Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
couché de soleil en direct d'une balançoire
Dim 5 Fév 2012 - 23:00
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23

Aujourd’hui était une journée comme les autres. Alzea avait eu cours. Au matin elle avait eu histoire. C’était très intéressant comme chaque fois. Et puis elle avait eu math. Ce qui avait été beaucoup plus compliqué. Quand elle était sortie de la, elle avait mal à la tête. Cette fois-ci, la jeune fille avait fait un effort pour suivre. Mais il y a une chose de certain avec ce cours. Il y avait trop de chiffres. La jeune fille prit ses affaires. Elle se couvrit chaudement et puis sortit du bâtiment. Puis elle se dirigea vers sa chambre. Mais elle resta dehors. Le soleil n’était pas encore couché. Alors, elle choisit de rester dehors pour aller faire un tour. Elle devrait peu être allé au lac et attendre le couché du soleil. Elle avait décidé de sa destination. Mais en chemin, cette dernière changea. Alzea était passée devant le parc. Elle avait vraiment envie d’y aller. Cela faisait combien de temps qu’elle n’y avait plus mit les pieds. Elle réfléchit. En fait elle n’y était plus retournée depuis son arrivée ici. Alors, la jeune fille y pénétra. Il avait changé depuis là dernière fois. Il était désert. Le sol était couvert d’une fine couche de neige. Les arbres qui bordait les bords du parc avaient tous perdu leurs feuilles. Elle s’approcha des balançoires. D’un geste de la main, elle fit tomber la neige qui si trouvait. Puis elle s’y installa sur une des deux balançoires. Elle se balança un peu. Elle n’avait pas eu l’occasion d’en faire lorsqu’elle était venue la première fois. Elles étaient prises et de toute façon elle avait passé tout son temps à parler avec Shizuru. Arrivée à une bonne hauteur, elle se laissa aller. Soudain la neige commença à tomber. Doucement, les petits flocons blancs touchèrent le sol. Alzea n’en s’en préoccupa pas. Elle attendait le coucher du soleil pour pouvoir le voir. En plus, elle se demandait comment la lune serait cette nuit. Quand, la balançoire s’arrêta de bouger, la jeune fille ne fit rien pour continuer à se balancer. Elle posa sa tête sur une des chaines qui constituait la balançoire. Et elle regarda la neige tomber. Comme elle était bien couverte, Alzea n’avait pas vraiment froid. Alors cela ne la dérangeait pas de rester dehors sous la neige.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 14 Fév 2012 - 14:02
avatar
Invité

Le premier jour de Raphael se déroulais plutôt bien, malgré le froid et la neige qu'il déteste tant. La neige prend bien sa place, elle est épaisse, toute blanche. Il se dit souvent " pourquoi la neige est blanche ? " il est vrai qu'un paysage blanc comme celui-si parait glacial et gelé, comme si tout se blanc figé le temps. Raphael préfère l'été, ces chaud, ensoleillé, vivant avec tout autour de nous de bien belle couleur par rapport a la nuance de couleur entre bleu et blanc, l'été est ainsi plus gaie et l'hiver, comme tout bon opposé est froid, triste, le soleil nous aveugle car ses rayons tape sur cette mousse blanche et se reflète dans nos yeux. Pourtant, le monde remplis se paysage fait de blanc et de bleu de couleur joyeuse, comme si on remplaçait les fleurs, les arbres et leurs fruits, toutes cette végétation son remplacer par la couleur de nos vêtements, il viens du violet au vert, du jaune au rouge et du gris au marron. Les enfants jouent dans cette neige abondante, en fait des boules de neige, des bonhommes de neige bref, les enfants comme les grands s'amusent avec leur nouveaux terrain de jeux. Raphael ne comprenait pas vraiment, ils jouent avec se blanc moussant sans vraiment se rendre compte qu'il font, comme les plantes des couleurs d'un paysage triste vêtus de ce manteau blanc. Enfin Raphael trouve cette neige ennuyante, mouillé, blanche comme si elle avait oublié de quelle couleur elle était, froide, gênante, encombrante, pleine de danger. Mais en même temps belle, se blanc qui s'accumule, le reflet du soleil qui illumine les jardins. Oui Raphael reste indécis face à la grandeur que cette imposante lui faisait, car au fond Raphael était comme les autres, il donnais de la couleur à la neige avec ses vêtements.



Il décida de sortir, pour sentir l'odeur froide de la neige, il pris des vêtements chaud et sort, il claque la porte sans le vouloir et une montagne de neige lui tombe dessus ! Énervé il jette cette neige et l'écrase en crient : " Je hait la neige !! " Sans doute il dit sa sur le coup de l'émotion, il admire la neige mais la voie différemment des autres. Il s'aperçois qu'il n'est pas tout seul et va s'installer sur un banc. Il se dit : " non mais vraiment, qu'es ce que je fou là ! " Il perçois une jeune fille qui restais toute seul dans cette neige et il s'approche d'elle en sourient, perplexe.

- Heu... salut.
Revenir en haut Aller en bas

Sam 18 Fév 2012 - 11:24
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23

La neige tombait doucement. Imperturbable, elle renforçait le tapis de neige qui était déjà sur le sol. Alzea n’avait pas bougé d’un millimètre de sa balançoire. Elle avait juste la tête posée sur l’une des cordes. De temps en temps, elle l’a faisait balancer. Mais c’était tout. En plus ses pieds restait sur le sol. Donc ce n’était pas très haut qu’elle se balançait. Le silence régnait dans le parc. Enfin ce n’est pas comme si quelqu’un allait arriver. Surtout par ce froid. Enfin…Elle avait pensé trop vite. Quelqu’un s’approcha. La jeune fille entendait des pas dans la neige. Elle décolla sa tête de la balançoire pour voir qui arrivait. C’était un garçon aux cheveux blonds plutôt grand. Enfin tout le monde parait plus grand pour Alzea. Ce n’était pas dur en fait surtout que cette fois elle était assise. Timidement, il s’arrêta près d’elle. Il paraissait presque étonné de voir quelqu’un. Mais bon cela ne devait pas être si surprenant que ça. Il était la aussi. Un peu hésitant il dit :

- Heu... salut.

C’était comment dire…très court. Mais au moins c’était clair. L’inconnu était venu pour la saluer. C’était gentil de sa par. Alors elle lui sourit.

Bonjour

Puis se rendant compte qu’il voulait surement aller à son tour sur la balançoire elle se leva.
A désolée tu voulais peu être allé sur la balançoire. J’y suis déjà resté longtemps.
Alzea se recula pour qu’il puisse s’assoir. Elle ne voyait que cette possibilité là. Enfin…l’autre était libre. Elle venait seulement de le remarquer. Perdu dans son observation elle ne l’avait pas remarquée. Alors, elle poussa la neige qui était sur la deuxième et se rassit. C’était beaucoup plus froid. Elle n’aurait pas du changer de place. Enfin ce n’était pas grave. Le garçon n’avait pas bougé…Alzea lui sourit :

Tu peux t’assoir tu sais. Je suis Alzea Lapis enchantée.

Dans le même mouvement, elle avait dit son nom. Comme ça il savait à qui il parlait. C’était toujours mieux comme ça. Enfin Alzea préférait savoir à qui elle avait affaire et c’était surement la même chose pour tout le monde. Ce qui était plutôt logique. Comme pour dégeler son siège, elle se balança légèrement avec ses pieds toujours sur le sol. La neige était toujours en train de tomber. C’était trop beau. Elle aimait beaucoup le parc comme il était à cet instant.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Lun 20 Fév 2012 - 19:06
avatar
Invité

Il se sentit un peu soulagé, je rencontre un bonne personne, petite mais mignonne. Elle avais un visage bien dégagé par le vent froid de la neige. Ah le vent glacial qui te fou des gifles quand ton visage à le malheur de le croisé. Je n'aime pas le froid et pourtant il est là, avec cette fille, avec ses paroles simples, courtes car se froid abîment ses cordes vocales.

- Merci.

Il s'assoie, il balance encore une phrase courte ! Il va essayer de dire une phrase longue, il aimerait bien la connaître cette jeune fille sur le banc. Elle n'a pas l'ère pourtant d'avoir extrêmement froid. lui par contre il a froid et bien froid ! Mais au lieux de rentrer il reste à côtés de cette petite fille dehors dans cette neige sous se froid.

- Je suis Raphael Clay Touram mais Appel-moi juste Raphael ou Raph..

Raphael aimerait beaucoup savoir pourquoi elle est toute seul, peut être attendait-elle quelqu'un, mais il est en retard alors à cette heure-ci ! Ou alors elle n'a pas d'amis(es), non ses surement pas sa, cette petite à l'ère vraiment gentil et sais si faire avec les autres. Mais qu'es ce qui lui prend de sortir pour allez finalement voir cette inconnu, sa ne le ressemble pas d'ailleurs après que sa mère fût morte et enterrer il devient un peu plus méfient voir méchant avec les autres, surtout les filles ! Et là, il est tout gentil, mais quelque chose dans lui, une parole mystérieuse lui disait de ne pas s'inquiéter, une voix douce et féminine, un peu comme celle de sa mère. Ah sa mère, il aimerais tend la revoir ! A propos de famille il aimerait aussi savoir où est Gabriel, son frère. Il pense qu'il doit surement être en train de se faire des amis(es) quelque part.

- Pourquoi tu es toute seule, il fait froid tu sais ?

Il la regarde, attendent sa réponse avec curiosité et impatience.
Revenir en haut Aller en bas

Mer 22 Fév 2012 - 22:31
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23

L’inconnu la remercia avant de s’assoir. Il y avait un léger vent qui avait commencé à souffler. Il était plutôt froid. Mais il ne dérangeait pas la jeune fille. Depuis le temps qu’elle était dehors, son corps s’était plus ou moins habituer à la température extérieure. Et temps qu’elle avait chaud dans l’ensemble ce n’était pas grave si les extrémités était complètement gelée. Ici ca allait, elle avait des gants. Par contre son nez était vraiment très froid. Finalement l’inconnu se présenta à son tour :

- Je suis Raphael Clay Touram mais Appel-moi juste Raphael ou Raph..

Alzea lui sourit. C’était un joli prénom. Mais quelque chose l’intriguait. Raphael Clay Tournam…Cela lui disait quelque chose mais quoi ? Elle réfléchit un moment. Elle était persuadée d’avoir déjà entendu ce nom quelque part. Mais c’était impossible. Il ne pouvait y avoir qu’un seul et unique Raphael. C’était le garçon assis sur la balançoire juste à côté d’elle. Et Alzea était sur à 100 pourcent de n’avoir jamais vu ce garçon au part avant. Si ça avait été le cas, il lui aurait rit au nez en lui disant qu’elle n’avait plus besoin de se présenté et qu’il la connaissait déjà. Cependant, il s’était lui aussi présenté. C’était bien la preuve qu’ils se rencontraient pour la première fois. Pour le moment, elle était plus préoccupée par le nom du garçon que par sa présence en elle même. Elle regardait la neige tomber complètement perdu dans sa réflexion.

Pourquoi tu es toute seule, il fait froid tu sais ?

La question de Raphael la fit revenir dans le monde réel. Euh…donc il voulait savoir ce qu’elle faisait ici. La réponse était plutôt simple en fait. Elle était la pour plusieurs raisons. Elle voulait voir le coucher du soleil. Surtout qu’en hiver, le crépuscule arrive plus tôt qu’en été. Elle était ici pour faire de la balançoire. Surtout que cela faisait longtemps qu’elle n’était pas venue dans le parc. Et accessoirement, elle regardait la neige tomber. Elle répondu au garçon en souriant.

Oui je sais. Mais on finit par s’y habituer un peu. Sinon à la base je suis ici pour voir le crépuscule. Mais comme cela faisait longtemps que je n’étais plus venue dans le parc, j’en profite pour faire de la balançoire. Tu devrais essayer. Malgré le vent ça réchauffe un peu. Et toi que fais tu ici ? Je ne pensais pas rencontrer quelqu’un.
Elle sourit.

Enfin ce n’est pas plus mal d’être à plusieurs.

Soudain Alzea eu une révélation. C’était surtout grâce à la question qu’avait posé Raphael. Elle ressemblait beaucoup à celle qu’on lui avait posé à peine quelques jours avant. En résumé les deux demandaient ce qu’elle faisait là. A croire que c’était étrange de croisée dans Terrae une de ses habitante. Mais grâce à ça, la jeune fille eu la réponse qu’elle cherchait. La première personne qui avait Clay Tournam à la fin de son nom était…Gabriel ! Elle n’y pensait plus car il lui avait dit de ne pas utiliser le Clay. Elle réagit assez vite pour que Raphael n’eu pas le temps de répondre à sa question.

Aaaah. Clay Tournam ! Tu ne serais pas de la famille de Gabriel par hasard.
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Mar 2012 - 13:59
avatar
Invité

Je suis resté perplexe face à sa réponse : « Sinon à la base je suis ici pour voir le crépuscule. » Plutôt étrange comme réponse et puis même si je me balance (sachant que ce n’est plus de mon âge) j’ai tout de même froid, je suis frileux comme garçon !

- En fait, heu moi je suis là pour…

Même pas eu le temps de finir ma phrase que j’ai déjà cassé l’une des cordes qui tenais la balançoire. Les fesses par terre sur la neige gelée. Je me relève frigorifié.

- Oui, en effet je suis le frère de Gabriel, tu le connais alors ?

Je souris en essayant de retirer la neige sur moi puis je démonte ce qui reste de la balançoire un peu honteux d'avoir cassé un jeu de petite fille. Je me dis : « bon, je vais la remplacer avec mon argent de poche ! Tant pis ! » Je vais mettre la balançoire à la poubelle puis reviens vers elle et déclare : «  bon, je vais y allez, j'ai trop froid, j'espère que le temps s'améliorera pendent les prochains jours. »
Revenir en haut Aller en bas

Mer 16 Mai 2012 - 12:34
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23

Raphael était assis tranquillement sur balançoire. Il avait écouté Alzea sans l’interrompre. Et quand il commença à lui répondre. Il allait enfin lui faire ce qu’il faisait aussi dans le parc. Mais soudain une des cordes qui retenait la balançoire céda. Et le garçon se retrouva dans la neige. Pourtant, lorsque la jeune fille était dessus, elle paraissait en bon état. Comme quoi il ne fallait jamais se fier aux apparences. Elle se leva de sa balançoire et s’approcha du garçon, un peu inquiète. C’est vrai que c’était un peu amusant comme situation, surtout que Raphael était recouvert de neige. Mais ce serait un vrai problème s’il s’était blessé. La chute n’avait pas été trop haute, mais on ne sait jamais. Alzea ne s’inquiéta pas longtemps. Quelques secondes plus tard, il était déjà debout. Puis il parla :

- Oui, en effet je suis le frère de Gabriel, tu le connais alors ?


Alors ils étaient bien de la même famille. Il avait beaucoup de chance d’avoir quelqu’un qu’ils connaissent avec lui surtout de sa famille. Pendant que Raphael retirait la neige qu’il avait sur lui, elle répondit à sa question avec un sourire:

Oui, je l’ai rencontré il y a quelques jours. Il est vraiment gentil et en plus il est doué en cuisine et en musique.

Finalement, le garçon lui sourit. Puis il retira les restes de la balançoire, avant d’aller la jeter dans une poubelle un peu plus loin. Lorsqu’il arriva au niveau d’Alzea, il annonça :

bon, je vais y allez, j'ai trop froid, j'espère que le temps s'améliorera pendent les prochains jours.

Alors, il partait déjà …C’est vrai qu’il ne faisait pas très chaud. En plus il devait être trempé à cause de la neige. C’est dommage, elle aurait voulu le connaitre un peu mieux. Enfin, ce n’était pas grave.

Rentre bien. A une prochaine fois.

Lorsque le garçon partit, elle lui fit un signe de la main. Puis elle retourna sur sa balançoire. Le coucher du soleil ne tarda pas à arriver. C’était vraiment beau avec beaucoup de couleurs orangées. Après avoir vu ce qu’elle voulait voir. La jeune fille rentra à son tour, laissant le parc désert.

[Hrp : Dommage. Au plaisir de pouvoir à nouveau Rp ensemble à l’occasion. Je déclare donc le sujet fini]

Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas

 

couché de soleil en direct d'une balançoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.