Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Qui a parlé de casting?
##   Lun 9 Juil 2018 - 18:47

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Elana Robin
Air au pouvoir lunaire
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

"Alors comme ça on part sur des blagues misogynes mon cochon? J'espère pour toi qu'il y a déjà un Bébé Ys dans Madame Ys, parce que sinon tu risques de pas avoir de descendance."

Je le dis sur un ton sérieux et menaçant, juste pour voir sa réaction, avant d'éclater de rire.

"Nan mais du coup, merci pour les explications rapides."

Jvais pas le saouler de questions, il a pas l'air loquace le garçon. Pas sobre, du moins. Je réessayerais dans quelques pintes, si je peux. Je vais me contenter d’enregistrer dans un coin de ma tête l'opinion qu'il a des gens. Il a pas l'air de connaître grand monde. Ou alors il connaît surtout les plus anciens. Mmmhhh. Autant en avoir le cœur net.

"QUOI. Attends. T'es master toi aussi? T'as légèrement moins la classe qu'Aaron et Ipiu... Ouais nan, j'ai rien dit en fait. Bah putain, ça donne pas envie vot' truc."

Désolée, j'ai eu une image mentale d'Aaron à poil et d'Ipiu sous moi pendant que je lui fais une lap dance. Si ces gens là sont censés montrer l'exemple... Bordel de merde, c'est chaud. Tellement chaud qu'il faut au moins une gorgée de bière pour se rafraîchir.

"Des responsabilités? Dis m'en plus, je finirais par savoir de toute façon, quand ces responsabilités te feront louper des répétitions."

Je plaisante hein, jpense que ça se sent. Mais je veux savoir, j'avoue. La raison est juste pas celle que j'énonce. Je suis juste curieuse. C'est pas pour rien que je suis devenue journaliste. J'aime chercher, et trouver des informations. Je veux être sur le terrain. Je veux faire du journalisme d'investigation. Dévoiler aux gens ce qu'on leur cache. Et là, je me dis que je suis à ma place ici. Jsuis pas infiltrée, mais pourtant, je suis dans un endroit que l'extérieur ne connait pas, ou seulement de nom et de réputation. Si seulement j'avais l'autorisation d'écrire un papier sur cet endroit, pour rassurer les gens, les informer, je pense que je le ferais. Sauf si cela met en danger les gens vivants dans cet endroit. Mais je m'égare.

"Pardon Ys-sensei, c'est sans doute déplacé. Enfin je veux savoir hein, mais j'imagine que si c'est top secret, je suis pas censée savoir. Je suis sûr que vous faites un travail remarquable. Au moins aussi bon que votre jeu à la guitare."

On tente avec les compliments, hein. Je pousse pas le vice jusqu'à minauder, j'ai encore sa réaction quand j'ai parlé de "Madame Ys" en tête, mais je me contente de flatter son égo. Ça marche souvent.
##   Lun 9 Juil 2018 - 23:53

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ok, alors note à soit, Elana n'apprécie pas trop l'humour sur les différences entre homme et femme. Pourquoi parler des menstruations est toujours synonyme de contrariété? Non mais c'est naturel après tout... ET SURTOUT C'EST UNE VERITE!! Pratiquement ou presque toutes les femmes changent durant cette période. C'est un fait. Mais Elana ne semble pas apprécier et rebondit une descendance en vain. Si elle savait. Madame Ys n'ait pas prêt d'avoir un Bébé Ys au four. Car actuellement, Madame Ys et Monsieur Ys sont en froid. 
Mais pour l'heure, le Master se contente de tirer une mine de vingt mètre sous terre quand il relève les yeux sur la nouvelle recrue. Ca pique. 

"Je te merde."

Lâche-t'il d'un coup. Du moins, jusqu'à qu'il réalise qu'elle se moquait de lui. C'était pas gentil ça. Mais c'est de bonne guerre. Joyce, tu as une alliée. La miss le remercie pour les informations mais elle déchante rapidement quand elle apprend qu'il est Master et la réputation de ces derniers. Ouais, elle n'a pas si tord que ça. Il faut dire que les Masters, ces derniers temps, ne montrent pas un exemple à suivre. Mais n'oublions pas qu'ils sont avant tout humain, et que malgré leur grade, ils n'ont reste pas moins des personnes tout comme le reste des résidents. 

"Putain, c'est bon! C'est pas parce qu'on déconne un peu qu'on est des incapables!"

Si Hideko entendait ça, elle remettrait tous ces Masters en question. Enfin le plus frustrant, c'est qu'elle ait osé dire qu'il avait moins de classe qu'Ipiu et Aaron. Non mais elle est sérieuse là?! Elle veut qu'il l'assomme avec sa guitare? Très bien, à la prochaine répétition, il laissera Joyce la mordre. Nan mais!
Avalant d'un trait le restant de sa bière, ce fut une nouvelle fois que la miss le piqua. NON MAIS ELLE VEUT CREVER?!! Reposant bruyamment la chope, il fixa cette dernière avec de grands yeux rouges, prêt à la dévorer. Ah! Elle tente un compliment.

"Mais évidemment que je ne peux rien te dire. Et puis si t'avais été là cet automne, crois moi que tu t'étranglerais avec ta salive. Aucune reconnaissance les jeunes d'aujourd'hui..."

Bon d'accord, il est surement l'un des pires Masters, mais il essaye de bien faire. Des essaies qui finissent toujours mal. Avant de devenir Master, il voulait réussir et gravir les échelons. Il souhaitait devenir le plus fort des Masters et protéger corps et âme Terrae. Cette ambition est restée intacte. Seulement il a également réalisé que le travail des Masters ne s'arrête pas uniquement là. C'est bien plus, chaque jour et pire quand ils frôlent le chaos. Tout comme ce fut son cas. Quoiqu'il fait, sa réputation en prend un coup. Et quand il tente de faire un pas en avant, il en fait trois en arrière. D'ailleurs, peut être qu'un jour, il devrait aller trouver Huo et peut être lui présenter ses excuses.. Est ce que ça fait de lui un faible?!
 
Plus tard. Pour l'instant, il est planté au milieu d'un bars en train de siroter une bière. Ecrasant, le mégot, un peu moins frustré, il reprit:

"Bon et toi, dis moi. Parles moi un peu de toi. D'où tu viens? Quelle était ton ancienne vie?"


Qui a parlé de casting?  - Page 3 02a02b11
##   Mar 10 Juil 2018 - 8:07

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Elana Robin
Air au pouvoir lunaire
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

[HRP: on part sur un Trigger Warning -16, déso]

Oh? Ça a fait mouche. Alors comme ça on a pas confiance en ses capacités ? On fait des bêtises ? J'aimerais teeeeelement en savoir plus.

"T'inquiètes. J'imagine que si cet endroit tient toujours debout avec ce qu'on en dit à l'extérieur, c'est que vous êtes au moins un peu compétents. Et je suis sûre que toi aussi, y'a un truc où t'es bon."

On va rester gentille. Jcrois qu'en y allant juste à taton j'ai frôlé la limite, alors je vais me calmer. Je sirote la fin de ma bière. Que je suis à deux doigts de recracher.

"Attends, mais t'es vraiment Master toi? Et tu sais pas que les gens qui sont ici ya une raison ? Soit. J'vais parler de moi."

En vrai, j'aime parler de moi. Mais là, j'ai fait un signe au serveur pendant que je parlais

"Un d- nan, deux doubles whisky. Sans glace. S'il vous plaît."

Je commence à raconter mon histoire, commençant par le début, en attendant ma commande, en regardant Ys dans les yeux, comme pour ménager mon effet. Et j'allume ma énième cigarette de la journée.

"Je suis française. J'ai grandi en France, toute ma vie. Douée à l'école, sans vraiment travailler. Ma voix faisait la fierté de mon père, et c'est de lui que je tiens ma passion pour la musique. Et ma plume faisait la fierté de ma mère. Mais ce dont je rêvais, c'etait, comme des millions d'enfants, me faire des amis. Alors sur un coup de tête, j'ai demandé à mes parents de m'inscrire chez les scouts. Ce fût la meilleure décision de la vie. Super ambiance. Supers potes. J'ai passé 10 ans de ma vie avec eux, commençant en parallèle mes études de journalisme."

Le serveur dépose ma commande devant moi, et je pousse un des verres devant Ys, à mi chemin entre lui et moi. Et je reprends, une fois mon verre vidé d'une traite, sans même grimacer.

"Du coup, au terme de nos années scoutes, on voulait bâtir un projet. Tous les cinq. Mon copain, les filles, et moi. Et on a réussi. On l'a bâti, notre projet. On a donné des cours d'anglais dans des écoles en Indonésie. Sauf que là perfection, ça n'existe pas. C'était trop beau. Un rêve éveillé. Qui a viré au cauchemar.
-16 (évocation de meurtre, et de viol):
 
"


Je prends une grande inspiration, pour réfréner un sanglot, en fixant un instant le verre entre moi et Ys. Et le liquide doré qu'il contient.

"Mes potes m'ont tourné le dos. Ma famille m'a soutenue, mais ce n'était pas d'eux dont j'avais besoin. Mais je me suis accrochée, et avec ma nouvelle meilleure pote nommée "Alcool" on a terminé mes études. Et jsuis arrivée ici."

S'il te plaît Ys, me juge pas. Les dernières cendres tombent de ma cigarette, consommée jusqu'au filtre, et je saisis le verre que le master n'a pas osé toucher, le vidant lui aussi d'une traite, toujours sans grimacer.

"Enfin voilà. En vrai, ça va mieux maintenant. Puis j'ai encore ma voix. Et ma plume. Et je vais reprendre une bière. Arrête moi juste avant la prochaine, sinon je serais pas en état pour la répet de demain. J'ose même pas m'imaginer jouer de la batterie avec une gueule de bois. Mais voilà. Ma vie d'avant c'était les études et la bouteille. Et encore avant, c'était des jeux d'enfants, des rires et des chants."

Encore une cigarette. Je souris pour le rassurer. Parce qu'en vrai, même si j'ai besoin de courage et de boisson pour en parler, même si c'est douloureux, j'ai pas parlé du pire. Et qu'après deux ans et plusieurs dizaines de fois à le raconter, le récit vient plus facilement, presque machinalement. Alors ça va.

"T'inquiètes. Cet endroit, c'est parfait pour un nouveau départ. J'y crois. J'vais tout donner pour. C'est seulement la seconde fois que je touche à de l'alcool en trois semaines. C'est pas plaisant du tout. Et le sevrage pique. Mais je vais y arriver. Après tout, ya un an j'avais arrêté la clope. Bon. Ok. C'est sans doute un exemple de merde. Mais toi, t'es arrivé ici comment ?"

Le serveur m'apporte une nouvelle bière, ainsi qu'au roux. Je suis prête à t'écouter. Et t'as intérêt de parler. Sinon je reprends du whisky.
##   Mar 10 Juil 2018 - 13:40

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Mais grave! Cette violence en une phrase! Je suis plus choqué qu'Ys xD

Un truc où il est bon. Mouais, on va dire ça. Heureusement pour Terrae, c’est surtout les autres Masters qui sauvent les murs. Mais ça, il se tient de le dire. Pas assez fier et puis il ne voudrait pas qu’Elana se fasse de mauvaises idées. Alors boire un coup, finir les dernières gouttes, c’était plus sage.
Puis finalement elle en rajoute une couche. Exaspéré, le garçon fixa la miss. Non mais elle sait ce que ça représente ? Connaitre tout le monde, les nouveaux, et surtout leurs histoires. Surtout que généralement, personne ne dévoile son passé. Il se le garde. Hideko est surement la seule à connaitre des histoires en détails. Pour sa part, Ys n’avait jamais rien dévoilé, du moins, seulement à une ou deux personnes. Mais c’est tout. Et puis lire des dossiers…


« Non mais tu crois quoi ? Tu penses vraiment que tous les Masters connaissent les véritables raisons de votre arrivée ? Sérieux, même les dossiers je les lis pas. Au bout de quatre lignes, je m’endors. J’aime pas lire. »

Termine-t’il sur un soupir. Lui et la lecture, ça fait deux. Combien même ne pas avoir pris en compte des dossiers l’est déjà mis dans des situations compliquées, Ys reste sur ses positions. C’est tout. Jouant avec son verre, histoire de patienter, ce dernier leva les yeux sur Elana alors qu’elle passa commande. Whisky, rien que ça ?! Mais c’est un bonhomme !! Le Master n’en dira rien car le plus important vient. Une fois servis, la jeune femme se met à table. Elle lui explique qui elle avait été, ce qu’elle a vécu. Rien e particulier, une vie parfaitement banale sans obstacle. C’est presque un ennui, tant de perfection…


« Mouais… Normal quoi ?! »

Ou presque. Elle voulait faire de l’humanitaire. C’est beau. C’est dommage. La révélation qu’elle lui avoue sur la suite est moins féerique, moins glorieuse. Et si le Master est choqué par cette révélation que par la manière dont s’est dit, il reste pétrifié, cigarette entre les doigts, les yeux rivés sur elle. Et hop ! Elle s’enfile un nouveau verre, le sien. Cette chute, il s’y attendait pas. Il se demande bien où avait elle trouvé la force de se lever. Il ne dira rien et finalement ses soupçons pour l’alcool se confirment, mais il ne la réprimandera pas. Après tout, n’est-il par normal d’agir de la sorte ? L’alcool est notre meilleur ami.

« Attends, t’es en pleine cure ? Mais putain t’aurai pu me le dire avant ! »

Ouais parce que là, il a l’impression d’être l’avocat du diable. Genre, c’est de sa faute si elle replonge. Arf ! Manqué plus que ça. Le pire, c’est de devoir rien dire à Joyce, du moins, pas tout de suite. Voilà ce qu’on gagne à être trop curieux. Finalement on en revient à la bière et c’est pas plus mal. De plus la miss insiste pour en savoir plus sur le guitariste.

« Tu sais quoi ? Ton sevrage et ta tendance pour l’alcool, ça reste entre nous. Faudrait pas que Joyce le sache. Parfois elle s’est être mature, mais il vaut mieux lui éviter une inquiétude de plus. Et profites, c’est ton dernier verre de la soirée. »

Lance-t’il. Arrêter de boire ne doit pas être une chose facile. Ce domaine, il ne le connait que trop bien. Bien que dans son cas, ce fut la drogue qu’il fallait fuir. Seul c’est un véritable combat mais à deux, c’est déjà plus faisable. Prenant une gorgée de sa bière, là tout de suite, il se sentit bien penaud devant de tels aveux. Il se sentait bien ridicule. Son vécu était moins dramatique.


« Et bien j’ai déjà tué quelqu’un. Je suis atteint d'un grave cancer et aussi je tire à blanc… »

Laisse-t’il échapper d’une voix grave. Ouais… c’est complètement con. Mais c’était sa manière de rassurer la demoiselle. Un véritable échec mais au moins, l’ambiance parait moins pesante soudainement. Laissant échapper un petit sourire narquois en coin, il reprit aussitôt :


« Non, en fait, c’est plutôt basique. J’ai grandi au Japon, au cas où ma tronche te mettait pas sur la voix. »

Malgré ses origines, il y avait également le côté de sa mère, une américaine, qui en ressortait. Et il lui ait déjà arrivé que son côté japonais ne soit pas reconnaissable. Tirant sur sa cigarette, il reprit :

« Après ma seule figure paternelle n’est qu’une merde. C’était pas la joie. Et puis mise à part te raconter que je passais le plus clairement de mon temps avec les Yankee, j’ai pas grand-chose à te raconter. Puis je suis là maintenant. »

C’est bien, c’est suffisant. Inutile de raconter qu’il avait été le genre de salaud qui aurait pu rouer son ex copain de coups. Le passé n’est pas sa plus grande fierté. Alors à ses yeux, son conte de fée s’arrête là et c’est suffisant.
Levant sa chope pour trinquer avec sa nouvelle amie, il lança d’un fin sourire :

« A nous, à Terrae et ses habitants tous aussi tordus les uns que les autres. Que nous restons une belle et une grande famille unie ! »

Au moins, si leurs histoires étaient toutes aussi différentes les unes que les autres, il y avait bien une chose qui les unissait : leur douleur et ce Vide.


Qui a parlé de casting?  - Page 3 02a02b11
##   Mar 10 Juil 2018 - 18:42

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Elana Robin
Air au pouvoir lunaire
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

"Pas connaître la raison précise. Mais pour le Vide. Et tu demandes à une nouvelle de te parler du sien, comme ça? J'en connais qui auraient pleuré. Enfin bref, allons y."

Alors je raconte. Comme j'aime raconter les choses. Crûment. Et quand j'ai terminé, le seul truc qu'il trouve à dire c'est me parler d'alcool? Mais cet idiooooooooooo- Anh. En vrai, c'est pas plus mal. J'ai pas à rentrer dans les détails.

"Nan. Nan, je suis pas en cure. J'essaie juste de moins solliciter mon foie. Puis être sobre c'est plus pratique pour écrire des trucs. Et la gueule de bois c'est pas pratique pour chanter. Mais ouais, j'ai forcé sur la bouteille. Et ça m'arrive encore. Mais moins souvent. Jbois pour essayer d'oublier. Et crois moi, ça marche pas. Je bois pas par habitude. Pas par envie. Pas parce que je suis dépendante. Non. Juste pour essayer d'oublier. Pour chasser ces images. Mais elles se font plus rare ces temps-ci. Avec tous les changements liés à mon arrivée ici, j'ai moins de temps pour y penser. Et moins besoin de boire. T'inquiètes pas. Et ça me dérange pas d'en parler à Joyce. Pas plus que de t'en avoir parlé à toi."

Puis le voilà qui se remet à débiter des conneries. Je soupire. Il ne parlera pas. Il ne veut pas en parler. Il ne veut pas s'ouvrir. Alors jvais l'enfoncer, hein.

"Ce que t'es en train de tuer, là, c'est le peu de compassion que j'aurais pu avoir pour toi. Dans l’œuf. *Pouf*, disparue. Et désolé pour bébé Ys, du coup, hein. Si seulement ces deux enculés avaient pu être dans le même cas. Désolé pour le cancer, aussi. Remarque, tu seras ptete mieux chauve que roux."

L'alcool délie ma langue d'habitude déjà bien assez libre. Mes mots vont plus vite que mes pensées, et s'il est pas trop con il comprendra le sous entendu. Putain. Je voulais pas en parler. Je me mords la lèvre, et je tire bien trop fort sur ma cigarette, par regret et dépit. Je suis en train de tousser quand nos bières sont posées devant nous, et je porte un toast avec Ys.

"À Terrae. Et à Joyce. Et à nous. Et aussi un peu à ton padre, hein. Sans qui le demi Yankee que t'es n'aurait jamais pu dessiner ce sublime chat à l'anus bien trop grand pour sa tête."


[HRP: désolé, mais je crois qu'Ela boude un peu, elle relancera pas la conversation d'elle même :c ]
##   Mar 10 Juil 2018 - 19:38

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Dans un râlement de mauvaise foie, Ys laisse échapper un "c'est pareil" suite aux explications d'Elana concernant le Vide de chacun. Pour sûr, n'importe quel résident ne pourrait parler de ses malheurs comme ça, à froid. D'ailleurs, ici, parmi ses amis, ils étaient très peu à lui avoir fait part de leur mal être. Joyce, Tahia, Matty, Mitsuki... Mais c'est tout. On ne parle pas de ces choses. On se tait. C'est aussi pourquoi il y a désormais des psys à Terrae, bien que le Master ne soit pas de cet avis. Et maintenant, c'est Elana. Alors non, Ys n'est pas un grand soutien et surtout il ne sait jamais comment se comporter. Il n'est pas du genre à se servir des mots pour consoler quelqu'un. Malgré tout, il peut lire le mal dans son regard. 
Elana reprend aussitôt, insistant qu'elle n'est pas non plus une alcoolique. Mouais, c'est ce qu'elle dit. Arquant d'un sourcil, Ys fit un mouvement du menton vers les verres entamés par elle même.

"Ce n'est pas ce qu'ils me disent."

Malgré tout, il peut que la comprendre. Boire pour oublier, c'est un peu la devise de beaucoup de mortels. Et parfois, même si on es perçut d'un mauvais oeil, ça fait du bien de descendre une bouteille. C'est mieux que de casser des gueules. Mais pour l'instant, il ne lui dit rien, il se contente juste de l'observer et de lui sourire doucement. 
Quand il fut à son tour de se dévoiler, Ys mit clairement un mur entre eux. Il est bien conscient que ce n'est pas loyal. Mais c'est comme ça, il ne sait pas faire. Il n'aime pas ça. Elana ne se braque pas tout de suite, elle joue quelque peu le jeu. Même si évidemment, rien de tout cela n'est vrai. En revanche, elle laisse échapper une information des plus cruciale, ce qui fit relever les yeux du Master. Il est pas con. Il a bien compris. C'est idiot, mais il a soudainement beaucoup de peine pour elle. Sa douleur est bien plus profonde qu'il n'y parait, qu'elle ne laisse en croire ou que dans la manière dont elle l'explique. Ys ne dit rien, pas tout de suite. Il se contente de trinquer avec, un demi sourire amusé en coin quand elle fit référence à son père. 

"Mouais, on va dire ça."

Et le pire, c'est que ce salaud n'y est pas pour grand chose aussi. 
Buvant une gorgée de ce breuvage, Ys repose son verre avant de rallumer une nouvelle cigarette. Elana semble plus silencieuse, plus fermée, moins épanouie. Trop sobre. 
Ok. Il a compris. On joue carte sur table hein? C'est comme ça que ça marche dans une équipe, même dans un groupe de musique, ça commence par la confiance.

"Ma mère est morte suite à un cancer. Je devais avoir cinq ans. Mon père est un véritable enculé qui la laisser mourir. Et grâce à lui, comme tu le dis, je suis devenu un super salaud qui frapper les autres juste pour le plaisir de les voir souffrir."

Et il plante son regard dans le sien. Et dans un ton plus neutre, il reprit tout en tirant sur sa cigarette.

"Je suis pas fier de mon passé tu sais. J'étais qu'un petit con pas heureux, et surtout, j'ai tenté d'en finir. Je crois que c'est là, le déclenchement."

Mise à part Mitsuki, y' a pas grand monde qui sait pour ce passage. Il se tient de le raconter. Mais ce soir, c'est différent. Il se doit de jouer le jeu. 

"Par contre, si y a un truc que je sais, même si je ne suis pas prêt à devenir père, je suis sûr que les gosses nous rendent meilleurs. Et nous ne pouvons les blâmer."

Ouais, il serait pas père avant un moment et peut être jamais. Mais si un jour il tenait dans ses bras ce petit être, il serait un homme différent. Et toute colère serait probablement envolée. Mais c'était pas prêt d'arriver. Mais pour Elana, c'est différent. Elle ne doit pas percevoir cet enfant laissé comme une erreur.


Qui a parlé de casting?  - Page 3 02a02b11
##   Mer 11 Juil 2018 - 8:34

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Elana Robin
Air au pouvoir lunaire
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

Quelque chose a changé. Dans son regard. Je crois qu'il a compris mon sous entendu. Quelque chose qui, dans un premier temps, ne change rien. Puis il parle. De lui. De sa vie. Il s'ouvre, doucement, et je me demande si finalement, c'était une bonne idée. Surtout quand son regard plonge dans le mien. Il me parle de son enfance violente. De son père, violent (ou presque), de la mort de sa mère. Je me demande si quelqu'un peut être responsable d'une mort à cause d'un cancer, mais je me retiens. Je ne sais pas si ce sont les conclusions d'un enfant de cinq ans, ou d'un adulte.

"La violence c'est pas une solution. L'alcool non plus, tu me diras..."

Je l'ai dit à voix basse, pour moi même. Je ne cherche pas à lui faire la morale. Puis le climax. Il a essayé de mourir.

"Ooh. Désolée. Mais je crois que je suis contente que tu te sois loupé. Sinon j'aurais jamais eu la chance d'apprendre la batterie."

Je sais pas pourquoi une fois de plus je tente un trait d'humour. Enfin si, je sais. L'alcool. L'alcool dans lequel je trempe mes lèvres pour fuir son regard quelques secondes. Il n'a pas compris mon allusion. Enfin pas tout à fait.

"Les enfants rendent les gens meilleurs. Oui. Je crois aussi. Un jour, quand je serais mère, si je le deviens, je deviendrais meilleure. Déjà parce que j'aurais arrêté de boire pendant la grossesse. Ensuite parce que j'aurais une raison supplémentaire de m'accrocher, de ne pas laisser tomber. Et aussi parce que le gosse aura un père. Que j'aurais quelqu'un avec qui l'élever. On m'a forcé... Enfin non. On a choisit pour moi. J'étais indécise. Et finalement, j'ai décidé de ne pas être mère, plutôt que d'en être une mauvaise."

Je ponctue ma dernière phrase avec une dernière levée du coude. J'en boirais bien une de plus. Mais ça serait pas raisonnable. Et j'ai promis à Ys que c'était la dernière pour aujourd'hui.

"Mais sinon, tu écoutes quoi comme musique? Le même genre que tu joues?"
##   Mer 11 Juil 2018 - 18:37

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2765
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Une autre chose à noter: Elana, ça se mange crue. Elle est crue dans ses propos. Ce n'est pas non plus le défaut du top cinq. On s'y habitue avec le temps. Et de toute manière, elle était plutôt bien tomber. On ne peut pas dire que Joyce et Ys font dans la dentelle. 
Cette dernière manque une remarque qu'elle se restitue aussi vite. Pour une fois, on se retrouve. Et le Master vient cogner amicalement son verre contre le sien, suivis d'un sourire. 
Pour la suite, son habitude revient au galop. Ok, elle st aussi torchée. Quatre verres et on la perd. Pourvu qu'il ne la porte pas sur l'épaule. La téléportation? C'est mort, ça sent le retour du œsophage direct! 
Pour la peine, le Master lui balance au front un restant de mégot, éteint évidemment.

"Pas loupé, Baka. J'ai juste pas eu les couilles d'aller au bout."

Vas faire ça aussi à chaud, normal, posé au milieu d'un parc. Non, pas assez de conviction. Mais bref, à chacun ses soucis et ses faiblesses. Quant à Elana, les siennes, c'est de ne pas avoir réussir à aller au delà de l'accouchement. Ys le comprend. Il avait hésité sur la question, pensant qu'elle eut recours à l'avortement. Mais non. En plus d'avoir subis les sévices de ses bourreaux, elle avait du porter ce crime plusieurs mois. Pas étonnant que son psy se nomme Mr Whisky. 

"Je vois... C'était surement mieux. C'était comme lui offrir une chance d'être aimé ailleurs, non?!"

Il ne pourrait jamais comprendre sa situation, seulement l'imaginer. Il parait que les mères ressentent l'émotion de leurs enfants, et c'est réciproque. Qu'il existe un lien éternel entre eux. Etant enfant, il l'a connus avec sa mère. Il ne peut que ressentir un quart de sa douleur. Juste l'imaginer. 
Dans un soupir, le garçon relança avec plus de gaieté, histoire de détendre cette atmosphère tout en répondant à sa question. C'est bien la diversion. Elle aussi, elle s'y connait.

"C'est exactement ça. Rien de magique. Et toi?"

D'un trait, le Master termine sa chope avant de la reposer. Jetant un rapide coup d'oeil, il décida d'un tournant dans leur soirée. Notamment qu'il ne sert à rien de rester ici. Elana ne doit pas être soumis à la tentation. 

"Que dirais-tu qu'on termine la soirée sur une répét improvisée? Histoire que t'épates Joyce avec des notes sorties de nul part?!"

Lance-t'il d'un clin d'oeil, un sourire amusé étiré.

HRP> Oh gros, on se le termine tranquille?? :)


Qui a parlé de casting?  - Page 3 02a02b11
##   Lun 16 Juil 2018 - 13:07

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Erik Akimaru
► Rencontres ♫♪ :
Elana Robin
Elana Robin
Air au pouvoir lunaire
Messages : 103
Date d'inscription : 26/04/2018
Age : 23
Emploi/loisirs : Boire. Oublier. Boire pour oublier.
Humeur : Sobre. Et en manque, du coup.

Je sais pas ce qui est mieux. Louper son suicide, ou ne pas avoir les couilles de le tenter. Dans le doute, je vais juste me taire. Malgré toutes mes périodes de dépression ces dernières années. Enfin, cette énorme période de dépression. Bah j'ai jamais envisagé d'en finir. J'y ai même pas pensé, même quand la douleur était au plus fort. Pourtant, ça aurait été sûrement moins douloureux. Mais nan. J'ai pris son mégot entre les deux yeux, et je me suis contenté d'un regard noir. Puis il a repris la parole, et je n'ai pas pu retenir un soupir. Pourquoi mon verre est vide ? Pourquoi tu réfléchis pas? Ou alors pourquoi est ce que je suis pas claire? Sérieusement.

"J'ai avorté, Ys."

Dans mes yeux, de la tristesse. Et une larme qui coule. Larme que j'ecrase rapidement d'un revers de la main. Il allait répondre un truc, mais d'un signe de la même main, je lui fais signe de laisser tomber, et je le relance sur un thème plus joyeux. La musique. Ses goûts. Et comme prévu, il aime et écoute ce qu'il joue. Du rock, donc, majoritairement. Ou alors Joyce et lui cachent bien leur jeu.

"Étonnant. Moi, j'écoute de tout. Je traverse une période rap en ce moment, mais j'écoute du rock, de la pop, du jazz et du classique de temps en temps. Un peu de tout, en somme."

Le voilà qui me parle d'aller répéter un peu. Jsuis partante. Mon verre est vide de toute façon. Alors je me lève, j'allume encore une cigarette (la dernière du paquet, fait chier, il était censé me faire encore deux jours) et je le suis, me concentrant pour ne pas trébucher. Les whisky commencent à taper un peu. Mais ça va. Ça aurait pu être pire. Je chantonne. Je fais bonne figure. Enfin si il se retourne vers moi, il verra que j'ai toujours les larmes aux yeux, mais tant qu'il ne me regarde pas, l'illusion perdurera. On va jouer. Je vais chanter un peu. Ça ira mieux.

[HRP: Yeap, ça me va ^^ ]
##   
Contenu sponsorisé

 

Qui a parlé de casting?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Musique.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3