Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Le temps des aveux (PV Mitsuki)
##   Mar 5 Mai 2015 - 13:41

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ca ressemblait étroitement à un piège mais dans l'intérêt de tous. Evidemment, comme il se l'attendait, Mitsuki accepta le défis. Bien sûr, elle était déçue de devoir être patiente. Mais peu importe, l'essentiel pour Ys n'était pas de savoir si cette idée la ferait sauter au plafond, ce n'était pas sa priorité.

La pauvre jeune fille semblait de plus en plus perturbée et ses joues brûlées. Est ce mal de jouer ainsi? De profiter de sa carrure? Peut être, allez savoir... mais le téléporteur ne pouvait contenir ce plaisir à la voir ainsi, à tirailler son corps, son esprit. De toute manière, on ne pouvait pas se mentir, il y avait autre de chose, une chose dévoilée récemment, sans ça, aucune gêne n'existerait. Ainsi leur relation serait elle tendue? Pour toujours?
Le jeune homme obtenu une réponse rapidement, quand, dans son geste maladroit, Mitsu recula de lui. Doucement, en découvrant cette attitude, le sourire d'Ys s’effaça pour un visage neutre. Ca pouvait paraitre étrange, mais à cet instant, le jeune homme fut blessé. Elle fuyait comme s'il avait la peste aux trousses. De tout temps, il avait eu du mal à obtenir la confiance des gens, en même temps, rien de cela ne l'inquiétait, il se moquait bien des autres. Mais là , pourtant cette attitude n'était rien , juste un détail qui laissa un goût amère.
De son regard perçant, il fixa cette dernière soufflait par regret ce jeu tordu.
Une pointe de satisfaction remplaça rapidement la déception. Le plus important, c'était qu'elle accepte, le reste n'est que futilité, il suffit de s'en persuader pour oublier...
Elle assura être une fille volontaire et patiente, ce qui esquiva un petit sourire au garçon. Malgré la petite scène de combat titillant au coin de son oeil, rien ne pouvait attirer l'attention de l'élève. Tout son être était à la portée de cette personne face à lui, se consolant de ne pas être prisonnière d'un mauvais jeu. Elle lui tendit la main en guise de pacte. Un manque de confiance? Quoi d'autre?

Malgré sa difficulté à respirer ou prononcer quelques mots, tout au long de son acharnement, Y l'observait, sans ciller. Sa fierté écrasait toute autre réaction. Finalement, il lui suffisait de faire un pas en avant pour serrer cette poigne de main.


"Tu as ma parole!"

Et aussitôt le pacte scellé, le garçon recula, rendant sa liberté qu'elle avait cherchée à gagner, et détourna son attention de son amie , comme s'il n'existait aucune importance, pour découvrir enfin ce petit combat. C'était ridicule, mais tellement amusant! C'était mieux que d'avoir un chat à la maison. Et puis ce spectacle permettait de passer à autre chose.
Pour briser cet étrange malaise, Ys reprit d'une voix plus enjouée, passant du coq à l'âne sans aucune difficulté, comme si cela paraissait normal.


"Tu voudras bien, dès que t'as du temps bien sûr, m'en offrir un?"

Ys ne se rendait pas compte de l'honneur que lui fesait Mitsu en l'invitant à entrer ici. Il était loin de penser que ses meilleurs amis n'avaient jamais eu la chance de découvrir ces prouesses. Peut être était il égoïste à cet instant, mais il profitait de ce moment, le savourant,  comme découvrant une nouvelle facette de son amie. Et pourquoi pas obtenir un petit robot?! Dans un sens, ce serait une partie d'elle qu'il pourra garder près de lui, retrouver à tout moment , à toute heure. Puisque que désormais, il le savait, c'était tout ce qu'il obtiendrait.

"Et je sais que j'en reviendrais pas... j'ai encore la preuve sous les yeux."

Ys fit allusion aux capacités de son amie et qu'il ne doutait pas de sa patience à tout réussir, il avait la preuve tout autour de lui. Et il le fit comprendre en fesant tourner son doigt autour de lui. Puis, il cessa pour sortir une cigarette. Ah les mauvais pêchés! Au moins, on a le choix de goûter aux interdits. La portant à ses lèvres, ses mains rangées dans ses poches, il reprit aussi bon acteur qu'il soit:

"Ah et au fait, si tu réussi à me faire taire, t'auras même droit à un bonus!"

De ses yeux malicieux, du genre "nananére", il laissa planer le doute juste assez pour etouffer un rire en voyant la tête de son amie. C'était comme narguer un enfant, c'était assez marrant d'ailleurs. Et puis, un peu de plaisanterie, il y en avait besoin, là.
Ah et oui, surtout, tirailler encore un peu, juste assez, pour forcer le cours des choses.


##   Mar 5 Mai 2015 - 15:23

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2300
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Je pense... Je pense... Je pense que je pense trop, et qu'il aurait fallu que j'aille faire une sieste pour me remettre un peu toutes les idées en place. Dormir, c'est un peu comme redémarrer son ordinateur. On fait un reboot, en somme.
Nan mais parce que là, ce n'était plus supportable. J'avais complètement oublié tout ce qu'Ys venait de dire quand j'ai entendu le mot "Baiser". D'où sort ce mot, hein ? Hahaha. J'en sais rien. J'en sais rien et me demandez pas ! Sérieux, ça me soûle, pourquoi je suis chiante avec moi-même comme ça ?! Je m'auto-soûle en fait, voilà. Ben c'est bien nul.
Alors oui, oui, j'avais entendu ce mot-là à la place du mot "bonus". Ce qui fait que la phrase, à mes oreilles, a résonné ainsi : "Ah et au fait, si tu réussi à me faire taire, t'auras même droit à un baiser!". C'est bizarre, oui, je suis déjà au courant. Et c'est très... Comment dire ? J'faisais ça avec mes copains au lycée, quand ils voulaient pas se taire en fait. Un bisou et c'est bon, il arrête de parler, et t'es tranquille. Bon, généralement, quand j'en arrivais là, je les larguais quelques jours plus tard. OUI, je sais, on n'a jamais rompu avec moi, c'est toujours moi qui l'ait fait. Et puis quoi ? Je vois pas trop ce que je pourrais ajouter, hein, d'abord.
Bon, allez, reprend-toi en main ma Mitsu. T'es vraiment naze là, tu m'agaces vraiment en fait. Tu m'expliques pourquoi t'es gênée depuis... Allez, une heure ? Nan mais sans déconner, c'est naze.
J'ai donc réagi. Je me suis avancée, et j'ai choppé la cigarette qu'Ys avait mis dans sa bouche.

-Attention ! Interdiction de fumer ici !

J'ai fait mine de la jeter par terre pour la piétiner, avant de lui tirer la langue. Nan mais je passe d'une émotion à l'autre, c'est hallucinant. Je vais prendre rendez-vous chez le psy, histoire de comprendre ce qui m'arrive hein.
Je cachai sa cigarette dans mon dos.

-Ce sera quoi le bonus ? Je veux savoir moi, maintenant. Et qu'est-ce que tu entends par "si je réussis à te faire taire" ?

Je jetai un coup d'oeil à mes robots, et d'un regard, je reprenais toute l'énergie que j'avais implantée en eux pour les activer. Je souris doucement avant de reporter mon regard vers Ys.

-Je vais te faire un robot. Par contre, je suis désolée, mais comme j'arrive pas à faire des trucs de fou non plus, il ne marchera qu'à condition que tu l'animes avec ton énergie.

Je levai un doigt entre lui et moi, comme une mise en garde.

-Le truc, c'est que justement, faudra qu'il te reconnaisse quand tu l'animeras. Si je le crée en me servant de ma propre énergie, il reconnaîtra la tienne comme étrangère et intruse et... Bon, je préfère pas imaginer ce que fera ton petit robot. Mais du coup, ce sera nul.

Je tendis ma main, paume vers le plafond.

-Alors j'ai besoin d'un cristal avec ton énergie. Sinon, j'pourrais pas vérifier que le robot fonctionne avant de te le donner... Et puis, comme je suis ta prof, il est de mon devoir de t'enseigner à créer des cristaux parfaits ! Comme ça, tu seras le meilleur de tous les apprentis Tonnerre !
m'exclamai-je avec un petit air mutin, fière de moi.

Un ange passa, et je rajoutai :

-Par contre, quelle est ma récompense si je te fais un robot ? Parce que tu me donnes du travail du coup, entre réparer les robots de Maman et t'en faire un pour toi...




##   Mar 5 Mai 2015 - 18:30

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Tiens? Pendant l'espace d'une seconde, Ys eut l'impression que Mitsu était ailleurs... comme d'habitude! Non, mauvaise langue!
Non mais sérieusement, elle avait eu un regard dans le vide... ou alors c'était lui qui avait mal observé. Ys la fixa silencieusement se demandant bien ce qui pouvait se passer derrière cette petite tête. Enfin, du moins, elle avait fini par réagir, c'es déjà ça, signe qu'elle est toujours vivante.
Quoique à choisir entre son absence et sa réaction, Ys aurait préfèrait qu'elle reste sur son nuage. Cette dernière avait bondi soudainement pour s'emparer de sa cigarette, fesant mine de l'écraser au sol, tout en brisant cette distance. Quoi? Elle se venge parce qu'il l'a nargué? Une vengeance de fille ça! Il la reconnaissait bien là.
Aussitôt, Ys s'emporta et lança:


"Ooooh!! Mais tu fais quoi là?! J'allais pas l'allumer ici! Non mais tu t'es ralliée à Joyce ou quoi?!"

Non mais sans déconner déjà avec l'autre folle, il devait se planquer comme un gosse pour ne pas être remarqué par sa mère, mais voilà que maintenant , c'était Mitsuki qui s'y mettait. C'est sûr, elles ont comploté ces deux là! Frustré, Ys croisa des bras tout en la regardant de haut... en fait, il n'était pas vraiment intimidant là... il ressemblait plus à un gamin qui boude.

"Je te dirai rien sur le bonus! Et je me tairais quand tu me prouveras de quoi tu es capable avec tes deux robots! "

Puisqu'elle venait de commettre un crime, n'ayant plus rien à perdre, le garçon reprit de plus bel avec son air arrogant et malicieux. Oeil pour oeil, dent pour dent. Malgré son emportement du fumeur pas content, il remarqua que son bras n'avait pas glissé le long du corps, ce qui signifiait que Mitsu était sur ses gardes, une main dans le dos.

"Tu pensais quand même pas que j'allais me mettre à genoux, reconnaissant à vie et devenir un élève model? Tout ça parce que t'allais réparer tes robots?! Peut être dans tes rêves ptite tête!"

Lui tirant la langue tout comme elle lui avait fait, cette ambiance avait tendance à prendre des virages sans répits. Ils n'étaient pas Tonnerre pour rien. Encore heureux qu'il n'y avait pas des éclairs qui jaillissaient dans tous les sens. Au moins, ils avaient pu se détendre et il n'y avait plus aucune couleur rouge sur des joues.
Puis, après un court silence, Mitsuki lui adressa un sourire une fois son regard reporté sur lui. Son énergie? Un cristal? Ah ouiii! Il s'en souvenait! Mitsu lui avait filé un , Hideko également! C'était donc avec ça qu'elle activait ses robots. Ys afficha une mine de surprise.


"Ah ouais comme un code?! Mais c'est trop cool ça!!"

Ca c'était vraiment la classe! Le robot qui agit seulement et uniquement pour soit. Oui, Mitsu était vraiment douée. Fallait y penser à celle ci.
A la fois étonné et toujours admiratif de son travail, Ys revint de ses pensées quand la demoiselle fit allusion à son devoir de maître et de ce que cela engendrer. Ys suivit des yeux cette main tendue, la  elle ensuite fixa, arquant un sourcil, désabusé par ses paroles.


"Non mais attends, bien sûr que je serai le meilleur, y a pas photo! Et puis je serai meilleur que mon maître... fais gaffes à tes fesses car le jour où je deviendrais Master, tu payeras pour avoir été chiante!"

D'un sourire coquin, Ys s'amusa à bouger ses sourcils de haut en bas rapidement, vraiment de quoi l'énerver un peu plus. Jouer avec les nerfs des gens, y a rien de plus drôle! Oh et puis elle n'avait pas qu'à lui volait sa cigarette, il aurait passer ses nerfs dessus et éviter de l'embêter autant.
Mais puisqu'il insista sur ce futur glorieux, il joignait ses deux mains et se concentrait pour créer enfin son premier cristal.... Une lumière dorée jaillit de ses  paumes, pas très intense, mais suffisante pour éclairer son visage et cette veine sur le front. (Oui, il était très très concentré). Pour finalement... ne rien produire! La lueur s'évanouit dans l'air et le jeune homme se retrouva dans une situation ridicule. Un silence en disait long à la suite de cet échec, et subtilement Ys se redressa et s'empressa de prendre la parole avant que son sensei ne le fasse:


"Ok j'étais pas en forme! Je reviens d'un long voyage alors c'est normal! J'ai besoin de repos! .... "

Se rendant compte qu'il s'enterrait plus qu'autre chose, il reprit d'une petite voix:

"Mitsu?....te moques pas, hein?!"

On aurait dit que les rôles s'inversaient. Voilà qu'il lui fesait les yeux doux pour qu'elle ait une bonne âme. En même temps, Mitsu... cette fille... amie avec Joyce... ne peut que se moquait de lui.... Alors doutant bien de sa réaction,Alors, parce que jouer aux idiots c'était ce qu'il savait faire de mieux, Ys posa sa main dans celle de son amie capturant cette dernière, puis tendit immédiatement son autre main et d'une voix ferme reprit:

"Rends moi ma clope maintenant! Sinon je te saute dessus!!"

De ses yeux provocateurs, Ys fit un pas en avant pour mettre en exécution sa menace. Oui, il avait remarqué qu'il n'y aucune trace de tabac au sol ce qui signifiait qu'une chose: Mitsu se moque tout autant de lui. Bien sûr tout ça n'était qu'un jeu, et surtout, c'était pour faire diversion après cette horrible échec. La diversion, après tout, il était doué pour ça, Et là , peut être que cette qualité particulière allait lui éviter d'être humilier. Oui, les rôles s'inversent!
Puis tout en continuant d'avancer vers son amie, la forçant à reculer, telle une danse, il répondit à sa demande avec un léger sourire amusé.


"Ta récompense? Mais c'est moi ta récompense évidemment! Tu sais combien de gens tueraient pour être à ta place?"

Quoi? Il exagère? Bon peut être un peu... ceci dit cela deviendra authentique lorsque leur groupe sera célèbre et que des milliers de fans se jetteront à ses pieds.


##   Mer 6 Mai 2015 - 10:46

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2300
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Ok, je n'avais pas cru une seconde qu'il croirait à ma blague du "j'écrase ta cigarette alors qu'elle est encore entière". Ca se fait pas, et même si Ys a l'air plutôt riche, ce n'est pas une raison pour lui bouffer ses cigarettes dans le vent : ça coûte cher ! Je le sais parce que moi-même, pendant un temps, j'avais fumé, histoire de me la raconter un peu -et surtout parce que je ne traînais qu'avec des mecs. Ca fait tout de suite plus stylé, la veste en cuir, le pantalon moulant, le débardeur blanc et la cigarette au bec, avec, bien évidemment, la présence d'une moto et d'un motard derrière lequel on est assise. Ca, c'était les belles années, avant que je me rende compte que j'avais pas que des bonnes fréquentations, et que les conneries, c'était fini. Haha...
Je souris face à la répartie d'Ys. Ca faisait du bien de ne plus être gênée pour un rien. Même si, reconnaissons-le, je ne comprenais pas pourquoi j'avais été gênée.
Face à ma demande, Ys tenta de faire un cristal. Je sentis son énergie se concentrer dans sa main qui s'était mise à rayonner de mille feux. Et puis... Et puis, son énergie s'était évaporé. Si y avait eu une onomatopée à placer là-dessus, ça aurait été un truc genre "pouf !". Et puis bah... Rien. Haha. C'est dommage.
Un large sourire étira mes lèvres face au ridicule de la situation. Ys s'embrouilla rapidement dans ses mots, et je réprimai d'une traite mon sourire moqueur alors qu'il me faisait les yeux doux. Non... Non, Mitsu', rigole pas, c'est pas drôle.
Un léger rire m'échappa, rire qui se stoppa quand il me menaça de me sauter dessus. Attendez... What ?!

-Je m'en fiche, j'ai même pas peur !

Je me reculai de plusieurs pas, jusqu'à être... Contre le mur. Bonne stratégie Mitsu'. Très bonne stratégie ! Là, c'est sûr, tu vas gagner !

-Ton cristal contre ta cigarette !
tentai-je vainement. Tant que tu m'auras pas fait de cristal, j'aurais du mal à croire que tu vas devenir plus fort que moi ! L'élève ne dépasse pas toujours le maître, tu sais.

Ouais, ouais, je sais, je tente des trucs un peu bête. Déjà qu'à la base, le cristal c'est la condition pour avoir un robot... Donc s'il m'en sort pas, son robot aura du mal à s'activer ! Ou alors, je l'activerai avec mon énergie, mais celle d'Ys sera reconnue comme étrangère et ennemie... Boh, tant pis si son robot lui saute à la gorge !

-Et puis c'est nul comme récompense ! Je m'attendais à vachement mieux !

Je me collai contre le mur. Téléportation ? Oh, oui, j'en étais capable, mais allez savoir pourquoi, je n'y avais franchement pas pensé là, tout de suite, sur le coup.
Je faisais nerveusement tourner la cigarette d'Ys entre mes doigts.

-Tu sais, je pense que tu ne devrais pas me sauter dessus, dans un mauvais mouvement je pourrais risquer de casser ta cigarette en deux...

Je gardai la cigarette dans une main et levai l'autre en face de moi, pointant mon index en l'air.

-J'ai une nouvelle condition ! Tu me dis pour le bonus, je te rends ta cigarette.


En fait, ça allait vraiment finir par devenir n'importe quoi tout ça. En gros, je récapitule... S'il je lui rends sa cigarette, il devra : me dire ce qu'est le bonus ; me faire un cristal et... Peut-être même me donner une meilleur récompense que... Lui-même ? J'avais déjà oublié ça.




##   Mer 6 Mai 2015 - 19:35

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2236
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

"Quoi?"

L'air perplexe, Ys fixa son amie qui proposa un cristal contre sa cigarette. Encore un cristal? Non mais elle manigance un truc là! Du genre: elle veut pleins de cristaux pour pouvoir capturer son énergie et le retrouver quand bon lui semble. C'est sur que là, il ne pourrait jamais s'enfuir de Terrae, ou se la couler douce dans un bar avec Allen. Ou alors, Mitsu ne sait même plus ce qu'elle raconte et se trouve piégée..... Du Mitsu quoi! On va pas chercher à comprendre hein?! è_e
Ceci dit, cette question de cristal évanouie rapidement quand Ys tira de grands yeux. Comment ça elle est nulle sa récompense? Argh! Ca brise le coeur d'entendre ça! Mitsu est cruelle!


"Je t'ai surtout offert trop de cadeaux, maintenant t'es une enfant pourrie gâtée!"

Souffla t il. C'est sur que d'entendre "t'es pas un cadeau" en quelque sorte, le garçon prenait un coup dans son égaux. Enfin... elle sait pas ce qu'elle perd. Enfin si en fait!
Mais voilà que la situation prit un autre détour. Mitsuki se retrouvait bloquée par le mur, coincée et dut faire face au jeune homme. Et puisque c'était dans son caractère, elle ne se dégonfla pas. De son petit doigt dressé entre eux, elle posa de nouvelles conditions. Et évidement, pour éviter toute complication, annonça que de lui sauter dessus était une mauvaise idée car la cigarette pourrait se casser.
Non mais sérieux! Elle aurait pu se téléporter et s'enfuir au lieu de dire des bêtises. Posant sa main contre le mur à côté du visage de la jeune fille, Ys laissa échapper un sourire avant de laisser sa tête en avant, regard au sol. Et dans un soupir de désespoir, il laissa échapper une information qui aurait pu être logique:


"Mitsu... j'ai un paquet et de ce fait, d'autres cigarettes.... Mais par principe, pour un fumeur, si tu l'as brise, c'est moi qui te brise!"

Gardant cette même position, cette fille avait le don d'aspirer toute votre énergie et votre logique simplement avec des bêtises.... Bon au moins, il s’ennuie pas et puis elle est plutôt marrante. Bon allez, il devait réagir et ne restait éternellement ainsi. Surtout qu'il ne voulait pas lui dire pour le bonus , c'était aussi une surprise. Du coup, le contexte était plutôt bien choisi. Puisqu'elle ne se servait pas de ses pouvoirs, toujours prise au piège, l'avantage était donc pour lui. Se concentrant, cette fois différemment, le jeun homme sentit une étrange sensation. Comme si une vague d'énergie se recentrait en un seul point. Ce n'était pas désagréable ou épuisant, juste ... bizarre. Une sensation de vide et grésillements à la fois.
Bref, cet effort lui permit de sortir un cristal. Il était pas bien grand, certes, mais il ressemblait à une étoile à plusieurs branches, et d'une couleur cuivré. Ys prit la main de Mitsu, celle avec laquelle elle avait dressé son doigt, pour y mettre dans sa paume son cristal. Il referma alors son poing, et fixa cette dernière dans les yeux.
Oui, il n'en dit rien, juste un regard neutre et profond, mais il était très fier de lui. Intérieurement, c'était la samba!


"Voilà pour le robot mademoiselle! Et puisque qu’apparemment tu cherche à négocier avec moi, je vais te prouver que je suis pas un enfant de coeur et j'obtiens toujours ce que je veux!"

IOui, Mitsu était en mauvaise posture et il n'allait pas hésiter pour jouer avec. Il n'en dirait rien de ce bonus. Non et non! Sinon quelle motivation aurait elle? Il en fallait plus pour qu'elle reussit à réparer ces robots. Alors non, c'est bouche cousue. Et c'est clair que pour récupérer sa cigarette, il allait s'y prendre autrement. Le principe pour un fumeur: on ne vole pas une clope désirée! Et puis y'en a assez avec Joyce! F**k!
Et là tous les coups sont permis... enfin presque tous....
D'une main il redressa le visage de son amie en tenant son menton, délicatement, rien de brutal. D'ailleurs tous ses faits et gestes allaient être doux, voire même, sensuels. Captivant son regard violet, sans jamais ciller, il approcha doucement son visage du sien, et c'est avec une voix chaleureuse qui prit la parole.


"Au fait , je t'ai pas dis mais... ça ne me déplaisait pas de te voir comme ça... tout à l'heure... avec ce rouge sur tes joues...."

D'un fin sourire, ses lèvres étaient proches des siennes, mais le garçon ne quittait toujours pas son regard. Ses doigts quittérent son menton pour venirent placer une méche rebelle derrière son oreille. Ys pouvait sentir son souffle sur son visage, son parfum... et toujours avec ce regard pétillant, il continua:

"Tu respires trop vite.... Mitsu...."

Oui, l'art de plaire, ça aussi, il était bon. Il s'en était souvent servit. Quoi? Y a pas de mal à se servir de son charme. Et doué il ne lâcha pas prise.
Ses yeux roulèrent sur son cou pour venir y loger son visage comme s'il allait pour poser des baisers brûlants sur sa douce peau. Seulement, alors qu'il fit croire l’impensable, son autre main qui était restée libre de ses mouvements, glissa discrétement derrière Mitsu pour lui voler soudainement sa cigarette.
Et c'est dans un recul soudain, qu'Ys brondit sa victoire sous les yeux de sa victime, l'air triomphant.


"Haha!!! Je ne t'avais pas dis que l'élève finit toujours par dépasser le maître?! Mouahaha! Je suis un dieu!"

Oui, oui, il ose... un sans coeur? N'avait il pas lui apprécier cet instant? Ou est ce simplement qu'un jeu? Il se posa pas vraiment la question mais bien sûr, qu'il ne regretta pas ce moment. Mais le plus important, il avait récupérer son bien sans avoir à se plier aux exigences de mademoiselle. Oui, il est sans limite ce drogué!

"Alàlà!Si je pouvais, je m'épouserai moi même tellement je suis un boss! Bon ma petite Mitsu..."Plaçant sa cigarette sur son oreille, le sourire aux lèvres:"Puisque qu'apparement ma présence ne te semble pas être une récompense, tu es d'accord pour que je m'en aille?!"

Quoi? Je vous l'avais pas dis qu'il en avait pris un coup dans son égaux. Oh et puis c'était aussi pour la taquiner un peu plus encore. Fallait bien rattraper ce temps perdu en Alaska.
Poing sur la taille, il lança de nouveau, fixant bien la réaction de Mitsu tant cela l'amuser.


"Et puis t'as du travail là! Alors à ta place je ne te perdrais pas de temps! Et moi j'ai des partitions qui m'attendent alors... bye bye baby!"

Comme si il avait dit cela en chantant, il lui fit un clin d'oeil et "pouf"! il disparut soudainement. C'était du rapide oui, mais c'était aussi pour éviter de se ramasser un vase en pleine tronche!

Il apparut ensuite au milieu de sa chambre. Bon dans le silence de cette pièce, il se disait qu'il avait peut être poussé le bouchon un peu trop loin et que sa vengeance risquerait de faire mal. Mais au moins, il alluma sa cigarette, cette cigarette, pauvre cigarette prisonnière d'une folle. Et puis elle avait eu son cristal alors ils étaient quittes... en quelque sorte. Bref, il devait néanmoins se changer les idées , surtout après cette journée des plus étranges et pesantes en émotions. Et quoi de mieux qu'une bonne douche? Et toujours en fumant! Quoi? T'es rockeur dans l'âme ou tu l'es pas!


##   Jeu 7 Mai 2015 - 11:05

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2300
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Gnagnagna. Genre l'histoire du paquet, ça va hein. Je sais bien qu'il a un paquet, mais c'est lui qui est venu me voir pour récupérer sa cigarette d'abord ! Alors moi, je tente le tout pour le tout pour obtenir ce que je veux ! Même si, apparemment, c'est paaas trop ça, haha.
Je sursautai quand il abattit sa main juste à côté de mon visage. Ce garçon est d'une violence ! Il pourra se plaindre que je le maltraite, tiens. Franchement, là, le maître est beaucoup plus maltraitée que l'élève ! J'exige d'être protégée contre toute forme de violence physique !
Je sentis son énergie s'animer une nouvelle fois, et bientôt, Ys glissa dans ma main un cristal. Il referma mes doigts dessus avec douceur, et je me sentis une nouvelle fois rougir. Mais il lui prenait quoi là, sérieux ?! C'est quoi ces gestes ?! Et ce regard ?! Y a quelque chose qui cloche, j'vous le dis moi !
Sa menace me fit frissonner, et j'eus beau esquisser un mouvement de recul, je n'aurais pas pu être davantage collée au mur que je ne l'étais déjà.
Il posa ses doigts sur mon menton, m'obligeant à relever la tête. Ouais, bon, ok, faudrait peut-être que je réagisse un jour. PEUT-ÊTRE. Je respire plus là.
Ys ancra son regard dans le mien. Sa voix était... un peu bizarre en fait. Il laisse traîner les sons... C'est trop bizarre. Il replaça une de mes mèches de cheveux. Dîtes voir... C'est moi ou... Ou ses lèvres elles sont... Elles sont proches là, pas vrai ? Nan ? Nan mais parce que sans déconner, j'ai chaud moi. Qu'est-ce qu'il fout nom de dieu ?!
Il me souffla que je respirais trop vite. Noooon sans blague ?! Je fermai les yeux, comme si ça allait m'aider à me réveiller. Mais oui, voilà ! C'est un rêve ! C'est purement et simplement un rêve ! Je vais pas tarder à me réveiller, et tout sera terminé. Il se rapproche dangereusement de mon cou là. Danger, Mitsu. Alerte. Je me sens toute flageolante. Si seulement il pouvait...
What ?!
J'écarquillai les yeux, encore plus rouge qu'une écrevisse, observant le malin s'éloigner de moi avec sa cigarette entre les doigts. Ses cris de gloire excitèrent mon coeur qui battait déjà à cent à l'heure. Nan mais sérieux ! Il s'est moqué de moi !
Il enchaîna alors rapidement plusieurs compliments -à son effigie, bien sûr- et disparut ensuite. Il disparut. Dis-pa-ru. Envolé.
Mais il se moque de moi ?!

-Ys, espèce d'idiot !


Lentement, j'ouvris les doigts de ma main, découvrant le cristal qu'il m'avait laissé. Une drôle de sensation s'empara de moi, et je me laissai tomber sur ma chaise de bureau. Il... N'avait fait que jouer avec mes émotions, aujourd'hui, en fait. Je ne m'étais jamais sentie autant... Changeante. J'étais pas Tonnerre pour rien, hein. Entre l'émotion suite à l'aveu de retrouvailles de mes parents, la curiosité croissante pour sa vie privée, curiosité qui s'était changée en désir imperturbable de l'aider, ma gêne face à son... Aveu ? En était-ce vraiment un ? Au final, avec ce qu'il venait de faire, j'en doutais. Je commençais à avoir du mal à le comprendre.
Finalement, je me levai de ma chaise, déposant le cristal d'Ys sur mon bureau. Je commencerais par réparer les robots de Maman et seulement ensuite je m'occuperais du robot de Ys. Je quittai mon atelier et partis prendre une bonne douche - Dieu que ça faisait du bien !
Une fois propre, je m'attardai un bon moment devant le miroir de la salle de bain. Je crois qu'il était temps pour moi de me couper les cheveux ; ça commençait à devenir n'importe quoi. Une lueur dans mon regard attira mon attention, jusqu'à ce que je me décide finalement à penser à autre chose.
J'étais déjà loin dans mes pensées quand je commençai à préparer mon dîner, et maladroite comme je peux l'être, je ne manquai pas de me couper le doigt en coupant les tomates. Bien joué Mitsu'. T'avais pas déjà dit, dans un épisode précédent, que les tomates et toi, c'était fini ?! Hum.
Lorsque j'allais me coucher ce soir, ma nuit fut agitée de nombreux rêves, et c'est l'esprit embrumé que je me réveillais le lendemain, totalement à l'ouest...




##   
Contenu sponsorisé

 

Le temps des aveux (PV Mitsuki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3