Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ]
##   Sam 6 Oct 2012 - 18:45

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

8h35, première heure du matin : sport. Et évidemment, j'ai trouvé le moyen de glisser, et de me tordre la cheville. Ah, des fois, je me dis que je ne suis pas très douée. Bref, je me retrouve donc à arriver en compagnie d'un certain Sergueï Von Beilschmidt. Un garçon de ma classe, qu'évidemment je ne connais pas, puisque je ne connais pas grand monde. Il me soutient en me tenant fermement par la taille, car à chacun de mes pas je manque de tomber. Nous rentrons dans l'infirmerie et je me laisse tomber, en essayant de me retenir un minimum quand même, eh oui, même avec une cheville en sale état, j'essaie de rester classe. Je dis bien " essaie " hein ... Je regarde autour de moi, l'infirmière n'est pas là. Je me tourne alors vers Sergueï et lui dit avec une voix et un sourire un peu gêné :

- Me ... Merci de m'avoir accompagné ... Si tu veux, je peux attendre seule l'infirmière ... Si tu veux retourner en cours ...

Ah, que je m'énerve quand je suis timide comme ça ! Je rougis légèrement, en regardant ce garçon qui, il faut l'avouer, est assez intimidant. Il a des yeux rouges, des cheveux blancs, et fait au moins un bon mètre 80 ! Je ne le connais pas bien, mais il a l'air très sur de lui, et est plutôt mignon.

Ma cheville me fait soudain mal, et je ne peux m'empêcher de froncer d'un coup les sourcils, et de serrer fermement mes poings. J'essaie de ne pas montrer ma douleur, mais mes yeux aux pupilles étrangement violette se remplissent soudain de larmes, que je ravale rapidement. Je détourne alors le regard pour éviter de croiser celui de Sergueï.


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Dim 7 Oct 2012 - 10:08

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Sergueï se disait que certaines personnes ne devaient pas être appréciées par la chance. Comme la fille de son cours de sport, qui venait de se fouler la cheville dès 8h. Une bonne journée en perspective... Il ne la connaissait pas bien, n'ayant jamais pris vraiment le temps de discuter avec elle, et comme il ne partageait avec elle que son heure de sport "obligatoire", n'en avait jamais vraiment eu l'occasion. Le sort décida qu'il fallait remédier à cela au plus vite : leur professeur le désigna pour l'accompagner à l'infirmerie, oubliant que ça ne servait à rien puisqu'il était Guérisseur. Mais bon, que ne ferait-on pas pour rater quelques heures de cours ? Sergueï omit donc de rapeller ce détail à leur cher professeur, et partit accomplir son devoir en bon prince charmant qu'il était.
Attrapant la jeune fille par la taille pour la soutenir, il l'emmena clopin-clopant jusqu'à l'infirmerie en silence. Elle était assez timide, et SergueÏ ne savait pas trop quoi lui dire. Ce ne fut qu'en arrivant dans la salle qu'elle réussit à lui parler.

- Me ... Merci de m'avoir accompagné ... Si tu veux, je peux attendre seule l'infirmière ... Si tu veux retourner en cours ...
- Non, c'est bon. Manquerait plus qu'on m'accuse d'avoir abandonné une pauvre blessée à son sort !

Il lui sourit gentiment, et remarqua alors qu'elle faisait une grimace sous la douleur. Il lui proposa donc une solution :

- Si tu veux, je peux te soigner. Je suis un Air Guérisseur, alors pour une fois que je peux servir... Mais si tu préféres attendre l'infirmière on peut toujours mettre de la glace dessus, heu...

Il chercha son nom, qu'il ne se rapellait malheureusement plus. Rah, lui et sa mémoire !


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Dim 7 Oct 2012 - 12:02

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Il décida de rester avec moi. Je me tournais à nouveau vers lui quand il me proposa gentiment de me soigner :

- Si tu veux, je peux te soigner. Je suis un Air Guérisseur, alors pour une fois que je peux servir... Mais si tu préféres attendre l'infirmière on peut toujours mettre de la glace dessus, heu...


Voyant son embarras, je compris qu'il ne voyait plus trop qui j'étais. Je lui fis un sourire un peu triste & gêné, en lui disant :

- Moi c'est Oksa, toi, si je me rappelle bien c'est Sergueï ?


J'avais souvent entendu parler de lui, en bien et en mal, dans les couloirs pour savoir qui il était, mais je ne dis rien du pourquoi je connaissais son nom. Je préférais répondre à sa question.

- Comme tu veux. Ce n'est rien de grave, je te laisse choisir, c'est ton pouvoir après tout ..


Je n'avais pas peur qu'il me fasse de mal, après tout, il avait l'air si sur de lui, il devait être plutôt doué. Mais je ne voulais pas abuser, ç'aurait été malpoli de lui demander directement de me soigner .. Ma cheville me lança à nouveau, mais cette fois ci je n'en laissais rien paraitre. Je continuais de l'observer, enroulant machinalement une de mes mèches de cheveux bleus autour de mes doigts. Je me rendis compte que j'avais soif, mais que je ne pouvais plus marcher. Je n'en dis rien, me disant que quand l'infirmière reviendrait je lui demanderais un verre d'eau. J'étais assez gênée comme ça, de me retrouver avec un inconnu qui me proposait gentiment de me soigner, je n'allais pas non plus tout lui faire faire ! Pourquoi étais je gênée à ce point ? Après tout, s'il m'avait accompagné c'est que ça ne le dérangeait pas, puisque sinon il m'aurait directement soigné au gymnase ... Oh la ... Je me posais bien trop de questions ...


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Dim 7 Oct 2012 - 12:53

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Le jeune albinos grimaça légerement en s'apercevant qu'il avait encore une fois était maladroit. Il espèrait juste ne pas avoir trop froissé la jeune fille... Qui l'étonna lorsqu'elle prononça son nom. Elle, elle avait soit une très bonne mémoire, soit informée par les ragots qui couraient sur l'albinos russe. Enfin, comme il n'était pas la seule personne à avoir des yeux rouges, les histoires sur lui étaient bien moins nombreuses que dans son ancienne école. Il avait appris à vivre avec, en plus, cela ne lui faisait presque plus rien.
Oksa accepta de se faire soigner sans attendre l'infirmière, aussi Sergueï s'agenouilla près de sa cheville et retira la chaussure puis la chausette pour popuvoir toucher la peau nue directement. Il avait remarqué que cétait tout de suite plus simple de cibler la blessure à soigner lorsqu'il pouvait la toucher : il était plus facile de "sentir" où intervenir. Il lança un petit regard interrogateur à la jeune fille, semblant s'assurer que ce qu'il faisait ne l'ennuyait pas, et remarqua qu'elle semblait très gênée. Il haussa un sourcil, puis se dit que c'était peut-être à cause de son apparence : les albinos étant plutot rares, peut-être qu'elle le trouvait intimidant... Et bon, en connaissant ce que la plupart des gens disaient sur lui, elle pensait peut-être qu'il était quelqu'un de très inquiétant. Ah, les yeux rouges... Une plaie.

- Oksa ? Je peux savoir ce qui ne va pas ? Si tu veux que je te laisse, n'hésite pas à le dire, tout simplement. Ah, et je m'excuse d'avance si je te fais mal, j'ai juste besoin de voir ce que je dois soigner.

Il dit cela avec un détachement affecté, tout en se concentrant sur la cheville de la demoiselle. Il la manipula un peu, tentant de voir où elle avait mal précisément, puis ayant trouvé, posa délicatement une main dessus et ferma les yeux. La sensation de douce chaleur sous sa main l'étonnait à chaque fois : il pouvait vraiment sentir ce que faisait son pouvoir en soignant la jeune fille. Au bout d'un petit moment, il retira sa main et tout sourire, lui lança :

- Voilà, c'est soigné. Il faut tout même que tu attendes l'infirmière pour voir si j'ai fait un bon travail. Veux-tu que je m'en ailles ?


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Dim 7 Oct 2012 - 18:34

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

J'observais sans essayer de cacher mon regard les yeux rouges du jeune homme. C'était décidément courant, d'abord je rencontrais Akira, qui avait lui aussi les yeux rouges, rouge sang même, puis Sergueï. Ce dernier s'agenouilla devant moi, et retira avec délicatesse ma chaussure puis ma chaussette, m'arachant une légère grimace de douleur quand ma cheville bougea. Je sentis le froid sur ma peau nue, puis une soudaine chaleur qui me surprit. Sergueï avait posé sa main brûlante sur ma cheville. Je rougis légèrement, et dut avoir un regard très gêné, car il me demanda :

- Oksa ? Je peux savoir ce qui ne va pas ? Si tu veux que je te laisse, n'hésite pas à le dire, tout simplement. Ah, et je m'excuse d'avance si je te fais mal, j'ai juste besoin de voir ce que je dois soigner.

Je lui répondis d'une voix douce :

- Non ... Ce n'est pas ta faute ... Et ça va, tu ne me fais pas trop mal ...


J'osais un léger sourire, que je perdis quand il manipula ma cheville. Je le regardais poser délicatement sa main à l'endroit où j'avais mal, puis fermer les yeux. Une douce chaleur envahie ma cheville, je fermais les yeux, ressentant petit à petit de moins en moins de douleur. Quelques secondes plus tard, Sergueï lâcha mon pied et je rouvrais les yeux. Avec un grand sourire, il me dit :

- Voilà, c'est soigné. Il faut tout même que tu attendes l'infirmière pour voir si j'ai fait un bon travail. Veux-tu que je m'en ailles ?


Je ne tenais pas particulièrement à le voir partir, alors, lui rendant un sourire renversant, et avec une voix moins gênée qu'avant, je lui répondis :

- Profite de pouvoir rater un peu les cours et reste !

Je fus moi même surprise par mon audace, et rougis encore un peu plus. J'aurais voulu disparaitre, mais je soutins son regard. Depuis quand osais je parler si facilement à quelqu'un ? Je ne sais pas pourquoi, mais Sergueï m'inspirait confiance.


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Ven 12 Oct 2012 - 12:30

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Le jeune homme se sentit rougir devant le magnifique sourire que lui avait offert la jeune fille, et tenta maldaroitement de le cacher en toussotant un "ok" pour signifier qu'il acceptait de rester avec elle. Après tout, un cours à louper est toujours une chance à saisir ! Il s'assit près d'elle, et reprit sa couleur habituelle, c'est à dire un visage absolument blanc, sans aucune trace de rougeur. Heureusement que ces couleurs partaient rapidement. Il détailla rapidement la jeune fille, remarquant qu'elle semblait un peu moins gênée qu'au début. Elle était tout de même très jolie : une peau de porcelaine, un visage fin et doux, des cheveux bleus un peu plus foncés que ceux d'Akari... On aurait dit une poupée. Elle lui faisait un peu penser à Célia dans ses rares moments de calme, avant que sa soeur ne prenne en main son entraînement.
L'infirmière ne semblant pas vouloir se montrer, il se dit qu'ils avaient vraiment tout le temps de lier connaissance. Si ça trouve, ils rateront même le cours de sport dans son intégralité ! Une perspective réjouissante, non ?

- Alors Oksa, tu es nouvelle non ? Terrae te plaît ? Je sais qu'en général les nouveaux arrivants sont toujours un peu chamboulés par ces histoires de magie et tout ça... J'ai eu du mal à m'y faire d'ailleurs...

Lui qui n'avait jamais vraiment cru à la magie et toutes sortes d'enchantements... Sans doute avait-il un esprit un peu trop rationnel. Arriver dans cet Institut où les jeunes jouaient avec leurs pouvoirs et où des éclairs fusaient d'un peu partout dès qu'on passer près des dortoirs des Tonnerres avait été une expérience assez amusante. Sergueï aimait particulièrement voir les gens s'entraîner avec leur pouvoir. Les Feux étaient fascinants, mais c'était les Eaux qu'il préférait. Ils avaient une manière de faire particulièrement jolie à voir, tout dans la douceur alors que les Feux préféraient en général faire exploser tout ce qui était à leur portée (dangereux, ces Feux, surtout quand on est juste à côté d'eux). Il avait entendu dire que c'était le caractère qui déterminait les futurs pouvoirs : il décida alors d'essayer de deviner l'élément que controlerait Oksa plus tard. Ca pourrait être amusant !


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Dim 14 Oct 2012 - 12:16

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

D'après ce que je compris à l'espèce de toussotement de Sergueï, il était d'accord pour rester. Et si j'avais bien vu, il avait même rougit un peu ! Je ne pus m'empêcher d'avoir un léger sourire. Il s'assit près de moi, et je me tournais légèrement pour pouvoir le regarder sans me tordre le cou. Il m'observait de ses yeux rouges, et je faisais de même, de mes yeux aux prunelles violettes.
Sergueï entama la conversation :

- Alors Oksa, tu es nouvelle non ? Terrae te plaît ? Je sais qu'en général les nouveaux arrivants sont toujours un peu chamboulés par ces histoires de magie et tout ça... J'ai eu du mal à m'y faire d'ailleurs...


Si Terrae me plaisait ? Je ne savais pas trop, je n'avais pas trop eu l'occasion de tout découvrir. Oui je m'étais balladée un peu partout, mais en ne regardant jamais attentivement, mon regard se contentait de survoler ce que je voyais. J'étais comme ça, je ne cherchais pas à comprendre, j'observais, c'est tout. Quand à m'habituer à toute cette magie, je n'avais eu aucun mal. Déjà petite mon père s'amusait à me raconter des histoires abracadabrantes, et j'y croyais moi, à ses histoires ! Je souris et lui répondis :

- Je n'ai pas trop eu l'occasion de découvrir Terrae en détail. J'y suis bien, mais je ne sais pas trop si j'aime cet endroit .. Quand à m'adapter à ces histoires de magie comme tu dis, je n'ai eu aucun mal, au contraire, j'adore ça !


Je laissais aller ma pensée, me rappelant d'une fois où j'étais passée à côté du bâtiment d'entrainement, et où j'avais entendu un tel vacarme que j'avais passée la tête à l'intérieur, intriguée. J'avais alors vu un morceau de bois passer en volant juste devant moi, et un jeune garçon rire aux éclats devant une armoire qui venait d'exploser. A côté de lui, une jolie jeune fille le regardait avec un doux sourire, elle l'avait un peu réprimandé. Cela m'avait fait sourire. Sergeuï pouvait guérir, il devait donc être Air Soleil si mes souvenirs étaient bons. J'aimais beaucoup ce pouvoir, je lregardais le garçon aux cheveux blancs avec un sourire.

- & toi, même si tu n'es pas nouveau ça m'intéresse quand même, tu aime bien Terrae ?


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Ven 19 Oct 2012 - 19:06

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Il rit un peu lorsqu'Oksa avoua beucoup aimer la magie, car il trouvait qu'elle ressemblait assez à une fée elle-même. Elle était petite et très fine, assez aérienne même, ce serait amusant si elle pouvait contrôler le même élément que lui ! Elle lui sourit et lui posa à son tour une question :

- Et toi, même si tu n'es pas nouveau ça m'intéresse quand même, tu aime bien Terrae ?

Sergueï réfléchit un court instant à la réponse qu'il allait donner... Après tout, c'est vrai qu'il était heureux de ses pouvoirs et des rencontres qu'il avait faites... Mais s'il était ici, c'était quand même à cause de la mort de son grand-père... S'il n'était pas décédé, il aurait pu ne jamais découvrir l'existence de la magie, mais il aurait continué à vivre comme avant. Il poussa un léger soupir, et lui répondit d'une voix égale :

- Pour faire court, c'est entre les deux. J'apprécie Terrae, mais ne pas savoir qu'elle existait ne m'aurait pas manqué. Je me suis aperçu que j'étais tout de même un des privilégiés des élèves : je n'ai pas subi quelque chose d'horrible, je n'ai pas vu tout ce que j'aimais ce faire massacrer... J'ai juste perdu plusieurs proches. Mais j'ai toujours de la famille, une vie m'attends dès ma sortie de Terrae... Les pouvoirs sont juste un extra. Je suis bien conscient de la chance que j'ai. Donc on peut dire que j'aime bien être ici, mais que je ne le mérite pas vraiment.

Il masqua sa gêne à l'idée de raconter un peu trop sa vie à Oksa, qu'il connaissait à peine après tout, et se dépêcha de basculer la conversation sur elle, pour passer à autre chose. Il n'aimait pas vraiment parler de ce qui l'avait conduit dans cet Institut...

- Bref, hum, tu t'es fait des amis ici ? J'espère qu'on t'as bien accueuillie !


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Sam 20 Oct 2012 - 12:18

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Sergueï rit un peu, ça me fit sourire car je le trouvais plutôt mignon quand il riait, même légèrement. Je le sentis réfléchir après avoir posé ma question, mais il me répondit assez rapidement :

- Pour faire court, c'est entre les deux. J'apprécie Terrae, mais ne pas savoir qu'elle existait ne m'aurait pas manqué. Je me suis aperçu que j'étais tout de même un des privilégiés des élèves : je n'ai pas subi quelque chose d'horrible, je n'ai pas vu tout ce que j'aimais ce faire massacrer... J'ai juste perdu plusieurs proches. Mais j'ai toujours de la famille, une vie m'attends dès ma sortie de Terrae... Les pouvoirs sont juste un extra. Je suis bien conscient de la chance que j'ai. Donc on peut dire que j'aime bien être ici, mais que je ne le mérite pas vraiment.


Une vie qui l'attendait dès sa sortie ... Cette phrase me marquait, je ne savais pas pourquoi, mais elle me chamboulait un peu. Une vie ... Moi aussi j'en avais une, mais je n'y pensais jamais ... Mon frère, ma mère ... Je les avais abandonné, le sourire aux lèvres ...
Je masquais rapidement la tristesse qui risquait de se trouver dans mes yeux, et, ayant détourné le regard quand ma pensée s'était mise à faire des siennes, je me tournais vers Sergueï en essayant de lui sourire aussi naturellement que possible. Il me posa alors une autre question :

- Bref, hum, tu t'es fait des amis ici ? J'espère qu'on t'as bien accueuillie !

Des amis ? Hum ... On ne pouvait pas vraiment dire ça comme ça ... Je repensais à toutes ces fois, où, assise contre mon arbre dans la cour, j'avais regardé les autres élèves passer, m'ignorant sans vraiment le vouloir. Ce n'étaient pas leur faute bien entendu, j'étais simplement trop discrète. Mais, en même temps, la seule fois où j'avais essayé d'aborder quelqu'un, c'était Akira ... Et, on ne pouvait pas vraiment dire que tout s'était bien passé ... Des amis, je n'en avais pas, mais, comment l'avouer à Sergueï ?

- Des ... Des amis ?


Je restais silencieuse encore un moment, puis, essayant de ne pas montrer mon chagrin :

- Je n'en ai pas vraiment, je suis du genre solitaire ..


Je ne savais pas mentir, mais j'espérais qu'il ne s'apercevrait de rien, qu'il ne verrait pas mes yeux se remplir de larmes, qu'il ne se rendrait pas compte de combien j'avais honte d'avouer ma faiblesse. Je voulais devenir forte, mais la j'étais tout le contraire. Je ravalais donc mes larmes et ma honte, et lui faisais un sourire, forcé certe, mais quand même un sourire.


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Sam 27 Oct 2012 - 13:04

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Le jeune homme sentit que Oksa ne souriait plus après sa question. Il la regarda, intrigué par ce changement d'émotions : elle ne pouvait pas être si seule que ça quand même... Elle répéta le mot "amis" une fois, comme pour s'y habituer, avant de retourner à son silence. Sergueï s'en inquiéta, mais ne fit pas un geste. Qui sait si elle revivait des souvenirs douloureux, il ne voulait pas être responsable d'un autre lâchage de plombs comme celui d'Alexander, qui l'avait quand même secoué mine de rien. Il ne brisa pas le silence, préférant attendre la réponse sans la brusquer. Oksa ne le fit pas attendre si longtemps que ça :

- Je n'en ai pas vraiment, je suis du genre solitaire ...

Elle paraissait être sur le point de fondre en larmes. Le sourire qu'elle lui fit ne trompa Sergueï : ce sourire là avait été le sien pendant trop longtemps. Il savait distinguer les vrais sourires des faux, et celui-là tentait juste de cacher un sentiment de détresse. Personne ne peut rester seul trop longtemps, où alors il est vraiment tès fort et complètement dénué de sentiments. Il passa son bras autour de l'épaule de la frêle jeune fille et la rapprocha de lui. Il comprenait.

- Je sais ce que ça fait, d'être solitaire. Mais ici, ça n'est pas possible de l'être, il y a toujours quelqu'un pour toi. Depuis combien de temps vis-tu à l'écart des autres ? Tu n'as rencontré personne depuis ton arrivée ici ?

Il ne savait pas vraiment comment la jeune fille allait prendre ce soudain geste d'affection, si elle allait tenter de s'enfuir au lieu de se confier, et continuer à vivre "en solitaire"... Il souhaitait vraiment pouvoir l'aider, comme Klaus l'avait fait pour lui. Il suffit qu'une seule personne vous fasse sentir que vous êtes important pour vous sentir mieux.


Hrp : désolé pour le retard, j'ai eu un gros problème d'ordinateur, je pense qu'il commence à se faire vieux...


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Sam 27 Oct 2012 - 19:16

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je tentais de masquer ce sentiment de détresse derrière mon faux sourire, mais Sergueï n'était pas dupe. Il passa un bras autour de mes épaules et se rapprocha, j'eus un mouvement de recul, et le regardais avec de grands yeux. Il prit la parole :

- Je sais ce que ça fait, d'être solitaire. Mais ici, ça n'est pas possible de l'être, il y a toujours quelqu'un pour toi. Depuis combien de temps vis-tu à l'écart des autres ? Tu n'as rencontré personne depuis ton arrivée ici ?


J'eus un instant d'hésitation, il avait l'air de me comprendre, mais qui sait s'il ne se moquait pas de moi ? Mais il avait l'air si sincère, si honnête ... J'enlevais un peu ma carapace, et posais ma tête contre lui, n'ayant plus aucun mouvement pour m'éloigner. J'avais peur, peur que mes larmes se mettent à couler, peur de me montrer si faible, si lâche, peur que Sergueï s'aperçoive de comment j'étais réellement. La voix faible, diffcile à entendre, comme un murmure, je répondais à ses questions :

- Je ... Je n'adresse plus la parole à personne, sauf ... Sauf quelques exeptions ... Depuis la mort de mon père ... Je ne parle plus à ma mère, ni à mon frère ... J'ai rencontré quelqu'un ... Mais ça s'est très mal passé ...

Je sentais que j'allais craquer, les sanglots montaient en moi, et j'avais beau les retenir, ils finiraient par éclater. Me serrant contre Sergueï, je laissais alors mes larmes couler en silence sur mes joues. Pourquoi je me laissais aller ? J'avais toujours su me contenir, mais Sergueï m'inspirait confiance ... J'avais toujours peur, et pourtant, je laissais mes pleurs s'emporter.


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Sam 27 Oct 2012 - 20:03

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Oksa posa la tête contre lui, et il sentit que son armure commençait à se briser. Elle ne savait plus où elle en était, c'était facile à deviner. Sergueï lui caressa doucement les cheveux, d'un geste presque fraternel car après tout, cétait lui le plus vieux des deux donc il devait montrer qu'il pouvait l'aider. Un aîné sert à ça, sa grande soeur le lui avait prouvé. Elle se retenait encore, gardant un brin de fierté, mais elle finit par expliquer sa situation au jeune homme :

- Je ... Je n'adresse plus la parole à personne, sauf ... Sauf quelques exeptions ... Depuis la mort de mon père ... Je ne parle plus à ma mère, ni à mon frère ... J'ai rencontré quelqu'un ... Mais ça s'est très mal passé ...

Il la sentit s'abandonner contre lui, et pu apercevoir les larmes couler le long de ses joues de poupée. Il la comprenait plus qu'il ne le pensait... Un sentiment de rage impuissante s'empara de lui : depuis combien de temps l'avait-on abandonnée à son sort ? Une personne ne se coupe pas ainsi des autres si les personnes qui l'entourent sont toujours près d'elle ! Tout ce qu'il pouvait faire pour l'aider maintenant était lui manifester son soutien du mieux possible. Il la serra un peu plus fort et lui chuchota aussi doucement qu'elle :

- Pleure, ça te fera du bien. Il ne faut pas garder tout pour soi. Dis-toi que désormais, tu n'es plus seule : je m'occuperais de toi. Oublie ta rencontre ratée, considère que ce n'était pas ta faute. Tu n'es plus seule maintenant, tu es à Terrae. Je serais là pour toi.

Il lui sourit, essuyant gentiment ses larmes. Il pensa que décidément, il faisait souvent parler les gens de leurs problèmes... Et qu'il allait peut-être ajouter une nouvelle soeur à sa famille. Après Alice, ce serait Oksa... Heureusement qu'il n'avait pas une grande famille déjà à la base !

- Si tu veux un ami, je peux l'être sans souci. Je peux même être un vrai grand-frère si tu veux !


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Lun 29 Oct 2012 - 13:29

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je ne comprenais pas ce qui me prenait. Sergueï était encore un inconnu, et pourtant j'avais envie de tout lui raconter, de laisser mes émotions prendrent le dessus. Je sentis qu'il me serrait un peu plus fort, ce qui me fit encore plus pleurer sans que je sache pourquoi. Il chuchota doucement :

- Pleure, ça te fera du bien. Il ne faut pas garder tout pour soi. Dis-toi que désormais, tu n'es plus seule : je m'occuperais de toi. Oublie ta rencontre ratée, considère que ce n'était pas ta faute. Tu n'es plus seule maintenant, tu es à Terrae. Je serais là pour toi.


" Tu n'es plus seule ... ", je me répétais cette phrase dans ma tête, essayant d'en comprendre le sens. Qu'avait il dit ? " Je m'occuperais de toi " ? Mais pourquoi ? Pourquoi était il si gentil ? Pourquoi trouvait il exactement les mots qu'il fallait, pour que je me sente réconfortée ? Je me mettais à sangloter très bas, il me sourit en essuyant un peu mes larmes.

- Si tu veux un ami, je peux l'être sans souci. Je peux même être un vrai grand-frère si tu veux !

Mes sanglots se calmaient. Je regardais Sergueï, l'écoutant attentivement. Un ami ? Un grand frère ? Je me mis à rire nerveusement. Je ne savais pas pourquoi, mais tout venait d'un bloc. Je pleurais, riais, souriais en même temps. Je cachais mon visage en le posant contre le torse de Sergueï, et essayais de me calmer. Je finis par y parvenir, et murmurais :

- Désolée ... Ça m'a fait bizarre, de t'entendre dire ça. Personne ne me l'avais jamais dit. Merci ... Merci d'être là pour moi, merci de faire tout ça, alors que tu ne me connais pas. Mais ... Pourquoi fais tu ça ?

Je relevais la tête, le regardant dans les yeux.

- Pourquoi m'aide tu alors que tu ne me connais pas ? Je ne dis pas que je ne veux pas de ton aide, bien au contraire ... Mais je ne comprends pas ...


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   Mer 31 Oct 2012 - 19:20

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sergueï Von Beilschmidt
Sergueï Von Beilschmidt
Inactif
Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Il sourit de nouveau en la voyant perdre le fil de ses propres sentiments, en train de rire et pleurer en même temps. Les filles pleurent quand même énormément, hein ? C'était mignon. Elle cacha son visage contre son torse, et il la laissa retrouver son calme en lui caressant doucement les cheveux. Vraiment, comparé à lui, elle était petite... Une vraie poupée, encore plus fragile que Célia ! Et encore, c'était une mauvaise comparaison, sachant que Célia était une fille sur-entraînée à manier une faux et d'autres armes blanches. Lui la seule chose qu'il savait bien utiliser, c'était les pistolets : il ratait rarement sa cible. Mais bon, ce n'est pas comme s'il se servait de cette habilité tous les jours. Alors que elle... Oksa se manifesta alors, ayant retrouvé son souffle et son calme, le sortant de ses hypothèses sur l'utilisation fréquente ou non de la faux :

- Désolée ... Ça m'a fait bizarre, de t'entendre dire ça. Personne ne me l'avais jamais dit. Merci ... Merci d'être là pour moi, merci de faire tout ça, alors que tu ne me connais pas. Mais ... Pourquoi fais tu ça ?Pourquoi m'aide tu alors que tu ne me connais pas ? Je ne dis pas que je ne veux pas de ton aide, bien au contraire ... Mais je ne comprends pas ...
- C'est pourtant simple : j'étais comme toi. Sauf qu'on m'a tendu la main à 12 ans, et que je me souviens de combien on peut en rêver lorsqu'on est solitaire. Tu me rapelle moi avant... Et je ne peux pas te laisser te débrouiller toute seule alors que je sais comment t'aider. Ce n'est même pas de la pitié, c'est de l'empathie. Je ne supporte pas de retrouver dans les yeux des autres ce que j'ai vécu. L'exclusion, je connais, il n'y a pas de raison pour que j'abandonne ceux qui me ressemblent juste parce que je ne suis plus un solitaire.

Il dit tout cela sans détourner ou baisser les yeux devant le regard d'Oksa. Oui, la solitude, il savait ce que ça faisait... Mais cela l'avait forgé, faisant de lui le jeune homme qu'il était aujourd'hui : de moins en moins timide, plus sûr de lui et moins fragile devant l'opinion publique. Un jour, ceux qui s'étaient moqué de lui le supplieront pour faire partis de son entourage... Le jour où il deviendra puissant. Oui... Il aurait le pouvoir un jour...


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 1423425927-serguei-5-49e2678
Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
##   Jeu 1 Nov 2012 - 16:27

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Oksa Skily
Etoile Air Solaire
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je gardais le regard fixe, attendant la réponse de Sergueï, qui ne tarda pas :

- C'est pourtant simple : j'étais comme toi. Sauf qu'on m'a tendu la main à 12 ans, et que je me souviens de combien on peut en rêver lorsqu'on est solitaire. Tu me rapelle moi avant... Et je ne peux pas te laisser te débrouiller toute seule alors que je sais comment t'aider. Ce n'est même pas de la pitié, c'est de l'empathie. Je ne supporte pas de retrouver dans les yeux des autres ce que j'ai vécu. L'exclusion, je connais, il n'y a pas de raison pour que j'abandonne ceux qui me ressemblent juste parce que je ne suis plus un solitaire.

Je fronçais légèrement les sourcils en entendant sa réponse. Il disait qu'il avait été comme moi, mais cela faisait si peu de temps que nous nous connaissions que je ne voyais pas trop comment il pouvait savoir s'il avait été comme moi. Dans ses paroles, j'avais l'impression qu'il avait été solitaire, oui, mais que lui voulait en sortir. Alors que moi ... Voulais je réellement de l'aide ? Étais je réellement seule ? Je n'en savais rien ... J'étais un peu perdue, ces temps ci. Il parlait aussi d'exclusion ... Mais pour être exclus, il faut déjà avoir été acceptée non ? Ce qui n'avait pas été mon cas ... Je cherchais quoi lui répondre sans trouver, et me rendais soudain à l'évidence : Je ne voulais pas admettre la vérité. Je refusais de me savoir seule, rejetée par les autres. Mon regard devint légèrement froid et distant, et j'arrêtais de soutenir celui de Sergueï. J'avais peur qu'il se moque de moi, qu'au dernier moment il m'abandonne, me laissant encore plus seule que je ne l'étais déjà. Un frisson parcouru mon dos. J'arrêtais de pleurer, et reculais légèrement, m'éloignant de Sergueï. Je disais alors d'une voix plus soutenue, moins faible :

- Sergueï ... Je n'y arriverai pas. Je ne peux t'accorder ma confiance. C'est trop m'en demander. Excuse moi, j'ai été trop blessée par les autres personnes, je n'arrive plus à me dire que certains humains peuvent être différents.

Je me tournais à nouveau vers lui, et le regardais avec un regard désolé, douloureux, puis je reprenais d'une voix un peu plus douce, mais toujours ferme :

- Si tu tiens réellement à m'aider, ce dont je doute fort, désolée, il faudra que tu trouve le moyen de gagner ma confiance.

Je tenais simplement à vérifier qu'il ne se moquait pas de moi. Qu'il n'allait pas tout abandonner comme ça. Bien sur, je ne lui demandais pas d'aller décrocher la Lune pour me prouver qu'il ne mentait pas, je voulais juste voir s'il allait tenter de relever le défi. Je soutenais à nouveau son regard, attendant sa réponse.


De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ] 587988ailes3

##   
Contenu sponsorisé

 

De bon matin, un cours de sport qui s'est mal passé [ PV Sergueï Von Beilschmidt ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Infirmerie.
Aller à la page : 1, 2  Suivant