Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ce n'est que le commencement [PV Gabriel]
Sam 25 Fév 2012 - 18:43
avatar
Invité



Il se tenait toujours en face d’elle, un peu pensif en se demandant ce qu’il pourrait bien avaler. Il regardait le ciel qui s’assombrissait doucement mais surement. Puis il revint à lui quand elle lui demanda si il y avait des horaires à respecter. Ce à quoi il répondit :

-Je sais pas trop, c’est possible, mais après je pense que quand on est majeur on peut trainer un peu plus longtemps !

Puis elle avait ajouté qu’elle aussi elle aimerait oublier ce qu’il s’était passé, mais que ce serait tout de même mieux si ils s’en souvenaient pour l’avenir. Il acquiesça en souriant paisiblement, même si il préférait oublier ses crises, ne plus en faire. Mais maintenant Yumi savait comment calmer Gabriel, et ça le rassurait. Mais il s’en voulait d’avoir perdu son sang froid devant elle, d’avoir changé de personnalité d’un seul coup et d’avoir failli tuer quelqu’un devant elle. Mais maintenant, c’était fini. Il n’y pensait déjà plus. Il la regardait sourire, il la trouvait magnifique quand elle avait cette expression sur le visage. Et ça le rassurait de voir que depuis leur première rencontre, elle allait mieux et qu’elle n’avait pas eu peur de lui quand il avait failli tuer son agresseur. Sa réaction était bien loin de celle de Lana, elle n’avait pas paniqué, du moins pas autant, puis elle n’avait pas fui en se suicidant. Et pourtant, dans les deux cas, il avait fait ça pour protéger celle qu’il aimait. Puis il entendit qu’elle lui demandait des explications sur les pouvoirs parce qu’elle ne savait rien dessus. Il lui dit en se grattant derrière la tête et en regardant le ciel :

-Et bien… je sais même plus si le Master qui est venu nous chercher nous a dit quelque chose à ce sujet. J’étais hyper crispé dans l’avion pendant des heures, alors j’ai plus essayé de me calmer plutôt que d’écouter ce que disait le Master.

Ça le faisait rire de s’imaginer agrippé aux accoudoirs de son siège dans l’avion sans pouvoir bouger. Il souriait en y repensant puis il attrapa doucement la main de Yumi en lui disant calmement :

-On y va ?

Revenir en haut Aller en bas

Sam 25 Fév 2012 - 23:21
avatar
Invité

Il répondit à ses questions. Il commença par les horaires.

-Je sais pas trop, c’est possible, mais après je pense que quand on est majeur on peut trainer un peu plus longtemps !

Il ne savait alors pas grand chose. Mais bon elle s'en fichait. Elle voulait être avec lui et c'était tout ce qu'elle voulait pour le moment. Pour la deuxième partie de ses interrogations, il se gratta la tête, tentant de lui expliquer également.

-Et bien… je sais même plus si le Master qui est venu nous chercher nous a dit quelque chose à ce sujet. J’étais hyper crispé dans l’avion pendant des heures, alors j’ai plus essayé de me calmer plutôt que d’écouter ce que disait le Master.

Elle apprenait alors dans une phrase que le Master était resté avec lui, mais quand plus il était étranger. En réalité, ils ne se connaissaient que très peu. Le centre devait avoir un pouvoir pour que les personnes puissent parler dans la même langue sans problème.
Elle sourit tout de même à son histoire, pensant aussi au fait qu'il puisse être autant rêveur qu'il avait pu ignorer un discours. Il la sortit de ses rapides rêveries, en prenant avec douceur sa main. Il dit alors.

-On y va ?

Elle lui sourit, et le suivit alors. Ils prirent le chemin du retour pour l'institut. Elle commenta alors son épisode de l'avion.

" Je ne savais pas que tu étais étranger. "

Dit-elle, douce.

" Moi le master m'a simplement posé ici, sans rien m'expliquer, c'est bizarre non? Tu as de la chance je trouve, moi j'ai été livré à moi même. "

Dit-elle, expliquant cela tout simplement. La nuit était tombée et elle était bien plus rassurée d'être à ses côtés, ayant quand même peur désormais de se faire agresser. Elle lui souriait, heureuse qu'il l'ait choisit elle. Elle savourait ce tout nouveau bonheur, à son bras, heureuse.
Revenir en haut Aller en bas

Ven 16 Mar 2012 - 22:43
avatar
Invité



Ça lui faisait du bien d’être dehors sans pour autant être seul. Il souriait, toujours en tenant la main de Yumi assez doucement. Elle aussi semblait heureuse. Il voulait rester avec elle pendant un bon moment, tout en étant conscient que, plus il restait, plus il aurait de mal à la quitter. Mais il évitait d’y penser trop, préférant profiter de ce moment qu’il passait seul avec elle. Tout simplement parce qu’elle se montrait douce, qu’elle l’avait sauvé et qu’il l’aimait. Il regardait le ciel qui commençait à dévoiler la Lune et ses multiples étoiles qui étaient semées dans cette étendue obscure de sorte à former de belles constellations. Puis quand il entendit Yumi lui dire qu’elle ne savait pas qu’il était étranger, il la regardait avec un sourire serein. C’était vrai qu’ici tout le monde se comprenait, alors dans la plupart des cas il était difficile de deviner les origines d’une personne. A cette question, il répondit :

-Oui je suis Anglais et c’est une des rares fois où je sors de mon pays natal, la seule autre fois c’était un voyage scolaire fait en France.

Il lui souriait, tout en écoutant ce qu’elle lui disait. Apparemment le Master l’avait juste amenée ici sans rien lui expliquer, ce qu’il trouva injuste. Ce serait beaucoup mieux quand même si tout le monde pouvait arriver ici tout en sachant ce qui allait leur arriver. Il lui dit alors doucement !

-On a pas dû être accompagnés par la même personne alors. Après je crois que mon frère en sait plus que moi donc je pourrais toujours lui demander si tu veux.

Il regardait de nouveau le ciel, maintenant envahi de milliards de petites étincelles blanches et fixes contrastant fortement avec le ciel bleu nuit grâce à leur lumière. il inspira une grande bouffée d’air frais avant de demander à Yumi :

-Tu veux manger quelque chose ? Jai un peu d’argent sur moi, mais je pense pas assez pour payer un resto… Au pire on peut bien se faires des sandwichs, il doit bien y avoir une épicerie ouverte à cette heure-ci.

Il regardait Yumi, toujours avec le même regard, le même sourire, les mêmes sentiments.

Revenir en haut Aller en bas

Sam 17 Mar 2012 - 19:40
avatar
Invité

Ils marchaient sereinement, l'un à côté de l'autre, main dans la main... Elle ne se doutait nullement de à quoi il pouvait songer. Suite à l'étonnement de la jeune fille sur sa nationalité de base, il ponctua l'interrogation avec une réponse concrète.

-Oui je suis Anglais et c’est une des rares fois où je sors de mon pays natal, la seule autre fois c’était un voyage scolaire fait en France.

Elle lui sourit, compréhensive. Ils souriaient beaucoup l'un à l'autre, normal ils étaient heureux. Il prit alors la parole après cela, quand elle continua en disant qu'elle n'avait pas été correctement accompagnée.

-On a pas dû être accompagnés par la même personne alors. Après je crois que mon frère en sait plus que moi donc je pourrais toujours lui demander si tu veux.

Elle n'était absolument pas contre cette idée. Par la même occasion elle apprit alors qu'il avait un frère. Elle ne releva pas, comptant l'interrogé bien plus tard sur son frère. Elle l'entendit respirer un grand coup, avant de continuer son dialogue.

-Tu veux manger quelque chose ? Jai un peu d’argent sur moi, mais je pense pas assez pour payer un resto… Au pire on peut bien se faires des sandwichs, il doit bien y avoir une épicerie ouverte à cette heure-ci.

Elle lui sourit alors, même merveilleusement plus, ayant une idée en tête.

" Je peux même te faire à manger! On fait des courses, je vais dans la cuisine de l'institut et je te concocte un repas. Et si tu doutes sur mes capacités, j'ai vécut 3 ans toute seule et je ne me laissais pas mourir de fin! "

Affirma-t-elle, heureuse et enjouée. Ils atteignirent une petit rue commerçante où il y avait une épicerie, cela tombait bien.

" Alors, pour ou contre? "

Demanda-t-elle, désignant la petite enseigne en douceur.
Revenir en haut Aller en bas

Dim 18 Mar 2012 - 21:49
avatar
Invité



Ce sourire ne voulait décidemment pas partir de son visage, ce qui était compréhensible. Si il était heureux, pourquoi se priverait-il de ce sourire serein ? Mais par contre, il commençait à avoir sérieusement faim. Si bien qu’il entendit son ventre gronder, en espérant que Yumi ne l’ait pas entendu. Il avait eu le réflexe de tousser au même moment, comme à chaque fois qu’il avait faim. Tout simplement parce qu’il n’aimait pas ce bruit. Même si il était naturel, ça le dérangeait quand il venait de lui. Le simple fait d’avoir évoqué le mot ‘‘sandwich’’ lui donnait faim, encore plus que sans l’avoir dit. Et d’ailleurs, il ne s’était pas du tout attendu à la réponse que Yumi lui avait annoncée. Elle lui avait proposé de lui faire le repas, ce qui le fit sourire. Et comme elle le craignait peut-être, il ne doutait pas de ses capacités, il avait confiance en elle. Le temps de réfléchir à sa réponse, ils arrivèrent tous les deux devant une épicerie. C’est à ce moment-là qu’elle lui demanda si il était d’accord. Il lui répondit en souriant :

-Non, je ne veux pas que tu me fasses à manger. Je préfèrerais qu’on fasse à manger tous les deux ! et si tu doutes de mes capacités, je cuisine depuis que j’ai douze ans à peu près, donc j’ai quand même dix bonnes années d’entrainement derrière moi !

Il souriait, fier de lui. Depuis le temps, aussi, c’était devenu un vrai cordon bleu, la cuisine faisait partie de ses passions. Pour lui c’était comme la musique : créer quelque chose qui peut faire plaisir, soit à lui, soit aux autres. Il n’y avait pas pensé, mais il aurait pu déjà demander à Yumi si il pouvait lui préparer le repas, mais elle l’avait demandé avant, alors ils allaient le faire ensemble si elle était d’accord. Il entrait dans l’épicerie en souriant, content de lui avoir proposé de faire à manger avec elle. Il lui demanda avec un grand sourire :

-Tu veux manger quoi ? Prend tout ce que tu veux tant qu’il n’y a pas d’orange dedans, c’est bon. On arrivera bien à faire quelque chose de super !

Il avait terminé sa phrase avec un air convaincu, il était sûr d’y arriver. Puis comme elle aussi avait de l’expérience, peut-être moins que lui, mais assez, il était certain d’arriver à faire quelque chose de super.

Revenir en haut Aller en bas

 

Ce n'est que le commencement [PV Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2