Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Seven stars in my hand. Nothing in the sky.
#   Sam 6 Avr 2013 - 9:13

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

J’étais rassurée. La lueur peu engageante de Eion avait finalement disparue. Mon attention se porta machinalement sur la main qu’il secouait, et je ne pus m’empêcher de le regarder avec des yeux ronds. Il a du fer en fusion sur la main, mais ça n’a pas l’air de le gêner plus que ça… Roh, qu’est-ce que c’est qu’un peu de métal fondu qui brûle sur la main franchement ? Surtout quand il est chauffé à blanc… Remarque, les Feus doivent rarement se brûler quand même… C’est assez pratique. Bah, rien que pour faire la cuisine déjà ! Plus d’huile bouillante qui vous brûle en traître… Pas mal, pas mal ! Bon, le plus important, c’est qu’il n’en souffre absolument pas. Le jeune Master me rendit mon sourire, puis complimenta mon pays. J’allais lui demander si il s’y était vraiment rendu ou s’il jugeait à partir de cartes postales, mais il me devança. Prévoyant ce garçon, n’est-il pas ? Puis il me donna quelques informations sur lui. Orphelin, hein… Pas étonnant qu’il ait du se blinder pour survivre. Je trouve que ça explique certains aspects de sa personnalité… dont sa difficulté apparente à accorder rapidement sa confiance aux gens.
Sentant que ce n’était pas très habile de ma part de m’arrêter sur ce détail, je préférais enchaîner sur son voyage et l’Australie. Joli pays, plein de kangourous, du soleil… Et pas surpeuplé. Que demander de plus ?

- La situation n’est pas géniale là-bas, mais c’est vrai que c’est beau. L’Amazonie tu dis ? Tu étais parti chercher un pigmé ?

Bah quoi, il paraît qu’il y a des gens du monde entier ici ! Alors un Pigmé ou un Sud-Américain… Je me demande s’il y en a, de pigmés d’ailleurs… Ce serait amusant ! Le choc des cultures !

- Eion Nassel est un beau nom, je trouve. Sans vouloir être lèche-cul. Va pour australien ! Ce n’est pas une nationalité moins prestigieuse qu’une autre ! Il faudra que j’y aille un jour d’ailleurs…





Spoiler:
 
#   Sam 6 Avr 2013 - 20:43
avatar
Invité

Je ne pu m'empêcher de rire quand elle fit allusion aux pygmées. J'en avais effectivement entendu parler, là-bas, mais je n'en avais pas vu. Encore heureux m'étais-je dis une fois arrivé dans cette forêt peu accueillante.

-Non, dis-je en souriant. Tu as entendu parler des scientifiques? Je suis allé là-bas pour eux... Après bon, c'était une mission suicide. J'ai faillis mourir trois fois exactement.

J'eus un petit frisson en repensant à ces fois où j'avais frôlé la mort. C'est à ces moments là qu'on se sent vraiment vivant et qu'on se dit "putain comment j'ai fais pour arriver là?" Puis après on en rigole!
Je souris à Karin. J'étais enfin totalement calmé.
La demoiselle enchaîna sur mon prénom et l'Australie. Elle raviva quelques douloureux souvenirs... Mais ils laissèrent vite place à des moments plus gais et drôles dans mon esprit. Je souris un petit moment en fixant un point invisible à mes pieds avant de me rappeler que l'on m'avait parlé.
C'étaient mes petits moments d'absence et de nostalgie.

-Merci. Je suis assez fier de mon nom... C'est une belle trouvaille. Oh oui! Si tu vas en Australie, n'hésite pas à me le dire. J'aurais pleins d'endroits à te conseiller et à déconseiller à une jeune fille d'honneur.

Je lui fis un clin d'oeil, espérant qu'elle comprenne que c'était un simple compliment, loin de la précédente technique de drague...


#   Mer 10 Avr 2013 - 20:01

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Sa rectification sur la nature de son voyage me surprit vraiment. Déjà, allez savoir pourquoi notre charmante directrice confie des missions suicides à ses propres Masters ! D'accord, ils ont leurs pouvoirs libérés et en état de marche, mais tout seul contre... mettons déjà une bonne dizaine de scientifiques, excusez-moi, mais ce n'est pas de la tarte ! Et son ton détaché alors qu'il annonçait ça n'aidait pas. Oh, une mission où je rique de mourir dans d'atroces souffrances à tous moments ? Mais je prends bien sûr ! Eh ben pas moi. Je tiens à ma peau mes petits amis. Après, je n'ai peut-être peur de rien, mais je ne suis pas une tête brûlée pour autant. Brr. Rien que de penser à ce qu'il a dû endurer, j'ai des frissons. J'aime l'aventure, mais celle où je suis en position de force uniquement.
Bref, revenons vers ce jeune homme que j'appellerais dorénavant Indiana Jones à la recherche des scientifiques perdus. Face à son clin d’œil, je me retins de rire. Moi, une jeune fille d’honneur ? Ca fait bien longtemps qu’on ne m’a pas appelé comme ça. Non, plutôt des noms d’oiseaux et autres pas bien flatteurs… Mais pourquoi lui ôter ses illusions sur ma « respectabilité » ? Après tout… Non, je ne suis pas une menteuse. C’est bien une qualité que je souhaite conserver. Avec un sourire désolé, je corrigeais ses dires :

- Jeune fille d’honneur, je ne peux absolument pas prétendre à ce titre…C’est peut-être mieux de ne pas m’indiquer les bons endroits pour ce genre de filles, je risque de les gêner plus qu’autre chose. En tout cas, c’est gentil de ta part. Je retiendrais, compte sur moi !

Malgré moi, j’étais touchée par ce simple compliment… Jeune fille d’honneur… J’eus un rire étouffé, songeant que ma mère aurait bien aimé qu’on m’appelle ainsi. Enfin, je n’ai pas de raison de regretter ce que j’ai fait ! Etre une gentille fille bien sage ne m’a jamais intéressé.





Spoiler:
 
#   Mer 17 Avr 2013 - 4:36
avatar
Invité

Je souris à Karin et lui fit un clin d'oeil.

-Toutes les filles sont bonnes à protéger. Je fais juste mon travail de gentleman.

Je pris une bouffée de cigarette et me couchais pas terre, le bras gauche sous la tête. Le soleil baissait petit à petit et le noir se faisait. Il y avait juste les lumières rares de l'institut et du village et loin, très loin, très très loin, celles de Tokyo. Je soupirais, le ciel était plein de nuages, aucun étoiles ne perçaient dans le ciel.

-C'est dommage, fis-je à Karin. Il n'y a pas d'étoiles dans le ciel ce soir.

Je lui montrais ma cigarette à moitié consumée.

-Elles se sont toutes foutues dans ma poche et ma main.

Je rigolais et me remis à observer le ciel. La fatigue s'emparait doucement de moi. Après le coup de colère que j'avais eu, l'adrénaline descendait, me rendant un peu amorphe et mou.
Je fermais les yeux à demi, attendant une quelconque réaction de la demoiselle. Je tournais légèrement la tête dans sa direction.

-Tiens, assieds toi ou couche toi. Mais profite de ce ciel et de ce silence... C'est rare.
#   Lun 29 Avr 2013 - 21:32

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Je lâchais un petit ricanement lorsque j’entendis sa réponse. « Travail de gentleman » hein ? Il en a des belles lui. Les gentlemen n’existent plus de nos jours, c’est une espèce en voie d’extinction ! Préférant ne pas lancer de débat, je fermais judicieusement ma bouche et le regardais avec étonnement s’allonger par terre. On ne peut pas dire que les Masters de Terrae soient d’un naturel stressé ou angoissé. Quoiqu’avec le nombre de cigarettes qu’il doit fumer… ce n’est pas plus mal que ses chéries soient foutues, l’odeur en sera moins tenace.

-C'est dommage. Il n'y a pas d'étoiles dans le ciel ce soir.

Je jetais un coup d’œil vers le ciel pour constater la même chose. Malgré mon affinité, la nature ne m’avait jamais intéressée, aussi je ne fus que moyennement embêtée par cette absence d’étoiles. Pourquoi cela serait dommage ? En ville, on n’en voit pas de toute manière… Les néons, les avions, les lampadaires… Tout cela remplace aisément leur faible luminosité. Je sais, je suis une rabat-joie. Et franchement, le délire « soyons amis de la nature » ne m’a jamais plu. Est-ce la nature qui a inventé les moritos ? Non. Alors… D’ailleurs, en y réfléchissant, mon don ne me servait que rarement, étant donné que je n’étais pas fan du jardinage. Mais qu’est-ce que je fous là moi…

- Bah, les étoiles… pour ce qu’elles servent… Je préfère une nuit bien noire.

Une nuit où il est possible de se perdre et de disparaître en silence. La lumière, c’est tellement surfait… Obéissant à son injonction, je m’assis près de lui, appréciant le bruit unique de nos respirations. Effectivement, ce soir, c’était extrêmement silencieux. Et il faisait bon. Je finis par m’allonger à mon tour. Puis au bout d’un long moment de silence, je me redressais sur le coude et brisais ce moment de silence.

- Crois-tu aux superstitions ?





Spoiler:
 
#   Mar 7 Mai 2013 - 17:40
avatar
Invité

Elle n'avait pas tort dans un sens. Les étoiles pour le commun des mortels ne servaient pas à grand chose. Moi, elle me calmaient. Karin ne se rendait pas compte du besoin que j'avais de voir ces putains de lumières. J'espérais cacher assez bien mon irritation. Oui, y a des fois où je suis un faux-feu. Je m'énerve "pour rien" pour ceux qui me voient de l'extérieur... Mais pour moi toutes les raisons sont bonnes.

J'étais plutôt content qu'elle se mette près de moi. Ou alors... En fait je sais pas c'que je ressentais vraiment du coup.

- Crois-tu aux superstitions ?

Je tournais la tête vers la jeune femme, redressée sur son coude. Mon regard était dans le vague, je comprenais pas le but de sa question et je m'en fichais pas mal en fait. Mais je pris tout de même la peine de répondre.

-Heu.... Naaan... Sauf celle du akaï ito. Mais pourquoi?

Le akaï ito était la superstition et conte le plus véridique et beau que j'avais entendu. Une légende chinoise qui dit que deux êtres sont liés dès la naissance par un fil rouge, le akaï ito, le fil du destin. Ce fil peux s'enrouler, se tordre, se tendre, mais jamais il ne se cassera.
J'vois ça aussi bien dans le sens amitié qu'amour....
#   Ven 17 Mai 2013 - 20:06

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Sa réponse me demanda un petit effort de mémoire : le akaï kito ? Ce nom là ne me disait pas grand chose... Et pourtant, j'étais persuadée de l'avoir déjà entendu quelque part. Dans la bouche d'Haley peut-être ? Hum... Ah si, j'y suis ! Akaï kito, ce n'est pas l'histoire du fil rouge incassable ? Je crois que si. Etonnant qu'un homme comme lui dise ça, en général, c'est plutôt un truc d'éternel romantique. Peut-être en est-il un en fait. Cela me fit sourire. Les superstitions auquelles on croit révèlent bien des choses...

- Pourquoi pas ? Si tu ne veux pas parler, je te laisse allongé sur le sol tranquillement.

M'approchant de lui, je suivais d'un doigt léger la courbe de sa joue puis ajoutais :

- Mais si tu as des envies de conversation particulères...

Ce n'était ni poussée par la compassion ou l'ennui que je lui proposais cela. Juste de l'amusement face à ce type d'homme que je ne pourrais jamais toucher au coeur, juste à la surface. Une bimbo blonde libertine n'étant pas leur idéal féminin... Mais c'est fou ce que les garçons romantiques sont attachants. Il lui faudrait quelqu'un qui lui ressemble pour une relation de plus d'une nuit, moi je propose juste de donner un peu de ma personne pour oublier la solitude.
Je sais qu'il ne doit plus savoir sur quel pied danser avec moi. Nous ne nous ressemblons pas, je doute qu'il cherche à me revoir un jour ou que nous devenions les meilleurs amis du monde. Mais il m'ouvre sur la vision romantique de la nature et des relations. C'est drôle qu'un Feu soit capable de le faire...





Spoiler:
 
#   Dim 19 Mai 2013 - 2:57
avatar
Invité

Je tournais la tête vers Karin un levant un sourcil. Heu... Jsuis censé lui répondre quoi moi? Vu la façon dont elle le dit ce sera une conversation assez mouvementée et agréable... Enfin c'est c'que je comprends. Après, je sais plus du tout quoi penser avec cette fille. Elle me rend complètement dingue.
Je suis fou.
Fou fou.
Fou fou fou.
Fifou.

Je me redressais sur mon coude et approchais mon visage du sien. Je souris doucement et répondis sur le même ton qu'elle:

-Il faudrait savoir ce que vous voulez chère demoiselle... Personnellement, je vais être franc. Je cherche une compagne d'une nuit à qui je ne nuirais pas par la suite l'intégrité mentale.

Je marquais une pause et parcouru son visage du regard. Elle avait vraiment de beaux traits et des cheveux magnifiques. J'avais envie de lui caresser la joue. Ça démangeais ma main. Mais je me ressaisis au dernier moment, me rappelant que c'était une terre et que aussi Master que j'étais, si elle frappait d'abord ça risquait de faire très très mal.
Je me contentais donc de reprendre tranquillement:

-Alors à toi de voir...

Je me recouchais par terre, toujours souriant et attendant sa réponse.
#   Lun 20 Mai 2013 - 20:30

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Je ris doucement, fermant les yeux quelques secondes. Eion était plaisant à cotoyer… mais cela me donnait-il une bonne excuse ? Si Dan l’apprenait… Est-ce qu’il en souffrirait ? Me haïrait-il, tout comme Rin ? Je ne sais pas… Ce n’est pas comme si nous étions le couple le plus uni du monde. Allo, nous parlons de Dan Ushiromiya, playboy de première ! Ce n’est pas comme si il n’avait rien à se reprocher non plus… Et je doute que nous partagions plus qu’un élan soudain d’affection. Oh, notre relation n’aurait de toute manière pas tenu plus de quelques mois je suppose. Je n’ai pas à me sentir mal, je fais ce que je veux. Je ne peux pas m’attacher à ce point à un autre homme. C’est mieux ainsi. Rouvrant les yeux, je souris à Eion et répondit :

- Je pense pouvoir correspondre à ces critères…

Me rapprochant de lui, je nichais ma tête dans son cou puis murmurais davantage pour moi-même :

- Seulement une nuit...

Et je suis en train de foutre ma vie en l’air. Parfait. Je me sens presque mal, là ! Il est grand temps pour moi de me soustraire à l’influence de Dan. C’est beaucoup trop « dangereux » de tomber sous le charme de quelqu’un. Et je ne lui correspond pas : riche héritier, anglais, cultivé, bien élevé… Une pauvre Américaine comme moi ne va pas. Souhaitant faire disparaître ces pensées désagréables, je déposais un baiser léger dans le cou de mon compagnon d’un soir puis relevais la tête, souriante.

- Fais tout de même attention, c’est moi qui pourrais te rendre fou !





Spoiler:
 
#   Lun 20 Mai 2013 - 22:56
avatar
Invité

-Une nuit? Après avoir goûté à Eion on ne peux plus s'en passer..., murmurais-je à mon tour.

Le baiser de Karin me fit frémir. J'eus l'impression que la chaleur féminine ne m'avait pas approchée depuis des siècles.
Je lui souris doucement.

-Si ce n'est pas déjà fait...

Je plongeais quelques secondes mon regard dans le sien avant de l'embrasser doucement d'abord. Je me détachais ensuite d'elle et me redressais afin d'avoir plus d'appuis.

-Tu as des préférences...de rituels ou non?

Je souris d'un air légèrement narquois avant de l'embrasser à nouveau avec un peu plus de fougue cette fois. Je voulais qu'elle comprenne que je voulais d'elle très vite sans pour autant la presser et perdre ce qui avais mis tant de temps à arriver: une compagne d'une nuit, magnifique et malheureusement trop attachante. C'était là son seul défaut.
Interdiction de tomber plus sous le charme.
Juste une nuit.
Une petite nuit et de l'amusement à gogo.
Je l'observait, mon regard suivant les courbes parfaitement bien dessinées et espérant les voir dénudées, dans toute leur beauté naturelle.
#   Mer 22 Mai 2013 - 17:25

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Rieuse, je secouais négativement la tête en réponse à cette question. Non pas de préférences… Tant que l’homme est beau. Je répondis à son baiser fougueux sans attente, comprenant ce qu’il attendait de moi. Ce n’était pas difficile : son regard sur mon corps parlait de lui-même. J’étais très fière de mes courbes, je dois bien l’avouer. Vieillir n’était encore qu’une idée abstraite, et j’en étais bien contente. Me redressant, je retirais vivement mon pull, et tout en ouvrant doucement ma chemise, je me sentis frissonner. Ce n’est pas qu’il fait froid la nuit, mais presque… On va geler après. Finissant tout de même d’enlever ma chemise, je me rapprochais de lui pour l’embrasser à nouveau. Malheureusement, les frissons reprirent. Ok, quand il fait encore frisquette dehors… D’un air sincèrement ennuyée, je lui proposais :

- Bon, même si je ne doute pas de ta capacité à me réchauffer, j’ai déjà froid alors que je suis encore presque habillée ! On devrait peut-être aller dans un endroit plus… confortable ?

Genre ma chambre en fait… Déjà il y a un lit (c’est un avantage non négligeable, je vous ferais dire !), nous serons dans un endroit où nous ne serons pas dérangés, et surtout : il fait chaud. A moins qu’il n’utilise son don de Master Feu pour éviter que nous gelions, je préférais ne pas attraper un bon gros rhume après des galipettes… J’imagine qu’il comprend. D’ailleurs, est-ce qu’un Feu peut avoir des rhumes ? Sacrée question… Et un Air ? Ok, j’arrête. Ce n’est pas vraiment le bon moment pour se poser des questions pas forcément très intelligentes. Plutôt de tenter de le convaincre avec une bonne raison :

- De plus, je ne sais pas si ça va te paraître étrange ou non, mais... je n'aime pas vraiment faire ça à la belle étoile. J'ai l'impression d'être beaucoup trop exposée...





Spoiler:
 
#   Ven 24 Mai 2013 - 1:38
avatar
Invité

Sa façon à la fois gracieuse et effroyablement sexy de se déshabiller me faisait énormément de bien. Oui ça faisait comme une éternité que je n'avais pas vécu quelque chose d'aussi excitant...
Puis je me sentis extrêmement idiot quand elle me fit savoir qu'elle avait froid. Je me redressais en fronçant les sourcils et répondis, légèrement irrité contre moi-même.

-Oui, ce sera beaucoup mieux. Remets ta chemise et dis moi où est-ce que tu veux qu'on aille.

Je ne pouvais pas user de mon pouvoir de feu. L'action me déconcentrerait à force et m'empêcherait de continuer à nous réchauffer.

-Désolé. Je ne peux pas utiliser le feu dans ce genre de circonstances... Si tu me comprends...

Je me relevais et époustais mon jean ainsi que mes manches avant de tendre la main à la jeune femme pour l'aider à se relever.

-Viens, fis-je doucement et en souriant.
#   Ven 31 Mai 2013 - 23:29

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Je lui obéis docilement, ravie de pouvoir ajouter un peu de confort à notre petit échange. Le faire sur le sol dur et pas forcément très propre du toit m’aurait légèrement… déconcentrée sur notre action, je dois bien l’avouer. Alors qu’il se relevait, je profitais de la jolie vue qu’il m’offrait sur la partie la moins intellectuelle de son corps. Eh eh, les choses s’annoncent bien parties ! Quoi ? J’ai bien le droit de me rincer l’œil aussi, il le fait depuis que nous nous somme rencontrés, je vous signale mes petits amis ! Lui lançant un sourire ravageur, j’acceptais sa main et me relevais à mon tour, prenant soin de laisser mon charmant décolleté visible. Les réflexes, que voulez-vous, les réflexes… Je sais, ce n’est pas très chic. Mais je n’ai jamais dit que je l’étais !

- Alors, ma chambre ou la tienne ? Je crois savoir que les Masters vivent en dehors de ces murs, petits veinards ! La mienne serait donc sur le chemin le plus court…

Et donc, mon choix numéro 1. Mais après, je ne suis pas contre marcher un peu au clair de… bah des lampadaires en fait, parce que la lune n’étant pas au rendez-vous, on va galérer un peu en se dirigeant avec la lumière des étoiles. Parce que pour ce que ça brille… Jetant nonchalamment mon pull sur mes épaules, je serais sa main dans la mienne doucement. Plus je le regardais et plus je le trouvais mignon. Il n’y a pas à dire, une fois Master, je ne pourrais pas me plaindre de l’apparence des collègues, tous ceux que j’ai rencontrés sont beaux ! S’ils ne sont pas chanceux tiens…
L’entraînant avec moi vers les escaliers, je caressais un peu sa main tout en chantonnant à voix basse. J’étais heureuse, je n’allais pas dormir toute seule ce soir… Et ça, ça allait sauver mon moral pour quelques temps.

Hrp : on continue ou on arrête là ( on laisse en « suspense ») ?





Spoiler:
 
#   Ven 7 Juin 2013 - 17:09
avatar
Invité

Elle est vraiment adorablement mignonne... J'en tomberais presque amoureux. Presque. Je la laissais m'entraîner jusqu'à sa chambre, souriant légèrement quand elle se mit à caresser mes doigts.
Je me retiens de lui dire que je trouvais cela mignon. En plus, sa petite voix était vraiment apaisante et charmante.

Karin est vraiment une femme magnifique sur tous les points... Du moins jusque là. Je vais bien voir ce qu'elle vaut au lit ce soir... Ça promet d'être intéressant...

[Hrp: On laisse en suspense ^^ ça sera mieux je crois]
 

Seven stars in my hand. Nothing in the sky.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Toit de l'institut
Aller à la page : Précédent  1, 2