Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Convergence, Divergence.... Question de point de vue.
##   Dim 29 Sep 2013 - 5:20

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Promenons nous dans les bois, temps que le loup n'y est pas, Si le loup y était, je le flinguerais. C'est avec cette petite comptine en t^te que je marche au coté de Kiko dans les bois de l'institut. Toujours aussi agréable et surtout un petit moment en tête à tête avec elle. Bref tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

On se pose dans notre petit jardin, où le chat manque un peu d'ailleurs, mais il est tranquillement affalé sur mon canapé entrain de dormir comme si il rentré d'une course de 300 miles dans le désert. Autant dire que son niveau d'activité frôle le néant absolu.

C'est donc dans ce jardin que l'on s'est approprié que je suis allongé, la demoiselle non loin de moi, à regarder le ciel dans un état de concentration suprême proche de celui d'un moine shaoline....

Bon d'accord je suis en train de somnoler en bon fainéant qui se respecte mais au moins je suis tranquille au milieu des fleurs aux parfums sucrés, des gazouillis des oiseaux et surtout en présence de la seule personne avec qui j'ai envie d'être en ce moment à cet endroit.

Ici tout n'et que beauté, luxe et volupté, surtout Kiko. C'est vrai que bien souvent, un peu contre ma volonté et beaucoup par faiblesse de ma part, mon regard tombe sur elle. Je suis sûr que c'est une espèce de magicienne ou un truc du genre et qu'elle m'a envoûté., ça expliquerai bien des choses.


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Dim 29 Sep 2013 - 5:32
Anonymous
Invité

Cette fois-ci, il n'y avait pas Aiko avec nous. Juste Dante et moi, en tête à tête. C'est étrangement agréable de se retrouver seule avec l'homme que l'on aime. Et en même temps légèrement stressant. Comme si je risquait de faire la plus grosse bêtise de ma vie, voir de toute l'histoire de l'humanité et que... J'ai des craintes étranges, en effet. Mais il n'empêche, que ce moment là, particulièrement était fantastique.

J'étais assise en tailleur, près de Dante qui lui se reposait à côté, allongé sur le drap étendu à cet effet. Comme souvent ici, le soleil éclairait doucement a clairière, et malgré les arbres environnant, un vent frais balayait l'endroit, avec douceur.
Nous étions tous les deux silencieux, pour une fois. Seul les sons naturels de l'endroit créaient une petit chanson de fond. Cette clairière semblait comme un lieu abandonné et oublié. Immunisé contre le temps et tous les méfaits humains. Pouvoir y venir ainsi était un véritable cadeau.
Je poussais un soupire d'aise avant de m'allonger et rouler prêt de Dante.
Je me fis une petit place dans ses bras et posais ma tête sur son torse. Une envie soudaine de parler et de couper le silence.

-Les nuages sont splendides aujourd'hui, n'est-ce pas?


Je n'ai pas trouvé plus pertinent pour débuter une conversation. Mais est-ce si grave?
##   Dim 29 Sep 2013 - 5:46

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

J'ai connu manière plus désagréable d'être tiré d'une rêverie. Makiko, que j'ai maintenant au creux de mes bras, a l'air de vouloir faire la conversation. Les nuages? Pas très original comme début de conversation, elle aurait pu proposer... Je sais pas moi, les 36 stades de l'empoisonnement à l’anthrax ou un truc du genre... Ouais, ok c'est pas ce qu'il y a de plus romantique, mais ça peut-être très divertissant à décrire.

Je me perd un peu dans le choix de réponse, et c'est au bout de quelques secondes trop longue que je trouve la réponse parfaite, enfin à mon goût.

" Mouais, ça reste un nuage vu d'ici. Ce qui est vraiment splendide ici c'est toi et pas juste aujourd'hui."

Petit compliment facile mais tellement vrai. Je la serre un peu contre moi, je sais pas trop pourquoi. J'ai peut-être peur qu'elle décide de s'envoler, ils sont chiant ces airs pour ça. Mais faut quand même que je relance le dialogue moi.

" Alors comment ça se passe pour toi ces derniers jours? t'as pas trop de mal avec Aikô?"

Question banal qui n'attend qu'une réponse banale, je redonne le colis piégé de l'ouverture de conversation par ce moyen. Je suis génial par moment.


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Dim 29 Sep 2013 - 6:02
Anonymous
Invité

Il prend son temps pour répondre, mais je ne lui en veux pas. En réponse à son compliment, qui est, je l'avoue, adorable, je dépose un baiser sur son épaule et sourit, contente. Il serre un peu son étreinte, ce qui a pour résultat de me faire fermer les yeux. Je profite de ce petit instant.

-Alors comment ça se passe pour toi ces derniers jours? t'as pas trop de mal avec Aikô?

Je reste dans ses bras, et réponds de là. Je suis soulagée qu'il ai réussit à ouvrir une discussion, mieux que moi.

-Ça va. Je me débrouille. Ce n'est pas difficile de s'occuper d'elle, mais plutôt usant. Mais je m'y suis habituée déjà.

Je souris.

-Ah. J'ai aussi appris à maîtriser un peu mon élément...


Je devais le souligner, cet apprentissage était ma fierté du moment. Même si je manquais grandement d'entraînement, j'avais de biens meilleurs résultats lorsque je voulais manipuler, qu'au tout début, après mon initiation, où je ne pouvais même pas créer une petite brise. Je remerciais intérieurement Aoi-san, mon sensei, pour le coup.

-Et toi? Ça va? Être Master n'est pas trop éreintant, fis-je sur un ton légèrement moqueur.

Je m'étais relevée, et était maintenant allongée sur le ventre, appuyée sur les coudes, le visage près de celui de Dante. Ainsi je pouvais le regarder en lui parlant... Et la vue était loin d'être désagréable.
##   Dim 29 Sep 2013 - 6:20

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Je grimace un peu alors qu'elle prononce le mot "usant", il va peut-être falloir que je commence à la décharger un peu de son rôle de mère, pour prendre mon poste de père, en mi-temps si possible, mais ça me parait peu probable. Elle me laissera pas faire les choses à moitié, je peux compter sur elle à ce niveau là.

" Va falloir que tu emménage vite alors, je veux pas prendre le risque que tu te fanes trop vite à cause de tes obligations. Une fois que tu seras installé, je pourrais te seconder et tu auras un peu plus de temps pour toi. "

Alors comme ça mademoiselle s’entraîne? Pas surprenant, elle aime bien les trucs qui demandent un peu de discipline, la preuve elle utilise un katana.

" Temps que je te sers pas de cobaye, je te soutiens à 100% dans ton entrainement, sauf si c'est avec UN master, dans ce cas là, je me réserve le droit de l'émasculer par le principe fondamental de la présomption de culpabilité. "

J'aime bien jouer au jaloux, je peux répandre des menaces en l'air pour rien et c'est certainement pas avec le ton que je viens d'utiliser que je vais faire croire à qui que ce soi que je suis sérieux. Puis faut bien que je vois pas qui pourrait me faire de l'ombre de ce point de vu là.

" Être Master? épuisant? Absolument pas, sauf quand je dois aller kidnapper un élève ou que je dois assister à une initiation. Mais à ces moments là j'ai peur de mourir d'ennui. La seule master que j'ai bien connu prenait du plaisir à faire ce genre de truc, je comprend pas pourquoi, vraiment. .


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Dim 29 Sep 2013 - 6:37
Anonymous
Invité

-Va falloir que tu emménage vite alors, je veux pas prendre le risque que tu te fanes trop vite à cause de tes obligations. Une fois que tu seras installé, je pourrais te seconder et tu auras un peu plus de temps pour toi.

Je souris. J'aime bien le ton et les mots qu'il emploi. Je trouve ça charmant. Adorable. Et puis, ne serais-ce que pour passer plus de temps avec lui, j'ai hâte d'emménager. Le voir se débrouiller avec Aikô, aussi, ajoute à mon impatience, mais c'est une envie légèrement plus sadique.

Je rigole lorsqu'il feint la jalousie. Ce petit jeu lui va bien. Enfin je trouve; je ne sais pas trop pourquoi.

-Hihi! Je t'épargne ce mal là! Ce n'est qu'UNE étoilé.


Je l'écoute me répondre, sourire aux lèvres. Comme je le pensais, il ne se tue pas à la tâche. Tant mieux pour lui. Moi ça me plairait beaucoup d'avoir ces choses à faire. Ça m'a l'air tellement intéressant... Surtout assister aux initiations. Le souvenir de la mienne me donne envie d'en revoir, de l'extérieur.
Je rebondis sur sa réponse, histoire de faire durer la conversation. Ce serait dommage de la tuer ici.

-Je me disais bien que ça ne devait pas être si épuisant tout ça. Tu m'as l'air toujours en forme...
Qui est cette Master? Je n'en connais pas beaucoup, mais il n'y aurait qu'Hideko et elle qui travaillerait et y prendrait un peu de plaisir. Ça ne fait pas beaucoup, c'est dommage.
##   Dim 29 Sep 2013 - 6:51

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Je la regarde sourire, par effet de contagion, je me retrouve avec le même, c'est un peu comme les bâillements, une fois que le premier art, c'est un peu de début d'une longue série.

Sa réaction à ma fausse jalousie est celle attendue. Mais quelque part, je suis un peu rassuré, c'est vrai que je suis pas toujours facile à vivre pour les autres alors...

" Tu me vois rassuré, je serai pas obligé de défroquer un homme dans ce cas. C'est un truc que j'ai pas pour ambition de faire dans la vie, bien au contraire. Puis en plus je risque de me faire engueuler par la cheftaine pour une broutille de ce genre."

Je me braque un peu sur ça question, mais j'essaie de pas le montrer. C'est que j'ai pas très envie de parler de Gwen, surtout depuis que je fréquente Kiko, j'essai de la mettre de coté, mais je veux pas l'oublier, c'est pas facile comme situation?

" Une amie à moi, une vielle connaissance et la première personne à m'avoir supporté quand je suis arrivé ici. Elle a toujours pris le temps qu'il fallait avec moi, même si parfois elle devait me corriger un peu, mais paradoxalement, toujours avec gentillesse."


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Dim 29 Sep 2013 - 7:12
Anonymous
Invité

-Ce serait effectivement dommage que tu sois réprimandé pour si peu... Surtout qu'il n'y a pas de quoi s'en faire. Tu as la place principale.

Je penchais légèrement la tête de côté. Je ne me voyais vraiment pas flirter ou faire quoi que ce soit de ce genre, alors que je suis bien avec quelqu'un. Mais lui, comme moi, avait besoin d'être rassuré, alors si je pouvais le faire, je le faisais. Ça ne coûtais rien pour l'instant.

Il parlait de la dite master avec un ton étrange, que je ne saurais pas vraiment décrire. Peut-être un peu de nostalgie et de tendresse mélangée. Mais ce qui m'étonna le plus fut l'utilisation du temps passé. Ça ne m'avait pas marqué dans sa phrase précédente, mais là un peu plus. Mes élans de curiosité reprenaient un peu le dessus. À vrai dire, je n'avais pas envie de jouer à la curieuse et de passer pour une personne encombrante et envahissante. Mais l'envie de savoir étant un peu plus forte, je ne fis que modérer mes question. Allant petit à petit vers d'autres, plus indiscrète.

Sans me départir de mon sourire, je le questionnais donc à nouveau:

-Elle doit avoir un fort caractère pour réussir à te corriger tout de même. Et elle semble être quelqu'un de bien...Tu ne la vois plus?


Je dois avouer, que dans le fond, ces questions étaient posée avec un peu de méfiance. J'avais un peu peur de me heurter à une possible hm... Rivale? Et l'idée ne me plaisait pas du tout.
##   Jeu 3 Oct 2013 - 1:04

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Je souris légèrement à son commentaire, malgré ce qu'elle je me fais quand même un peu de soucis. Une fille comme elle pourrait, et devrait, trouver quelqu'un de plus mature et de plus responsable que moi. C'est d'ailleurs pour ça que je m'inquiète, Je suis pas un modèle sur ces points là.

Comme pour me rassurer je m'approche d'elle et l'embrasse. C'est une drogue je crois, et je fais un foutu junkie. Le pire c'est que j'aime ça. Je me demande depuis quand je suis si tendre et si mou... et si ennuyeux d'ailleurs. Elle bien sûr, je tiens la preuve que c'est une ensorceleuse, elle m'a envoûté!!!!! En même temps j'ai pas la volonté de me battre contre son sortilège...

Elle pose ensuite La question du jours à laquelle je n'ai pas envie de répondre, un peu comme quand Hideko me demande pour y a des trous dans le plafond de la cafétéria ou encore, pourquoi je joue de la guitare en pleins milieux de la nuit avec le son à fond. Ces questions où il n'y a pas de bonnes réponses.

" Une vieille amie à moi, je n'ai juste pas eu l'occasion de lui parler depuis un petit moment, c'est elle qui prenait soin de moi quand je suis arrivé, et j'ai l'impression de toujours lui devoir un dette pour ça. "

Je retiens un soupir et sors une cigarette, j'ai reprit le réflexe de fumer au mauvais moment, à la fois bon et mauvais point.


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Jeu 3 Oct 2013 - 1:31
Anonymous
Invité

-Une vieille amie à moi, je n'ai juste pas eu l'occasion de lui parler depuis un petit moment, c'est elle qui prenait soin de moi quand je suis arrivé, et j'ai l'impression de toujours lui devoir un dette pour ça.

Je laissais échapper un soupir silencieux et ne répondis pas. J'eus l'impression que mes questions étaient déplacées et inutiles. Mais ce ne fut qu'éphémère.
Je n'ai jamais aimé la fumée de la cigarette. Ça m'a toujours donné la nausée, aussi loin que je me souvienne. Même si j'en supportais l'odeur sur les vêtements, lorsqu'elle vient d'être allumée et se consume, je n'y arrive pas. C'est pour ça que j'ai tendance à m'éloigner à chaque fois.
Le fait que Dante fume, maintenant, m'irritait un peu. Je me redressais, m'assis, et lui tournait un peu le dos. Je ne souhaitais pas risquer de recevoir la fumée grisâtre et piquante dans le visage.

-Hm.

Je posais mon menton dans ma main et réfléchis un instant. Il ne semblait pas vouloir parler de cette amie. Et aussi idiot cela puisse sembler, ça m'énervais. J'avais la sensation qu'il cachait quelque chose, à moitié. Et c'était plus frustrant que d'avoir la conviction qu'il pouvait me cacher quelque chose d'entier. Étrange? Oui.

-Pourquoi ne lui as tu pas encore parlé? Si tu as une dette à payer, c'est par là que ça commence non?
##   Jeu 3 Oct 2013 - 1:43

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

La clope semble toujours autant la déranger, en ce qui me concerne je crois que ça vient compenser ce que je ne bois pas... ou alors c'est jute une mauvaise excuse que je me donne, allez savoir. Elle se décale et me tourne le dos, on dirait presque qu'elle va bouder comme ça.

Elle prend quelques instants pour réfléchir sur je en sais pas trop quoi. Elle cherche peut-être un moyen de me punir parce que je fumes à coté d'elle. J'évite déjà de le faire quand il y a Aikô, sachant qu'elle va vire dans le même maison que moi, si en plus je dois pas fumer avec Makiko à coté, autant arrêter tout de suite.

Elle pose un autre question, toujours sur ce sujet. Elle est bien curieuse aujourd'hui. Franchement je vois pas trop quoi répondre... Faut dire c'est pas comme si je pensais souvent à Gwen... Si? Le fait est que je n'ai rien à rajouter là dessus.

" C'est à dire que... C'est compliqué, ça a toujours été particulier entre nous alors... Et puis j'aurai quand même du mal à lui parler. Parce que comme je te l'ai dit ça fait un bout de temps que je ne l'ai pas vu. "

Et voilà que je m'embrouille dans mes explications. C'est pas souvent que ça m'arrive.


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Jeu 3 Oct 2013 - 2:10
Anonymous
Invité

Je tiquais. Il ne sait franchement pas choisir ses mots.
" Ça a toujours été particulier entre nous " je me demandais si c'était censé être rassurant ou bien un appel masochiste à la torture psychique. Pour lui, bien entendu.
Je continuais donc, en posant toujours autant de questions, voir bien plus. Je me tournais complètement vers lui, quitte à affronter l'odeur du tabac. Mais ça... J'essayais de faire tourner le vent, ce que je réussis assez bien à mon goût. Pendant un instant.

-Compliqué? Particulier? C'est à dire? L'institut n'est pas si énorme et si c'est une Master, elle n'est pas difficile à trouver dans les appartements et maisons, là-bas. Alors pourquoi ça peut faire si longtemps que tu ne l'as pas vu, Dante?

J'insistais beaucoup. Je n'ai jamais eu l'habitude de me méfier autant ou de ressentir un pincement de jalousie aussi fort. Mais là, j'avais vraiment l'impression d'être en face d'un problème énorme à résoudre et pour ça je devais en savoir plus. Même si je devais énerver Dante. Et puis... Il comprendrait, normalement. Non?

-Pourquoi tu ne me dis rien? Ou du moins, si peu. C'est si difficile pour toi de parler?
##   Jeu 3 Oct 2013 - 2:20

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Elle se retourne vers moi, alors que le vent lui même change de direction, emportant ma fumée avec lui. Bien pensé Kiko. Je serai tenté de répondre sauf qu'elle continu à vouloir parler de Gwen et plus ça va moins j'ai envie de le faire. Je tente pourtant de garder mon calme et je continu à répondre jusqu'à ce qu'elle se lasse de me demander ce genre de choses... On dirait une bonne idée tiens.

" Je sais pas comment t'expliquer ça Kiko... Ce qu'il y a eu entre elle et moi... Puis... "

Je lâche un soupir. Je comprend pas pourquoi elle insiste, c'est pas compliqué, ça se voit que je compte pas parler de ça non?Je ne sais même pas comment finir ma phrase. Je rebondis sur sa deuxième question.

" Oui c'est pas évident de parler de ça. Disons que c'est pas vraiment le genre de conversation que j'ai envie d'avoir avec toi. "

Oui j'arrive à court de choses à dire. C'est un truc que je veux garder pour moi, mon jardin secret, mon cadavre dans le placard quoi.


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   Jeu 3 Oct 2013 - 2:32
Anonymous
Invité

Je ne répondis pas. Pas tout de suite.
Je me contentais de laisser planer un silence, tout en observant l'endroit où nous étions et en réfléchissant. Étrangement la discussion que nous avions maintenant m'en rappelait une autre. C'est ça, cette désagréable impression de déjà vu qui me donnait envie de savoir.
Dante semblait calme et posé, même si ses phrases ne se terminaient pas vraiment. De simples mots mit bout à bout sans grand sens et totalement inutiles à mon goût.

Je fermais les yeux un petit moment, cherchant mes mots. Je repris alors, avec moins de délicatesse que précédemment.

-Hun. J'ai l'impression d'avoir déjà eu ce style de conversation avec toi. C'est désagréable. Mais cette fois tu te défile beaucoup plus.


J'eus un petit sourire en coin, exaspérée.

-Tu m'as quasiment forcée à te dire ce à quoi je pensais la dernière fois, je l'ai fais même si ça ne t'as plu ni à toi ni à moi. Maintenant, à toi de parler, tu ne trouve pas ça normal?

J'arquais un sourcil, attendant sa réponse.
##   Jeu 3 Oct 2013 - 2:46

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Dante Alighieri
Messages : 307
Date d'inscription : 19/03/2013

Le silence qui plane... Avec un peu de chance elle abandonne... Ou alors c'est juste le calme avant la tempête, ce qui risque d'être très mauvais. En même temps ce genre de truc annonce jamais rien de bon.

Le temps commence à me paraître long, et plus il passe, plus je sens le soufre venir. Autant dire que maintenant ça empeste vraiment. Quand elle reprend, c'est pour évoquer une certaines discussion qu'on avait eu avant, une discussion que j'aimerai oublié, un peu comme la bière sur ma table de chevet.

Le pire, c'est qu'elle poursuit et insiste, prétextant que c'est légitime que je lui parle de ça. Non mais je sais pas d'où elle sort ça, la première fois, c'était parce que je me sentais obligé de lui en parler, parce que j'avais pas envie de lui cacher un truc important, mais là...

" C'est complètement différent, et ça a absolument rien avoir avec la dernière fois. Sur le coup c'était un truc important, et là tu me prends la tête pour une broutille. Je ne veux pas parler d'elle un point c'est tout. Je comprend même pas pourquoi tu fais une fixation là dessus. C'est de la paranoïa."

Je me redresse pour la regarder droit dans les yeux. Je suis de nettement moins bonne humeur d'une coup, et je crois que ça se voit.


Convergence, Divergence.... Question de point de vue. 253472833
##   
Contenu sponsorisé

 

Convergence, Divergence.... Question de point de vue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant