Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé]
##   Lun 30 Déc 2013 - 15:18

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

Elio ébouriffa ses cheveux en se regardant dans le miroir. Il avait beau essayer tous les stratagèmes possibles, il y avait toujours quelques cheveux pour partir en l'air. Et toujours de la même manière en plus. Ca avait quelque chose d'agaçant et malgré toutes ses années il essayait toujours de remettre ses cheveux dans le droit chemin, bien qu'il connaissait déjà la réponse à l'avance.

En se regardant ainsi dans le miroir, habillé d'une serviette qu'il avait accroché autour de la taille en sortant de la douche, il repensa à ce qui avait fait qu'il aurait une cavalière, plus ou moins inconnue, à ses côtés ce soir au bal de Noël organisé par la directrice et les masters.
Il était alors partit jouer un peu au parc, un ballon de foot sous le bras. Il avait voulu profiter du beau temps pour s'entraîner un peu. Seul, certes, mais ce sport était sa plus grande passion et il avait besoin de jouer un peu, et puis il était tellement timide...
Il était donc en train de jouer tranquillement au foot lorsque c'était arrivé. Il s'entraînait à faire des retournées acrobatiques, pas le truc le plus facile,d 'autant plus qu'il n'avait jamais réussit, mais il trouvait cela amusant. Il avait essayé déjà plusieurs fois et il n'avait pas vraiment réussit ce n'est de faire rouler doucement la balle à peine plus loin et de tomber au sol. Ses vêtements étaient verts et marrons à force de ses « cascades ». Un peu désespéré, il s'était dit qu'il tenterait une dernière fois. Il avait réussit la meilleure retournée acrobatique qu'il avait fait de toute sa vie ! Et le ballon était partit loin! Un peu trop loin même...Retombant au sol, le regard anis du garçon avait suivit la trajectoire du ballon qui avait finalement failli percuter une jeune demoiselle qui passait par là. Désolé, l'italien s'était aussitôt relevé et avait couru s'excuser. Il avait récupéré son ballon et s'était excusé avec beaucoup de gêne et de timidité comme à son habitude, les joues rosies.
Aussi improbable que cela puisse être et dans sa panique il avait proposé plein de choses pour se faire pardonner. Il aurait pu lui faire très mal après tout.

La mèche remonta et Elio poussa un petit soupir. Et voilà donc, comment il avait invité la demoiselle qui portait le prénom de Selvi à être sa cavalière au bal de Noël. Il s'habilla avec ce qu'il avait, c'est à dire pas en costard, parce que cela ne faisait absolument pas partie de sa garde-robe. Il voulait tout de même être bien habillé alors il choisit un pantalon noir avec un effet un peu cuir, un cadeau de son père qu'il n'avait jamais porté. Il ajouta une simple chemise blanche. Pour l'occas' il avait réussit à se faire prêter une cravate. En la mettant il galéra pas mal pour réussir à faire le nœud, il n'avait pas vraiment l'habitude...Il ajouta une grosse écharpe grise et un manteau, puis regarda ses pieds. Il allait pouvoir mettre quoi ? Ca passait des baskets ? Il trouva alors une paire de paire de baskets basses avec un effet cuir. Du faux forcément. Bah, ça devrait aller, c'était le mieux qu'il avait.

Elio sortit et se dirigea vers la salle de bal. Il était l'heure. Il faisait frais, mais beau. Et on devinait aisément les étoiles qui brillaient déjà dans le ciel clair de l'hiver. Il arriva devant la salle et se mit dans un coin discret pour attendre. Il était habillé de sombre et cela n'aidait pas à le voir, heureusement ses cheveux châtains qui tiraient un peu sur le roux et sa mèche étaient reconnaissables entre mille. Il vit passer plusieurs couples, si les hommes restaient assez sombres, les femmes au contraire avaient tendance à porter beaucoup de couleurs diverses et mutiples.
Il était un petit peu en avance en fait. Il ne lui restait plus qu'à reconnaître le visage de Selvi qu'il n'avait vu qu'une fois dans cette petite foule...


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley



Dernière édition par Elio Da Valle le Mer 5 Aoû 2015 - 16:46, édité 1 fois
##   Sam 4 Jan 2014 - 0:08

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

Le jour J est arrivé ! Ce soir, je vais au bal avec Elio, un étudiant de Terrae que je connais à peine. Je suis allée acheter ma robe aujourd'hui et j'ai pris soin de me préparer comme il faut. J'ai décidé de me faire une demi-queue de cheval. C'est facile à faire et ça change de d'habitude. Je me suis même maquillée, mais ça reste sobre. Il fallait quand même que je fasse un effort pour le bal de Noël, mon premier bal !  Et je suis en bonne compagnie...

C'est l'heure, je jette un dernier regard à ma chambre avant de partir. Je prends la direction de la salle de bal... le bal. Un frisson me parcourt le dos. Une fois sur place, je cherche du regard mon cavalier. J'espère que ma robe lui plaira. Ça a été un coup de cœur, une belle robe à bustier couleur paprika. Ne le voyant pas dans la foule, je décide de me mettre de côté et d'attendre. Je passe ma main dans mes cheveux pour m'assurer que ma coiffure tient. Ça serait dommage que mes efforts soient réduits à néant avant même le début de la soirée.

En attendant, je repense à notre rencontre et ne peux m'empêcher de sourire. Il faisait beau ce jour-là. C'était il y a quelques jours. Je me promenais tranquillement dans le parc. Je n'avais pas de réel but, simplement goûter la chaleur du soleil. En hiver, ce sont mes moments préférés. De loin, j'avais aperçu Elio, mais je ne connaissais pas encore son nom. Ce n'était pas la première fois que je le croisais et il avait tout de suite attiré mon attention, mais je ne peux pas expliquer pourquoi. Ce jour-ci, il jouait avec un ballon de foot. Tout en marchant je l'observais... discrètement. Je ne voulais pas le déranger ou le mettre mal à l'aise ! Ce qu'il faisait était impressionnant ! Il s'élançait dans les airs, faisant des acrobaties pour frapper le ballon. J'avais déjà vu ça, une fois, à la télévision, mais en vrai c'était autre chose. Bon, je dois avouer qu'il n'y arrivait pas, mais il continuait sans relâche et sa persévérance m'épatait.

Après l'avoir regardé pendant plusieurs minutes, j'avais décidé de quitter le parc pour faire autre chose et c'est à ce moment-là, quand je ne le regardais plus, que son ballon était passé à quelques centimètres de moi. Je m'étais figée un instant, surprise, puis était allée chercher son ballon pour le lui rendre. Elio, pour s'excuser, m'avait alors invitée au bal ! Ça peut paraître bizarre, après tout, on ne se connaît pas, mais j'avais justement envie d'apprendre à le connaître. J'ai donc sauté sur l'occasion et j'ai accepté. Et puis, vu ma timidité, oui j'ai déjà fait beaucoup d'efforts, mais il y a encore du travail... donc, vu ma timidité, je n'étais pas sûre de trouver un autre cavalier...

Je reviens à la réalité lorsque je sens quelqu'un s'approcher de moi. Je tourne la tête et le reconnais. Je souris timidement et rougis.

- Bonsoir Elio.

Je marque une pause.

- Tu es très élégant.

Je rougis de plus bel devant mon audace. J'ai eu le courage de sortir quelques mots ! J'espère que ça ne se voit pas trop. Peut-être que l'éclairage me cache un peu...


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10
##   Dim 19 Jan 2014 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

Si Elio était du genre timide, il l'était encore plus en compagnie féminine. Il ne savait pas trop pourquoi, pas parler avec une fille semblait lui demander un nouvel effort. Il n'y avait bien qu'avec sa famille qu'il n'était pas du tout timide. Et puis Camille maintenant qu'il y pensait...Mais il faisait des efforts. De gros efforts.
Alors forcément, alors qu'il attendait que Selvi arrive au bal, il se demanda dans quel pétrin il s'était fourré tout seul...Pas qu'il ne l'aimait pas, juste qu'il se disait qu'il n'allait sûrement pas être le cavalier parfait. Parce que lui et le conversation...D'autant plus qu'ils ne se connaissaient absolument pas puisqu'ils ne s'étaient rencontrés et parlés que furtivement.

Il ne faisait pas bien chaud, l'italien enfouit le bas de son visage de sa grosse écharpe qu'il avait prit pour l'extérieur. Il avait eu raison. Il se posait plein de questions, il se demandait bien comment cette soirée allait bien pouvoir se passer, après tout c'était la première fois qu'il participait à ce genre d’événement de cette manière. Il avait déjà participé à des bals et des fêtes, mais jamais accompagné en fait. Et cela ne le rendait pas très confiant en fait...

Alors qu'il était assis à attendre et à regarder les gens passer, il remarqua alors soudainement que juste en face de lui, cachée derrière la foule se trouvait sa cavalière. Il ne l'avait pas vu avec tout ce monde ! Il se leva aussitôt, mais s'arrêta un instant pour tenter de se calmer et essayer de se contrôler au mieux. Il s'avança devant Selvi en lui faisant un signe de main et sortant sa tête de sa grosse écharpe.


Bonsoir Selvi...

Forcément ses joues s'empourprèrent, il n'y arrivait pas. C'était à chaque fois la même chose, il ne pouvait empêcher ses joues de prendre de prendre cette couleur rosée à chacune de ses nouvelles rencontres. Elle le salua également et le complimenta sur sa tenue qu'il venait de découvrir en entrant à ses côtés dans la salle de bal. L'effet fut immédiat, il aurait pu faire passer cela pour la chaleur de la salle de bal, mais il savait bien qu'il n'en était rien.

Merci...

Il posa ses affaires aux vestiaires avec celle de Selvi et en revenant, il prit enfin le temps de la regarder. Autant dire que ses joues ne s'en portèrent pas mieux. Elle était ravissante...Il aurait du lui dire, mais maladroit comme il était n'avait pas fait attention. Il osa cependant en évitant de trop la regarder tant il se sentait rosir du visage et il se sentait idiot:


Tu es vraiment ravissante ce soir...Tu, tu veux boire quelque chose ? Peut-être ?...Enfin pour commencer la soirée...

Tais-toi lui disait son cerveau. Arrête de dire n'importe quoi et n'importe comment. C'est vrai qu'il n'était pas vraiment doué pour ce genre d'exercice, mais il se donnait du mal, pour faire de son mieux, même si le résultat n'était pas forcément au rendez-vous. Il espérait que la demoiselle ne regretterait pas de passer sa soirée de Noël en sa compagnie.

[Je crois qu'on ne s'est pas bien compris sur le lieu de début de rp, mais tant pis xD']


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Dim 16 Fév 2014 - 22:13

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

La salle de bal est magnifiquement décorée : quelques guirlandes ici, des sapins là-bas, des lumières, plein de lumières !

Hum... je ne suis pas sûre que les Japonais fêtent Noël comme en Europe, je ne suis même pas sûre qu'il fête Noël, puisque c'est, à la base, une fête chrétienne. C'est vraiment chouette de leur part de faire des efforts pour intégrer les autres nationalités.

Je quitte mes considérations socio-culturelles lorsque j'entends la voix de mon cavalier.

Tu es vraiment ravissante ce soir...Tu, tu veux boire quelque chose ? Peut-être ?...Enfin pour commencer la soirée...

Je ne peux m'empêcher de rougir à la suite de sa première réflexion. Je murmure un timide merci et me concentre sur sa question.

- Oui, pourquoi pas.

Je souris à Elio. Il semble aussi timide que moi. Ça ne va pas faciliter les choses, mais je suis déterminée à persévérer. Je souhaite passer une excellente soirée et j'espère qu'il en passera une bonne lui aussi. Je vais tout faire pour que ça se passe bien... oui bon, disons que je vais essayer.

Je jette un coup d’œil à la salle et cherche du regard un bar ou quelque chose y ressemblant. Je ne suis encore jamais allée à un bal, je n'y connais donc rien. J'avoue... que je me sens un peu perdue et ne pas être seule me rassure. Malgré mes efforts, je ne vois rien. Il faut dire, qu'il y a pas mal de monde, ce qui ne m'aide pas... vraiment pas.

- Erhm... tu sais... où on peut trouver à boire ? Moi, je ne vois rien.

Je marque une pause. J'espère qu'il connaît l'endroit, sinon il risque de se sentir bête s'il me propose quelque chose qu'il ne peut m'offrir. Pourquoi je lui ai posé la question d'abord ? Hein ? Où est-ce que j'ai la tête. Vraiment stupide...

- Enfin... on peut aussi se balader un peu. On finira bien par trouver quelque chose...

J'espère que je ne le mets pas trop mal à l'aise avec mes remarques...

[hrp : oups, désolée... je corrigerai ça un de ces jours, promis ^^']


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10
##   Ven 18 Avr 2014 - 23:51

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...


La scène était sans doute drôle à voir. Mais pas vraiment à vivre. Il faut dire qu'Elio et Selvi étaient tous les deux de nature de grands timides, et cela ne semblait pas être le bon plan pour faire connaissance rapidement et simplement. Cela promettait au contraire d'être un long périple bien compliqué. Mais Elio n'allait pas s'abattre pour si peu, malgré tout ce qu'il pensait de lui-même, il était bien plus téméraire que ce qu'il croyait.

La demoiselle était forcément fort jolie pour l'occasion, pas qu'elle ne l'était pas d'habitude, mais habillée de manière si chic, cela n'aidait pas notre pauvre garçon qui avait déjà tant de mal avec les autres et en particulier la gente féminine...
Il l'avait complimenté et laissant ses joues s'empourprer et en évitant son regard, trop gêné qu'il était. Il avait cependant eu la bonne idée de lui proposer de boire quelque chose pour commencer la soirée. Lorsqu'elle accepta, il se sentit un peu mieux, comme un poids qui s'envolait. En même temps refuser ça aurait été balot quand même...Il lui fit cependant la remarque qu'elle ne voyait où commander des boissons. Il fut tout d'abord surpris. Mais lui qui était plutôt grand pouvait aisément voir au-dessus de la plupart des têtes et il avait déjà remarqué le « bar »où se trouvait déjà des boissons préparées.

La cavalière de notre italien sembla un peu perdue pendant un instant. Mais pour une fois, le jeune homme prit les choses en main. Ce qui n'empêcha pas ses joues de garder cette couleur pourprée. :

J'ai vu où était le bar...Je t'y emmènes, suis-moi...

[i]Il se sentit soudain tout bête, et comment il faisait pour l'emmener exactement ? Il y avait quand même pas mal de monde dans la pièce et il ne voulait pas qu'ils se perdent, cela aurait été plutôt bête. Mais en même temps qu'avait-il comme autre solution ? Il regarda son bras...Ca paraissait évident et pourtant...Il finit tout de même par lui tendre son bras en prenant un sourire timide et gêné mais sincère:


Enfin, si tu veux bien t'accrocher à mon bras...Ca évitera qu'on se perde dans la foule...

Il prit son courage à deux mains pour regarder en face ces grands yeux bruns qui lui faisaient face. Si son père le voyait, sûr qu'il rirait de lui, lui donnerai une bonne tape dans le dos en lui disant qu'il était désormais temps de devenir un vrai homme et que ces grands frères étaient bien plus dégourdis que lui pour ce genre de choses.

[Désolée du retard !!! Mais j'espère que ma réponse te va ! Promis je vais répondre plus vite ^^']


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Mer 2 Juil 2014 - 18:14

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

J'ai vu où était le bar...Je t'y emmènes, suis-moi...

Je retiens un soupire de soulagement. Je me suis inquiétée pour rien et j'en suis ravie. En même temps, c'est vrai qu'il est plus grand que moi, c'est donc plus facile pour lui de s'orienter dans cette foule. Alors que je me prépare psychologiquement à devoir me frayer un chemin tout en essayant de le suivre, il enchaîne.

Enfin, si tu veux bien t'accrocher à mon bras...Ca évitera qu'on se perde dans la foule...

Je le regarde, surprise par sa proposition, et je ne peux m'empêcher de plonger mon regard dans le sien. Après quelques instants de silence, qui semble durer une éternité, je souris et détourne les yeux.

- Oui, d'accord. C'est une bonne idée. Merci.

Je lui lance un regard furtif, gênée par mon manque de réaction, puis m'approche et prend son bras délicatement. Ensuite, je le laisse me guide à travers la foule. Je croise de nombreux visages familiers, des élèves que je croise dans les couloirs ou qui sont en cours avec moi, mais sans les connaître vraiment. Je suis toujours impressionnée par la quantité d'étudiants présents à Terrae.

Nous arrivons bientôt près du bar, du moins c'est ce que j'en déduis, car il y a plus de monde et moins d'espace pour se déplacer. Je m'accroche un peu plus fort au bras de mon cavalier, me rapprochant de lui par la même occasion. Ce contact me rassure. Après quelque instant, nous finissons par atteindre les boissons. Je choisis de boire du « thé de noël » comme je l'appelle. C'est un thé avec de la cannelle que je ne bois qu'à cette occasion. C'est toujours un plaisir et une sorte de tradition qui date de mon enfance. Ma mère m'en faisait à chaque noël, même après le déménagement et le divorce, c'est quelque chose qui a continué, une des rares choses qui soient restées d'ailleurs... Non, je ne veux pas penser à ça, pas ce soir. Ça me fait encore mal et ce n'est pas le moment de ressasser le passé !

Elio et moi nous écartons pour retrouver un peu d'espace. Je sirote tranquillement ma boisson tout en cherchant un sujet de conversation. Je garde les sujets « école » et « pouvoirs » pour plus tard, les seuls points communs que je nous connais, pour le moment du moins, et j'évite de parler du passé, c'est parfois douloureux et je suis la première à le savoir.

- Tu... tu as des autres hobbys à part le foot ?

Je marque une pause.

- Enfin... euh... si le foot est bien un de tes hobbys.

Je souris, gênée. Halala... c'est pas gagné.


[hrp: hello ! Je crois que là, c'est à moi de m'excuser. J'ai été dépassée avec les exams et je t'ai abandonné, vraiment désolée. Mais maintenant je suis de retour ! Ou presque (certainement absente du 7 au 25 juillet, pour cause de vacs sans internet, mais je vais voir si je peux trouver du wifi à quelques parts pour suivre un peu ce qui se passe par ici)
Donc j'ai répondu, j'espère que ça te convient. ^^]


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10
##   Mar 5 Aoû 2014 - 21:10

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

Elio proposa son bras à sa cavalière pour l'emmener jusqu'au bar de la fête de Noël. Il y a du monde et c'est la seule idée qui lui vient à l'esprit pour qu'ils ne se perdent pas. Il a prit son courage à deux mains avant de faire cette proposition. Ce qui peut sembler si simple pour certains est une véritable épreuve de force avec lui-même pour Elio. Sa timidité, il la vit comme un fléau. Il paraît qu'on peut trouver cela mignon et attachant, il ne comprends pas pourquoi. Il est juste difficile pour lui de s'adresser aux autres et d'être lui-même tout simplement...

L'italien a l'impression que le temps s'est arrêté lorsqu'il propose son bras à Selvi. Les secondes semblent être des heures. Il a tourné ses yeux verdoyants vers les siens, mais il regrette un peu, il se sent bête, il est gêné. Il sent son cœur se serrer, s'imaginant des scénarios dans sa tête. Lorsqu'elle prends enfin son bras en acceptant et le remerciant, il a l'impression de pouvoir respirer de nouveau. Il lui tends un sourire timide.

La traversée de la foule ne se fait pas aisément, mais il persiste. Il sent sa cavalière qui s'accroche un peu plus à lui. Il s'empourpre. Il est content. Il ne la fait pas fuir. Ils arrivent devant le bar. Il prends un drôle de cocktail coloré au hasard. C'est bleu-vert, ça a goût de banane. Ca ne fait pas trop Noël, mais ça fera l'affaire. Selvi prend un thé. Et puis ils s'éloignent de toute cette foule pour se trouver un coin un peu plus tranquille.

Ici au moins ils s'entendent parler sans avoir besoin de crier. Brusquement, sans doute pour entamer la discussion elle lui demande si il a d'autre hobby à part le foot. Puis lui demande si le foot est bien l'un de ces hobbies. Le garçon se sent un peu plus à l'aise, il peut parler de quelque chose qu'il adore ! Il est dans son élément. Il hoche de la tête en répondant:


Oui oui c'est sans doute ma plus grande passion. J'ai été dans le bain dès tout petit. Mon père est entraîneur de football pour enfants. C'est un peu un passion de famille, tout le monde y joue chez moi, autant les filles que les garçons.

Il repensa un instant aux matchs familiaux. Maria était la seule à ne pas être une véritable adepte, mais elle n'aurait pu nier qu'ils passaient de très bons moments ensemble lorsqu'ils jouaient !
Sirotant un peu sa drôle de boisson, Elio s'appuya contre le mur derrière lui et ajouta:


Et sinon j'aime bien la pêche...La nature en général...

Le jeune homme se tût un peu pensif. Il regarda Selvi, et se sentit un peu gêné d'avoir autant parlé.

Désolé, j'espère que je t'embête pas...Je deviens bavard avec la passion...
Et toi, qu'est-ce que tu aimes faire ?


Alors qu'il envoyait un sourire, il se demanda quelles pouvaient bien être ses activités ? Quelque chose de calme ? Qui bouge ? A vrai dire il n'en avait aucune idée, il était plutôt mauvais aux devinettes...


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Jeu 7 Aoû 2014 - 10:40

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

Oui oui c'est sans doute ma plus grande passion. J'ai été dans le bain dès tout petit. Mon père est entraîneur de football pour enfants. C'est un peu une passion de famille, tout le monde y joue chez moi, autant les filles que les garçons

Je retiens un soupir de soulagement. Je ne me suis pas trompée. En même temps, ça aurait été bizarre que le foot ne soit pas un de ses hobbys. Je ne pense pas que les gens s'amuseraient à se lancer en l'air pour taper dans un ballon si ce n'était pas le cas. Je souris légèrement lorsqu'il me dit que c'est une passion de famille. J'ai un petit pincement au cœur. C'est fou comme le mot famille peut avoir autant d'impact sur l'humeur de quelqu'un, mais je chasse rapidement cet instant de tristesse. Pour lui, c'est un souvenir heureux et c'est ça qui compte. Je ne suis pas le centre du monde. Les gens ont le droit d'être heureux tout de même !

Et sinon j'aime bien la pêche...La nature en général...

Hum... la pêche... je n'ai jamais essayé, mais je doute que ça soit une activité qui me plaise. J'aime trop les animaux pour les faire souffrir, mais j'ai tout à fait conscience qu'il faut des gens capables de pêcher et chasser, par exemple, sinon on n'aurait pas de viandes et de poissons dans l'assiette. Disons que je ne pourrais simplement pas le faire moi-même.

Désolé, j'espère que je t'embête pas...Je deviens bavard avec la passion...
Et toi, qu'est-ce que tu aimes faire ?


Je lui souris.

- Ne t'en fais pas. C'est cool.

Il a l'air tellement... bien quand il parle de ça. On dirait que sa timidité est mise au second plan et je suis contente pour lui. Avant de répondre à sa question, je prends le temps de réfléchir.

- J'aime lire et écrire... j'ai... j'ai beaucoup d'imagination et je crois que je pourrais passer des heures à inventer des histoires.

Je ris nerveusement. Ça ne fait pas un peu niaise ?

- Sinon j'aime aussi l'histoire. Je trouve intéressant de connaître ce qui fait que nous en sommes là aujourd'hui, car tout est lié.

Je marque une courte pause pour boire une gorgée de thé. Il m'a parlé de sport, ça serait bien que je lui en parle aussi. Il ne faudrait pas qu'il me prenne pour une larve qui passe son temps assise ou couchée sur son lit.

- Ah, et j'aime courir le matin lorsqu'il fait encore frais ou encore aller patiner... mais je n'ai pas de passions... je ne suis pas une « fille passionnée ».

J'aime bien cette expression, même si c'est peut-être un peu bête. Je trouve que ça exprime bien ce que je suis. J'aime beaucoup de choses, je suis curieuse, mais rien ne sort du lot.


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10
##   Ven 19 Sep 2014 - 0:04

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

Elio aime penser à sa famille. C'est sans doute ce qu'il a de plus cher. Penser qu'ils sont loin l'attriste, mais penser aux bons souvenirs ensemble le fait sourire. Il sait qu'il a de la chance, lui au moins sa famille s'aiment et ne s’entre déchire pas. Lui il a plus de mal à se faire des amis par contre, à refaire confiance aux autres...C'est notamment de sa faute à Elle....

L'italien n'avait pas l'impression d'aimer tant de choses que cela, mais ce qu'il aimait, il le faisait à fond, il adorait. Après avoir parlé il se dit soudainement qu'il avait peut-être même trop parlé. Il s'excusa auprès de sa cavalière de son excès. Mais elle ne sembla absolument pas lui en tenir rigueur ; au contraire elle lui sourit et lui dit qu'elle trouvait ça cool. Le jeune homme sourit timidement à son tour. Selvi avait l'air d'être une chouette fille.

Puis, il lui retourna la question, qu'est-ce qu'elle aime, elle ? Il essaya de bien de faire quelques pronostics avec lui-même, mais il n'en avait en réalité aucune idée. Il faut dire qu'ils ne se connaissaient pas tellement non plus...
La brunette lui répondit qu'elle aimait écrire et lire. Une écrivaine ? Elle ajouta qu'elle avait beaucoup d'imagination et qu'elle pourrait passer des heures à faire ça. Elio réfléchit un peu. Lui aussi il pourrait faire ça...Mais sûrement pas aussi longtemps qu'elle. Il a beaucoup besoin de sortir, de voir le soleil comme il aime dire.
Le rire de la demoiselle le ramène sur terre, elle a l'air un peu gêné. Ils doivent avoir l'air malins tous deux, aussi timide l'un que l'autre ! Elle continue tout de même en lui parlant de son intérêt pour l'histoire. C'est rigolo, il l'imagine bien assise dans un fauteuil à lire pleins de livres à la suite. Ca lui fait penser a un bouquin qu'il avait lu...Un livre que sa grande sœur adorait et qui l'avait poussée à le lire...Elle lui faisait penser au personnage principal de Jane Eyre même si il ne savait pas vraiment pourquoi. Pour une fois il ne prit pas spécialement le temps de réfléchir et lui répondit par la remarque qu'il venait de penser:


Si je peux me permettre...Je ne sais pas si tu connais...Un roman appelé Jane Eyre...Ma sœur m'avait un peu « obligé » à le lire...Vu qu'elle l'adorait...Enfin...Ce que je voulais dire...C'est...tu me fais penser à ce personnage en fait...

A peine avait-il parlé qu'il se sentait déjà terriblement idiot. Mais pourquoi avait-il dit ça ? Lui qui se contrôlait si bien d'ordinaire ? Quoique...depuis qu'il était ici, il semblait perdre un peu ses moyens...Il reprit donc presque aussitôt en grimaçant un peu et ajoutant:

Pardon...C'était un peu bizarre comme réflexion non ?...

Si ça se trouvait elle ne connaissait même pas...ou pire elle détestait ! Quel crétin ! Puis Selvi lui parla de sport. Une artiste sportive ? Et bien pourquoi pas. Elle lui dit qu'elle aimait courir les matins frais ou alors patiner. Il n'était adepte ni de l'un, ni de l'autre, mais il avait pas mal couru à une époque pour le foot. Cela faisait bien longtemps...Quand à ces talents de patineurs ils valaient mieux ne pas en parler. Selvi finit en disant qu'elle n'avait pas vraiment de passions, qu'elle n'était pas vraiment une fille passionnée. Ah bon ? Il lui aurait semblé pourtant que l'écriture en était une. Mais visiblement il s'était trompé.
Il finissait doucement sa boisson et dit:


Mais tu as l'air de faire plein de choses...C'est bien...Tu cours souvent ?

Peut-être que c'était l'occasion pour lui de s'y remettre, être avec quelqu'un le motiverait peut-être, le pousserait à se donner la force de le faire, et puis cela ne pouvait lui faire de mal...
Elio vit alors des petits fours qui attendait sur un plateau posé sur un bord intérieur de fenêtre. Qu'est-ce que ça faisait là ? Il s'approcha et prit le plateau, puis le tendit vers sa cavalière et dit


Mademoiselle a-t-elle faim ?!

Et voilà qu'il se mettait à faire le clown maintenant ! Non mais quelle mouche l'avait piqué ? Il ne se reconnaissait plus ! Enfin si...mais il n'était comme ça d'ordinaire qu'en compagnie de personnes qu'il connaissait vraiment...Serait-il en train de changer ? Serait-il en train de prendre confiance en lui ?

[Je ne sais pas ce que j'avais ce soir, mais j'ai fait sortir Elio de son « rôle » habituel, j'espère que tu as eu autant de plaisir à lire ce rp que j'ai eu à l'écrire;) ]


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Ven 19 Sep 2014 - 19:21

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

[hrp : oui, j'ai adoré. Tellement, que ça m'a inspiré et j'ai voulu tout de suite répondre, mais que ça ne te stress pas hein !]


Elio me parle d'un roman, Jane Eyre, et m'annonce que je lui fais penser au personnage principal de l'intrigue, puis s'excuse de l'étrangeté de sa réflexion. Je lui souris pour l'apaiser.

- Ne t'en fais pas, ce n'est pas étrange. J'ai déjà entendu parlé de ce livre, en bien, mais n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion de le lire. J'irai faire un tour à la bibliothèque. Je t'en redirai des nouvelles après... enfin si tu es d'accord.

À nouveau, je ne peux m'empêcher de rougir, mais je ne comprends pas. Il n'y a rien de vraiment gênant dans ce que j'ai dit, alors pourquoi ?! Laissant de côté ma réflexion, je reviens sur notre conversation.

- Eh bien... avant d'être initié, je partais courir tous les matins. C'était... c'était un peu une excuse pour pouvoir quitter ma chambre tôt... avant que mes colocataires ne se réveillent...

J'ai hésité. Je ne suis pas sûre que lui avouer mon manque de sociabilité soit une bonne idée, mais j'avais envie d'être sincère avec lui. J'enchaîne pour couper le silence qui s'installe entre nous.

- Maintenant j'y vais généralement tous les deux jours. Ça me fait tellement de bien...

J'allais continuer, mais Elio s'éloigne soudainement. Qu'est-ce que j'ai dit ?!? Heureusement, j'aperçois le but de ce mouvement. Il revient, un plateau de petits fours à la main.

Mademoiselle a-t-elle faim ?!

J'éclate de rire.

- Mais quelle bonne idée. Merci !

Gardant mon sourire radieux, je me sers au hasard et savoure le saumon déposé sur la pâte feuilletée.

- Mmmh, qu'est-ce que c'est bon !

Je finis mon thé qui est à présent tiède.

- C'est dommage qu'on ne puisse pas cuisiner soi-même ici. Je crois que ça me manque.

Aïe, il me semble... que je viens de penser tout haut. Je le regarde, guettant sa réaction. Il va me trouver bizarre non ? Soudain, je me rends compte que c'est exactement la même réflexion qu'il a dû avoir quelques instants plus tôt, lorsqu'il m'a parlé de son livre. Je ne peux m'empêcher de rire. En fait, on a plein de points communs. Bon, maintenant il faut que je lui explique, sinon il ne va rien comprendre le pauvre.

- Désolée...

Je me passe la main dans les cheveux, un peu gênée.

- En fait, je... ehrm, je viens de me rendre compte que je réfléchissais comme toi... enfin... c'est juste que...

Holala, mais vas-y, crache le morceau. C'est pas si compliqué ! Et puis, je ne pense pas qu'il va se vexer pour ça, alors lance-toi cocotte !

- J'allais m'excuser, parce que je trouvais ma réflexion étrange... comme toi avant pour le livre.

J'ai un sourire gêné. Qu'est-ce que j'ai l'air cruche ! Pathétique...

- Erhm, sinon... euuh, tu...

De mieux en mieux, voilà ce que c'est que de commencer une phrase alors qu'on ne sait pas ce qu'on va dire ! Je suis lamentable. J'ai envie de me réfugier dans ma tasse de thé vide ou alors sous une table. Au lieu de ça, je rougis, bien évidemment.

- Tu aimes Noël ?

Aïe, epic fail ! Premièrement, c'est une question nulle, deuxièmement il n'y a rien de pire que Noël pour se rappeler son passé. J'espère juste que ça lui fera penser à sa famille. Il a l'air d'avoir de bons souvenirs. Faut vraiment que je me taise pour limiter les dégâts.

- Désolée... si... si on oubliait les deux dernières minutes, d'accord ? Tu aimes les animaux ? Moi, j'adore les chats.

Je souris, à nouveau gênée. Ce sujet n'est pas nécessairement mieux que le précédent, mais là, c'est décidé, j'arrête les dégâts.


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10
##   Mer 15 Oct 2014 - 22:53

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

C'était vraiment étrange comme Selvi lui faisait penser à l'héroïne principal du livre Jane Eyre. Il n'était pas spécialement fan du livre, mais sa grande soeur si, et du coup elle l'avait longuement soûlé pour qu'il le lise. Ce qu'il avait finit par faire bien évidemment. Il l'aimait trop pour ne pas vouloir lui faire plaisir de toute manière. Et il avait fait la remarque à la demoiselle. Il s'était aussitôt sentit bien bête. Non mais quel crétin ! On réfléchit avant de parler normalement ! Il s'excusa donc aussitôt. Heureusement pour lui, la jeune fille lui répondit qu'il n'avait pas à s'en faire, que cela n'était pas étrange ; mais qu'elle n'avait encore eu l'occasion de lire ce livre, ce qu'elle irait bientôt faire si il était d'accord. Le jeune italien s'était tout de suite sentit rassurée. Il la croyait.

Si tu veux...Il ne faut pas que tu te sentes obligé...J'espère que tu aimerais bien...enfin, au moins le personnage principal!

Bah c'est clair que sinon ce serait trop bête non ? Il espérait vraiment qu'elle ne détesterait pas ce personnage, parce qu'il aurait l'air de quoi lui ?

Et puis ils avaient parlé sport tous les deux, et elle lui avait dit qu'elle courrait. Ce qui l'avait intéressé, puisque lui aussi avait couru à une époque, pour le foot. Il se dit alors que peut-être il pourrait s'y remettre. Le faire avec quelqu'un d'autre le motiverait sûrement. Et puis, Selvi avait l'air d'être une chouette fille ! Elle lui avoua qu'avant d'être initiée elle courait tous les matins pour quitter sa chambre plus tôt. Cette remarque le fit sourire. Il connaissait bien ça lui aussi. Il ne l'avait pas vraiment envie, mais il ne pouvait nier qu'il n'en avait pas eu l'envie. Puis Selvi ajouta que désormais elle y allait plutôt tous les deux jours. Elio hocha doucement la tête. Il comprenait. Courir n'était pas sa passion, mais lorsqu'il jouait au foot c'était pareil, ça lui faisait du bien. Sauf que depuis qu'il était là, il ne jouait plus vraiment...Il se permit donc de lui demander d'un ton un peu hésitant:


Tu es assidue dis dons !...Dis ?...Je...Si ça te dit aussi...On pourrait courir ensemble ?...En fait ce que je veux dire...c'est que j'aimerais reprendre un peu...mais je n'ai pas trop la motivation...Alors je me disais qu'avec toi...enfin à deux...Enfin si tu veux aussi...je ne veux pas t'embêter...

Sa formulation était clairement maladroite et très mal exprimé, mais Selvi devrait tout de même pouvoir comprendre le message et c'était sans doute le principal.

Il avait alors vu ce plateau remplis de petits fours qui attendait bien gentiment sur un bord de fenêtre, il était donc allé le chercher et revint vers sa cavalière pour lui en proposer. Il faisait un peu l'andouille sur ce coup là. Mais c'était venu naturellement. Il s'était de nouveau dit qu'il aurait peut-être mieux fait de se comporter un peu plus « normalement ». Cependant le rire de la jeune fille le dédouana de toute forme de regrets. Au moins il la faisait rire. Ce n'était pas mal non ?

Selvi dit alors que c'était dommage qu'ils ne puissent pas faire de cuisine. Elle avait raison, mais il n'avait jamais pensé à cela. Apparemment, elle aimait aussi cuisiner. Lui n'était pas vrai un pro dans ce domaine. Il haussa donc les épaules et répondit:


Peut-être ça pourrait se faire ?...Comme une activité annexe...ou quelque chose du style...Enfin peut-être...

Il réfléchit un instant, puis rajouta:

C'est vrai que ça manque de bonnes pâtes fraîches faites maison !

Il se sentit de nouveau honteux. Pourquoi avait-il parlé déjà ? Il faisait un peu gros mangeur là !...Et estomac sur pattes également...La honte...
Selvi après quelques secondes se mit à rire un peu. Elio ne comprenait pas bien pourquoi elle riait. Elle semblait aussi gênée que lui. Elle s'excusa, et lui expliqua qu'elle venait de remarquer qu'elle réfléchissait comme lui, qu'elle aussi allait s'excuser car elle venait de trouver sa remarque, tout comme il l'avait fait peu de temps avant. Il y eu un instant de silence, de vide. Puis l'italien regarda sa cavalière dans les yeux et se mit à son tour à rire en croisant les grands yeux noisettes de la demoiselle.

Le jeune homme se dit que le hasard faisait tout de même drôlement bien les choses. Ils étaient venus au bal ensemble, mais en vérité ils ne se connaissaient que de vu ; et il se trouvait qu'ils se ressemblaient énormément et s'entendaient très bien. Il était très content d'être venu avec elle, il passait vraiment un très bon moment.
Selvi lui demanda soudainement si il aimait Noël. Il laissa quelques secondes s'écouler sous la surprise avant de répondre.


Euh...Oui...

Il ne savait pas trop quoi dire d'autre en vérité. Elle lui proposa alors d'oublier les deux minutes qui venaient de s'écouler, et aussitôt si il aimait les animaux, ajoutant qu'elle adorait les chats. Elio fut de nouveau surpris, puis répondit:

Sinon, on peut s'en souvenir...J'ai trouvé ça rigolo moi...
Et oui j'aime beaucoup les animaux...Surtout les poissons...Mais tous de manière générale...
Tu en as un animal de compagnie ?...Dans ma famille on a un chat. Billy. Il est roux, flemmard et il geins tout le temps...Mais on l'aime bien quand même...


Selvi et Elio étaient arrivés ici comme de parfaits inconnus, mais ils étaient déjà devenus à l'heure actuelle, de bons camarades.


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley



Dernière édition par Elio Da Valle le Dim 16 Nov 2014 - 22:21, édité 1 fois
##   Ven 17 Oct 2014 - 14:50

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

Alors que je lui parle de la course, de mon habitude matinal, il me demande s'il peut venir avec moi. D'abord surprise, je ne réponds pas, puis, me reprenant, j'affiche un doux sourire.

- Elio, ce serait avec plaisir.

Puis, il fait le clown avec le plateau de nourriture, ce qui me fait rire. Je lui confie mon envie de cuisiner, de le faire moi-même, et soudain, je me trouve bête. Quelle réflexion stupide ! Je commence à me sentir un peu mal, mais il met fin à mon stress en me répondant que cela pourrait être envisageable comme activité annexe... et en précisant que des pâtes faites maison lui manque. Je ne peux m'empêcher de rire. Il est... touchant. Soudain, je réalise que ma réflexion de tout à l'heure rejoignait certainement ce qui lui avait traversé l'esprit lorsqu'il m'avait parlé du livre. Je laisse s'échapper un rire gêné, puis m'excuse avant de lui expliquer mon raisonnement. Je me sens à nouveau mal à l'aise. Ce n'est pas sa faute, au contraire, il fait tout pour que ça se passe bien, mais je ne peux m'empêcher de me trouver stupide et idiote ! Je ne réfléchis pas avant de parler et j'ai peur... j'ai peur qu'il me trouve cruche, je crois. C'est étrange... non, pas tant que ça. Je suis presque toujours comme ça lorsque je ne connais pas bien la personne que j'ai en face. J'ai peur qu'elle ne me juge, mais je suis bête de sans cesse penser à ça. Elio est quelqu'un de bien, j'en suis sûre ! Alors il faut que j'arrête de me faire des films pas possible. Après un petit silence, son regard s'ancre dans le mien et il rit. J'aime son rire. J'essaie d'entamer une nouvelle conversation en parlant de Noël, puis me mords la langue. Je ne souhaite pas rappeler de mauvais souvenirs aux gens et il n'y a rien de pire qu'évoquer le passé pour risquer cela. Il me répond un vague oui, sans doute surpris, mais j'enchaîne en lui demandant d'oublier les deux dernières minutes et lui demande s'il aime les animaux. Je suis tellement... râaa ! Pourquoi je n'arrive pas à réfléchir correctement ? Je viens de l'assommer de questions stupides. Je ne peux m'empêcher de rougir. Il doit me prendre pour une folle, non ? Je ferais peut-être mieux de me taire, tout simplement. Je n'ose plus croiser son regard. Je ne sais pas comment il va réagir. Je suis même quasiment sûre qu'il n'a rien compris à ce qui venait de se passer... et tout ça parce que je pense trop ! J'essaie d'anticiper ce à quoi pense les gens, comment ils vont réagir... Faut vraiment que j'arrête mon cirque. Je ne sais plus quoi faire pour sortir de mon trou, j'ai creusé tellement profond...

- Sinon, on peut s'en souvenir...J'ai trouvé ça rigolo moi...

Je relève la tête, surprise. Il a l'air sincère, mais oui, bien sûr qu'il l'est. Je souris, soudainement beaucoup plus sereine. Je réalise... que je me sens bien en sa compagnie. Il faut simplement que je lâche prise et que je me fasse confiance, ne pas continuellement analyser ce que je dis et ce que je fais. Je ne peux pas savoir ce qu'il pense. Je ne suis pas télépathe et c'est tant mieux. Alors je me secoue, au sens figuré hein, et je me détends.

- Et oui j'aime beaucoup les animaux...Surtout les poissons...Mais tous de manière générale...
Tu en as un animal de compagnie ?...Dans ma famille on a un chat. Billy. Il est roux, flemmard et il geins tout le temps...Mais on l'aime bien quand même...


Je ne peux m'empêcher de rire. Hum, je ris beaucoup là, non ? Stop ! Si tu as envie de rire, tu ris et c'est tout ! Plus d'analyse à quatre sous ! Je reprends un petit-four sur le plateau qu'Elio a posé près de nous pour marquer un temps, une pause. À partir de maintenant, j'ose et je ne réfléchis plus... enfin moins, disons, ce serait déjà bien. Je souris.

- Il a l'air cool. Je n'ai jamais eu d'animaux à la maison. Ma mère est allergique aux poils d'animaux, mais j'aurais bien aimé...

Je marque une pause et le regarde sans détourner les yeux.

- Elio... merci. Je sais que je suis un peu bizarre des fois, mais tu ne m'as pas jugée. Et... et pour ça... eh bien, je voulais te remercier.

Je jette un coup d’œil dans la salle suite à ma tirade. Je me sens bien, calme, apaisée. Après quelques secondes, mon regard revient se poser sur mon cavalier. Oui, merci Elio.


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10
##   Dim 16 Nov 2014 - 23:05

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...


Elio avait demandé maladroitement à Selvi si il pourrait l'accompagner de temps en temps lorsqu'elle irait courir. Elle sembla un peu surprise, mais lui répondit gentiment que ce serait avec plaisir. Le jeune homme sourit à son tour. Ca le remettrait un peu plus dans le sport, parce qu'il devait bien avouer qu'il en faisait bien moins à Terrae. Et puis, qui sait ? Peut-être même qu'il apprécierait plus de courir à deux que seul ?

Le jeune italien se rendait bien compte qu'il était à l'aise avec la demoiselle, il était plus spontané qu'à l'ordinaire avec des inconnus, moins timide, plus souriant, plus drôle aussi. C'était un peu bizarre au début, mais c'était aussi drôlement agréable, pour une fois qu'il se relâchait un peu et qu'il passait un peu de bon temps avec quelqu'un. Ce n'était pas si courant que cela.
Il se rendit alors compte, à travers leurs échanges, que Selvi était vraiment comme lui. Elle s'excusait un peu de tout, parlait parfois trop vite, essayait de se rattraper comme elle pouvait.
Lorsqu'elle lui avait demandé d'oublier ce qu'elle venait de dire, il lui avait répondu très sincèrement que lui préférait s'en souvenir car il avait trouvé cela rigolo. La jeune femme sembla étonnée. Il le lu aisément dans ses yeux. Lisait-on aussi facilement dans les siens ? Sans doute.
Le garçon fut content de la voir sourire. C'est agréable une fille qui sourit quand même. Surpris par sa propre remarque intérieur, Elio se sentit un peu rosir des paumettes. Quel crétin !

Heureusement pour lui Selvi ne semble pas le voir et enchaîne en lui parlant rapidement de Noël, puis des animaux de compagnie. Là c'est un sujet qu'il affectionne, il peut parler plus librement. Il décrit le chat de la famille Da Valle. Sacré Billy ! L'italien est alors tout content d'entendre le rire clair de Selvi suite à ces propos. Il a toujours aimé faire rire les autres, seulement, il est un peu trop timide pour que les autres personnes le sachent.
Selvi lui répond que son chat a l'air cool et qu'elle n'a jamais eu d'animaux car sa mère est allergique aux poils d'animaux.


C'est vrai qu'il est attachant, même si il y a des jours où il peut vraiment être fatiguant !
C'est dommage de ne pas avoir pu avoir d'animaux, mais en même temps on ne choisit pas d'être allergique.


C'est clair qu'il n'inventait pas l'eau chaude avec sa phrase, mais des fois les phrases toutes simples d'une conversation sont bien utiles pour continuer une conversation.
Elio sentit le regard de sa cavalière se poser sur lui. Elle le remercia alors, et expliqua qu'elle était parfois un peu bizarre, mais qu'il ne l'avait pas jugé. Ce fut au tour du jeune italien d'être surpris.


Tu n'as pas à me remercier. Toi non plus tu ne m'as pas jugé...Et puis je déteste le jugement...C'est tellement...subjectif !...
Et puis, ne sommes-nous pas tous un peu bizarres ? Nous sommes sur Terrae quand même. Des gens avec des pouvoirs...Si on m'avait ça avant que ça ne m'arrive je ne sais pas si je l'aurais vraiment crû...J'étais plutôt dubitatif au début...
Ca ne t'a pas paru étrange à toi ?


Bah c'était vrai quoi ! Ca sortait un peu de nul part tout ça ! D'ailleurs il ne comprenait toujours pas vraiment d'où ça sortait, pourquoi eux ? Pourquoi lui ?


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Jeu 1 Jan 2015 - 16:31

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 21

Après la réflexion d'Elio sur les allergies, je reste un instant songeuse. Je repense à ma maman, mais sans douleur cette fois. Je me rappelle la période où je la harcelais pour avoir un animal de compagnie. J'aurais aimé avoir un chat ou un chien, mais c'était, bien évidemment impossible. Je laisse un vague sourire se dessiner sur mes lèvres en repensant à l'horreur que je lui faisais vivre. Je ne la lâchais pas un instant avec cette idée, la pauvre... Puis je change de sujet et le remercie de ne pas m'avoir jugée. Il semble un peu surpris. C'est vrai que j'ai le don de sauter du coq à l'âne sans prévenir.

- Tu n'as pas à me remercier. Toi non plus tu ne m'as pas jugé...Et puis je déteste le jugement...C'est tellement...subjectif !...
Et puis, ne sommes-nous pas tous un peu bizarres ? Nous sommes sur Terrae quand même. Des gens avec des pouvoirs...Si on m'avait ça avant que ça ne m'arrive je ne sais pas si je l'aurais vraiment crû...J'étais plutôt dubitatif au début...
Ca ne t'a pas paru étrange à toi ?


J'éclate de rire, car je me souviens soudainement de mon arrivée à Terrae. Quelle nuit on a passé avec Celia, c'était génial de visiter l'école avec elle !

- Oui, effectivement. J'ai appris l'existence des pouvoirs le jour de mon arrivée ici. C'est Celia Ushiromiya qui m'a accueillie et m'a fait visiter les lieux, je ne sais pas si tu la connais, mais passons. Je ne me souviens plus exactement comment on en est arrivé à parler des pouvoirs, mais au début, je n'ai pas voulu la croire. J'ai cru qu'il s'agissait d'élèves surdoués avec des capacités comme une très bonne mémoire ou l'oreille absolue... enfin, tu vois ce que je veux dire. Du coup, j'ai cru qu'on s'était trompé à mon sujet. Elle a bien ri. Pour me convaincre définitivement, elle m'a montré son pouvoir en invoquant de petits éclairs dans sa main. Après ça, je n'avais pas d'autre choix que de la croire.

Je ne peux m'empêcher de sourire en repensant à ces instants. La situation était tellement étrange à l'époque... et dire que maintenant tout semble si banale. Mon pouvoir fait partie de moi et je ne pourrais plus m'en passer. Même si je ne l'utilise pas tout le temps, je le sens au fond de moi et je trouve que c'est quelque chose de rassurant. C'est un peu comme une présence. Je ne me sens jamais tout à fait seule. C'est un peu bizarre, non ?

- Et toi, comment l'as-tu appris ?


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Signat10
merci Haley
Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] Teammi10


Dernière édition par Selvi Sayanel le Ven 9 Jan 2015 - 23:41, édité 1 fois
##   Ven 9 Jan 2015 - 0:35

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Messages : 366
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

Elio et Selvi étaient clairement en train de se dévoiler et d'avoir des discussions à cœur ouvert, enfin pas mal ouverts au vu des deux personnages. Ils semblent tous deux oublier peu à peu leur timidité, on peut dire qu'en quelque sorte ils s'apprivoisent.
Et puis Elio en vient à faire référence à son arrivée à Terrae et lorsqu'il apprit qu'ici tout le monde avait des pouvoirs, qu'il avait quand même trouvé ça étrange au début. Et puis c'est comme toute chose finalement, on s'y habitue.

La remarque de l'italien tira un jolie rire à sa cavalière d'un soir, qui lui expliqua alors la manière dont elle l'avait appris. Un peu comme lui en fait. Elle n'y avait pas crû, qu'elle croyait à des sortes d'élèves surdoués mais que Celia, la demoiselle qu'elle avait rencontré, lui avait montré ses pouvoirs, une tonnerre apparemment, et que bah du coup elle avait bien été obligée de la croire. Le garçon souriait et lui répondit à son tour d'un ton joyeux:


Pour moi c'était un peu pareil en fait. Je n'y croyais pas, je pensais juste à une blague, et il a fallut qu'Akihiko, celui qui m'a accueillit ici, utilise également ses pouvoirs en créant une boule d'eau dans sa main et qu'il la fasse se désagréger pour que j'y crois !

Et cette histoire lui avait pas mal fait remettre en questions toutes les choses dont il était sûr jusqu'alors. Elio se reposa tout contre le mur derrière lui en souriant un peu. Il avait presque l'impression qu'il avait toujours fait parti de ce monde finalement...C'était devenu comme...une évidence !

Mais je ne pensais pas qu'il y aurait autant d'écart entre mes pouvoirs en tout cas...
L'eau ça va, mais la métamorphose c'est vraiment super difficile je trouve...


Peut-être que c'était juste lui ? En tout lorsqu'il avait rencontré Olivia qui avait le même don que lui, il avait été très surpris de découvrir qu'elle était tout l'inverse de lui...

Un couple qui dansait frôla Elio, il sursauta un peu et se décala légèrement. Les deux jeunes gens absorbés dans leur danse ne semblèrent même pas l'aperçevoir. Il se rendit alors compte qu'en fait lui et Selvi n'étaient absolument pas tous seuls dans cette pièce. C'était bizarre, mais pendant quelques instants il l'avait crû. Parce qu'il avait oublié le reste du monde. Il jeta un coup d'oeil aux tête qu'il voyait. Il ne reconnut personne...Pas même une personne que pourtant il appréciait bien. Faut dire qu'ils avaient vécut quelque chose de fort tous les deux...Plutôt dans le mauvais sens d'ailleurs...Il posa son regard verdoyant sur Selvi et se dit qu'il valait mieux oublier les autres pour se concentrer sur sa cavalière. N'était-ce pas ce que ferait un bon gentleman ? Il aimait assez ce concept en vérité, même si son père aurait rit de lui...


Au fait, j'espère que tu ne m'en veux pas si je ne t'invites pas à danser ? C'est juste que je ne sais pas vraiment danser alors je préfère éviter une possible catastrophe.

Il lui sourit à la fois gêné et sûr de lui. Il s'était soudain dit que peut-être qu'elle aurait aimé danser, après n'était-ce pas un bal ? Bon après si vraiment ça pouvait lui faire très plaisir il pouvait essayer hein ? Mais juste essayer parce que vraiment la danse ce n'était pas trop son truc...Quoiqu'en pense cette drôle de prof d'astronomie moitié folle...


Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé] 92999953E1

by me

1er compte de Haley



Dernière édition par Elio Da Valle le Mer 14 Jan 2015 - 23:40, édité 1 fois
##   
Contenu sponsorisé

 

Une invitation au bal pour s'excuser [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: La salle de réception ! :: C'est Noël ! (2013)
Aller à la page : 1, 2  Suivant