Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Apprendre à nouveau.
##   Mer 27 Fév 2019 - 16:50

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
Je me suis isolé en forêt. Après la cérémonie d'initiation... J'en avais besoin. Le soleil revenait peu à peu à Terrae et malgré des arbres encore pauvre en feuillage, cela me faisais du bien d'être loin des autres.

J'ai ma sempiternel tenue basique. Et je suis adossé à un arbre en regardant la nature autours de moi. Une nature paisible, profitant des derniers vent froid qui maintienne en sommeil toute sa vie sous jacente et éloigne les promeneurs d'été avide d'intimité pour échanger parfois baiser et moment privilégié.

Mais même si je faisais corps par ma passivité toute relative avec la nature environnante, j'étais venu m’entraîner. Je revoyais cette terre qui s'était élevé dans la salle des master, de quelques centimètres... Ont m'avait dit que la roche, la terre et les plantes me serait plus proche et que je pourrais les influencer à l'avenir.

Alors pour ne pas le faire par accident malheureux. J'étais venu m'exercer. Je me concentrais, écoutait la nature seule, prenait conscience de la terre... Sa composition, sa nature, son essence même. Alors je levais la main au dessus d'elel et je sentais cette force qui s'agitait comme un mot qu'ont à sur le bout de la langue, mais cette fois au bout des doigts. Et la terre parfois restait elle même, parfois s'agitait légèrement.

Après une heure de cette exercice, j'avais l'impression d'avoir marcher plusieurs kilomètres... Alors je m'assis contre le tronc rugueux d'un arbre et respire calmement. Je voit l'air qui entre et sort de mon corps dans une vision de mon système respiratoire ,dans ma tête. La tension se délite peu à peu. Jusqu'à ce que j'entende des pas... Ils sont léger, donc surement quelqu'un de léger, petit ou mince. Je ne dit rien, j'ai la visière de ma casquette sur le haut du visage pour ne pas être gêné par les caresses lumineuse du soleil. Les pas approchent, une odeur vient avec elle, un parfum que j'ai déjà sentis, non loin dans cette forêt, près d'une étendue aqueuse et saphir..
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia








Apprendre à nouveau. Signat10
##   Mer 27 Fév 2019 - 20:50

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

C’est un sentiment d’effervescence que l’on ressent rarement tant que lorsque l’on a un but qui semble accessible. C’est actuellement ce qu’il arrive dans la vie de la jeune ivoirienne. Elle a un but, elle sait. Elle a toujours su quelque-part, mais aujourd’hui cela commence à se concrétiser. Elle a toujours voulu être conteuse, et l’a d’une certaine manière toujours été depuis ses premiers mots, elle a voulu être écrivaine et a appris tardivement à écrire. Elle veut toujours cela, mais elle aimerait plus. Elle aimerait ne plus travailler en cuisine, ne plus vivre de ménages, avoir un vrai métier avec de réelles qualifications.

Sa visite à l’université lui avait ouvert bien des perspectives. Elle se sentait capable d’essayer d’entamer une formation à distance, une formation pour apprendre à être ce qu’elle avait toujours été : auteure. Alors cela passait par l’études d’œuvres littéraires qui avaient l’air bien compliquées et une bonne remise à niveau en informatique, mais elle sentait chaque jour les limites de son univers se resserrer. Elle avait besoin de découvrir, elle avait besoin de grandir.

Les demandes avaient été faites auprès de la directrice et elle espérait aussi bientôt auprès des facultés françaises qui proposaient de tels cursus. A la recherche du temps qui s’enfuit, l’homme se rend compte qu’il a peu accompli.

Elle avait hâte, elle trépignait et son stylo s’enlisait encore dans la monotonie, elle ne forçait pas et meublait son temps de promenades et de rencontres. Contre toute attente elle appréciait de plus en plus le grand ricain qui travaillait avec elle en cuisines, ils avaient finalement beaucoup de points communs et quand elle en avait parlé à Ariana cette dernière avait été heureuse pour elle. Quand elle ne travaillait pas elle profitait du beau temps pour sortir, mais la grisaille semblait de retour alors l’ivoirienne rajouta un manteau et des moufles pour les randonnées pédestres.

Elle marche ce jour-là dans les bois, elle les a déjà parcourus en long et en travers mais ne les en aime pas moins. Elle aperçoit entre deux buisson une casquette qui lui semble reconnaitre. Elle peut se tromper mais se rapprochant elle confirme son intuition. Elle s’accroupit pour faire face à l’homme qu’elle a déjà rencontré et le saluer.

« Bonjour. »
Dit-elle simplement.

Il ne lui avait pas livré son nom la fois précédente aussi ne l’appela-t-elle pas. Il semblait épuisé, et peut-être pourrait-elle rembourser sa dette aujourd’hui.


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Dim 3 Mar 2019 - 15:21

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
J'avais sentis juste... La jeune femme au teint d'ébène est là, juste devant moi et accroupie pour me parler face à moi. je souris et la salue à mon tour.

"Bonjour, conteuse."

je me redresse lentement, imité par ma nouvelle compagnon, en m'appuyant contre le tronc de l'arbre. Je regarde la jeune femme plus attentivement, elle semble avoir froid au vu de son attirail de pull et de moufle. C'est amusant car à son contraire je pourrait passer pour quelqu'un venant du nord vu comme je suis bien plus légèrement vêtu.

"Comment va tu? Comme tu le voit... Je suis fatigué pour ma part... je m'exerce à mieux comprendre mon pouvoir de terre." Je lui révèle alors que je frappe mes mains pour en enlever la terre et les feuilles mortes.

Le vent frais de fin d'hiver souffle alors, agitant les longs cheveux frisé d'obsidienne de la jeune femme qui me fixe de ses yeux opalescent si singulier. Vient elle à nouveau chercher l'inspiration? Juste se promener? Me cherchait elle pour me venir en aide comme pour me rendre la pareille de la fois où je l'ai aidé moi même?

je suis un peu trop fatigué pour toute ces questions, et j'avoue qu'en réalité je rêve d'un chocolat au lait chaud et d'un endroit abrité du vent et du froid. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia





Apprendre à nouveau. Signat10
##   Dim 3 Mar 2019 - 23:20

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Leste elle se redresse sans chercher l’appuis de ses mains. Son manteau ne la déséquilibre pas, elle suit le mouvement de l’homme qui l’a appelée conteuse. Elle non plus ne lui avait pas donné son prénom, mais elle ne tient pas pour l’instant à corriger cet état de fait. Elle aime bien d’une part le surnom qu’il lui a donné et d’autre cet anonymat lui semble quelque peu rassurant.

« Alors tu es terre… Cela correspond bien à ton précédent travail. »


Elle n’a pas oublié qu’il regardait les arbres pousser et bichonnait les animaux. C’était un rôle qui convenait très bien à un terre, elle lui sourit. L’idée est plaisante et douce d’un tel métier pour quelqu’un de son affinité. Cela en dit aussi long sur lui, mais peut-être n’est-ce pas une bonne idée que de le lui dire. Chacun malgré des traits communs est différent, et de cela elle a bien conscience.

« Tu te débrouilles comment ? »
demande-t-elle en faisant tant référence aux pouvoirs qu’à sa gestion de la fatigue. « Je peux t’accompagner sur le chemin de retour si tu le souhaites ? »

Elle a tenté de répondre qu’elle allait bien, qu’elle se sentait libérée depuis qu’elle avait décidé de commencer des études. Qu’elle se sentait avancer dans sa vie, enfin, qu’elle faisait plein de rencontres, de promenades, qu’elle est en pleine effervescence. Seulement elle n’arrive pas à le formuler. Elle n’arrive pas à dire qu’elle va bien. Elle ne dira pas qu’elle va mal cependant, ce n’est pas vraiment ça. Elle est souvent dans un entre-deux un peu compliqué. Un entre deux où l’on ne veut pas savoir si l’on va bien ou mal.


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Mar 5 Mar 2019 - 20:10

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
E
La demoiselle marque un point, au vu de mon métier précédent, un lien avec la terre est assez logique en effet.

"Je serais ravis de partage quelques minutes en ta compagnie." Je répond avec un sourire atténué par la fatigue.

Nous laissons alors les pas nous guider à travers les bois encore inerte de cette période de l'année. Inconsciemment les miens cherche le café le plus proche pour y profiter d'un lait chaud et d'un air sec et à bonne température.

"Je m'en sors comme un nourrisson qui doit apprendre à marcher. Cela semble être quelque chose de si naturel mais à la fois si complexe à comprendre... Comme d'avoir un mot sur le bout de la langue sans réussir à s'en rappeler vraiment."
je répond à ma compagne de promenade avec un air dépité.

Le vent souffle dans notre dos, faisant battre les pans de ma vestes brune et danser la chevelure de ma compagne. Avec elle je ressens une certaine sérénité. L'eau, la terre, deux élément complémentaire en somme, peut être cela joue t'il sur ma vision de cette anonyme pour qui je ne ressent pas le besoin de demander son nom. Préférant la laisser se présenter à son envie.

"J'imagine que tu à du vivre plein de nouvelles expérience toi aussi. j'espère que tes projets se déroule comme tu le souhaite."
je me permet de souhaiter à la jeune femme.

Nous nous engageons après un instant sur le sentier de terre menant vers la rue plus loin, menant elle même l'institut et son village. Une éclaircis dorée amène un peu de soleil sur notre chemin. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia






Apprendre à nouveau. Signat10
##   Mer 6 Mar 2019 - 12:09

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Les pas se font dans les traces d’autres, animaux au morphes ont tracé des sentiers dans la végétation plus ou moins dense. Les branchages crissent sous les pieds alors que l’humus assourdit les pas, elle le guide tant qu’elle le suit. Elle n’a jamais eu la même sensation que lui, pour elle les pouvoirs n’avaient jamais été quelque-chose d’oublié à redécouvrir, mais quelque-chose de non découvert à explorer. Comme un aveugle à qui l’on offrirait la vue tardivement, son cerveau avait mis du temps à comprendre ces nouveaux sens, et s’il savait maintenant comment les atteindre, elle apprenait leur maitrise au fil du temps. Elle ne lui dira pas, les relations que chacun entretient avec ses pouvoirs sont différentes.

« Sais tu si tu es télépathe ou titan ? »


Elle ne craint pas les télépathes, elle s’efforce de ne pas penser au quotidien aux choses qui lui pèsent. De nouvelles expériences, sans doute en a-t-elle vécu bien moins qu’une majorité d’étudiants ici. Elle s’était longtemps renfermée sur elle-même, repliée sur son vide qu’elle tentait de combler par des mots. Repliée sur cette sensation d’être inférieure aux autres. Heureusement il y avait eu des douces personnes pour la tirer vers le haut, et ne nous mentons pas : Heureusement qu’Ariana avait aménagé dans la chambre d’à côté. Par sa joie de vivre et ses failles elle avait poussé l’ivoirienne à s’ouvrir au monde et à sortir de sa zone de confort. Elle avait été amie, sœur, et modèle parfois. Elle était précieuse et pourtant en doutait souvent, ne trouvant pas de réalité au bien qu’elle faisait autour d’elle. Ces jours-là Afya ne forçe pas, elle la laisse s’apitoyer, elle reste juste là pour écouter. Elle ne fuit pas, elle ne dit pas grand-chose, elle refuse juste de partir.

« J’ai découvert pas mal de choses en effet, je n’avais jamais connu d’hiver… »
elle sourit. « On fait un détour par la cafétaria ? »

Elle se souvient des premières fois où ses pouvoirs l’ont submergé, de la faim et de la fatigue suivant. Alors la douce, essaie d’aider.


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Mer 6 Mar 2019 - 19:20

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
Alors que le hasard ou nos inconscient nous portent au gré de leurs envie sur la terre fertile et meuble. Je répond à la question de la demoiselle aux yeux opalescent.

"Je suis titan. J'en suis assez heureux... La force physique, ej sais comment l'exercer, la contrôler, c'est plus facile pour moi. Si j'avais été télépathe, j'aurais été très gêné; Les pensées appartiennent uniquement à leurs propriétaire, y accéder est une intrusion très irrespectueuse je trouve." je répondais avec sérieux.

Nous longeons le chemin qui est parallèle à celui en pierre qui mène vers le village de l'institut. Une haie d'honneur sylvestre nous guide, laissant voir la rue de pierre mais semblant nous conseillé celle de terre par soucis de tranquillité.


"L'hiver, c'est une très belle saison, même si ont pourrait pensé que c'est une saison d'inactivité, al plupart des fêtes que je connais s'y déroule. Peut être les ancêtres de mon peuple voulait ils égayer cette saison déjà bien monotone." je répond avec un air songeur.

Il est vrai que je me considère plus européens qu'asiatique. Faire référence à mes ancêtres et mon peuple revient souvent à dire par défaut, mes ancêtres européens et le peuple européens. Puis, fêter le jour de la naissance d'un barbu mort il y a deux millénaires peut paraître idiot, mais j'accorde surtout de l'importance aux symbole de paix, de retrouvaille et d'amour de ces fêtes.

l'évocation d'un repas néanmoins ravive ma propre faim et je répond un peu gêné.

"Je te propose le café. Une boisson chaude et quelques tapisseries c'est qu'il y a de mieux après une balade par temps frais." Je lui propose, un sourire un peu plus assuré sur la faim. "Tu dit que tu a découvert l'hiver... De quelle origine est tu, si ce n'est pas indiscret bien sûr." je demande plus curieux..
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Apprendre à nouveau. Signat10
##   Jeu 7 Mar 2019 - 20:17

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Elle sourit, ne le détrompe pas. Il ne possède plus seulement une force physique, mais une force magique. Ce ne sont plus seulement ses muscles, ses tendons et ses os les moteurs de sa force. Elle avait vu nombre de titans au fil du temps casser de nombreuses choses par inadvertance, ne sachant pas encore mobiliser leurs pouvoirs de manière volontaire ils en subissaient l'assaut. Nombre de plateaux étaient ainsi dépensés à la cantine portant les marques des mains des nouveaux titans. Elle ne dit rien car toute voyante qu'elle soit, elle n'aime pas être oiseau de mauvaise augure.

"De ce que l'on m'en a expliqué les fêtes actuelles ont remplacé de plus anciennes marquant les solstices. Avant même l'aulne de l'écriture les anciens rendaient grâce aux saisons et au rythme de la nature."


Elle ne connaissait ni la Saint Valentin, ni les rois mages avant d'arriver à Terrae. Elle n'avait d'ailleurs encore jamais entendu parler de la chandeler et de bien d'autres célébrations plus régionales telles que la Saint Nicolas.

Une tisane ou un chocolat chaud ne seraient pas pour lui déplaire. Elle pourrait aussi prendre quelques pâtisseries à partager avec Ariana une fois rentrée. Elle se contente d'acquiescer plutôt que de fournir une réponse bien documentée. Elle préfère en général la cafétéria pour des raisons pécuniaires, elle est économe. Trop sans doute. Cependant elle voit là l'occasion de rembourser ses dettes.


"Je suis ivoirienne, c'est un pays africain, dans le creux à gauche lové contre la mer."

Elle précise car elle est peu habituée que les gens d'ici ne sachent le situer... Et si la plupart déduisent à juste titre à sa couleur le continent dont elle est issue, il est si vaste qu'elle ne s'y reconnaît pas vraiment. Plus ivoirienne qu'africaine. Plus nationaliste que mondialiste.


"Et toi, d'où viens tu ?"


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Jeu 7 Mar 2019 - 20:45

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
Nous nous extirpons peu à peu des bras cajoleurs de la sylve de la forêt. C'est la pierre dur qui accueille bientôt le plat de nos pieds, et les bâtiment carrés et de métal et de verre nous invitent dans leurs direction à mesure que nous marchons vers eux.

Les mots de la jeune femme m'amène à un passé tourmenté fait d'adrénaline, de peur et de colère. Je chasse les souvenirs trop tenace de mon esprit et reprend un visage amicale après un instant de tristesse fugace.


"C'est un pays magnifique. J'ai déjà pu le visiter avant." je répond simplement avant de continuer sur autre chose. "Je suis née en France, ma mère est japonaise parcontre, elle m'a offert un nom et un prénom de son origine. Mon père lui ne m'a rien laissé, donc je ne regrette pas d'avoir le nom de ma mère."

Nous arrivons dans le coeur du village, centre ville burlesque artificielle pour des dizaines de personnes aussi unique et étranges les unes que les autres. L'inspiration américaine est visible avec les café, boutique et autres services disponible.
je regrette un rien que cela ne soit pas plus... Français? Et encore, heureusement que le boulanger était un vrai compatriote... J'aurais repris le commerce si cela avait été un de ces soit disant boulanger américain ou japonais... Nan mais... chaque peuple à ses atouts, faut pas tenté de forcé quand ont est pas doué dans un domaine.

L'odeur de pain, de gâteaux sucrées et autres mets délicieux se font sentirent, un peu plus à chaque pas en direction du café qui n'est plus si loin.
.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Apprendre à nouveau. Signat10
##   Ven 8 Mar 2019 - 0:06

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

La surprise, agréable s’il en est ! C’est la première fois en presque cinq ans qu’elle rencontre quelqu’un connaissant ta terre natale. Alors après la surprise tu ressens un doux sentiment de chaleur. Heureuse de partager cela avec quelqu’un, elle sourit dans le vent.

« Tu parles français alors ? »
elle retire sa puce traductrice.

C’est une idée bête, mais elle aime retirer cette puce pour échanger dans sa langue maternelle. Elle peut le faire avec Selvi, Nicolas et Alice, mais ne le fait pas toujours. Elle oublie, et souvent elle n’est pas seule avec eux alors elle garde sa puce. Elle aime l’idée cependant de n’en avoir nul besoin.

« Je n’ai pas de père non plus, mais je ne pense pas que cela soit indispensable. »

Ils ont tout deux de la chance, celle d’avoir eu de fabuleuses mères célibataires. Elle a du mal à comprendre le concept de double nationalité. Pour elle on ne peut changer qui l’on est à sa naissance, on appartiendra toujours au lieux où l’on est né. Ce n’est pas un choix que l’on peut faire, elle est ivoirienne et ne souhaiterait être rien d’autre. Elle est ivoirienne et ne pourrait être rien d’autre, peu importe où elle vivait maintenant.

Le café est ouvert, heureusement. Ils n’en avaient douté un instant et se seraient trouvés bien bête de trouver porte close. Elle n’est pas close et un grelot teinte alors qu’ils en franchissent le seuil. Elle n’est pas habituée des lieux, et ne sait en réalité comment s’y comporter. Doivent-ils rejoindre le bar ou s’installer en salle. Elle tourne ses yeux lumineux vers le franco-japonais et lui demande :

« Comment doit-on s’y prendre ? »


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Lun 11 Mar 2019 - 14:52

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
L’écho des grelots s'éteint peu à peu alors que je guide la conteuse vers une table libre. Le mobilier est assez beau pour un café, le serveur ne tarde pas à venir nous trouver. Je demande un chocolat chaud après que la jeune femme est choisis ce qu'elle voulait boire. 

En attendant que le serveur revienne, je retire aussi ma puce traductrice. je n'aime guère cette objet, et pouvoir parler français est assez rassurant après des semaines à parler japonais. 

"Le français est ma langue natale. Je suis content que quelques personne parle aussi le français ici." Je répondais à l'ivoirienne avec un sourire apaisant.

Il ne faut pas longtemps avant que nos boissons chaudes ne nous parviennent, je colle mes paumes à ma tasse, profitant de sa chaleur qui vient se diffuser lentement à travers mes mains froides. L'odeur sucré du cacao me chatouille les narines mais le lait est encore très chaud, alors je patiente. 

"Tant que nous avons des modèles vertueux à suivre, je ne pense pas non plus qu'un père soit nécessaire. Mon grand père maternelle m'a inculqué beaucoup de ce que les gens considérait comme des valeurs morales respectables. Il est devenu la figure paternel."  je révélais en soufflant un peu sur le lait de ma boisson. Bien décidé à réchauffer mes veines. 

Je réfléchis un instant, poussé par la curiosité et une légère fatigue, je me laisse aller à une question qui me taraude sur la plupart des gens de Terrae. 

"Que cherche tu ici, conteuse?... Je veux dire, une fois tes études ici terminé, que fera tu?" Je demande calmement.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Apprendre à nouveau. Signat10
##   Lun 11 Mar 2019 - 21:23

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

Elle commande un thé, le chocolat est bien trop doux, il ne colle pas avec son état d’esprit. L’âpre lui convient mieux que le sucré, il cajeole les papilles et réconforte. Elle ne veut pas être réconfortée. Alors elle le demande sans sucre et sourit même pour faire bonne mesure. Le français retire sa puce et parle lui aussi dans leur langue commune. C’est plus facile ainsi, plus agréable de communiquer sans biais, sans traduction instantanée. En étant sûr de ce que l’on dit et de comment cela est entendu. C’est une chose qui manque bien souvent à la conteuse. Elle qui aime tant les mots doute trop de la manière dont ils sont reçus.

Elle n’avait eu d’autre modèle de vertu que sa mère, vertu relative quand l’argent venait à manquer, mais jamais elle ne pourrait croire qu’elle en était moins respectable. La femme avait élevé seule ses deux filles dans un pays où naitre une femme n’était pas un cadeau. Pas que ce le soit quelque part, mais en Côte d’Ivoire sur cent femmes, trente-six sont mariées de force avant leurs dix-huit ans, ne pas être violée est l’exception plus la règle. Alors elle sait, que sa mère est une héroïne. Elle n’en dit rien, mais elle est heureuse de ne pas avoir eu de père.

« Je n’ai pas fait d’études, pas encore. Je pense que je continuerais à conter toute ma vie, c’est en tout les cas ce à quoi j’aspire… En plus de la poussière. »


Est-ce une blague qu’elle tente de faire ? Il faut croire, elle n’est pas habituée et rarement drôle volontairement. Elle a de nouveau quelque mal à entretenir une conversation, c’est étrange comme son humeur peut fluctuer.

« Quand as-tu visité mon pays ? »

Elle pourrait demander en quelles circonstances… Mais la période l’aiderait sans nul doute à le savoir. L’histoire de la Côte d’Ivoire et de la France s’entrecroisaient en de nombreux points.


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Lun 11 Mar 2019 - 22:32

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
La question de la jeune femme me fait revenir plusieurs années en arrière. C'était lors des conflits entre les loyalistes et les rebelles suite à l'élection présidentielle du pays. Ont nous avaient fait débarquer là bas pour assurer la sécurité des ressortissants français ainsi que des installations de l'état sur place. Nous devions dissuader toutes tentatives de massacres comme il y avait eu lieu lors du génocide rwandais il y a plus de vingt ans.

Je me souviens beaucoup plus de l'humidité ,de la chaleur, les rues exigus et les bombes artisanale, que quoi que ce soit d'autre de mon passage en côte d'ivoire.


"Je suis allé dans ton pays en tant que soldat. Je n'ai pas eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroit touristique. J'étais dans la jungle, traquant les groupes terroriste et rebelle. Dans la partie nord du pays." Je lui révélais tristement.

je n'étais pas très fière de mes années de combats, nous ne protégions que les intérêts de notre nation. Parfois ont empêchaient des cinglé de s'en prendre à un village. Parfois ont arrivaient trop tard. Tu parle de héros...

Je pris une gorgée de mon chocolat, appréciant sa douceur. J'avais l'esprit assombris, alors je luttais pour renvoyer ce vide loin dans les profondeurs de mon esprit. Ce ne fut pas simple mais je réussis à reprendre le contrôle des pensées dans ma tête pour m'éloigner de la guerre passé.

"Conté, c'est une très noble aspiration. Beaucoup ont oublié cela à notre époque... Et comme tous en ce monde, nous nous plierons à la poussière, retournant auprès de nos incommensurable ancêtres qui sont née, ont vécu et sont mort sur la terre qui nous à nous même vu naître et vivre." J'ajoutais avant d'avoir un sourire mélancolique.


"Un soldat romain, Horatius, à dit un jour, alors qu'i ltenait seul un pont face à l'ennemi... "Comment un homme peut-il mieux mourir, qu'en affrontant un destin contraire ? Pour les cendres de ses aïeuls, et les temples de ses dieux." je citais.
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Apprendre à nouveau. Signat10
##   Jeu 14 Mar 2019 - 11:39

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Afya Soubagamousso
Messages : 448
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 21
Humeur : Rêveuse

« N’étais-tu pas garde forestier ? »

Elle n’avait pas compris que ce travail demandait une formation militaire. Elle n’avait pas compris non plus qu’il n’avait pas toujours été garde forestier. Les gens naissent et reste ce qu’ils sont, c’est une croyance qu’elle a depuis longtemps mais qui s’ébranle depuis qu’elle est arrivée à Terrae. Il a donc été soldat, elle ne le voyait pas si âgé, elle savait qu’il y avait eu pas mal de grabuge quand elle n’était qu’un bébé. Sa mère lui disait souvent que son père était mort bêtement. Elle avait ensuite fuit la guerre et les émeutes, tenant ses filles aussi à l’écart qu’elle le pouvait, et ce même quand la colère grondait.

« Tu as sans doute plus visité mon pays que moi, je ne suis que rarement sortie de mon quartier, et encore plus rarement d’Abidjan. »

La tasse roule entre ses mains, ses moufles sont rangées dans les poches du manteau qu’elle a suspendu à sa chaise. Elle a appris avec le temps qu’elle a passé à Terrae que le froid était plus rigoureux lorsque l’on ressortait si l’on gardait ses couches. Elle laisse la chaleur de la tasse diffuser dans ses mains, sans réellement réfléchir elle tend son esprit vers cette dernière et des vagues naissent à sa surface, de petites sphères s’en détachant et jouant.

« Cet homme était un idiot, mourir cela reste mourir. Il n’y a nulle gloire à mourir pour des dieux ou des hommes qui ne sont plus. C’est un suicide vain que de mourir pour des idées. »

La vie est bien trop précieuse pour être ainsi gaspillée. Sa mère lui a appris que survivre permet d’avancer, alors que mourir met un point final à une histoire. Des pleutres en temps de guerre il s’en sauve toujours quelques-uns Afya, le courage c’est souvent de reconstruire quand tout a disparu. lui disait sa mère.


Apprendre à nouveau. Fyfy10
##   Jeu 14 Mar 2019 - 19:57

Personnage ~
► Âge : 25 hiver
► Doubles-comptes ? : /Négatif
► Rencontres ♫♪ :
Akkiko Tomoaki
Messages : 151
Date d'inscription : 31/01/2019
Age : 26
Emploi/loisirs : Surveillant
Humeur : Attentif

Apprendre à nouveau. New_york_3-500x200
J'eus un petit sourire et pris une gorgée de ce délicieux breuvage sucré.

"J'étais soldat avant d'être garde forestier. Je voulais protéger les gens qui ne pouvaient pas se défendre eux même des tyrans et des hors la loi." Je me confiais à la jeune femme. "Un jour tu voyagera bien plus que moi surement. Et si tes pas te font t'approcher des montagnes que je garde, je te ferais visiter. Les habitants du coin ont tout un tas de légendes et d'histoires qu'ils se lèguent à l'oral." je proposais en repensant au fameux dahut.

Je posais alors la tasse, mourir pour une idée... Ne passe t'ont pas nos vie à se battre pour nos idées de différentes manière. Alors que j'observais avec fascination l'usage des pouvoirs de la conteuse sur sa boisson, je répondais pour mener plus loin la réflexion sur Horatius.

"Horatius était seul face à l'ennemi, sa mort à donner le temps de sauver ses frères d'armes. Je pense que ce qu'il voulait dire. C'est que face à l'adversité et les épreuves les plus insurmontable, ont ne peut trouver al force de donner ses derniers efforts, qu'en s'inspirant de ses croyances les plus profondes et de l'héritage de nos pères et de leurs héros." J'exposais avant de boire un peu de chocolat. "Alors à ce moment là, quand ont sait que l'ont ne peut échapper à sa propre mort, nous pouvons donner nos dernières forces à une cause qui en vaut la peine." j'ajoutais. .
(c) par elfyqchan pour Never-Utopia


Apprendre à nouveau. Signat10
##   
Contenu sponsorisé

 

Apprendre à nouveau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2  Suivant