Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
La mélodie du bonheur n'a jamais sonné aussi juste à mes oreilles~ [PV : Joyce]
##   Sam 15 Nov 2014 - 11:37

Personnage ~
► Âge : 19 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 690
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

J'avais un peu peur que Liam ne comprenne pas mon geste, c'est vrai que c'était insensé. Surtout après ma réaction. Mais non. Je le sentis surpris. Puis il me reconnut et on resta ainsi de longues minutes. Comment réagirait-il? Moi toujours si confiante je me surprenais à penser que j'avais peut-être était trop vive tout à l'heure.
Enfin, il prit mes mains et les baissa avant se tourner vers moi. J'avais de petites mains face au siennes. J'étais une enfant. Et pourtant... Ça ne semblait pas le déranger. Je le fixai avec attention, à quoi pouvait-il bien penser? Son regard semblait désolé et désarçonné, mais peut-être me trompais-je? On remarqua enfin tous deux qu'il me tenait encore les mains et il s'empressa de les lâcher. Ça ne m'avait pas gêné mais bon... J'en ris doucement, gentiment et sans moqueries. Euh... Toujours dans un silence tranquille, je réfléchis alors qu'il reculait d'un pas. Euh...? Il supportait pas la proximité ou bien...? BREF. Je ne dis rien mais gênée par un silence aussi long, je passa ma main dans mes cheveux blonds.


Tiens, comme je t'ai blessée, tu as le droit de me donner un gage ! N'importe lequel : je sais à peu près tout faire.
Il s''octroya un instant de réflexion. Sauf les roulades arrière.

Je souris, c'était ridicule. Et pourtant... Bien que puéril, l'idée me plaisait. Liam était vraiment étrange comme gars. Il ne paraissait pas son âge. Je n'avais pas vécu pareille journée avant. Elle était... Étrange. Surprenante. Agréable. Oui j'avais vécu de très bon moment à Terrae. Mais c'était la première fois que j'avais pu verser une larme. Et là première fois que j'en souriais. Enfin je réfléchis, le regard fourbe.

- Ah oui n'importe quoi? Hmm... Et bien...

Je ne trouvais pas. J'avais envie de m'amuser un peu... J'avais envie de le piéger. Il était temps que je reprenne mon masque de petite peste pas vrai? Même si je ne voulais pas me comporter comme une petite chieuse. Mais je méritais bien ma revanche. Je voulais le gêner. Il ne faut jamais me dire de choisir un gage. Surtout quand je peux choisir n'importe quel gage.  

- OK. Bon... Alors comme tu m'as fait exploser littéralement en larmes... A moi de te pousser dans tes retranchements.

Tout en parlant, je m'étais rapprochée de lui. Je ne savais pas encore vraiment quoi demander mais j'espérais bien qu'il ne recule pas... Encore.
En fait, je n'avais aucune idée de gage. Puis une idée (mauvaise soyons honnête) germa dans ma tête. Ce n'était pas vraiment à lui de payer les pots casser. Je soupirai avant de m'approcher de lui encore d'un pas. Je n'ai jamais aimé la proximité. Mais là... Il avait été le seul à oser me pousser à comprendre mon erreur de ne plus vouloir me confronter à mon passé.
Sans plus réfléchir, je fis quelque chose de totalement insensé pour moi: Je pris le jeune homme dans mes bras. Je n'avais plus fait de câlin depuis longtemps. Mais à ce moment là, j'ai pas vraiment réfléchis. J'espérais juste ne pas me prendre de vent énorme. J'étais totalement illogique avec moi même mais j'en fichais.

- Merci... Pour la chanson.

Un gage? Quel gage?


##   Mer 24 Déc 2014 - 18:44

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Ma proposition alluma une lueur d'intérêt dans ses yeux. Ouuuh je le sens pas là... Mais j'ai dit quelque chose, et je ne reviens pas sur ma parole. L'idée sembla lui plaire et un sourire éclaira de nouveau son visage. Je soupirais discrètement, soulagé. Elle sembla prendre son temps pour réfléchir, l'air vicieux. Je tentais de ne pas céder et restais à ma place, la tête haute et l'air serein... Enfin presque.
Joyce sembla enfin se décider. L'heure du verdict est arrivée :

OK. Bon... Alors comme tu m'as fait exploser littéralement en larmes... A moi de te pousser dans tes retranchements.

Je tressaillis lorsqu'elle se rapprocha. Je tentais de repousser la timidité maladive qui recommençait à m'envahir avec ce rapprochement et restais à ma place par un grand effort de volonté. Je lui adressais un sourire de défi. Allez, essaye de me pousser dans mes retranchements !
Elle fit un pas de plus et je déglutis, franchement mal à l'aise. Jamais une fille ne m'avait approché d'aussi près. D'habitude, elles avaient tendance à me fuir, me prenant pour un sans-abris ou un vagabond (ce que j'étais avec mon père), ou alors à me jeter des pierres. Non, pas comme expression, des vraies pierres qui font vraiment mal. VRAIMENT mal.
Joyce se rapprocha encore et fit quelque chose qui me surpassa. Elle me prit dans ses bras. Cette frêle, fine fille qui prenait quelqu'un comme moi dans ses bras. Complètement dépassé, je la laissais faire et me figeais, ne sachant comment réagir. Si je lui rendais son câlin, est-ce que ça paraîtrait déplacé ? Ou au contraire, était-ce plus poli de lui rendre son étreinte..? Je piquais un fard en cherchant quoi faire. Joye lâcha :

Merci... Pour la chanson.

J'hésitais encore une petite seconde puis l'enlaçais à mon tour. Elle sembla encore plus petite dans mes bras, plus frêle. Je répondis d'une voix étouffée par la timidité :

Euh... De rien ?

Je restais comme ça, ne sachant pas quoi faire ensuite.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
##   Jeu 25 Déc 2014 - 20:02

Personnage ~
► Âge : 19 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 690
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Je crois que je l'ai gêné. Ça me plaisait bien. J'aimais bien voir les gens comme ça. Il faut dire qu'avec moi, on est jamais sûr de rien. Jamais.
Liam mit un temps certain pour ne pas dire un certain temps à me répondre. Il me rendit finalement mon étreinte et je peux vous assurer m'être sentie toute mais alors toute petite. Vraiment petite.

Euh... De rien ?

J'ai ris doucement à la timidité que je percevais dans sa voix. C'était plutôt comique comme situation. Sauf que... Ben maintenant, je savais plus vraiment quoi faire. E ça, c'était vraiment, mais alors vraiment très con.
Doucement je m'écartai de lui et vis qu'il avait rougit. J'en souris.

Laisse moi deviner.... T'as aussi peu l'habitude des câlins que moi. Je me trompe?

J'étais sûr que non. Pourtant Liam, bien qu'il soit maladroit (soyons honnête), pouvait vraiment être attachant, j'en été certaine.  J'avais aucune idée de ce que l'on pourrait faire maintenant.

N'empêche... T'as vraiment bien interpréter mon morceau. Mieux que je ne l'ai jamais fais.

J'avais une pointe de nostalgie dans la voix. Mais peut importe. Jamais je n'arriverais à sortir cette chanson et je le savais. Elle était un trop plein de souvenirs que je ne permettrais à personne de montrer.
J'avais pleuré pour la première fois ce jour là. Pourquoi? Je me l'étais interdit pendant des années. Ce jour-là, tout est remonté. Désolé pour Liam, c'est lui qui a tout prit. Le pauvre!
On avait l'air con tous les deux, à pas savoir quoi faire.


##   Jeu 25 Déc 2014 - 23:30

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Joyce rit. Elle devait avoir perçu ma maladresse. En même temps, la seule à m'avoir approché aussi près, c'était Saya. Ma Saya, que j'avais du quitter. Ma Saya qui encore aujourd'hui me manquait. Je laissais Joyce s'écarter de moi et laissais retomber mes bras le long de mon corps. Elle m'observa et j'en fis autant. Joyce me rappela soudain ma Saya, avec ses cheveux un peu ébouriffés et ses grands yeux de biche. Je remarquais pour la première fois le vert de ses yeux, qui tranchait autant dans son visage que le bleu-gris froids des miens sur ma peau cannelle. Elle esquissa un sourire :

Laisse moi deviner.... T'as aussi peu l'habitude des câlins que moi. Je me trompe?

Gêné, j'hésitais sur ce que je devais répondre. J'avais fait resurgir son passé, autant en révéler un bout du mien en compensation. Je me lançais, mélancolique :

Eh bien... C'est que j'ai passé les trois dernières années en compagnie de mon père. Je n'ai pas côtoyé beaucoup de monde, vu que je voyageais en permanence. Et ma mère est morte depuis bientôt quatre ans. Donc c'est raté pour les câlins.

Je détournais le regard pour ne pas gêner la jeune fille. Celle-ci reprit :

N'empêche... T'as vraiment bien interpréter mon morceau. Mieux que je ne l'ai jamais fais.

Surpris, je plantais mon regard dans le sien. Elle semblait sincère, étonnamment. Je baissais les yeux et contemplais mes baskets usées jusqu'à la corde. Je murmurais :

Je... Tant mieux, si ça t'a plu. Je voulais te faire plaisir... Si tu veux que je fasse quelque chose d'autre, dis-le-moi, je veux t'aider.

Je me remis à tripoter une de mes dreads. Désormais, mes cheveux devaient me tomber au bas du dos, puisque la majorité des dreadlocks devaient avoir été défaites. Hero choisit ce moment pour me foncer dans les jambes et me renverser, bien comme il faut. J'atterris dans l'herbe, la tête la première. Quelque chose de dur et pointu me rentra dans les côtes et me coupa le respiration. Je me laissais rouler sur le dos en suffocant. Hero en profita pour me sauter dessus. Je luttais un moment puis l'air emplit à nouveau mes poumons et je m'énervais :

Par les crocs des loups, Hero !!!! Tu veux me tuer espèce de chien sans cervelle ? Bon sang, j'ai MAL !

Je me redressais doucement sur un coude en grimaçant. Mes côtes me faisaient suffisamment mal pour que j'évite de bouger de suite. Le loup s'approcha en rampant et je l'attrapais par la peau du cou. Je l'allongeais sur le dos et lui intimais :

Tu ne bouges plus jusqu'à ce que je te dise de bouger ! Je lançais un regard à Joyce. Désolé pour cette connerie... Il ne t'a pas fait mal ?

Pour ma part, j'avais les jambes et les côtes bien en vrac. Je m'assis mais renonçais à me lever pour le moment. hero ne bougeait pas.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
##   Lun 29 Déc 2014 - 11:58

Personnage ~
► Âge : 19 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 690
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Eh bien... C'est que j'ai passé les trois dernières années en compagnie de mon père. Je n'ai pas côtoyé beaucoup de monde, vu que je voyageais en permanence. Et ma mère est morte depuis bientôt quatre ans. Donc c'est raté pour les câlins.

Merde. Il était presque comme moi. Il avait perdu sa mère. Je comprenais sa douleur. J'avais la même depuis bientôt six ans.
Quand je le remerciai pour la chanson, il baisser les yeux sur ses baskets. J'en souris. Je l'avais gêné peut-être?

Je... Tant mieux, si ça t'a plu. Je voulais te faire plaisir... Si tu veux que je fasse quelque chose d'autre, dis-le-moi, je veux t'aider.

Et le voila qui recommencer à tuer sa coupe de cheveux trop cool. Je m'approchais de lui et lui pris la main, l'empêchant de continuer.

- Arrête. Cette coupe te va trop bien pour que je te laisse la massacrer.

C'est à se moment là que son loup fonça sur lui, me fauchant au passage. Je tombais lourdement au sol, sur le flan droit. Outch, j'en eus le souffle coupé. J'étais bonne pour un bleu. Je regardais vers Liam et le vit au sol, Hero sur lui. Il semblait énervé, voir blessé. Merde... S'était-il fait mal?

Par les crocs des loups, Hero !!!! Tu veux me tuer espèce de chien sans cervelle ? Bon sang, j'ai MAL !

Je me mis sur les genoux et m'approchai de lui.  La bête rampa jusqu’à son maître, soumise et Liam en profita pour le faire coucher sur le dos.

Tu ne bouges plus jusqu'à ce que je te dise de bouger ! Il me lança un regard. Désolé pour cette connerie... Il ne t'a pas fait mal ?

- Ça va j'aurais juste un beau bleu durant quelque temps. Toi ça va? T'as l'air de souffrir. Tu t'es blessé?


##   Dim 4 Jan 2015 - 22:02

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Je fulminais à cause de Hero. Ce crétin avait toujours le chic pour faire des idioties lorsque je ne m'y attendais pas. Et là, il avait bien réussi son coup ! Tout mon côté droit me faisait souffrir et j'étais bon pour des bleus. Avec ma peau caramel, ça allait être dégueulasse à voir. Et j'allais souffrir pour au moins une semaine, si ce n'est plus. Joyce semblait s'en être mieux sortie que moi, et s'avançait à quatre pattes vers moi. Je restais sur le coude, incapable de bouger pour le moment.

Ça va j'aurais juste un beau bleu durant quelque temps. Répondit-elle à ma question. Toi ça va? T'as l'air de souffrir. Tu t'es blessé?

Je m'assis en grimaçant.

Je pense que j'ai rien de cassé, mais un truc bien pointu m'es rentré dans les côtes...

Je cherchais le truc en question et tombait sur... Une châtaigne. Bon sang heureusement qu'elle n'est plus dans sa bogue... Pensais-je. Je fronçais le nez en pensant à la douloureuse aventure que ça aurait été, malgré ma veste et mon T-shirt. C'est ce qu'on appelle être chanceux dans son malheur. Hero profita de mon attention pour tenter de partir en rampant. Je fis les gros yeux :

Heroooo... Viens ici, vilain ! Tu viens ici et tu ne bouges plus. Et tu t'excuse, tu as fait tomber Joyce !

Le loup fit demi-tour en rampant et vint se rouler sur le dos entre la jeune fille et moi, lançant un regard d'excuse. Ça craint, ce loup devient vraiment trop attendrissant. Je vais me ramollir à force !


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
##   Dim 4 Jan 2015 - 22:15

Personnage ~
► Âge : 19 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 690
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Liam s'assit en grimaçant. J'ai doucement souris en voyant qu'il allait bien, au moins une bonne nouvelle.

Je pense que j'ai rien de cassé, mais un truc bien pointu m'es rentré dans les côtes...

Il chercha autour de lui avant de tomber sur une châtaigne. C'est ça qu'il appelé pointu? Un petit rire m'a échappé et j'ai ramassé l'agresseur en question.

On peut dire qu'elle était coriace celle-là!

Liam et moi nous vîmes en même temps le loup tentant de s'enfuir. Liam a réagit avant moi.

Heroooo... Viens ici, vilain ! Tu viens ici et tu ne bouges plus. Et tu t'excuse, tu as fait tomber Joyce !


Un gloussement sortie de ma bouche et je vis, attendrie, Hero se coucher les quatre pattes en l'air avec un regard plain d'excuse entre moi et son maître.
J'ai pas pu me retenir et je l'ai caressé doucement. Je n'ai jamais eu peur des animaux et ce n'est pas aujourd'hui que ça aller commencer.

Mooooh! Comment veux-tu en vouloir à une boule de poil aussi attendrissante que ça? Il est trop beau!

Je regardais Liam, lui demandant du regard d'excuser le pauvre animal. Un sourire gamin était apparu sur mes lèvres et je continuai de papouiller le loup.

J'ai toujours rêvé d'avoir un animal de compagnie... Un chien en particulier. T'as vraiment de la chance d'en avoir un.

Mes yeux étaient chargé de sincérité et de mélancolie. Papa était allergique au chien et maman avait peur des rongeurs. Et comme Vincent n'aimait pas les chats et que je trouvais inutiles les oiseaux et les poissons, je n'ai jamais eu la chance d'avoir un animal de compagnie. J'ai jamais su ce que c'était que d'avoir un ami à quatre pattes toujours là pour nous. Je crois bien que cela me manquait, moi qui n'avait personne d'autre que moi-même pour m'aider ou m'épauler. Seule. Comme d'habitude quoi.


##   Sam 7 Fév 2015 - 11:48

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Coriace, c'est le mot ! J'allais avoir un beau bleu, encore un. Je devrais être habitué, avec les années passées sur les chemins. Au début, j'avais eu les mains, coudes et genoux couverts de coupures, puis de bleus. Ma peau avait beau d'être durcie, les bleus apparaissaient toujours, et c'était parfois douloureux. Non pas que mon père me battait, mais nous avions parfois quelques escarmouches avec des gangs de rues ou des forces de polices peu aimables. Et ça laissait souvent des souvenirs peu agréables. Je regardais Hero se dandiner. Lui aussi avait eu des moments difficiles. Il s'était fait tirer dessus par des bergers furieux, battre par des fou furieux après qu'il ait voulu jouer avec d'autres chiens... Il n'en gardait que peu de traces. Le bout de la queue légèrement tordu, une patte mouchetée de traces blanches et bien sûr, de sa dernière mésaventure, l'attaque d'un lion, une oreille un peu déchirée et pendante.

J'éclatais de rire lorsque Joyce se laissa attendrir par le regard ambré de mon compagnon.

Mooooh! Comment veux-tu en vouloir à une boule de poil aussi attendrissante que ça? Il est trop beau!

Je souris :

C'est un démon à l'intérieur de lui ! Un démon farceur, et un vrai chiot !

Hero aboya, l'air presque indigné, mais resta en place. Normal, Joyce le grattouillait si bien. Pour peu j'en aurait presque échangé nos places. J'imaginais ce que ça donnerait et ne pus retenir un ricanement. Joyce reprit la parole, et je me calmais.

J'ai toujours rêvé d'avoir un animal de compagnie... Un chien en particulier. T'as vraiment de la chance d'en avoir un.

Je lui lançais un regard mystérieux :

Il ne m'appartient pas. Il est libre de partir. Après tout, il reste sauvage. J'ai sauvé sa vie lorsque sa mère a été tué, et il m'accompagne depuis, voilà tout.

Hero s'était calmé et observait notre échange avec un étrange sérieux.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
##   Sam 7 Fév 2015 - 13:26

Personnage ~
► Âge : 19 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 690
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Liam a éclaté de rire quand j'ai caressé Hero et j'ai souris. M'en fou si je me laisse attendrir cet animal est juste adorable! J'y peux rien, je reste une fille et oui, j'admets, j'adore les animaux! Désespérant non?

C'est un démon à l'intérieur de lui ! Un démon farceur, et un vrai chiot !

Il m'a sourit et face à la remarque Hero a aboyé de mécontentement, sans pour autant bouger d'un poil. A croire que mes caresses étaient à son goût. Je vous jure!
Suite à ma remarque cependant, Liam changea de ton et me lança un regard plein de mystère. Ah? Bêtise?

Il ne m'appartient pas. Il est libre de partir. Après tout, il reste sauvage. J'ai sauvé sa vie lorsque sa mère a été tué, et il m'accompagne depuis, voilà tout.


Je n'ai pas dis qu'il était à toi. Seulement voilà... Toi tu as un ami sur qui tu pourras toujours compter. Hero et toi avaient l'air d'avoir fait un bon bout de chemin ensemble et je pense que vous en avez suffisamment vécu pour ne pas vous lâcher. Tu as de la chance Liam.

J'ai souris mais on voyait bien que mon regard c'était terni de tristesse. La perte, l'abandon... Tous ça était encore très récent et les amis, j'avais peu connu. J'étais toute seule. Je le serais toujours. Liam, lui, avait Hero, et ça ben... J'avoue, j'étais jalouse.
Je continuai à caresser Hero, appréciant le moment que je passais en compagnie de Liam et de la peluche sauvage avide de caresses en tout genre.
Ouai. J'étais plutôt calme. Pour une fois!


##   Mer 11 Fév 2015 - 22:43

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 210
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Le regard de Joyce s'était teinté de tristesse lorsqu'elle me répondit :

Je n'ai pas dis qu'il était à toi. Seulement voilà... Toi tu as un ami sur qui tu pourras toujours compter. Hero et toi avaient l'air d'avoir fait un bon bout de chemin ensemble et je pense que vous en avez suffisamment vécu pour ne pas vous lâcher. Tu as de la chance Liam.

Je plongeais mon regard dans le sien, troublé. Elle souriait mais était triste en même temps. Est-ce seulement possible..? Tentait-elle de cacher la tristesse qu'elle ressentait en souriant..? C'était une possibilité. Pourtant elle souriait en voyant Hero se tortiller pour plus de câlin. Je laissais échapper un sourire :

Joyce, tu sais, Hero peut s'en aller quand il veut. Un jour, il voudra reprendre sa liberté et je ne l'en empêcherait pas. Mais pour le moment, disons que j'ai de la chance dans mon malheur. Car tous ceux qui sont ici ont connu le malheur.

Le silence s'installa, désagréablement lourd, comme une nappe de calme presque mélancolique. J'avais toujours détesté ce genre de silence, car ils apparaissaient et s'accrochaient à nous, plombant parfois l'ambiance. Ce genre de silence arrivaient souvent avec mon père, après la mort de Maman. Parfois même il versait une larme. Mais jamais sans rien dire. Et je restais là à le regarder, le cœur lourd de tristesses et de non-dits. Heureusement, Hero choisit ce moment pour se mettre à taper de la patte arrière contre la terre, la langue pendante de contentement et j'éclatais de rire :

Mon vieux, tu te ridiculise ! Puisque c'est comme ça je t'appellerais Panpan maintenant !

Et je vais aller de ce pas lui acheter des oreilles de lapin, pensais-je avant d'éclater de rire à l'image du loup avec des oreilles de rongeur sur la tête.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
##   Mer 11 Fév 2015 - 23:22

Personnage ~
► Âge : 19 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 690
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Joyce, tu sais, Hero peut s'en aller quand il veut. Un jour, il voudra reprendre sa liberté et je ne l'en empêcherait pas. Mais pour le moment, disons que j'ai de la chance dans mon malheur. Car tous ceux qui sont ici ont connu le malheur.

Il m'avait sourit et pourtant ces paroles raisonnèrent en moi comme un douloureux refrain. Surtout sa dernière phrase en fait.
Un long et lourd silence s'attarda entre nous, mêlant gêne et réflexion intime. J'ai soupiré un instant, continuant à caresser Hero. Sa fourrure toute douce me rassurait un peu. Je me sentais moins seule à parler comme ça avec Liam.
C'est Hero qui nous sortit de nos pensées les plus amères en tapant violemment le sol de sa patte. J'ai fais tout comme Liam, j'ai ris. Un rire pure, comme celui des enfants. Un rire plein de joie et d'amusement.

Mon vieux, tu te ridiculise ! Puisque c'est comme ça je t'appellerais Panpan maintenant !

J'ai ris de plus belle, prenant mon plaisir à être là alors que j'aurais dû être en cours, mais soyons honnête, qu'aurais-je foutue en cours? Mon prof me haïssait!

Fais gaffe, le meilleur ami de Panpan c'est Bambi Liam, et le meilleur ami d'Hero, je crois que c'est toi! Et t'es aussi chétif que le pan! Quoique fleur te va aussi très bien!

Bon OK. L'allusion était carrément nulle pour ne pas dire désespérante, mais j'avais un sourire complice aux lèvres. Je continuais à caresser le loups, toute contente. Hopeless no?
J'ai souris et j'ai finis par me lever, époussetant mon jean.

- Bon. Par contre va falloir que je te laisse Liam, j'ai de la musique qui m'attends moi! On se reverra! Adios Amigos!

Je leur fît un signe, et prenant ma guitare, je courus vers ma chambre. C'est en arrivant là bas que je me rendis compte que ma chanson, celle que Liam avait jouer, celle qui avait provoqué ma colère, n'était pas dans ma housse. Je l'avais oublié sur le pelouse verte d'un bel après-midi. Nul doute que Liam l'avait récupéré. Nul doute que je m'en rappelais avec netteté. Je la réécrivis toute la soirée. Pour une fois pourtant, je ne versai pas de larmes en couchant sur papier les mots qui me lacéraient le coeur.


##   
Contenu sponsorisé

 

La mélodie du bonheur n'a jamais sonné aussi juste à mes oreilles~ [PV : Joyce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Espace vert.
Aller à la page : Précédent  1, 2