Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Non, je ne suis pas morte, mais presque... [PV Sergueï]
Lun 27 Fév 2012 - 14:51
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Deux semaines. Cela faisait deux semaines que la chanteuse était à l'hôpital. Lorsqu'elle était arrivée, la première fois, en titubant avec du sang partout, tout le personnel médical avait été surpris, voir épouvanté, devant ces blessures quasi-mortelles. Elle avait été immédiatement emmenée aux urgences. Au tout début, elle avait été complétement momifiée. Mais maintenant, elle n'étant qu'en fauteuil roulant, en attendant que ses trois disques des vertèbres se "remettent" à leurs places. Sa jambe gauche était platrée, et son bras droit-bandé. Un des chefs de l'équipe médicale lui avait demandé : "Qui ou quel monstre monstre vous a fait ça ?". Alors la jeune fille avait répondu vexée : "c'est ma grande soeur Akari, et elle n'est pas un monstre, compris ?". Bref.
Aujourd'hui, comme tout les matins, elle s'était levée vers 9 heures et demi. Après avoir prit son petit-déjeuner, elle fût installée sur son fauteuil roulant électrique à technologie de pointe, payé par la prestigieuse famille Ushiromiya. Le prix de cette merveille a, d'ailleurs, été déduit de l'argent de poche de la responsable. Revenons à nos moutons. Célia se promenait dans le jardin de l'hôpital, et passait, tou les jours, son temps à observer le paysage. Dan passait tout les jours aussi, mais surtout en soirée. Quant à Akari, elle n'était pas venue ne serait-ce qu'une fois. D'un côté, Célia ne pouvait pas réellement s'en plaindre : sa grande-soeur adorée lui avait donné deux chances de survie que Célia n'avait pas saisies. De plus la chanteuse avait également dit qu'elle n'accuserait pas Akari de l'avoir mise mal en point puisque c'était Célia même qui l'avait cherché.
Sa faux était à la forge car la mannequin l'avait fait fondre. Un bruit de pas la réveilla de ses pensées. Elle se retourna lentement avec le fauteuil automatisé. Elle vit la personne qui l'avait dérangée, et avec un regard surpris, elle dit :

-"Sergueï ??"
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 25 Mar 2012 - 11:42
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Sergueï n'était pas frais ce matin. Sa soeur l'avait appelé à 4h du matin à cause du décalage horaire entre le Japon et la Russie, pour lui donner des nouvelles de sa famille, et en profiter pour s'enquérir sur l'état de santé de Célia. Cette question avait réussi à le réveiller totalement. Il ne savait pas comment elle allait. A vrai dire, il ne savait même pas dans quel hôpital avait été hospitalisée. Il n’osait pas le demander à Dan, et encore moins à Akari. Après tout, c’était à cause d’elle que Célia avait été envoyée à l’hôpital, quoi qu’elle en dise. Elle venait de baisser encore un peu dans son estime.

Finalement, ne réussissant pas à se rendormir après le coup de fil de sa grande sœur, il se résolut à s’habiller et à sortir de sa chambre pour aller voir si Célia n’était pas dans l’hôpital de Terrae. Après tout, un blessé dans un état aussi grave, on évite de trop le déplacer. Le temps qu’il arrive à trouver l’hôpital, il était déjà 10 heures. Oui, il n’est pas très rapide… En même temps, sur le chemin, il avait réfléchi à ce qu’il pouvait faire pour aider Célia, ou au moins lui faire plaisir. C’est en passant devant une boulangerie qu’il trouva son idée : des baguettes françaises. Ca lui remontera le moral ! Satisfait, il avait donc vite acheté ce qu’il voulait, et arriva finalement devant l’hôpital. Il se dirigea vers l’accueil, et demanda s’il pouvait rendre visite à Célia Ushiromiya, en précisant qu’il était un de ses proches. L’hôtesse le regardait un peu de travers, mais il fit semblant de ne pas le remarquer. Au bout d’un moment, la femme daigna accepter de lui donner son renseignement : elle se trouvait dans le jardin de l’hôpital. Il la remercia, et se dépêcha de se mettre hors de portée de son regard inquisiteur. Les gens comme ça l’énervait bien plus qu’il ne le laissait paraître.

Une fois dans le jardin, il se mit à chercher du regard son amie, tentant d’apercevoir un peu de rose parmie toute cette verdure. Malheureusement, il n’en vit pas. Agacé, il allait retourner voir l’hôtesse pour lui demander d’être plus précise dans ses renseignements, lorsqu’une voix l’interpella :

-Sergueï ??

Il se retourna vivement, et aperçut enfin Célia. Enfin, ce qu’il en restait. Son visage laissait voir l’horreur qu’il avait de la vision, et son inquiétude. Comment est-ce que sa propre sœur avait-elle pu lui infliger cela ?
Il s’approcha d’elle et lui passa gentiment la main dans les cheveux, se dépêchant de masquer ses sentiments par un sourire chaleureux.

-Salut Célia ! Comment te sens-tu ? Je suis désolé de ne pas être venu avant… Tiens c’est pour toi !- fit-il en lui tendant telle une offrande les baguettes qu’il lui avait acheté. Il sentait qu’au fond, elle n’allait pas très bien rien qu’en regardant dans ses yeux, mais préféra attendre qu’elle l’admette elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas

Mer 6 Juin 2012 - 19:20
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Sergueï se retourna vivement et dévisagea gentiment la jeune fille, surpris et inquiet. Il ne pouvait rien lui cacher de ses sentiments, Célia le connaissait parfaitement. Il lui sourit chaleureusement malgré tout, avant de lui poser la main dans les cheveux.

- Salut Célia ! Comment te sens-tu ? Je suis désolé de ne pas être venu avant… Tiens, c’est pour toi !

Le jeune homme lui tendit l’aliment qu’elle aimait le plus au monde : la baguette française ! Son regard qui paraissait vide depuis tout ce temps s’illumina à la vue des baguettes. Elle les prit, et commença à en déguster une avec gourmandise.

- Merci Sergueï ! C’est vraiment trop mignon de ta part ! Je vais très bien, merci de t’inquiéter pour moi – déclara-t-elle avec un énorme sourire.

Célia appréciait énormément son meilleur ami. Certes, il était différent des autres parce qu’il était gay (tout du moins au dernières nouvelles), mais elle s’en contre fichait. Il détestait sa grande sœur aussi… Et encore plus maintenant. Elle avait du mal à comprendre la raison de cette mésentente. Elle était incroyablement triste qu’Akari ne lui parle plus. On pouvait le voir dans ses yeux qui avaient perdus tout leur « pétillant » et leur joie de vivre. Célia, pour oublier tout ça, tendit un morceau de pain vers Sergueï en lui demandant s’il en voulait. Mais son regard croisa le sien, et elle sut qu’il avait deviné ses sentiments. Des larmes perlèrent alors au coin de ses yeux. Elle qui ne pleurait jamais, cette fois-ci elle ne pouvait pas se retenir. Akari était celle qui l’avait sauvée. Celle qui l’avait élevée, telle une mère. Et elle, elle l’avait déshonoré en la provoquant. Akari s’était défendu, et avait fait étoilisé Célia malgré ça.

- Tu dois mépriser Akari maintenant…- fit-elle en le regardant dans les yeux, à travers son voile de larmes.

Elle en était certaine. Sergueï, qui n’appréciait déjà pas la mannequin depuis leur première rencontre, ne pouvait tout simplement plus essayer de surmonter son inimitié envers elle désormais. Célia chercha malgré tout à faire remonter un peu sa sœur dans l’estime de son meilleur ami. Elle finit par dire, après avoir essuyé ses larmes :

- Elle a quand même été… gentille : elle a délibérément évité mes points vitaux, et ne m’a pas brisé les disques, elle les a juste déplacés !
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 8 Fév 2013 - 13:15
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Elle le remercia, avec un sourire énorme. Il lui sourit aussi, mais il sentait bien que ça n'allait pas. Elle semblait tenir le rôle de la fille joyeuse en toute circonstance, préférant dissimuler ce qu'elle ressent vraiment. Il s'agenouilla et posa ses bras sur les genoux de son amie, attendant qu'elle accepte de se confier à lui. Il prit le morceau de pain qu'elle lui tendait, et finalement lorsqu'elle croisa son regard, les larmes apparurent enfin, puis se transformèrent en sanglots. Doucement, il lui caressa les cheveux de nouveau. Il n'aimait pas la voir si triste, et dans cet état de faiblesse... Si seulement il pouvait trouver un moyen durable de lui rendre le sourire... Mais avant qu'il n'ouvre la bouche pour essayer de la consoler, elle prit la parole :

- Tu dois mépriser Akari maintenant… Elle a quand même été… gentille : elle a délibérément évité mes points vitaux, et ne m’a pas brisé les disques, elle les a juste déplacés !

Sergueï lutta contre son énervement grandissant. Ca n'aurait pas été très compréhensif de sa part. Mais là, honnêtement, la naïveté de Célia lui tapait sur le système : comment ça, elle avait été gentille ? Elle ne se rend pas compte qu'elle est dans un fauteuil roulant ou quoi ? Les Ushiromiya sont des fous ! Il se releva, et se passa la main sur le visage, essayant de ne pas aoir un ton trop mordant et aggressif :

- Non c'est sûr ! Elle a été super... sympa. Elle t'a juste déplacé les disques, youpi ! Ouah, je suis tellement impressionné par sa clémence ! Et puis, c'est une réaction tellement normale et appropirée face à sa soeur, tu sais que même moi j'explique la vie comme ça à Katarina ?

Il la regardait droit dans les yeux, abandonnant finalement la réserve qui l'empêchait de lui dire en face ce qu'il pensait vraiment. Là, il allait falloir qu'elle comprenne que ce n'était PAS une relation normale entre soeurs !

- Franchement, Célia... Tu y crois toi à ce que tu dis ? Tu es à l'hôpital là, dans un fauteuil et avec des platres ! Et c'est ta propre soeur qui t'a envoyé ici ! Tu trouve ça normal ? Non ! Niet, nada, nein ! -il baissa d'un ton, ne souhaitant pas particulièrement ameuter le personnel à cause de leur discussion et reprit- Il serait temps que tu te rendes compte de ça par toi-même, tu as le droit très légitime de lui en vouloir pour ce genre de réactions ! Tu aurais pu devenir tétraplégique, ou mourir au choix ! Oui, je méprise Akari. Et j'irai la voir un de ces quatre pour lui dire en face ce que je pense d'elle, même si je risque de me retrouver dans le même état que toi puisque c'est sa manière de communiquer.

Il se tut enfin, attendant la réaction de Célia. Elle allait sûrement défendre sa soeur une nouvelle fois, dire que c'était elle qui l'avait bien cherché, qu'elle l'avait bien mérité... Mais cele ne suffirait pas au jeune homme pour le faire changer d'opinion à propos de cette psychopathe. Et dire qu'il commençait tout juste à la trouver plus humaine !
Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !


Dernière édition par Sergueï Von Beilschmidt le Lun 11 Fév 2013 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dim 10 Fév 2013 - 10:49
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Non c'est sûr ! Elle a été super... sympa. Elle t'a juste déplacé les disques, youpi ! Ouah, je suis tellement impressionné par sa clémence ! Et puis, c'est une réaction tellement normale et appropirée face à sa soeur, tu sais que même moi j'explique la vie comme ça à Katarina ?

Sergueï, ne pouvant contenir sa colère, s'était relevé brusquemment et la fis sursauter malgré elle. Il se passa une main sur le visage, tentant de se reprendre : ce jeune homme n'a jamais aimé s'énerver en public, ses éclats de rage sont extrêment rare. Un ange de patience, comme on dit... Sergueï, petit chaton docile et calme, s'était transformé en lion. Célia savait bien qu'il n'avait pas totalement tort. Mais elle savait également que ça aurait pu être bien pire, comme lors du combat entre Shizuru et Akari. Cette dernière était son modèle, quoiqu'elle puisse faire. Alors qu'elle allait répondre, sûre d'elle en le fixant droit dans les yeux, son ami continua :

- Franchement, Célia... Tu y crois toi à ce que tu dis ? Tu es à l'hôpital là, dans un fauteuil et avec des platres ! Et c'est ta propre soeur qui t'a envoyé ici ! Tu trouve ça normal ? Non ! Niet, nada, nein ! -il baissa d'un ton, ne souhaitant pas particulièrement ameuter le personnel à cause de leur discussion et reprit- Il serait temps que tu te rendes compte de ça par toi-même, tu as le droit très légitime de lui en vouloir pour ce genre de réactions ! Tu aurais pu devenir tétraplégique, ou mourir au choix ! Oui, je méprise Akari. Et j'irai la voir un de ces quatre pour lui dire en face ce que je pense d'elle, même si je risque de me retrouver dans le même état que toi puisque c'est sa manière de communiquer.

Il la vexa, elle se mis à mon tour en colère. Le regard qu'elle offrait à son interlocuteur était l'exacte réplique de son aînée dont la discussion tournait autour. Ce même regard qui pouvait faire fuir n'importe qui, le regard cent pour cent Ushiromiya. C'était la première fois qu'elle regardait quelqu'un ainsi, dommage que son meilleur ami soit le premier à l'expérimenter. Etait-ce dû, comme l'avait dit la mannequin, à l'état du gène sadique/Ushiromiya de son ADN ? Elle dit, avec une voix étrangement douce et glaciale à la fois (un peu comme sa grande soeur quoi...):

- Tu as tout à fait raison Sergueï. Mais figure-toi qu'elle a arrêté deux fois, voir trois, le combat pour me demander si je voulais abandonner. Elle m'a même forcé à choisir une autre option que le combat, mais j'ai tout simplement foncé dans le tas, sans réfléchir aux conséquences. Me voyant si têtue et naive, elle s'est également énervée.

Son expression changea et devint plus gentille. Décidement, cet affrontement aura porté des fruits : son étoilisation et une mutation dans ses gènes. Exactement ce qu'elle, princesse Ushiromiya, souhaitait.
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 


Dernière édition par Celia Ushiromiya le Jeu 21 Fév 2013 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lun 11 Fév 2013 - 12:18
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Il eut une moue dubitative face à ce que lui disait son amie. Cela lui semblait fort improbable pour une personne comme Akari. Il ne répondit rien : de toute manière, s'il avait dit quelque chose, ça n'aurait fait qu'envenimer la situation. Il remarqua que Célia avait grandie. Elle était plus sûre d'elle, et plus aggressive. Elle ressemblait de plus en plus à sa grande soeur. Un silence s'installa, tandis que Célia le regardait avec un petit air satisfait. Que pouvait-il lui dire ? Si elle était heureuse de s'être fait tabasser... Il n'y pouvait rien. Un soupir fatigué lui échappa, et il brisa enfin le silence :

- C'est toi qui vois. Si tu es satisfaite d'être passée près de la mort grâce à ta soeur, alors tant mieux. Mais honnêtement, j'espère que tu t'en rend compte, ta soeur m'apparait désormais plus comme un monstre qu'une fille fragile et douce. C'est tout.

Lui aussi savait prendre un ton glacial quand il le fallait. Mais il ne souhaitait quand même pas se disputer avec Célie alors qu'il était venu la voir pour lui remonter le moral. Il esquissa à son intention un sourire contrit en changeant de sujet un peu abruptement :

- Bon, allez, n'en parlons plus. Tu sais que moi aussi j'ai été Initié ? Je suis un Air Guérisseur ! C'est cool, non ? Si ça se trouve, je peux peut-être essayer de te soigner un peu si tu veux !

Bon, il doutait de ses capacités à la guérir entièrement, surtout qu'il ne s'était pas particulièrement entraîné, mais il pouvait au moin accèlerer la guérison ! Un tout petit peu... Il devait aussi travailler ce pouvoir, au lieu de privilégier son contrôle de l'air. Qui s'amèliorait peu à peu d'aillerus, il arrivait à faire soufler un vent de plus en plus fort, et à le manipuler plus ou moins. Le jour où il serait capable de faire un Rasengan à la Naruto, il serait très heureux !
Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 21 Fév 2013 - 17:18
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- C'est toi qui vois. Si tu es satisfaite d'être passée près de la mort grâce à ta soeur, alors tant mieux. Mais honnêtement, j'espère que tu t'en rend compte, ta soeur m'apparait désormais plus comme un monstre qu'une fille fragile et douce. C'est tout.

Célia avait été surprise par le ton glacial utilisé par le timide Sergueï. Il avait pris conscience de ce que pouvait lui apporter son physique lorsqu'il s'agissait d'impressionner les autres apparemment. Elle ne pouvait pas lui en vouloir pour deux raisons : premièrement, il disait ça pour elle car il s'inquiètait pour elle, et deuxièment, il ne connaissait pas réellement Akari. Etant de nature conciliante, elle ne répliqua pas et se contenta d'écouter ce qu'il avait à rajouter.

- Bon, allez, n'en parlons plus. Tu sais que moi aussi j'ai été Initié ? Je suis un Air Guérisseur ! C'est cool, non ? Si ça se trouve, je peux peut-être essayer de te soigner un peu si tu veux !

Il avait rapidement changé de sujet, comprenant qu'une grosse dispute éclaterait s'il continuait dans cette voie. Célia ne fut pas vraiment surprise lorsque Sergueï lui annonça qu'il contrlait l'Air et qu'il était guérisseur... Il faut croire qu'elle en était déjà certaine, avec un caractère comme le sien, elle le voyait difficilement comme Tonnerre ou Feu. Sa proposition la toucha beaucoup. Elle lui devait beaucoup de choses... Il avait toujours veillé sur elle, à tel point qu'elle le considèrait comme un deuxième grand-frère un peu moins porté sur les combats et les femmes. Elle esquissa un sourire heureux et répondit :

- Merci pour tout, Sergueï ! Je serais heureuse de pouvoir me faire soigner par toi !

Célia lui tendit son bras bandé, étouffant un petit gémissement de douleur. Cette blessure venait d'une bêtise assez... débile : elle s'était par erreur électrocutée elle-même, ce qui lui avait valut une belle brûlure. Comme quoi... elle n'était pas si douée que ça dans la maîtrise du tonnerre. Au point de s'électrocuter soi-même... Elle retira délicatement son bandage, laissant peu à peu apparaître sa brûlure, qui n'était pas des plus bégnine à en juger par la peau rouge et pelée. C'était une belle preuve de sa maladresse... et de son manque d'entraînement.

- Je me suis électrocuté moi-même... disons que la coordination entre ce que j'aimerais que mon pouvoir fasse et ce qu'il fait vraiment n'est pas encore au point... -expliqua-t-elle avec un air gêné
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Non, je ne suis pas morte, mais presque... [PV Sergueï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Hôpital.