Partagez
Recruter [& Allen]
##   Mar 28 Mai 2019 - 0:25

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante


Amy maugréa une nouvelle fois, faillit jeter le tournevis à travers la pièce, mais se contenta de le poser à côté d'elle plus lentement que nécessaire avant de lever les bras et de prendre une longue inspiration en les baissant. La jeune femme avait commencé à monter les étagères le matin même, pleine d'entrain. Bien vite, elle s'était rendu compte que le faire seule était bien plus compliqué qu'à deux. Ce n'était pas la première tâche qui lui posait problème. Il n'y avait personne pour tenir l’échelle afin qu'elle fasse la peinture de l’extérieur, qu'elle change les luminaires, enlève les toiles d'araignée au plafond, et ce n'était qu'une part de la liste. Il fallait aussi dire que sa taille moyenne, mais tout de même respectable, n'aidait pas spécialement non plus pour ce genre de travaux. La blonde se leva, elle était courbaturée à force d'être assise ou tordue pour tenir les planches et les visser entres elles.

Poussant la porte, la demoiselle prit une grande goulée d'air puis décida de tout laisser en vrac et de se prendre une bonne pause café. Elle ferma la boutique à clé, tout stores baissés pour cacher le bazar à l'intérieur, et sautilla jusqu'à sa boutique préférée parmi toutes celles de Terrae. Par chance, il n'y avait personne et elle n'eut pas à attendre longtemps pour ressortir avec son poison favori. Elle cherchait ses clefs dans son sac quand elle faillit entrer en collision avec quelqu'un arrivant d'une rue perpendiculaire. La Terre s'arrêta brutalement, levant son café par crainte de brûler la personne et chercha du regard s'il s'agissait d'une connaissance. Lorsqu'elle reconnue Allen, elle s'exclama en relâchant la pression :

- Mince, excuses moi ! Je suis tellement débordée, je cours partout au point que je ne fais même plus attention, une véritable catastrophe !

Lui offrant un sourire, elle ajouta en observant les alentours :

- Tu travailles dans le coin, ou tu es là pour faire du shopping ?

Il était à peu près quatorze heures, le soleil dardait sur eux ses rayons brûlant. Amy portait un vieux pantacourt en jeans poussiéreux du travail qu'elle venait d'effectuer ainsi qu'un débardeur blanc où était représenté le S de Superman. Elle n'avait pas vu le brun depuis lundi soir, lors du club de lecture, mais ils n'avaient pas eu le temps de discuter cette fois-là. Il faut dire que la jeune femme avait profité de la présence d'Ipiu pour lui proposer un partenariat avec la librairie et avait donc un peu ignoré les autres personnes présentes. Le voir lui évoquait également la discussion qu'elle avait eu avec Ys, une semaine plus tôt.

Le Dragonhomme lui avait conseillé de trouver un partenaire pour travailler à la librairie et... La Terre savait qu'il appréciait tout autant qu'elle la lecture. Il se trouve qu'elle avait particulièrement apprécié la conversation qu'elle avait eu avec le brun avant de devenir initiée. En parlant de ça... La blonde lâcha avec un petit sourire victorieux :

- Comme on n'a pas discuté depuis la dernière fois, il faut que je te l'annonce, je suis passée initiée ! Grâce à tes conseils, j'ai pu aborder ce changement un peu plus sereinement, ça m'a beaucoup aidé. Tu ne devineras jamais quelle est mon affinité !

Elle ancra son regard au sien, attendant sa réponse. Elle irradiait d'une énergie contagieuse à présent qu'elle avait pris le soleil et que le café coulait à nouveau dans ses veines.
##   Ven 31 Mai 2019 - 17:54

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Messages : 1179
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Avec le retour des beaux jours, la boutique était de plus en plus désertée. Si on avait eu quelques allées et venues au départ, les gens cherchant à acheter de nouvelles choses pour profiter pleinement du soleil, c'était désormais fini. Enfin, jusqu'aux soldes. Maintenant, les gens utilisaient leur argent pour boire un coup en terrasse, et attendaient que les prix des vêtements baissent pour refaire le plein de maillots de bain, de débardeurs et de shorts.

Vous vous doutez donc bien que mon patron, qui était vraiment un mec en or, avait bien fait attention à ne plus trop nous donner d'heures pour économiser un maximum d'argent. C'est donc à 13h30 que je quittai aujourd'hui, complètement livré à moi-même pour l'après-midi, n'ayant absolument aucune idée de ce que j'allais pouvoir faire. Pandora n'était pas disponible pour un entraînement, et Aria n'était pas là. Les autres, je n'en savais rien, et de toute façon, j'avais pas franchement d'autres potes, hein. La triste réalité de la vie...

Je soupirai alors que je quittai la boutique, réfléchissant à ce que je pourrais bien faire. Je sortis mon téléphone de ma poche et commençai à avancer dans la rue à la recherche de quelque chose à faire. Evidemment, ce qui devait arriver arriva, puisque ça arrive toujours quand on regarde pas en face de soi. Je percutais quelqu'un. Un peu mal à l'aise, je m'éloignais de quelques pas, et m'apprêtais à m'excuser machinalement en m'inclinant, à l'ancienne, quand je remarquais qu'il s'agissait d'Amy.

-Oh, Amy !


Je lui souris. Elle faisait partie de mes dernières rencontres, et j'avais été surpris de voir comme la discussion avait été aussi naturelle alors que je ne la connaissais pas encore.

-T'inquiète, c'est pas de ta faute, c'est moi, je regardais pas où j'allais.


En guise d'argumentaire, je levais mon téléphone pour lui montrer avant de le ranger dans ma poche. Je lui souris, heureux de la voir de si bonne humeur.

-Je travaille dans le coin, ouais, mais là je viens de quitter. Il n'y a personne au magasin en ce moment alors le patron fait des économies budgétaires jusqu'aux soldes...


Je lâchai un petit soupir avant de l'écouter m'annoncer qu'elle avait passé l'initiation. A l'étincelle qui brillait dans son regard, je constatais que tout s'était très bien passé. Je souris, réellement heureux pour elle, avant de réfléchir à l'affinité qu'elle pourrait bien avoir eu.

-Alors là, tu me poses une colle. Je saurais pas dire... Peut-être Air ? Mouais, ce serait trop bizarre comme hasard si tu avais la même affinité que moi. Je dirais Eau ou Terre alors. J'en déduis que tout s'est bien passé alors ? Ca va, tu n'étais pas trop stressée, quand tu as été convoquée ?


Recruter [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Mar 4 Juin 2019 - 23:18

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Allen semblait content de la voir, et s'excusa à son tour en lui montrant son smartphone, vers lequel était tourné son attention au moment où ils s'étaient croisés. Le brun lui apprit qu'il travaillait dans un des magasins, elle déduisit qu'il s'agissait de celui vendant des vêtements lorsqu'il évoqua les soldes. La demoiselle hocha la tête, comprenant qu'on puisse vouloir faire des économies lorsque l'activité était au plus bas. Il continua de sourire après qu'elle lui eût annoncé qu'elle avait passé son initiation avec succès et se perdit en réflexion lorsqu'elle lui demanda de deviner son affinité.

Le jeune homme proposa d'abord air, se rendit compte que cela aurait été un hasard qui tombait à pic. Il proposa donc les deux seuls autres qui pouvait convenir à quelqu'un comme Amy, à savoir eau et terre. Il lui demanda ensuite ses impressions et la blonde se fit une joie de lui répondre en sirotant son café de temps à autre :

- Tu n'étais pas loin, je suis bien terre, terre lunaire pour être plus précise. Ce qui me fait sacrément bizarre d'ailleurs ! Un petit gabarit comme moi avec une force titanesque, c'est plutôt cartoonesque !

Elle se tapota la lèvre inférieure de l'index et continua en songeant à l'état dans lequel elle était au moment d'entrer dans la salle des masters, après son appel :

- À vrai dire, j'étais morte de trouille. J'en avais l'estomac serré ! Mais grâce à ce que toi et d'autres m'aviez raconté, j'ai pris mon courage à deux mains et j'y suis allée.

L'idée qui avait commencé à germer dans son esprit plus tôt devint obsédante. Elle devait le lui proposer ! Surtout s'il avait peu de travail, ce pouvait être provisoire, pour compléter les heures qui lui manquaient. Piquant un fard, la terre se tourna de trois-quarts en lissant une mèche de ses cheveux, gênée, puis lança après une légère inspiration :

- Si tu veux combler tes heures libres, je peux t'employer à la librairie. Il se trouve que j'ai énormément à faire depuis que j'ai entrepris de la remettre en service, et je ne serais pas contre un petit coup de main.

Grimaçant, elle osa un petit coup d'œil et se ravisa, ajustant sa besace sur son épaule et se cachant à demi derrière sa boisson :

- Enfin, c'est juste une proposition comme ça, ne te sens pas obligé !

Se giflant mentalement, la blonde se redressa et se confronta au brun. Elle ne pouvait pas toujours céder devant sa gêne, il fallait qu'elle la combatte pour devenir plus forte, plus fiable aussi !

- Pour être totalement sincère, je cherche quelqu'un pour travailler à temps plein ou partiel à la librairie. Bien sûr, au début, il y aura pas mal de bricolage et de rangement, mais, à terme, ce sera plus tranquille. Et... J'ai pensé que ça pourrait t'intéresser, ce qui fait que je suis d'autant plus contente de te croiser... Alors, si...

Elle se tue, son visage se tordit en une moue de malaise et la blonde se mit à se tordre les doigts nerveusement en attendant sa réaction.
##   Jeu 13 Juin 2019 - 20:08

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Messages : 1179
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je. Tu. Ok. Ok. Alors là, c'était complètement pas prévu. Absolument inattendu. D'où ? Nan. Nan, nan. Plutôt "comment" ? NON. Pire. POURQUOI ?!

A quel moment, une fois dans ma vie, on m'avait dit un truc pareil ? "J'ai pensé que ça pourrait t'intéresser et que je pourrais te recruter pour travailler avec moi." Moi. Attendez, stop stop stop. ON PARLE DE MOI LA OK.

Mon cerveau est totalement déconnecté. Ce qui vient de se passer est complètement surréaliste. Ca ne peut clairement pas être la réalité. C'est bien trop incongru. Même le fait qu'elle se tortille dans tous les sens comme ça prouve que c'est impossible. Nan mais clairement, j'ai entendu tout de travers. Et là elle est juste gênée parce que même elle, elle a conscience que clairement, j'ferais jamais l'affaire.

Nan mais parce que revenons sur ce qu'elle a dit. Nan mais oui mais parce que voilà. Elle m'a raconté son initiation, son affinité, toussa toussa, ouais, bref, ça on s'en fout (heu d'ailleurs c'est interdit de se tapoter la lèvre inférieure comme ça nan mais bien sûr- wallah Aria j'ai rien vu j'te promets). Nan, l'essentiel là, c'est que visiblement, elle me fait CONFIANCE. Mdr. Elle a dû manquer un épisode. Ou alors elle sait pas. Ah bah oui, elle sait pas. C'est normal, on se connait pas beaucoup au final. ALORS D'OU ELLE FAIT CONFIANCE AUX GENS COMME CA ?!

C'est complètement fou ce qu'il se passe. Je crois qu'absolument personne ne se rend compte de l'ampleur que ça prend dans ma tête. C'est un délire. Un gros gros délire. Personne fait ça. Personne fait ça, et encore moins avec moi. Genre personne ne m'offre jamais quelque chose comme ça, une proposition pareille, en me faisant CONFIANCE. J'crois que je m'en remettrai pas.

C'est pour ça que là c'est le gros malaise quand je reprends la parole.

-Hahahahahaha... Haha. Hahaha... Oui oui. C'est marrant ça, tu parles de travaux et tu penses à moi, c'est vraiment hyper bizarre, j'crois qu'entre la dernière séance au club de lecture et là, t'as dû oublier qu'en fait j'étais un gringalet pas très utile...


M.D.R. tu sais te vendre Allen là y'a pas de doute. Lol. Faut que tu te reprennes là mon grand. Une baffe mentale ça le fait ou pas ?!

-Nan heu. En vrai...


Petite pause. J'suis pas à l'aise, ça se voit ? ET POURQUOI ELLE EST TOUTE ROUGE C'EST ANGOISSANT.

-En vrai... J'peux t'aider pour les travaux si tu veux. En attendant d'avoir un peu plus d'heures au magasin... Après j'peux pas lâcher mon poste comme ça, enfin pas pour le moment, faut y réfléchir quoi...

Surtout que ton objectif c'est de reprendre tes études Allen. T'avais oublié peut-être ?

-Mais j'peux t'aider pour les travaux, ouais. J'fais pas grand chose d'autre de mes journées alors... Ca m'occupera.


Oh bah ouais c'est hyper sympa ça, genre l'occupation bouche-trou mdr. Par contre j'pose la question ou pas ? C'est gênant nan ? NAN MAIS EN MEME TEMPS JE COMPRENDS PAS D'ACCORD.

-Tu... Pourquoi t'as pensé à moi pour ça en fait ?


Genre y'a plein de gens au club de lecture nan ? ENFIN JE SAIS PAS. ELLE DOIT CONNAITRE DES GENS FIABLES QUAND MEME NON ?! UN MINIMUM ?!

Faut se calmer Allen là, ça surchauffe, ça va pas du tout.


Recruter [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Ven 21 Juin 2019 - 16:54

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Il y eu un silence, comme si Amy avait dit une chose aussi stupéfiante que risible, malaisante. La blonde se passa la main dans les cheveux, encore plus gênée, elle ne savait pas comment réagir devant ce silence. Qu'avait-elle dit de si choquant ? Lorsqu'Allen se mit à rire de manière erratique avant de déclarer qu'il n'était physiquement pas le plus recommandé pour aider aux travaux. La blonde pencha la tête sur le côté, étonnée qu'il n'ai retenu que cela de sa proposition. Elle allait rétorquer que c'était surtout pour son affection envers la littérature qu'elle souhaitait le recruter, mais il la coupa dans son élan.

Plus la discussion perdurait et plus la terre se sentait mal à l'aise. Peut-être aurait-elle dû attendre un moment plus opportun ? L'inviter à prendre un café après la réunion du club de lecture ? Non, il y avait un risque de méprise, aborder le sujet franchement et de but en blanc était peut-être compliqué, mais au moins ce serait fait. Allen ne semblait pas contre l'idée d'ailleurs. Sans doute la surprise était-elle passée, car à présent, l'idée faisait son bout de chemin. L'initiée hocha la tête avant de répondre, avec un semblant d'assurance :

- Tu sais, c'est plus le côté littérature qui m'a fait penser à toi. Les travaux, c'est... Un passage obligé pour pouvoir rouvrir en bonne et due forme. Personne n'a envie d'acheter un livre, même le best-seller du moment, dans une boutique sale et branlante. Personnellement, je n'y entrerais même pas !

Amy hocha les épaules, elle se sentait plus sereine quand elle parlait de son projet. Plus calme à présent qu'elle avait rétabli la vérité, elle exposa son idée sans tressaillir :

- Si tu veux, tu peux me donner tes plannings semaines par semaines, comme ça, on établit quelques heures quand tu veux venir travailler à la librairie. S'il y a des semaines où tu veux travailler plus, ou moins, on peut ajuster, si ça te va.

Elle but une gorgée de son café et repris, en tendant son téléphone en direction d'Allen :

- Tu peux y noter ton numéro si tu veux, ou alors tu peux passer à la librairie. Généralement, j'y reste jusqu'à seize heures, seize heures trente, en fonction de ce que j'ai à faire dans la journée. J'aimerais beaucoup ton avis sur les commandes que j'ai passées, et celles qui sont à venir. Ipiu m'a déjà aiguillonné en fonction des emprunts de la bibliothèque, mais un avis supplémentaire n'est jamais de trop.
##   Lun 1 Juil 2019 - 16:18

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Messages : 1179
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Le plus stupéfiant dans cette situation, c'est qu'elle n'en démord pas. Genre. Elle reste sur sa proposition, et elle rajoute même des arguments pour 1° me prouver que je pourrais faire l'affaire 2° que mon emploi du temps n'est pas un souci et qu'elle ne m'imposerait rien en terme d'horaires.

Et elle me tend son téléphone.

Et.

Genre.

Ca y est c'est réglé ? Genre en une conversation de quelques minutes, ça y est, Allen t'as un double poste ? Mais comment ? Quelqu'un s'y connait en probabilité ? Parce que j'pense que la probabilité que ce genre de chose arrive dans une vie, c'est vraiment bas. Voire c'est impossible. Sauf quand on l'a cherché et qu'on s'est donné les moyens si on voulait vraiment ça, mais moi, moi, tout le monde sait que j'suis le partisan du moindre effort, et qu'en plus jamais une idée pareille aurait pu me monter à l'esprit, principalement parce que personne ne sait jamais vraiment ce qu'il se passe dans ma tête, et encore moins moi.

ALORS QUOI ?! C'est signé ? Allen, tu donnes ton planning et à partir de demain, tu peux aller aider à restaurer la librairie pour y bosser ensuite en supplément de ton autre travail qui, clairement, te branche vachement moins que cette autre proposition ?

MAIS COMMENT ON EN EST ARRIVE LA ?!

Je pense trop, faut que j'arrête de penser, on va arrêter ça tout de suite, oui oui.

-C'est vrai que c'est mieux d'avoir une librairie accueillante pour aller y acheter un livre. Surtout pour être sûr que les gens comprennent bien que c'est un magasin ouvert et pas un magasin en ruines.


Aaah Allen, tu sais toujours trouver les mots, hein.

Je pris le téléphone qu'elle me tendait, parce que j'avais un peu l'impression qu'elle allait passer pour une idiote après, alors que c'était absolument pas mon intention. Dans l'idée, c'est moi l'idiot du village là.

-Mais... Franchement j'sais pas quoi te dire. Ca me touche vraiment beaucoup que tu aies pensé à moi. Je... serai ravi de t'aider ?


WOAH WOAH WOAH Allen on se reprend HEIN. Nan mais parce que là WALLAH tes pensées elles font n'imp, limite t'es bouleversé parce que quelqu'un a pensé que tu avais des qualités et qu'on pouvait en faire quelque chose. Mais c'est ça que ça fait quand on gagne un peu de confiance en soi ? Hé va pas falloir le faire trop souvent sinon j'vais vite level up et j'vais devenir pire que les Feux.

Je terminai d'entrer mon numéro de téléphone dans le portable d'Amy et lui tendis. Je hochai un peu maladroitement les épaules.

-Sinon ouais, j'serai content de pouvoir t'apporter de l'aide sur ta commande. Mais tu faisais quoi là, tu y retournais du coup ? On peut y aller ensemble, que je jette un oeil à tous les travaux qu'il te reste à faire.


Comme si j'm'y connaissais lol. J'prends la confiance ça y est.


Recruter [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Mer 24 Juil 2019 - 12:21

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

La première réponse d'Allen allait dans le sens de ce qu'Amy disait auparavant concernant l'apparence de la boutique. Cela la fit sourire, ils étaient au moins d'accords là-dessus. Lorsqu'il attrapa son smartphone, la demoiselle dut se retenir de jubiler, presque certaine d'avoir réussi à le convaincre. Pour quelqu'un qui ne savait pas quoi dire, le jeune homme parvint tout de même à accepter sa proposition de vive voix, allant même jusqu'à dire qu'il était ravi ! Le sourire de la blonde s'étira jusqu'à ses oreilles et elle ne put retenir une exclamation exprimant clairement son contentement :

- Chouette !

Il lui rendit alors son téléphone et la demoiselle le glissa dans sa poche après avoir vérifié que le nouveau contact était bien enregistré. Allen proposa de passer jeter un œil et la demoiselle hocha vivement la tête, incapable de contenir son excitation :

- Maintenant que j'ai rechargé les batteries, oui. Bien sûr ! Suis-moi, je vais te montrer !

Amy partit d'un bon pas, mais lorsqu'elle arriva devant la porte de la librairie, clef en main, elle ne put s'empêcher de grimacer, de dos au brun pour qu'il ne remarque pas sa soudaine hésitation. La terre se tourna vers lui, gênée à nouveau, et lâcha d'une voix traînante :

- Heum... Ne fais pas attention au bazar, je n'ai pas vraiment pensé à ranger avant de sortir, il y a des trucs qui traînent un peu partout.

Ce qui était loin d'être faux, et presque idéaliste, compte tenu de l'absence d'ordre qui régnait dans la pièce principale. Prenant une grande inspiration, Amy tourna la clef dans la serrure et pénétra dans la pièce. Elle ne put faire que cinq pas avant de devoir enjamber des planches, puis un tournevis, un sac de vis, et un autre de petits caches de teinte clair à mettre par-dessus ces dernières une fois posées. Grâce à Athéna, l'initiée avait obtenu de bon matériaux à des prix corrects, et son aide pour percer les planches avait été plus que bienvenue, compte tenu de ses maigres connaissances en bricolage.

Dans un coin de la pièce, les anciennes étagères qui avaient pu être récupérées avaient été poussées pour dégager de la place. Au bas de ces dernières, on pouvait trouver deux sacs de terreau, trois seaux de cinq litre de vernis ignifuge, des sacs de graînes, une pile de caches-pots pastel et les luminaires, encore emballés. Sur le comptoir, Amy avait poussé le matériel informatique et la caisse pour étaler les plans et schéma de montage qu'elle avait obtenu d'Athéna, ainsi que divers conseils qu'elle avait pris en note. À coté des feuillets se trouvaient deux thermos de café, vides, et un tupperware vide dans lequel il y avait eu des sandwichs. Elle passa une nouvelle fois la main dans ses cheveux et déclara :

- Ne fais pas attention au fouillis, viens, je vais t'expliquer un peu ce que je compte faire. Athéna m'a aidé à revoir les détails de mon projet et à faire certaines manipulations que je ne me sentais pas d'effectuer moi-même. Du coup, j'ai récupéré le bureau d’accueil, le présentoir et les deux petites tables rondes, qu'il faudra poncer et vernir. Les étagères sont en planches de pin, taillées sur-mesure, le tout à monter, ce que j'étais en train de faire ce matin, et vernir. Je me suis inspirée d'un café que j'ai visité, en France, il y a quelques années. La végétation se mêlait parfaitement aux meubles de bois clair, laissés au naturel et simplement vernis pour limiter l'usure. Pas de fioriture ni de décorations superflues, quelques pots de plantes grasses disséminés ici et là avec des caches-pots dans les tons verts, pastels, et des plafonniers avec des abats-jours en forme de cloches végétales diffusant une lumière tamisée blanche. Je pense laisser la vitrine nette, avec uniquement le nom de la librairie, et poser dehors un chevalet recto verso en ardoise sur lequel mettre des annonces pour attirer les clients ainsi que des bacs de fleurs. Qu'est-ce que tu penses d'une clochette à la porte, pour faire comme dans ces vielles boutiques de charme ? Concernant l'organisation du magasin...

Amy désigna le plan et l'expliqua exactement de la même façon qu'elle l'avait fait avec Athéna, soudainement concentrée :

- Il y aurait donc, en partant du fond, deux rangées de deux étagères doublées, recto-verso, le grand présentoir à l'avant, en face du bureau, avec les meilleures ventes et les nouveautés ainsi que ces deux petites tables rondes où je pense mettre en évidence des ouvrages coup de cœur. Ensuite, là, il y aura l'accueil, avec l'ordi, la caisse, et tout le matériel, et la caméra juste là, dans l'angle, pour avoir une bonne vue sur l'entrée et la caisse. J'hésite encore à fournir quelques accessoires de papeterie, du genre agendas, stylos, et petits indispensables dans le même style, qu'est ce que tu en penses ?

Comme elle souhaitait avoir son avi, et peut-être également éviter de l'ensevelir sous une tonne d'information, la demoiselle se tue, attendant ses réactions, et qui sait, des idées qui ne ferait qu'ajouter à la réussite de son projet.

##   Lun 29 Juil 2019 - 20:37

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Messages : 1179
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Bon. Bah au moins, même si j'étais pas du tout sûr de moi, Amy avait l'air d'être contente. Tant mieux, dans un sens, j'imagine. C'est mieux qu'être deux à ne pas comprendre la situation. Ca aurait été un peu gênant si elle s'était rendue compte de son erreur.

C'est donc d'un pas énergique d'Amy partie en tête de régiment pour m'emmener à l'emplacement de la librairie. Une fois sur place, elle s'arrêta devant la porte. J'arquai un sourcil en trouvant que trois secondes de pur silence, c'était un peu long pour ouvrir une porte, mais alors que je m'apprêtais à lui demander si elle n'avait pas perdu la clé, elle se tourna vers moi avec sa nouvelle bouille gênée (ON A DIT STOP A CA JE CROIS NON ?!) pour me dire de ne pas faire attention au bazar. Wesh stop c'est bon range ces joues rouges là JE SAIS JE SUIS PAS STUPIDE SI C'EST EN TRAVAUX IL Y A DU BAZAR MAIS POURQUOI T'ES GENEE LA OMG.

Zen Allen on s'calme. Il faut vraiment que je lui dise d'arrêter de faire ça, et j'dois vraiment lui faire comprendre que j'ai une copine, même si je l'ai déjà dit, mais, genre, lui dire vraiment, qu'elle sache que c'est sérieux, parce que son regard brillant là ça me tue et si jamais Aria l'apprend je suis un homme mort d'accord ?! ALORS STOP.

On entra donc, et après avoir avancé un peu dans la salle, Amy m'expliqua un peu où elle voulait en venir. J'eus un peu de mal à replacer la fameuse "Athéna", parce que c'était genre un nom qui me disait rien, et clairement j'me demandais qui était assez con pour appeler son enfant avec un nom de déesse grecque, puis j'me suis souvenue que c'était la nouvelle Master, et j'me suis dit qu'il valait mieux que j'arrête de penser, puis j'me suis souvenu (bis) que c'était une Terre Titan et pas Télépathe, et j'me suis dit ouf. Entre temps, bien sûr, je n'ai pas perdu un mot de ce que me disait Amy. Si si j'vous jure.

... Bon, ok, j'me suis littéralement perdu dans toutes ses explications. Jusque là, j'avais pigé qu'il fallait retaper les meubles, ou en tout cas les poncer puis les vernir. Remettre un peu à neuf et en état quoi. Et puis après elle a beaucoup parlé, mais genre beaucoup, et je vous assure que malgré tous mes efforts et mon entraînement avec Aria, j'ai pas réussi à suivre. Parce que j'ai l'habitude des longues tirades, mais avec peu de contenu, beaucoup de choses superflues à oublier. Mais là. Là. Clairement. Elle donnait beaucoup trop d'info. A croire qu'elle le faisait exprès. Elle me faisait passer un test de QI ou quoi ?! Au fait, elle m'a dit qu'elle était son pouvoir déjà ?! Titan. C'est bon, on s'calme, pas de quoi paniquer, zeeen, elle va pas lire mes pensées et se foutre de ma gueule.

On essaie de récapituler. Ouais, j'sais, elle a fini de parler, et j'vais mettre du temps à répondre, mais il me faut ça.

-Donc. Si j'ai bien compris. Il y a les meubles à revernir, mais tu as déjà tous les meubles dont tu as besoin. Quelques plantes à mettre ici et là. Des abats-jours... Ok. Ensuite. Ensuite juste un extérieur sobre, avec une pancarte. Et une clochette qui retentit quand quelqu'un rentre ? Heu. Heu. Oui, j'pense que ça peut être une bonne idée, oui.


Comment ça j'suis loin d'être une référence ? MAIS ELLE ME FAIT PANIQUER LA J'SUIS COMPLETEMENT PERDU, JE FAIS DE MON MIEUX OK ?!

-J'crois que j'ai vaguement compris pour l'organisation... Et pour la partie papeterie, regarde ce qu'il se fait à Terrae ? S'il y a rien, alors ouais, ça peut être sympa, un truc original. Limite des outils pour faire des travaux manuels ? C'est à la mode les machins de scratch booking non ? Et les cahiers spéciaux là... Roh j'ai oublié le nom. Mais où tu écris ton agenda de la semaine, puis du mois, les trucs à pas oublié, les listes de choses à acheter, enfin tu vois le délire. J'pense que ça peut fonctionner pour les gens qui veulent apprendre à s'organiser -ou qui sont déjà organisés mais qui aiment juste ce principe revenu à la mode avec un cahier à compléter.

Je me passai une main dans les cheveux. Ouais, j'suis bof à l'aise, c'est pas du tout mon domaine.

-Après c'est un risque aussi, parce que si personne n'est intéressé et si personne n'achète, ça sera compliqué...


Je me grattai la nuque.

-P't'être faire un stand où tu proposes de publier les livres des personnes qui écrivent à Terrae ? Y'a quelques écrivains, peut-être que ça leur ferait plaisir de voir que la librairie de Terrae est prête à les soutenir...


Recruter [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Lun 5 Aoû 2019 - 21:35

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Amy eu bien vite l'impression qu'elle avait perdu Allen avec toutes ses explications. La blonde le fixa jusqu'à ce qu'il lui réponde, comme s'il lui avait fallu quelques minutes pour faire le tri, puis elle hocha positivement la tête et repris, plus concise cette fois :

- C'est ça ! Pour les étagères, on vernit, deux couches, on visse le tout ensemble. Les meubles que j'ai récupérés de l'ancienne librairie, un coup de ponceuse pour leur redonner un coup de neuf, deux couches de vernis, et hop ! La déco, ce n'est pas trop une priorité, même si j'admets que j'apprécierais que tu places les abats-jours, j'ai peur de les briser si ma force se manifeste au moment où je les monte.

Elle fit une pause, lui lançant un sourire encourageant, comme pour lui dire : "accroche-toi, on a vu le plus gros !". Comme il avait approuvé son idée de clochette, Amy se nota mentalement d'en rechercher une, dans le style ancien parce qu'elle trouvait ça plus classe. Le brun repris ensuite point par point des sujets qu'elle avait énoncé, lui prodiguant des conseils et un point de vue intéressant sur certains détails. L'initiée fit une moue concentrée avant de lâcher, pas certaine :

- Je ne crois pas avoir vu d'articles de papeterie, ni de bricolage, mais je suis loin de connaître tous les magasins du village. Il faudrait que je fasse le tour, des doublons seraient sans doute mal perçu dans un espace si réduit. Oh, tu parles des bullets journals ? Il parait que c'est très à la mode, m'enfin, je n'en vois vraiment pas l'utilité !

La demoiselle haussa les épaules, rangea les plans en ordre, presque maniaque, et ferma un œil pour voir s'il restait une goutte de café au fond de sa thermos. Soupirant, désappointée de ne pas trouver son poison préféré alors que son verre se trouvait à présent vide, elle reporta son attention sur Allen, songeuse :

- On peut toujours en prendre quelques-uns au début et augmenter les commandes si ça marche. Pour les publications des Terraens, j'en ai déjà discuté avec Ipiu, et nous avons prévu de les encourager à venir lire leurs écrits en public et, bien entendu, je suis prête à les placer en première place pour leur offrir le plus de chance de trouver des acheteurs. Je pourrais même proposer leurs ouvrages à mes contacts en maison d'édition. C'est bien normal de donner un coup de pouce quand on le peut !

Plus enthousiaste, elle s'assit sur le bureau et désigna l'espace :

- Alors qu'est-ce que tu en penses, tu te verrais bosser ici ?
##   Mer 7 Aoû 2019 - 13:06

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
Allen K.Wilder
Messages : 1179
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Bon, j'devais vraiment être perdu dans ma tête pour mettre autant de temps à réagir à tout comme ça. Quand elle m'avait dit qu'elle voulait bien de mon aide pour les abat-jours parce qu'elle avait peur que sa force les détruise, j'avais pas pu m'empêcher de fixer ses bras en haussant un sourcil. Excusez-moi, mais même si je suis pas musclé, j'pense avec plus de muscles qu'elle. Parce que clairement, à part une force de mouche, j'sais pas ce qu'elle a. Elle risque pas d'abîmer les abat-jours, à moins qu'elle ait choisi des abat-jours en papier.

... ou à moins qu'elle soit Titan. Petit détail que j'avais oublié. Et heureusement que j'avais pas ouvert ma bouche pour la charrier, parce que je me serais bien tapé l'air con.

Je me repris donc et cessai de regarder ses biceps pour porter mon regard sur son visage. Son inquiétude concernant les autres magasins me fit hausser une épaule.

-Franchement, j'ai pas souvenir d'avoir vu ça une seule fois, donc t'inquiète, tu peux te lancer dans la vente de cette marchandise. Et puis je vois largement plus ça dans une librairie qu'ailleurs.

Elle m'apporta le nom que je recherchais : le bullet journal. Enfin, j'imagine que c'était bien de ça que je parlais... J'avais que le nom me disait rien, mais vu la description que j'en avais fait, je doute qu'elle ait pu se tromper, non ?

-Une fois je suis passé à la salle commune et à l'une des tables il y avait tout un groupe de filles qui remplissaient ce genre de journal. Elles étaient à fond, à planifier leur mois et tout le tralala ! J'imagine que ça doit quand même aider à s'organiser, non ? Et puis de toute façon, si c'est à la mode, autant en profiter pour vendre, non ? Ca fait du chiffre...

Je me demandais d'ailleurs si Aria n'en avait pas un. Même si, reconnaissons-le, Aria avec un carnet comme ça, à la fin il n'y a plus rien de planifié là-dedans. Ca devient juste un cahier de brouillon pour faire tous ses patrons de couture.

-Super si vous avez déjà pensé aux écrivains d'ici ! C'est sûr qu'en se sentant soutenu, ça aide pas mal. Et puis si tu arrives à les suivre un peu chez l'éditeur, c'est vraiment top... Tu adores vraiment tout ce qui touche aux métiers du livre toi, hein ?


Je lui adressai un léger sourire, assez heureux de la voir s'épanouir comme ça. Je ne la connaissais peut-être pas tant que ça, mais entre notre rencontre et toutes les fois où on s'était croisés au club de lecture, j'avais quand même appris à la découvrir un peu. Et la voir s'épanouir comme ça, c'était vraiment chouette, dans un sens, surtout que ça arrivait finalement pas tant de temps que ça après son arrivée ici.

Elle s'appuya contre le bureau, et reprit la parole. Un sourire étira le coin de mes lèvres alors qu'elle achevait de poser sa question. Un léger rire m'échappa.

-Très franchement ? Ca a l'air mille fois plus cool qu'à la boutique de fringues ! Je suis sûre que t'es une patronne bien plus sympa que celui que j'ai là-bas ! Après, je ne peux pas totalement démissionner de là-bas, et puis il y a Pandora qui y travaille aussi, alors je veux pas la laisser tomber... Mais un cumul d'emploi, pourquoi pas. Et puis j'ai besoin d'argent...

Et de temps ? Allen d'amour, t'aurais pas besoin de temps, par hasard, POUR REPRENDRE TES ETUDES, ABRUTI ?!

-Oh, et, j'imagine qu'il faut que je te le dise aussi, mais... Mais j'ai prévu de reprendre mes études. Bientôt, très bientôt. Ce sera par correspondance je pense, donc je pourrais continuer à travailler quand même...


...vraiment ?

-... même si je ferais probablement moins d'heures.


Oui, merci.


Recruter [& Allen] 268985Love2

Merci Aa-chan ♥️
##   Sam 14 Sep 2019 - 23:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : //
► Rencontres ♫♪ :
Amy Artheas
Messages : 149
Date d'inscription : 04/12/2018
Age : 24
Emploi/loisirs : Vendeuse d'histoires ~♪
Humeur : Changeante

Le brun la rassura rapidement sur l'absence d'articles de ce genre dans d’autres boutiques et Amy l'en remercia en souriant doucement. Ses remarques suivantes firent plisser les yeux à la demoiselle. Ce genre de journal était si à la mode que cela ? Elle n'en voyait vraiment pas l'utilité, si ce n'est perdre du temps juste pour pouvoir dire aux autres ensuite : oh, regardez comme il est beau mon emploi du temps qui m'a demandé plus de temps en confection que je n'en dispose pour faire tout ce que je note dedans ! M'enfin, ce n'était que son avis, et la réflexion d'Allen sur le fait que profiter de la tendance pouvait rapporter était loin d'être fausse. Qu'elle soit pratiquante, ou non, du fameux bullet journal, elle avait besoin d'argent. Elle déclara, pensive :

- Tu as raison, je ferais peut-être un petit étal avec des carnets vierge, des stylos colorés, ce genre de choses. Si ça marche les premiers mois, j'étofferais avec d'autres articles complémentaires.

Amy émit un petit rire quand il demanda si elle aimait tout ce qui était en rapport avec les livres avant de lâcher, masquant tant que faire se peut ses regrets :

- Je voulais être éditrice, j'aurais pu avec mes résultats scolaires... Mais ça ne plaisait à aucun de mes parents et à cette époque, je n'avais pas le courage de me dresser contre eux. Enfin, surtout ma mère, je dois dire, un vrai dragon...

Et un dragon, elle savait à quoi cela ressemblait maintenant ! Elle se reprit rapidement, levant les épaules avant de les relâcher :

- Mais bon, je ne regrette pas ce que j'ai fait jusque-là !

Comme Allen enchaînait sur ses impressions, la terre n'insista pas, elle n'avait aucune envie de s'appesantir sur le sujet, après tout. Amy ne put que rougir sous la pluie de compliments. La boutique lui paraissait cool et il la trouvait sympa, c'était très positif. Trop positif ? Il lui rappela qu'il avait des obligations envers son premier emploi et sa collègue et l'initiée hocha la tête en déclarant :

- Je comprends, ne t'inquiète pas.

Puis il lui parla de son désir de reprendre ses études et la curiosité de la demoiselle émergea, temporairement ensommeillée précédemment. Elle le rassura d'abord, revenant sur l'histoire du planning d'un ton posé :

- Comme je te l'ai dit, nous ferons les plannings ensemble afin d'aménager les heures de travail comme il te convient. Je te paierais à la fin du mois en fonction des heures travaillées. J'imagine que les contrats ici sont assez différents d'ailleurs, non ? Alors nous n'avons qu'à dire que tu n'as pas un nombre d'heures prédéfinies. Tant que tu peux me dépanner de temps à autre et venir me filer un coup de main quand il y a de l'affluence, cela devrait faire l'affaire. Pour ce qui est des tâches, on s'arrangera en fonction de ce qu'il y a à faire. Je te ferais un beau calendrier, comme dans ces fameux bullet journal, avec des listes de choses à faire par semaine, et tu verras comment tu veux gérer ça en fonction de tes heures, si ça te va. Tu sais, ça ne sera probablement rien de compliquer et si jamais j'ai besoin d'une deuxième personne, je suis sure que je trouverais !

Amy lui offrit un nouveau sourire. Il n'y avait pas de problème, seulement des solutions et une bonne dose d'organisation. Là était la clé. Mais dans l'immédiat, il restait une question en suspend :

- Au fait, c'est quoi ces fameuses études ?
##   
Contenu sponsorisé

 

Recruter [& Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.