Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
♪ Et là-haut dans le ciel, tu t'envoles, tu t'envoles, tu t'envoles ! ♪ [Alice]
Sam 29 Juil 2017 - 15:40
avatar
Féminin

Messages : 261
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 19
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Hrp:
 

Elle hoche la tête lorsqu'il accepte qu'elle lui coupe les pointes. Et puis elle éclate de rire lorsqu'il parle d'Ariana. Alice n'avait rencontré la jeune femme que brièvement, mais elle l'avait bien apprécié, et elle en entendait beaucoup parler avec Hamilton et Nicolas dans son entourage. Elle sourit par la suite, elle n'était pas étonnée qu'il choisisse d'aller la voir elle. Elle approuve son choix en secouant la tête de nouveau, toute légère.

Elle lui sourit lorsqu'il réfléchit à ses propositions, étant simplement un peu surprise lorsqu'il se met à rire quand elle parle de sexe. Oh, c'est vrai. Alice se souvient que ce n'est pas une activité comme une autre pour la plupart des gens. Pour elle non plus d'ailleurs, mais elle ne considère pas cela comme quelque chose de tabou, ou de gênant, ou de formidable. Juste comme quelque chose de chouette, et qui, fait dans de bonnes conditions, peut rendre les gens heureux, sereins, proches des autres. En cela elle trouve ça bien. Et de toutes ses propositions, jamais elle ne se propose elle, pour l'instant, pour tenter quoique ce soit. Bien que, à part pour le sexe -évidemment ?- elle veut bien l'aider et faire avancer les choses pour lui.

« Je réponds à ta question, dans le sens qu'est-ce que tu as pu ne pas faire jusqu'ici ! Pour aujourd'hui, si tu veux tenter de me faire un câlin, tu peux tout à fait. Ce sera déjà pas mal non ? »

Ce serait déjà même énorme, pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude des contacts. Pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude des autres. Elle verrai bien, Alice ne dit pas à voix haute qu'elle apprécie beaucoup les gestes d'affection, et qu'elle même est très tactile, elle ne le montre pas spécialement, mais elle sait que cela se devine sans peine lorsqu'on l'observe un peu. Et Houston sait observer, bien plus qu'un peu.

Elle sourit lorsqu'il parle de faire à manger. Oui, c'est une activité apaisante, qui demande pas mal de concentration, et qui vide la tête. Pour manger ensuite. Ca lui paraît être une réelle bonne idée. La Terre a un petit rire aigue, d'enfant. Elle se relève, s'écarte de la murette, bras écartés pour sentir le vent léger sur ses bras, le bas de son dos, son ventre, ses jambes. Dos à Houston, elle sourit, les yeux fermés. C'est une bonne journée. Cela continuera à être une bonne journée. Elle sait la boulangerie ouverte, elle sait la douceur des brioches. Elle sait qu'ils y mangeront bien. Cette journée sera une bonne journée, et Alice, étrangement, en avait besoin. Maintenant, elle se sent bien, elle aussi.

Elle se tourne alors vers l'Eau, son regard doux posé sur lui.

« Alors allons goûter, c'est mon repas préféré ! »

Souriant de toutes ses dents, Alice tend la main vers Houston pour l'aider à se relever. Pour l'aider à continuer tout court. Et parce qu'elle en a envie, d'abord, et surtout. Son regard toujours posé sur lui, Alice n'est que joie et bienveillance.
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 15 Aoû 2017 - 18:38
avatar
Masculin

Messages : 122
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

_ J'avais compris t'inquiète, je te taquinais.

S'il te plaît, le mot « taquiner » il vient pas d'un autre univers ? Parce qu'il sonne étrange, il sonne vieux poussiérieux et tout ce qui rime en « eu » sauf « beuh ».
Je me demande si ça l'a pas fait un peu rire quand même, mon interprétation de ses propositions. Non mais avouez que je serais quand même le pire des cons si je voulais coucher avec elle alors que je l'ai aidé à se foutre en couple avec sa nana ? Oui « aidé » messieurs, j'aime bien m'attribuer un peu de mérite même quand j'y ai absolument pas le droit qu'est ce que tu veux ?! C'est contradictoire avec ce que j'ai dit avant ? On s'en fout, avant j'étais quelqu'un d'autre. Sans transition.
Je sens ses yeux qui brillent à l'idée d'un câlin. Hola, aurais-je manqué son côté tactile ? Il me semble bien, en même temps la première fois à la bibliothèque, et même ici, c'était pas trop le bon moment. Elle doit probablement se retenir en vrai, vu que je suis pas vraiment la définition de l'être sociable et tactile... Bien qu'au final, c'est surtout parce que je n'ai jamais essayé, non ? Qui sait, y'a peut-être une chance que ça me plaise ? De toutes façons, j'ai prévu de la laisser me toucher les cheveux je peux bien tenter un câlin.
Je fronce un peu les sourcils dans ma réflexion intense avant de me décider.

_ Bah j'ai l'impression que le faire maintenant serait juste totalement wierdo donc on va faire ça... Je sais pas, au moment de se quitter ? Au moins y'aura pas l'instant gênant « fin de conversation » où tu sais pas si tu dois faire la bise, serrer la main ou juste te caser en mode « tchao bye ».

Ouais ouais, je prévois un câlin dans mon emploi du temps, ça te dérange RandomKevin ?
Alors qu'elle appuie mon idée d'aller bouffer, je me retourne  et saisit la main qu'elle me tend pour me relever avant de m'étirer sur le toit. Une main tendue innocente. Si elle savait. Si elle savait comme j'en ai peu. Alice fait de même et semble profiter du peu de fraicheur apporté par le vent. Je la regarde, heureuse dans son état. Putain, je serais presque jaloux. Je vous jure que si quelqu'un lui enlève ne serait-ce qu'une infime partie de son bonheur je lui éclate les dents. Ouais, avec ma force de mollusque, je prendrai le risque.
Je ris quant à ses réflexions.

_ Toi t'es bien française, y'a qu'eux pour considérer le goûter comme un repas à part entière... L'apéro encore je dis pas... (j'inspire profondément, heureux de l'idée que je viens de trouver) Hey girl, le dernier arrivé à la boulangerie est une poule mouillée.

Oui j'ai 5 ans, ta gueule.


~ *** Bonjour, je suis une ellipse *** ~



Si j'ai placé le sport dans ma liste des choses à tester ?
Non.
Faut pas déconner non plus. Mais... C'était la première fois de ma vie que je prenais plaisir à courir. J'ai toujours couru sous la contrainte de la mort, un seul pas de travers, un seul pas me ralentissant et je finissais sous le fusil à pompe de ma mère, le berretta de Gaetano, la menace mortelle quelconque de [insérer ici un nom de sociopathe]. Et là, je courrais avec un point de chute précis : une boulangerie. Avec pour seul but de me nourrir. Et... J'ai aimé ça. Je crois.
Par contre, courir alors qu'il fait genre 33 à l'ombre, c'était pas la meilleure idée du siècle. J'arrive trempé de sueur, à moitié étalé sur la vitrine et, l'autre moitié de mon corps trop concentrée à cracher mes poumons. J'essaye de calmer mon rythme cardiaque (sérieusement j'ai couru beaucoup trop vite alors que c'était pas nécessaire une seconde, ça me tue) et me retourne.
Bon au moins, j'ai gagné ou pas ?
Voir le profil de l'utilisateur



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

♪ Et là-haut dans le ciel, tu t'envoles, tu t'envoles, tu t'envoles ! ♪ [Alice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Toit de l'institut
Aller à la page : Précédent  1, 2