Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
le sport, rien de mieux pour mincir sans se priver des bons petits desserts
#   Jeu 19 Avr 2012 - 14:18
avatar
Invité

Le trajet se fit dans le silence. Complètement déstabilisée, je sentais les larmes couler de mes joues sans que je puissse rien faire. J'essayais de me consoler en me disant que c'était pas si grave, mais rien n'y faisait. on finit par arriver, le branquart fut sorti de l'ambulance et on plaça Olivia dans une chambre, sur un lit. Il falait désormais attendre qu'un médecin daigne venir voir mon amie. Je restais avec elle, assise sur une chaise. Ne tenant plus en place au bout d'une demi-heure, je me levais et commençais à faire les cents pas, comme un fauve en cage. Cela faisiait je ne sais combien de temps que j'arpentais le petite chambre de mon amie lorsqu'un médecin se pointa enfin. Il m'adressa un sourire rassurant.

Excuse, moi! pourrais-tu sortir le temps que j'examine ton amie?
- oui, bien sûr! Prenez soin d'elle Répondis-je ne me dirigeant vers la porte.
-Il y a un distributeur au fond du couloir! Me cria le médecin tandis que je sortais.

Je m'avançais vers la machine et trouvais une pièce dans ma poche. J'achetais un Twix et me décidais à aller fair un tour dehors. Il faisait soleil. Je m'assis sur un banc et ouvris l'embalage de ma friandise. En en croquant un bout, je me dis que j'allais en garder pour Olivia. Je sortis mon Ipod que j'avais toujours sur moi et enfonçais mes écouteurs dans mes oreilles. Je me mis à chanter, pour soulager mon pauvre cœur un peu éprouvé...

Spoiler:
 

Lorsque la chanson fut terminée, je me levais et me dirigeais vers l'entrée de l'hopital, l'esprit un peu plus lucide.
#   Ven 27 Avr 2012 - 14:07

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

On arriva finalement à l'hopital. Et une fois de plus, c'était quelque chose de totalement nouveau pour moi. Ben oui, ne me regardez pas avec ses yeux tout rond. En Alaska, je n'avais jamais vu de batiments aussi grand, aussi blanc (et qui avait cette horrible odeur). On me transphéra vite dans une chambre aussi blache qu'un cachet d'aspirine. Là, on fit sortir kana dans le couloir en lui montrant un distributeur. C'est pendant ces moments, lorsque qu'on fait sortir tout les spectateurs et qu'ils vous regardent tous avec cet air de dire "tu sais ce qui va suivre maitenant hein ?" Le problème c'est qu'on ne sait justement PAS ce qui va suivre. Et comme un terre-téléphate il répondent à votre regard inquiet par une parole le plus souvent pas très rassurante. C'est exactement ce qui s'est passé :

- Dans l'urgence nous n'avons pas pu remettre en place vos vertèbres déboitées. Nous devons le faire maintenant. Alors je vous avertit, ça va faire peut être un peu mal.

Peut être un peu mal ? Ho ! Comme c'est rassurant (évidement, c'est ironique). Le mèdecin, aidé par un apprenti, tint le bas de ma nuque fermement. Une douleur phénoménale s'échappa des 2 points de pression que faisait les deux mèdecins.

1 ... 2 ... 3 ...

Et d'un coup, ils appuiyèrent ensemble des deux cotés de mes vertèbres. J'entendis un horrible " crac ! ", suivis d'une douleur insoutenable. Je laissa échaper un énorme cris de douleur et sentis deux larmes perler au coin de mes yeux, aaaïïïïeeeee !!!!! Je sérais mes poings au maximum pour évacuer l'affreuse douleur qui venait d'exploser. "Un peu mal" on avait dit !


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Lun 28 Mai 2012 - 12:07
avatar
Invité

En rentrant, j'entendis Olivia pousser un cri terrible. Je me précipitais vers la chambre et toquais de toutes mes force.

Olivia, OLIVIA! LAISSEZ MOI ENTRER! hurlais-je, frustrée de ne rien pouvoir faire.

La porte s'ouvrit soudain et je basculais à l'intérieur de la pièce. *BOUM!!* je me retrouvais à plat ventre devant le médecin. Je me relevais, sentant la colère monter et atteindre un pic qui pouvais être dangereux pour les personnes m'entourant. Je me maîtrisais du mieux que je put mais en appercevant mon amie étendue sur le lit et son visage ravagé par la douleur, je ne put me retenir plus longtemps.

Bon sang, mais regardez-la! qu'est-ce que vous lui avez fait, nom de Dieu!! explosais-je enfin. Regardez-vous vos patients?! La pauvre souffre, vous n'auriez pas pu prévoir ça et lui injecter un anestésiant? c'est quoi vôtre travail, à la fin! soigner les gens ou leur faire mal?!

Je désignais en même temps Olivia puis je pointais un index accusateur sur le médecin et son apprentis. Le médecin, au fur et à mesure que j'exprimais ma colère, rougissait de plus en plus. Il fini par dire d'un ton très calme malgré le colère qui se peignait sur son visage :

Mademoiselle, laissez les professionels à leurs professions, s'il vous plait. Et baissez d'un ton, je vous prie, nous sommes dans un hôpital.

Sur ces paroles, il sortis avec son assistant sur les talons. Je m’approchais du lit de mon amie et lui caressais la main, car je ne pouvais rien faire d'autre.

[HRP = pardon pour le retard... >< entre les révisions et le manque d'inspi, j'ai eu du mal, j'espère que ma réponse te plaira.]
#   Lun 11 Juin 2012 - 10:39

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Quelle douleur ! Mais quelle DOULEUR ! Bien que j'eu sentit que mon articulation avait été remise en place et que la douleur commençais à partir, je rougissais de colère comme le mèdecin et son infirmier. Même si l'horrible coup m'empêchais de voir exactement bien autour de moi, je vis quand même arriver Kana dans la salle. Elle hurlait de rage sur le docteur qui aurai quand même pu me mettre un calmant avant de "m'administrer" cet horrible traitement. Il répliquait calmement comme si ce qu'il venait de faire était tout à fait normal :

Mademoiselle, laissez les professionels à leurs professions, s'il vous plait. Et baissez d'un ton, je vous prie, nous sommes dans un hôpital.

Je n'écoutait qu'à moitié. Toutes ces émotions n'avait vidées de toutes mon énergie. Bon, tant pis pour l'entrainement de gymnastique. La prochaine fois, j'éviterai de pousser trop haut le niveau pour impressionner mon petit monde et puis d'abord ce n'était pas mon caractère. Mon caractère ... J'eu un instant de vide dans mes pensées. C'est vrai ça. Au par avant, je n'aurai jamais eu le courage de faire ça. Au par avant, je ne prenais jamais de risques. Et puis parler comme ça à des gens que je ne connais pas, ça ne me correspond pas du tout. Depuis que je suis arrivée à Terrae, je changeai continuellement. Pas seulement à cause du changement d'ADN qui me permettait d'utiliser mes pouvoir ... Il y avait autre chose ... Oui, depuis que j'était à Terrae je n'étais plus la même. Mon passé me lachait enfin.

(Moi aussi je suis en retard, mais maintenant je vais pouvoir répondre plus souvent.)


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Lun 2 Juil 2012 - 9:06
avatar
Invité

Je sentis Olivia se détendre un peu sous mes doigts et continuais de lui caresser la main, espèrent qu'elle se réveille bientôt. Je regrettais de m'être éloignée de mon amie. Mais quel bourrin ce "professionnel"! Professionnel, mon c...
Et le calmant, ça existe pas, peut-être??? Je continuai à râler contre lui en mon fort intérieur. La pauvre Olivia, elle avait du avoir très mal... Au vu du cris qu'elle a poussé, j'aurais voulu que ce soit moi plutôt qu'elle... Je décidais de tenter de lui parler.

Olivia? Tu te sens mieux? demandais-je, pas sûre du tout d'avoir une réponse en retour.

Je m'inquiétais tellement que, quand mon ventre me fit bruyamment savoir que j'avais dépassé les limites de ce que j'avais mangé, je sursautais violemment. Avant d'éclater de rire. Je me levais.

Je reviens tout de suite, il faut que je mange... Ris-je.

Je me dirigeais vers la porte pour aller chercher un snack. Je regardais des deux côtés du couloir avant de repérer le distributeur. Je m'avançais et sortis mon argent. Je payais et pris deux Twix. Je retournais aussi sec à la chambre de mon amie. Je croisais le médecin responsable de la douleur d'Olivia et lui dédiais mon plus beau regard noir et meurtrier. Il déglutis bruyamment et accéléra le pas. Je pouffais encore lorsque je rentrais dans la salle où Olivia se reposais.
#   Mer 25 Juil 2012 - 19:24

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Enfin ... La douleur commençait à lacher prise et je pouvais maintenant me détendre sans faire attention à ne pas bouger mon articulation réssement replacée. Juste à coté de moi, kana était là, à mon chevet.

Olivia? Tu te sens mieux?

Elle avait l'air très inquiète. Ce qui était normal avec le cris que j'ai du poussé pendant la reposission de mon articulation. J'aurais bien voulu lui répondre mais la fatigue m'empêchai de lâcher le moindre mot. Mais quelle heure était-t-il ? Je réussis à ouvrir légèrement les yeux. Je tourna ma tête vers Kana, elle avait un regard inquiet et fatigué. Derrière elle, le soleil était en train de se coucher, la nuit ne devrait pas tarder à tomber. J'allais à tout les coups devoir rester ici au moins pour cette nuit. J'essaya d'articuler quelques mots pour rassurer mon amie :

Oui ... ça va ... mieux.

Si le soleil se couchait, il devait être tard. Depuis combien de temps était-t-elle ici ?

Je reviens tout de suite, il faut que je mange...

Kana se releva d'un coup et quitta la pièce. Mes paupières était horriblement lourdes. Tout ces évênement m'avais épuisée. J'étais tellement fatiguée qu'il me fallu seulement quelques secondes avant de m'endormir profindément. Elle ne pris pas beaucoup de temps. Quelques minutes plus tard, la télépathe était déjà de retour dans la chambre d'hôpital avec deux twix à la main. Je ré ouvris légèrement les yeux. Elle n'étais pas la seule dans la pièce, un mèdecin rentrai dans la chambre et s'adressa à Kana :

Mademoiselle il va falloir que vous vous en alliez. Il est tard, l'hopital va bientôt fermer aux visiteurs.


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   Ven 24 Aoû 2012 - 10:31
avatar
Invité

Oui ... ça va ... mieux.
Je souris, un peu rassurée d'entendre sa voix. Alors un médecin entra dans la chambre.

Mademoiselle il va falloir que vous vous en alliez. Il est tard, l'hopital va bientôt fermer aux visiteurs. dit-il.

Je regardais par la fenêtre et réalisais que le soleil se couchait. Complètement rattrapée par le temps, je sentis la fatigue envahir mes membre et mon esprit. Je regardais Olivia qui avait ouvert les yeux à demi. Je voulais rester auprès d'elle pour attendre qu'elle soit remise mais, comme l'hôpital fermait aux visiteurs, je tentais quelque chose.

Oh, monsieur, s'il vous plait, laissez moi encore un peu de temps... Et Olivia, elle va bientôt sortir non ? Implorais-je.

Le médecin me regarda avec pitié.

Je comprend votre inquiétude, mademoiselle... je vais voir ce que je peux faire mais de toute façon, vôtre amie ne sortira pas avant demain.

Tant pis, me dis-je, je resterais quand même. Le médecin sortit pour aller voir l'administration.

[HRP=pardon pour le post méga-court... j'espère que ça te plaira quand même... Pardoooooooooon Cry ]
#   
Contenu sponsorisé

 

le sport, rien de mieux pour mincir sans se priver des bons petits desserts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.
Aller à la page : Précédent  1, 2