particulièrement bruyante et peu attentive. Toutes les pensées qui traversaient les têtes de ses élèves étaient centrées sur la sortie d'un nouveau film très attendu. De plus la plupart des élèves étant des filles, il avait droit à bon nombre de commentaires sur chacun des acteurs... bref, son cours n'intéressait personne. en plus, l'ancien japonais n'étant pas la matière la plus passionnante, il était impossible de réussir à les relancer sur l'exercice qu'ils devaient faire... "Bien alors, il ne me reste qu'une seule solution. Et elle tombe très bien !". Après avoir écrit plusieurs questions sur son tableau noir, Sasuke réclama le silence, et annonça de sa voix grave et légèrement ironique, comme à son habitude :

-"Puisque je peux constater que mon cours ne vous intéresse apparemment pas, voilà ce que nous allons faire : interrogation écrite ! Non Emily, ça ne sert à rien de râler. Il fallait travailler ! Dépêchez-vous, les questions sont au tableau, vous avez jusqu'à la fin de l'heure ! Qui est dans... 10 minutes."

"Et bonne nuit !" se retint d'ajouter Sasuke en ricanant. oui, il est légèrement sadique sur les bords, et il s'en amusait énormément. Regarder les élèves se tétaniser devant une question en se disant "pourquoi je n'ai pas révisé hier ?!" et qui tentent discrètement de regarder sur son voisin, dans l'espoir d'y trouver l'inspiration. sauf que le voisin en général à la même idée. C'est drôle à voir.
Sasuke, ennuyé de rester debout, alla s'asseoir à son bureau, et tandis qu'il posait sa tête entre ses bras pour entamer un petit somme, fut soudainement intrigué par le bruit qu'avait émis... la fenêtre ?
Un bruit que Sasuke avait d'ailleurs appris à reconnaître. Entièrement réveillé, il se redressa et s'approcha de la vitre, intrigué par l'étrange faisceau lumineux qui dessinait un rond de la taille d'une personne plutôt menue. Il saisit soudainement la main de l'intrus, qui se trouvait d'ailleurs être en fait une intruse ! Et une intruse qu'il connaissait très bien, puisqu'elle était sa petite amie.

-"Wow, elle est trop belle ! T'as vu sa poitrine ? Je dirai 95 C. Quel corps parfait ! Je suis sûre de l'avoir déjà vu quelque part !
-Emily, reconcentrez-vous sur votre copie ! Et ne dites pas aussi simplement des commentaires dans ce genre !-dit-il en rougissant, car il venait en plus de jeter un coup d'oeil appréciateur sur la tenue de la jeune fille aux cheveux bleus
-Bonjour, sir. Excusez mon entrée...bizarre en cours, et sans uniforme. Permettez-moi d'assister à votre cours, qui me paraît captivant, sir.
-Effectivement, je crois que bizarre est le bon mot. Alors comme ça, tu t'es encore fait courser par des journalistes ? Décidément, ta vie m'a l'air fort agaçante... Quand à t'accepter dans mon cours, sais-tu au moins quelle matière j'enseigne ? D'ailleurs, comme tu peux le constater, nous sommes en pleine interro."

Et il ne mourait pas d'envie qu'elle vienne distraire ses élèves...

-"Mais oui ! C'est la mannequin qui s'appelle "la princesse" tellement elle est belle !
-Emily pour la deuxième fois, taisez-vous ou je récupère votre copie ! Et toi Akari, viens avec moi"-dit-il en saisissant plus fermement la main d'Akari et en l’entraînant hors de la classe.
Lorsqu'ils furent à l'abri des regards indiscrets, il osa enfin la questionner, après lui avoir donné un petit baiser sur le bout du nez.

-"Alors Akari ? C'est moi ou tu ne veux plus te passer de moi ? Venir me voir en plein cours...-Il sourit ironiquement en regardant la jeune fille qui lui faisait face- Au fait, j'adore ta tenue !"

Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Fév 2012 - 21:14
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

-"Alors Akari ? C'est moi ou tu ne veux plus te passer de moi ? Venir me voir en plein cours... Au fait, j'adore ta tenue !"

Alors comme ça, ils étaient en interro ? Mais de quoi ? En effet, c'est un prof de quoi ? Quelle que soit la matière, je suis forte. Mais si c'est du japonais, je ne pourrais pas montrer mon intelligence extraordinaire. MOUAHAHAHA ! Je dûs lever les yeux pour le regarder en face : je suis petite, et alors ? Le plus important est que je sois belle non ?

- "C'est le hasard qui m'a amené vers toi, ne t'imagine pas des trucs ! Pervers ! Alors maintenant tu sais... ma taille. C'est assez gênant, parce que tu es un mec, vois-tu ? Mais c'est encore plus grave parce que tu es en plus de cela mon petit ami. Donc chut. Interdiction de faire une remarque mal placée dessus."

Je remarquais qu'il tenait ma main, et me mis soudainement à sourire, les joues roses. Imaginez qu'un prof, que Célia ou pire Zéro passe par là et nous voit comme ça ! Je me fais littéralement trucider. Déjà la dernière fois, je me suis pris une de ces baffes de la part de grand-père !J'ai eu bien ma... Quand on pense que ce vieux a cinquante-trois ans et qu'il est toujours aussi fort, c'est flippant... Et en plus, je suis son portrait craché : lui en version féminine (et plus jeune aussi). Bref. Ne tenant pas à rester dehors comme ça avec le pervers qui me servait de petit copain , je décidais de prendre les choses en main. C'est avec un petit sourire provocateur que je fis balader mes doigts sur le torse (musclé) de mon chéri, je dis :

-"Alors mon chou ? Ne reste pas planté là. Je vais essayer de faire l'interro, rien que pour t'ennuyer !"

Ça dépend quoi en même temps... Je rentrais dans la salle de classe à nouveau sous les regards curieux des élèves, et pris la copie d'Emily, qui n'en menait pas large.. A mon plus grand désespoir, c'était du japonais. Je pris le cahier de cours de cette élève rangé dans a case, et le lus attentivement. Je le lui rendit deux minutes plus tard, puis rempli en 10 minutes la feuille. J'ai une mémoire qui retiens tout ce que je lis, que ce soit une seule fois ou plusieurs. Oui, une mémoire photographique ! Si j'ai pas trop de chance moi ! Je rendis la feuille à Sasuke, avec un sourire victorieux, attendant son verdict.
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Lun 6 Fév 2012 - 20:18
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

"Elle est sérieuse ? Elle compte vraiment faire l'interro alors qu'elle n'y connait rien ?! Complètement galère cette fille..." soupira Sasuke, en suivant Akari dans la salle où se déroulait son cours, même s'il souriait à moitié malgré son soupir. En effet, sa moitié avait esquissé un petit geste auquel il ne s'attendait pas venant d'elle. La nonne qui était en elle semblait disparaître peu à peu dis donc ! Heureusement d'ailleurs ! Il la regarda faire attentivement, souriant ironiquement lorsqu'après avoir lu le cahier de cours d'Emily, lui avait arraché sa feuille et la remplissait peu à peu. Emily n'en menait pas large : une mannequin qu'elle adore qui fait son interrogation à sa place ! Elle en était bouche bée. A sa place, Sasuke se serait inquiété : les mannequins ne sont pas réputés pour leur intelligence... Non, c'est méchant ça. Et on ne peut pas dire que ce soit le cas en cette époque.
Puis Akari lui tendit sa feuille, un sourire victorieux aux lèvres qui donna à Sasuke l'envie de la "casser". Il prit l'interrogation, la lût en corrigeant les fautes rapidement, et la lui rendis en disant :

-"C'est pas mal, Aka-chan ! Mais faire une interrogation juste après avoir lu les leçons, ce n'est pas difficile. C'est même tricher, tu sais... Surtout que lorsqu'on a une mémoire photographique, ça enlève encore un peu le mérite !"

La sonnerie retentit soudain, interrompant Sasuke dans sa remarque. De toute manière, il savait qu'Akari ne l'écoutait déjà sûrement plus. Son sourire toujours plaqué aux lèvres, il demanda aux autres élèves de déposer leurs copies sur son bureau avant de sortir. Les élèves, ravis d'être libérés, sortirent assez rapidement dans un blabla sonore, laissant Akari et Sasuke enfin seuls, comme le souhaitait le jeune homme. IL voulait être tranquille avec elle pour lui demander quel châtiment elle avait reçu après leur escapade. Il s'approcha de la table où était installée Akari et s'assit dessus, commença à faire tourner un stylo qui traînait dessus :

-"Alors ? Qu'est-ce qu'a décidé ta famille tu sais, quand on s'est rencontré pour la première fois ? Ah, et décidément, ton frère n'a pas l'air d'être un rigolo... il est au-moins aussi psychopathe que toi ! C'est un trait de famille ?- fit-il, ravi de la taquiner dessus.- J'ai une autre question : es-tu libre ce midi ? Je souhaiterais déjeuner en compagnie de ma petite amie, et en apprendre un peu plus sur toi et ta famille. En échange, si tu veux, je répondrais à tes questions sur Tomoe !"

Il lui fit un clin d'oeil, sachant pertinnement qu'Akari était très jalouse de sa relation avec Tomoe, puis se penchant en avant pour l'embrasser tendrement. Lorsqu'il se releva, il croisa le regard ahuri d'une de ses élèves. Qui ne semblait pas vouloir bouger.

-"Heu, Emily ? Pourriez-vous nous laisser un peu d'intimité s'il-vous-plait ?" dit Sasuke en enlaçant Akari et en lui jeta un regard éloquent. Puis il remarqua qu'il tenait sans doute un stylo lui appartenant et le lui lança. La jeune fille l'attrapa comme elle put, le remercia d'un signe de tête et s'empressa de les laisser seuls, presser de raconter la scène qu'elle venait de voir à ses amies. Sasuke soupira. Les filles, franchement...
Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 17 Fév 2012 - 13:37
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

-"C'est pas mal, Aka-chan ! Mais faire une interrogation juste après avoir lu les leçons, ce n'est pas difficile. C'est même tricher, tu sais... Surtout que lorsqu'on a une mémoire photographique, ça enlève encore un peu le mérite !
-Merci. Mais je te rapelle que je ne connais pas les caractères japonais. Il m'a suffit de lire une fois pour tous les mémoriser. C'est un don."

La sonnerie retentit, et tout les éléves s'enfuirent aussitôt. Je les comprends : qu'est-ce que c'est chiant les cours ! C'est avec un sourire nostalgique que je les regardais partir. Cela me rapellait le bon vieux temps, où Kaito était avec moi en cours... C'est Sasuke qui me tira de mes pensées en s'asseyant sur ma table. Il me posa the question. Quelle punition j'avais eu... C'est simple, une baffe. Mais une baffe venant de mon grand-père équivaut à sa prendre dix poteaux en béton en même temps. J'exagère à peine. Ce vieux paraissait jeune, et possédait une force phénoménale ! Quand Sasuke me parla de Zéro, je ne pus m'empêcher de sourire ironiquement comme lui : un psychopathe ? Un trait de famille ? Haha ! S'il savait les racines de la famille Ushiromiya... Malgré moi, j'émis un hoquet de surprise lorsque Sasuke joua avec son stylo. Il me rappelait tellement Kaito ! Mais je me calmais immédiatement : Sasuke est bien trop différent de Kaito. Sasuke enchaîna, en me demandant si j'étais libre, pour qu'il puisse me poser des questions sur ma famille en échange "peut-être" d'informations sur son ex Tomoe.
J'y réfléchis sérieusement : en effet, nous ne possédons pas d'infos de base sur cette fille. Pas d'informations vraiment importantes en tout cas. Mais j'avais besoin d'une autorisation : j'envoyais un sms à Zéro disant : "Zéro, Sasuke veut m'échanger des informations sur son ex, contre des infos sur notre famille. Je peux ?". Dans les trois minutes qui suivirent, il répliqua : "Ok, mais ne prend que des infos utiles, et ne révèle pas nos informations confidentielles. Donc tu fais aussi attention à ce que tu penses, si tu vois ce que je veux dire..."
Je souris, et déclarais d'une voix calme :

-"Oui, ça m'a fait très mal. Très bien, on va aller parler de tout ça dans un bon restaurant. Je crois qu'il y en a un ici qui appartient à ma famille, donc ce sera gratuit pour moi. Mais je ne sais pas pour toi !"

J'eus un rire amusé, et soudainement je vis une fille en train de nous regarder avec la bouche ouverte comme un poisson. Je me figeais, tandis que Sasuke la chassait : ça y est, maintenant, tout le monde va être au courant que je suis avec lui ! Je soupirais, me levais, et attrapais le bras de mon chéri, pas la main. Bon... Maintenant faut appeler la limousine... Je l'emmenais avec moi en dehors du batiment, et une limousine m'a... nous attendait. Je lui fis signe de monter dedans, tandis que je m'engouffrais à l'intérieur.
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Mer 22 Fév 2012 - 16:17
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke, amusé par la réaction d'Akari, la suivit docilement et entra dans la limousine en sifflotant un air joyeux. Qui s'arrêta net lorsqu'il découvrit l'intérieur de la voiture : la classe ! Dans cette limousine, il y avait un mini-bar rempli de toutes sortes d'alcools, un écran-plat, plusieurs baffles high-tech et des banquettes confortables et surement assez grands pour faire des galipettes.
"Sauf qu'à mon avis, les galipettes ne sont pas pour aujourd'hui…-soupira intérieurement Sasuke- mais après tout… on ne sait jamais avec elle ! Et si je…" Il se mit à ricaner doucement et s'assit à côté d'Akari. Il fit mine de s'étirer et en profita pour passer un bras autour des épaules de sa belle. Il résista à l'envie d'allumer une cigarette juste pour ennuyer Akari, puis décida d'entamer la discussion :

-" Alors, comment s'appelle le restaurant où tu m'emmènes ? Je commence à avoir une faim de loup ! Et tu n'a pas peur que les gens viennent t'ennuyer s'ils te voient avec un homme ? Moi, personnellement, je m'en fiche, mais toi…"

Il pensait particulièrement à une personne qu'ils ne devaient absolument pas croiser : le grand frère de sa tendre et chère. Cela pourrait devenir une expérience à ne pas tenter sous peine d'avoir très mal… Et puis, un combat avec un membre de la famille Ushiromiya, il en avait déjà vu et ne souhaitait pas avoir le rôle d'adversaire. Même si avec ses compétences de Master, il aurait plus de chance de triompher (sa greffe lui servirait vraiment à quelque chose dans ce cas-là puisque les Ushiromiya avaient la fâcheuse tendance d'essayer de vous découper en rondelles…). Il sortit de ses pensées et reprit la conversation.

-"Bon, première question : comment classerais-tu les membres de ta famille selon leur agressivité naturelle ? Au fait, rassure-moi, tu n'as pas oublié que je peux lire dans les pensées, hein ? Au cas où tu me sortirais un beau mensonge."-dit-il avec un grand sourire narquois et ses yeux pétillants de malice

Vraiment, rappeler à Akari les petits détails qu'elle avait un peu trop tendance à oublier était une source d'amusement inépuisable pour lui, dont il n'arriverait certainement jamais à s'en passer. Akari et son ego… surdimensionné sont toujours persuadés d'être les meilleures alors… autant la taquiner un peu sur cet autre trait de personnalité si facilement irritable !
Il la titilla jusqu'à ce que le chauffeur les prévienne de leur arrivée. Sasuke descendit le premier, puis tendit galamment la main à Akari avec une courbette exagérée. Il savait pertinemment qu'elle n'en avait pas besoin (et puis quoi encore !), mais cela l'amusait. Puis l'attrapant par les épaules, il sortit des lunettes de soleil de son jean, et avança vers l'entrée du restaurant, ravi par la perspective de sa journée, qui s'annonçait être plutôt bonne jusqu'à maintenant !
Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 22 Fév 2012 - 16:56
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Je m'assis sur une des nombreuses banquettes, près du mini-bar. Je jetai un rapide coup d'œil à Sasuke, qui parût étonné de voir autant de choses dans une limousine puis qui soupira en regardant les banquettes: je compris aussitôt que c'était à cause de son esprit pervers. Non, je ne suis pas Thélépathe, mais je peux lire en Sasuke comme dans un livre ouvert. Je me mis à soupirer à mon tour : les garçons, quels obsédés ! Il se mit ensuite à ricaner, avant de s'asseoir près de moi et en profita pour passer son bras autour de mes épaules. C'est d'une discrétion… le coup du bâillement, franchement…

-" Alors, comment s'appelle le restaurant où tu m'emmènes ? Je commence à avoir une faim de loup ! Et tu n'a pas peur que les gens viennent t'ennuyer s'ils te voient avec un homme ? Moi, personnellement, je m'en fiche, mais toi…"

Je me contentais d'esquisser un sourire ironique et moqueur, prenant exemple sur le sien. Il en fait tout le temps, c'est à se demander s'il sait sourire autrement ! Tous étaient au courant dans ma famille… En tout cas, j'étais sûr à 100°/° que Dan et Célia le savaient : Dan a très mal réagit, tandis que Célia m'a félicité avec son sourire d'ange. Dan m'a même dit : "Je ne peux pas agir pour l'instant. Mais dès que j'aurais les mains libres, tu verras ce qui arrivera à ton Sasuke Sarutobi. Mais n'oublie pas que j'en parlerais à la famille : elle s'occupera de ton cas, mais surtout de celui du Master."
Oui, mon frère ferait un délicieux beau-frère, n'est-ce pas ? J'avais peur pour la vie de Sasuke. Allais-je encore tuer quelqu'un accidentellement ? Je regardais mon chéri droit dans les yeux, avec une mine extrêment sérieuse.

-"Ils le savent de toute manière que je suis avec toi. Je veux dire, ma famille. Fais attention à toi. Zéro, mes parents, Ange, et même Célia… sont capables de tout… - puis, décidant de penser à autre chose, je repris un petit sourire amusé et continua- Le restaurant s'appelle Royal Garden, et il est très étoilé. Le menu est délicieux, j'y suis allée avec Célia."

Ushiromiya Célia… la petite dernière de la famille… une fille incroyablement gaie et adorable. Mais elle respecte mes parents, et ne refusera rien, même s'ils lui demandent de tuer Sasuke. Cette jeune fille n'a jamais montré ces véritables sentiments, elle les cache tout le temps derrière son sourire heureux. Mais je savais parfaitement qu'elle se sentait confuse, qu'elle se cherchait : elle voulait savoir qui elle était. Et je savais qu'un jour ou l'autre, elle réveillerait sa personnalité sadique et sanguinaire.

-"Bon, première question : comment classerais-tu les membres de ta famille selon leur agressivité naturelle ? Au fait, rassure-moi, tu n'as pas oublié que je peux lire dans les pensées, hein ? Au cas où tu me sortirais un beau mensonge.

-Ne t'inquiètes pas, je n'ai pas oublié – mentis-je, un peu vexée. J'avais effectivement oublié ce fait. Mais je décidais de passer outre, et continuais- Eh bien… en première position viennent à égalité mon grand-père, maman, mon père et Zéro. Après, mais vraiment presque au même niveau, il y a Oncle Sébastian et Ciel, ainsi que tante Eva. En troisième position, il y a Ange, moi, Célia et nos cousins. En fait, mes sœurs, mes cousins et moi sommes les moins agressifs…"

Il n'arrêta pas de me taquiner pendant le voyage, jusqu'à ce que le conducteur nous prévienne de notre arrivée. Bien, enfin ! Sasuke descendit avant moi, et me tendit la main en me faisant une courbette. Je la saisis en souriant, amusée par son manège et sortit de la voiture avec grâce. Devant le restaurant, un serveur en uniforme nous observait. Soudain, ahuri, il s'exclama :

-"Your Highness R… hum, no, miss Ushiromiya !"

Il avait faillit trahir mon veritable prénom ! Je lui lançais un regard noir, et lui répondis avec un sourire hypocrite :

-"En effet, c'est bien moi John. Bravo pour votre discrétion.
- But… you can't come here with these clothes… They're too poor !
-Oh really ? Crap. Then, where do I have to change ?
-There, miss."

John me demanda de rentrer dans le batiment collé au restaurant, ce que je fis en adressant un sourire d'excuse à Sasuke. Quelques minutes plus tard, j'en ressortis vêtue assez différemment : tout d'abord, une queue de cheval avait remplacé mes couettes, et deux longues mèches bouclées encadraient mon visage. Je m'étais maquillée, mes yeux ressortant un peu plus grâce à cela. Pour les habits, j'avais une sorte de mini-robe de lolita, de couleur rouge et noir. Elle s'arrêtait à mi-cuisse, mais j'avais dû mettre un collant opaque. Mes chaussures étaient passées de ballerines plates à escarpins rouges vernies. Pour les bijoux, j'avais gardé les même. Je tournais sur moi-même et demandais à Sasuke en souriant :

-"Alors, ça me va bien ?"

Puis, j'attrapais le bras de mon chou, toute contente et rentrais dans le restaurant, un sourire béat accroché aux lèvres.

-"Wait, miss Akari ! You-"

Trop tard. Sur l'écran plasma situé au centre du restaurant passait le clip que j'avais fait il y a deux ans avec Célia et Akita, à cause d'un délire idiot.

"Baka, baka, baka…(triple baka)"

Toutes les têtes se tournèrent vers moi, et j'entendis distinctement des sifflements admiratifs, ainsi qu'un "c'est une bombe". Mais je m'en foutais de ça. Le triple Baka me gênait, surtout devant Sasuke. Il va se foutre de moi…
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Mer 22 Fév 2012 - 20:49
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke fondait vraiment devant sa petite amie. A chaque fois qu'elle lui souriait, il sentait son cœur accélérer. Il ne s'y habituerait jamais… Devant la porte du "Royal Garden"(nom exotique…), Akari et Sasuke dûrent s'arrêter à cause d'un gardien qui trouvait la tenue d'Akari inconvenante pour son rang. Il l'appella alors par un nom étrange… et qu'apparemment Akari ne souhaitait pas du tout voir divulguer. Sasuke en fut surpris, et décida d'en demander les raisons à sa petite-amie dès que possible. Encore un secret de famille ?

Il la laissa aller, se demandant ce qu'elle allait bien pouvoir mettre sur le dos puisque sa tenue d'avant été jugée trop pauvre… Le garde (le vigile en fait…) le considéra un moment avant de déclarer qu'en tant qu'invité de la demoiselle Ushiromiya, il devait également aller se changer. Le garde tapa dans ses mains et deux serveuses apparurent et entraînèrent Sasuke dans une pièce, où elles lui donnèrent une tenue qui fit écarquiller les yeux de Sasuke d'horreur. Il refusa catégoriquement, jurant que jamais il ne s'habillerait avec ce… truc ! Jamais il ne mettrait un costume en queue de pie ! Pas du tout son genre.
Les serveuses se concertèrent alors du regard, et lui donnèrent finalement quelque chose d'acceptable : une chemise, une cravate, des chaussures de villes et un pantalon, pas un jean. Seule la cravata ajoutait une touche de couleur (elle était rouge, et le reste de l'ensemble noir). Il accepta de porter ces habits, et sortit de la pièce avant Akari. Peu après, Akari sortit à son tour. Elle le vit et se mit à tourner sur elle-même, ravie :

-"Alors, ça me va bien ?

-Eh oui ! Tu es mignonne comme ça, tu pourrais presque sembler douce !-fit Sasuke en appuyant la remarque par un sourire charmeur- Tu fais plus femme."

Toute contente, elle lui attrapa le bras et l'entraîna à sa suite dans le restaurant. Sasuke la dévorait du regard. Il était vraiment chanceux ! Il la trouvait vraiment trop mignonne ! Le vigile voulut dire quelque chose, que Sasuke ne comprit pas. C'est alors que son regard vert tomba sur le gigantesque écran plasma. Ses lèvres s'étirèrent dans un sourire incrédule avant que son cerveau ne lui affirme que la fille sur l'écran était vraiment celle qui lui tenait le bras en ce moment même. Un éclat de rire parvint à franchir de ses lèvres, et soudainement il ne put s'empêcher de rire. Et il repartait de plus belle dès qu'il croisait le regard de sa petite amie ou le clip à l'écran. Il réussi miraculeusement à articuler ces quelques mots :

-"A… Akari, dis-moi… que c'est une blague ! T'avais quel âge pour faire ça ? Tu viens de briser … ton image de sadique cruelle à jamais pour moi ! Ahahaha !"

"Ouch, j'ai mal aux abdos…"
Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 28 Fév 2012 - 9:38
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

lack[color=green]]-"A… Akari, dis-moi… que c'est une blague ! T'avais quel âge pour faire ça ? Tu viens de briser … ton image de sadique cruelle à jamais pour moi ! Ahahaha !"

Il n'arrivait pas à se calmer. Il était littéralement plié en deux, sous les regards surpris des autres clients. Bah oui, il osait se moquer d'une Ushiromiya, ce qui est très souvent dangereux (pour la vie du moqueur bien sur). Je rougis de honte, et de colère. Je le lâchais, et le regardais dans les yeux.

- C'était il y a deux ans. A cause d'un pari avec Kaito que j'ai perdu. Notre gage était de chanter une chanson dont les paroles étaient du 100°/° Kaito. Et voilà le résultat – expliquais-je avec mon regard qui voulait dire : "Ferme la deux secondes si tu ne veux pas mourir"

Puis, en ignorant royalement ses rires, je m'installais à une table pour deux, encore et toujours sous les sifflements admiratifs des jeunes hommes. Le clip se fit arrêter, et on mit la nouvelle chanson de Britney avec son micro. Toujours en ignorant Sasuke, vexée comme pas possible, j'appelais le serveur et commandais des éclairs au chocolat, ainsi qu'une part de Sachertorte. Je n'écoutais pas la commande de Sasuke, trop occupée à repenser à ces moments joyeux passés avec Kaito…

Flash-Back

-J'ai gagné ! On a gagné !- sautilla Kaito, en dansant avec Ted, garçon qui ressemblait étrangement à Célia. Moi, Célia et Akita nous regardions, l'air complétement déspérées.

-Ca veut dire qu'on va devoir…-begayais-je

-…danser et chanter sur les paroles de Kai-kun ! Ca craint trop !-s'écria Akita

Les deux garçons riaient comme des baleines, ravis de leur mauvais tour, tandis que nous les filles étions anéantis.
Fin Flash-back

-Mademoiselle ! Le serveur me réveilla.
-Oui, mister ?
-Vous avez dit deux éclairs, c'est bien ça ?
-Oui. Merci.

Et le serveur s'en alla. J'ignorais toujours aussi royalement mon petit ami. Il aurait tout de même put être plus discret ! J'ai la honte de ma vie…

-Jolie demoiselle ?

Je tournais la tête pour apercevoir un beau brun aux yeux bleus. Il possédait un corps incroyable, et son sourire était tellement mignon. Je lui lançais un sourire charmeur et lui répondit d'une voix sensuelle :

-Qu'y-a-t-il ?
-Ne voulez-vous pas sortir avec moi ? Vous êtes si ravissante que la lune se cacherait devant votre beauté. Je suis Bryan.
-Quelle intéressante proposition tu m fais là, Bryan. Je n'ai PAS de petit ami. –dis-je en lançant un regard appuyé vers Sasuke.

Le garçon se pencha vers moi, me faisant rougir malgré moi. Il était trop près là…

-Vous êtes encore plus belle de près.

Je rougis encore plus. Je n'avais jamais dit que j'étais d'accord ! Certes, c'était un beau gosse de ouf, mais j'aime Sasuke, moi ! Avant que je ne puisse réagir, ce Bryan m'embrassa. J'avais beau essayer de le repousser, il résistait le bougre ! C'est au bout de la énième tentative que je réussis à récupérer mon espace vital, presque au bord des larmes. "Sasuke, qu'est-ce que tu fous ?!"l'enguelais-je intérieurement, me rappelant soudainement de sa thélépathie.
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Ven 30 Mar 2012 - 21:45
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke finit par se calmer, sa crise de rire étant passée, et suivit Akari jusqu'à la table qu'elle avait choisit. "Je crois que je l'ai vexée… C'est moi ou elle ne veut carrément plus m'adresser la parole ?" Il leva les yeux au ciel en s'installant en face d'elle, et commanda son menu après qu'elle ait donné son choix. Le menu du jour lui irait parfaitement. Il jeta un coup d'œil à la dérobée à la demoiselle qui lui faisait face pour constater qu'elle boudait toujours. "Roh, ça va, hein… C'est quoi cette réaction enfantine ? Vraiment, elle n'a pas d'humour…" Il posa sa tête sur sa main et commença à sonder les pensées de sa tendre et chère, qui apparemment lui livrait inconsciemment des brides de son passé. Il découvrit de nouvelles personnes, comme ce Ted ou cette Akita, et se promit intérieurement qu'un jour, il arriverait à connaître tout les membres de la famille Ushiromiya… mais de l’eau s’écoulerait sous les ponts avant ce jour.
Il choisit de feindre l’indifférence en attendant qu’elle se décide à lui adresser de nouveau la parole. Une des meilleures solutions avec la gente fféminine, car bavardes comme elles sont… Il faillit sortir une cigarette, mais se ravisa lorsqu’il se souvint de la réaction d’Akari. En soupirant, il se tourna alors vers l’écran plasma pour regarder sans grand interêt les clips qui y passaient. Il s’ennuyait à mourir… « Tss… Elle est tétue, mais moi aussi ! Je vous parie que c’est elle qui craquera la première ! »
Un peu dans les nuages, Sasuke ne percuta pas immédiatement que sa petite amie était en train de se faire draguer sous ses yeux par un type franchement louche. Il ne réagit que lorsque sa petite amie prononça cette phrase :

-Quelle interéssante proposition tu me fais là, Bryan. Je n’ai PAS de petit ami.

Sasuke fronça les sourcils, soudainement très mécontent. Alors elle voulait jouer comme ça ? Très bien. « C’est ça, vas-y ! Eclates-toi avec ton Bryan ! Il a un petit pois surexploité à la place du cerveau, ne lui en demandes pas trop. Je pensais que tu avais meilleur goût que ça quand même.-lui envoya-t-il par la pensée, oubliant sa résolution- Tu penses que maintenant, il va te lâcher comme ça ? Tu te fourres le doigt dans l’œil, ma pauvre… ». Sasuke n’avait pas l’habitude d’être jaloux, mais il appréciait moyennement la façon dont Bryan rapprochait peu à peu son visage vers celui d’Akari. Non, ce genre de chose, ça ne lui plaisait vraiment pas du tout. Mais il choisit de garder son calme. Ce n’était pas son genre de bondir sur les gens sans prévenir. Et au moment où Sasuke avait décidé d’appliquer sa résolution n°2, l’autre garçon embrassa Akari.
« Sasuke, qu’est-ce que tu fais ?! » « Quoi ? Parce que ça va être ma faute en plus ?! Akari, je trouves que tu exagères. Toi qui prétends que personne ne peux poser la main sur toi sans que tu sois d’accord, ça me fait bien rire ! J’espère que c’est la dernière fois que tu me fais ça ! Gamine ! »
Il se leva, et après s’être raclé la gorge, tapota l’épaule de Bryan. Le garçon se retourna, et tomba nez-à-nez avec un Sasuke de mauvaise humeur, et qui le regardait avec des yeux noirs. Sasuke prit sa voix de Master, et suggèra à Bryan d’aller faire un tour dehors le plus vite possible, avant qu’il ne s’énerve réellement. Bryan tenta une dernière bravade, mais s’executa presque immédiatement. Sasuke le regarda partir jusqu’à ce qu’il ne puisse plus le voir, puis décida qu’il serait bon de changer de table. Histoire de pouvoir être tranquille plus de deux minutes. Il empoigna Akari par le bras, et partit s’installer à une table dissimulée par un paravent. Il assit Akari en face de lui, avant de lui adresser la parole froidement:

-Franchement, je deteste me donner en spectacle comme ça. Merci Akari. La prochaine fois qu’un autre chevalier servant que moi te drague aussi lamentablement, merci de lui donner la baffe qu’il mérite. Ce serait sympa. Surtout quand on pense que moi, j’ai eu droit à des menaces sur ma vie, alors que lui repars tranquillement. C’est injuste quelque part – puis, décidant qu’il s’était assez plaint et qu’elle était assez grande pour comprendre sans qu’il lui fasse la leçon, il enchaîna, sur un ton enjoué et chaleureux- Et en plus, tu as maintenant souillé tes lèvres ! Dire que tu me fais tout un cirque lorsque c’est moi qui t’embrasse ! D’ailleurs, je compte bien me les réappropier, ces lèvres libertines…

Ayant prononcés ces mots, il se pencha et embrassa Akari tendrement. « Là, si son frère me voit, je meurs … »
Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 4 Avr 2012 - 12:03
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

« Quoi ? Parce que ça va être ma faute en plus ?! Akari, je trouves que tu exagères. Toi qui prétends que personne ne peux poser la main sur toi sans que tu sois d’accord, ça me fait bien rire ! J’espère que c’est la dernière fois que tu me fais ça ! Gamine ! »
Sasuke se leva et tapota l’épaule de Bryan, qui tomba nez-à-nez ave la mine colèreuse de mon prof. Je fus complètement envoutée par sa voix de Master : il était tellement craquant ! Ils se « disputèrent » pendant que moi je mattais avec un soure le visage de mon chéri. Lorsque Bryan sortit, je crus apercevoir des cheveux rouges. Je n’eux pas le temps d’observer un peu mieux, puisque Sasuke m’empoigna dans un endroit où il n’y avait personne pour nous déranger.

-Franchement, je deteste me donner en spectacle comme ça. Merci Akari. La prochaine fois qu’un autre chevalier servant que moi te drague aussi lamentablement, merci de lui donner la baffe qu’il mérite. Ce serait sympa. Surtout quand on pense que moi, j’ai eu droit à des menaces sur ma vie, alors que lui repars tranquillement. C’est injuste quelque part. Et en plus, tu as maintenant souillé tes lèvres ! Dire que tu me fais tout un cirque lorsque c’est moi qui t’embrasse ! D’ailleurs, je compte bien me les réappropier, ces lèvres libertines…

Je n’eus pas le temps de lui répondre qu’il m’embrassa. Lorsqu’il eut fini de se « réapproprier » mes lèvres, je dis, les joues rouges pivoines. Il avait le don de me calmer lorsqu’il était tendre avec moi, et j’en avais honte.

-Pardon, roh ! Je ne savais pas que j’étais aussi belle, franchement… Par contre toi…toi…tu…j’ai l’impression qu’en ce moment…- je devenais encore plus rouge, et détournais le regard- tu es devenu…plus…plus beau ces derniers temps.

Et je me tus, n’osant rien ajouter de plus. Soudainement, quelqu’un ouvrit le paravent. Surprise, je levais la tête pour affronter deux yeux rouges.

-T…Ted ?!-m’exclamais-je
-Yo, ‘Riri !- me salua-t-il avec un sourire.

Je sautais dans les bras de mon cousin, contente. Depuis combien de temps ne l’avais-je pas vu ? Il me caressa doucement les cheveux avant de s’adresser à Sasuke :

-Sasuke Sarutobi, je suppose ? Je suis Ted Ushiromiya, un cousin d’Akari.

Je lui souris : Ted était sadique, certes, mais juste quand il le fallait. Sinon, il fait parti des plus adorables, des plus normaux des Ushiromiyas. Je suis sûre que Sasuke l’appréciera.

-Bonne chance pour le test, Sasuke. Tous les prétendants ont été envoyés à l’hopital, à la fin…

J’hochais du chef, un leger sourire aux lèvres.

-Ted a 20 ans. C’est le plus normal de la famille, si ça peut te rassurer, mon chou ♥

Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Mer 4 Avr 2012 - 12:07
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

-Pardon, roh ! Je ne savais pas que j’étais aussi belle, franchement… Par contre toi…toi…tu…j’ai l’impression qu’en ce moment… tu es devenu…plus…plus beau ces derniers temps.

Sasuke, surpris mais content, lui sourit tendrement, avant de sortir précipitamment son portable. Fier de lui, il dit :

-Rah, t’es trop mignonne quand tu ne joue pas les terreurs ! Fais un sourire à la caméra, Aka-chan ! Je veux pouvoir revoir cette tête-là ! Tu es adorable ! 

Il allait continuer à fondre devant sa petite amie lorsque quelqu’un ouvrit le paravent qui les protégeait des regards indiscrets. Sasuke soupira, agacé : « Encore dérangés ! C’est pas possible quand même ! »

-T…Ted ?!
-Yo ‘Riri !

Et Akari s’envola dans les bras du jeune homme nommé Ted qui venait de les interrompre, tandis que Sasuke dépité, lachait un petit : « Tch. » et commençait à se balancer sur sa chaise, les bras derrière la tête. C’est là que Ted salua Sasuke, après avoir caressé la tête d’Akari, sous le regard méfiant du jeune homme. Trop de garçons prenaient Akari dans leurs bras en ce moment…

-Sasuke Sarutobi, je suppose ? Je suis Ted Ushiromiya, un cousin d’Akari. Bonne chance pour le test, Sasuke. Tous les prétendants ont été envoyés à l’hopital, à la fin…

En entendant la dernière phrase Sasuke failli dégringoler de sa chaise. Comment ça, à l’hosto ? Tout mais pas ça ! Pas l’hôpital, avec ces murs blancs horribles, les lits pas confortables, les médicaments immondes ! Sasuke déglutit péniblement, et après qu’Akari lui ait donné des renseignements sur son cousin, il demanda à Ted :

-Enchanté Ted… mais comment ça, ils ont tous fini à l’hôpital ? C’est si dur que ça, le test ?? Et d’ailleurs, comment êtes-vous déjà au courant de notre relation ?- puis il ajouta pour Akari- en fait, ce que tu considères comme normal est généralement très au-dessus de la moyenne habituelle… mais j’imagine que quelque part, oui, ça me rassure…

Sasuke eut un petit sourire, puis constatant que les plats arrivaient, il fit signe à Ted de se joindre à eux, pour discuter un peu plus en détails sur ce test. Cela l’intriguait réellement : pourquoi obliger des gens à passer un test pour sortir avec un membre de la famille Ushiromiya ? C’était bizarre…

-Alors, c’est vraiment si… dangereux ? Rassurez-moi, je ne vais pas devoir affronter un sumo expert en karaté, maniant des sabres jumeaux et possédant des yeux lasers ?
Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 14 Avr 2012 - 12:01
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Lorsque Ted avoua la vérité, Sasuke faillit s’étrangler.

-Enchanté Ted… mais comment ça, ils ont tous fini à l’hôpital ? C’est si dur que ça, le test ?? Et d’ailleurs, comment êtes-vous déjà au courant de notre relation ? En fait, ce que tu considères comme normal est généralement très au-dessus de la moyenne habituelle… mais j’imagine que quelque part, oui, ça me rassure…

Ted éclata de rire, et moi je me contentais d’esquisser un léger sourire. Les plats finirent par arriver, et Sasuke invita Ted à nous rejoindre. Derrière ce visage souriant, j’étais ennuyée de ne pas être seule avec mon Sasu-chou. Bref, j’ordonnais que l’on rajoute une chaise pour Ted. Il commanda des spaghettis bolognaise, c’était lui tout craché : simple. Je souhaitais bon appétit à tout le monde, avant de manger mon éclair au chocolat. Ted, avec classe, mangea une bouchée de pâtes avant de répliquer à Sasu-chou :

-Tu peux me tutoyer. En fait, tu auras un tête-à-tête avec son père, dont le prénom est Batler. La durée dépendra du temps que vous prenez à discuter. Un jour un prétendant a répondu à la question : « Pourquoi aimes-tu Akari » par « Elle est bonne ». Ce prétendant a été encastré dans le mur, et il y a encore la trace… Mon oncle a une force inimaginable…

Oui, je m’en souvenais de ce prétendant. Il était beau gosse, en plus. Ce qui était incroyable, c’est que grand-frère n’avait pas réagit à cette phrase. En fait, le prétendant parle à papa et la prétendante à ma mère. C’est une discussion entre femmes et entre hommes. Je n’ai jamais vraiment su ce qu’ils se disaient, et d’ailleurs je ne tiens pas à le savoir, entre nous. D’ailleurs, d’après ce que m’a dit mon père, il faut savoir un maximum de choses sur la famille Ushiromiya, notre histoire quoi. Et aussi notre fonctionnement. Ah, et j’oubliais, Sasuke doit connaître AU MOINS les prénoms de toute la famille principale, secondaire, et la troisième branche. Ted continua :

-Ensuite, tu auras une épreuve d’intelligence : situations périlleuses que peu de prétendants ont réussi. L’épreuve de combat : habilité, vitesse, capacité à manier toutes les armes par instinct. Ah et j’oubliais, il y a l’épreuve sportive : savoir exceller dans tous les sports. Et en tout dernier, c’est un entretien avec le doyen de notre famille. Peu de prétendants ont réussi à parvenir jusque là, c’est la plus difficile. ‘Riri t’expliquera en détails après.

Il mangea ensuite ses spaghettis en silence. Mais une fois de plus, nous fûmes dérangés par… Bryan en sang ?! What th…

- Toi l’connard ! Comment t’as osé me… -commença Bryan
- La ferme –le coupa Ted sans la moindre émotion en lui jetant un regard glacial.

Ted se leva et donna un coup de poing dans le ventre de Bryan. Ce dernier vola jusqu’à briser le paravent, et la vitre du restaurant. Les clients près de la fenêtre eurent la peur de leur vie.

-Celui qui embrasse ou touche ma cousine sans son autorisation devrait être en principe mort, mais je te pardonne car tu t’es fait maîtrisé par Sasuke.

Ted se faisait nommer « Poing d’acier » pour sa force…
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

Sam 12 Mai 2012 - 21:23
avatar
Masculin

Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

"Je la sens mal cette relation... Très mal... Il n'y a pas un plan B ? Genre je me présente juste et on en reste là ? Ces Ushiromiyas sont complètement fous..."
Sasuke avala une bouchée de son plat, prenant le temps d'analyser ce que venait de lui expliquer Ted en relativisant la situation. L'étape la plus dure se révélait surtout être l'épreuve sportive, car pour les entretiens, Sasuke était totalement confiant en sa capacité thélépathique. L'épreuve d'intelligence serait un jeu d'enfant, il en était certain, et l'épreuve de combat ne devrait pas trop lui poser de problème puisqu'il avait ses pouvoirs pour l'aider.

-Aka-chan, je pense qu’on aura des choses à se dire en privé, après le repas… Tu peux m’expliquer tout de suite en quoi consiste l’entretien avec ton grand-père ? Et peut-être aussi-
-Toi l’connard ! Comment tu as osé me-
-La ferme.

Sasuke leva les yeux au ciel en reconnaissant la voix qui venait une fois de plus de les déranger. Il allait s’en occuper personnellement lorsque Ted le devança. Bryan fit un très joli vol plané, brisant à peu près tout sur son passage. Il félicita Ted pour cette magnifique démonstration de force, et une idée lui traversa soudain l’esprit : était-il de Terrae ? Si oui, entre Terres on doit se serrer les coudes !

-Dis-moi, Ted, serais-tu Master toi aussi ?

Juste après avoir prononcé cette phrase, il se rendit compte que lui aussi aurait pu se faire frapper par le cousin d’Akari, puisqu’il avait également embrassé Akari sans permission…

Voir le profil de l'utilisateur



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 3 Oct 2012 - 10:14
avatar
Féminin

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

-Aka-chan, je pense qu’on aura des choses à se dire en privé, après le repas… Tu peux m’expliquer tout de suite en quoi consiste l’entretien avec ton grand-père ? Et peut-être aussi-

J'esquissais un léger sourire amusé. Il semblait être mal à l'aise devant ce que venait de dire Ted à propos de mon grand-père. C'est vrai que cette étape est la plus redoutée de toutes. Pourquoi ? Parce que mon grand-père est effrayant. Il n'a que soixante ans, et il a gardé sa jeunesse d'antan, soit sa force physique, mentale et son sadisme. Je lui ressemble beaucoup paraît-il, et pas seulement au niveau du caractère, aussi par le physique : cheveux bleus, yeux rouges... C'est un peu lui au féminin. Mais il est bien pire que moi. Lorsque Bryan embrassa le paravent, puis la vitre, je me contentais de rire légèrement. Puis je me tournais vers celui que j'aimais et dit :

- Il va parler avec toi en fait. Il va souligner tes points faibles, te rabaisser constamment... et d'autres pressions mentales. Mais je suis sûre que tu peux surmonter cette épreuve facilement !-dis-je avec un sourire.

Je fus surprise lorsque Bryan revint en sang : Ted réagit immédiatement et l'envoya dans la vitre de nouveau. Sasuke le félicita, plutôt content et lui demanda s'il était également Master. Je me tournais vers mon cousin, qui hocha la tête. Puis il regarda sa montre, l'air pressé. Il se dépêcha d'engloutir ses spaghettis, puis il se leva et avec une expression désolée :

- Bon, je vais y aller ! Je suis désolé, j'ai à faire ! Salut, profitez bien de votre repas en amoureux !

Il fit un signe de la main, m'embrassa sur le front puis quitta le restaurant. Je me retournais vers Sasuke avant de continuer à manger mon dernier éclair au chocolat. Je me sentais maintenant un peu mal à l'aise : Ted nous avait quitté, nous étions seuls tout les deux... Je sentis le regard de Sasuke sur moi, qui semblait me fixer depuis un petit moment. Je levais enfin les yeux vers lui, et lui demandais, embarassée :

- Qu'est ce qu'il y a ?

J'avais du chocolat sur la joue ?
Voir le profil de l'utilisateur







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
Revenir en haut Aller en bas

 

I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Restaurant.
Aller à la page : 1, 2  Suivant