Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Un retour aux sources /Feu-follet/
#   Mer 19 Juil 2017 - 0:57

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Bordel de Dieu! Croyez-le ou non, quand ces fadas du déguisement nous ont encerclés pour nous foutre la trouille, et bien que cela me mette mal à l'aise, la seule chose à laquelle j'ai penser, c'était de me demander pourquoi il fallait toujours que ce genre de situation m'arrive quand j'étais avec Ys. Non mais sérieux?! Je suis sûre il me porte la poisse!

J'ai bien essayé de trouver une solution, mais le cadeau précédent de mon frère nous obligeait à nous démerder sans pouvoirs. Ben ouais. Quoique j'avais encore les miens à disposition. Mais honnêtement, je ne voulais pas prendre le risque de blesser un pauvre passant égaré.
Ys tenta pourtant de les menacer, mais mis à part nous rejouer la scène d'un vieux navet du cinéma muet, les masques ne réagir pas plus que ça. Dans d'autres circonstances, je me serai d'ailleurs probablement foutu de la gueule de mon grand frère pour l'absence totale de réaction de nos adversaires. Sauf que j'avais pas franchement envie qu'il me laisse seule ici si vous voyez ce que je veux dire...

Il m'a murmuré discrètement à quel point ces idiots étaient atteint avant de me soumettre l'idée de fuir. Je n'eus pas le temps de répliquer qu'au vu de ma santé, valait mieux que j'évite de courir que ce crétin hurlait déjà à la mort une connerie tellement monumentale qu'elle fit se retourner d'un seul mouvement tous les intermittents.
Il était trop tard pour pleurer sur mon état d'épuisement suite à une prétendue course que je sentis déjà Ys me soulever avant de me balancer sur son épaule avec la grâce d'un éléphant. Mon frère, ce héro...

Il écrasa la tête d'un pauvre gars avant de courir, direction la parade, dans l'espoir de leur échapper. Ces cons nous poursuivaient...

- Ys accélère, il nous rattrape! Et puis pose moi par terre je peux courir toute seule!

Faux, archi faux, mais fierté de merde que voulez-vous!
C'est à ce moment-là, une fois n'est pas coutume, qu'il eut une idée de génie en nous cachant dans un des chars de la parade. Nous étions ainsi sauver de leur vue et donc de leur spectacle ridicule.
Me reposant enfin, je jetai un oeil dehors pour m'assurer de la fiabilité de notre cachette avant d'apercevoir Ys à moitié mort après l'effort. Certes, j'étais pas très lourde mais courir avec mon poids tout en écrasant la tête d'un pauvre mec, le tout après un aller-retour en Amériques... Y avait de quoi crever.

Je me suis seulement assise à côté de lui, muettement reconnaissante de son geste. En plus de ne pas m'avoir laissé seule au milieu de ces fous, il s'était assuré de ne pas me faire faire d'effort en me portant. Bien que j'ai trop de fierté pour l'admettre, j'étais heureuse de voir qu'il avait pris en considération mon état. Même si ça me faisait chier de ne pas justement pouvoir courir toute seule. Maladie cardiaque bonjour!

"Putain... T'as raison... Faut vraiment que j'arrête la clope...."

J'ai croisé son regard et je n'ai plus tenu. J'ai explosé de rire, sachant pertinemment que nos voix seraient couvertes par la parade. J'ai ris avec légèreté et bon Dieu ce que ça faisait du bien! C'est bête, mais le voir me donner raison pour la première fois sur un sujet aussi bête après toutes les péripéties de la journée... Je me rendais compte que je n'avais pas vraiment eu le temps de souffrir depuis qu'il m'avait rejoint dans les sous-sol et ce constat me renversa. Ça faisait du bien.

Je mis quelques minutes à me calmer devant le ridicule de notre situation. Ys devait me prendre pour une folle. Mais non. J'étais juste insouciante.
Prudemment, j'ai posé ma tête sur son épaule, enfin calmée. Parce qu'un geste vaut mille mots, et que je ne savais pas comment lui dire merci. Alors comme d'habitude, j'ai fui derrière une pique.

- Depuis le temps que je te le dis papy, tu devrai déjà avoir arrêté depuis longtemps!

J'ai laissé le silence nous envelopper, troublé uniquement par le bruit de la parade commençant tout doucement à se finir. Il faudrait attendre la fin pour sortir du char, histoire d'éviter une nouvelle rencontre avec les fantômes aux masques de toute à l'heure. Cela nous donnait le temps de souffler un peu donc.

- Y a vraiment qu'à nous que ça arrive ce genre de truc, c'est pas possible!

HRP:
 



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Dim 30 Juil 2017 - 0:31

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1428
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Pendant un instant, on aurait pensé à une folle poursuite. Ys le pilote et Joyce son co-pilote. Bah en même temps, elle le guidait, ce qui en soit, était assez amusant vue l’ampleur du risque. Au moins, leur incroyable duo avait réussi à fuir ces énergumènes. Affalé dans un coin du char, bien à l’abri des regards, le jeune homme sentait ses poumons lui brulaient. Il le sait, il devrait arrêter de fumer. Mais c’est toujours plus facile à dire qu’à faire. Pour l’instant, il se contente de retrouver un rythme cardiaque normal. Il sentit la présence de son amie proche de lui. Quand soudainement, elle explose de rire. Un rire communicatif néanmoins. Riant à son tour, ils prirent un temps avant de reprendre leur calme.

Cela devait être les nerfs qui lâchaient et franchement il était temps que cela évacue. Se redressant légèrement, Ys fut soudainement stopper quand il sentit la tête de Joyce se posait contre son épaule. Etonné et gêné, Ys n’osa plus bouger. C’est que des comportements comme ça avec la petite blonde, c’est assez rare…. Non en fait, c’est mort. Ça n’existe pas ! Et bien que cela le fit rougir doucement, cela ne le déplaisait pas. En fait, en soit, ce n’était pas la première fois qu’ils pouvaient avoir quelques secondes où ils baissaient la garde. Il fallait s’y habituer et avec le temps, c’était appréciable.

Joignant ses mains entre elle, le jeune homme eut un sourire en coin quand cette dernière rappela qui elle était.

« Ouais je sais. Je finirais bien par te donner raison. »

Laissant légèrement retomber sa tête en arrière, les terriens pouvaient se laisser bercer par la musique de la parade. Au moins, ils pourront finir leur soirée comme prévue sans plus personne pour les déranger. Ni ces idiots masqués, ni ce Master harcelant.

« Hum… on ne devrait plus traîner ensemble, on a bien trop de problèmes après. »

Laisse-t ‘il échapper dans un rire.

Pour sûr, ils ne mettront pas des heures à s’endormir. Sur ce, ils ne sont plus séparés. Ils auront profité d’un calme pour quitter le char et profiter de la parade. Et comme convenu, ils termineront leurs soirées ensemble, au dortoir, devant un jeu vidéo et en compagnie d’une bière. Parce que oui, on ne rompt pas une promesse.

HRP> Je te pardonne ma gueule parce que moi même j'ai du m'absenter xD Que dirais-tu qu'on termine ce topic?







Spoiler:
 
#   Ven 4 Aoû 2017 - 22:28

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Si Ys a été étonné par mon geste, il n'en resta pas moins immobile, me laissant tout le loisir de profiter de cet instant de répit. Je soupirai discrètement, enfin calme. Je n'avais mal nul part, j'étais bien. Ces moments étaient aussi appréciables que rares. Je crois même que j'ai vu Ys rougir, et ça, c'était juste génial! Même si je me garderai bien de le lui faire remarquer, ce genre de moment m'étant bien trop précieux pour en briser la magie.

Il a acquiescé mes dires pour la clope et j'ai rit légèrement. On savait aussi bien l'un que l'autre qu'il n'arrêterait jamais. Et que je continuerai jusqu'à la fin à lui détruire cigarettes et paquet. Certaines choses ne changeraient jamais.

« Hum… on ne devrait plus traîner ensemble, on a bien trop de problèmes après. »

J'ai souris.

- Ouais, c'est vrai. Mais avoue que c'est nettement plus drôle comme ça!

Oui. Ça ne serait définitivement pas pareil sans notre duo de casse-couilles. On était fait pour se haïr autant que pour s'aimer. On se battait, mais on se protégeait aussi. C'était ça, être frère et sœur. Être amis.

Suite à ça, on est resté un moment planqué dans le char, prenant un peu de repos suite à notre éprouvante journée. En faisant un point sur la situation, je n'ai pu qu'admettre qu'Ys était bien plus adorable qu'il le laissait paraître. Il m'avait offert ce que peu aurait voulu me donner: la paix. Je ne lui dirai plus merci, parce que c'était inutile. Mes actes parlaient d'eux-même.
Quand on est sorti, conformément à notre promesse, on s'est réfugié devant des jeux vidéos avec des munitions de bière. Je crois pouvoir affirmer sans honte ni hésitation que ce fût là l'une des meilleures soirées de ma vie.
On a ragé à tour de rôle, tantôt vainqueur, tantôt perdant, s'accusant à tord et à travers de tricher ou de déconcentrer l'adversaire. Bref, on jouait et on chahutait comme de coutume. Et pendant une soirée, j'ai respiré. On était aussi con l'un que l'autre, attendant de pied ferme le moment de gagner pour démonter l'autre. Ouais, c'est cruel. Mais c'était génial.

On a pas parlé du groupe ce soir-là. Pas non plus du retour de Liam, ni même encore de la maladie ou de la journée. Non. On a juste tout ignoré. On s'est concentré sur notre amitié et sur cette promesse faite le matin même, dans ce même sous-sol où j'avais secrètement hésité entre t'apprécier et te haïr de tout mon être. La soirée de ce soir prouvait bien quel choix j'avais finis par faire non?

HRP:
 



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
 

Un retour aux sources /Feu-follet/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Sous-sol de l'école.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3