Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
T'es vraiment un abruti tu le sais ça ? [With my dear brother]
##   Dim 19 Mai 2013 - 22:07

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Je crois que j'ai bien fait de pas la balancer là-dedans. Vraiment, je crois que j'ai très bien fait, vu son sourire flippant et son regard assassin.

- Fais ça et je te jure que ta vie deviendra un véritable enfer sur terre.

Qu'est-ce que je disais ! Elle lit dans les pensées, je suis sûre. Ou alors je suis vraiment juste complètement prévisible – c'est peut-être le cas aussi. Non mais j'allais pas le faire aussi, non plus, faut pas déconner... Genre ce serait violent, méchant et suicidaire ! Je suis pas encore suicidaire en vrai.
En voyant son visage dur, je ne peux m'empêcher de ressentir un pincement au cœur. Je sais qu'elle m'en veut, et je sais que, de son point de vue, elle en a tout à fait le droit. Elle a raison, même. Simplement, elle ne connait pas la raison de mes agissements. Je peux pas lui dire – et je suis certain qu'elle me haïrait encore plus. Je veux pas prendre le risque de la perdre. Pas maintenant que je viens juste de la retrouver.
Est-ce égoïste de dire que je ne souhaitais que la protéger ? Je suis pas sûr qu'elle me croirait...

-A propos des pouvoirs ? Celui qui m’a amenée ici m’en a parlé vite fait. Mais si tu veux approfondir sur le sujet ne te prive pas !

Je hausse les épaules, pas très à l'aise quant à ce que je vais lui dire.

– Terrae s'ouvre aux personnes qui ressentent un vide dans leur vie. Elle leur permet d'avoir des pouvoirs, en fonction des caractères. Ils s'articulent sur les 5 éléments : le feu, l'eau, la terre, l'air et la foudre. Ensuite, un autre s'ajoute à l'addition, tiré du pouvoir de la lune ou du soleil. Un feu peut être marionnettiste ou invisible, un eau morphe ou voyant, un terre... titan, donc super force, et télépathe, un air sonore ou guérisseur et un tonnerre téléporteur ou sensitif, je lui explique en comptant sur mes doigts pour ne rien oublier.

Je marque une pause, fais apparaître une petite sphère d'électricité au creux de ma main gauche.

– Quant à moi, je suis un Tonnerre Solaire, sensitif. Je peux... (Je me mords les lèvres.) ressentir les sentiments des gens.

Mes yeux se détournent. Je sais qu'elle comprendra la raison de mon trouble. J'ai jamais été capable de comprendre mes propres sentiments quand j'étais gosse – alors ceux des autres... En fait, y avait même une époque où j'étais pas certain d'être capable d'en ressentir des vrais. La peur et la colère, c'était tout ce qui m'animait. Et Dam est arrivé... Ça a toujours été incompréhensible pour moi. Plus encore, à partir de là, à vrai dire. Y a pas à dire, c'est toujours très ironique, ces pouvoirs qu'on nous donne.

– Toi, vu ton caractère, tu seras soit Feu, soit Tonnerre. Je sais pas encore exactement. On verra bien à l'initiation... je murmure.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Jeu 23 Mai 2013 - 20:02

Personnage ~
► Âge : 21 ans, vous y croyez vous ?
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Emmerder les autres c'est bien non?
Humeur : Peux-tu voir la tristesse sans fond qui me broie le coeur ?

Je haussais un sourcil interrogateur à l'intention de mon cher frère. Je me sentais... perplexe, voir troublée. Pas à propos des pouvoirs, j'avais très bien compris ce qu'il venait de m'expliquer. Je trouvais d'ailleurs formidable de posséder des pouvoirs bien que cela dépasse toute logique.
Non, mon trouble venait de ce qu'il avait dit par rapport à la nature de ses pouvoirs. Sensitif... Pouvoir ressentir les émotions des autres...
J'étais presque tentée d'éclater de rire tellement la chose paraissait ridicule. Presque. Cela ressemblait à une énorme blague, pour la simple et bonne raison que mon frère n'avait jamais su comprendre les autres et ce qu'ils pouvaient ressentir étant tout bonnement dans l'incapacité de se comprendre lui même. Dans le genre ironique même moi j'aurais pas fait mieux.
Rien qu'à voir la tête qu'il tirait cela en disait long sur ce qu'il en pensait. Sûrement songeait-il à la même chose que moi...
Non mais sérieux, là j'en arriverais presque à le plaindre. Notez bien le "presque", parce que c'est pas demain la veille que ça arrivera, on est d'accord !


Lorsqu'il fit apparaître une sphère d'électricité dans sa main je l regardait sans ciller. d'autre auraient sans doute été impressionnés, pas moi. J'aurais pu dire que cela ne me faisait ni chaud ni froid, mais en réalité je trouvait ça tellement fascinant de maîtriser les éléments. Si jamais je deviens feu marionnettiste...
J'eus un énorme sourire sadique. Je ne donne vraiment pas cher de la peau de mon frère. Déjà que j'ai prévu de le faire souffrir mais alors là...


-Dis est-ce qu'elle est dangereuse ? Le directrice, je précisais.

Question débile parce que je crois que je connais déjà la réponse en fait. Mais en même temps si elle veut bien devenir mon professeur il doit y avoir moyen de faire quelque chose... Comment ça suicidaire ? Mais non, n'importe quoi !

-C'est quoi son élément à la Directrice ?


[Hrp : Navré de te l'annoncer mais avec l'idée que j'ai eut je crois qu'Aaron a pas fini d'en baver xD]



Spoiler:
 
##   Dim 26 Mai 2013 - 23:16

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Sa réaction est celle que j'avais escompté : de l'étonnement, du trouble. Ouais. Ouais, c'est vrai, la vie a toujours été très ironique avec les personnes comme moi. Avec moi, notamment. Ouais, je sais, je me plains beaucoup. Mais là, je viens de retrouver ma petite soeur, qui prévoit déjà de faire de ma vie un enfer tel qu'Hadès voudrait jamais prendre ma place. Oui, Cassy est comme ça, un peu rancunière. Déjà petite, d'entre les deux, c'était elle la plus déterminée et la plus extravertie. Diana parlait pas beaucoup, et semblait un peu moins sadique – elle le semblait seulement, je tiens à le préciser. J'ai eu droit à des vertes et des pas mûres avec ces deux pestes – en même temps, elles avaient un bon prof... Pas vrai, Dam ?
Le pire, c'est que ça a même pas l'air de l'impressionner ni de l'effrayer la moindre seconde, ma petite démonstration, là. J'ai peur de la lueur de sadisme qui brille dans ses yeux – manquerait plus qu'elle aille demander à Haley d'être son maître, ce serait le pompon là ! Oh mon dieu, ne pas lui donner de mauvaises idées, ne pas lui donner de mauvaises idées...
Dire que j'ai rien fait de mal... Je me sens persécuté.

-Dis est-ce qu'elle est dangereuse ? La directrice.

Une grimace se loge sur mon visage. Je crois qu'y a pas besoin de réponse, pour le coup...

– Elle l'est. (Mon visage redeviens pensif.) Mais elle sait se montrer calme et attentive, je l'admire beaucoup pour ce qu'elle est.

Ouais, et j'ai pas honte de le dire...

-C'est quoi son élément à la Directrice ?

Mais... T'as pas fini de poser des questions débiles ?!

– Marionnettiste, donc Feu lunaire, je lâche en fronçant les sourcils. Pourquoi tu veux savoir ça ?

Ca ne me dit rien qui vaille.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Ven 21 Juin 2013 - 12:34

Personnage ~
► Âge : 21 ans, vous y croyez vous ?
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Emmerder les autres c'est bien non?
Humeur : Peux-tu voir la tristesse sans fond qui me broie le coeur ?

La grimace que tira Aaron suite à ma question suffit à me renseigner avant même que je n'entende sa réponse.

– Elle l'est. Mais elle sait se montrer calme et attentive, je l'admire beaucoup pour ce qu'elle est.

Je haussais un sourcil mais ne faisait aucun commentaire pour autant. J'étais un peu étonnée de savoir que mon frère admirait quelqu'un. Non mais c'est vrai quoi ! C'est jamais arrivé... enfin pas à ma connaissance. Sauf si... Oui je crois qu'on pourrais dire ça comme ça. En fait, je crois bien que la seule personne qu'il a jamais admiré un tant soit peu c'était Damian, même si c'était un sentiment perdu parmi tout ceux qu'il ressentais envers lui.
Mais pour en revenir à Hideko Honda, je comprends qu'elle puisse être dangereuse, après tout je ne pense pas que n'importe qui puisse diriger un institut remplit par beaucoup de personnes possédant des pouvoirs dangereux et pas normaux du tout.


– Marionnettiste, donc Feu lunaire. Pourquoi tu veux savoir ça ?
- Pour rien, répondis-je avec un air innocent. Je fait que me renseigner  c'est tout !

Ce qui bien sûr est totalement faux. Mais je compte pas lui dire ce que j'ai en tête sinon se serait plus une surprise. Et puis de toute façon il me connait trop bien pour ne pas savoir que je prépare un coup foireux. C'est quand même lui qui m'a élevé avec Diana.
En parlant de se faire élevé, ça me fait penser à quelque chose, qui n'a pas grand chose à voir mais bon.


- Au fait je vais dormir où ?

Une horrible pensée me vint alors et j'eux un mauvais pressentiment.

- Dis-moi qu'il n'y a pas de dortoir ici...



Spoiler:
 
##   Mer 10 Juil 2013 - 0:14

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Je retiens un ricanement suite à sa réaction, à savoir un haussement de sourcil carrément dubitatif. Ouais, j'admire beaucoup de personnes ici, Cassidy, il va falloir t'y faire. Tiens, faudrait que je lui présente Tomoe, une fois... Quoi que, non, mauvaise idée. Elle risque de lui raconter de la merde, et Tomoe c'est-- Oh puis laissez tomber vous comprendriez pas. Elle est trop gentille, elle se laisserait abuser par elle. Hum hum, c'est pas vrai, mais voilà... J'ai vraiment pas envie que Cassy se pose des questions bizarres, après coup. Parce qu'elle a le chic pour comprendre tout ce que je veux lui cacher et c'est très mauvais pour moi si elle l'apprend. Bref, nouvel objectif : faire en sorte que Cassy rencontre aucun de mes collègues. Chaud... Surtout vu l'intérêt qu'elle porte à Hideko.
- Pour rien. Je fait que me renseigner  c'est tout !
– Ouais ouais...
Qu'est-ce que je disais ? Tss... Psychopathe ! Je la vois, derrière l'éclat de tes lunettes, cette lueur malsaine qui danse dans ton regard ! Brrr. Flippante.
- Au fait je vais dormir où ? Dis-moi qu'il n'y a pas de dortoir ici...
Je tiens ma revanche. Je suis presque heureux de cette tradition des dortoirs, là ! Ahahah, ma sœur va pourrir dans un dortoireuh ! Sale peste, bien fait pour toi !
Je hausse les épaules, tachant de garder un air parfaitement neutre.
– Tu sais, les élèves ont des chambres individuelles.
Je marque une pause...
– Mais en effet, les nouveaux arrivants passent par le dortoir.
et brise tous ses espoirs.
On apprend pas au vieux singe à faire la grimace.
– M'enfin t'en fais pas, j'y étais aussi, à mon arrivée ici, et c'était pas si terrible !
En même temps, je lui dirais pas qu'on était pas beaucoup à ce moment là... C'est vrai quoi. On devait être une quinzaine ? P'tetre une vingtaine. Quand on croisait quelqu'un dans les couloirs, un vrai miracle ! Du coup on se sentait obligé de lui parler, en mode « J'y crois pas, y a des êtres vivants ici ! »... Ce qui explique que la première génération de masters soit assez soudée, dans un sens. Enfin, sauf moi, quoi ! Comme d'hab...
En gros : elle va souffrir, mouhahaha. Je vous ai dit que je l'aimais quand même ?



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Lun 26 Aoû 2013 - 23:27

Personnage ~
► Âge : 21 ans, vous y croyez vous ?
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Emmerder les autres c'est bien non?
Humeur : Peux-tu voir la tristesse sans fond qui me broie le coeur ?

Je le vois hausser les épaules, le visage presque imperceptible. Presque. Je reconnais cette petite lueur dans son regard, cet éclat qui me dit que je ne vais pas apprécier ses paroles. Je le sais parfaitement, parce que j'ai la même.

– Tu sais, les élèves ont des chambres individuelles.

Je poussais un léger soupir en entendant sa réponse peut-être m'étais-je trompé finalement ?

– Mais en effet, les nouveaux arrivants passent par le dortoir.

Ou pas... Je grince des dents. Je savais que j'allais pas aimer, bah voilà, une fois n'est pas coutume je me suis pas plantée ! Pour mon plus grand malheur... Pourquoi moiiiiiiiiiii ? Qu'ai-je donc fait, pour mériter un si cruel destin ? Condamnée à dormir avec d'autres personnes qui ronflent, laissent traîner leurs fringues par terres et sont insupportable ? Je suis maltraitée !

– M'enfin t'en fais pas, j'y étais aussi, à mon arrivée ici, et c'était pas si terrible !

Ouais, tu parles ! Je suis sûre que t'étais toujours tout seul dans ton coin à te lamenter sur ton sort et ta misérable existence. En train de culpabiliser pour m'avoir abandonnée et être parti sans moi !

- Tu sais c'est marrant mais sociable comme t'es, je suis sûr que tu restais dans ton coin, lui répondis-je avec un air blasé.

Oui je suis une peste et alors ? C'est pas une grande nouveauté et il le sais très bien. Il sait que je suis ici pour une raison, il la connait puisqu'il en ait le sujet principal.
Je pousse un soupir. Je sens que tout ça ne va pas être une partie de plaisir mais je vais devoir m'en accommoder pour un petit moment. Après tout c'est un mal pour un bien...


-Bon, faudrait peut-être que j'aille poser mes valises tu crois pas ? Parce que je compte pas me les trimbaler toute la sainte journée.

D'ailleurs puisque c'est un gentil grand frère... Héhé, attention je sors le grand jeu !

-Dis, grand frère... (Je le regarde avec la petite larme à l'oeil, même lui peux pas résister! ) Tu voudrais pas me porter mes valises, je suis vraiment crevée!

Mouahahaha, avec ça il pourra jamais dire non !



Spoiler:
 
##   Lun 7 Oct 2013 - 15:14

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Je retiens un ricanement lorsque je vois sa mine renfrognée. Eh oui, eh oui ! Les dortoirs. C’est moche hein ? Désolée ma toute belle. (Je t’aime quand même va, même si t’es une sale peste.) Rien que de l’imaginer avec les une bande de fashionista qui ont comme seul souci de savoir quel maquillage mettre le lendemain, j’en ai des frissons. Je ne suis pas sadique, c’est faux et archi-faux… Disons plutôt que je sais très bien comment elle est ma Cassidy ! Même si dans un sens… ça fait quand même perpette que je l’ai plus vue.

- Tu sais c'est marrant mais sociable comme t'es, je suis sûr que tu restais dans ton coin.

Je fais la moue, pour la forme.

– C’est même pas vrai.

Bon, en soi, elle a pas tort – et même pas du tout. Ahum. J’y peux rien, j’ai jamais vraiment apprécié la compagnie des autres. Surtout que là, c’était pas le moment. Damian venait de mourir, j’avais toujours pas fait mon deuil par rapport à ma sœur, et c’était le bordel dans ma tête. Alors oui, j’ai effectivement fait mon putain d’asocial – et j’en ai rien à foutre. De toute manière à cette époque là y avait quasiment personne à Terrae, donc le dortoir… était quasiment vide. Ce qui était pas plus mal en soi. C’était plus facile de semer le monde entier là dedans.
Maintenant, je me doute que c’est pas tout à fait la même chose mais bon.

-Bon, faudrait peut-être que j'aille poser mes valises tu crois pas ? Parce que je compte pas me les trimbaler toute la sainte journée.

Je fronce les sourcils. Ohhh, toi je te vois venir avec ton sourire de dix pieds de long et tes puppy eyes. Pas question que je lui porte ses valises, je suis pas son larbin non plus !

-Dis, grand frère... Tu voudrais pas me porter mes valises, je suis vraiment crevée!

Je grogne pour la forme. Qu’est-ce que je disais ? C’te manipulatrice. Elle sera Feu celle là.

– T’abuses…

Je soupire et lui prends sa valise des mains, l’air un peu dépité. Se faire harceler par sa petite sœur, c’est quand même pathétique.
Nous continuons à parcourir les couloirs en direction des dortoirs, et je lui nomme quelques salles devant lesquelles nous passons. Je lui désigne aussi le coin des chambres individuelles, divisé en cinq parties – par affinité.
Finalement, nous arrivons devant les dortoirs des filles et je repose sa valise, le bras engourdi.

– Voilà. T’es arrivée.

Je me masse la nuque, ne sachant pas quoi dire.

– Je vais te laisser ici.

Je me sens trop mal à l’aise avec elle. C’est pas comme avant. Je sais qu’elle m’en veut, et je le vois bien. Elle a toutes les raisons… même si elle n’est pas au courant de tout. J’ai pas envie de lui parler de ça de toute manière.

– Si jamais tu as un souci, mon appart’ est en ville. Tu trouveras rapidement, c’est dans le quartier résidentiel des Masters.

Un sourire tente de percer sur mes lèvres.

– Désolé pour tout, Cassidy.

Je l’embrasse furtivement sur le front, comme avant. Puis je tourne les talons et m’éloigne sans me retourner. J’ai le cœur qui saigne.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Dim 20 Oct 2013 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 21 ans, vous y croyez vous ?
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Emmerder les autres c'est bien non?
Humeur : Peux-tu voir la tristesse sans fond qui me broie le coeur ?

Un petit sourire satisfait éclair mon visage lorsqu'il accepte de prendre ma valise. A ça fait tellement du bien d'avoir quelqu'un sur qui compter !
Je le suis alors dans les couloirs essayant de retenir le chemin pour ne pas me perdre par la suite. Il ne dit rien et moi non plus. Je sais que j'ai l'air désinvolte comme ça mais ce n'est qu'une façade. Je me sens très mal. Mais qui ne le serais pas dans une telle situation ?
Aaron fini par s'arrêter devant ce que je suppose être le dortoir des filles et il pose ma valise par terre.


– Voilà. T’es arrivée.

Il est mal à l'aise, je la sais rien qu'en le voyant passer sa main sur sa nuque. Il ne sait pas comment m'aborder parce qu'il sait que je lui en veut.

– Je vais te laisser ici. Si jamais tu as un souci, mon appart’ est en ville. Tu trouveras rapidement, c’est dans le quartier résidentiel des Masters.

Mon sourire s'est volatilisé et mon visage arbore à présent une expression neutre. Je le sens s'échapper, se dérober à mes yeux. Encore une fois.

– Désolé pour tout, Cassidy.

Je ne bouge pas lorsqu'il pose ses lèvres sur mon front. Je ne bouge pas lorsqu'il se retourne et pars, presqu'en courant.
Je me mors la lèvres pour m'empêcher de pleurer tandis qu'il s'éloigne sans même se retourner. Et puis il disparaît à l'angle du couloir et les larmes se mettent à couler le long de mes joues. Je pleure en silence, toute seule dans ce couloir.
Tu n'es qu'un lâche Aaron Williams ! Hurlent mes yeux et mon coeur. Tu n'es qu'un lâche qui n'as même pas le courage de faire face à sa sœur !
D'un geste brusque j'attrapai ma valise et claquais la porte du dortoir derrière moi. Un fois seule, je glissais le long du battant et me roulais en boule.
Mon coeur hurlait de douleur, et mes larmes continuaient d'inonder mon visage.

Tu n'es qu'un lâche Aaron !


[Hrp : Je suppose qu'on s'arrête là. Si tu veux répondre vas-y mais je ne suis pas sûre que ce soit la peine ^^]



Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

T'es vraiment un abruti tu le sais ça ? [With my dear brother]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Entrée.
Aller à la page : Précédent  1, 2