Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
In the warmth of embrace (Aoi ♥)
##   Mar 23 Fév 2016 - 1:16

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Messages : 1298
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Il n'insiste pas, ne dit rien, ou du moins pas grand-chose. Il a l'air très calme, mesuré, comme toujours. Comme toujours, même lorsqu'il est en colère. J'ai un frisson, je souris malgré tout, je ris. Je ris mais je n'en ai pas toujours le coeur, mais il est là, je ne veux pas tout gâcher, pas encore une fois, je veux juste qu'on puisse se retrouver, qu'on puisse se retrouver. J'ai peur que le moindre de mes faux pas m'amène à faire des choses que je regretterais encore, que nous regretterions, encore aller à reculons alors qu'on peut enfin avancer à nouveau, ensemble.

On s'installe, je me laisse entraîner. Je tangue un peu, m'écrase maladroitement sur les coussins du canapé. Je laisse tomber l'idée de prendre ma tasse et m'appuie contre le dossier, dans le fond, comme si j'allais m'y fondre. Peut-être que si j'insistais un peu je me transformerais en coussin, moi aussi.

Finalement, je me penche en avant et prends ma tasse, m'appuie un peu sur son bras sans boire. Il reprend la parole en glissant sa main dans la mienne, celle qui ne tient pas ma tasse. Honnêtement, je ne sais pas quoi répondre. Je me contente de regarder dans le vide quelques secondes, sans trop savoir quoi penser. Comment l'interpréter. Je relève les yeux, finalement. Son ton est sérieux, je me demande s'il parle de nous maintenant, si on sera vraiment capables d'agir comme avant. Si on peut se faire confiance à nouveau. Si on peut… juste continuer à avancer, tous les deux.

— Je ne sais pas, je souffle.

Je resserre ma prise sur sa main, juste un peu, et fais de même sur le récipient. J'essaie de ne rien renverser.

— J'aimerais bien ?

C'est une question, je crois. Certainement parce que je suis tellement indécise. Incapable de réellement lui faire de promesses. Mais au fond, c'est vrai que j'aimerais bien. Qu'on puisse construire quelque chose. Vivre ensemble un jour, pourquoi pas. Envisager plus, plus loin.

Doucement, je dépose un baiser sur sa joue et me recule pour boire une gorgée de thé. Pour la contenance, vous savez...

— Tout dépend de ce que tu as envie de faire, rajouté-je. Et de ce que tu es prêt à faire...

Parce qu'on n'a pas les mêmes aspirations, les mêmes attentes, les mêmes peurs. Mais j'espère qu'on pourrait réaliser quelque chose, que ça n'est pas juste des mots vains. Quelque chose en quoi j'ai besoin de croire, malgré mon regard fuyant et mon nez plongé dans ma tasse. Puis, je ne parle pas que de moi. Qu'est-ce que je serais prête à faire, qu'est-ce que j'aurais envie de faire ? De construire ?

Cette fois, je repose mon thé puis me passe une main sur le visage - je sens la différence de texture infime entre la partie brûlée et la partie saine, étire un sourire vague, cynique, mais un peu fatigué.

— Désolée, je dis n'importe quoi. Je crois que je suis vraiment morte.



Je vole en #F54759
##   Mer 24 Fév 2016 - 19:41

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1260
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je frémis, sent sa main serrer la mienne un peu plus. Je la sens hésitante, encore. Mais en même temps elle aimerait aussi. C'est ce qu'elle dit et je veux y croire. Autant pour maintenant que pour après. J'ai envie qu'on continue d'avancer, ensemble. Voir où ça nous mènera.

Je souris doucement et me recule dans le fauteuil un peu. Ce que j'ai envie de faire. Entre ce que j'ai envie, ce qui arrivera, tout ça, il faut que je fasse le tri. Je sais qu'on est quand même très différents tous les deux. Pafois j'ai peur qu'on le soit un peu trop. Et la voir se passer une main sur le visage comme ça...

Je frissonne, retiens un mouvement vers elle. Si je la touche, est-ce que je sentirai la différence ? Je pense que oui. Je n'ai pas envie d'y songer, de le vérifier. Quand je l'ai embrassé tout à l'heure j'ai passé ma main à cet endroit. Le regret est mauvais, il peut tout ronger comme une rouille insidieuse jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. Rien que la tristesse et le remords. Je lâche sa main doucement.

— C'est rien.

Je soupire, regarde ma tasse à peine entamée. Comment trouver les mots ?

— Ce que j'ai envie… Est-ce que c'est possible ? Enfin je veux dire- J'aimerai qu'on soit vraiment ensemble, se retrouver un peu comme avant. Je sais que ce sera pas tout de suite mais c'est pas grave. Et puis, un jour peut-être qu'on pourra avoir une seule chambre pour tous les deux.

Je me mordille la lèvre, détourne les yeux. Je vais trop vite je crois. Je ne veux pas lui faire peur. Pourtant j'ai aussi envie de partager mes envie, mes espoirs avec elle. Je voudrais que ma greffe ne soit pas vide de sens, aussi vide que l'était mes mots. Je pose ma main sur mon ventre brièvement. Je ne l'ai pas réactivée depuis l'autre soir. Pas que j'en ai peur mais je ne suis pas certain d'être encore prêt à tester ça.

J'aurais besoin de quelqu'un à qui en parler, avec qui m'entraîner. Je n'ai pas honte de ma volonté de protéger mais je me rend compte que c'est quelque chose de très intime, très personnel. C'est lié à mes désirs et mes pulsions les plus profondes. Je me rend compte que je ne me connaissais pas cet instinct, ce besoin de protéger et de défendre les autres autant que moi. J'imagine que pour elle ce n'était pas si étonnant.

— Pardon je divague. Je crois que je suis fatigué aussi.


##   Ven 18 Mar 2016 - 19:25

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Messages : 1298
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Il lâche ma main, on se regarde un instant avant qu'il ne détourne les yeux. C'est vague, je me mordille la lèvre sans trop savoir quoi répondre. Il dit que c'est rien, mais au fond je sais que c'est pas le cas. Ça le touche, lui aussi ; ce n'est pas parce qu'il ne dit rien qu'il ne ressent rien, pas vrai ? Il faut que je garde ça à l'esprit, parfois, souvent. Alors qu'il réfléchit, qu'il semble chercher ses mots, je me surprends à penser que j'aimerais bien qu'il dise quelque chose, cette fois. Quelque chose de concret, de vrai, pour qu'on puisse avancer, pour que je n'ai pas peur de me dire "j'ai envie de construire quelque chose avec toi".

La chaleur me monte aux joues et, sans trop y penser, je pose mes mains sur mes joues d'un air pensif. Mes coudes sont appuyés sur mes cuisses, et je réfléchis dans cette position, les yeux détournés, en tentant de me contenir. Contenir quoi, au juste ? J'ai pas de réponse à ça, je crois. Juste la réponse "j'aimerais bien aussi, oui". Mais ça il le sait, pas vrai ? Il a vraiment besoin que je le lui dise à voix haute ? Ahh...

D'abord sans rien dire, je m'approche et pose ma joue contre son bras. Sourire léger.

— C'est pas des divagations. Mais ce serait bien. J'aimerais aussi, plus tard.

Quand tout ira à nouveau mieux, qu'on se sera retrouvés, qu'on pourra de nouveau se parler comme avant, que j'arrêterai d'être blessée pour n'importe quoi... Peut-être qu'on y arrivera, oui.

J'effleure sa cuisse doucement, embrasse sa joue.

— Si tu veux on peut aller dormir. Je crois qu'on arrivera mieux à discuter quand je n'aurai plus l'impression que ma tête est à côté de mon corps.

Rire léger, doux. C'est vrai, quoi, j'ai l'impression d'avoir un décalage d'au moins trois centimètres entre ce que j'ai l'impression de faire et ce que je fais vraiment, en tendant le bras, ou en me penchant, ou peu importe. J'me suis à moitié écrasée contre lui quand je l'ai embrassé tout à l'heure...

Ce faisant, j'attrape ma tasse pour la terminer et me lève - il me faut une à deux secondes pour trouver mon équilibre, avant que je n'attrape la tasse et la théière pour les emmener vers la cuisine. Si je reste comme ça sur le canapé, c'est sûr, je m'endors là.



Je vole en #F54759
##   Mar 3 Mai 2016 - 21:54

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1260
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Elle semble réfléchir à ce que je dis. Sa posture est songeuse, accoudée sur ses genoux, le visage entre les mains. Elle ne me regarde pas mais je crois que ça va rester une constante encore un moment. Enfin ça m'embête un peu d'en revenir là mais au fond c'est pas trop grave. Je préfère qu'elle ne me regarde pas trop si ça l'aide à se sentir mieux avec moi.

Je me mordille doucement la lèvre, frémit. Ses lèvres sont douces sur ma joue et je glisse une main dans ses cheveux furtivement. J'aime bien être contre elle comme ça et puis de savoir que ça va mieux… Je me sens plus léger comme ça. Mais pourquoi elle se lève là ? J'étais bien comme ça moi. Je fais la moue avant de la suivre vers la cuisine.

— Ca veut dire que tu me laisses dormir avec toi ? Je risque pas de me faire jeter du lit demain matin ?

Je rigole doucement. En vrai je sais qu'elle me ferait jamais ça mais ça m'est déjà arrivé. On picole, on dit des trucs, on en fait. Puis le lendemain matin, gueule de bois, trou noir, on se souvient plus qui est le mec dans le lit et on le fout dehors. Enfin elle a pas tant bu que ça quand même donc pas trop de risque normalement.

J'attends qu'elle pose les tasses et la théière sur la table et vient l'enlacer, mon menton posé sur son épaule. J'ai très envie de dormir avec elle ce soir ouais. Ce serait un bon début en tout cas.

— On pourra reparler un peu de tout ça demain ?

Enfin à condition que la sobriété la mette de bonne humeur ? Elle a peut-être cours demain si ça se trouve j'ai pas demandé. Enfin je doute qu'elle aurait bu si c'était le cas mais on sait jamais. Je prend sa main et l'entraîne doucement vers sa chambre. Demain tout ira mieux.


##   Dim 29 Mai 2016 - 18:47

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Messages : 1298
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Sa main passe dans mes cheveux et je soupire doucement, les yeux fermés. C'est mieux quand on est réconciliés et qu'on se reparle, hein ? J'aimerais pouvoir dire qu'on peut laisser tout ça derrière nous définitivement, mais je crois qu'aucun de nous deux n'y croirait vraiment. Finalement, je me lève pour débarrasser. Un sourire amusé se glisse sur mes lèvres tandis que ses mots se frayent un chemin jusqu'à mes quelques neurones actifs.

— Normalement pas... Sauf si tu en as envie, je le taquine à propos du fait de le jeter du lit.

Il s'approche et me prend dans ses bras lorsque j'ai fini de m'occuper de la vaisselle. Un frisson me parcourt et je ferme les yeux un instant en m'appuyant sur lui, appréciant la chaleur que dégage son corps et ses bras qui m'enserrent. Il y a quelques semaines encore je pensais que ce serait fini, définitivement... Mais il est là, à nouveau, et je ne sais pas si j'ai raison d'en être heureuse. Pour le moment, je n'ai pas envie d'y penser...

— Oui, demain, je souffle.

Huo s'écarte et prend ma main pour me tirer vers la chambre. Quelque part, ça me semble tout naturel, comme une caresse. Alors je le suis et me change à lenteur escargot, avant de me glisser sous les draps à ses côtés. Je cherche le contact, blottie contre lui, dans une position pas vraiment confortable mais c'est pas ce qui m'importe maintenant. Mes yeux se ferment.

— Laisse-moi juste rester comme ça quelques minutes, je souffle. Je te laisse dormir après...

Il y a du silence, de l'apaisement... Je relève la tête pour embrasser ses lèvres, appuyée sur un coude, avant de me rallonger. Avec la chaleur des draps et de son corps, le silence et le noir, je ne tarde pas à papillonner.

— Je suis heureuse, je crois…

Un soupir m'échappe encore et je me tourne légèrement pour avoir un bout de coussin. Demain, j'aurai probablement de nouveau piqué toute la couette, comme d'habitude. Je souris. Bientôt, je m'endors.



Je vole en #F54759
##   Sam 4 Juin 2016 - 16:26

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
Huo Zhang
Messages : 1260
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris en coin, un peu amusé. Elle veut bien alors. Je lui tire la langue pour me moquer un peu en profitant qu'elle est occupée avec la vaisselle et qu'elle ne me voit pas. C'est que j'ai une réputation à tenir !

Ca me fait tellement de bien de l'enlacer, de savoir que ça ira. Tout ne va pas être comme avant mais qu'importe, on avancera doucement. Demain oui. Je l'entraîne vers la chambre et tout a l'air normal. J'ai juste la chaleur de sa main dans la mienne.

La position dans le lit n'est pas si confortable mais ça me va comme ça. Avec elle blottie dans mes bras et le silence. C'est reposant et j'en ai besoin. Elle ferme les yeux et je souris en coin, passe ma main sur sa joue.

— Tu peux rester autant que tu veux, je réponds sur le même ton.

Ses lèvres sur les miennes, légères. Moi aussi je ne vais pas tarder à m'endormir. La soirée a été longue et riche en émotions. Heureuse… Je frémis. Entendre ça me fait l'effet d'un shoot d'endorphine. Moi aussi je crois que je suis heureux. J'ai besoin de rien d'autre pour l'être. Elle se tourne un peu, surement pour être plus confortable. Je papillonne un peu, baille doucement et me serre un peu contre son dos.

Parfois il suffit de pas grand chose entre la joie et le malaise, la colère et la sécurité. Juste quelques mots. Se comprendre passe par là aussi. Demain j'essaierai de m'en souvenir, d'être sincère et honnête. Si on avance comme ça peut-être qu'un jour on réussira à aller quelque part.


##   
Contenu sponsorisé

 

In the warmth of embrace (Aoi ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Logements Masters. :: Maisonnette d'Aoi et Huo.
Aller à la page : Précédent  1, 2