Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Do you have a comrade ? ( Sø )
##   Mar 28 Aoû 2018 - 3:33

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Un nouveau rire m'échappe et je lui susurre, un sourire aux lèvres, répondant à ses airs de prédateur qu'il prend :

" Ta chambre ? C'est mon territoire maintenant mon beau ♥️ Juste une terre de plus pour mon royaume, il faudra t'y faire ~"

Je mords une nouvelle fois ma lèvre, lui fait un clin d'oeil et ne peut m'empêcher de rougir un peu plus. Ça devient critique cette histoire.
Je profite d'être rallongée pour reprendre le contrôle de mon souffle. J'espère calmer ces rougissements, les battements trop énergiques de mon cœur et le sourire un peu trop idiot qui s'est encré sur mes lèvres, indélébile et incontrôlable.

A côté de moi je sens Søren bouger, j'entends ses articulations craquer et mon esprit me lance immédiatement un ' c'est sexy ' qui n'arrange pas mon cas. Ma séance de méditation express, échoue pitoyablement face au suédois.
Je pose mes mains sur mon visage, désespérée de me sentir comme une gamine à côté de lui. J'essaie tant bien que mal de reprendre un air assuré quand il reprend la parole, mais en vain. Tout ce que j'arrive à faire, c'est sourire, à la fois amusée et fascinée, rougir et me perdre une nouvelle fois dans les couleurs de ses yeux.

Même quand il se jette sur moi, me poussant à rester allongé, je ne moufte pas, trop heureuse du contact et de la possibilité de lui soutirer un nouveau câlin, ou un nouveau baiser.
Les doigts sous ma chemise me font frémir avant de me chatouiller et de m'arracher un rire nerveux.

" Tss "

Je me débats un peu, me tordant sous les chatouilles tout en rigolant de manière compulsive. Finalement, au bout de quelques secondes de torture, je me décide à passer les bras autour de son cou pour le tirer contre moi et l'embrasser. Effet presque immédiat, les chatouilles cessent et je me sens d'un coup plus à l'aise.

Je reste un moment comme ça, à profiter du baiser et du contact avant de lui rendre sa liberté. Un sourire doux sur les lèvres, je chuchote presque :

" T'es con, mais t'es mignon. "

Je le repousse gentiment et prend à mon tour position au-dessus de lui pour l'embrasser de nouveau, avec un peu plus de fougue cette fois. Je romps le baiser au bout d'une petite éternité, m'approche de son cou, y dépose un baiser électrique et murmure à son oreille :

" Et tu me plais. "




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 28 Aoû 2018 - 4:05

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Ah bon? Grande révélation que voilà. Apparemment la conquête de Lys de s'arrêtait pas à ma personne mais s'étendait sur mes quartiers. Première nouvelle, je suis heureux d'en être averti. Sauf que je suis pas tout à fait d'accord et j'estime avoir mon mot à dire dans cette affaire:

"C'est à discuter, je suis pas sûr que les habitants de cet endroit aient la volonté de se laisser envahir sans rien dire juste parce que la Reine est plutôt pas mal. Discutons d'engagements politique et des œuvres que tu peux mettre en place pour soutenir l'espace vital du Søren avant de prétendre à une quelconque gouvernance sur ces lieux."

Ce n'est pas parce que je t'accueille à bras ouvert que je vais me laisser docilement faire non plus. Je suis doux mais pas faible. C'est une chose qu'elle apprend rapidement, à coup de rougissement et de gloussements provoqué par les chatouilles que je lui assène. Je la laisse respirer quand elle vient s'accrocher à mes lèvres, ne voulant pas lui donner une raison de se détacher. Elles sont sucrées, j'aime bien.

Un sourcil haussé face à ce complinsulte qu'elle me propose, étrange mélange de compliment et d'insulte comme vous l'aurez compris, je ne me vois pas retourner dos sur le matelas, Lys en surplomb, qui recommence à déposer des baisers sous tension. ET quelle tension elle crée ! Je n'ai pas besoin de répondre pour qu'elle comprenne que la réciproque est vrai et me saisi plutôt d'lle pour lui montrer ce que j'en pense.




Le souffle court, pour moi comme pour Lys, après l'ultime râle qui marque la fin des joyeusetés, on s'enlace nonchalamment sur ce matelas qui en a déjà trop vu pour la journée. Dommage pour lui en même temps. Assoiffé, épuisé, je m'en retourne vers la bouteille d'eau que j'ai du sortir à un moment, pour éviter de mourir déshydrater pendant les instants fatidiques. Je l'ouvre et en bois de longues gorgées, laissant sciemment couler quelques gouttes le long de mes lèvres et sur mon torse. Je tend ensuite la bouteille à Lys contre qui je viens me serrer, mordillant son oreille au passage pour lui signifier qu'elle a de nouveau mon attention.

"Tiens, ça te fera du bien. Enfin si tu peux supporter plus de "bien" . "

Je me rallonge et la tire ensuite vers moi pour l'inviter à reprendre la position qui a causé tout ça, ce coup ci bien déterminer à me poser et à ne plus bouger. Mon corps proteste un peu de l'excès face à la nuit que j'ai passé.

" On a tellement tué le temps que je crois pas que la journée s'en remette avant demain. Le soleil est déjà bien tombé."


Le rapide coup d’œil qui m'a fourni ces explications m'apprend aussi que le climat à tourner. Je sors après avoir déposer un baiser sur la tête de Lys pour aller ouvrir la fenêtre et m'appuyer sur son rebord, profitant des rayons de soleil sur mon visage et d'une odeur moins grisante que celle qui règne en ma chambre. Mon regard perdu dans le vague, après un soupir de satisfaction je lâcher:

"La journée à été très bonne."
##   Mar 28 Aoû 2018 - 18:36

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Au final, pas besoin de l'envoyer chercher tous mes petits-déjeuners au lit. On semble avoir trouvé un moyen plus efficace d'entretenir sa forme. Et la mienne au passage. Enfin. ' La forme. ' C'est pas spécialement la très grande forme physique tout de suite. Je suis plus proche de l'agonie que d'autre chose. Entre ma gorge sèche et mes muscles qui me lancent, c'est avec un infini plaisir que je me laisse aller dans ses bras.

Apercevoir la bouteille d'eau, dans le coin de mes yeux, me fait redresser la tête avec envie. J'attends sagement que Søren ait finit d'étancher sa soif, un sourire plein de sous-entendus sur les lèvres. Je sais pas si il fait exprès de boire de travers, mais hey, on va rien dire, ça a un côté sexy.
Je trouve beaucoup trop de trucs chez lui sexy.
Alèd.

" Mon Royaume pour un peu d'eau. "

J'attrape la bouteille d'eau et bois jusqu'à plus soif. Un soupire satisfait m'échappe quand je la referme et la repose, avant de poser une baiser sur les lèvres encore humides du brun.
Il me tire à nouveau contre lui et je me blottis sans un mot, ravie de l'attention qui m'est portée. Je me sens beaucoup trop royale.

Sa remarque sur l'heure me tire malheureusement de ma rêverie bienheureuse. Et quand il s'éloigne, je ne peux pas m'empêcher de lâcher un petit soupire déçu.

Je me relève à mon tour, m'asseyant d'abord sur le rebord du lit, le temps de réveiller mon cerveau et mon corps tout engourdit.
J'observe du coin de l’œil l'homme moins que de rien vêtu, posé près de la fenêtre. C'est un beau tableau, dont je profite allègrement.

" La journée à été très bonne. "


" Toi aussi. "

Je lui tire la langue et finie de me lever, m'étirant au passage, pour filer vers sa salle de bain.

" Je t'emprunte ta douche. "

Je ramasse mes vêtements et mon téléphone qui trainent et m’engouffre dans la salle d'eau.

J'avais songé à lui piquer une chemise, mais il aurait râlé. Et j'ai pas envie de partie dans un débat tout de suite. Ou même de me faire chatouiller. Alors on va juste éviter de lui piquer des trucs.
Un rapide coup d'oeil à mon portable, d'abord dans le but de regarder l'heure, me rappelle que j'ai oublié quelque chose d'important : Abe. Entre les appels manqués et les messages, je ne peux pas rater le fait qu'il se soit inquiété. Je me maudis intérieurement et prend le temps de lui répondre rapidement :

[ Désolée, je rentre vite, je suis bientôt là ! ]

L'eau chaude ne m'aide clairement pas à me réveiller, mais au moins, elle détend mes quelques crampes. Je n'y reste pas longtemps cependant : je serais capable de m'y endormir et puis il faut que je me dépêche un peu.
Une fois rhabillée et rapidement peignée, je ressors, un immense sourire aux lèvres.

" Je me sens mieux ! "


Puis, sur un ton plus sérieux :

" Désolée, je vais devoir rentrer d'ici peu ... J'ai oublié de prévenir Abe et il s'inquiète un peu. Apparemment il a même fait à dîner ... "


Même si l'idée de voir Aby me fait plaisir, mon ton n'est pas des plus enjoués : je pourrais rester encore un moment ici. Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 28 Aoû 2018 - 19:10

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Un sourire doux se trace sur mon visage alors à sa quasi supplique pour de l'eau. Une fois désaltérée, elle vient me donner mon paiement d'un baiser humide qui ne fait que me conforter dans l'étreinte que je lui offre. Quelques minutes de plus de paix, c'est pas de trop. C'est jamais de trop. Il parait que la paix est ce pourquoi chaque guerrier se bat. Je me demande si cela à encore du sens aujourd'hui.

Perdu en contemplations, je me retourne, un peu surpris par le compliment de Lys et lui offre un léger sourire. Elle très bien elle aussi, mais c'est pas le genre de choses que je dis à voix haute si facilement. Mon cerveau ne sera pas en roue libre aujourd'hui!

"Je me serai inquiété de te déplaire. Surtout après le temps que tu as passé ici. Je pense que c'est pas volé si je te dis que c'est sûrement grâce à toi que la journée à été belle."

Je devais le garder pour moi ça. Je retourne prestement à mon paysage avant de le trouver fade et de laisser tomber sur Lys qui sort du lit pour s'en aller vers la douche. Quand à moi, je range la vaisselle que l'on a sorti et lance une nouvelle cuvée de café, en attendant que l'eau se coupe pour entamer ce brin de vaisselle. Je sors également un chemise pour Lys, qui doit avoir envie de porter des vêtements frais, et la pose sur le lit à son attention.

La jeune femme qui sort de la douche reçoit de ma part un sourire et un café chaud dans les mains. Je crois bien qu'on a tout les deux besoin de rallonges d'énergie. Un rire léger m'échappe alors que j'entends la nouvelle qui m'annonce:

"Lys, tu es déjà piégée hein? L'idée de cette nourriture qui t'attend va te pousser à quitter ses terres qui seront recolonisées par leur propriétaire légitime en ton absence, tu t'en rend bien compte?"

Je l'invite à se poser et ainsi profiter de ce qui semble être les derniers instants de notre très longue soirée tout les deux.

"Je t'ai sorti une chemise. Je me suis dit que des vêtements propres seraient peut-être plus agréable que ceux d'hier. Ils n'ont pas été très bien traités entre la plus et le reste."

Quel reste.
##   Lun 3 Sep 2018 - 4:24

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Grâce à moi que la journée a été belle ? Je m'interromps l'espace d'une seconde, rougis un peu, lâche un grand sourire joyeux et file donc à la douche, sans un mot de plus.
Je ne saurais vraiment pas quoi répondre, tout de suite, d'intelligent à un tel compliment. C'est que c'est compliqué de pas avoir l'air d'un immonde boulet dans une situation pareille. Si j'avais répondu, j'aurais soit dit une bêtise soit gâché l'instant. Autant la garder fermer, comme on dit : le silence est d'or.

A ma sortie, je suis accueillie par une tasse de café chaud que je ne peux refuser, pressée ou non de rentrer. Je dois avouer, je suis un poil déçue. Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Et quand cette fin est appelée par la faim, on peut pas s'en détourner. Søren a entièrement raison : je suis piégée.
Je lâche un petit soupir, suivit d'un rire et hoche la tête.

" Elle sait comment m’appâter. Bon, c'est pas bien compliqué en même temps, j'avoue. "


Que voulez vous, je suis un être faible et sans défenses. Abe, ses grands yeux et ses ' je t'attends pour dîner ' tout larmoyants. Et à côté Søren qui fait son beau gosse toujours si bien ' habillé '. Argh. Le monde est parfois trop compliqué pour pas grand chose.

Mais. Mais. Je peux repartir avec un trophée. Le territoire sera recolonisé, certes, mais j'en garderais un souvenir sympa - avant de revenir le recoloniser mais bon. Je pose ma tasse de café, attrape la chemise en question avec un petit sourire.

Je lance un regard en quoi au brun :

" Un tribu de guerre ! Ouh ! Ça me rend toute chose ! "


Puis, après un énième tirage de langue, je déboutonne celle que j'ai sur moi et enfile la nouvelle, propre et qui sent bon.
Un poil serré au niveau de la poitrine, mais en laissant ouvert deux boutons de plus que d'habitude, ça passe à peu près.

" Tu taille petit niveau bonnet toi, non ? "

Je rattrape la tasse et viens finalement m'asseoir à côté de lui. Les pointes de mes cheveux, encore mouillées, je les passe sur mon épaule, pour les empêcher de goutter sur le lit. Une gorgée de café et mon cerveau émerge pour de bon. Je lâche un soupir de satisfaction et me penche vers lui pour poser un baiser sur sa joue.

" Merci, ça fait un bien fou. "




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Lun 3 Sep 2018 - 5:01

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Je ne sais pas pourquoi, je crois que j'aurai aimé que Lys réponde un truc à mon compliment, ma remarque plutôt d'ailleurs. C'est à cette question que je médite devant la cafetière. faut bien s'occuper l'esprit. Bon si je pouvais l'occuper avec autre chose que Lys dans l'immédiat, volontiers, mais les traces de la jeunes femmes sont trop nombreuses chez moi. Deux tasses, deux assiettes, deux verres. Non il faudrait que je me crève les yeux pour l'ignorer. C'est à se demander si ce n'était pas pour cela que je voulais regarder par la fenêtre, redevenir maître de mes pensées... etc... Non, j'avais juste besoin d'un peu d'air frais.

C'est un sourire amusé que je lui offre quand elle admet ne pas être difficile à amadouer. Elle m'en dira tant! Découvrant son "butin de guerre", et quelle guerre ce fut, la voilà qui se change après avoir posé sa tasse. Je sais que la question parait stupide maintenant, mais j'avoue que je m'attendais à ce qu'elle fasse preuve de plus de pudeur.

"Va pas développer un fétichisme étrange pour mes vêtements, je risque d'investir dans un verrou pour mon placard sinon."

Je lui annonce cela avec l'air le plus sérieux du monde, si on omet le quart de sourire crétin qui refuse simplement de quitter mon visage. Je voulais lui servir un avertissement pas une blague ! Le changement de vêtement a dû faire détourner quelques neurones de leurs tâches, comme si ils étaient compétents au naturel.

J'affiche un sourire fier quand elle me dit que je taille petit. Pourquoi me suis-je senti obligé de répondre ça? Alors que je tâte mon torse d'un doigt, je lui sors :

"Pectoraux A, comme acier, le fruit d'années d'entretiens et d'une diète mesurée. Fallait bien faire quelque chose pour pas que j'ai l'air trop gringalet. Puis le sport ça défoule pas mal. Surtout quand tu as froid."

La voilà qui se dirige vers moi, s'installe et dépose un baiser sur ma joue. L'espace d'un instant je ne sais pas trop quoi faire. Moi et les démonstrations d'affection, on a jamais trop su s'accorder. Au bout d'un moment, une idée, simple, fini par venir. Levant mon bras, je l'invite à s'installer contre moi pour qu'elle finisse son café d'une manière confortable selon ses critères.

"C'est la moindre des choses, faut toujours bien traiter les invités. Content que ça te fasse du bien. Je t'avoues que j'en avais aussi besoin."

Joignant le geste à la parole, je tire une grande gorgée de café et savoure l'amertume et la chaleur qui descende jusqu'à mon gosier. Voyant la serviette blanche qui trône sur mon bureau, un souvenir de la veille me revient. D'un index, je lui indique la zone.

"Sur le bureau, sous le drap blanc, y a la peluche si tu veux la récupérer."

Pitié prend la avant qu'elle ne vienne hanter mes cauchemars.
##   Mer 12 Sep 2018 - 22:46

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" Les verrous ne peuvent rien contre moi. Et si j'ai du mal, un grand coup de hache dans le tiroir et le problème de clé sera réglé. "

Je lui lance un regard amusé.

" Puis franchement, j'ai une tonne de vêtements, j'irais pas dépouiller tes tiroirs. Abe risque de me faire une crise : niveau place c'est déjà tendu dans la chambre alors si j'en rajoute ... "

Comment on fait tenir nos deux vies dans ce tout petit carré ? Je sais pas, c'est une question mathématique, métaphysique, scientifique, biologique, historico-sociale : bref, ça n'a pas de sens. Mais est-ce vraiment étonnant ?

" Pectoraux A, comme acier, le fruit d'années d'entretiens et d'une diète mesurée. Fallait bien faire quelque chose pour pas que j'ai l'air trop gringalet. Puis le sport ça défoule pas mal. Surtout quand tu as froid. "


Je ricane bêtement et rougis un peu. Ça marche bien quand il fait le beau dis donc. Je pose un doigt sur son torse et fais une moue perplèxe.

" Hm. "

Puis un sourire se dessine sur mes lèvres.

" En effet, pas mal, y a de la consistance. "

Je me faufile sans un mot dans ses bras et me blottis complètement, ravie de la place qui m'est si gentiment offerte.
Je sirote avec plaisir et bonheur le contenu de ma tasse.

" Je la récupèrerais en rentrant t'en fais pas, tu l'as assez subie comme ça ! "


Toujours souriante, je tourne légèrement la tête pour poser un baiser sur sa joue avant de m'enfoncer un peu plus dans ses bras en poussant un petit soupir de satisfaction.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Jeu 13 Sep 2018 - 1:14

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Aussi étrange que cela paraisse, je suis très enclin à la croire quand elle me dit qu'un verrou n'est pas un problème. C'est surtout un problème psychologique si on me demande mon avis mais elle me rassure bien vite, m'annonçant que son stock ne lui permet l'ajout de nouveaux éléments à sa collections. Chouette. Entre nourriture et vêtements, je m'attends à ce que la chambre que partage les deux jeunes femmes soit bientôt pleine à craquer. Peut-être pour cela que ces chambres sont à la base prévu de manière individuel.

"Encore une chance que je n'ai pas de colocataire. J'aurai pas pu partager mon espace vital en permanence avec quelqu'un. Depuis que j'ai 18 ans, l'idée me révulse presque."

Mais comme cela a déjà été mentionné trop souvent, je ne suis pas un animal particulièrement sociable. Cependant il se trouve que j'arrive tout de même à la faire rire, avec mon histoire de muscles d'aciers, une trace de fierté sur le visage alors qu'elle confirme mes dires, une moue approbatrice sur ce visage rosissant .

Je ne retiens que de justesse le soupir de soulagement quand elle m'assure qu'elle va me débarrasser de cette... chose qui est sensé être une peluche pour finalement  déposer une autre marque d'affection sur ma joue, creusant d'avantage son nid contre moi alors que je sirote tranquillement ma boisson chaude.

Un instant de paix, c'est le sentiment que cette proximité me laisse. Je n'ose troubler le silence de quelque parole que ce soit, craignant un peu de précipiter de départ de la jeune femme, pourtant déjà programmé. Une fois qu'elle aura regagné sa demeure, c'est le retour à l'habituel. Je me prend un instant à redouter la solitude, chose que j'ai pourtant habitude de chercher autant que possible. Mon café me parait bien amer d'un coup.

"Faudra que j'investisse dans une machine à café plus qualitative, le café que me fourni celle-ci manque un peu d'arôme à mon goût."

Niveau banalité affligeante, on aura vu pire.... Bon on aura également vu mieux certes. Tournant la tête vers Lys, j'en viens à lui faire une proposition.

"Faudra qu'on s'organise un atelier dégustation de cafés selon la méthode pour le produire. Histoire de prendre la meilleure décision possible. On peut tout optimiser! Même le café!"

Mais où est-ce que je veux aller avec cette histoire moi?
##   Lun 17 Sep 2018 - 23:01

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

" La colocation n'est pas faite pour tout le monde. Abe et moi on s'entend suffisamment pour savoir quand ne pas déranger l'autre et comment respecter nos vies privées malgré notre grande proximité. Du coup ça se passe très bien. Mais on est pas difficiles à vivre aussi. Je plains grave quiconque aurait à subir une vie commune avec toi, Papy grincheux. "

Je ricane doucement à ma petite pique, que je ponctue d'un autre baiser sur la joue, doux et taquin. Puis je me replonge dans mon café.

Un petit silence s'installe et on profite tous les deux, tranquillement et sereinement des derniers instants avant mon retour à la maison. Je me perds dans la contemplation de ma tasse et le plaisir de sentir Søren tout près de moi. Tout ça avec un petit sourire stupide sur les lèvres.

Qu'est-ce qui va pas chez moi ?

" Faudra que j'investisse dans une machine à café plus qualitative, le café que me fourni celle-ci manque un peu d'arôme à mon goût. "

" Hm ... "

Certes, peut être, il s'y connait sûrement plus que moi en arômes de café. Je rigole à son invitation un poil inattendue :

" Ahah d'accord ça peut être marrant ! ... OH ! "

Je me redresse un peu pour me tourner vers lui sans sortir de ses bras.

" On devrait faire pousser notre propre café à Terrae ! Le récolter, le sécher, le moudre et on pourrait être indépendants niveau café !! Ce serait une véritable économie ! Puis ça ferait kiffer le club de jardinage, non ? "





- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Dim 23 Sep 2018 - 0:24

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

Papy grincheux?! Je me contente d'un grommellement, parce qu'il vaut mieux entendre ça que d'être sourd je suppose. Et répondre quoi que ce soit ferait de moi la cible de nouveau quolibet, je commence à connaitre un peu les règles du jeu maintenant. Tais-toi et tu t'en sortiras mieux.

Bizarrement, elle semble se laisser emballer par l'idée de la dégustation, je m'attendais pas vraiment à ce qu'elle y articule une réponse, tant mon idée était stupide et venait de nul part, mais l'idée de temps en tête à tête avec Lys à boire des cafés ne me dérange pas du tout. En fait, si j'étais parfaitement honnête avec moi-même, je dirai même que je trouve l'idée plutôt cool. Le sens du goût de Lys au service de mon amour du café.

J'ai l'impression que la demoiselle commence à avoir la bougeotte, alors qu'elle remue en me répondant et en proposant de pousser le concept un peu plus loin.

"C'est une bonne idée, je songeais à y faire un tour. C'est cool de jardiner et ça fait faire un peu d'exercice. J'aime bien ça. Puis si jamais ça les chauffes pas, on pourra toujours tenter de vandaliser une chambre de terre, des fois qu'il y en ait un qui fasse pousser du café."

Je finis ma phrase en ricanant du souvenir qui remonte. Comment il s'appelait l'autre tanche? Ah pas grave. Pas comme si j'avais suffisamment de respect pour retenir son nom de toutes manières.

"Puis comme ça, on pousse petit à petit Terrae sur le chemin de l'indépendance, aujourd'hui le café, demain l'indépendantisme !"

Quoi que ce genre de velléité n'a jamais rien donné de bon. Faut dire que c'est pas un statut facile à tenir, être une entité indépendante. Puis j'imagine qu'autour de Terrae doivent graviter plusieurs intérêts que l'on ne soupçonne même pas. Paranoïa ou clairvoyance, à vous de voir.
##   Dim 23 Sep 2018 - 1:03

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Je rigole doucement :

" Alors on se fera une dégustation de café et tu lanceras Terrae sur la voie de l'indépendance. On fera de grandes choses ensemble, je le prédis. "

Un petit sourire lancé à son attention et je me lève enfin du lit. Je vide la fin de ma tasse, la pose sur le bureau et m'étire avant de récupérer la créature cachée sous un drap. Je l'attrape à bout de bras et l'observe un instant.

" Elle est quand même assez mignonne quand tu prends le temps de l'observer, d'essayer de la connaître. Regardes. "

Je me rapproche du lui pour me rasseoir sur son bords, aux côtés du brun. J'approche la peluche de lui sans cesser de sourire.

" Regardes la couture là, elle dépasse. Puis là sa fourrure ? fait un petit épis rigolo. En plus, ici encore, les fils sont plus épais que là. C'est une affreuse contre-façon, mais elle a son charme avec tout ces petits défauts. "

Je la fais sauter et la rattrape doucement avant de me redresser une dernière fois.

" Je vais lui trouver un petit nom sympa et la domestiquer tranquillement à la maison. D'ici quelques semaines elle ne sera plus du tout effrayante. "


Je réunis mes affaires qui trainent dans la pièce tout en continuant de parler. Je n'ai clairement pas la motivation pour m'en aller, mais le courage me prend d'un coup : autant en profiter maintenant. Autrement je risque de m'éterniser un peu plus.

Une fois la peluche sous le bras et mes quelques affaires enfoncées dans mon sac, je me tourne vers le suédois.

" Je vais vous laisser profiter de votre petit cocon de confort personnel, cher ami. Je me suis imposée trop longtemps déjà. "

Puis, plus détendue, mais rougissante :

" Merci pour la soirée et tout le reste, c'était sympa. Je me suis bien amusée et heu ... Enfin voilà ahah ! "


Je passe une main dans mes cheveux, le feu aux joues puis esquisse quelques pas vers la porte.




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mar 25 Sep 2018 - 10:25

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

L'enthousiasme de Lys est plutôt virulent et ainsi je me retrouve à suivre son délire, un sourire fier au lèvre, comme si notre idée avait la moindre chance d'aboutir à quoi que ce soit d'autres qu'à une tentative foireuse et probablement une tentative de torréfaction accéléré par un feu. Bref les chances sont mauvaise si on me demande mon avis, mais je la vois déjà me traiter de grincheux.

"Puis, bien entendu, tout cela sera fait au nom du très glorieux royaume. Pas question que je dirige quoi que ce soit si ce n'est éventuellement une battue en forêt. Il faut être fou pour vouloir être roi. Puis bon, le règne de Søren serait probablement marqué par une forme d'austérité pour revenir à une approche plus élémentaire des choses. J'ai beau être chiant, je suis un homme simple."

Je me marre à moitié laissant filer les conneries une à une. J'aime bien pouvoir papoter avec Lys comme cela. Un changement bienvenu de mes habitudes. C'est presque dommage qu'elle doive s'éloigner de moi, spécifiquement pour m'agiter cette improbable tas de tissus synthétique en vantant ses mérites.

"N'empêche, une contrefaçon chinoise dans une fête traditionnelle nippone, je ne peux m'empêcher de savourer l'ironie de la situation. C'est peut-être comme ça que tu devrais baptiser cette chose. Ironie."

Et de cette façon je peux envisager de ressentir autre chose pour l'abomination que la frayeur parfaitement infantile qu'elle m'inspire actuellement.

"C'est comme cet arbre qui parle dans ce film marvel. Tout le monde le trouve trop cool et chou. Mais maintenant, imagine toi qui te balade dans une forêt et d'un coup t'a bouleau qui vient te parler du chêne voisin et de ses glands qui traînent partout. Juste nope."

Un arbre ça pousse et c'est déjà très bien. La parole est une capacité déjà bien trop répandue dans la nature je trouve. Et pourtant, les mots me font défaut quand Lys commence à se préparer pour partir. Je me sens comme un enfant qui veut pas laisser partir son copain. Enfin je suppose. J'imagine. Ainsi quand Lys brise le silence, je ne peux que lui offrir un sourire et la rassurer immédiatement quant au soucis que ne pose pas sa présence ici.

"Tu es la bienvenue en ces lieux. Mon sanctuaire t'es ouvert. J'ai, moi aussi, passé une excellente soirée. Bien moins déprimante que ce que j'avais prévu. Merci . Puis si jamais tu as besoin de t'informer sur quelqu'un, hésite pas, ça me manque un peu de faire ce genre de choses. Même si Terrae n'est pas suffisamment vaste pour faire un bon terrain de jeu."
##   Lun 8 Oct 2018 - 0:14

Personnage ~
► Âge : 23 ans (02/03)
► Doubles-comptes ? : Hisoka Nakanô / Eïon F. Nassel
► Rencontres ♫♪ :
Lys Atkins
Messages : 640
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 21
Emploi/loisirs : Reine Suprême.
Humeur : Je m'en sors, merci.
https://myreeakaeiion.deviantart.com/

Beau projet qui nous tire un petit fou rire à tous les deux. Qu'il est bon de rêver bêtement, et, avec Søren qui joue le jeu, c'est encore mieux.

Je ricane un peu plus à sa proposition de nom pour l'affreuse créature qui va me servir de second doudou sous peu de temps. Le premier étant Abe bien entendu.

" C'est vrai qu'Ironie serait un nom qui lui irait plutôt bien. Hm ... "

Je fais mine de réfléchir intensément pendant quelques secondes puis reprends :

" Je verrais ça. La révélation me viendra d'elle-même dans les jours à venir. Ce sera sûrement Ironie parce que j'aurais la flemme de chercher un jeu de mots ou quoi que ce soit du genre. Quant à Groot, dans les Gardiens de la Galaxie, il est chou et je kifferais qu'un arbre vienne me taper la discute. Ce serait juste trop genre, "waow" ! "

Bah ui. N'importe qui de censé aimerait papoter avec un vieux chêne plusieurs fois centenaire. Les arbres doivent avoir tellement d'histoires marrantes à raconter.
Et le suédois, lui, sait mieux formuler ses phrases d'au revoir que moi. Enfin, il a au moins plus d'inspiration.

Je le laisse finir en esquissant un sourire qui s'agrandit peu à peu. Finalement je reviens vers lui et pose un petit baiser électrique sur ses lèvres.

" Je reviendrais sûrement juste pour passer du temps et papoter. C'est sympa. Enfin, si ça te va aussi du coup. "




- La Reine Suprême Lys
- Le Fou Philosophe Abe
- Le Garde Vagins Ys
- Le Corgi Erik / Rikiki Baner
( - La mascotte fétiche Tifa )
- Le Limier Søren ( il est là juste parce qu'il a couché, soyons honnêtes )
##   Mer 10 Oct 2018 - 1:25

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Abe Dose le jeu !
► Rencontres ♫♪ :
Søren Westson
Messages : 194
Date d'inscription : 26/05/2018

J'allais réagir lorsque qu'elle m'annonce que ma proposition de nom lui semble correcte. Après tout, normalement, une peluche on lui donne un surnom affectueux, on fait en sorte de l'aimer. Je sais aps si le mot "ironie" colle tout à fait avec ces notions là. Je serai plus enclin à dire que cela ne sied point à une créature en peluche... Je me refuse à définir cette chose comme un animal, ça serait un cruel manque de respect à l'ensemble de son règne. Mais me voilà distrait par une affirmation de la jeune femme qui me fait frémir. Apparemment, l'idée d'un arbre qui cause, ça la branche. Cette femme est folle.

"Tu serais donc tout à fait disposer à papoter avec un être dont l'humanité a rasé la tronche à une bonne partie des congénères? Tu es plus courageuse que moi faut croire. J'aurai trop peur qu'il s'en serve comme prétexte pour me planter dans le sol, histoire que j'apprenne la notion d'empathie pour toute l'humanité."

Nan mais c'est vrai quoi, si les arbres pouvaient résonner au sens où on l'entend, je crois bien qu'ils trouveraient quelques choses à redire à notre politique d'expansion et d'exploitation de notre patrimoine forestier.

Je termine mon "au revoir" et me gratte la tête, un tantinet perplexe. Je ne sais pas trop quoi rajouter derrière. C'est Lys, un sourire charmant sur le visage, qui décide d'agir et vient poser sur mes lèvres un rapide baiser, électrisant et électrisé. Je ne saurai décrire la sensation qui me parcours à ce moment là car je suis pris par un léger flottement, une sorte d'absence où je ne peux m'empêcher de chercher la saveur sucrée à laquelle j'ai goûté l'instant d'avant. Ce sont les mots qu'elle prononce qui me font revenir parmi les vivants.

"Avec plaisir!"

Je me sens pas vraiment de rajouter autre chose, j'aurai l'impression d'en dire d'avantage que nécessaire. Alors que je la raccompagne à la porte, je trépigne un peu, j'ai envie de prolonger un peu l'entrevue sans pour autant y trouver un prétexte quelconque. Mais rien de bien pertinent ne me vient. L'amer souvenir de la dégustation de café me revient et je me déclare donc inapte à poursuivre plus loin la sociabilisation. Me voilà donc à la porte, elle sur le point d'en passer le pas, alors que je lui offre les derniers mots que je parviens à lui proposer malgré la boule qui m'enserre l'estomac:

"De toutes façons on a échangé nos numéros, donc si tu as besoin, hésite pas à le faire savoir."

Je lui offre toute la conviction que je parviens à mobiliser dans ce dernier sourire, espérant que cela suffise à paraître naturel.
##   
Contenu sponsorisé

 

Do you have a comrade ? ( Sø )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5