Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Qu'est-ce que tu regarde? Je suis majeur moi... [Finish]
Mar 22 Fév 2011 - 6:17
avatar
Invité

Je revenais du bar de la ville après une longue nuit de beuverie, je n'avais pas l'habitude de me saouler, de plus, j'endurais bien l'alcool normalement. Il fallait croire que j'avais dépasser mes limites, j'avais bu une bonne partie de la soirée, rencontré quelques abrutis de taverne qui m'ont semblé immédiatement plus sympathique une fois bourré et je marchais maintenant dans l'obscurité. Il devait être plus ou moins 2heures du matin et l'heure tardive me rassure, je n'avais pas envie de croiser quelqu'un en revenant au dortoir... ah oui les dortoirs, je m'imaginais mal me réveiller le lendemain avec une gueule de bois et tout le boucan que les autres garçons pouvaient faire. Malheureusement, il me semblait que je n'avais pas d'autres choix, sauf celui de coucher dehors. J'avais fouiller la ville de fond en combe et j'avais demander à quelques gars du bars, il n'y avais pas d'hôtel par ici. Bon après tout c'était logique, cette petite ville ne devait pas être très populaire auprès des "nobles" gens de Tokyo, il devait y avoir bien mieux ailleurs. Personnellement, je n'aurais même pas ouvert de bar ici, vu que la majeur partie de la population avait sous 21ans, les quelques rares clients étaient des habituer et je crois que j'en fessais maintenant partie, même si je ne consommais que très peu à mon habitude.
Je tentais de voir ce qui avais devant moi, le pas chancelant de temps en temps, les rares lampadaires éclairait mon chemin jusqu'à l'institut. Je savais que je le regretterais, à vrais dire je le regrettais déjà. J'arrivais enfin devant les portes de l'institut qui semblait désert à cet heure de la nuit, je saluais un homme qui me laissa passer avec un air amusé, il avait probablement remarqué mon état, je me contentais de lui lancé un regard froid et emplis d'amertume.

La nuit était fraiche sans être glacée, je portais mes vêtements de ville et non mon uniforme scolaire, comme d'habitude ma tenue n'avait rien de normal. Je n'arrivais pas à la décrire moi même, ma description s'arrêtait à rouge et noire avec quelques plaques de métaux ébène un peut partout. Cette tenue donnait une drôle de lueur à mon regard, je ne saurais le définir mais, il semblait plus froid qu'à son habitude, peut-être étais-ce le métal? Perdu dans mes réflexions je ne remarqua pas la... petite, fille qui était devant moi et je la percutais, tiens je n'étais donc pas seul à être debout à cet heure? Je la regardais d'un seul œil, l'autre caché par quelques mèches de cheveux, mon visage n'affichait aucunes émotions, j'empestais l'alcool, j'en étais certain. LA lune projetais mon ombre sur elle d'une manière sinistre. J'attendis un moment puis, je lui tendis ma main pour l'aider à se relever et pris la parole d'une voix lasse.

-Pardons, je croyais être seul debout à cet heure, t'es pas supposer dormir? T'as quel âge, 13 ans?

Non, l'alcool ne m'influençait pas... bon un peu oui, je parlais avec beaucoup plus de facilité et chose difficile à faire, j'étais plus directe. Bon, j'en avais peut-être trop dit, à vrais dire, j'avais laisser sortir tout ce que je pensait, sans filtrer l'information. J'espérais ne pas lui faire peur, ou peut-être que si, enfin mon accoutrement et ma mine aurais suffit à en faire courir plus d'un sous ses couvertures, je me demandais comment elle réagirais.


Dernière édition par Eichi Katsuo le Jeu 3 Mar 2011 - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mar 22 Fév 2011 - 17:23
avatar
Invité

Les heures passaient... Et Alice, allongée dans son lit, n'arrivait pas à dormir. Elle se retournait dans tout les sens, comptait les moutons, changeait de position, enlevait une couverture, en rajoutait une... Rien à faire, la sommeil ne venait pas. Elle fixa pendant de longues minutes le plafond. 01:00...
Bon, ça suffit. Alice se leva et doucement, elle sortit de la chambre en prenant au passage son manteau. Elle traversa l'institut et alla prendre l'air dans la cour.

Pas un chat à l'horizon. Il faisait noir et seuls les quelques réverbères éclairaient la cour d'une faible lumière. Alice marchait en regardant désespérément de droite à gauche craignant de voir un zombie, un alien ou je ne sais quoi venir l'agresser dans la pénombre de la nuit.
L'imagination d'Alice se mit alors en mode ON. Un E.T pourrait l'attendre là, dans ce buisson qui bouge dans tout les sens !! Il l'appellerait alors et l'emmènerait sur sa planète lointaine pour faire des expériences avec elle. Ou alors, un tueur sanguinaire l'attendrait derrière l'arbre pour enfin se jeter sur elle et la tuer sans pitié.
Et cette grande ombre qui gesticuler dans tout les sens devant elle pourrait l'a dévorer en deux secondes !! Oh mais... Ce n'était plus son imagination qui lui jouait des tours là.

Alice prit conscience qu'elle ne rêver pas et s'arrêta net de bouger et fixa la grande ombre avec de gros yeux. C'était la fin, elle allait se faire dévorer par le Chupacabra en chair et en os.
Au moment ou elle s'apprêtait à hurler d'horreur la grande ombre la bouscula et la fit tombé à terre, et Alice en oublia de crier.

Ce n'était pas un monstre. Juste un homme. Un homme bizarre d'ailleurs... Cela rassura Alice, elle avait la conscience un peu plus tranquille même si elle ne connaissait pas cet inconnu très étrange.
Il lui tendit la main et l'aida à se relever. Il sentait l'alcool à en faire tuer une mouche. Vue l'heure c'était sans doute un bourré qui avait pas mal picolé. Sur quoi Alice était-elle encore tombé...?

Elle le scruta d'un regard vite.
Avait-elle bien entendu la phrase du jeune homme ? Il avait bien dit qu'elle avait 13 ans ???!!! Impensable !!
Elle lui répondit d'un ton sec :


"Si je ne dors pas, cela ne te regarde en rien. Et du haut de mes 16 ans, je sais très bien si je manque de sommeil ou pas."

D'accord il était saoul... Mais ce n'est pas une raison pour remuer le couteau dans la plaie du complexe d'Alice !
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 24 Fév 2011 - 4:38
avatar
Invité

Ma tête bascula légèrement sur le côté, comme celle d'un oiseau curieux, le mouvement était calculé. Mon visage restait froid, elle me scrutait et j'aimais bien son regard... vide. J'en avais un peu marre de croiser des gens pétillant de bonheur, comme si tout n'était que beautés en ce bas monde. Elle, semblait indifférente et un petit sourire étira le coin gauche de ma bouche. Quand elle prit finalement la parole elle avait un ton sec.

"Si je ne dors pas, cela ne te regarde en rien. Et du haut de mes 16 ans, je sais très bien si je manque de sommeil ou pas."

Eh bien, j'avais touché un point faible? Ou étais-ce tout simplement sa personnalité? Bah, je n'avais pas vraiment de temps à perdre avec ces banalité, c'était bien plus amusant de croire que c'était une gamine. Je lui posais ma main sur la tête et lui ébouriffais les cheveux, une lueur de malice dans le regard, c'était plus fort que moi.

-Mais oui, c'est ça, reste que ce n'est pas une heure pour sortir. Et si j'étais un violeur d'enfant? Même si tu dis en avoir 16, tu n'en à pas l'apparence alors, ça ne change pas grand chose.

Hum, oui je me moquais un peu d'elle et dans mon état d'esprit d'homme saoul c'était distrayant. Je tentais de me ressaisir, je secouais la tête un peu, mes idée devinrent plus claires mais, j'écopais d'une migraine. Je passais ma main dans mes cheveux pour les ramener vers l'arrière et pour appuyer ma tête quelques secondes. Finalement je soupirais et d'une voix quelque peu troublé je m'excusais.

-Hum.. pardon, c'est l'alcool, je trouvais ça drôle, alors que c'est stupide. Incapable de trouver le sommeil?

Il fallait tout de même que je m'excuse, après ce que j'avais dit. À sa place je serais partis sans plus de mot et je savais bien que ce n'était pas tout le monde qui avait la même patience et tolérance. Ma migraine se calmait, jusqu'à ne devenir qu'un léger dérangement au niveau du crâne et j'en soupirais de soulagement. Malgré l'heure, je me sentais totalement éveiller, peut-être étais-ce la conséquence de mon levé trop tard ce matin? Ou plutôt.. cet après midi. Surement, alors tan qu'à aller me tourner et me retourner dans mon lit je pouvais me balader dans le coin. La cour était calme, je m'assoyais sur un muret de pierre et profitais du silence environnent, c'était bien pour ça la nuit...
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 24 Fév 2011 - 10:10
avatar
Invité

Oui, il était visiblement saoul vu sa drôle de dégaine. Il avait des drôles de gestes. Il ne fallait pas vraiment se prendre la tête alors... Mais c'était trop répétitif, tout le monde croyait que ce n'était une gamine. C'était plus qu'agaçant à la longue.

Tout à coup, le bourré approcha sa grosse main de la tête d'Alice avant de la décoiffer. Bon ce n'était pas grave, il était tard, c'était la nuit donc personne à l'horizon et puis il était sans doute inconscient des paroles qu'il disait à cette pauvre fille qui n'avait rien demandé, sous le tout l'alcool qu'il avait ingurgité.
Mais, il affichait une mine plus que malicieuse. Apparemment, cela l'amusait de voir une gamine de 16 ans à l'apparence d'une gosse rétorquer ainsi...

Découragée, Alice garda un air blasé sur son visage et se laissa faire.
Mais elle serra tout de même les poings et fit la moue...

Le jeune homme se secouait dans tout les sens tel un vieux chien à moitié endormie. Il faisait ça sans doute pour se remettre les idées en place. Alice l'observa.
Il s'excusa peu après de son comportement. C'était déjà ça ! Puis il alla s'assoir sur une murette.
Alice, qui se tenait face à lui, le regarda. Il avait l'air ailleurs le bonhomme.
Après un moment d'hésitation, elle alla s'assoir sur la murette, à côté de l'homme. Ne sachant pas trop quoi lui dire, elle fixa le sol, puis la lune.

Alice brisa ensuite le silence en lançant :


"Et toi, tu ne devrait pas dormir ?"

S'il était rentré dans la cour, c'est qu'il appartenait à l'institut. Il devait y avoir un couvre feu ici... Alice ne savait pas trop le fonctionnement de cet endroit mais bon.

Malgré qu'elle ne s'y connaisse pas en alcoolo et malgré qu'il est chambré Alice sur sa taille, elle le trouvait plutôt gentil, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

Mar 1 Mar 2011 - 5:57
avatar
Invité

[Vraiment désoler pour le retard, trop de choses à faire. Ontoni Gomen nasai.]

Je fixai l'adolescente, elle venait de s'asseoir près de moi, apparemment elle n'était pas très rancunière et savait garder son sang froid, deux qualité que j'appréciais chez une personne. Quand elle se mit à fixer la lune je fis de même... Comme le silence était agréable, un léger sourire se dessinais sur mes lèvres. L'adolescente ne semblais pas être de mon avis sur le silence par contre.

"Et toi, tu ne devrait pas dormir ?"

Mon sourire s'effaça aussitôt, remplacer par mon éternel expression froide et distante. Alors qu'une lueur de déception passait sur mes traits je réfléchis à sa question. Si je devais dormir? Je ne m'y connais pas sur cet endroit mais, je doute qu'il y ai un couvre feu, puisqu'il n'est pas seulement habiter par des adolescent et des enfante mais, aussi des adultes. Et puis, l'employer à l'entré ne m'avais rien dis à propos de l'heure de mon retour. Je fis un énorme effort pour ne pas dire la première chose qui me passait par la tête et ma voix en parut moins assurée.

-Oui, je suppose. À cet heure tout le monde devrais dormir non? Mais ce n'est pas parce qu'on devrais le faire qu'on le fais tous. Pour le moment... je n'ai étrangement pas sommeil, faut dire que je me suis réveiller dans les environs de 16 heure, ça ne dois pas vraiment aider.

C'était une logique implacable selon moi, on ne fais pas tous ce que notre guide moral nous dicte après tout. Je sentais que mes heures de levé en souffriraient. Bref, je souriais légèrement et je retirais un gant pour tendre ma main à l'inconnue. Autre chose qu'il faudrait que je me souvienne, sous l'influence de l'alcool je souriais beaucoup plus et je me présentais plus rapidement.

-Eichi Katsuo, je suis ici depuis 5 jours, ou plutôt 6 vu l'heure. 23 Ans.

Petite information supplémentaire à la fin, je savais son âge alors je devais lui dire la mienne. Je retirais maintenant mon autre gant et je déposais le vêtement rouge sang plaqué de métal noir à ma gauche. Je bougeais ensuite mes doigt pour les dégourdir un peu et y faire circuler le sang.
Revenir en haut Aller en bas

Mar 1 Mar 2011 - 22:14
avatar
Invité

[ Pas grave, je peux comprendre !! ^^ ]

L'inconnu lui répondit aussitôt d'un drôle de ton... Tiens, l'aurait-elle mit mal à l'aise ? Étrange... Quoi que non, c'était normal, il venait de ce prendre une cuite assez sévère le pauvre garçon. Mais ne nous éternisons pas sur son état, surtout qu'il s'était déjà "calmé".
Sa réponse mit tout de même un certain temps à monter au cerveau d'Alice. Trop de mot compliqué d'un coup c'était assez dur à analyser... De plus, il était tard, Alice somnolait à moitiée malgré le fait qu'elle n'arrivait pas à dormir. Elle en conclu alors que c'était un philosophe du soir.


~ Pffiou, je suis fatiguée moi à m'embrouiller pour une phrase si simple..., pensa-t-elle.

Elle hocha la tête, approuvant la réponse de l'homme qu'elle avait à moitié suivi. Perchée la pauvre petite.
Puis, elle aperçu d'un œil qu'il s'enlevait un gant. Un gant long et bizarre. Tout comme son propriétaire en fait... C'était un style vestimentaire original. Mais Alice aimé bien ça. Cela prouvait qu'il avait un caractère lui au moins. Ce n'était pas un clone fashioniste qui doit impérativement suivre le look des autres...

Il lui tendit sa main et se présenta de suite après, balançant pas mal d'informations à la suite. Ce monsieur avait donc 23 ans, il s'appelait Eichi et il était la depuis 5-6 jours.
Cela fit sourire Alice, et elle pouffa doucement portant sa main près de sa bouche.

Elle tendit sa main aussi, pour répondre à cette salutation.


"Alice Tighfied, 16 ans. Je suis ici depuis peu aussi."

Sa main serra celle de Eichi et un sourire s'afficha sur le visage d'Alice. Puis ses yeux se fermèrent au ralenti. Tiens ? Que ce passait-il ?... Sa main desserra celle de son camarade et elle commença à partir en avant. Une force l'attirait par devant avec une lenteur prodigieuse. Elle se leva de la murette, emportée.
Pouf, elle tomba et s'écrasa dans l'herbe.
La fatigue ? Oups.

Revenir en haut Aller en bas

Mer 2 Mar 2011 - 6:26
avatar
Invité

[ Blehh ^o^ c'est mignon xD ]

Eichi serra la petite main que les tendait son interlocutrice qui lui semblait de plus en plus fatigué. Alors, après tout avait-il raison? Ce n'était qu'une enfant, elle ne devrait pas être debout à cet heure mais, je me tenais bien de le lui faire remarquer.

"Alice Tighfied, 16 ans. Je suis ici depuis peu aussi."

Les yeux d'Alice ne semblaient plus lui obéir mais, je ne compris pas assez rapidement qu'elle ne tiendrais pas debout une minute de plus, la croyant capable d'un peu plus de contrôle. Je me contentais de la regarder alors qu'elle se levais pour aller s'écraser de tout son long dans l'herbe. Je restais un moment sans bouger, hésitant entre le rire et l'inquiétude, je finis par céder au rire et je me levais pour aller ramasser l'adolescente dans l'herbe. J'hésitais un moment, ne sachant trop comment la prendre sans la réveiller, décidément je n'aurais pas du venir dans la cour. Maintenant je me retrouvais avec une fille endormie comme une souche sur les bras. Bref, je la soulevais délicatement "princess style" comme on disait et je me dirigeais vers les dortoirs. Décidément, elle pesait bien sa taille la petite, c'était plus difficile de maintenir mes bras dans cette position que de la soulever elle. Arrivé à mi chemin je m'immobilisais.
*Ah non, je vais certainement pas entrer dans le dortoir des filles comme ça, Alice dans les bras, j'attirerais bien trop l'attention. Et puis, on me prendrais probablement pour un pervers... vu l'âge des filles de cet école ça ne me surprendrais même pas, pas un once de jugement ou de pitié, je n'aurais même pas le droit à un avocat! Eheh, bon alors je m'en débarrasse comment? Je ne vais tout de même pas la laisser en face de la porte du dortoir, ce serais bien pire. Bon, puisque l'institut viens à peine d'ouvrir ses portes il y à probablement des chambres de niveau étoile ou initié de libres et du coup, si je réussis à m'en procurer une, je vais éviter le boucan des enfants dans le dortoir des gars demain matin. Je ne sais pas si ma gueule de bois y survivrais. Et puis, elle aussi risque de se réveiller tard, éviter le boucan des dortoirs ne peu que faire du bien.*
Je me mis donc en route vers l'une des nombreuses chambres "privé" que j'avais vu à mon arrivée dans l'établissement, une fois dans le couloir l'opération fut simple, tourner toutes les poignées jusqu'à trouver une chambre déverrouillé et inoccupée, étrangement l'opération fut assez simple et je trouvais rapidement ce que je cherchais. En voyant les trois lits je devinais que c'étais une chambre pour initié, heureusement. Je déposais Alice dans le lit le plus à gauche et allais m'étendre un moment sur celui à l'autre bout de la pièce. Je me demandais comment elle réagirais à son réveil... et puis quoi? C'étais sa faute, valais mieux ne pas s'endormir face à un homme saoul et encore, elle était chanceuse car j'étais loin d'être le pire. Je soupirais, ne trouvant toujours pas le sommeil, j'allais recouvrir l'adolescente des couvertures du lit puis je sortais de la chambre pour aller me chercher des vêtements pour le lendemain, soulagé à l'idée de ne pas dormir dans le dortoir.
Pour finir je revenais dans la chambre et je déposais les vêtements sous le lit avant de me coucher.

[ Désoler j'ai couper court la fin je dois y aller et je tenais absolument à terminer ce post ^^" l'essentiel est la je crois au moins :p ]
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 3 Mar 2011 - 16:49
avatar
Invité

[ Ok, pas de soucis :p ~ ]

THE END !!
Revenir en haut Aller en bas

 

Qu'est-ce que tu regarde? Je suis majeur moi... [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.