Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
La joie des couloirs et des rencontres douloureuses
Sam 3 Déc 2011 - 22:43
avatar
Invité

Début décembre, je regardais par la fenêtre de ma chambre la neige commencer à tomber enroulée dans ma couverture. J’avais cours aujourd’hui, mais le froid extérieur ne m’autorisait pas à sortir de ma chambre. Restant cloué au lit à regarder par la fenêtre le paysage changer petit à petit, je soupirais lourdement en sentant une brise fraiche provenant de la porte de ma chambre.

Tournant les yeux pour regarder la raison de ce courant d’air, je soupirais une fois de plus en remarquant qu’une personne non désirée se trouvait dans l’encadrement de ma porte pour me fixer de ses yeux d’aciers.

- Tu es censée être en cours à cette heure-ci, Shizu-Chan.

Soupirant en envoyant une boule de feu dans la direction de la Master Air qui venait me déranger dans ma contemplation du paysage hivernal, je décidais de me lever de mon lit pour me diriger vers ma porte et fermer celle-ci sur le nez de ma perturbatrice du jour.

Me retrouvant donc debout, je soupirais une fois de plus avant de me décider de me changer et de finalement partir pour les cours. Il ne fallut qu’une dizaine de minutes pour que je me retrouve habillée de mon uniforme, d’une veste rouge assorti à mes yeux, de mes bottes hautes et de mes accessoires contre le froid. Attrapant mon sac contenant mes cours ainsi que les clés de ma chambre, je fermais la porte de ma demeure avant de me diriger vers les salles de cours d’un pas lent.

Arrivant devant les salles de classe, je regardais silencieusement dans mon journal où se trouvait mon horaire afin de savoir à quel cours je devais assister à présent. Musique, art, math, anglais, histoire, langue moderne japonaise, …

- Ara, ca sera donc Français pour cette heure-ci.

Cherchant des yeux les classes de langues, je me dirigeais vers les locaux, les yeux baissés sur mon journal à lire la suite de mon emploi du temps quand soudainement je me retrouvais sur le sol, les jambes ouvertes laissant pleines vues sur mes sous-vêtements du jour.

Me redressant en levant les yeux sur mon obstacle du jour, je soupirais doucement avant de me redresser et de tendre une main amicale à la personne dont qui j’avais foncé il y a moins de cinq secondes :

- Ara, excuse moi, je ne regardais pas où j’allais. Je ne t’ai pas fait mal j’espère ?
Revenir en haut Aller en bas

Sam 3 Déc 2011 - 23:12
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

L'hiver enfin !
Il me tardait de voir les flocons tomber cette année et quelle merveille ! Habillée pour l'occasion d'un long manteau beige, d'un bonnet bleu tirant un peu sur le violet et d'une grande écharpe de la même couleur, je parcourais l'enceinte de l'institut pour me rendre au bâtiment principale où je devais avoir cours dans une petite heure. M'attardant alors plus que nécessaire dans le froid de ce début de saison, j'avais déjà le nez rouge et les joues de la même couleur mais au fond de moi j'étais ravie. Enfonçant mes mains dans mes poches je restais là à observer le ciel, mon souffle se transformant en de petits nuages qui dansaient juste devant le bout de mon nez avant de disparaître subitement. Fermant les yeux et inspirant finalement profondément je marchais à nouveau d'un pas léger vers le fameux bâtiment dont la chaleur m'attirait bien évidement et troquant la froideur hivernale contre la chaleur des bâtiments, je refermais la porte derrière moi, tapotant mes chaussures pour me débarrasser de l’excès de neige qui encombrait mes nouvelles bottes.

Soupirant de bien être, je ne laissais rien transparaître sur mon visage glacial et distant. Je n'avais encore parler à personne depuis mon arrivée, me bornant à un silence protecteur qui m'empêchait de faire de mauvaise rencontre.. J'avais entendu parler de nombreuses personnes peu avenantes et n'ayant pas idée de ce à quoi elles pouvaient ressembler, j'hésitais à m'ouvrir aux gens par prudence.
Déambulant finalement dans les couloirs pour me rapprocher de ma salle de cours, j'avais la tête ailleurs et je finis bien évidemment pas percuté quelque chose.. ou quelqu'un apparemment...

- Ara, excuse moi, je ne regardais pas où j’allais. Je ne t’ai pas fait mal j’espère ?

Levant les yeux vers la jeune femme qui me tendait la main, je la saisis par pur réflexe et me relevais, tapotant déjà mes fesses comme par peur de m'être salie..

- Non.. je crois que ça va. 

J'avais parlé sans m'en rendre compte et gardant la même expression neutre, j'observais la jeune femme pendant un petit moment avant de détourner les yeux. Plongeant ma main entre les pans de ma veste, je saisis mon pendentif qui me servait de montre et vérifia l'heure. J'avais encore 20 minutes devant moi. Rajustant la bretelle de mon sac, je levais les yeux vers la jeune femme à nouveau.

- Et vous ? 
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 4 Déc 2011 - 0:52
avatar
Invité

- Non ... je crois que ça va.

Tournant les yeux une fois qu’elle m’avait scruté du regard, la jeune fille devant moi semblait regarder quelque chose dans sa poche tout en faisant abstraction de ma présence à ce qu’il semblait. Regardant moi-même la jeune fille, je fus assez étonnée de voir un enfant si jeune avec des cheveux si blancs … était-ce une maladie ? Ou les avait-elle teint ? Secouant la tête pour me faire sortir de mes questionnements stupides, je retombais sur terre en l’entendant me poser :

- Et vous ?

Lui adressant un sourire poli, je lui répondis directement sans tourner autour du pot pour je ne sais quelle stupide raison.

- Merci, ce n’est pas tout les jours que je fonce dans quelqu’un mais je vais plutôt bien.

Lui souriant une fois de plus, je frottais mon sac instinctivement pour en retirer les quelques poussières s’étant posés dessus durant ma chute. Reportant mon attention sur la jeune fille, je me décidais enfin de me présenter devant celle-ci. Me penchant légèrement en étirant les lèvres, je lui dis de mon accent prononcé de Kyoto :

- Shizuru Fujino, et vous Ojou-San ?

Devrais-je me retenir de lui demander pour ses cheveux ? … Ce n’est pas très poli d’aborder ainsi les gens, mais j’avais tellement envie de savoir ou peut être de me moquer d’elle ? Qui sait, moi-même je n’essaye plus de comprendre mon raisonnement :

- Un couleur naturelle ou une teinture ?
Revenir en haut Aller en bas

Dim 4 Déc 2011 - 18:00
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

- Merci, ce n’est pas tout les jours que je fonce dans quelqu’un mais je vais plutôt bien.

Hochant la tête, j'observais la jeune femme frotter son sac puis lever les yeux vers moi à nouveau. Elle se pencha alors en avant et se présenta.

- Shizuru Fujino, et vous Ojou-San ?

La dévisageant alors que j'étais étonnée qu'elle se présente à moi, je me penchais aussi en avant par réflexe, me présentant à mon tour.

- Rin Takao..

C'était l'une des premières personnes qui se présentait à moi et j'avais toujours ce même sentiment d'insécurité. Était-ce encore ce sixième sens qui m'avertissait ? C'était assez étrange comme sensation mais je sentais au fond de moi que j'allais le ressentir assez souvent. Cet institut regorgeait à près tout de personnes qui ne vivaient que pour se mesurer les uns aux autres dans des combats assez violents. J'avais encore la chance de n'être qu'une novice. Une simple fillette sans pouvoir. Mais était-ce vraiment une chance ? Après tout j'étais sans défense.

- Une couleur naturelle ou une teinture ?

Cette simple question mis fin à mes tergiversions et plantant mon regard dans le sien, j' haussais un sourcil. Pourquoi cette question ?

- Naturelle, je tiens ça de ma mère.

Observant la jeune femme en penchant légèrement la tête, je cru soudain la reconnaître. Ne l'avais-je pas déjà croisé quelque part ? Ceci expliquerait la raison de mon inquiétude, de ce ressentiment inexplicable. Soudain, je compris.

- Êtes vous la jeune femme qui se battait dans l'arène la dernière fois ?
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 4 Déc 2011 - 19:11
avatar
Invité

- Naturelle, je tiens ça de ma mère.

Lui souriant en me disant que cette question était mal placée, je croisais les bras en la regardant me dévisager une fois de plus. Avais-je quelque chose sur le visage ? Aurai-je des cernes horribles ? Ara ? Voit-on encore ma petite culotte ?

- Êtes vous la jeune femme qui se battait dans l'arène la dernière fois ?

Levant un sourcil à mon tour, je me demandais ce qu’elle voulait dire par là … mon dernier combat à l’arène … quand avais-je combattu pour la dernière fois ? Ah ! Je me souviens … contre Tomoyo et Marina, il y a moins d’une semaine d’ici. Cependant, je ne l’avais pas remarqué, était-elle présente dans les gradins ou avait-elle entendu une rumeur à ce sujet ?

- Je suis me suis effectivement battue il y a peu dans l’arène, contre deux jeunes femmes.

Une détail sans véritable importance, mais ce que je demandais était plutôt, si elle l’avait vu, comment avait-elle trouvé le combat ?

- Y étais-tu présente ? As-tu apprécié le combat, Rin-San ?

Revenir en haut Aller en bas

Mar 13 Déc 2011 - 16:17
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

- Je suis me suis effectivement battue il y a peu dans l’arène, contre deux jeunes femmes.

J'avais vu juste. C'était bien la jeune femme de la dernière fois, celle qui se battait avec hargne et détermination. Elle était de l'élément du feu, un élément puissant et redoutable.

- Y étais-tu présente ? As-tu apprécié le combat, Rin-San ?

Hochant la tête comme à mon habitude quand on me posait une question, je me frappais mentalement et commençais à réfléchir à une réponse.

- Oui, j'étais là. C'était impressionnant, très impressionnant. C'était le tout premier combat auquel j'ai assisté.

Forçant un petit sourire au coin de mes lèvres, j'oubliais la notion du temps. C'était après tout la première personne qui m'adressait la parole alors que pouvais bien en profiter un peu, bien qu'elle continuait à me faire peur. Après tout je l'avais vu en rogne et ce visage si expressif ne quittait pas mes pensées. Je le calquais sur le visage souriant et avenant de cette guerrière qui n'en avais pas du tout l'air au naturel. Comment pouvait on à ce point cacher sa vraie nature ?

- Mais en toute honnêteté, je n'aimerais pas vraiment t'avoir comme adversaire. J'en prendrais certainement plein la figure.


Baissant les yeux, je croisais mes mains dans mon dos, mon pendentif se balançant soudainement devant moi.

- Surtout que je ne suis qu'une novice..
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 13 Déc 2011 - 17:03
avatar
Invité

- Oui, j'étais là. C'était impressionnant, très impressionnant. C'était le tout premier combat auquel j'ai assisté.

J’étais contente dans ce cas, pour un premier combat, elle avait eu la chance de me voir en pleine puissance. Je me rappelais encore de mon premier combat, celui que j’ai fait en étant initiée, je n’avais pas cette maitrise, pas cette soif de sang que j’ai maintenant.

- Mais en toute honnêteté, je n'aimerais pas vraiment t'avoir comme adversaire. J'en prendrais certainement plein la figure.

Ne pouvais m’empêcher de rire à ce qu’elle venait de dire, je me disais que moi-même je ne voulais jamais m’affronter. Cela serait inutile et je risquerai de me tuer moi-même tellement lancée dans le combat … invraisemblable n’est-ce pas ?

- Surtout que je ne suis qu'une novice…

Novice pour l’instant, mais elle montra en grade, comme toutes personnes vivants à étudiants. Certains pouvaient prendre des années pour passer étoiles, mais l’initiation ne lui prendrait pas plus d’un mois ou d’une semaine, cela dépendant des gens évidemment.

- tu passeras initiée quand ils te jugeront apte à l’être, mais ne t’inquiètes pas, cela ne prend pas des années non plus.

Lui adressant un petit sourire, je l’invitais à poursuivre sa route … Ara mais de quel côté, soit, autant aller dans sa classe, les cours de langues que j’avais pour la journée n’était pas si important que ça après tout.

- Je suis ravie que celui-ci t’a plus dans ce cas, je t’inviterai à mon prochain combat si tu veux.

Mon prochain combat, sera sans doute moins beau pour moi que le précédent. Après tout, ce sera un Master que je combattrai et non plus de simple initié et une fille qui venait à peine de passer étoile.

- Quel cours as-tu maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas

Mer 14 Déc 2011 - 11:44
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

- Tu passeras initiée quand ils te jugeront apte à l’être, mais ne t’inquiètes pas, cela ne prend pas des années non plus.


Des années? Non je n'avais pas envie d'attendre aussi longtemps pour me montrer capable de quelque chose ici. J'avais envie de savoir, de toucher du doigt l'élément qui m'était destiné.

- Je suis ravie que celui-ci t’a plus dans ce cas, je t’inviterai à mon prochain combat si tu veux.

Prochain combat? Elle avait déjà prévu de remettre ça? Décidément elle aimait vraiment ça, pas que ça ne m'étonne grandement après tout elle était faite pour ça. Son visage était si expressif pendant un combat.

- Si j'ai le temps, je viendrais..

- Quel cours as-tu maintenant ?

Bondissant soudainement après l'avoir entendu me demander quel cours j'avais maintenant, je m'emparais de ma montre pendentif pour m'apercevoir qu'il ne me restait que quelques minutes pour m'y rendre. Paniqué, je levais de grands yeux vers elle.

- Un cours de mathématique et si je ne me dépêche pas je vais être en retard!

Je n'aimais pas ça le retard.
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 14 Déc 2011 - 19:13
avatar
Invité

- Un cours de mathématique et si je ne me dépêche pas je vais être en retard!

Elle se mit à paniquer en voyant l’heure qu’il était déjà, la suivant d’un pas rapide, il ne fallut pas plus de cinq minutes pour que nous arrivions devant la salle de mathématique, ouvrant la porte pour qu’elle y rentre, je regardai le professeur déjà à son bureau. La suivant jusqu’à un banc, je m’assis à côté d’elle en lui disant :

- Il ne fallait pas stresser pour autant, le cours n’a même pas encore commencé.

Lui adressant un petit sourire, je sortis mon plumier ainsi qu’un carnet de mon sac. Même si je n’avais pas math à cette heure-ci personne n’allait me dire quoi que ce soit si j’assiste au cours hein ? Après tout, je n’avais pas grand-chose à faire et le professeur ne pouvait qu’apprécier ma présence non ? Une élève aimant tellement son cours qu’elle y va même quand elle ne l’a pas !

- Shizuru Fujino, vous n’êtes pas sensée être là.

Souriant jaune en tournant la tête, je regardais le professeur qui s’était déplacé jusqu’à mon bureau pour me dire cela. Levant la main pour lui faire signe, je me levais en lui demandant poliment si je pouvais rester, mais sa réponse fut négative et celui-ci me dit sans problème à la porte. Me retrouvant donc dehors, je soupirais lourdement en me demandant ce que j’allais bien pouvoir faire. Regardant l’heure qu’il était je vis que j’avais déjà dix minutes de retard à mon cours de langue … Bon, autant attendre que celui de math soit fini et de continuer ma discussion avec la jeune … comment s’appelait-elle déjà ?

56 minutes plus tard -

A moitié morte sur le mur en face de la porte, les yeux fermés, les bras croisés, cela faisait bientôt une heure que j’attendais que le cours de la jeune fille que j’avais bousculé précédemment se finisse. Entendant la sonnerie, je regardais la porte devant moi s’ouvrir et vu la petite tête blanche en sortir.

- Pas trop ennuyeux j’espère ?
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 15 Déc 2011 - 14:10
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

- Il ne fallait pas stresser pour autant, le cours n’a même pas encore commencé.

Levant les yeux vers elle alors qu'elle venait de s'asseoir à côté de moi, je me demandais si le professeur n'allait pas trouver cela bizarre. Ce n'était ni sa classe, ni son créneau horaire. Pourtant elle commençait à sortir ses affaires et la jugeant assez grande pour que je n’émette aucunes remarques à ce sujet, je lui rendis son sourire puis je me mis à observer avec intérêt le tableau qui était déjà recouvert d'une dizaine de formule. Apparemment les notions d'algèbre que j'avais emmagasinées la veille allaient me servir aujourd'hui. Ouvrant alors mon cahier, je commençais à répondre aux formules quand tout à coup le professeur haussa la voix.

- Shizuru Fujino, vous n’êtes pas sensée être là.

Levant la tête de mon cahier, je regardais Shizuru d'un air déçu alors qu'elle quittait sa place puis la classe. Retournant alors rapidement à mes exercices, je passais l'heure à me demander si j'allais la recroiser une de ces jours. Elle semblait m'apprécier puisqu'elle m'avait suivis jusqu'ici et cela m'intriguait.

//56 minutes plus tard//

Ramassant mes affaires rapidement, je quittais la classe décidée à voir si Shizuru était toujours dans le coin quand sa voix familière m'interpella.

- Pas trop ennuyeux j’espère ?

La cherchant du regard, je finis par la trouver. Elle semblait m'avoir attendu. M'approchant alors d'elle, j'hochais la tête enfonçant mes mains dans mes poches.

- Non j'avais plus ou moins déjà compris ce qu'on a étudié aujourd'hui. C'était plutôt intéressant. Mais tu as attendu pendant une heure ici toute seule ? Tu ne t'es pas ennuyé ?
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 15 Déc 2011 - 15:31
avatar
Invité

- Non j'avais plus ou moins déjà compris ce qu'on a étudié aujourd'hui. C'était plutôt intéressant. Mais tu as attendu pendant une heure ici toute seule ? Tu ne t'es pas ennuyé ?

S’inquiétait-elle pour moi ? Tout le monde sait à quel point j’aime quand on me montre autant de gentillesse, si je pouvais l’appeler ainsi du moins, la regardant en lui faisant un signe positif de la tête, je me décidais à lui répondre de vive voix.

- Oui j’ai attendu, et j’avoue que c’était assez ennuyeux mais je voulais te revoir alors j’ai semblé supportable de t’attendre ici.

Lui adressant un nouveau sourire, je l’invitais à me suivre en lui disant d’un ton amusé :

- Qu’importe le cours que tu as maintenant, allons ailleurs !

Lui attrapant la main, je la tirais avec moi en dehors du bâtiment des salles de cours. Nous retrouvant donc dans la cour sous un temps peu glorieux qu’est celui de l’hiver, je soupirais intérieurement avant de lui demander :

- Finalement, je me demande si ce n’était pas mieux à l’intérieur, où veux-tu aller ?
Revenir en haut Aller en bas

Ven 16 Déc 2011 - 16:46
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

- Oui j’ai attendu, et j’avoue que c’était assez ennuyeux mais je voulais te revoir alors j’ai semblé supportable de t’attendre ici.

Levant les yeux vers elle, je lui rendais déjà son sourire. Encore un? Décidément c'était la journée des sourires aujourd'hui!

-Qu’importe le cours que tu as maintenant, allons ailleurs !

Je n'eut même pas le temps d'ouvrir la bouche de déjà elle m’entraînait avec elle je ne sais où. Mais j'avais encore des matières aujourd'hui et je ne pouvais pas me permettre de les rater. Je n'étais pas du tout du genre à sécher les cours et en même temps je ne pouvais pas lui dire non.

- Shizuru attends..

Ma voix perdit de sa force quand le vent frais de l'extérieur me frappa le visage, m'obligeant à plonger le bout de mon nez sous ma grosse écharpe. Ce qu'il pouvait faire froid aujourd'hui mais je ne pouvais pas me plaindre, l'hiver était ma saison préférée.

- Finalement, je me demande si ce n’était pas mieux à l’intérieur, où veux-tu aller ?

Serrant sans m'en rendre compte la main de Shizuru, je commençais à réfléchir. Je n'étais pas vraiment une as de l'orientation et je ne connaissais pas vraiment les alentours. Mes connaissances s'arrêtaient aux dortoirs et aux bâtiments principaux où j'avais cours. Je n'avais encore jamais mis un pied hors de l'enceinte.

- N'importe où du moment qu'on ne me voit pas ici...

Marmonnant cela à travers mon écharpe, je finis par tirer dessus d'un coup sec, pensant qu'elle ne m'avait peut être pas entendu.

- On va où tu veux, mais loin des bâtiments où je suis censé avoir cours.
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 16 Déc 2011 - 19:10
avatar
Invité

- N'importe où du moment qu'on ne me voit pas ici...

Elle parla dans son écharpe, j’avais compris ce qu’elle voulait dire mais je ne savais pas vraiment où aller non plus, après tout, les salles de cours étaient toutes utilisées et me faire chopper à la cafétéria en train de prendre un thé n’était pas la meilleure idée envisageable si nous ne voulions pas nous faire choper par le premier Master venu.

- On va où tu veux, mais loin des bâtiments où je suis censé avoir cours.

Avait-elle également peur de se faire prendre par un Master ? La sentant serrer ma main, je lui adressais un petit sourire avant de reprendre ma route toujours mains dans mains. La tirant avec moi jusqu’à l’intérieur d’un bâtiment quelconque, je m’étais moi-même de l’avoir emmenée avec moi dans cet endroit où nous n’étions pas spécialement les bienvenues. Mais après tout, ici il faisait chaud et au moins, comme les ¾ des Masters donnaient cours à cette heure-ci ou travaillaient, personnes ne nous remarquera n’est-ce pas ?

- C’est la salle des masters ici, c’est ici que nous passons les grades. Tu devras t’y rendre pour passer au rang d’initié dans peu sans doute.

L’invitant à me suivre une fois de plus, je cherchais une pièce libre dans cet espace qui nous faisait plus penser à un bâtiment dédié à une secte qu’à autre chose. C’était sombre ici après tout, et je ne crois pas qu’il était permis de se rendre ici tout simplement parce que nous avions « froids ».

Ouvrant la première porte accessible, nous arrivions dans une petite pièce dans lequel des sièges étaient dispersés au milieu de la pièce. Il y avait également un petit coin cuisine, le genre d’endroit où tu peux faire ton café quand t’as la flemme d’aller jusqu’à la cafeteria je suppose.

Prenant place sur un siège se trouvant près d’un chauffage, je me frottais les mains l’une contre l’autre. Levant les yeux vers Rin, je lui demandai d’un ton amusé :

- J’espère qu’on ne va pas se faire choper ici, sinon tu avais quoi d’autres comme cours aujourd’hui ?
Revenir en haut Aller en bas

Sam 17 Déc 2011 - 16:20
avatar
Féminin

Messages : 185
Date d'inscription : 01/12/2011
Age : 26

- C’est la salle des masters ici, c’est ici que nous passons les grades. Tu devras t’y rendre pour passer au rang d’initié dans peu sans doute.

Observant la pièce avec grand intérêt, je levais subitement les yeux vers elle. Venait-elle de parler des Masters? Nous nous trouvions donc dans leur salle réservée. N'était-ce pas défendu? Secouant la tête de droite à gauche je vérifiais qu'on était bien seule, pas rassurée pour un sous quand elle m’entraîna dans une pièce juste en face de celle où nous étions. S'installant alors sur un siège, je l'observais. Elle semblait tellement à l'aise et moi si peureuse face à elle.

- J’espère qu’on ne va pas se faire choper ici, sinon tu avais quoi d’autres comme cours aujourd’hui ?

Prenant place face à elle, je gardais toujours un oeil sur la porte alors que je lui répondais finalement.

- Français et histoire.. Je ne sais d'ailleurs pas comment je vais justifier mon absence. C'est la première fois que je fais ça tu sais..

Tripotant mes mains mal à l'aise, je me cachais derrière mon écharpe, me réchauffant les mains près du radiateurs tout en évitant le regard de Shizuru.
Voir le profil de l'utilisateur




.
.
.
.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 17 Déc 2011 - 18:44
avatar
Invité

- Français et histoire.. Je ne sais d'ailleurs pas comment je vais justifier mon absence. C'est la première fois que je fais ça tu sais..

En l’entendant parler ainsi, imaginer mon amusement, j’étais du genre à manquer tout mes cours à cause de leurs ennuies, et celle-ci me disait ouvertement qu’elle avait peur de ne pas y assister. Evidemment, je n’allais pas éclater de rire devant elle, cela serait mal poli, n’est-ce pas ?

- Tu ne devrais pas t’inquiéter pour si peu, ni songer à fournir un mot d’absence ou autre. Les cours ne sont pas ce qu’il y a de plus important dans cette école selon moi, si nous sommes ici c’est principalement pour combler notre vide.

Je me souvenais d’avoir tenu les même propos à une autre personne, cependant je ne me souvenais ni de qui était-ce et ni de quand était-ce. Je n’avais pas une mémoire de poisson mais quand les gens ne m’intéressaient pas, je n’avais pas besoin de retenir des détails à leurs propos. Cela paraissait logique selon moi, à vous d’en décidez si c’est le cas ou non.

- De plus, si tu attrapes du retard en francais ou en histoire, je pourrai t’aider si tu le désires.

Lui adressant un petit sourire, je me posais un peu plus dans mon fauteuil en soupirant. Penchant la tête en arrière en soupirant légèrement, je m’étirais légèrement avant de me redresser et de demander :

- Parle moi de toi, je ne connais que ton nom jusqu’à présent. Quel âge as-tu ? Tu es nouvelle, donc je n’ai pas à te demander depuis combien de temps tu es ici. Mais jusqu’à présent, comment trouves-tu cet endroit ?
Revenir en haut Aller en bas

 

La joie des couloirs et des rencontres douloureuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Salles de cours. :: Salle de Langues.
Aller à la page : 1, 2  Suivant