Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Et l'orage tonne... {Jester-chou ♥
##   Dim 26 Aoû 2012 - 13:28
Anonymous
Invité

HRP: Pardonnée ! ♥️ Happy (je suis pas un exemple non plus en ce qui concerne le timing pour poster ._.)
---------------------------------------------

- Tiens donc, ça sent le vécu ça...

Haha, ce petit... Ce grand plutôt, parce que par rapport à moi... C'est un géant, aurait le même humour vaseux que moi ?! Non mais je m'explique, pour me comprendre, moi et mes blagues... Faut déjà en tenir une sacrée couche! Ce pe- grand Anthony... sous ses airs sérieux et intelligents serait-il... Ouais non, je vais m'arrêter là. Sachant qu'il peut lire si il veut dans mes pensées, quand il veut... Je vais m'abstenir, j'ai aucune envie de subir son couru divin! Je suis pas encore suicidaire!
Je répondis d'un air, non pas vraiment complice mais plutôt du genre: "on a fait un sale coup ensemble, mouahaha" à son clin d’œil.

- N'empêche Anthony, tu dois parfois vraiment te marrer en captant les pensées des gens... Surtout ceux qui pensent tout et n'importe quoi en même temps. Et après tu dois avoir un mal de crâne pas possible... Un air compatissant et désolé s’afficha sur mon visage.
Genre moi, pensais-je, j’hésitais à lui donner l'un des mes nombreux cachés contre les migraines, en disant sa... Oui, je l'avoue, je suis une véritable pharmacie ambulante! "Pas cher, pas cher..."

J'étais content que le petit passage sur "Jack, Rose et Vanessa" le fasse rire, je n'étais donc pas un incapable! Ouaiiiis... Bref. Je crois, et je suis même sûr, que je n'avais jamais eu autant d’étirement facial de ma vie jusqu’à ce que je le rencontre... Mon dieu, je vais avoir des rides prématurées à cause de lui!... Des rides prématurées... J'ai vraiment dit ça... Je crois que je vais aller creuser un trou. (And I like that ! ;))

-Alors je suis la plus grand lâche que la Terre ai connu...

- T'inquiète. Je le suis aussi. On l'est tous un peu.

Je ne sais pas d’où lui venait cette maturité... Peut-être de son âge? Pourtant il n'était pas âgé... Je crois... En fait, je connais pas son âge... Ce serait trop mal polie de lui demander ?... Bon, je tente le coup, au pire si il ne veut pas me le dire, tant pis, j'aurai essayé. Je pris ma voix la plus précieuse et la plus fluette tout en battant des cils. Je ne m'en savais même pas capable jusqu'alors.

-Anthonyyyyyyy, je viens de réaliser que je ne savais même pas ton âge, est- ce que tu aurais l’extrême boooonté de me le dire, s'il te plait?

Je ne voulais peut-être pas encore me l'avouer tout à fait, mais il aurait pu être pour moi le père que je n'ai jamais eu...

Plus on avancé vers l'appartement d'Aaron, plus mon cœur ce serait... Avec un peu de chance, je vais faire une implosion des ventricules avant d'y arrivé. j'avais, non pas peur, mais cette boule au ventre, quand on va rejoindre une personne que l'on a pas vu depuis longtemps, qui nous à marqué.

- Tu sais, si tu as peur d'y aller, on peut laisser tomber.

J'hésitais à répondre.

Ce type est pas fiable.

Je n'y croyais pas, ces simples mots étaient venus à bout de ma détermination que je pensais inébranlable... Ces mots m'avaient convaincu d'articuler:
"-Ok, on laisser tomber." D'un ton sec et froid.

Si mon cœur avait pu se déchirer dans une effroyable agonie il l'aurait fait, son visage me revint en tête puis son sourire, encore une fois je fuyais, mais c'était ce qu'il y avait de mieux pour moi, je devais m'en persuader, après tout si Anthony le dit... Je peux le croire, je pense que je peux lui faire confiance. Ma vue s'embua... Non mais c'est quoi mon problème?! Levant la tête au ciel pour ravaler mes larmes je dis à Anthony:

- On fait quoi maintenant ? ♥️ Tentais-je de dire en rigolant, sans lui faire percevoir ma voix chevrotante... Un idiot fini, voila ce que j'étais.
##   Dim 26 Aoû 2012 - 22:08
Anonymous
Invité

C'est quoi ces tergiversions à propos du fait que je sois p'tit ou grand ? Y a des gens qui ont vraiment rien d'autre à foutre, dans leur for intérieur... Non, non, vraiment, je plaisante pas. C'est tous des malades, les gens, de toute manière. J'ai perdu foi en l'humanité ces derniers temps, c'est assez incroyable, d'ailleurs. C'est de leur faute ! Ils pensent que de la merde !

- N'empêche Anthony, tu dois parfois vraiment te marrer en captant les pensées des gens... Surtout ceux qui pensent tout et n'importe quoi en même temps. Et après tu dois avoir un mal de crâne pas possible... Genre moi.

Je levai un sourcil, et esquissai un sourire. Ouais, bon, il avait pas tellement tort. Les gens qui pensent trop, c'est pas vraiment que c'est chiant, maiiis... Presque. 'Fin, ça fout mal au crâne. Et encore, lui, il est gentil, niveau fluctuation de pensées ! J'en connais, c'est la dérive des continents dès qu'ils doivent réfléchir au moindre truc, et t'as l'impression qu'ils vont finir par se froisser un neurone... Du coup, ça fait un peu peur, quand tu les vois en train de se taper un monologue intérieur complètement merdique, inutile, et, en plus de ça, qui dépasse totalement leur capacité moyenne à penser chaque jour. Woah, la phrase longue.

- T'inquiète pas, j'te dis ! C'est marrant... parfois.

Restons évasif. Très évasif, ok ? Il a pas besoin de savoir que je manque de me griller trois neurones à chaque fois que j'entends des couillons complètement bourrés s'auto-congratuler dans leur tête en hurlant... Oui, on peut hurler dans sa tête, je vous jure. Vous n'avez jamais connu de jours où vous faites soudain tomber votre portable de pas plus de trois mois par terre – enfin, pour être franc, c'était plutôt après avoir glissé sur une plaque de verglas, l'avoir envoyé valser en se cassant la gueule, tandis que lui-même finissait sous l'eau contre un rocher – d'avoir cette espèce de cri de douleur et de désespoir intérieur, du style « NOOOOOOOOOOOOONNNNN » ? (HRP : Ceci est autobiographique...) Bah moi si. Donc, je peux vous le dire : oui, on peut crier dans sa tête, voilà.
Puis, sans trop comprendre comment, la question qui tue :

-Anthonyyyyyyy, je viens de réaliser que je ne savais même pas ton âge, est- ce que tu aurais l’extrême boooonté de me le dire, s'il te plait?

Lui jetant un regard en biais, avant de détourner la tête dans un « humpf », je lâchai :

- Vingt-quatre. 'Fin... Vingt-cinq cette année.

Moi, vieux ? AHAHAHAHA, je vous emmerde. Je suis au moins aussi susceptible que l'autre connard sur le sujet. Autre connard qui, par ailleurs, va avoir vingt-quatre ans cette année. Eh ouais. Il se fait vieux, le pauvre. Ahahah. Je veux voir sa tête quand il trouvera ses premières rides. Juste pour bieeeen me foutre de sa gueule ! Bon, après, c'est clair que je les aurais avant lui les rides, maiiiis... J'y peux rien si il a parfois l'air d'un lycéen ! Ou d'un mec de vingt ans ! C'eeeest... Parce qu'il est p'tit, voilà ! Ce mec est un minimoy ! Genre... Même Jester est plus grand que lui, et je suis sûûûr qu'il est trop plus jeune !

- Et, euh, toi, au fait ? T'as quel âge ? répliquais-je, retenant une grimace.

Alors que nous nous rapprochions de l'appartement de l'imbécile, l'autre imbécile – ainsi renommé à cause de ses pensées qui me donnaient de plus en plus envie de lui en coller une bien gentille – sembla définitivement renoncer à y aller. Je poussai alors un soupir long et bien désespéré.

- On fait quoi maintenant ?

Je lui collai finalement une mini claque – oh ! Rien de bien méchant – derrière la tête, et lui lançai un regard équivoque.

- Maintenant, on fait rien du tout. J'ai pas dit ça pour que t'abandonne, mais pour que tu réfléchisse à ce que tu pourras bien dire quand tu l'auras en face de toi, répondis-je d'une voix un peu accusatrice.

Je fis une pause, et continuai d'un ton néanmoins plus doux :

- Aaron est bête, et si on lui dit pas les choses clairement, ou il se défile, ou il comprend que dalle. Donc si tu débarques en faisant « Salut, je voulais te voir, et comme je passais dans le coin, que j'ai croisé un type qui te connaissait et qu'il a lu dans mes pensées pour savoir ce que je voulais, bah il m'a emmené ici ! Surpriiiise ! » il risque de pas comprendre la véritable raison de ta venue. Même si tu veux « juste » le voir.

Je haussai les épaules en constatant que je venais pas réellement de le rassurer, et farfouillai dans ma poche à la recherche d'une cigarette, avant d'en prendre une et de l'allumer.

- Je continue à penser que si tu penses que c'est pas le bon moment, ne te force pas à y aller. Faut être serein, surtout avec ce genre de personnes. Sinon tu vas t'embrouiller et dire des conneries. Bref, désolé de me mêler de ce qui ne me regarde pas.

Pourquoi je me retrouve à faire conseiller matrimonial, moi, déjà ?
##   Mar 28 Aoû 2012 - 21:02
Anonymous
Invité

- T'inquiète pas, j'te dis ! C'est marrant... parfois.

Ouais, parfois, le pauvre... J'espère pas avoir a subir ce qu'il doit vivre jour et nuit un jour...
- Tu veux un aspirine ?...

What the fuck ?.... Mais mon dieu qu'est ce qui me prend de lui demander si il en veut un finalement ?! Aller Jester on se ressaisi! Ne te fais pas plus idiot que tu ne l'es déjà!

Bref, venait le moment de la question tant redouter! "quel âge tu as ?" Quand j'entendis sa réponse j’écarquillais mes yeux tel un merlan entrain de frire

- Tu... Enfin... je pensais que tu avais presque le même âge que moi... Wouah, je suis gêné moi maintenant... Après une petite pause je rajouter: -Et pour te répondre j'ai eu dix neuf cette année... Je suis... "Une petite fille toute juvénile, avec l’ardeur qu'il convient d'avoir." dis-je dans un battement de cils avant de pouffer de rire, plus pour cacher ma honte qu'autre chose.

- On fait quoi maintenant ?
A peine avais-je poser cette question innocente qu'une frappe "amical" vînt de je ne sais ou...

-Hé! Mais aïe ! Je suis sensible Anthony! Dis je en me frottant l'arrière du crâne.

Au début il avait un ton un peu accusateur, un ton de réprimande, enfin je comprends... Je comprenais ce qu'il voulait dire. Je dois dire que sa petite imitation de "moi" était pas mal du tout...

- Anthony en général, tu vois, je suis quelqu'un de plutôt réfléchi, même si sa se voit pas tous les jours, je suis plutôt du genre: Réfléchir avant d'agir. Pas du genre à foncé tête la première dans le danger ou dans l'aventure. Mais là je sais pas ce qui m'a pris... Moi qui suis en général réserve et tout ce que tu veux qui se rapproche du mot: Timide.
J'ai perdu la tête. Et je laisse tomber, je sais pas ce qu'il m'a pris, tu m'as ouvert les yeux... Merci Anthony-Chou ♥


Ma tête balança de gauche à droit avant d' heurter l'épaule d'Anthony.

- Fuuu, commence à cailler non?


-------------------------

Hrp: Désolée pour la médiocrité du poste T___T Je me rattraperais ! ><
##   Jeu 30 Aoû 2012 - 21:59
Anonymous
Invité

HRP : Mais t'inquiète ♥


- Tu veux un aspirine ?...

Je me mis à le fixer comme si il était le dernier des demeurés, avant de retenir un éclat de rire.

- Merci, c'est gentil, mais je dois refuser sur ce coup là. Et puis, j'ai pas si mal à la tête que ça, c'est juste... Juste... (Je fis mine de réfléchir quelques secondes) De temps à autres ? Et puis encore, j'arrive à peu près à isoler tes pensées. Je suis pas branché dessus non-stop – ce qui est, c'est clair, déjà moins crevant. Enfin, merci de t'inquiéter, mais c'est pas la peine !

Puis, alors que je lui annonçais mon âge, je grimaçai soudainement devant sa réaction. Bah quoi ? Oui, je suis vieux, voilà. Comme ça, on est fixés. J'y peux rien, le temps, j'ai pas encore réussi à l'arrêter, vous voyez ? C'est clair que ce serait bien. Mais bon. Je suis pas aidé, aussi. Déjà que j'ai l'air d'un géant quand on me fout à côté de quelqu'un d'une taille plus ou moins normale – bah ouais... Je fais plus d'un mètre quatre vingt-cinq, après réflexion... – alors si en plus je fais chais pas combien d'années de plus que lui... C'est clair que là...

- Tu... Enfin... je pensais que tu avais presque le même âge que moi... Wouah, je suis gêné moi maintenant... Et pour te répondre j'ai eu dix neuf cette année... Je suis... "Une petite fille toute juvénile, avec l’ardeur qu'il convient d'avoir."

Dix-neuf ? Dix-neuf ans ?! Mais bordel ! Moi aussi je veux avoir cinq ans de moins ! C'est vraiment pas juste. En plus, ça se voit qu'il est tout jeune, son visage ! Je suis vraiment dégoûté !
Pour la peine, je gonflai légèrement mes joues, comme un enfant boudeur :

- Rah la chance, quoi.

J'en profitai pour lui mettre une claque à l'arrière de la tête.

-Hé! Mais aïe ! Je suis sensible Anthony! 

- Ouuups, désolé, ma main a bougé toute seule ! m'excusais-je faussement, un air absolument innocent de peint sur une bouille que j'essayais de rendre convaincante. Je te jure, parfois, elle a des élans, comme ça, je peux rien faire pour la retenir, c'est plus fort que moi !

Je le laissai ensuite discourir pendant un moment sur le fait que j'avais réussi à lui ouvrir les yeux. Je fronçai néanmoins les sourcils, peu désireux d'entendre des choses aussi stupides. Parce qu'il parle cinq minutes avec quelqu'un qu'il ne connaît ni d'Ève ni d'Adam, il décidait de changer complètement sa perception sur certains points ? Après, c'était stupide, mais pas impossible. Et pas forcément mauvais. Aussi ne dis-je rien, me contentant de hausser maladroitement les épaules, ma cigarette toujours coincée au coin de mes lèvres. Je tirai un coup dessus, avant de laisser s'échapper la fumée du côté opposé à mon compagnon d'infortune – question de politesse.

- Fuuu, commence à cailler non? 

Je hochai la tête.

- Ouais, c'est vrai.

Je tournai ensuite la tête vers le plus jeune, et lâchai, après avoir jeté un instant un regard derrière nous, où l'on pouvait voir les lumières des bâtiments :

- On retourne vers l'institut ? Ou tu veux faire un tour en ville ?
##   
Contenu sponsorisé

 

Et l'orage tonne... {Jester-chou ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : Précédent  1, 2