Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Il est temps de redorer un peu le blason de Terrae !
##   Dim 9 Juil 2017 - 17:17
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

L'homme serra la main au concierge une dernière fois avant de quitter l'Institut en direction de l'aéroport. Il s'était longtemps questionné sur la possible utilisation d'un cristal de téléportation pour se rendre sur les lieux plus rapidement, mais avait finalement décidé que ce n'était pas une bonne idée, compte tenu de ses limites en ce qui concernait la perte aussi brutale de tous ses repères. Et puis dans le doute, en considérant l'importance de la mission, il valait mieux ne pas arriver en criant qu'ils étaient de Terrae et qu'ils étaient capables de parcourir des kilomètres en quelques secondes à peine. Après plusieurs minutes de route, les trois Terres arrivèrent donc à l'aéroport dans les temps pour enregistrer les bagages et monter à bord de l'engin.

Le trajet fut relativement long, d'après Keitaro, qui n'avait pas voyagé si loin depuis quelques temps. L'arrivée des psychologues à l'Institut avait eu beaucoup d'impact sur son quotidien, ayant été chargé de mener quasiment tous les entretiens en compagnie de la directrice.

Une fois arrivé à destination, le brun fut bien heureux de retrouver l'usage de ses jambes et de les dégourdir un peu avant l'arrivée du taxi. Une fois dans le véhicule, il se tourna vers les deux jeunes filles qui l'accompagnaient.

-Notre objectif dans cette mission est d'apporter notre soutien à la mairesse. Elle aimerait changer l'image de Terrae auprès des français au cours d'un discours. Elle va très certainement nous demander davantage de détails sur notre Institut et son fonctionnement afin de ne pas être prise de court face aux journalistes.


Il regarda un instant à travers la fenêtre et fronça légèrement les sourcils.

-Nous allons devoir l'épauler et l'aider à comprendre pour quelles raisons certaines personnes ont si peur de nous. Si on ne comprend pas, on ne pourra pas leur faire comprendre qu'il n'y a pas à avoir peur.


Il reporta son regard sur les deux Terres et sourit discrètement.

-Bien évidemment, l'idéal serait qu'on ne lance aucun scandale... Inutile de se faire remarquer.
##   Lun 10 Juil 2017 - 21:28

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice n'entend que le bruit des roulettes de sa valise jusqu'à la voiture. Puis la voiture. Puis les gens dans l'aéroport. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas prit l'avion. Mais elle allait en France. Pour une mission certes. Mais c'était la France, c'était chez elle, sa langue, un bout d'elle. Pas qu'elle soit perdue sans cela, mais bon, revenir là où on se sent chez soi, ça fait toujours du bien, non ?

Pourtant, elle était étrangement triste. Avant de partir, Alice l'avait annoncé à ses proches. Nathanaël l'avait chaleureusement encouragée, ses amis avaient bien réagi à son message tout simple. Et puis il y avait Hamilton. Et sa petite recommandation. Alice ferait attention, comme promis. Cette demande de la part de la Feu avait touchée la Terre, qui s'en sentait aimée. Et puis, elle lui avait proposé de partir en France avec elle pour aller voir son père. Bien qu'Hamilton n'ait trop rien montré, elle avait eu l'air heureuse de sa proposition. Malgré la sensation de manque déjà présente, Alice partait en paix. Cela tombe bien, la mission à accomplir en est une.

Alice lit. Dans la voiture, dans l'avion. Elle occupe son temps, échange quelques mots avec Keitaro et Isis. C'est la première fois qu'elle les rencontre. Ce sont deux Terres, comme elle, et elle en est heureuse. Isis est une Titan, comme Nathanaël. Dans sa tête, Alice est un peu rassurée, elle se dit qu'Isis doit être une personne très gentille.

Arrivée à Paris, elle écoute attentivement les instructions de Keitaro. Elle sourit, toute douce comme à son habitude. Aider, comprendre, parler, tout cela, ce n'était pas compliqué pour la jeune fille. Elle observerait, toujours prête à la discussion. Étonnement, elle ne ressentait pas de stress.

« D'accord. Ce devrait bien se passer, on commence par discuter avec la mairesse, c'est ça ? Le discours aura lieu quand, il y a déjà un jour précis ? »

Et aller, Alice a beau être calme, lorsqu'elle sait qu'elle peut poser des questions, elle ne se gêne pas le moins du monde.



Moonshine:
 
##   Mar 11 Juil 2017 - 1:27

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Parfois, je me dis "heureusement que je suis un génie".
Oui, je n'y vais pas doucement sur mes mots, mais sérieusement, prendre l'avion ? Je veux bien comprendre que tout le monde ne soit pas à l'aise avec la téléportation, mais vous avez déjà essayé de prendre l'avion en place handicapé ? Non hein, vous avez pas essayé. Vous savez pourquoi ? Parce que la plupart des compagnies aériennes ont juste pas de dispositifs pour les handicapés. Funny fact, comme on dit.
Donc j'en étais au "heureusement que je suis un génie". Bah oui, parce que j'ai réussi à améliorer mon exo-squelette pour qu'il ne possède plus aucune trace de métal (très pratique pour passer le portique de sécurité de l'aéroport). Heureusement aussi que j'ai corrigé le même défaut sur mes béquilles et que je me suis arrangée pour avoir un fauteuil en arrivant là bas (mon pouvoir de titan assurant le reste du taff pour le temps du voyage). Imaginez vous donc que la totalité de mes déplacements est en réalité uniquement motorisé par mes bras, ce qui fait de moi une championne des barres parrallèle, modestement évidemment.
Bon, ça peut vous donner l'impression que je râle mais ce n'est pas le cas : je fais de l'excercice et je sors de Terrae. J'ai toujours aimé les missions, elles stimulent mon intellect d'une force peu commune et me forcent à reconsidéré tout un tas de choses quant à la praticité des pouvoirs sur le terrain.
Même si aujourd'hui, c'est mission diplomatique. Avec notre petite équipe de terres, qui plus est. Je dois avouer que ça limite les risques de dérapage, notamment car il y a deux télépathes qui ont l'air ma foi plutôt calmes. Je ne connais pas bien Keitaro puisque je côtoie plus couramment Chris, mais je n'ai entendu que de bonnes choses sur lui. Quant à Alice, elle m'a l'air d'être une jeune fille tout à fait heureuse et intègre, et je pense qu'elle est originaire de France au vu de son langage impécable. Pour ma part, cela va faire bien longtemps que je ne suis pas venue dans ce pays... Enfin, assez pour me souvenir de la langue.
Le master nous parle ensuite dans le taxi des modalités. Et si Alice se contente d'une question, je suis plutôt du genre à vouloir couvrir toutes les éventualités. Moins on laissera de place à l'imprévu plus on y sera préparé non ?

_ En effet, avoir l'heure de l'entretien et du discours pourrait nous permettre de nous préparer. Le fait qu'il y ait des journalistes nous expose aussi aux questions dérangeantes voir déplacées, je pense qu'il serait intéressant de préparer une liste dès maintenant des reproches ou des craintes auxquelles nous aurons à faire face, ça vous dit ? Ca nous permettra aussi d'être clairs quant au discours à tenir à la mairesse.

Et hop, si vous avez à vous plaindre du fonctionnement de Terrae ou de ses cours, c'est le moment de vous lâcher...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Mar 18 Juil 2017 - 12:55
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

Le jeune homme porta un regard à la montre sur son poignet avant de reporter son attention sur les paysages qui défilaient à la fenêtre. Il fixait les yeux, cherchait à évaluer les expressions de toutes ces personnes qui déambulaient dans les rues de Paris. Que penseraient tous ces gens qu'ils croisaient s'ils savaient que dans ce taxi, précisément, se trouvaient ces "monstres" venus de Terrae ?

-La mairesse veut faire ce discours demain à 18h. Nous avons la soirée pour l'aider à préparer, et nous pourrons également préparer le terrain demain pendant toute la journée.

Le Terre posa son regard sur ses deux coéquipières et afficha un léger sourire. Dans cette mission, il était à son avantage. Une Télépathe et une Titan. Pas d'affinité explosive. Simplement du calme et du sérieux. Une équipe parfaitement adaptée à la situation. Comment cette mission pourrait-elle mal tourner ?

Il sortit son téléphone de sa poche, et ouvrit un traitement de texte. Il commença à noter quelques questions suite à la suggestion d'Isis.

-Comment est née Terrae ? Pourquoi est-elle née ? Depuis combien de temps est-elle là ?
Quel est son objectif ? Pourquoi les gens sont-ils enfermés là-bas ? Pourquoi est-ce que tout le monde ne peut pas s'y rendre ? Avez-vous été choisi ? C'est bien injuste ! Sur quoi se porte le critère de sélection ?


Il marqua un pause. Un ange passa. Son ton restait neutre, signe de sa réflexion pour penser aux questions auxquelles ils pourraient avoir à faire face.

-Peut-on se questionner sur votre place dans le monde ? Y a-t-il des... comment vous appelez-vous ? Terraniens ? Passons. Certains d'entre vous vivent-ils actuellement ailleurs que dans votre Institut ? Est-il possible qu'une personne ayant vécu à Terrae soit maintenant à la tête d'un pays du monde...?

Il ferma les yeux, soupira doucement. Et ce n'était encore que le début...

-Si vous avez encore des idées, je prends en note. Vous pouvez également réfléchir aux réponses, ce sera ça de pris.
##   Jeu 20 Juil 2017 - 0:16

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice écoute attentivement ce que le Terre a à dire. 2 jours pour parler de Terrae, ça devrait aller. Si la mairesse y met de la bonne fois, ça ne devrait pas être trop compliqué. Alice a plutôt confiance pour ce qui est de la mairesse... Pour le reste... Elle pose son regard sur la ville, à l'extérieur. Personne ne sait qui ils sont. En marchant dans la rue, personne ne pourrait savoir qu'ils ont des pouvoirs. Alors, s'ils voient 3 personnes comme eux, en capacité de leur parler, de les écouter... Seront-ils toujours effrayés ?

Oui, bien sûr. Ce n'était même pas une question, c'était évident. Ce serait même pire. Ils ressemblent aux gens "normaux" mais ne le sont pas. Comment les reconnaitre alors ?

Le Master énumère toute les questions que les gens pourraient poser, et donc des réponses qu'ils pourront apporter avant même qu'elles soient posées. Elle l'écoute. Beaucoup de questions. Avec des réponses simples. Enfin, simples, pour eux, pour ceux qui acceptent. Elle hoche simplement la tête, et répond avec calme à Keitaro.

« Pour ce qui est de l'histoire de Terrae, c'est sûrement toi qui la connait le mieux. Et expliquer le mode d'entrée à Terrae n'est pas bien compliqué. Pour ce qui est du reste, je pense qu'il faut simplement rester calme et ne pas mentir. »

Alice parle avec un doux sourire, pourtant, elle n'a pas l'air ravie.

« On risque de recevoir des menaces cachés, ou des insultes à peine dissimulées. Peut être que nous auront également des questions sur les incidents passés, s'ils pensent qu'il peut y en avoir eu. Des questions sur l'état mental des gens là-bas. La possibilité d'agressivité peut être. De quoi sommes-nous capables réellement, concrètement. On aura peut être des offres de partenariats quelconques, plus ou moins honnêtes. »

La jeune Terre n'est pas dupe sur les comportements des gens. Elle a beau être positive et croire en les gens, elle sait comment cela se passe, elle connait la population qu'ils devront affronter.

« Est-ce que l'on est en vraiment bon termes avec la mairesse de Paris ? On est certains qu'elle veut nous aider ? Je demande pas par paranoïa, mais je ne sais pas pour toi Iris, je n'ai pas eu plus d'informations à ce sujet. »



Moonshine:
 
##   Jeu 20 Juil 2017 - 13:59

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP ; Désolée elle parle TROP- T-T



Je fronce un peu les sourcils en me concentrant.
D'un côté, je suis assez contente des questions posées par le master, ça prouve bien qu'il n'est pas dupe sur  les défauts de communication avec le monde extérieur, mais je suis personnellement moins positive sur la formulation des questions. Je pense en effet que tout cela sera largement moins assidulé, même si le fond des questions reste le même.
Alice semble aussi être de mon point de vue même si certaines de ses phrases me laissent pensives. Je laisse passer un silence après sa question à mon égard, il faut vraiment que je réfléchisse. J'essaye d'envisager ce que chaque réponse pourrait nous apporter ou nous discriminer. Hm. Vraiment, ce n'est pas aussi simple, heureusement qu'on a du temps pour en parler.

_ Je suis comme Alice, je pense qu'il faudrait imaginer des réactions plus violentes, et notamment sur le principe même de l'Institut. Par exemple : comment être sûrs que vous n'endoctrinez pas ces enfants ? Sans contrôle extérieur, n'êtes vous pas en train de vous constituer une armée ? Comment assurer les droits à l'enfance si le circuit est fermé ? Ces pouvoirs et ces "combats" que vous les obligez à mener, n'est ce pas une forme de maltraitance ? Ou un repère de pédophiles ? Ou peut-être en faîtes vous des sujets d'expérience, après tout nous ne savons pas d'où vous sortez ces pouvoirs !

Je balaye ces questions d'un revers de main.

_ Il y aura forcément des questions dirigées par la méconnaissance et la peur, mais le fait d'avoir récemment accueillit des psychologues venant de l'extérieur peut être un bon argumentaire face à cela. Sans oublier le fait que moi et Alice sommes à priori des bénéficiaires de ce programme, c'est vers toi Keitaro -je peux te tutoyer au fait ?- que risquent de se diriger de telles accusations. Il faudrait trouver comment changer l'image de l'adulte-flic qu'ils pourraient avoir de toi.

Sinon, ils seraient capables de penser que nous parlons sous la contrainte. En réalité, je viens de remarquer que la configuration deux élèves filles et un professeur homme n'est pas une idée de génie...
Ensuite, viens la partie qui me fait un peu plus peur, disons. Je repense à Astel, à l'état dans lequel on l'a retrouvé et... Si on peut éviter ça, j'aimerai vraiment.

_ Par contre, là où je ne suis pas d'accord avec toi Alice, c'est de dire la vérité. Je pense qu'on peut être sincères et dire qu'on ne peut pas répondre à certaines questions. Notamment sur le critère d'entrée à Terrae. Je ne pense pas qu'on puisse parler du Vide, pour la simple et bonne raison qu'il y a beaucoup trop de gens qui chercheraient à le reproduire, comme ont déjà essayé de le faire les scientifiques. Et même sans penser à une organisation, on peut imaginer que c'est tentant pour un gamin d'avoir des supers-pouvoirs... Ne pourrait-on pas détourner la question par "une personne possédant des attitudes exceptionnelles" ?

Je sais, je parle beaucoup, mais ce point me paraît particulièrement important. On ne peut pas tenter toute une génération d'idiots, ou même donner ce qu'ils cherchent tant aux scientifiques, s'il en reste. Ce serait un cadeau trop gros.

_ Enfin pour la mairesse, je m'en remets à vous, je ne sais pas ce que vous dicte votre éthique en tant que télépathes, mais vous serez les seuls à pouvoir nous empêcher une trahison de sa part ou un fou à lier de nous tirer dessus...

Je n'ai pas envie de leur forcer la main, d'autant plus que ça sera à Keitaro de prendre toutes les décisions finales, mais seuls les télépathes peuvent assurer une protection totale lorsqu'on est au milieu d'une foule...
Mes yeux s'illuminent ensuite d'une brillance nouvelle, presque tentée.

_ Et vous pensez qu'on devra faire une démonstration ?

Ca serait drôle. Probablement catastrophique pour notre image si on se foire, mais j'ai toujours aimé jouer à la magicienne, héritage du Cirque que voulez vous...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Jeu 20 Juil 2017 - 18:46
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : C'est très bien, t'inquiète :P

Comment était née Terrae ? C'était une question simple qui amenait pourtant une réponse compliquée. Les deux jeunes filles n'avaient pas tort : il fallait réfléchir à chaque mot utilisé, ne pas faire de faux pas, essayer d'éviter toutes les mauvaises interprétations. Tout devait être calculé. Ils n'avaient pas le droit de laisser la place à l'hésitation.

-La mairesse de Paris a été sauvée par Terrae il y a quelques années lors d'une mission,
expliqua le Master Télépathe.

Elle était leur seule véritable alliée lors de cette mission. Ils n'avaient pas à la craindre.

Keitaro termina de noter sur son téléphone les différentes questions que ses coéquipières avaient émises. Et ce n'était que le début... Il leva les yeux vers la Titan et lui adressa un léger sourire amusé lorsque, dans son emportement, elle le tutoya. Il hocha la tête suite à l'idée de la jeune fille concernant les vérités que l'on pouvait dire et celles qu'il fallait taire. Cela méritait un temps de réflexion. On ne pouvait en effet peut-être pas parler du vide, mais pouvait-on parler de "personnes possédant des attitudes exceptionnelles" ? Cela donnerait à Terrae l'image d'un Institut élitiste et sélectif... Avait-on besoin de ça ?

-Il faut que nous soyons précis dans nos réponses. On ne peut pas leur laisser la possibilité de croire que nous ne savons pas exactement de quoi nous parlons. Surtout vous, qui, comme tu l'as dit, Isis, êtes des bénéficiaires de ce système. Vous devez prouver que vous savez où vous vous trouvez. En ce qui concerne le critère de sélection pour Terrae...

L'homme verrouilla son téléphone et le glissa dans la poche de son pantalon. Jetant un regard sur l'extérieur, il observa les bâtiments qui défilaient. Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, ils allaient bientôt arriver.

-En évoquant des capacités exceptionnelles, j'ai peur que Terrae adopte l'image d'un Institut élitiste, ce qui n'est pas le cas. Il faudrait trouver un compromis entre la vérité et ce qu'il est préférable de taire. Trouver un juste milieu.


Les élèves sont choisis parce qu'ils ressentent un vide. C'est un vide qui est perçu par les Masters, qui créent alors le dossier et partent chercher ces jeunes.
Keitaro regrettait fortement l'état du frère jumeau de la directrice. Ses recherches sur l'ADN des Terraens aurait pu être d'une grande aide lors de cette mission...

-Nos pouvoirs dépendent d'une force supérieure. C'est cette force-là qui choisit les personnes qui pourraient être aptes à recevoir des pouvoirs... Qui nous envoie l'appel pour aller les chercher.


Toujours aussi élitiste, dans un sens, simplement formulé autrement. Il ne trouvait pas vraiment de réponse adéquate.

-En ce qui concerne la démonstration, cela dépendra de la tournure des évènements,
acheva-t-il dans un sourire amusé en direction de la jeune Titan.
##   Jeu 20 Juil 2017 - 23:13

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice écoute la jeune fille en lui souriant, concentrée tout de même. Elle acquiesce la majorité du temps, en accord avec elle. Et puis, lorsqu'elle n'est pas d'accord avec elle, Alice réfléchit. Hm, elle n'a pas tout à fait tort, c'est un sujet délicat, il faudrait trouver un compromis.

Pour ce qui est de la mairesse de Paris, on pouvait donc lui faire confiance, c'était un point stable à exploiter. Alice acquiesce de nouveau en regardant Keitaro. Oui, ils devraient être certains de ce qu'ils disent. Convaincants, et calmes surtout, ne pas montrer de signes d'hésitation ou de tension. Du sérieux, et du calme. C'était l'image la plus neutre et la plus crédible possible, non ?

La Terre fronce les sourcils lorsqu'il essaie de trouver une solution pour parler de l'entrée à Terrae.

« Après réflexion je suis également d'accord avec Isis, ne pas tout dévoiler sans mentir serait le mieux. Mais employer le terme "force supérieur", cela fait un peu sectaire je trouve, c'est assez directe comme référence à une sorte de Dieu ou que sais-je... Puisque nous avons eu des soucis avec des scientifiques, pourquoi ne tout simplement pas expliquer que c'est une cause en partie génétique ? En explicitant bien qu'il n'y a rien d'héréditaire... Quoique cela pourrait renouveler le problème... Hm...  »

Alice réfléchissait. Comment expliquer que cela venait de plusieurs sources différentes, alors qu'il était déjà suffisamment compliqué de faire comprendre et accepter le fait incroyable que certains humains étaient dotés de pouvoirs.

« Peut être que la mairesse aura elle aussi une idée... En tout cas, je suis d'avis d'envisager les pires questions et les pires réactions, même si nous ne serons, quoiqu'il arrive, pas prêt pour toutes les réactions. »

Evidemment, étant Télépathe, elle était censée pouvoir prévoir à peu près les pensées des gens, pourtant, la jeune Initiée avait encore du mal à accepter l'idée de forcer l'esprit des gens. Mais elle ne serait probablement pas obligée d'en arriver là.

La visage d'Alice s'éclaire lorsqu'il se pose sur Isis. Elle rit légèrement, sincèrement amusée, en rien moqueuse.

« T'en ferai pâlir plus d'un avec ta force ! Ca pourrait être amusant. »

Même si, évidemment, la décision reviendrait à Keitaro en fonction de la situation. C'était évident pour elle, elle n'avait même pas besoin de le préciser.



Moonshine:
 
##   Jeu 20 Juil 2017 - 23:49

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Visiblement, il y a un certain nombre de choses dont je ne suis pas au courant. Mais que des gens de Terrae aient sauvé la mairesse de Paris, ça pète la classe ! Enfin je veux dire, c'est pas la présidente mais ça n'empêche que ça n'est pas n'importe qui. Même si toutes les vies sont importantes, en soi. C'est juste... Cool ? Je sais pas mais quand tu fais ça tu peux te la péter un minimum...
Par contre, cette question de l'origine des pouvoirs reste vraiment un noeud, je suis d'accord avec Keitaro sur le fait qu'il faut être précis mais... Déjà, sa proposition me fait légèrement bondir -mais je ne fais que sourire ironiquement et approuver Alice à 300%. Non sérieusement, la force supérieur c'est un coup à se foutre à dos tous les religieux, et les athés aussi. Tout le monde en gros. De plus, il me semble que c'est un gros mensonge non ? Enfin, de ce que je ressens au fond de moi, les pouvoirs ne nous ont pas été attribués, ils étaient... là ?
Je fronce les sourcils et me gratte la nuque.

_ Hm, je suis pas trop chaude pour demander à la mairesse si elle sait d'où viennent nos pouvoirs, je ris un peu. Mais elle saura sûrement mieux gérer la com' que nous, déjà. Mais il y a encore des pistes que nous n'avons pas exploré. Par exemple pourquoi ne pas dire que les élèves sont repérés pour leur "forte aptitude à progresser", ceux qui ont une marge de progression énorme ? Certes ça n'explique pas les pouvoirs mais ça n'est pas foncièrement faux, le Vide nous fait partir de tout en bas, et les pouvoirs nous aident à avancer.

Je reste quelques secondes en suspens. Bon, est ce que j'entâme le sujet qui fâche ou pas ? A vrai dire, il se peut que je me sois mal renseignée mais... Je fixe Keitaro dans les yeux. Il est le seul qui puisse répondre à cette question en cet instant.

_ Mais en réalité, savons nous réellement d'où viennent nos pouvoirs ? J'ai suffisemment observé leur fonctionnement pour dire qu'ils viennent de nous et non des masters, mais au fond, que sait-on de plus ? Je n'aimais pas du tout l'idée des scientifiques, mais je dois bien admettre que leurs recherches m'intéressent : si nous ne savons pas pourquoi et comment les pouvoirs nous arrivent, dans ce cas pourquoi tout simplement le dire ?

En politique, il paraît qu'il ne faut jamais avouer ne pas savoir. Mais là, nous sommes des élèves et des professeurs, si nous ne pouvons pas répondre, autant l'avouer. Mais en expliquant pourquoi, après tout nous attirerions la pitié en avouant que nous ne sommes pas des sujets d'expérience et donc nous n'avons pas étudié l'origine du phénomène ?
Enfin, ce n'est qu'une proposition à remanier.
Je montre mon bras "musclé" à Alice avec un petit air moqueur.

_ Attends, c'est pas parce que je suis en fauteuil que je peux pas gagner un bras de fer ! J'aimerai bien les voir essayer, pour recadrer ces mécréants !

Haaaa j'aime le théâtre.
Non, plus sérieusement, je pense que le côté "pauvre fille en fauteuil" est souvent balayé par ma force. Ca devrait bien passer comme communication non ? Boarf, si on peut plus s'amuser...
Je lui fais un léger coup de coude alors que la voiture ralentit. Nous arrivons ?

_ Mais tu sais, les numéros de devins sont aussi très appréciés ! Expérience de Cirque.


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Lun 24 Juil 2017 - 11:52
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : Je pars en vacances mercredi ; normalement je devrais avoir le temps de RP, mais je pense que mes réponses seront quand même plus rares :(

-Lorsque vous avez ressenti le Vide, vous avez débloqué votre potentiel magique. Les pouvoirs tirent leur origine de la Lune ou du Soleil, mais une fois que vous les avez acquis, ils dépendent de vous. Vous êtes les seuls responsables de votre évolution et de tout ce que cela engendre. Et d'après les recherches de Misao, non terminées malheureusement, cela pouvait aller encore plus loin qu'une simple "greffe" ; les pouvoirs fusionneraient avec notre ADN pour finir par faire partie intégrante de nous. D'où l'instinct des Masters, j'imagine, qui auraient atteint la fusion extrême.

Le Master tourna la tête vers la vitre pour observer les passants, laissant les deux Terres parler entre elles des différentes démonstrations qu'elles pourraient faire. Certaines réflexions lui tirèrent un sourire, tandis qu'il imaginait la réaction que pourraient avoir certains journalistes. Ce n'était probablement pas une bonne idée d'utiliser les pouvoirs de Titan ou de Télépathe... Mais l'affinité des Terres... Pourquoi pas. Faire grandir doucement, harmonieusement, une plante. Il fallait que les pouvoirs montrés soient beaux, rassurants. Qu'ils ne paraissent pas offensifs ou intrusifs. L'inverse des pouvoirs de Titan et de Télépathe, en soit.

La voiture finit par s'arrêter devant la mairie de Paris. Keitaro sortit en premier et tint la porte le temps que les deux jeunes filles sortent du véhicule. Un homme en costume vint les chercher pour les guider dans le bâtiment. Déambulant dans les couloirs, Keitaro sondait de temps à autre l'esprit des personnes qu'ils croisaient. Dans ce genre de mission, sa sécurité ainsi que celles de ses coéquipières importait bien plus que le respect de la vie privée de personnes qu'il ne connaissait pas. D'autant que qui le saurait ? Keitaro savait filtrer les informations qui l'intéressaient, depuis le temps. Et il se fichait pas mal de savoir si Mr Dupont trompait sa femme ou si Miss Martin continuait de mentir sur son régime qu'elle n'arrivait pas à tenir.

Ils arrivèrent finalement à destination au moment où une équipe de journaliste quittait le bureau de la mairesse. Elle se tourna vers eux avec un large sourire et s'approcha pour les accueillir d'une poignée de main chaleureuse.

-Bienvenue, bienvenue à Paris ! J'espère que votre trajet s'est bien déroulé ? Ah, comme je suis contente de vous voir ! Je suis encore en train de préparer mon discours, mais je n'arrête pas d'être sans cesse dérangée par tous ces journalistes qui essaient d'organiser l'événement au mieux - alors que je leur ai pourtant répété plusieurs fois de ne pas se prendre autant la tête !


Elle se dirigea vers son bureau et s'installa sur sa chaise après avoir lâché un petit soupir. Elle fit signe aux trois Terraens de s'installer sur les chaises en face d'elle.

-Alors, si je me souviens bien des informations que j'ai eu : vous êtes tous de la même affinité, c'est ça ? J'essaie un peu de comprendre mais je reconnais que j'ai encore un peu de mal... C'est pour ça que je voulais que vous veniez. J'avais tellement peur de dire une bêtise ! Il faut que vous soyez là pour me dire de me taire quand je raconte n'importe quoi.


La mairesse attrapa un carnet sur le coin de son bureau et l'ouvrit devant elle.

-Alors, j'avais quelques petites questions pour vous, histoire de me mettre à jour. Savez-vous depuis quand existe Terrae ? Est-ce qu'il y a beaucoup de monde qui vit là-bas ? Comment fonctionnez-vous pour réussir à nourrir tout le monde, approvisionner en eau, électricité, etc ? C'est quand même dingue de réussir à s'occuper de tout plein de monde comme ça alors que je ne comprends pas comment vous gagnez de l'argent...


Elle offrit un petit sourire aux filles.

-Je m'excuse, je m'emporte un peu... Peut-être que vous avez des questions pour moi, vous aussi. Je vous écoute.


Keitaro se leva pour aller à la fenêtre. Croisant les bras sur son torse, il s'adossa au mur et observa les personnes qui marchaient dans les rues. Toute cette agitation, les gens qui couraient après le métro, les taxis... Il regarda les deux jeunes Terres. Il allait observer la situation de loin, rester dans son coin. Il n'interviendrait que lorsqu'il le jugerait utile. C'était comme ça qu'il était le plus utile. De loin.
##   Mar 25 Juil 2017 - 1:53

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Hrp : Ok, fais comme tu peux, sinon on fait 2 tours Isis et moi si c'est plus simple, comme tu veux ! Bonnes vacances en tout cas ! ^^

Alice écoute les deux Terre, notamment Keitaro qui leur explique exactemetn d'où viennent leur pouvoir, et à partir de quel moment on ne sait plus trop ce qu'ils sont. Ouais... Expliquer ça comme ça au monde extérieur, pour une première approche, c'est un peu ardue comme mission. Tout le monde n'est pas apte à accepter cette vérité, et tout le monde n'est pas non plus apte à se dire qu'il va s'adapter d'abord à l'existence de pouvoirs puis à son explication si besoin.

Alice se tourne ensuite face à Isis, et elle rit, amusée, en contemplant ses muscles. Elle lui répond, enjouée, les yeux brillants.

« Je te crois sur parole, t'as raison de te défendre comme ça ! Oh tu sais, je ne suis pas certaine d'assez maitriser mon pouvoir pour réussir à créer l'étonnement... »

Le taxi ralentit soudain. Ils sortent tous les trois. Alice n'a pas l'habitude d'autant de sécurité, mais tout le monde autour d'elle parle sa langue, elle comprend tout avec faciliter, elle bloque cependant toutes les pensées autour d'elle, n'étant pas du tout apte à faire le tri de son coté.

Alice salut la mairesse calmement, comme les autres, et s'installe sur un fauteuil en face de son bureau. Elle suit du regard Keitaro qui s'avance jusqu'à la fenêtre, écoutant pourtant avec attention les questions de la mairesse. Elle tourne la tête vers elle, et sourit doucement. C'était donc à elles de répondre.

« Pour l'existence de Terrae, c'est notre professeur qui pourra vous expliquer mieux que nous. Terrae a été fondé par Hideko Honda il y a presque 10 ans. Nous sommes assez nombreux, sachant qu'il arrive de nouvelles personnes assez régulièrement. Je pense que nous sommes une bonne centaine de personnes ayant des pouvoirs, et je ne sais pas combien de novices. Eum... Ca fait beaucoup de questions, mais, c'est normal. »

Alice sourit, jette un oeil vers Isis pour la laisser s'exprimer, puis répond à la question de la mairesse par sa question :

« Comment appréhendez-vous les réactions de vos citoyens ? »

Clair et net. Un peu brutal peut être, Alice ?



Moonshine:
 
##   Mar 15 Aoû 2017 - 15:24

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Heuuuu y'avait pleins de questions où je savais pas quoi répondre et où trouver les infos, du coup je suis partie du principe que Isis non plus o.o Désolée ça fait super brouillon du coup.


J'assimile les informations données par Keitaro avec beaucoup de sérieux.
Misao, il me semble déjà avoir entendu son nom, c'est le frère de la directrice non ? Il y a eu pas mal de rumeurs à son sujet mais j'avoue ne pas beaucoup m'y fier, je n'aime pas avoir des préjugés sur les gens, je trouve cela ridicule. En tous cas, s'il travaille sur cela, je me demande si je pourrais aller le déranger un peu pour lui en demander plus sur ses hypothèses. Quoique, je pourrais attendre qu'il conclut quelque chose... Mais je ne sais pas si je serai assez patiente. Surtout qu'on risque d'avoir du mal à trouver un consensus scientifique si une seule personne travaille dessus.
Lorsque nous nous arrêtâmes (wow je pensais pas le caser un jour celui là) devant la mairie, je fus agréablement surprise de voir qu'ils avaient prévu un fauteuil roulant. Merci les mecs ça fait trop plaiz'. Après avoir fait un signe pour dire que je pouvais le pousser toute seule, je suivis mes chers compagnons jusqu'à l'entrée.
Le premier truc qui me frappa avec la mairesse, c'était son flot de parole, assez impressionant il faut bien le dire. Moi qui pensais qu'en politique il fallait savoir poser sa voix, être calme et à l'écoute... Au moins, on ne peut pas dire que nous sommes mals accueillis, ce qui est plutôt plaisant. Par contre, je dois avouer que c'est un peu gênant que Keitaro nous laisse répondre à ce genre de questions, tout d'abord parce que je ne suis pas sûre moi même de connaître toutes les réponses, ensuite parce que rester dans la pièce sans ne rien dire, ça fait un peu surveillant de baignade qui en profite pour mâter les maillots. Heu, mauvaise métaphore. Je veux dire que ça peut donner l'impression qu'il nous surveille plus qu'autre chose.
Alice détourne d'ailleurs la question sur l'origine de Terrae vers Keitaro. Tant mieux, il doit sûrement en savoir plus que nous déjà sur la Terrae actuelle et l'ancienne que j'ai pu voir dans certains livres de la bibliothèques et dont j'ai entendu parlé lorsque l'Avatar était là (même si je venais d'arriver, c'était tout de même LE sujet de discussion). Je fais le tri dans ma tête des questions auxquelles Alice a déjà répondu et pose sur elle un regard réconfortant. Franchement, elle est vraiment la terre la plus « terre » que je connaisse pour le moment. Bon je suis pas dans sa tête mais elle me plaît bien, elle a l'air équilibrée.
Je prends donc sa suite dans les réponses.

_ Nous sommes en effet de la même affinité puisque nous sommes reliés à la terre. Mais en plus de cette maîtrise, nous avons une affiliation au Soleil ou à la Lune qui rend nos pouvoirs différents, ainsi Keitaro et Alice sont affiliés au Soleil et moi à la Lune. En réalité ce n'est pas très important, vous pouvez juste retenir que nous contrôlons la terre mais que nos pouvoirs sont tout de même différents.

Je lui souris avec ce sourire maternel que je sais bien faire. Pas tellement que j'ai envie de border la mairesse, juste pour la rassurer, nous savons de quoi nous parlons mais les détails techniques sont tout de mêmes un peu trop complexes pour une première rencontre. Et puis si on évitait de trop lui parler de la télépathie hein ? Ouais, tant qu'elle demande pas.
On arrive maintenant à la partie... Technique ? Comment marche Terrae en réalité... Je suis pas sûre d'en avoir une idée bien précise, surtout de là où vient l'argent, puisque nous vivions en vase clos jusqu'ici, mais rien ne m'empêche de faire des hypothèses formulées comme des presques vérités ? Je me tourne vers Keitaro, un poil moins sûre de moi.

_ Je ne fais pas parti de l'administration mais il me semble que Terrae a toujours fonctionné comme une école publique, même si certaines choses sont facilités par nos pouvoirs, comme l'agriculture, la production d'électricité ou d'eau, nous avons tout de même quelques commerces où nous pouvons acheter des choses... Cela permet de palier à tous les besoins fondamentaux. Pour ce qui est de l'argent, Terrae fonctionne aussi sur un système de mécénas -dont vous faites généreusement parti- et sur un système de services rendus et de missions. Et même si je suis personnellement encore dépendante de mes parents en grande partie, il m'arrive de vendre quelques objets mécaniques de ma confection sur internet, cela contribue aussi à faire rentrer de l'argent...

Je fronce légèrement les sourcils. Heu, je sais même pas si j'ai le droit de faire ça en vrai. Bon, ce n'est pas comme si je sortais de Terrae, j'envoie juste un colis à mes frais, sans adresse de retour et de plus un objet qui n'utilise pas mes pouvoirs mais tout de même. J'espère ne pas avoir dit de grosses bétises...

_ Après, finir notre cursus nous permet également de devenir professeur ou de travailler dans Terrae. Enfin, n'ayez pas peur de dire des bêtises parce que je ne suis pas sûre de ne pas en dire non plus ! Notre professeur ici présent pourra sûrement vous en dire beaucoup plus que moi...

Je me tais et écoute la question posée par Alice et acquiesse puisqu'elle me paraît pertinante. Je n'en trouve pas d'autre et préfère me taire, on ne sait jamais. Et puis, la réponse m'intéresse.


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Mer 1 Nov 2017 - 13:38
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : Je suis. Affreusement désolée pour le retard :( J'avais pas vu qu'Isis avait posté >> (stupid girl)

Un sourire étira le coin des lèvres de Keitaro. Les deux élèves qu'il avait emmené avec lui pour cette mission étaient parfaites. Les Terres avaient toujours été les mieux placés pour ce genre de mission de toute façon...

La mairesse enchaîna les notes sur des petits morceaux de papier qui traînaient. Le Master fronça légèrement les sourcils ; cette femme n'avait pas l'air très organisée et cela le gênait un peu.

Il s'éloigna de la fenêtre pour s'approcher du bureau.

- Les filles vous ont très bien expliqué comment Terrae fonctionne. Il est possible de contrôler cinq éléments ; le contrôle de ces éléments dépend du caractère de l'hôte qui va recevoir ses pouvoirs. Ensuite, pour chaque affinité : deux pouvoirs supplémentaires. L'acquisition d'un pouvoir ou de l'autre dépend là de la source du pouvoir : la lune ou le soleil.

Le jeune homme offrit un sourire à Isis, et s'assit à côté d'elle sur les sièges qui faisaient face au bureau de la mairesse.

- Terrae a bien ouvert ses portes il y a 10 ans. Nous comptons un effectif approximatif de 200 personnes. Pour faire fonctionner l'Institut, nous procédons comme Isis l'a expliqué. Mécénat, services rendus, auto-approvisionnement de l'Institut grâce à nos pouvoirs. Depuis peu, Terrae a également essayé de mettre en place une forme de partenariat avec l'administration de Tokyo : nous les aidons sur l'entretien et l'amélioration du bien-être de la ville et en échange nous sommes rémunérés. Pour l'instant ça fonctionne, à voir sur le long terme...


Le Master Terre s'autorisa une pause après avoir pris la parole aussi longtemps. La mairesse termina de noter quelques mots avant de relever le regard vers eux, pensive. Ses yeux jonglèrent à plusieurs reprises entre ses notes et les personnes qui lui faisaient face. Elle replaça une mèche rebelle derrière son oreille, et commença à tapoter la table avec le bout de son crayon, visiblement en quête d'une nouvelle question à leur poser.

- Il me semble que vous n'avez pas répondu à Alice... Comment pensez-vous que les parisiens vont réagir ?


La femme eut un mouvement de sursaut, visiblement piquée dans sa réflexion. Elle finit par afficher un joli sourire, et se replaça correctement sur la chaise de son bureau.

- Ah ! Oui, oui, désolée, je me suis laissée aller dans mes pensées !

Elle secoua sa main négligemment, comme si elle éloignait tout ça loin d'elle, et se reconcentra sur ses invités.

- Je vous avoue que je ne sais pas. Toutefois, Terrae est réelle pour tous depuis quelques années maintenant. Ils en ont tous entendu parler, et lorsque j'ai mené ma campagne pour la mairie de Paris, afin d'être réélue, mon point de vue concernant votre Institut était formel. Les gens savaient d'en quoi ils s'embarquaient, et j'ai été élue par la majorité.


Pas peu fière, la mairesse s'octroya un petit soupir de contentement avant de reprendre :

- J'ai confiance en eux, j'estime que ce sont des personnes ouvertes d'esprit. Beaucoup de journalistes se bousculent pour obtenir le meilleur point de vue sur le lieu du discours, j'ai également reçu quantité de mails afin d'organiser des interviews privées avec vous - que je n'ai pas acceptées d'ailleurs, n'ayant pas reçu d'accord de votre part. A vous de voir si vous estimez pouvoir répondre à leurs questions où si vous pensez qu'il faut s'en tenir au discours formel...


Elle reprit son crayon, visiblement repartie dans ses pensées, et leva les yeux vers ses invités.

- J'ai besoin de savoir... Est-ce que vous souhaiteriez parler aux personnes qui seront présentes, s'ils ont des questions ? Si on vous demande de montrer vos pouvoirs, vous pensez réagir comment ? Je dois essayer d'anticiper tout ça, mais c'est un peu le fouillis dans ma tête... C'est une grande première dans l'histoire de la politique, j'ai envie que tout soit parfait, mais ce n'est pas évident de prévoir les réactions de toutes les personnes présentes ! Oh, et, bien sûr, si vous avez des questions, n'hésitez pas, vous aussi !
##   Jeu 23 Nov 2017 - 22:13

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Keitaro reprend la parole, et répond très bien à la mairesse. Il leur sourit à chacune, il est rassurant. Alice l'aime bien. Elle ne sait pas pourquoi les Terres l'apaisent souvent. Ils comprennent souvent. Mais bon, cette caractéristique ne s'applique pas qu'à eux, et encore heureux. Et puis, il remet en avant la question de la petite Terre. Elle se tourne vers la femme, qui a un mouvement de recul.

Alice écoute les paroles de la mairesse de Paris. Calme, souriante. Elle semble croire en ses électeurs. Très bien. Qu'en sera-t-il des personnes qui étaient contre ? Parce qu'il y en aura. Et puis, Paris l'a élu, pas la France. Ce qui est assez notable comme différence. Lorsqu'on connait quelques bourgades, quelques communautés, on se doute vite que le peuple entier ne réagira pas bien. Et combien seront-ils à mal réagir dans l'assemblée ? C'était sa véritable question. Mais elle n'en rajoute pas. Autant lui faire confiance, peut être que la Terre s'inquiète trop, non ? Et puis, qui aurait peur d'un type seul, et non armé, d'une gamine en fauteuil et d'une autre inoffensive ? D'accord, pas tant que ça vu leur pouvoirs, mais elles n'étaient pas Master, et même Keitaro ne ferait pas de choses effrayante, elle le savait bien.

La mairesse semble vraiment très enthousiasme. Alice a du mal à savoir si elle est réellement fière d'eux, ou de sa propre réussite. Probablement un peu des deux, et on ne peut pas le lui reprocher.
Alice lui sourit un peu. Et alors qu'elle pose tout pleins de questions. La Terre se tourne doucement vers Iris et Keitaro, puis commence à répondre en les regardant : elle ne veut pas se tromper, elle veut faire comme c'est prévu, et laisse la parole libre.

« Eum, pourquoi pas répondre aux questions, mais peut être qu'il vaut mieux, pour la sécurité de tous, ne pas répondre à toutes. Je pense que, qu'on pourra voir sur le coup. Et puis, pour nos pouvoirs, c'est un peu la même chose. On ne peut pas forcément tout montrer, vous comprenez ? C'est déjà étrange, et malgré ce que vous avancez, il se peut que les réactions soient violentes devant nos capacités... »

Alice lui adresse un sourire tout doux, et très sincèrement. Un peu timide. Comme une enfant, qui avoue quelque chose de pas très facile.

« Ce n'est pas très facile d'accepter ces réactions de notre coté non plus. Je crois que ce serait mieux sans grande démonstration, même si on peut... Peut être en montrer un bout ? Je ne sais pas, il faut que nous soyons tous d'accord. »

Elle se tourne de nouveau vers ses camarades. Ils veulent ajouter quelque chose ? Alice n'est pas la seule à devoir répondre, surtout pour ce genre de questions. Elle en oublie les questions qu'elle peut avoir de son coté, et attend simplement que les Terres parlent, en souriant doucement.



Moonshine:
 
##   Mar 5 Déc 2017 - 20:22

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : désolée pour le retard o.o



Je fronce les sourcils légèrement.
J'ai l'impression que plus on avance dans la discussion plus elle se perd dans ce qu'elle dit et pense cette bonne dame. Elle n'a pas l'air super organisée, normalement y'a pas des équipes complètes de com' censées se charger de vous briefer ? Je veux bien que l'événement soit exceptionnel mais enfin, il y a bien des choses qu'elle devrait nous demander de taire...
De même, je suis un peu sceptique lorsqu'elle dit avoir confiance en les habitants de Paris... Vraiment ? Tant qu'elle n'aura pas été élue à 99% des suffrages, je ne pourrais pas accorder ma confiance à une masse informe de personnalités accumulées, et encore moins à une foule. Vous savez même pas comme ça peut être con, une foule.
J'hoche donc la tête quand Alice lui dit qu'on ne pourra probablement pas répondre à toutes les questions et tout montrer. Hors de question que je fasse le bras de fer dont j'avais parlé, c'était juste une blague. En fait, je crois que pour ce qui est des questions nous n'avons pas de soucis à nous faire, on a l'air d'être d'accord sur un grand nombre de points au vu de nos réponses, et au pire, Keitaro nous fera savoir s'il y a une chose qu'il veut absolument cacher.
J'approuve totalement Alice et décide même de continuer sur la voie ouverte.

_ Ça ne me dérange personnellement pas d'en montrer un bout. Disons que nous serons plus enclins à montrer la partie de nos pouvoirs qui représenterait une avancée, un intérêt bénéfique pour ceux qui nous regarderons, que pensez vous de faire pousser une petite fleur ? Ça ne nécessite pas de grands moyens physiques, c'est quelque chose de calme et ça ramène l'espoir sur notre écosystème ?

Je me retourne un peu aussi vers Keitaro, laissant la phrase en suspens, il pourra toujours désapprouver ensuite. Mais je sais pas, une fleur ça me paraissait chouette. En plus, ça casse un peu l'idée que peuvent se faire certains de super pouvoirs destructeurs de la mort qui tue. Après tout, il en faut du temps au début pour la faire pousser, cette satanée fleur. D'autant plus pour moi qui ait jamais eu le truc avec le monde végétal...
Je me remémore ensuite les questions qu'elle a posé.

_ En tous cas, vous avez bien fait de refuser les interviews privées, enchaîner les questions est quelque chose d'assez stressant et nous aurions risqué un dérapage. Surtout lorsque les réactions en face de nous sont assez impossibles à prévoir. Je veux dire, on pourrait tomber sur des gens qui trouvent ça formidables, que ça fera avancer la science, d'autres qui nous prendrons pour des envoyés de Dieu ou de Satan, d'autres encore qui pourraient sentir une menace par le simple fait de penser que l'humain est surpassé par ces pouvoirs...

Je m'arrête. Il faut que j'arrête de dire tout ce que je pense.

_ Dans tous les cas, on sera prudents.

J'essaye de reprendre un peu mon calme, pour repartir sur une question plus légère, histoire de détendre un peu l'atmosphère.

_ Et sinon, ça va se passer où ? Dans une salle, en extérieur ? Il y aura beaucoup de caméras, de micros ?

Je me doute bien de la plupart des réponses à ces questions, mais il est aussi important de donner l'impression à celui qui accueille d'avoir les choses en main pour ce genre de discussions. Et puis, quite à essayer de se détendre, autant parler déco.


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   
Contenu sponsorisé

 

Il est temps de redorer un peu le blason de Terrae !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Le Monde.
 :: L'Europe.
Aller à la page : 1, 2  Suivant