Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce]
##   Jeu 28 Juin - 16:41

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Une petite journée comme une autre sommes toutes, une journée qui vous donne envie de sortir et de prendre un thé glacé au bar du coin en prenant le soleil.. Voilà la journée que je vivais, il faisait beau et chaud et je comptais bien profiter de tout ça pour passer un excellent après-midi.
Cela faisait un moment que j'étais à Terrae et il est vrai qu'au départ je pensais pouvoir échapper un peu à ma vie en venant et essayer de changer de comportement, surtout vis-à-vis de mon meilleur ami. J'étais plein de bonnes intentions mais il me restait encore beaucoup de chemin à faire. Il est vrai que je m'étais fait des amis déjà, du moins un peu, j'avais beau être là depuis quelques mois il était bien plus dur de trouver de vrais amis que je ne l'aurais pensé mais je ne baissais pas les bras ni ne perdait espoir !

Je me décidais donc à enfiler un short, un t-shirt et en avant pour une petite balade dans Terrae !
J'étais de bonne humeur ce jour-là, un temps pareil on en profite à fond ! Je me demandais par où passer et là où je pourrais bien me poser, je réfléchis 5 minutes avant de me dire que le parc était une très bonne idée, on y trouve une bonne ambiance, les gens y sont souriants et avec un soleil pareil quoi de mieux pour une petite sieste !
Un grand sourire aux lèvres je m'empressais de me diriger vers ce même parc. Les mains dans les poches, regardant un peu aux alentours je voyais beaucoup de gens autour de moi dans le même état d'esprit, c'est fou comme le temps peut influencer notre humeur. C'est là que je vis non loin un endroit où l'on vendait du café et toutes sortes de boissons, ni une ni deux je m'y rendais afin d'étancher ma soif, on ne dit pas non à un chaï. Je demandais donc la boisson au vendeur et lui tendis la monnaie. Etant non loin du parc je m'accoudais contre un muret et regarda aux alentours profitant du magnifique ciel bleu et de la verdure ainsi que sirotant mon chaï délicatement.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas respiré ainsi et ça ne pouvait aller qu'en s'améliorant..
##   Jeu 28 Juin - 16:56

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

PUTAIN DE JOURNÉE DE MERDE!

Pardon, on reprend, faut pas être vulgaire.

SALETÉ DE JOURNÉE POURRIE!

Voilà. Là, c'est mieux.
Bon, je vous la fait courte. J'avais commencé ma journée en découvrant que je n'étais pas prise dans l'école de mes rêves pour la simple et bonne raison que "mon profil ne correspond pas aux exigences de l'établissement". Bref, je devrai bosser en cours à distance pendant deux ans ce qui n'était, en soi, pas le top.
Ensuite, j'avais enchaîner sur une répèt avec le groupe et honnêtement, je commençais sérieusement à regretter de ne pas avoir étrangler Ys pour avoir eu l'idée de prendre une novice comme batteuse. Comprenez moi, elle était pas mauvaise mais pour moi qui suis d'une patience d'ange, c'était tout, sauf du rapide. Pour finir, ma bécane était tombée en rade et j'avais beau cherché, impossible de savoir ce qu'il se passait. Ou plutôt, impossible de la réparer sans dépenser une fortune pour remplacer une pièce.
J'avais franchement bien besoin de sortir me calmer les nerfs.

C'est ainsi que j'ai fini au parc, sans remarquer que j'avais encore du cambouis sur la joue. Bon en même temps, entre le haut bordeaux sans manche tâché, le short noir en jean déchiré mes vieilles converses et un vieux chignon sur la tête, la merde sur le visage ne devrait pas trop me gêner.
J'ai soupiré en arrivant près du stand pour me commander un café latte saveur vanille avec supplément chantilly. Il était temps que je me pose cinq minutes pour respirer calmement et éviter de commettre un meurtre par combustion instantané.

C'est en me dirigeant près du parc que j'ai remarquer une tête que je connaissais bien. Tiens! Un nouveau copain!
Je me suis approchée en prenant une cuillère de ma mixture. J'ai détourné son attention grâce à mon pouvoir avant de prendre un peu de ma chantilly sur mon doigt pour finir par la lui mettre en plein sur le nez.

- Coucou Gal'!

Et oui. On ne se refait pas: Emmerdeuse un jour, emmerdeuse toujours!


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Ven 29 Juin - 6:51

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Le soleil tapait fort ce jour-là mais c'était une douce chaleur, quelque chose qui rendait de plus en plus joyeux au fur et à mesure que celui-ci atteignait son apogée. Je continuais de regarder les alentours et était resté bloqué sur une famille d'oiseaux qui bataillaient simplement sur le bord de la fontaine du parc, oui il en fallait peu pour me déconcentrer.
Tandis que je sirotais tranquillement mon chaï et que la famille d'oiseaux s'en allait vers de nouveaux horizons ou même leur nid, je reprenais mon scrutage des alentours, heureusement que je n'avais pas oublié mes lunettes de soleil d'ailleurs, outil ultime pour pouvoir checker partout sans se faire remarquer !

C'est alors que ma boisson arrivait bientôt à sa fin lorsque je sentis une chaleur plus intense venir d'à côté de moi, pas le soleil mais.. du feu ? Je n'ai même pas eu le temps de tourner la tête pour voir qui arrivait que je me retrouvais déjà avec de la chantilly sur le pif ! C'est ainsi que je vis une jeune femme à la voix et au teint familier, Joyce ! Elle me fit un coucou, puis, tout en enlevant la chantilly de mon nez je lui souris en retour, enfin quelqu'un avec qui discuter !

- Salut, Joyce ! Ça fait un bail dis moi ! Viens on va trouver un endroit où s'asseoir.

Discuter c'est sympa, mais discuter assis c'est encore mieux. Nous commencions donc à marcher afin de trouver un banc ou un coin d'herbe ou poser nos fesses. Tandis que nous discutions je pouvais sentir en elle une once d'énervement, je ne devinais pas ce que cela pouvait être mais je sentais qu'elle bouillait à l'intérieur et ce n'était pas la cause du soleil.

- Dis moi, je sens que tu à l'air sur les nerfs, y a quelque chose qui va pas ?

Toujours là pour aider les amis ma foi, je suis comme ça ! Attendant qu'elle me raconte tout ça nous avions enfin trouvé un endroit où s'installer ! Un petit coin d'herbe caché sous un arbre, à l'abri d'une insolation qui nous tendait les bras..
##   Sam 30 Juin - 10:30

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Galaad paru heureux de me voir et son sourire enleva un peu de ma mauvaise humeur. On ne s'était pas revu depuis un moment, mais je me souvenais très bien qu'il était agréable de parler avec lui. Il avait le don de rendre les choses plus simples, et de trouver des solutions avec calme. Il était de bonne écoute et ne jugeait jamais ni les gens, ni les situations. C'était une qualité appréciable. Surtout pour moi, qui avait vécu le harcèlement et subi les jugements de mes camarades suite à ma situation familiale.

On s'est avancé vers un endroit calme du parc, se posant sous l'ombre d'un arbre. Il faisait beau ce jour-là alors beaucoup de monde en avait vite profiter pour sortir s'aérer. Il était pourtant tôt dans l'après-midi, et on pouvait voir des élèves jouer avec l'eau des fontaines. L'été était arrivé et avec lui, la chaleur, le soleil, le jour qui dure une éternité et une envie de liberté que l'on prête aux vacances.
Mais je ne suis peut-être pas si bonne manipulatrice qu'on ne le dit, puisque je n'ai pas u cacher à mon ami mon état d'énervement.

- On a des soucis en répet, Ys a voulu prendre une novice pour lui donner sa chance mais plus ça va, plus j'ai peur qu'on manque de temps... Elle n'est pas mauvaise, simplement, elle n'a jamais touché à une batterie de sa vie, alors ça prend un peu plus de temps que prévu. Et en même temps, je la vois tellement investie que je veux lui laisser une chance... Je ne sais pas.

J'ai soupiré avant de boire un peu de mon café.

- J'avais postulé pour une école d’ingénierie en mécanique... Mais ma situation fait qu'ils me trouvent trop peu fiable pour être capable de collé à leur mentalité scolaire. J'ai été refusé. Du coup, je me retrouve à devoir suivre la formation par correspondance, ce qui va être bien moins évident. Et pour finir, ma bécane est tombée en rade et changer la pièce qui chie va me coûter la peau des fesses.

J'ai fais la moue, peu convaincue de la chose. Tout se bousculait dans ma vie, et ça commençait à devenir compliqué. Mine de rien, mon dossier médicale restait vague quand à un avenir serein et tous les pans de ma vie en étaient affectés. Les écoles me refusaient parce que j'avais été bien trop absente durant mes années précédentes, mon groupe pataugeait parce qu'on avait pas été régulier, mon couple avait finie pour de mauvaises raisons (et oui, j'en voulais toujours à Liam)...

- La seule bonne nouvelle dans tout ça, c'est que j'ai fini par retrouver la mémoire! Sauf que ça a été pour me rendre compte que l'intégralité de ma vie était partie en sucette entre-temps!

J'ai eu un rire jaune. Il était temps de passer à autre chose, non?

- Bon et toi alors, dis-moi? T'en es où Evans?


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Lun 2 Juil - 15:01

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Ça faisait du bien de la revoir, ça faisait longtemps que l'on avait pas discuté tous les deux comme on aimait le faire. Je me souvenais encore de la fois où nous nous étions rencontrés sur ce toit glacial, quand j'y repense nous nous étions très bien entendus dès le début et moi qui pensais ne pas pouvoir trouver d'amis dignes de ce nom rapidement en arrivant à Terrae, je me trompais lourdement.

Nous étions donc installés dans l'herbe tranquillement, profitant de la chaleur de cette journée et je pouvais sentir que cette journée, aussi douce et agréable soit-elle pour moi, avait été un véritable enfer pour mon amie. Je lui laissais donc me raconter ses déboires tout en sirotant ma boisson tranquillement. Apparemment, comme j'avais pu le remarquer elle semblait bel et bien passer une journée, comme qui dirait, de merde. C'est vrai qu'elle m'avait dit qu'elle jouait de la guitare dans un groupe et je peux comprendre que sans une grande patience cela pouvait poser problème d'apprendre à un novice. Elle me raconta aussi à propos de son école et de sa vie en générale en fait. Et en effet, tout n'allait pas forcément dans le bon sens. Je lui tapotais doucement le dos en souriant parce que s'il y a bien un truc que je sais à peu près faire c'est remonter le moral.

- Je vois je vois... En fait c'était un euphémisme quand je disais que ça avait pas l'air d'aller bien, ça va vraiment pas bien quoi. Mais... Autant pour la novice je saurais pas quoi te dire, autant pour l'école il n'y a pas un moyen ? Ils devraient comprendre vu ton état de santé.

Je trouvais ça bizarre en effet pour l'école mais c'est vrai que je ne connaissais pas vraiment les règles dans ce genre de cas donc je ne voulais pas trop m'avancer. Cela étant dit je voulais surtout parler de sa récente mémoire retrouvée, ça faisait un moment que je me posais la question alors je voulais savoir ce que tout cela lui faisait, d'avoir retrouvé tout ce pan de mémoire. J'enlevais aussi mes lunettes histoire de profiter un peu des couleurs vives de l'été et surtout parce qu'à l'ombre je voyais moins bien héhé..

- Ohh c'est cool que tu aies retrouvé la mémoire ! Alors qu'est-ce que ça fait de revoir toute ta vie comme ça ?

Je la regardais dans les yeux, je m'intéressais vraiment à son histoire. En tant que première véritable amie que je m'étais faite à Terrae elle comptait vraiment et je voulais surtout qu'on puisse parler sans langue de bois tous les deux. Je suis comme ça, amical au dernier degré.
##   Lun 2 Juil - 15:30

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Un euphémisme? Ouais, on pouvait dire ça. Je voyais ma vie partir en sucette alors que je venais à peine de m'en voir accorder une. Quand j'étais malade, je croyais que si j'arrivais à me sauver, je pourrais vivre mes rêves, prendre le temps de profiter de mes amis, pouvoir jouer de la musique, rouler à moto, entre dans l'école de mes envies, tout quoi. Au final, mes amis étaient tous dépressifs, le groupe était au ralentit, la bécane marchait plus, l'école me refusait et la rémission était clairement pas une partie de plaisir. Entre les maux de crâne, les malaises, les pertes de mémoire à court terme, les rendez-vous et compagnie je vous jure que je le souhaiterais même pas à mon pire ennemi!

- Non. Pour eux, c'est pas acceptable, j'ai pris trop de retard. J'ai aucune chance.

Galaad tenta bien de me remonter le moral mais honnêtement, ma mémoire était le cadet de mes soucis. Au final, je me demandais s'il n'aurait pas mieux valu que je ne la retrouve pas?

- Ça fait que tu te rends compte que ton frère et sa copine que tu adores ont rompu par bêtise, que ton copain te largue comme une merde parce que c'est trop dur sans prendre le temps de te passer un coups de fil et préférant que tu l'apprennes par ton frère. Ça fait que ma vie, c'est de la merde. Clairement!

Ouais. Si encore Liam avait été là... Mais lui aussi m'avait abandonné. Lui aussi était parti, lui aussi avait foiré. J'étais toute seule, je ne croyais plus vraiment ni en l'amour ni en l'amitié. APrès tout, quand on voyait la façon dont ça s'était terminé pour Ys et Mitsu, pouvait-on vraiment m'en blâmer.
Je sentais un mal de tête poindre et je fouillais dans ma poche pour attraper mes cachets. Je vous l'accorde, c'était pas la meilleure solution, mais franchement, là, j'avais pas besoin de ça. Je finis par me coucher sur le dos, les bras écartés, en soupirant.

- Pitié, on peut changer de sujet? Sinon je vais finir par te raconter mon horrible rupture avec mon ex et clairement j'ai pas envie de me mettre à pleurer comme une faible! Dis moi que ta vie est merveilleuse et que j'ai juste du mal à me réadapter après... l'hôpital!

Au fait je l'ai rencontré où Gal'? Ah putain merde le toit! J'en pouvais plus de ce cerveau qui tournait au ralentit. Entre les mots qui me faussaient compagnie et les événements récents qui m'échappaient, j'avais vraiment l'impression d'être un prototype de ma propre personne version première sans les bons ajustements. Merde, je traîne trop avec Mitsuki, je viens sérieusement de me comparer à un robot?


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Mer 4 Juil - 16:09

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Elle avait l'air vraiment mal à l'aise lorsque je lui parlais de sa mémoire, ce qui était compréhensif franchement mais je voulais voir si elle voulait en parler tout de même. Je lui avais bien dit la première fois que si elle voulait avoir quelqu'un à qui parler il fallait pas qu'elle hésite héhé.
Mais vu qu'elle n'avait pas l'air de vouloir en discuter je décidais donc de l'écouter et de passer plutôt à un sujet qui me tenais aussi à coeur, moi !
Je me tenais donc en arrière sur mes mains et me gratta la tête. Ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé de moi avec quelqu'un, mais ça fait pas de mal de temps en temps même s'il faut l'avouer ma vie n'était pas passionnante depuis mon arrivée à Terrae...

- Parlons d'autre chose oui ! Hmmm, je sais pas vraiment quoi te dire à propos de moi pour le coup... Depuis que je suis arrivé il ne m'arrive pas grand chose à vrai dire..

Je me levais et mettais mes mains dans mes poches. En vérité, je commençais à m'inquiéter.. Si j'avais bien compris une chose en arrivant ici c'est que des pouvoirs devaient m'être octroyés mais pour l'instant je n'en avais pas entendu parler.. Non pas que je cherchais à en avoir mais cela devait me permettre d'aller mieux et je n'attendais que ça.

- En vérité.. Je me demande quand on va me contacter pour mes pouvoirs.. Je sais que ça peut paraître un peu égoïste mais ça fait un peu peur de pas en entendre parler encore.

"Holala mais Galaad arrête un peu d'être si pessimiste comme ça" que je me disais. Il fallait quand même que je garde mon image de mec souriant et qui s'inquiète jamais. Je regardais donc Joyce et me mettais à sourire.

- Enfin, désolé de t'embêter avec ça !

Je me rasseyais près d'elle en espérant que je n'avais pas trop bousillé l'ambiance et reprenais une gorgée de mon chaï pour le finir. Je respirais un bon coup et regardais vers le ciel. C'était une trop belle journée pour que je commence à parler de mes problèmes..
##   Mer 4 Juil - 16:24

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Je suis peut-être un brin pessimiste, j'avoue. Bon OK, je suis clairement pas un rayon de soleil! Je serais plutôt du genre à broyer du noir à la place...
Mais honnêtement, il était difficile de voir le bon côté de la rémission quand la seule chose de positive qui m'était arrivé depuis, c'était le retour de ma mémoire. Le reste n'avait pas suivi.

J'avais souvent entendu parlé d'ancien cancéreux ou autres maladies ultra sympas (ahah.) dire qu'après leur rémission, ils avient profiter comme jamais de la vie, prenant la vie du bon côté. On rappellera à mon con de psy d'ailleurs que non, on a pas tous une vie rose bonbon. Moi j'étais quand même orpheline de base. Je partais déjà avec un léger handicap question soutien. Et même si mes amis étaient des perles, j'étais les trois quart du temps pas foutu de me rappeler leur prénom! Ouais, joie et bonheur comme on dit.

Quand j'ai entendu Galaad parler de son absence de pouvoir et du fait qu'il n'avait aucun soucis dans la vie, j'ai manqué de lui demandé si on pouvait pas échanger. Sérieux, soit il mentait, soit il venait d'une autre planète!

- Ça prend du temps tout ça. Et puis tu sais, parfois, c'est plus un poids qu'autre chose. Regarde moi par exemple. Le jour où mon ex m'a dit je t'aime pour la première fois, j'ai faillis le tuer avec ça. Quand à mon frère, il a manqué de m'électrocuter lors d'un match de baskets!

Le pire, c'est que je disais pas de conneries! J'avais vraiment de tuer Liam et Ys avait vraiment faillis me coiffer version pétard allumé!
J'en ai souris. C'était des souvenirs assez vague mais je les avais encore. J'avais mis du temps à retrouver avec qui j'étais à ces moments et j'avais demandé des indications à Ys pour la plupart de mes souvenirs.

- T'as des nouvelles de ton ami?

OK, question maladroite, on recommence:

- Et toi, tu la vis bien, la distance? Je sais que ça peut ne pas être évident parfois...


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Jeu 5 Juil - 15:45

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Joyce avait des tas de problèmes et pourtant elle s'inquiétait de mon cas ce qui était très louable franchement, j'en connais qui n'auraient pas eu le temps rien que de me poser la question.
Elle m'expliquait ainsi le fait que cela pouvait prendre du temps d'avoir des pouvoirs et que ça pouvait se révéler même problématique parfois. En une phrase elle avait réussi à faire reculer mon envie d'avoir des pouvoirs de quelques pas. En fait, rien que le fait de me dire que je pourrais blesser mes amis à cause d'eux me faisait beaucoup réfléchir.. Je n'avais pas envie de revoir un nouveau drame comme avec Cal, je me le suis promis. Je me donnais donc une nouvelle résolution : à l'obtention de mes pouvoirs, je ferais attention à bien les utiliser et éviter de faire des trucs dangereux.. Enfin, si tant est que je puisse faire quelque chose de dangereux avec les pouvoirs qu'on allait me donner, c'est vrai, cela restait très flou... Enfin, je secouais ma tête pour éviter d'y penser et revenir plutôt à notre conversation.
C'est ainsi que je l'imaginais avec les cheveux tout ébouriffés à cause d'un éclair et je laissais échapper un rire..

- Héhé, j'aurais aimé voir ça !

Mais après avoir détendu l'atmosphère elle changea de sujet, pour passer à une conversation plus sérieuse.
Ahhh, Cal. La raison pour laquelle je suis ici mais aussi la raison pour laquelle je suis devenu une personne respectable et qui prend soin de lui et de ses amis, c'est assez paradoxal quand on y pense. C'est vrai.. Est-ce que je méritais vraiment d'être ici ? Une question qui me trottait dans la tête depuis un moment déjà. C'est vrai, si Cal était venu à ma place, il aurait peut-être pu trouver un moyen de remarcher qui sait ? En fait, ça me rendait peut-être encore plus mal et même si je ne voulais pas le montrer cela pouvait se voir sur mon visage..

- Cal, oui je prend des nouvelles et vice versa. Il est très content pour moi et apparemment tout va bien pour lui, il arrive à se débrouiller apparemment.

Je me tournais vers Joyce et lui affichais un air sérieux, j'avais besoin d'être sûr d'une chose..

- Dis Joyce, je suppose que toi aussi on est venu te chercher pour venir à Terrae n'est-ce pas ? Et... ça t'es déjà arrivé de penser que quelqu'un d'autre que toi mériterait plus de venir ici que toi ?

Bizarre comme question et très bizarrement formulé mais ça me trottait depuis trop longtemps dans la tête, je devais en avoir le coeur net.
##   Jeu 5 Juil - 16:06

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Galaad s'est foutu de moi quand j'ai avoué avoir manqué de me faire griller sur place façon coups de foudre. J'en ai ris aussi et j'ai souris. C'était au fond de bons souvenirs, aujourd'hui. Ce jour là, j'ai enfin pu être honnête avec Ys et inversement. Quand à Liam, ce jour-là, j'ai pu me défaire de mon deuil. Il n'y a là rien de plus apaisant que de surmonter une telle épreuve. Je le sais, je l'ai vécu.

- Et! Même la coiffure en pétard m'a pas empêché d'être canon!

Ouais, parce que je me laisse jamais déstabiliser! Et ouais mon gars, jamais de la vie je n'avouerai une faiblesse. Et ma confiance en moi en est une: Ce n'est au fond qu'une façade.
Il a finit par me parler de Cal', et j'étais sincèrement heureuse de voir qu'ils entretenaient toujours de bonnes relations. Entre nous, au fond, j'étais un peu jalouse. Moi, je n'avais personne de mon ancienne vie, celle d'avant Terrae. Et même si Cal était à la fois l'espoir et le fardeau de Gal', ça devait être rassurant de savoir qu'on aurait toujours quelqu'un qui nous aimerait malgré ce que l'on était.

- Evidemment qu'il y arrive. Il est handicapé pas idiot! Je suis sûr qu'il est heureux de te savoir bien, ici. Même si vous vous manquez, il n'y a rien de plus important pour un être que de savoir que les êtres aimés sont bien et heureux là où il sont peu importe où.

Oui, je le pensais vraiment. Je ne croyais plus en rien depuis les accidents, mais j'espérais sincèrement qu'où que soit ma famille, elle allait bien. Que ce soit au paradis ou ailleurs, peu importait au fond. J'espérais seulement qu'ils avaient trouvé la paix et qu'il avait cessé de s'inquiéter pour leur petit fille. Après tout, aujourd'hui, j'allais bien, malgré tout. J'étais en vie, il fallait juste que je me souvienne que c'était là l'essentiel.
Gal' perdit son beau sourire et me posa alors une question bien trop sérieuse pour son personnage. J'en aurais ris si je ne l'avais pas vu si critique. Il avait besoin d'une réponse et je pouvais la lui apporter, avec mon expérience.

- Tu sais, je suis orpheline depuis pratiquement quatre ans maintenant. J'ai perdu mon père quand j'avais dix ans, ma mère et mon frère quand j'en avais quatorze, presque quinze. Mais ce que personne ne sait, c'est que mon petit frère, Vince, ne voulait pas monter avec ma mère ce jour-là. C'était mon anniversaire et comme chaque année, on partait en balade à cheval pour ne pas penser au décès prématuré de mon père. Je n'ai pas voulu le prendre avec moi, par égoïsme. Je ne voulais pas assumer mon rôle de grande soeur parce que j'estimais que moi aussi, j'avais une vie de merde.

J'ai soupiré, doucement, le regard dans le vide, revivant cette horrible journée.

- Je me suis toujours dis que je ne méritais pas la chance que m'a accordée la vie. Je n'ai pas été capable de faire passer les intérêts de mon propre frère avant les miens. Si je l'avais fais, il serait sûrement encore en vie. Alors oui, j'ai déjà eu ce ressenti, d'autant plus depuis que je suis en... Merde c'est quoi le mot déjà?... Ah! Rémission!

J'ai ris d'un rire sans joie.

- Mais tu sais, c'est justement parce qu'on croit ne pas la mériter qu'on la mérite, cette chance. Le fait que l'on s'en veuille d'avoir probablement mal agit par le passé révèle notre vraie nature, à savoir qu'on est pas totalement à chier comme personne.

J'ai finis par me tourner vers lui, sérieuse à mon tour.

- Et puis, si tu veux mon avis, moi, je trouve que tu es vraiment quelqu'un de bien. Un autre aurait coupé les ponts avec son ami et aurait fini par se dire qu'ainsi va la vie. Pas toi. Toi, tu t'en veux presque de te retrouver là, un peu par hasard, beaucoup par chance. Ça fait de toi quelqu'un de bien, quoi que tu en penses.


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Ven 6 Juil - 15:34

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Un peu de réconfort, voilà ce qu'il me fallait. Et pourtant je ne suis pas le genre de personnes à en demander je serais même plus du genre à en donner qu'en recevoir. Sans doute à cause de l'accident avec Cal d'ailleurs. Et Joyce était là au bon moment pour le coup elle avait l'air de vraiment savoir ce que je voulais dire et ce que je pouvais bien ressentir. Elle avait l'air d'avoir vécu des trucs extrêmement durs ce qui me faisait encore plus remarquer sa force par rapport à tout ça.
En vérité, Joyce était une amie mais j'étais surtout très admiratif de ce qu'elle essayait de faire malgré tous les problèmes qui lui incombaient : la maladie, la famille, les études et j'en passe. Elle gardait la tête haute et ça imposait le respect. Je ne sais même pas ce que je ferais avec la moitié des problèmes qu'elle avait...
Elle me répondit donc avec sincérité me parlant de sa famille. Enfin, elle me dit tout ce que j'avais besoin d'entendre pour moi aussi continue de regarder vers le haut au lieu de penser au mal que j'ai pu faire. Elle rajouta qu'elle trouvait que j'étais quelqu'un de bien ce qui fait toujours plaisir à entendre de la bouche des personnes que l'on apprécie.

- Héhé, tu vas me faire rougir !

J'affichais un grand sourire, sincère. Je voulais qu'elle voie qu'elle m'avait aidé de la meilleure des manières. Je m'approchais donc et lui fit un câlin. Eh ouais, très calinou le Galaad, on dirait pas hein ?

- Non franchement, merci ! Ça fait du bien d'entendre ça de quelqu'un quand on peut pas se le dire soi-même.

Je m'écartais d'elle le sourire aux lèvres et enfin prêt à continuer une discussion qui ne tournerait pas autour de moi, j'avais eu ma dose de moi. Je remettais ms lunettes de soleil et me penchais en arrière, pensif.

- D'ailleurs.. Ton histoire est impressionnante, vraiment.. Tu as dû apprendre à être forte très rapidement, je ne sais pas comment tu fais vraiment. Je te respecte beaucoup pour ça.

Je le pensais vraiment, elle était très impressionnante et il me tardait de voir quelle genre de tournure allait prendre ma vie en ayant rencontré Joyce Noran.
##   Sam 7 Juil - 13:35

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Je n'ai pas tout de suite comprit ce qu'il se passait quand Galaad m'a prit dans ses bras. Je suis restée une bonne dizaine de seconde sans réagir, dans l'incompréhension totale avant de lui répondre. Je ne vais pas vous mentir, je n'étais pas insensible à mon ami. Il était gentil, sensible et mignon. Et il avait de l'humour. Franchement, que demander de plus? Mais j'avais fais l'erreur une fois de m'embarquer dans ce genre de combien sans être sûre de moi, alors je ne referai pas cette erreur. Je tenais beaucoup à Galaad et je ne voulais pas gâcher ça si rien n'était réciproque, encore moins si je n'étais moi-même pas sûr de tout ça.

- C'est normal.

Il a finit par s'écarter et par se pencher en arrière. Il m'a parlé du fait que mon histoire était impressionnante. Non, elle était juste triste. Il y avait plus malheureux que moi sûrement, mais plus heureux aussi.

- Mon père est mort dans un accident de voiture quand j'avais dix ans. Ma mère a perdu pieds alors j'ai dû être là pour Vince. Il avait besoin de moi. Quand ils sont morts... On m'a annoncé la maladie très rapidement après. Je n'ai pas vraiment eu le temps de comprendre ce qui m'était tombé sur la tête. Et après, j'ai atterrit ici et j'ai pu me reconstruire une vie. Je ne crois pas que ce soit impressionnant. J'ai juste fais ce que j'ai pu, et je me doute que j'aurai pu faire mieux.

J'ai souris dans le vide, revivant tristement mes plus jeunes années. J'avais de nets souvenirs de mon arrivée et de ma rencontre avec Ys et Liam. Contrairement aux restes, je savais où j'étais et pourquoi j'y étais.

- En y repensant, j'étais vraiment une petite conne à mon arrivée ici. Mais j'ai su bien m'entourer et c'est ce qui m'a sauvé.

J'ai finis par me tourner vers lui, un petit sourire aux lèvres.

- C'est pour ça que je te dis que tu es quelqu'un de bien. T'as beau être loin, tu t'en fais toujours pour Cal'. C'est ça être de vrais amis, et même une famille. Et honnêtement, tu peux compter sur moi le jour où tu as besoin.


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Lun 9 Juil - 16:43

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Si quelqu'un nous entendait parler il devait croire que nos vies étaient vraiment pas folles. Enfin, je dis ça mais la plupart des personnes à Terrae ont vécu des problèmes durant leur vie alors ça ne doit pas sauter aux yeux de tout le monde. Joyce me regardait avec un grand sourire très sincère ce qui me réchauffa le coeur, cela faisait longtemps qu'on ne m'avait pas souri comme ça. C'était assez apaisant de discuter avec elle et on rigolait bien tous les deux somme toute. Elle me redit encore une fois que j'étais une bonne personne ce qui me fit sourire, c'était très gentil de sa part.

- J'aurais aimé te voir à ton arrivée tiens héhé !

Le soleil tapait de plus en plus fort et il faisait donc de plus en plus chaud ce qui me refaisait penser aux pouvoirs. Je m'imaginais de quel genre de pouvoirs j'allais bien pouvoir hériter, feu, eau ou même terre ? Je n'en avais aucune idée ça allait être la surprise finalement, c'était assez excitant. Je regardais Joyce et me demandait tout à coup si elle ne pouvait pas me parler un peu de ça..

- Dis, je sais que ça n'a rien à voir mais j'aimerais voir ce que l'on peut faire avec nos pouvoirs, ça te dérangerait de me montrer ? Je ne veux pas que ça te dérange hein.

Je me rendais compte que j'avais l'air d'un gamin devant un spectacle mais on entend pas parler de ce genre de choses souvent alors forcément cela éveille la curiosité. Et pour moi qui ait la curiosité d'un nouveau-né c'était quelque chose que je me devais de voir. Je me tournais donc du côté de Joyce attendant qu'elle se décide. Je ne voulais pas la brusquer en même temps, je dois bien avouer que c'était étrange comme requête. Je ne voudrais pas qu'elle le prenne mal..
##   Lun 9 Juil - 17:02

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

L'après-midi passait doucement, l'air frais d'un vent trop longtemps attendu venant parfois nous rafraîchir un peu. Galaad avoua qu'il aurait aimé me rencontrer à mon arrivée mais je n'étais pas vraiment de son avis. Après tout, j'étais vraiment qu'une sale petite garce à l'époque. C'était à se demander comment j'avais réussi à me faire des amis!

Il y avait un côté amusant de repenser à cette époque avec le recul et devant un homme qui ne me connaissait pas à l'époque. Je me revoyais, alors âgée de 15 ans, un peu perdue, triste et abandonnée par une famille partie trop tôt, malade et figée dans une réalité que je ne pouvais contrôler. L'envie de me battre pour la vie pour rendre hommage à ma famille se battant avec celle de tout laisser tomber pour les rejoindre.
Aujourd'hui, j'étais certaine d'avoir fais le bon choix en restant en vie, mais honnêtement, à l'époque, si je n'avais pas connu Ys, Mitsuki et Liam... Aurais-je fais ce même choix? J'avais changé à leur contact, comprenant que je n'étais plus seule et qu'à me barricader derrière des remparts, je finirais par les blesser et me perdre une seconde fois.  

Il finit par me demander une démonstration de mes pouvoirs et sans trop savoir pourquoi, je me mis à rougir. J'avais perdu énormément de mes capacités depuis le coma et je n'étais pas encore remise suffisamment pour faire des trucs de dingue. Je n'avais finalement pas encore retrouvé mon niveau d'étoile, stagnant à celui de novice, le temps d'un rétablissement certain.
Sans lui répondre, j'ai simplement fait apparaître une flamme bleuté dans mes mains venant la faire courir sur tout mon bras. Elle grandissait doucement, pour finit par manquer de disparaître. On aurait dit qu'elle respirait.

- Gal'? Embrasse moi sur la joue.

Me servant de mon pouvoir de manipulation, mon pauvre ami n'eut d'autres choix que celui de m'obéir. J'étais ainsi. J'avais ces pouvoirs là et je réapprenais à m'en servir. Comme un enfant qui tombe de vélo, j'étais remontée en selle, et, peu à peu, je réapprenais à vivre, à utiliser ce don, tout.

- Tout les détenteurs d'un pouvoir élémentaire sont porteurs de traits de caractère similaires. Il y a des rivalités entre quelques-uns d'ailleurs. En même temps, le pouvoir se divise en deux catégories si j'ai bien compris: Lunaire, et Solaire, te donnant un pouvoir complémentaire. Je suis feu lunaire. Je peux manipuler et créer la chaleur de celui-ci et sa forme comme je peux également manipuler toutes personnes se situant à un niveau inférieur au mien. Il y a trois niveau: Novice tout d'abord, qui est à peu près le miens depuis la convalescence, puis étoile, où tu maîtrises en général mieux tes pouvoirs et pour certains un dominant et enfin, les master. A partir de là, tu as un pouvoir acquis entièrement et tu peux l'enseigner.

J'éteignis ma flamme, fatiguée à force de me concentrer à la fois sur la conversation et sur mon pouvoir. Il ne devait pas m'échapper. Pas encore. Pas comme pour l'étoile.

- C'est à peu près tout ce que je sais. Mais si tu veux un bon conseil, une fois que tu auras ces pouvoirs, trouve toi un professeur plus expérimenté que toi, au mieux, un master, ou sinon un camarades pour t'entraîner. Ça facilité grandement la tâche.


Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce] Bv3g
##   Mar 10 Juil - 16:06

Personnage ~
► Âge :
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
Galaad Evans
Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2018
Age : 21
Humeur : Détendu

Un vrai gamin je vous dis. J'avais des étoiles dans les yeux à l'idée de voir quelque chose dont je n'avais pas idée que cela existait avant quelques mois auparavant. J'ai toujours été très curieux comme cette fois quand j'étais petit ou je voulais voir tous les trucs que faisaient mes parents, je voulais voir où ils travaillaient, comment ils travaillaient, je voulais absolument tout savoir de leur boulot si bien qu'ils se sentirent obligés de m'y emmener un jour pour que j'arrête de les embêter. Eh, emmerdeur un jour emmerdeur toujours comme on dit. Mais ça a réussi à développer ce côté touche à tout chez moi et j'en suis heureux finalement.

Elle rougit à ma demande. Je me demandais pourquoi mais cette question fut vite effacée lorsqu'elle se décida à me montrer ce qu'elle pouvait faire.
Elle fit donc apparaitre sur son bras une flamme bleutée. Franchement, dis comme ça, ça a pas l'air mais moi qui vivait dans mon petit monde à l'université devant mes ordis à pianoter toute la journée, c'était très impressionnant. Je n'aurais imaginé ça que dans mes rêves clairement.

- Ohhhhhh..

Mais c'était que le début puisque le plus étonnant restait à venir.
C'est ainsi qu'elle me demanda de... l'embrasser sur la joue. Non mais qu'est-ce que c'était que cette requête ? "Franchement, comme si j'allais le faire.. Je dois le faire ? Il faut que je le fasse." Voilà ce que je me suis dit et sans attendre je m'empressais de l'embrasser. J'étais comme désemparé et je ne savais pas où me mettre vraiment. J'avais été incapable de résister. C'est ainsi qu'un peu confus je me replaçais et elle m'expliqua donc comment fonctionnait les pouvoirs. Je me posais encore plus la question alors : quel pouvoir allais-je obtenir ?
Mais il fallait tout de même que je la remercie.

- Franchement, chapeau Joyce. C'était très impressionnant. Surtout le coup du bisou, je m'y attendais pas héhé ! Merci pour cette démonstration.

Je lui caressais l'épaule en souriant en signe de remerciement puis je me penchais en arrière. Cette journée était vraiment bien et elle s'améliorait au fur et à mesure. J'espérais aussi que celle de Joyce s'améliorait. Enfin, je pensais pas qu'elle pouvait empirer de toute façon.
##   
Contenu sponsorisé

 

Un peu de soleil ça fait pas de mal ! [pv Joyce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant