Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Il est temps de redorer un peu le blason de Terrae !
##   Lun 23 Juil 2018 - 17:19
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : Comme j'suis mega en retard et que j'pourrais jamais m'en excuser convenablement, j'vous propose une petite ellipse, sinon on n'arrivera jamais à avancer, j'en ai bien peur >>

La journée se termina bien plus rapidement que ne l'avait prévu Keitaro. La mairesse fut très à l'écoute des recommandations et des conseils de ses invités. Elle prit beaucoup de notes, ce que fit froncer les sourcils de Keitaro. C'était le mieux pour s'emmêler les pinceaux.

Plus les questions fusaient et plus la conversation avançait, et plus il sentait que ce discours aurait dû être préparé en partenariat bien plus de temps avant... ça. La veille. Qui préparait un tel discours, une telle déclaration, si peu de temps avant le moment clé ? C'était presque de l'insolence. Toutefois il ne dit rien et se contenta de laisser les filles parler.

Elles se débrouillaient d'ailleurs très bien, et n'hésitaient pas à partager leur point de vue sans perdre pied. Il était heureux de les avoir emmenées elles... C'était un bon choix. Elles avaient la tête sur les épaules et ne se laissaient pas assommer par les responsabilités.

Une fois leur entretien terminé, la mairesse les lâcha finalement. Ils partirent dîner et n'allaient pas tarder à retrouver leurs chambres d'hôtel pour se reposer avant le grand jour. Keitaro félicita ses acolytes et partit rejoindre sa chambre. Il passa un court appel à Hideko pour lui annoncer les nouvelles, et s'endormit rapidement. La journée du lendemain allait se passer rapidement. La mairesse avait prévu de donner son discours dans une immense salle où se regrouperaient plusieurs journalistes. Elle avait engagé de nombreux vigiles pour assurer la sécurité des lieux. Au sein de son équipe se joignaient également plusieurs personnes qui s'occuperaient de gérer les journalistes afin qu'ils ne prennent pas la parole tous en même temps. Il avait été décidé que si on s'adressait à eux, les terraens avaient le droit de répondre directement sans attendre le consentement de la mairesse. Les pouvoirs seraient montrés en cas d'extrême nécessité. Bien entendu, il ne fallait montré que ce qui était beau dans les pouvoirs. Que ce qui faisait rêver... Pendant le repas, Keitaro en avait profité pour remettre à jour les deux jeunes filles sur les bien-faits des pouvoirs à Tokyo. Comme Terrae avait commencé à partager des cristaux, la ville polluait beaucoup moins. Beaucoup de choses avaient évolué, et l'alliance qu'avait formé la ville et l'Institut était purement bénéfique. Il jugea bon de préciser que cela devait être mis en avant seulement si ils se retrouvaient confrontés au doute des journalistes. Ils ne devaient pas se justifier avant même qu'on leur reproche leur dangerosité ; ils devaient toujours garder les armes de leur côté.

Le lendemain matin, Keitaro se prépara rapidement. Il fut le premier à arriver dans le self où les attendait un énorme buffet. Il fut vite rejoint par les deux jeunes Terres.

-Alors, vous êtes prêtes ? La conférence aura lieu dans deux heures, à 10h. Si vous ressentez la moindre hésitation, le moindre stress, n'hésitez surtout pas à m'en faire part.


HRP : Si quelque chose vous chiffonne ou si j'ai oublié un truc, n'hésitez pas à me le dire. J'ai essayé d'avancer et de résumer pour qu'on puisse reprendre sur de bonnes bases et pas être bloquées par le retard dont je prends l'entière responsabilité aha
##   Dim 5 Aoû 2018 - 22:12

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

L'après-midi se passe rapidement, Alice et Isis sont les plus solicitées, et elles semblent répondre aux attentes du Master Terre. Toutes les deux finissent par bien communiquer et rebondir avec facilité sur les propos de l'autre. Sans même qu'Alice utilise sa Télépathie, elle sourit à Isis et anticipe ce qu'elle va dire, et inversement. Elle se sent rassurée d'être entourée de deux chouettes personnes pour répondre à une demande aussi difficile. La conférence approche plus elles répondent aux questions et en posent, puis la mairesse les renvoie et ils peuvent retourner dans les chambres.

La soirée se passa tranquillement, et les filles eurent droit à un nouveau briefing. Selon Alice, il valait mieux qu'ils soient tous les trois sur la même longueur d'onde pour le lendemain, afin d'éviter une erreur médiatique. Elle savait parfaitement que cela pouvait jouer en défaveur de Terrae. Ils devaient être prêt à répondre, mais sans avoir l'air de se défendre directement. Et Alice en était bien heureuse, elle n'était pas là pour se défendre. Le lendemain, elle fut la dernière à descendre au buffet, rapidement après Isis. Elle avait prit un petit temps, en se demandant si les personnes qu'elle avait laissé en France la verrait, si elles reconnaitraient Alice. Est-ce que son père l'entendrait ? Il ne serait pas surprit, lui.

« Bonjour à tous les deux. Oui, prête ! »

Un joli sourire illumine son visage, Alice ne se sent pas spécialement stressée, elle semble très calme, et heureuse de pouvoir présenter Terrae sous un jour peut être un peu meilleur que ce qu'en pense les gens.

« Ca va, je ne me sens pas trop inquiète. J'espère que ça se passera bien ! Mais je vous fais confiance, je pense que ça ira bien. »


Hrp : Non non c'était nickel ! Si tu veux Isis tu peux ellipse pour arriver directement juste avant la conférence j'pense ! ^^



Moonshine:
 
##   Mar 7 Aoû 2018 - 23:12

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Nous avons beaucoup parlé.
Keitaro nous a bien briefé sur tout un tas de trucs, en long, en large, en travers, et je dois dire que c'était assez intéressant. Nous avons convenu de nos règles, mais le tout s'est fait naturellement, instinctivement. Je me suis même demandée s'ils ne trafiquaient pas mes pensées pour qu'on soit d'accords plus rapidement, mais force est de constater que nous sommes justes compatibles mentalement. C'est plutôt rare d'ailleurs pour des personnes aux éducations et aux origines si différentes, encore un exemple que Terrae est un très bon facteur de cohésion sociale.

Cependant, je dois avouée qu'au réveil, je suis moins enthousiaste qu'Alice. Je sais que ce ne sera pas aussi facile. Les répétitions mentales auxquelles nous avons assistées nous ont tenues écartés d'un facteur qui change beaucoup de choses : le public. Les journalistes ne sont pas seulement agressifs, ils sont fourbes, bornés, et incroyablement bruyants. Et souvent malveillants. Nous ne devons pas nous attendre à ce que tout se passe comme prévu, car tout va se passer exactement à l'inverse. Même en étant préparés, on ne l'est jamais assez.

Le regard, c'est sûrement ce qui change le plus. Avoir une quarantaine de regards sur vous change votre façon de parler, que vous le vouliez ou non. Peu importe ce que nous ou la maire de Paris a prévu (bien qu'elle n'ait pas l'air d'avoir prévu grand chose, et ça n'a pas l'air de plaire à Keitaro), il faut partir du principe que ça ne va pas se réaliser. Au final, c'est comme dans un combat. Et ça tombe bien, j'aime me battre.

Le vrai choc est lorsque nous montons sur scène (par la rampe, pour ma part). Et comme je disais... les regards. Nous sommes derrière la mairesse pour le moment, mais tous les yeux sont sur nous. J'inspire, lance un regard vers Keitaro, un plus détendu vers Alice (qui a l'air de très bonne humeur, c'est un très bon point) et je souris également.

Allez. C'est parti pour cette conférence. Je sens que ça va être fun.


HRP : Et je laisse notre très chère fonda lancer les hostilités ♥


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Mer 8 Aoû 2018 - 15:25
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

L'équipe monta sur scène, derrière la mairesse. Toute la structure est aménagée comme elle leur a expliqué hier et c'est rassurant : aucun changement de dernière minute. Alors que la mairesse s'approchait du micro, Keitaro sentit le regard d'Ipiu sur lui. Il lui offrit un sourire léger, à peine perceptible. Les journalistes ne s'intéressaient presque pas à la mairesse. Tout ce qu'ils voyaient, c'était ces personnes. Des humains. Comment pouvaient-ils avoir des pouvoirs ? Est-ce qu'au moins c'était vrai ? Ils avaient l'air tout gentil comme ça, mais qui ne nous disait pas qu'ils avaient préparé leur coup pour tous les retenir ici et les exterminer ?

Alice était de bonne humeur. Elle offrait à tous ceux qui la regardaient un sourire doux et enjoué. La mairesse se racla la gorge pour attirer l'attention, et commença enfin à prendre la parole après que les vigiles aient intimé le silence aux journalistes.

-Comme vous le savez tous, il y a quatre ans maintenant, Paris a été attaquée. La mairie a été prise et des personnes aux intentions mauvaises ont essayé de faire pression sur moi pour obtenir des informations sur Terrae, cet Institut que j'avais contacté quelques temps plus tôt dans l'espoir d'en apprendre plus à leur sujet afin de créer, peut-être, une alliance. Si Paris a pu s'en sortir sans encombre et si je suis encore en vie, c'est grâce à ces personnes-là, derrière moi, qui habitent Terrae.


Un journaliste commença à se lever de son siège pour protester. Il fut bien vite remis à sa place par un vigile. Pour le moment, la mairesse parlait. Les questions viendraient après.

-Une équipe de... Quatre personnes, je crois ? Arrêtez moi si je me trompe,
déclara la directrice en se tournant une micro-seconde vers Keitaro pour attendre son approbation, est intervenu et a permis de mettre un terme à la prise d'otage. J'étais présente, et je me souviens encore de voir, avec mes propres yeux, ces scientifiques essayer de nuire à ces êtres exceptionnels qui n'essayaient que de protéger les civils et les évacuer en évitant qu'il y ait des blessés. Les scientifiques, eux, se fichaient de ça. Tout ce qu'ils voulaient c'était ces pouvoirs ; cette soif de découverte les bouffait tout entier et il n'était plus que des monstres à la recherche de rats de laboratoire.

La mairesse marqua une petite pause et Keitaro en profita pour regarder l'assemblée dans l'ensemble.

-Si je suis encore en vie aujourd'hui, si Paris est encore intacte -parce que croyez moi, les scientifiques avaient prévu bien pire encore si je ne parlais pas- c'est grâce à eux. Ils m'ont sauvé, nous ont sauvé, et ont sauvé la France. Parce que la France a toujours été un pays sur lequel ils veillaient. A partir du moment où nous ne les rejetons pas, force est de constater qu'ils sont là en cas d'urgence. Ils savent intervenir lorsque c'est nécessaire, et feront toujours tout, absolument tout, pour protéger la population et limiter les dommages collatéraux.


Un sourire doux naquit sur les lèvres de la femme d'âge mûr. Elle avait confiance en eux, et elle savait qu'elle pourrait leur confier sa vie sans la moindre réticence.

-Si j'ai décidé de faire ce discours aujourd'hui, c'est pour vous informer de l'officialisation de notre alliance. Nous serons là pour Terrae, et Terrae sera là pour nous. Nous resterons en contact avec eux en permanence, afin de continuer à prendre des décisions ensemble, toujours pour le peuple de France ; ici pour le peuple de Paris. Nous collaborerons totalement, sans secret.


Son sourire s'étira un peu avant qu'elle ne pose délicatement à plat ses mains sur le pupitre de conférence.

-Si vous avez des questions, je... Enfin, nous sommes à votre écoute.


Le journaliste qui avait commencé à protester tout à l'heure se leva d'un bond, sautant sur l'occasion.

-Et qu'est-ce qui vous fait croire qu'ils n'avaient pas organisé la prise d'otage à la mairie ?! Pourquoi est-ce que tout ça ne ferait pas partie d'un plan, pour que vous comme nous leur fassiez confiance et pour qu'on s'ouvre totalement, leur permettant ainsi de se servir de nous ?! Après tout, qu'est-ce qu'on va bien pouvoir tirer d'eux nous, hein ? Ils sont là qu'en cas d'extrême urgence : super. On a la police pour ça !


La mairesse commença à vouloir reprendre la parole et Keitaro s'avança, posant une main devant elle pour lui intimer le droit de répondre à sa place.

-La ville de Paris à elle seule nous apportera bien moins que tout ce que nous sommes en mesure de vous apporter. Qui, franchement, aurait la présence d'esprit de mettre en place une telle stratégie, s'étalant sur quatre années ? L'objectif de cette alliance est de travailler ensemble et d'être soudés. Personne ne sera au dessus et personne en dessous. Nous sommes au même point d'égalité. Cette alliance nous permettra également, si notre aide est demandée, de participer à certaines missions de l'ONU, où la France siège. L'objectif de cette alliance est bien que nous ne nous imposions pas, mais que nous puissions prêter main forte à la France lorsqu'elle nous sollicitera. Ce sera très certainement plus confortable pour vos casques bleus de partir à l'aventure en sachant qu'une bonne étoile veille sur eux...
-Et à Paris ? Qu'est-ce que vous allez pouvoir nous apporter à nous, directement ? Je ne vois pas ce que cette alliance change, fondamentalement. Qu'est-ce qui va changer dans notre quotidien ?demanda une autre journaliste en avançant son micro vers l'estrade.

Keitaro tourna son regard vers les deux jeunes filles qui l'avait accompagné. C'était à elles que revenaient le droit de s'exprimer à présent. Elles aussi devaient participer à cette mission, et même si elles avaient beaucoup donné la veille, ce n'était pas encore terminé. Le plus gros était lancé.

-Pour répondre à cette question, je vais laisser deux de nos élèves répondre. Terrae est une structure transparente : nous ne cachons rien ni à nos habitants, ni aux pays avec lesquels nous formons des alliances.


D'un signe de main lent, il fit signe aux deux jeunes filles de s'avancer vers le pupitre.


Dernière édition par PNJ le Lun 27 Aoû 2018 - 9:07, édité 1 fois
##   Dim 12 Aoû 2018 - 16:01

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alors qu'Isis et Keitaro sont plus réservés qu'Alice, elle ne semble pas se départir de sa bonne humeur et de son calme. Elle le sera pour tous les trois s'il le faut, et malgré tout elle reste conscience de la délicatesse de cette mission. Alice a grandit loin des médias et a donc une idée à la fois extérieur de ce qu'ils font, mais aussi assez peu complète, et c'est en cela qu'elle fait confiance à ses deux partenaires.

Lorsqu'ils sont sur l'estrade, tous les trois sont directement photographiés et observé. Alice sourit à tous ceux dont elle croise le regard, ils ne sont rien d'autres que des personnes qui se tiennent debout sur une estrade. Ce qui n'a pas l'air d'être l'avis de tous les journalistes. Lorsque la mairesse termine son discours, tout aussi long, relativement complet et enjoué que la veille, les journalistes s'empressent de poser des questions. Alice n'est pas spécialement choquée mais elle n'en revient pas comme les gens peuvent s'énerver si vite. Elle entend le grondement des pensées lorsqu'elle baisse un peu ses barrières et n'ose même pas aller plus loin.

Lorsque Keitaro prend la parole, il répond au journaliste avec fermeté. Journaliste qui d'ailleurs n'avait pas un langage particulièrement professionnel, Alice aurait bien aimé souligner d'une façon ou d'une autre ceci. Elle était très consciente que la moindre erreur chez eux serait répétée, amplifiée voire modifiée. Cependant le Master ne laisse aucune place au doute, et explique les plans d'actions proposés par Terrae et acceptés dans l'accord entre la France et Terrae.

Par la suite, une journaliste pose une question un peu étonnante concernant uniquement Paris. Alice regarde Keitaro se tourner vers elles, et les invite à s'approcher. Alice jette un regard à Isis en hochant la tête puis s'approche du pupitre avec elle. Avec son accord, elle se place devant le micro et sourit à la journaliste, en commençant par le commencement.

« Bonjour. Je m'appelle Alice, je suis élève à Terrae. Comme dit précédemment, cette alliance ne concerne pas simplement votre ville, mais aussi toute la France. Elle a pour but d'être bénéfique à l'entièreté du pays, j'espère que vous en saisissez les enjeux, notamment de maintien de la paix, enjeu très cher à la France depuis toujours. Néanmoins, pour répondre à votre question, et en parlant donc précisément de votre quotidien, cette alliance ne changera pas grand chose je crois. Terrae propose évidemment ses services de diplomatie, ainsi que de l'aide en cas d'attaque armée et un soutien matériel lors de catastrophe naturelle à différent degré. L'exemple le plus flagrant est peut-être celui de l'alliance entre Terrae et la Japon, ou plus précisément Tokyo : certaines énergies produites par les Terraens, notamment électrique, sont utilisées par la ville. Cela permet de faire des économies d'énergies ainsi que de déchets. »

Le ton d'Alice ne laisse pas place à une ironie quelconque, tout ce qu'elle répond est très sincère. Elle ne se départit pas de son sourire lorsqu'elle rajoute à l'attention de la journaliste, avant de passer son regard dans l'assemblée.

« Ne nous surestimez pas non plus, Madame, notre volonté n'est pas non plus de révolutionner votre vie, le but de cette alliance est, comme l'a dit Madame la mairesse, de protéger lorsque c'est nécessaire, et d'aider en cas de besoin, sur le long terme, notamment pour ce qui est énergétique. J'espère avoir été claire. »

Alice attend ensuite la prochaine question, en reculant de quelques pas pour être à la hauteur d'Isis, la laissant intervenir si elle le souhaite.


Hrp : Dire bonjour, c'est important xD



Moonshine:
 
##   Dim 26 Aoû 2018 - 1:23

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : piti retard déso-


Si je ne suis pas aussi optimiste qu'Alice, je n'en suis pas moins surprise par le ton de Keitaro.
La question est certes agressive, mais elle est aussi pour moi naturelle, et je la préfère largement aux questions insultantes auxquelles j'ai bien cru avoir droit. Ou peut-être qu'ils commencent soft ? Qui sait. En tous cas, la théorie du complot a semble-t-il la vie dure. Je suis d'ailleurs surprise que le journaliste n'insiste pas, généralement les complotistes ne se départisse pas de leur avis en fonction d'une réponse, surtout lorsqu'elle vient de l'autorité en question.

Et la prise de position de Keitaro, à savoir nous mettre sur un pied d'égalité, est certes tout à fait légitime, mais aussi à même d'exacerber le sentiment patriotique du pays. Je ne laisse cependant rien paraître de mon inquiétude, laissant la parole à Alice lorsque l'on nous la propose. Son enthousiasme sera sûrement plus revigorant.

Flatter l'égo internationnalement reconnu des français, bon point. Malgré tout leur méfiance passe au dessus, je pense. Mais ses réponses sont exactes, telles qu'on les connaît, et la vérité est ce pourquoi nous sommes venus aujourd'hui. J'approuve d'un signe de tête lorsqu'elle conseille à la journaliste de ne pas nous  surestimer. Il ne faudrait pas qu'ils nous voient comme des supers-héros non plus, sinon nous ne sommes pas sortis de l'auberge.

Lorsque vient à mon tour d'ajouter quelque chose, j'hésite. Ils en ont déjà beaucoup dit, mais il semblerait qu'appuyer les enjeux importants ne ferait pas de mal.
Je m'avance en poussant les roues de mon fauteuil, à l'aise.

_ Bonjour, je m'appelle Isis. J'insisterai juste sur des points soulevés par mes collègues pour le moment. Nous ne sommes pas là pour remplacer qui que ce soit, et encore moins nous substituer à votre police. Nous ne sommes ni une force armée ni un miracle, et nous ne venons pas vous vendre quoi que ce soit. Ce que nous vous proposons, c'est de partager nos connaissances dans certaines énergies, car nous savons de notre expérience avec la ville de Tokyo qu'elles sont compatibles avec une vie à plus grande échelle. Jusqu'ici nous leur avons apporté notre aide dans l'énergie électrique, les cultures agricoles, le traitement des eaux, le chauffage de la ville et la qualité de l'air. Les résultats obtenus ont été suffisemment satisfaisants pour que nous vous proposions ces mêmes services, c'est tout.

Juste des faits, rien de dramatique en soit. Quoique le fait que tout cela soit plus ou moins gratuit (plus ou moins hein, parce qu'au final Terrae obtient tout de même un financement derrière) peut paraître tout à fait suspect et je le comprends.
Je reprends ma place auprès de Alice et d'un petit geste chaleureux, je fais comprendre à la mairesse qu'elle peut prendre une autre question si elle le désire. Nous sommes déjà dans la fausse aux loups, et on s'en sort pas trop mal pour le moment, alors autant avancer un peu plus.


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Lun 27 Aoû 2018 - 9:39
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : Tkt, concernant ce topic, c'est moi qui ait fait le pire retard, so o/

Keitaro laissa un sourire étirer ses lèvres. Oui. C'était le bon moment pour laisser les filles parler. Même s'il était chargé de la diplomatie depuis longtemps, il restait certaines choses qui continuaient à l'énerver. Ou plutôt, qui commençaient à l'énerver. Autrefois, il aurait laissé passer. Autrefois, il aurait su être moins incisif et plus souriant. Il aurait écouté et considéré la peur et le doute de ses interlocuteurs avant de prendre la parole.

Mais le rejet quasi-permanent de Terrae, peu importe le lieu où il se rendait, commençait à le peser. Il était là lorsqu'il avait fallu dialoguer avec la mairesse, il avait ramassé les pots cassés, de nombreuses fois. Et ça devenait blessant pour sa personne d'être insulté ainsi. Alors au moins, l'engouement des jeunes filles et leur manque d'expérience en diplomatie, finalement, étaient ici un véritable atout : elles étaient honnêtes, souriantes, et surtout elles envisageaient les autres et essayaient de se mettre à leur place.

Restant en retrait, Keitaro décida qu'il n'agirait désormais que si cela dégénérait. Jusque là, il pouvait laisser les deux Terres faire le travail. Elles se débrouillaient, a fortiori, mieux que lui, pour cette fois.

-Comment ne pas vous surestimez si vous possédez autant de pouvoirs ? Et d'ailleurs, quelle est l'étendue de vos pouvoirs ?

-Qu'est-ce que ça vous apporte à vous, de nous aider ainsi ? Pourquoi partager de telles ressources ? Et comment pouvez-vous vraiment faire ça ? Je n'ai jamais compris quels étaient vraiment vos pouvoirs... Est-ce que chaque personne a des pouvoirs différents, comme les X-men ? Est-ce que certains ont des pouvoirs similaires ? Qu'est-ce que vous êtes au juste ?

Les journalistes commençaient à s'agiter. La mairesse voulut entreprendre de répondre, mais les yeux des journalistes restaient rivés sur les deux filles. Hm. Prendre la parole à leur place, se placer en avant alors que les journalistes attendent tout sauf elle ? Ce n'était pas le bon choix à prendre. Keitaro perçut la pensée de la mairesse et sourit. Non. Il valait mieux qu'elle ne prenne la parole maintenant que lorsque ce serait vraiment nécessaire. Tant que les journalistes n'abusaient pas. Le discours restait encore cohérent ; les questions légitimes.

-Et ce... Ces services. Comment pouvez-vous les partager ? Qu'est-ce qui vous permet de nous apporter toutes ces choses ? Est-ce que ça veut dire que vous serez ici en permanence à faire de la... magie ? Qu'il y aura des personnes sur notre territoire qui géreront toutes ces choses directement...?

HRP : J'préfère relancer en vous laissant la possibilité de répondre, mais si jamais ça vous va pas comme ça, ou si jamais vous avez des questions, n'hésitez surtout pas !
##   Mer 19 Sep 2018 - 20:07

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Hrp : Isis si tu veux parler entre deux répliques d'Alice te gêne pas hein ! ^^

Alice adresse un sourire encourageant à Isis lorsqu'elle s'avance, et hoche la tête régulièrement pendant son discours, vigoureusement d'accord avec elle. Elle se débrouillait très bien, et Alice était impressionnée par le charisme que la Titan dégageait. Elle expose les faits calmement puis revient près d'Alice. Les questions s'enchainent rapidement autour d'elle. La mairesse ne semble pas vouloir intervenir, et Keitaro leur sourit, bienveillant. Ca veut donc dire que c'est leur tour de parler de nouveau. Alice échange un nouveau regard avec Isis, et l'invite à s'avancer avec elle. Elles pouvaient y aller ensemble non ? Après tout, elles étaient jeunes, les journalistes n'auraient probablement rien à redire.

De nouveau, Alice passe son regard sur l'assemblée en souriant.

« Cela fait beaucoup de questions, j'espère que nous vous répondrons au mieux. J'aimerai commencer sur notre intérêt à vous aider. Il est très clair que vous aider nous octroie une place dans le monde occidental européen. De plus, comme dit précédemment, les alliances pour maintenir de bonnes relations sont importantes pour la France, et le sont également pour Terrae. Vous comprendrez qu'il est bien sûr délicat pour nous de créer des relations avec le reste du monde, sinon nous ferions pas cette conférence, dans le pays des droits de l'Homme, vous en convenez. Partagez nos ressources permet aussi de nous faire connaître petit à petit, et d'améliorer le bon vivre de toute population, ce qui est un des objectifs défendus par Terrae et tous ses habitants. »

Pause, Alice sourit toujours, et les journalistes prennent ces quelques secondes pour encaisser les informations, avant qu'elle continue.

« Pour vous aider, nous vous laisserons ce que l'on appelle chez nous des Cristaux. Ils ne fonctionneront qu'avec les outils nécessaires, fournis aux personnes avec qui nous conclurons des contrats, notamment la mairesse de Paris. La question semble important pour ce qui est de nos pouvoirs et je ne peux que comprendre. Néanmoins, c'est très gentil de nous comparer aux X-men monsieur. »

Sourires, quelques rires.

« Nos pouvoirs dépendent de beaucoup de choses, tout d'abord de nous, mais ils tirent leur origine de la Lune ou du Soleil. les pouvoirs fusionneraient avec notre ADN pour finir par faire partie intégrante de nous. En fonction de qui nous sommes, nous sommes affiliés à un élément. »

Elle se tourne vers Isis et lui sourit. Elle la laisse compléter, si elles sont deux à parler, ce sera plus simple pour expliquer de plusieurs façon leurs pouvoirs sans trop en révéler n'est-ce pas. Heureusement qu'ils s'étaient mis d'accord la veille.



Moonshine:
 
##   Mer 19 Sep 2018 - 22:11

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : No problem ;p Avant je l'ai pas fait parce que j'aimais bien la tirade en entier !


Nous nous avançons toutes les deux pour le flot de questions qui suivent. Je ne les ai pas toutes retenues, mais je sais que Keitaro pourra nous aider pour ça au moins. Même si j'ai du mal à comprendre comment ils se débrouillent pour ne pas arriver à contenir leur flot de question dès le début. Je veux dire, on est dans une conférence de presse, c'est pas comme si nous allions fuir... Enfin bref.

Je la laisse entâmer la réponse, toujours emprunte de sûreté et de positivisme. Mais j'ai senti la peur de cette force supérieure, si nous n'admettons pas avoir des lacunes ils risquent de se braquer. Terrae n'est pas parfaite. Je profite de la légère pause de Alice pour tenter de nuancer son positivisme, afin d'éviter de tomber dans un discours démagogique.

_ Pour être tout à fait honnête, la place de Terrae dans le monde est loin d'être enviable. Beaucoup craignent nos capacités sans les connaître, et il est aisé de nous décrire comme des monstres. Mais nous ne voulons pas vivre en autarcie, notre but n'est pas de nous isoler des autres. Vous proposer nos compétences, c'est aussi pour nous un moyen de nous faire accepter tels que nous sommes.

Laissons les voir nos faiblesses, ils en ont besoin. Evitons leur de tomber dans les mêmes travers que nos détracteurs, aussi. De plus, un discours sur l'acceptation est plutôt bien senti par les temps qui courent, porteurs de grandes progressions sociales.

Je laisse ensuite Alice introduire le fonctionnement des cristaux, et je ne pense pas qu'il faille en dire plus. Après tout, c'est une forme de technologie comme une autre, Apple ne révèle pas ses secrets de fabrication (tout comme Nutella d'ailleurs, mais la comparaison me paraît moins probante...). Je souris également à sa référence aux X-men. J'avoue que ça a un côté tentant, même si leur uniforme me semble horriblement laid. D'accord, "très daté" pour plus d'indulgence.

Ensuite vient la partie délicate... Les pouvoirs. Comment les aborder sans révéler que nous n'en savons pas tant que ça ? Lorsque l'on connaît le passif qu'a eu Terrae avec les scientifiques, ce n'est pas si étonnant que ça. Mais pour le reste... J'inspire longuement avant de commencer, sereine. Nous en avons parlé, ça va bien se passer.

_ Comme l'a dit Alice, nous tirons nos pouvoirs de nombreuses sources aux embranchements complexes et difficiles à expliquer. Quel que soit l'ordre du processus, le résultat est toujours le même : nous sommes liés à un éléments et affiliés à un astre. J'ai bien conscience que cela peut paraître obscur, mais il y a beaucoup de ressentit dans l'évolution de ces capacités : même si les pouvoirs sont semblables, le processus peut être différent pour chacun. Ce dont nous sommes sûrs, c'est qu'il ne s'agit aucunement d'une force liée à un quelconque culte ou à une croyance ancestrale, il n'y a ni Dieu ni divinité à l'origine de tout cela.

Je me tourne vers mes deux compagnons avec un sourire et les désigne largement de la main.

_ Keitaro, Alice et moi sommes, par exemple, tous les trois liés à la Terre. Mais je suis liée à la Lune tandis qu'eux sont liés au Soleil. Notre élément est semblable, mais nos affiliations différentes. Comme cela est lié à nous, notre personne, nous ne pouvons ni transmettre ce pouvoir -à part avec les cristaux évidemment- ni en changer, il nous correspond, c'est ce que nous sommes. Ces pouvoirs ont aussi leurs faiblesses, et ils sont loins d'être illimités.

Evitons d'évoquer les Masters, merci.
Je me tourne à nouveau vers le public, plus calme que jamais. Il est assez difficile de l'être lorsque l'on sait que je viens de nous exposer, d'une certaine manière. Il y a des caméras, des micros, le monde entier sait désormais quels sont nos pouvoirs, du moins pour les mieux renseignés. Pour nos ennemis.
Ceci dit, c'est le moment idéal pour nous demander une démonstration. Je préfère contrôler le moment où ça arrivra, que cela soit dans de bonnes conditions...


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Mer 19 Sep 2018 - 22:46
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

Les filles se débrouillaient parfaitement bien. Un sourire étira discrètement le coin des lèvres de Keitaro. L'espace d'un instant, il s'attarda sur leurs postures. Elles étaient confiantes, se tenaient droites et faisaient face aux journalistes. Tout le monde n'aurait pas pu être capable d'en faire autant. C'était intimidant, de prendre la parole face à autant de personnes. C'était intimidant de savoir que nous pouvions être jugés à tout instant, de savoir que cela pouvait dégénérer si l'un d'entre eux refusait catégoriquement cette alliance et appelait au scandale. C'était intimidant d'être chargé d'une mission aussi importante pour l'avenir de Terrae... Et pourtant elles étaient là, sûres d'elles. L'image qu'elles renvoyaient illumina un instant le regard de Keitaro, qui remercia une nouvelle fois Hideko, mentalement, d'avoir choisi ces deux jeunes filles pour l'accompagner ici.

La mairesse posa ses prunelles sur le public qui lui faisait face. Beaucoup de journalistes commençaient à feuilleter les pages de leur carnet sur lequel ils avaient écrit rapidement la veille plusieurs questions à l'intention des invités du jour. D'autres s'assuraient auprès de leur caméraman que tout était bien dans la boîte. L'un d'eux, enfin, s'avança pour reprendre la parole, profitant du léger silence qui s'était installé pour prendre les devants.

-Donc, si j'ai bien compris, il y a plusieurs éléments à Terrae, dont la Terre. Et vous pouvez tirer votre puissance de la Lune ou du Soleil. Qu'est-ce que ça change, la source de laquelle vous tirer vos pouvoirs ?


Il fronça les sourcils, essaya de faire le vide dans sa tête pour analyser correctement la situation.

-Et avec l'élément de la Terre, qu'est-ce que vous pouvez faire, concrètement ?


Plusieurs journalistes hochèrent la tête, visiblement d'accord avec les questions de leur compère, attendant patiemment la réponse de leurs interlocuteurs.

-Qu'est-ce que c'est exactement, ces cristaux dont vous nous parlez ?! Est-ce que n'importe qui peut les utiliser ?!

-Quelles sont les autres... "éléments" de Terrae ? Vous avez parlé de la Terre, mais pas des autres...

Le regard de Keitaro fut attirée par l'agitation de la mairesse qui venait de glisser quelques mots dans l'oreille de l'un des vigiles. Ses pensées qui tourbillonnaient lui tirèrent un soupir amusé. Comment pouvait-on être si hyperactive lorsqu'on avait autant de responsabilités ? C'était certes une femme très appréciable, mais Keitaro ne pouvait s'empêcher de se méfier de ses pics d'impulsivité et de son apparent manque d'organisation. "Mais c'est ce qu'on avait dit hier, pas vrai ?!" Le Master se contenta de hocher la tête dans un sourire, attendant que les deux jeunes filles qui l'accompagnaient répondent. Il prit le pot de terre que lui avait tendu la mairesse après qu'elle l'ait récupéré auprès du vigile. Une fois que les filles terminèrent de parler, il joua avec la terre pour faire naître une petite plante sur laquelle se développèrent trois grosses feuilles avant de stopper sa croissance. Il n'était pas utile de faire naître sous leurs yeux un arbre immense couvert de pommes prêtes à croquer.
##   Dim 7 Oct 2018 - 1:47

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Isis enchaîne, accentuant le fait que les Terraens sont facilement pris pour des monstres. Et jusqu'à preuve du contraire, elles ne sont que deux jeunes femmes comme tout l'assemblée, à vouloir seulement être acceptée. L'effet pourrait être moindre avec un adulte, mais comme elles sont toutes les deux très jeunes, il est plus simple de déclencher l'émotion.

Elles abordent ensemble le sujet des pouvoirs, et Isis reprend la parole après l'intervention d'Alice, très portée sur les pouvoirs. La Terre est juste, elle exprime clairement la source des pouvoirs sans pour autant s'y enfoncer, et semble tout de même laisser des explications conséquentes sur le principe des pouvoirs. Alice renvoie un large sourire à sa camarade lorsqu'elle parle de leur nature Terre, et elle hoche simplement la tête, sans rien ajouter. Eviter de parler de Télépathie, ne pas oublier. La jeune femme renvoie un calme incroyable à l'assemblée, et Alice l'imite, en l'étant réellement. Elle n'a pas spécialement peur, les journalistes ont l'air plus effrayés qu'elles, et puis Alice est contente de pouvoir parler de Terrae, de pouvoir présenter leur existence à tous. Elle n'avait jamais été impressionnée par la foule et la prise de parole en public. Elle croyait fort au fait qu'il n'était que peu probable que la situation dégénère si on croit en elle.

Le regard bleu d'Alice se pose avec bienveillance sur le journaliste qui s'avance pour demander d'éclaircir un point, et pas des moindres. Elle sourit, et se permet de répondre, en laissant la place à Isis pour qu'elle puisse rajouter ce qu'elle souhaitait.

« Vous avez bien compris, c'est cela. J'imagine bien que c'est assez complexe à comprendre. La source définit dans quelle direction se développe le pouvoir. Elle est influencée par l'élément, comme on pourrait s'en douter. Avec notre pouvoir Terre, nous pouvons maitriser des petits blocs de terre, les modeler, mais aussi faire pousser des plantes avec notre propre énergie. Je pense qu'une démonstration vous illustrera mieux que mon discours... »

Keitaro se fait apporter un pot de terre, alors qu'Alice continue. Continuer de parler atténuera un peu l'effet de surprise, surtout si elle continue de parler des pouvoirs, laissant la question des cristaux à Isis cette fois-ci. Elle reprend en souriant. Il n'était pas nécessaire de leur cacher les différents pouvoirs puisque de toute façon il allait bien falloir en utiliser les cristaux pour de nombreuses choses si Terrae voulait aider. Néanmoins, la démonstration de Terre en même temps servira en retour à faire balance pour

« Il y a quatre autres éléments, les trois principaux : Eau, Feu, Air, et il y a également le Tonnerre. Chaque élément répond aussi au Soleil ou à la Lune, et nous vivons tous ensembles sans réelle distinction. »

Alice se recule un peu pour laisser terminer Isis.



Moonshine:
 
##   Dim 18 Nov 2018 - 10:55

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 558
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

HRP : Faites comme si j'étais pas à la bourre s'il vous plaît T-T Désoléééééeee T-T


Je souris alors que Alice parle et que Keitaro fait la démonstration.
C'est assez rigolo de le voir y aller avec tant de délicatesse, on ne va pas se mentir. C'est tellement simple à faire pour un master, ça doit presque lui demander plus de concentration pour ne pas aller trop vite que pour la faire pousser. Enfin, l'effort est appréciable vu les expressions mêlées du public. Il y a de tout, de la surprise, de la curiosité, de l'anxiété un peu aussi, de la peur dans certains regards, mais pas de panique pour le moment. Je pense qu'il est aisé pour les deux télépathes de savoir si ça commence à dégénérer, alors je garde mes inquiétudes.

Lorsqu'Alice parle des pouvoirs, elle esquiva habillement la réponse à la question des affinités. Nous l'avions dit, hors de question de parler de la télépathie. Déjà à Terrae, elle provoquait une certaine méfiance, mais alors ici... D'autres pouvoirs étaient d'ailleurs difficiles à avouer. Imaginez un voyant : qu'est ce qui l'empêcherait de profiter de son don pour réussir dans la finance ? Enfin bref, télépathie, c'est mort. Malgré tout, je pense qu'il faudra leur expliquer s'ils insistent que certaines choses nécessites d'être gardées secrètes, pour le bien de notre communauté.

Elle me laisse toute la partie sur les cristaux et je l'en remercie, j'avoue préférer ce qui est plus technique. Je n'attends pas d'avoir l'attention des journalistes pour parler après Alice.

_ Les cristaux sont des concentrations de nos pouvoirs. Les Terraens peuvent s'en servir et obtenir un peu de notre pouvoir dans un temps limité et pour un nombre d'utilisation donné. Par exemple, je pourrais donner à un Tonnerre un cristal de Terre, ainsi il pourrait faire ce que Keitaro vient de vous montrer deux ou trois fois. Je me doute que vous allez me demander comment vous pourriez utiliser ces cristaux : afin de ne pas vous imposer notre présence en permanence, nous avons créé une machine que nous prêtons aux pays partenaires. Avec les instructions et quelques démonstrations, vous serez en mesure d'utiliser vous aussi les cristaux pour vos intérêts.

Je fais une courte pause, histoire qu'ils mesurent à quel point l'offre est intéressante pour eux. Après tout, ils ont de la chance, nous leur offrons beaucoup.

_ Je tiens aussi à dire que ces cristaux sont... Disons précieux pour nous aussi. Les plus forts d'entre nous peuvent en créer quand ils le souhaitent, mais pour les étudiants c'est plus délicat. Il faut que nous soyons en bonnes conditions physique et mentale, que nous ayons envie de les créer et souvent de les offrir à des personnes chères, car elles nous coûtent une certaine énergie. Je le dis juste afin que vous ayiez conscience de ce que nous vous offrons, que ce n'est pas juste un cailloux magique quoi.

Je souris lorsque quelques uns se fendent d'un rire voir d'un ricanement. Espérons qu'avec ça, ils oublierons l'histoire de l'affinité, ça serait sympa pour nous.


Merci Frosteen pour le dessiiiiiin ♥
##   Lun 19 Nov 2018 - 21:08
Messages : 159
Date d'inscription : 22/07/2014

HRP : T'inquiète :P J'vous propose de clore l'intervention avec les journalistes ici ? L'équipe a évoqué un bon paquet de choses l'air de rien donc c'est pas mal je pense :D

L'explication des filles suffit à Keitaro qui les remercia d'un hochement de tête après avoir terminé sa démonstration. La plante n'était pas très grande ni même imposante, mais c'était suffisant. Il fallait commencer petit. Limiter les réactions négatives, limiter l'angoisse. Faire comprendre que ce n'est pas un pouvoir destructeur, mais tout l'inverse.

Lorsqu'Isis termina son explication après avoir indiqué de quelle manière ils pourraient utiliser les cristaux, Keitaro rendit le pot à la mairesse pour qu'elle le garde à la vue de tous. Il sonda rapidement, sans être intrusif, l'esprit du public qui leur faisait face. Bien des pensées se bousculaient dans leurs têtes, mais finalement, il fut surpris de constater que toutes n'étaient pas si négatives à leur sujet. Ca avait pris du temps, des années même, mais ils avaient fini par se faire accepter ; un peu, en partie du moins. C'était déjà un grand pas pour eux, qui avaient d'abord été considéré comme des monstres à exploiter pour en faire des armes humaines... Fichus scientifiques.

Il crut bon de devoir ajouter quelque chose à son tour, aussi il s'avança pour venir rejoindre les deux jeunes filles.

-L'utilisation de ces cristaux va pouvoir limiter les dépenses sur votre territoire, mais également augmenter votre confort de vie. Imaginez à quoi ressembleront vos champs grâce à des cristaux de Terre. Plus besoin de produits chimiques, les intempéries auront moins d'impact... Les cristaux de Tonnerre pourront vous aider à produire de l'électricité en dépensant moins, en polluant moins, aussi. Grâce aux cristaux d'Air, vous pourrez améliorer la production de l'énergie de vos éoliennes ; les cristaux des Eaux pourront vous aider à filtrer les eaux usées. La chaleur qui se dégage des cristaux des Feux pourra vous servir à faire fondre certains matériaux des centres de tri... Vous êtes gagnants sur tous les points.


Car la question a déjà été maintes et maintes fois réfléchie à Terrae, afin de proposer une aide qui ne serait que bénéfique, et qui permettrait au monde extérieur de ne plus voir Terrae comme une menace, mais bien comme un allié puissant.

-En ce qui concerne une possible suppression d'emplois, soyez rassurés ici aussi. Ces machines équipées de cristaux ne pourront jamais remplacer la totalité d'une usine ou d'une industrie. Les quelques postes qui pourraient être supprimés seront plutôt convertis pour l'entretien des machines et la vérification de son bon fonctionnement.

Keitaro appuya ses derniers mots d'un regard confiant envers le public qui leur faisait face.

Dans l'assemblée, les journalistes semblaient avoir épuisé leur stock de questions. Ou en tout cas, ils avaient eu suffisamment de réponses pour écrire un article correct et proposer un reportage décent. La mairesse en profita pour prendre le relais et clore la séance. Les journalistes quittèrent doucement la salle, et une fois qu'ils furent seuls en présence de la chef de Paris, les Terraens la remercièrent pour son invitation. Le cadre avait été parfait pour leur laisser le droit de s'exprimer. Et c'était tout ce qui importait.

Plus tard dans la journée, alors qu'ils se préparaient à repartir pour Terrae, Keitaro s'arrêta devant le taxi et se tourna vers les deux jeunes filles qui l'avaient accompagné jusqu'ici.

-Merci pour votre implication les filles. Vous avez été brillantes. Félicitations. Notre avion est dans plusieurs heures, alors si vous voulez profiter un peu de Paris avant de repartir, vous avez champ libre.


Même s'il n'était pas là pour les surveiller, il savait maintenant, encore plus qu'avant, qu'il pouvait largement leur faire confiance pour ne pas se faire remarquer...

HRP : Bon, si ça ne vous va pas, n'hésitez surtout pas à me le dire !
##   Hier à 20:01

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Hrp : Ouais c'est nickel j'pense ! T'façon on a bientôt terminé non ?

Alors qu'Isis dirige parfaitement sa partie sur les cristaux, et répond avec clarté et patience, les visages s'émerveillent à mesure que Keitaro fait naître sa plante. Alice se joint aux légers rires à la blague d'Isis, ses yeux lui sourient. Elle est douée, et la jeune Terre admire sa répartie et son calme. Elle recule un peu pour laisser la place à Keitaro, qui vient prendre la parole en bon Master de Terrae. Il présente bien les aspects positifs, puisqu'au final, il n'y a aucun réel point négatif ; à part pour les plus réticents bien sûr.

Alice jette un regard à l'assemblée. La majorité semble calme, intéressée, voire même rassurée pour certains journalistes. Bien sûr on reconnait les visages crispés, et Alice peut si elle se concentre entendre leur négatif. Néanmoins, plus personne ne lève la main après l'intervention habile de Keitaro. Alice adresse un immense sourire à ses coéquipiers. Elle était toute fière de leur discours, et de la place que leur avait laissé les journalistes. Elle espérait que son pays natal laisserait une chance à Terrae de tout son coeur. Elle espérait que son père l'avait entendue. Elle espérait que tout irait pour le mieux.

Après avoir été chaleureusement remerciés par la maire, des conseillers, répondus à quelques questions des membres de la mairie, la plupart très banales, ils avaient fini par atteindre leur taxi pour le retour. Le Master félicite alors les deux jeunes femmes.

« Merci de nous avoir fait confiance ! Au final ça s'est bien passé, bravo à tous les deux. »

Alice ne souhaitais pas particulièrement voir quelque chose. Eventuellement se promener non loin des rares endroits qu'elle connaissait pour y être venue une fois avec Lag, mais c'était tout. Elle ne pourrait pas voir son père de toute façon.


Hrp : j'savais pas quoi ajouter de plus, j'pense qu'on va pouvoir conclure en vrai x)



Moonshine:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Il est temps de redorer un peu le blason de Terrae !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Le Monde.
 :: L'Europe.
Aller à la page : Précédent  1, 2