Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
So... What's up ? (PV : Aaron Eran)
##   Dim 31 Mai 2015 - 19:38

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Eran
Aaron Eran
Etoile Tonnerre Lunaire
Messages : 335
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire et écrire.
Humeur : Je larveeee ~

Le silence était si facile... mais en même temps tellement tueur. Tu t'y enfermais, pensant que ce serait mieux pour toi, et tous les autres, mais tu faisais juste que te détruire un peu plus. Chaque fois... Les doux mots de Mitsuki prenaient une toute autre teinte dans ton esprit blessé. Plus acerbe. Légèrement perfide... T'avais du mal à y croire. Parce que t'avais trop espéré. Beaucoup trop. Tu tentes de reprendre ta main, te couper absolument du monde, mais t'abandonnes presque aussitôt. Trop d'énergie, trop de dispute à venir. T'avais presque envie de lui dire que c'était faux, qu'un jour ou l'autre, ils finiront par partir, et te laisseront une fois de plus seul. Seul. Et encore seul. Mais c'était ça, la vie. Tu le savais : on né, on vit et on meurt. Mais tu ne voulais pas de la dernière étape. Absolument pas. Tu relèves les yeux et croise son regard. Son regard d’améthyste... Ses douces paroles t'effleurent encore et tu frissonnes. T'aimerais pouvoir te reposer pour toujours pas : juste un peu. T'aimerais pouvoir oublier toute cette douleur, mais ce n'est pas possible. De dépit, tu baisses de nouveau les yeux et inclines la tête, ton front touchant le dos de ta main.

Mais pour combien de temps ?

La question t'assassines, te suffoques, mais rien de visible ne trahit ton soudain malaise. Combien de temps, voudra-t-elle bien rester avec toi ? Combien de temps, tu mettras avant d'aller mieux... ? Combien de temps te reste-t-il avant d'être de nouveau seul... ? T'as soudain l'impression d'être brûlé par une fièvre ardente, soucieuse, mais tu ne lui en dis rien. Tu n'entends plus que le lourd martèlement de ton coeur alors que respirer te semble de plus en plus difficile. Tu sais que tu peux pas rester comme ça, juste enfermé dans ton silence, à un moment, ça va devenir plus qu'inquiétant... alors, tu inspires profondément et arriver à souffler d'une voix rauque :
- Je connais le chemin...

Tu ne bouges pourtant pas. Ta manche a beau être retombée au niveau de ton coude, dévoilant les bandages, tu n'exquises même pas un geste pour la remonter. T'es au fond. Juste au fond. La chute s'est stoppée, le temps de quelques secondes, plus rien ne te tiraille et tu es juste un gamin perdu dans un monde trop grand. Puis quand tu te rends compte que t'as besoin d'air, tu expires et le monde reprend ses dimensions : douloureuses et étroites. Tu t'animes enfin, t'appuis contre la chaise et fait mine de reprendre ta main.
- Ça va aller, souffles-tu vanné.

Le temps de trouver tes mots, un petit ange passa.
- Je... connais le chemin. Ce n'est pas la peine de t'inquiéter.

Tes doigts effleurent le bout de la table alors que tu relèves le regard, vers ton sandwich abandonné. Tu sens ton souffle trembler alors que tu expires une nouvelle fois :
- Je finis juste ça...

Tu savais que tu devais t'imposer ces petites choses futiles. Alors t'y tenir...
-... et je rentre.

Tes mots sont à peine soufflés et tu te rassois correctement.
- C'est bon, ajoutes-tu, je...

Les mots se coincent et tu restes silencieux. Tu te passes tes mains sur ton visage et tentes d'être plus terre à terre car depuis quelques minutes t'as l'impression d'être totalement ailleurs. Tu gardes tes doigts glacés appuyés sur tes yeux en marmonnant doucement comme épuisé.
- C'est bon... Je ne vais pas faire de connerie, je finis juste mon repas, je monte et je dors juste, voilà... Pas de connerie.

Pas de soucis, et tu répéteras ça, encore et encore...

Hrp > Désolééééé retard immense, et post pas fameux, désoléééé.


##   Lun 1 Juin 2015 - 20:45

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2948
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Pas de souci :3 Par contre, je t'avoue que je sais pas trop quoi répondre, alors... Je pense qu'il est mieux de terminer là ? Et on en relancera un plus tard :3 (sauf si tu veux plus RP avec moi :( )

Un mince sourire étira mes lèvres. L'air triste, j'observais Aaron qui était... Ailleurs. Qui entendait mes paroles, mais ne semblait pas y croire. J'en étais déçue. Mais ça ne servait à rien que je me répète. Aaron l'avait déjà suffisamment entendu. Les dire encore et encore ne servirait à rien. L'information était passée. C'était désormais à lui d'y croire ou de ne pas y croire.
Il laissa échapper plusieurs mots, qui mirent un certain temps avant de faire véritablement sens. A la fin de chacune de ses phrases, sa voix laissait en suspens. J'écoutai sa dernière phrase et hochai finalement la tête.

-D'accord... Je te fais confiance.

Je tentai un nouveau sourire, mais Aaron ne le vit pas. Finalement, je prenais l'une des serviettes que m'avait donné la femme de la cafétéria lorsque j'étais venue prendre ma commande, et je griffonnai mon numéro de téléphone dessus. Je laissai le papier blanc glisser sur la table jusqu'à Aaron.

-Dès que tu as le moindre souci... N'hésite pas. Je suis toujours disponible.

Je me levai de ma chaise avec silence. Je la rangeai immédiatement après m'être levée. Mon regard resta posé sur Aaron un long moment avant que je ne m'en aille. J'espérais qu'il irait vite mieux. Il en avait besoin... Et il le méritait. Ce qu'il ne méritait pas, c'était les paroles que j'avais laissé m'échapper tout à l'heure.
Je n'ajoutais rien. J'avais déjà trop parlé. Je pris mes déchets de la table, et m'éloignai. Je jetai tout ça dans la poubelle, à côté de la porte de sortie. Puis, jetant un dernier coup d'oeil à Aaron, je quittai la cafétéria. Une fois dans le couloir, je m'adossai contre le mur. J'aurais aimé être plus présente. Lui montrer que j'étais vraiment là. Mais je n'étais vraiment pas douée pour ça...
Les images de l'ancienne Terrae me revinrent en mémoire. Ca aurait pu être un moment merveilleux... Autant pour lui que pour moi. Si seulement son frère n'était pas mort... Pourquoi avait-il fallu que ça tombe là, comme ça ? Et pourquoi y étais-je allée ? Ca avait finalement été la pire de mes erreurs. Croire que je serais capable de faire face à cette situation. Je n'en étais pas capable. J'étais nulle. J'étais incapable de rassurer les gens. Et de faire face aux décès. Je ne l'avais même pas connu ce mec, et pourtant... Pourtant, je lui en voulais d'être mort.
Un soupir m'échappa. Il fallait que j'arrête d'y penser. Je me téléportai chez moi, et décidai d'aller prendre une douche. Je devais me changer les idées...


So... What's up ? (PV : Aaron Eran) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Mar 2 Juin 2015 - 19:07

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Eran
Aaron Eran
Etoile Tonnerre Lunaire
Messages : 335
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire et écrire.
Humeur : Je larveeee ~

Hrp > Pas de problème ! On finit là-dessus et ch'ui bien partante pour un autre rp un peu plus tard ! -ou même maintenant si tu te sens toujours le courage-

Ses mots sonnent une nouvelle creux à ton oreille, et tu te contente d'hocher la tête. Lentement. T'as l'impression de peser bien plus lourd que tout à l'heure et chacune de tes actions te pèse. Tu laisses le coca de côté, n'aillant aucune envie de sucre et tu te forces à terminer ton sandwich. Ça n'a plus de goût et t'as l'impression de manger du papier. Mais... Faut le faire. Sans te chercher de raison. Tu ne le fais pas pour toi, ni même pour quelqu'un, juste... comme ça. Y a forcément une raison, c'est comme aux questions : "Juste comme ça", y a toujours une raison derrière. Mais t'as pas envie de connaître ta raison. Le temps que tu termines ton sandwich, la cafétéria était encore plus déserte qu'à ton arrivée.

Quand tu te levas pour jeter tout ton bordel, les chiffres t'interpellent. Tu les lis, et relis en avançant. Ça te rappelait cette fois à l'arène et ce soir de réveillon : "Dès que tu as le moindre soucis..." Tu considères un moment la serviette, les événements repassant encore et encore... avant de tout jeter le tout. C'est... Tu ne sais pas trop pourquoi, t'essayes d'imaginer la réaction de Mitsuki, ou pire, de Ludmila, si tu te pointais avec le poignet en sang... Ton regard dérive vers tes bandages et tu t'affaires à les défaire pendant que tu remontes vers ta chambre. Il ne restait rien de plus qu'une fine trace rosâtre sous de nouvelle trace rouge. Bravo. Tu changes brusquement de direction, tu veux juste le voir. Il est sûrement occupé, mais, t'en as pas grand chose à faire, t'as l'impression que tu vas exploser si tu ne vois pas son énervant sourire. La porte porte un autre nom. Nom inconnu. Tu te dis que tu t'es trompé de porte et va voir celles d'à-côté. Toujours pas. Tu restes un petit moment, sonné, à regarder le nouveau nom, et d'un coup, tu retournes au départ du couloir et le refais en chuchotant chaque nom. Mais... pas là. Tu le refais. Toujours pas là. Alors d'un pas brusque tu rentres dans ta chambre et te laisse glisser au sol. Comme l'espoir de ton univers vient juste de s'effondre, t'essayes juste d'imiter le bruit que cela fait. Tu hurles à vouloir te faire péter les os.
Une fois. Deux fois. Trois fois.
Tu te mords la lèvre, alors que les larmes coulent de nouveau. Tu le déteste et pourtant, tu aimerais juste le voir... T'aimerais rouvrir les yeux et le voir devant toi : connard de Marvin, va...


##   
Contenu sponsorisé

 

So... What's up ? (PV : Aaron Eran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.
Aller à la page : Précédent  1, 2